Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
♣ Rejoignez nous sur les réseaux sociaux ♣

Partagez|

♦ "C'est l'Heure de Mettre ses Lunettes..." ♦ [FE Roxie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: ♦ "C'est l'Heure de Mettre ses Lunettes..." ♦ [FE Roxie] Mer 16 Nov - 22:39

Roxie & Daniel
« C'est l'Heure de Mettre ses Lunettes... »


Cela faisait maintenant plus de quatre jours que Daniel avait eut une petite discussion assez houleuse avec Roxanne. A vouloir trop la pousser à se montrer telle qu'elle était, Daniel l'avait rapidement regretté et apparemment il l'avait mise en pétard. Et depuis ce jour, pas un seul signe de la jeune femme. Avant cela il ne se passait quasiment pas une journée sans que Daniel ne la croise au détour d'un couloir ou même au mess mais là, c'était le néant ! Il se disait que c'était surement elle qui l'évitait, en tout cas lui il ne faisait rien de spécial pour ne pas la voir. Au contraire, il aurait bien aimé la trouver pour s'excuser, même s'il n'était pas vraiment convaincu que cela changerait grand chose, elle avait l'air assez têtu !

Bref ! Daniel avait passé une grosse partie de la matinée dans la salle holographique pour trouver une planète susceptible d'abriter des E2PZ encore viable pour la cité et pour les vaisseaux terriens. Cela dit les données n'étaient tellement concluantes ! Il était donc retourné à son labo pour essayer d'avancer un peu plus. La matinée était passé assez vite et il commençait à avoir faim. Il prit donc une bonne heure de pause pour se rendre au mess et manger tranquillement en compagnie de collègue.

Une fois son repas terminé, il reprit la direction de son laboratoire. Toute fois, il préféra passer par un autre chemin, histoire de se dégourdir un peu les jambes après le repas et par la même occasion visiter d'autre endroit de la cité. Et très franchement, c'était une très mauvaise idée ! Alors qu'il nettoyait ses lunettes tout en marchant, il se retrouva nez à nez avec Roxie. Ça faisait quatre qu'il la cherchait et le seul moment où il ne s'y attendait pas, voilà qu'elle lui tombait dessus. Il espérait qu'elle ne s'échappe pas et qu'elle le laisse au moins parler avant. Bien sûr, il y eut un petit moment de silence avant que Daniel n'ouvre enfin la bouche pour s'exprimer. Il ajusta alors ses lunettes sur nez puis brisa le silence.


    Daniel ''Je suis désolé pour l'autre jour. Je ne voulais pas te pousser à bout. C'était stupide de ma part. Je voulais juste que tu sois toi même mais, j'ignorais que tu allais mal le prendre. Enfin c'est l'impression que j'ai eu.''

Peut-être qu'il aurait mieux fait de passer son chemin sans rien de plus qu'un simple bonjour mais, ce n'était pas vraiment son genre de rester sur un désaccord avec quelqu'un. De toute manière il s'excuserait jusqu'à temps que ça lui rentre dans le crane qu'il était vraiment désolé.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ "C'est l'Heure de Mettre ses Lunettes..." ♦ [FE Roxie] Mer 16 Nov - 23:59

Daniel avait agacé notre Roxanne nationale et depuis la blonde l'évitait. Avoir le don de disparaitre était pratique quand on prévoyait de fuir un indésirable. Et avouons le, pour l'instant, Daniel était un indésirable aux yeux la blonde. Il avait dit les mots qui ne fallait pas et Roxanne était connue pour sa rancune et sa tenacité. Sans doute une déformation professionnelle. Alors elle le fuyait.
Depuis quatre jours, Roxanne était redevenue elle-même. Celle que l'on connaissait dans Pégase, la mercenaire. Et depuis sa démonstration au mess, elle ne cessait d'entendre des chuchotements et de percevoir des regards tantôt curieux, tantôt inquiets. Et la jeune femme les ignoraient tous sans exception. Ce matin là, il était prévu que cela soit comme les quatre derniers jours. Elle dormait peu, se levait aux aurores, courrait dans diverses sections de la cité et revenait à ses quartiers pour prendre une douche. Avant d'aller au mess, elle s'était changée. Elle avait ressorti ses tenues lorsqu'elle bossait. Signe que Roxanne était redevenue l'ancienne chasseuse de primes. Elle avait troqué ses pantalons légers pour un pantalon noir, un débardeur et son vieux blouson en cuir. Le seul ami qu'elle avait au final. Elle avait attaché ses cheveux et on savait tous au regard qu'elle lançait qu'un seul mot de travers et elle leur sauterait dessus. Elle s'était renfermée sur elle même et cela devait en perturber plus d'un, elle ne faisait plus sa chieuse affective. Au mess, elle mangeait seule et prenait bien soin de rester des autres. Elle n'était pas rejettée mais prenait soin de faire fuir toute tentative d'approche. On sentait bien la crise et il était évident que Daniel avait commis une grave erreur en la poussant hors de ses tranchées.
Mais ce matin là, elle devait ne pas avoir de chance car malgré toutes ses tentatives pour l'éviter, il était là. Daniel Jackson dans toute sa splendeur. Elle lui fit face, silencieuse et l'atmosphère était des plus froide. Il commença à parler, et aucun mouvement du visage de la blonde ne trahissait sa colère. Rien le néant, son visage n'exprimait que la neutralité la plus absolue. Comme si elle croisait un inconnu. Et sans doute l'inconnu, aurait il eu plus de signes. Il fit une tentative, ratée avouons le, de s'excuser. Elle le fixa, le regard des plus vides.


" Bien. Tu ne m'as pas poussée à bout. Et oui c'était stupide. Je ne l'ai pas mal pris."

Ses mots étaient presques mécaniques comme si chacune des phrases de l'archéologue engendrait chez elle les phrases types de réponses dans ce genre de situation.

" Tes propos étaient stupides. Stupides et arrogants. Avant toi, je ne pouvais pas "pavaner" dans la cité. Daniel, tu n'as rien découvert. Tu as peut être fait une découverte transcendante pour ta galaxie. Mais là tu es dans la mienne. On savait que cette cité existait. Mais si on y avait pas mis les pieds, ce n'est pas parce qu'on n'y arrivait pas. Juste parce qu'on en avait pas envie. Les lantiens vous intéressent? Logique, vous êtes des touristes, de vulgaires suatteurs présent depuis maximum 5 ans. Pour les Pégasiens, les Lantiens sont souvenirs de catastrophe après leur passage. Mais bon c'est pas comme si, nous on vivait là. Alors retourne étudier tes "découvertes" ou alors retourne chez toi. Tu sais ta planète sans Wraiths, avec de la nourriture, de l'eau, où les enfants ont énormément de chances de devenir vieux. Cette planète que vous avez quitté stupidement pous nous dire à nous qui n'avons jamais vécu mais toujours survécu que nos ennemis ne valent pas les votres. Tu permets, je dois aller m'immoler par le feu. Tu te souviens que je me calmerais plus si j'avais le risque de finir brûler vive par les Oris. Alors je vais suivre ton avis de grand scientifique. Je vais aller me cramer pour me calmer puisque c'est un grand explorateur qui me le conseille. Toutefois un conseil Daniel. Si nous on se bat mieux et on fuit mieux que vous. Par exemple Ronon, Teyla ou Castiel, c'est qu'on a une différence avec vous. Vois tu l'arrogance, le souci avec, c'est qu'il est difficile de courir vite avec les chevilles qui enflent."

Oui Roxanne était une charmante jeune femme. On parlait peu avec elle réellement, résultat on oubliait qu'elle n'avait pas qu'un physique, elle avait aussi un cerveau. Et une très grande capacité d'observation, vitale dans son métier. Daniel s'excusait? Libre à lui. Mais libre à elle de l'envoyer bouler ou de lui dire ses quatres vérités. Il avait voulu la vraie Roxanne, Mais la vraie Roxanne n'était pas diplomate, elle n'était pas conciliante. Elle était brute, méthodique et avait son franc parler qui pouvait fortement déplaire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ "C'est l'Heure de Mettre ses Lunettes..." ♦ [FE Roxie] Jeu 17 Nov - 0:55


Bon, c'était clair et nette, Daniel allait passer un sale quart d'heure. Apparemment elle en avait rien à faire de ses excuses. Bon en même temps il s'en doutait un peu, m'enfin là, vu la tête qu'elle tirait, ça devenait préoccupant. La suite annonçait clairement la couleur ! Autant dire que Daniel n'appréciait pas du tout ce qu'elle était entrain de dire. Il y avait peut-être un part de vérité mais là tout de même, elle allait trop loin. D'accord il y avait pas mal de Terriens qui était arrogant, particulièrement les militaires mais franchement Daniel était vraiment loin d'en être un. Il était le premier à dire que les Terriens étaient encore un peuple jeune et ''primitifs'' sur pas mal de sujet, alors il faudrait voir à ne pas pousser le bouchon trop loin. D'autant plus que, plus elle continuait, plus l'effet cocotte minute commençait à devenir intenable. Daniel n'allait pas pouvoir se contenir bien longtemps. Il avait bien envie de la laisser là, seule dans son couloir mais pour une fois, il n'allait pas fuir. Elle avait dépassé les bornes et Daniel n'allait surement pas se laisser faire.

    Daniel ''Ok, je crois qu'on c'est mal compris là. Ma patience à des limites ! Je m'excuse pour ce que j'ai fait l'autre jour et visiblement ça ne te suffit pas. Si mes propos ton vexés je n'y peux rien j'ai dit ce que je pensais et il est probable que je suis me suis emporté. Mais ce n'est pas une raison de mettre tous les terriens dans le même panier ainsi que les autres habitants de ma galaxie. Vous êtes impétueux, ce n'est pas forcément mieux que l'arrogance, vous êtes bien trop sûre de vous. Voilà pourquoi les Anciens ont perdu la guerre.''

Pour le moment, il s'exprima sur un ton assez calme, cela dit ça n'allait pas continuer longtemps parce que la cocotte minute était sur point d'exploser. Il était probable que ça ne fasse ni chaud ni froid à Roxie, voir même que ça empire la situation. Mais là franchement, Daniel en avait plus à rien faire. Il était gentil mais tout de même il ne faut pas pousser mémé dans les orties. C'est pour cela que le ton grimpa rapidement.

    Daniel ''Vous avez peut-être les Wraith qui viennent faire leur petites sélections sur vos planètes mais ne va pas croire qu'une vie entière de servitude est largement préférable au fait de mourir jeune. S'il y a bien une chose que vous avez hérité des Lantiens c'est leur arrogance et leur impétuosité. Vous n'êtes pas mieux lotie que nous. Vous passez votre journée à vous plaindre des Wraith, de la vie difficile que vous avez à cause de cette menace qui plane sur votre tête constamment. Et je ne vois pas en quoi cela va vous faire avancer. Peut-être qu'en débarquant ici on a foutu le bordel mais d'autre que nous aurait pu venir ici, et celui à qui je pense est bien pire que les Wraith, il n'aurait même pas eu une once de pitié et vous aurez annéantis en moins de deux. Tu crois peut-être que vous êtes les seuls qui se battent pour survivre, vous n'êtes pas seul dans l'univers. Tu n'es pas la seule à être capable de faire des long discours. Certain peuple de ma planète aussi n'ont pas la possibilité de vivre vieux, ce n'est pas pour autant que je vais le crier sur tout les toits. Et franchement au stade où t'en es maintenant, c'est d'une douche bien glaciale dont tu aurais besoin, pas d'une immolation.''

Pour le coup, Daniel était prêt à la laisser en plan dans le couloir, il avait même avancé de quelques pas, passant derrière elle. Sauf qu'il se trouvait qu'il avait encore quelques choses à ajouter. Une fois la ''cocotte'' lançait, on ne l'arrête plus ! Sur un ton un plus agressif et colérique que précédemment, il fit face à la jeune femme et reprit.

    Daniel ''Et ce n'est pas parce que tu peux te déplacer rapidement et que tu as ce foutu médaillons que tu es intouchable. A l'heure actuelle tous le monde sur cette cité sait de quoi tu es capable et par là je parle de la Commission. S'il veut te tenir en laisse croit moi ils en ont les moyens. Tes petits tours de passe-passe ne fonctionneront qu'un temps. Jusque là ça à marcher, tant mieux pour toi et c'est tout le mal que je te souhaite pour l'avenir. Et je ne te permet pas de me juger ! Lorsque tu connaitras ma vie et par quoi je suis passé avant d'en arriver là, peut-être que tu pourras me juger. Contrairement à toi, je ne me permet de te juger. J'ignore pourquoi tu es comme ça, pourquoi tu es si agressive, pourquoi tu as préféré mettre tes talents à contributions dans ce métiers là et je ne me permettrais pas de fouiller dans ton passé pour le savoir. Sur ceux, bonne journée !''

Là en revanche était bel et bien prêt à partir. Il n'avait pas encore déballer la totalité de ses 4 vérités mais il avait la vague impression qu'elle n'allait pas le laisser partir comme ça, pas après ce qu'il lui avait balancé.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ "C'est l'Heure de Mettre ses Lunettes..." ♦ [FE Roxie] Jeu 17 Nov - 2:11

Daniel s'énervait? Visiblement, il prenait pour lui les propos de Roxanne. Excellente chose car c'était justement à lui qu'elle en voulait. Il prétendait que certains étaient arrogants, mais il semblait qu'il ne s'incluait pas dans le lot. Pourtant il était à ce moment là, l'un des plus arrogant mec de la cité. Et il l'a comparait aux Anciens. A la façon dont elle réagissa au quart de tour, cinglante et le regard lançant des éclairs, il était évident qu'elle détestait les Lantiens.

"Ah non! Je ne suis pas une Lantienne. Ce n'est pas parce que j'ai leur gène que je suis l'une des leurs. Ils ont perdu la guerre. Nous on a payé les pots cassés. Ne pas savoir faire la différence pour un archéologie, on se demande pourquoi tu es là, parce qu'il est clair que si tu es le meilleur de ton monde, les autres doivent pas viser l'excellence. Quand à l'impétuosité, ce n'est pas de l'arrogance. La fougue et le côté fonceur, dans cette galaxie, c'est vital face aux Wraiths. A trop penser, on se fait bouffer."

Ces terriens étaient vraiment des amateurs. Ils analysaient les Pégasiens à travers la façon d'être d'un Terrien. Mais ce qui faisait une population, ce n'était pas seulement sa culture, c'était sa nature profonde. Et ça, Daniel visiblement ne l'avait toujours pas compris. Malgré sa fureur contenue, Roxanne resta calme. Trop calme. Daniel s'énervait dans le vide car ses propos ne trouvaient aucun écho auprès de la Pégasienne.

"Et je ne mets pas tous les Terriens dans le même panier. Mes propos ne concernent que ceux qui ont mis les pieds sur cette cité. Toi inclus. Quand aux sélections, on ne s'est jamais plaint. On vivait avec, on savait à quoi s'attendre. Les périodes étaient aussi étudiées que les cycles lunaires. Et vous êtes arrivés. Pour découvrir. tu parles, ni plus ni moins qu'une visite touristique, guidée quand vous trouvez un gentil Pégasien pour vous aider. Mais c'est vous qui avez brisé les cycles en les réveillant. Mais dit moi, ce sont les membres de cette cité qui ont été massacré ensuite? Non c'était les autres planètes. ¨
Pour adapter une célèbre phrase d'un de tes bouquins: Vous êtes venus, vous avez vus et toutes les autres populations ont été vaincues.
Et écoutes toi, tu reviens sur les autres ennemis de ta galaxie. Mais je m'en moque des ennemis de ta galaxie. Votre peuple doit souvent se plaindre pour ne pas comprendre. Nous ne nous plaignons pas, nos nous rappelons de ce que nous avons perdu . De nos morts et nous évoquons nos craintes pour ne pas perdre d'autres personnes.
Alors dis moi Daniel, certains des votres sont morts et vous continuez de retourner là où la menace se trouvait en emmenant d'autres membres. Si ça c'est pas de l'arrogance. C'est de l'irrespect envers ceux qui sont partis. Se plaindre Daniel, ce n'est pas ça. Au lieu d'étudier les autres civilisations, étudie déjà la tienne.
Oh et quand à la douche froide, déjà pris. Mais si mes propos t'agacent, je ne te retiens pas. "


Elle montra l'accès derrière elle.

" Tu n'as qu'à retourner jouer aux sauveurs de l'humanité avec tes amis."

Mais visiblement, il ne voulait pas, et il se montrait agressif. Roxanne, elle, restait totalement indifférente à la colère de l'archéologue. Il continua ses remarques sur la Comission et le fait qu'elle ne tiendrait pas avec ses tours de passe passe.

" 5 ans. Ca fait à peu près 5 ans que vous êtes sur cette cité. Moi cette galaxie j'y suis née. Mes tours de passe passe, sont extrêment efficaces. Ils ne tiendront pas longtemps? Pourquoi? Parce que vous les Terriens êtes dans la place? 19 ans à survivre sans vous, sans rien dire et tu voudrais me faire croire qu'en 5 ans vous êtes devenus si indispensables qu'il faut craindre une dizaine de frustrés de la vie qui aboient? Et je ne te juge pas Daniel, je constate. Tous mes propos sont mesurés et réalistes. Mais toi, tu juges les autres. Leur mode de vie, de pensée et quand ils osent dire que ton peuple a amené plus de mal que de bien, tu hurles. La vérité blesse Daniel? Tant mieux, il était temps que tu te réveilles.
Quand à ton passé , certes je ne le connais pas mais tu ne connais pas plus le mien. Une dernière chose. Tu ne juges pas? Pourtant tu oses dire -ces métiers là- comme si certains métiers valaient mieux que d'autres. Le mépris Daniel nait d'un jugement le plus absolu. Et d'une très haute estime de soi même . Et si tu ne me crois pas, vous avez pas une femme dont le métier est d'étudier les comportements, une psychiatre, c'est ça? Songes à lui parler. "


Puis elle se poussa, s'adossa au mur et montra à Daniel la sortie en silence. A lui de voir ce qu'il voulait faire. Mais en tout cas, ses excuses étaient pourries. Il ne s'excuserait pas, trop persuadé d'avoir la science infuse. Il avait peut être le savoir des livres mais elle, elle avait l'expérience de la vie. Pas à courir après des ennemis qu'elle avait provoqué mais la vie de tous les jours. Quand à son métier, elle en était fier et Daniel n'avait pas compris une chose. insulter son métier pour Roxanne revenait à insulter sa mentor qui lui avait tout appris. Et Roxanne ne laisserait personne mépriser le savoir de Siona.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ "C'est l'Heure de Mettre ses Lunettes..." ♦ [FE Roxie] Jeu 17 Nov - 16:41


Ce n'était pas gagné et là Daniel en avait marre. Visiblement s'énerver contre elle ne servait à rien alors autant ne pas continuer. Il avait l'impression de causer à un mur, bien qu'un mur serait surement moins entêté que la jeune femme. Ils pourraient continuer ce petit jeu à s'enguirlander mutuellement durant des heures, ça ne changerait rien à leur problème. Mais Daniel n'allait pas partir comme ça, parce que mademoiselle lui montrait la porte pour sortir de ce couloir. Il lui restait encore de la fierté et ce faire engueuler par une gamine de 19 ans qui croyait avoir tout vu ne lui plaisait pas du tout.

    Daniel ''On a effectivement foutu le bordel en venant ici. Et si les anciens avait condamné définitevement la porte des étoiles et qu'ils n'avaient pas laissé des indices un peu partout dans la galaxie pour qu'on la retrouve nous ne saurions même pas là. Vous n'êtes pas si malin que ça, si cela fait des milliards d'année que les Wraith vous pourchasse de manière régulière, si vous saviez à quels moment ils allaient frapper, vous n'aviez qu'a vous défendre. Et là tu vas me dire : mais on en avait pas les moyens ! Et bien vous n'aviez qu'à aller chercher un moyen de vous défendre efficacement contre eux pour éliminer une bonne fois pour toute cette menace. Voilà la différence entre vous et nous ! Vous aviez la technologie des Anciens à votre disposition, le gêne pour activer les fonctions de la cité mais vous n'avez pas broncher, vous vous êtes laisser faire, en vous cachant sous terre et vous n'avez pas chercher à retrouver les votre. Peut-être que certain l'ont fait mais visiblement pas assez. C'est bien beau de survivre mais parfois il faut agir pour pouvoir être libre.''

Elle allait bien trouver à redire. Avec elle, il n'allait surement jamais avoir le mot de la fin. Elle voulait défendre son peuple et Daniel faisait de même. Il avait suffisamment d'argument mais elle aussi. C'était un jeu sans fin ! Il ne comprenait pas pourquoi elle avait choisit cette voie là, pour lui c'était la solution de facilité de devenir mercenaire. Elle aurait pu se battre contre les Wraith au lieu de les éviter pour survivre. Daniel ne s'était pas contenter de survivre face aux Orii ou au Goa'uld. Il s'était battu contre eux et avait faillit y perdre la vie plus d'une fois. Mais au moins maintenant, sa galaxie n'était plus menacée contrairement à Pégase, c'était très difficile de trouver des alliés dans cette galaxie pour faire face aux Wraith. Il n'avait même plus envie de la regarder, il en avait marre de ses reproches et de ce petit jeu qui devenait de plus en plus ridicule.

    Daniel ''Est ce que tu serais capable de donner ta vie pour une cause ? D'empêcher un acte qui engendrerait une catastrophe qui pourrait anéantir tout un monde que tu connais à peine ? Parce qu'au fond de toi tu sais que c'est la meilleure chose à faire et que tu ne peux te résigner à rester les bras croiser en disant à la fin : je vous avez prévenu ? Franchement, j'en doute. Tu as des capacités que de simple humain n'ont pas et au lieu de les mettre à contribution pour éliminer cette menace une bonne fois pour toute, tu préfères rester une mercenaire. De nous deux, c'est toi la plus arrogante. C'est toi qui n'a pus t'empêcher de montrer ce que tu étais capable de faire et ce que tu possédais. Je ne t'ai jamais demandé de me faire une démonstration. Faut croire que tu n'es pas capable de trouver le juste milieu entre la femme que j'avais en face de moi au mess et celle que j'ai maintenant. Je ne méprise pas ton travail, je ne le cautionne pas. Tu as choisi cette voie pour survivre et visiblement tu y arrive à merveille mais, ce n'est pas pour autant que je vais t'applaudir pour ce que tu fais. J'ignore juste qu'où tu as pu aller sur cette voie et je n'ai même pas envie de le savoir. Est ce que tu t'es déjà demandée si c'était le bon choix ?''

Il est clair que Daniel faisait largement référence à la fois où il avait fini irradié pour empêcher une catastrophe. Ce qui lui avait permis d'effectuer l’ascension et même là, avec tous les pouvoirs qu'il possédait il n'avait pas pu s'empêcher de continuer son combat contre les Goa'uld. Il aurait pu faire comme les autres, rester là s'en rien faire et voir Anubis détruire sa galaxie. Les Pégasiens détestent les Wraith autant que lui haïssait les Goa'uld pour ce qu'ils lui avaient enlever. Alors rester sans rien faire pendant que les Wraith faisait ce qu'ils voulaient des Pégasiens n'était pas une chose acceptable pour lui. Il pourrait continuer durant des heures à argumenter sauf qu'il en avait assez. Roxanne avait l'âge d'être sa fille et se faire engueuler par une gamine qui pensait tout connaître de la vie parce qu'elle a eu une enfance assez difficile n'était une excuse pour continuer. Avec son index, il remonta ses lunettes qui avaient tendance à glisser et fit des mains comme pour dire stop.

    Daniel ''Je n'ai plus envie de me prendre la tête avec toi. Quand tu seras capable de discuter normalement, entre adulte, peut-être qu'on pourra continuer. Débrouille toi toute seule vu qu’apparemment tout fonctionne à merveille avec toi, que tu as tout ce qu'il te faut et que tu es intouchable. Je n'ai pas de temps à perdre avec une gamine qui a largement l'âge d'être ma fille. Je n'ai aucun compte à te rendre ! La gentillesse ça a parfois du bon mais faut croire tu ignores totalement ce que ça veut dire.''

La porte que Roxanne lui avait si gentiment indiquée l'attendait. Et il ne se fit pas prier pour se diriger vers cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ "C'est l'Heure de Mettre ses Lunettes..." ♦ [FE Roxie] Dim 27 Nov - 2:50

Daniel avouait que son peuple avait foutu le bordel comme il disait mais qu'ils n'étaient pas les fautifs, que la faute revenait aux Anciens, On sentait bien que cette excuse agaçait Roxanne au raclement de gorge significatif qu'elle fit.

" Ils ont bon dos les Anciens. Je ne les aime pas. Non j'avoue que c'est un peuple que je ne porte pas du tout dans mon coeur, et pourtant je suis l'une de leur plus directe descendante. Mais l'excuse du "la porte était là" est une excuse pitoyable. Et arrogante. Qui vous a dit que cette porte et que ces indices étaient là pour vous? Pour que vous veniez dans leur galaxie et sur leur cité. Les Anciens n'ont pas expressément mis ça pour les Tierriens. Peut être que ces indices étaient là pour les leurs. Ils n'avaient peut être pas prévu que leur race s'éteindrait et ces indices étaient là pour qu'ils puissent un jour retourner chez eux. C'est définitivement arrogant Daniel de croire que c'était vous les Terriens qui deviez trouver ces indices. Les Anciens se sont réfugiés sur Terre, il était donc logique de cacher des informations vitales pour les autres membres de leur race qui pourraient arriver plus tard. Alors ne dit pas que si ils avaient bien caché leur porte, vous ne seriez pas venu ici pour tout briser sur votre passage. Ils n'avaient pas besoin de la cacher. Ils ne pensaient pas que d'autres viendraient chez eux sans invitation et s'approprier leur cité, celle qu'ils avaient bati de leur main. Et je te dis tout ça sans vouloir les défendre alors imagine ce que pense de vous, ceux qui aiment les Anciens ou les Anciens encore en vie.
Quand à notre mode de vie face aux Wraiths, Daniel, tu nous juges avec tes valeurs. Nous savons que les Wraiths sont une menace mais si nous avons choisi des méthodes minimes c'est par esprit pacifique. Pour preuve il existent des peuples comme les Genii plus guerriers qui avant votre passage vivaient sous couvert de peuple pacifique. Si nous avions voulu combattre plus aggressivement, nous l'aurions fait. Mais nous savons que cette menace fait partie de notre vie. Certains leur survivent et d'autres non. C'est horrible, c'est cruel mais c'est comme ça que la vie fonctionne. La loi du plus fort. Et nous nous avons une grande menace qui nous concentre principalement sur eux. J'ai étudié ton monde Daniel. Via vos dossiers. Sur une seule planète vous faites des centaines de guerres. Pas pour un territoire. Pour imposer aux autres vos valeurs, vos religions ou pour prendre les richesses des autres. C'est ça Daniel, agir pour survivre?"


Pour qui se prenait-il? Les pégasiens avaient choisi cette façon de vivre avec les conséquences qui s'imposaient. Oui ils auraient pu combattre les Wraiths avec les armes des Anciens mais ils savaient que si les Anciens, plus développés avaient préférés fuir par incapacité d'avoir raison d'eux, alors étudier l'arrivée de la menace pour mieux l'éviter était la meilleure des solutions. Oui il y avait des sélections et c'est pour ça que nombre de peuples étaient nomades. Ceux qui avaient choisis la sédentarité étaient soit de farouches guerriers, soient aujourd'hui des peuples éteints.
Puis il parla des causes et elle comprit ce qu'il pensait. Elle se mit à rire. Mais pas d'amusement, c'était un rire cynique et moqueur. Elle se foutait de lui royalement.


"Tu crois que je suis mercenaire? Que je suis payer pour combattre les causes des autres? Je n'ai qu'une seule et unique cause Daniel. Ma survie et m'assurer que tous ces peuples ne soient pas infestés de menaces internes."

Elle s'avança vers lui de manière féline et sûre d'elle pour se planter devant lui en secouant la tête de déception. Il ne valait pas mieux que les autres.

" Tu me connais bien mal Daniel. Je te croyais vraiment différent. Quelqu'un de bien et d'ouvert. Mais tu veux vaut pas mieux que les autres. Pour preuve tu me juges sans me connaître. Un mercenaire est une personne qui monnaye ses actions guerrières. Une personne sans cause sans pays ou sans peuple dont la seule valeur qui compte est celle de l'argent. Alors tu ne me connais pas Daniel. Sinon tu aurais su.
Je ne suis pas mercenaire. Je suis chasseuse de primes. On ne me paie pas pour combattre, on me paie pour retrouver. Pour retrouver et ramener des objets ou des personnes. Le plus souvent je retrouve des objets volés à son propriétaire. Mais je m'occupe aussi de retrouver des personnes. Des personnes disparues volontairement ou non. Des enfants perdus, des criminels que je dois ramener pour qu'ils soient jugés. Et oui, j'ai déjà tué. Par que des hommes voulaient me tuer plutôt que de retourner sur les planètes où ils avaient commis des crimes. Souvent je me désigne comme mercenaire mais c'est de manière globale. Dans Pégase, un mercenaire est une personne qui contre de l'argent remplit un contrat pour un autre. Cela englobe plusieurs métiers. Le mercenaire basique. Le tueur à gages. Le voleur sous contrat. Ou les chasseurs de primes, comme moi."


Elle était prête à le soutenir du regard mais Daniel préférait regarder ailleurs. un lâche qui préférait sans doute ses préjugés à la vérité. Un idiot fini.

" Et je suis connue pour deux choses dans cette galaxie. Mon professionnalisme très efficace. J'ai rempli à la perfection tous mes contrats. Et mes clauses, Daniel. Toute personne me proposant un contrat connait les 3 règles absolues: pas d'assassinat commandé, pas d'enfants, pas de femmes enceintes. Parce que sache que je capture les gens vivants, jamais morts. Et je n'assassine pas sur contrat. Je suis chasseuse de primes Daniel. Chasseuse de primes, pas soldat mercenaire ni tueuse à gages. Le fait que tu penses que je suis une fille sans cause prouve bien que tu ne me connait pas et que tu me méprise juste à partir de tes préjugés. Au lieu d'apprendre des choses sur le passé de civilisations qui n'ont rien à foutre que les connaissent maintenant qu'ils sont tous morts, tu devrais sans doute te mettre à apprendre des choses sur ceux qui t'entourent et qui sont bien vivants."

Et elle le regarda s'énerver tout seule, lui dire qu'il n'avait plus envie de se prendre la tête. Mais c'était lui qui était venu. Elle, elle s'était évertuée pendant quatre jours à l'éviter et elle avait eu raison. Elle savait que le revoir ne serait pas la meilleur idée. Il était aussi borné qu'elle mais sous ses airs d'homme ouvert, il était bourré de certitudes et de préjugés. Roxanne avait bon nombres de défauts, elle ne s'en cachait pas mais elle savait que vouloir juger les autres à partir de ses propres idées et valeurs n'était pas une chose saine. Elle avait vécu dans bien trop de familles d'accueuils différentes pour pouvoir dire qu'une façon de vivre était mieux qu'une autre. Et Siona lui avait inculqué la plupart de ses valeurs morales. Et Siona avait été une femme au fort caractère mais une femme bien alors il n'y avait pas de raison que Roxanne n'en soit pas une. Elle n'avait tué que 3 personnes et à chaque fois c'étaient des criminels qui avaient voulu fuir. Dont l'un qui avait essayer de l'attaquer pendant qu'elle dormait. Si elle n'avait pas eu ce bouclier individuel, elle serait sans doute morte. Alors que Daniel ose dire qu'ils devraient parler en adulte lui donnait envie de rire.

" D'accord Daniel, nous parlerons en adultes. Mais dans ce cas, il faut attendre que tu en devienne un. Pour l'instant tu n'es qu'un petit garçon capricieux qui a vécu beacoup d'aventures mais qui n'en a tiré aucun enseignement. J'ai peut être l'âge d'être ta fille mais je n'ai pas envie d'être ta mère. Et la gentillesse se mérite. Tu es séduisant Daniel mais tu es limité. Pas intellectuellement. Tu es limité émotionnellement et dans la compréhension des autres. Mais ça, on l'acquiert avec la maturité.
Alors revoyons nous quand tu seras devenu un homme."


Elle le regarda se diriger vers la fameuse issue qu'elle lui avait montré. La fuite, évidemment. Mais elle décida de rester adossée à son mur. Pourquoi partir, elle n'avait pas à fuir, elle savait que ce qu'elle disait était vrai et le souci était que Daniel se voilait la face. Peut être que Roxanne était plus réaliste que lui. trop sans doute, mais trouver des excuses pour toi ne valait rien. Il fallait assumer ses erreurs. Elle n'avait pas à assumer les siennes car elle n'avait rien commis de mal ni dit de choses erronées. Mentir ne lui aurait servi à rien. Pour cette situation, seul Daniel avait les cartes en main pour améliorer les choses. Parce que Roxanne ne pouvait rien y faire, elle n'avait pas mentor pour lui faire plaisir, à un moment ou à un autre, il finirait par se manger la vérité en pleine figure.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ "C'est l'Heure de Mettre ses Lunettes..." ♦ [FE Roxie] Mer 30 Nov - 21:24


Non mais pour qui elle se prend cette blonde ?! Va falloir qu'elle se calme et en vitesse. Elle a vu ça où qu'on pouvait agresser les gens dans un couloir ? Daniel avait l'impression d'être en plein délire, il se faisait carrément insulter par une gamine de 19 ans qui croyait tout savoir et avoir tout vu. Et visiblement, plus il s'énervait plus elle en rajoutait une couche. Quoiqu'il disait, elle avait toujours à redire tout ça pour avoir le fin mot de l'histoire. Lui qui était prêt à quitter ce couloir par cette porte fut obliger de rebrousser chemin vers la jeune femme. Il n'allait tout de même pas se laisser insulter comme ça. L'envie de lui mettre une bonne gifle le démanger sérieusement mais après tout, la frapper ne servirait à rien, sauf peut-être le soulager lui de cette envie mais ça ne lui remettrait pas les idées en place alors, autant ne pas tenter le diable. L'envoi balader une bonne fois pour toute était une meilleure solution. Débattre davantage sur qui pense le mieux et fait ce qu'il y a de mieux ne servait à rien car pour elle les Pégasiens avaient le monopole. C'était comme parler à un mur ! Autant ne pas se fatiguer pour rien... Au lieu de prendre cette fameuse porte, Daniel revint en arrière et se mit face à Roxy une dernière fois. Bien décidé à en finir avec cette histoire ridicule.

    Daniel ''Mais c'est quoi ton problème ? Tu ne peux pas me foutre la paix et passer ton chemin. Pourquoi t'en as après moi ?! Depuis que tu as débarqué sur cette cité tu me suis comme mon ombre et depuis ce qu'il c'est passé au mess je ne t'ai plus revu. Je n'ai même pas essayé de t'éviter pourtant mais toi, avec ton « pouvoir » tu as du t'en donner à cœur joie quand tu me voyais au détour d'un couloir pour m'éviter. Et là on a le malheur de se croiser, c'est vraiment con comme situation hein !? J'ai peut-être dépassé les bornes la dernière fois mais je me suis excusé, ce n'est pas moi qui me suis comporté comme une gamine de dix ans. Au lieu de me dire clairement que mes excuses ne te convenaient, la chose la plus intelligente que tu es trouvé à dire c'est d'insulter mon peuple et mon job. Alors excuse moi d'avoir réagit de la même façon avec les tiens. A force de fréquenter des gamins on devient aussi puérile qu'eux !''

Et encore, il avait pesé ses mots pour ne pas être vulgaire, ce qui aurait pu compenser son envie de lui mettre sa main en travers de la figure. Terminé les discutions avec femme, visiblement elle n'avait aucun respect pour l'archéologue et encore moins pour son job qui n'avait rien à voir avec ce qu'elle décrivait depuis qu'ils s'engueulaient. Elle avait encore pas mal de chose à apprendre celle là ! Il ne lui laissa même pas le temps de répondre quoique ce soit, elle pouvait parler dans le vide si elle le voulait ! Daniel continua sa route, enfaite il faisait le chemin inverse, pas de porte juste un long couloir par lequel il était venu. Il ajouta une dernière petite phrase en se tournant vers elle tout en marchant.

    Daniel ''Tu n'as qu'a la prendre toi cette fichu porte vu qu'elle te tente tant !!!''

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ "C'est l'Heure de Mettre ses Lunettes..." ♦ [FE Roxie] Sam 10 Déc - 1:38

Passer son chemin? Mais aux dernières nouvelles, c'était lui qui lui avait littéralement foncé dedans. Alors monsieur venait vers elle avec des pseudos excuses et maintenant il tapait sa crise parce qu'elle était là? Mais fallait qu'il se calme et vite ou Roxanne finirait par cesser d'être gentille. Parce que, oui, là toute virulente qu'elle était, elle restait gentille.Mais fallait pas non plus pousser le bouchon trop loin.

"Te foutre la paix et passer mon chemin? Mais c'est ce que je me suis évertuée à faire pendant près de 4 jours et si tu utilisais un peu ta mémoire au lieu de la rendre ultra sélective et de ne te souvenir que de ce qui t'arranges, c'est toi qui m'es rentré dedans alors me donne pas le rôle de l' harceleuse ou ma gentillesse va vite prendre fin. Je ne suis pas une demeurée finie, Daniel, j'ai mes défauts mais me fait pas passer pour ce que je ne suis pas. Parce que je viens de découvrir que tu es loin d'être un mec bien. Alors premièrement, je ne te suivais pas comme ton ombre. Si je t'avais suivi, tu ne m'aurais jamais vue et j'aurais pu à tout moment te sauter dessus pour m'acharner sans que tu n'ai rien vu venir. Quand au mess, il ne vaut mieux pas revenir sur le sujet ou je pourrais mal le prendre. Et tu ne m'as jamais vu furieuse. Là je suis agacée mais furieuse, tu aurais toutes les raisons d'avoir peur mon gars.
Quand à tes excuses, j'ai envie de rire, mais ce que tu m'as dit, c'était tout sauf des excuses. -Je pensais pas que tu le prendrais mal- quand on excuse vraiment, primo on le pense vraiment, on le fait pas pour avoir la paix et secundo, on ne fait pas de remarques sur la personne qu'on a insulté. Tu n'as pas appris ça à travers tes études des civilisations? La différence entre s'excuser et faire semblant pour se décharger de toutes responsabilités et redevenir le gentil gars que tout le monde aime."


Elle était cinglante, glaciale de nouveau. Daniel était peut être énervé, mais elle s'en tapait, si il fallait qu'elle le secoue pour qu'il comprenne où il foirait, elle irait jusqu'à le balancer contre tous les murs de la cité tel un ressort.

"Quand à la gamine de 10 ans, je n'ai pas eu le privilège d'avoir pu ne serait ce qu'un jour me comporter comme une gamine. Ca, c'est réservé à ceux qui n'ont eu pour seule préoccupation dans leur vie que d'avoir à choisir entre une chemise bleue ou une chemise noire. Quand on bosse depuis l'âge de 14 ans, on a autre chose de plus important à faire que des gamineries. Je n'ai pas insulté ton peuple ou ton job, je n'ai fait qu'énoncer de simples constatations. Est ce que j'ai dit un mensonge dans mes propos? Non. Juste la simple vérité mais elle t'est insultante parce que tu es dérangé de ne plus avoir tes foutues oeillères. Mais je n'allais pas mentir juste pour que tu sois heureux et que ton monde ne sois pas chamboulé. Tu es aveugle Daniel, et parfois limite crétin. Si tu avais été plus futé et moins aveugle, tu ne poserais pas de questions aussi débile que "C'est quoi ton problème." ou "Pourquoi tu me suivais comme mon ombre." Je t'appréciais Daniel. Je te trouvais brillant et intellectuellement plus doué que d'autres. Je pensais avoir découvert quelqu'un d'exceptionnel mais pour le savoir, il faut aller au pire. C'est dans les extrêmes que la vraie nature des hommes se révèlent. Visiblement, révéler la tienne n'était pas la meilleure des idées. Je suis déçue, je t'avais élevé à un niveau trop haut, bien trop haut. Dommage pour moi. Mais prendre la porte? Alors là tu rêves. Je ne baisse jamais les yeux la première. Si je dois partir et aller là où je me rendais en premier lieu, ça sera après ton départ. Mais je ne céderais pas. Jamais la première, alors à toi de voir. Soit tu pars, soit on reste là. Mais ne t'attends pas à ce que je me sente coupable, honteuse ou même blessée et que je parte maintenant. Parce que je ne ressens aucune de ces émotions en ce moment."

Roxanne n'était pas une sainte, mais elle savait reconnaitre ses tords. Sauf que là, justement, elle n'était pas en tord. Elle avait été franche du début jusqu'à la fin et pas sûr que Daniel s'en rende compte.Au final, des deux, l'archéologue était sans doute celui qui se mentait le plus à lui même.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ "C'est l'Heure de Mettre ses Lunettes..." ♦ [FE Roxie] Lun 2 Jan - 17:44


Non mais pour qui elle se prenait cette fille ?! Daniel avait l'impression d'être dans un autre monde, en face d'une jeune femme, têtu comme pas deux, qui voulait absolument avoir le dernier mot. Cela devenait agaçant comme situation et l'archéologue ne savait plus quoi faire et surtout quoi dire. C'était comme avoir une discussion avec un mur mais, en pire !

Certain aurait déjà trouver le moyen de lui mettre son poing dans la figure sauf que Daniel était loin d'être comme ça. Sauf que plus elle avait tendance à ouvrir la bouche, plus Daniel avait l'envie de lui faire remarquer à quel point il pouvait la décevoir davantage en lui mettant son poing dans le nez. Après tout il en était à un point où visiblement plus rien ne semblait pouvoir le rabaisser davantage à ses yeux mais ce n'es t pas pour autant qu'il la frapperait. A ce stade le mieux qu'il avait à faire c'était de partir pour de bon, il ne pouvait s'empêcher de renchérir à chaque de Roxy ajoutait quelques chose.


    Daniel ''Je me contrefiche de ne pas être celui que tu croyais que j'étais. Je sais très bien qui je suis et je n'ai pas besoin de l'avis d'une gamine qui croit tout savoir pour me l'apprendre ou pour me faire passer pour un autre. L'homme parfait ça n'existe pas et certainement pas sur cette cité. Tu n'es pas la seule à être déçu dans cette histoire. Tes deux facettes sont toutes aussi décevantes que mon comportement vis à vis de toi ! Et excuse moi d'être polit et de ne pas faire comme si je ne te voyais pas alors qu'on s'est brièvement croisé dans un couloir ! Et comme tu l'as si bien dit, c'est toi qui cherche à me fuir, pas moi. Tu n'avais qu'à t’éclipser en me voyant au lieu de me laisser parler pour rien.J'y ai vu là l'opportunité de m'excuser mais, j'aurais mieux fait de passer mon chemin et de faire comme si je ne te connaissais pas... chose que je vais m'employer à faire pas plus tard que maintenant.''

Pour lui c'était une excellente phrase de conclusion. Cela dit, il savait pertinemment que Roxy allait en rajouter une couche, c'était comme ça depuis le début. Autant ne pas lui laisser le temps. Cette fois ci elle pouvait lui répondre et hurler dans le couloir aussi longtemps qu'elle voudrait, Daniel ne se retournerait pas ! C'est pour cela, qu'une fois qu'il eu fini sa remarque, il tourna définitivement les talons et longea le couloir, se moquant bien de savoir si la jeune femme lui répondrait ou non. Au bout du couloir, il tourna à gauche et s’engouffra dans un autre corridor duquel la jeune femme ne pouvait plus le voir, à moins qu'elle s'amuse à le suivre. Après tout, elle ne s'était pas gênée pour fuir aux mess alors Daniel fit de même cette fois-ci.

Arrow ... Somewhere...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: ♦ "C'est l'Heure de Mettre ses Lunettes..." ♦ [FE Roxie] Dim 15 Jan - 18:04

Roxanne écoutait Daniel essayer de faire preuve de répartie mais tout ce qu'elle entendait c'était du vent. Mais le mot "gamine" la fit fulminer.

" Je suis peut être plus jeune que toi, mais je ne pense pas que l'âge t'as rendu mature. Tu es là à essayer de me dire que je suis jeune, que l'homme parfait n'existait pas. Comme si j'avais besoin de tes leçons sur la vie. Ma vie a sans doute été plus remplie que la tienne. Je n'ai pas besoin de ton avis sur le monde. Je le connais déjà. Certes pas le tien, mais le mien oui. Et pour rappel, ici, tu es dans le mien."

Il était sans doute temps de lui rappeler que ses remarques sur la dureté de la vie, elle s'en moquait. Son passé suffisait à expliquer qu'elle en sache autant sur la cruauté de cette galaxie. Il était depuis quand? un an? Deux? Elle y était née. Mais ça, monsieur devait l'oublier en entendant chacune de ses paroles. Quand au reste de ses remarques, elle n'en tint même pas compte. Au final, il ne la connaisssait pas alors la juger, il n'avait aucune crédibilité dans ce domaine. Il voulait la fuir? Grand bien lui faisait. Roxanne saurait y survivre, ce n'était pas comme si Daniel était important. Elle l'avait cru, elle s'était trompée et alors? Tout le monde se trompait et personne n'en mourait. Alors elle qui était une survivante dans l'âme, encore moins que les autres.

" Vas y, pars. C'est pas comme si ta présence m'était vitale. Je vais retourner là où j'allais avant de croiser ta route. Et toi, vas donc décevoir d'autres personnes, visiblement, c'est ta spécialité."

Et elle le vit partir. Il s'attendait sans doute à l'entendre crirer mais elle ne prévoyait pas de le faire. L'autre facette de Roxie l'aurait fait mais pas de colère. Juste pour s'amuser ou pour faire sa chieuse. Mais cette Roxanee là, la moins sociable, elle privilégiait les silences et la colère froide aux crises inutiles. Il fuyait, Tant mieux, ça l'arrangeait. Elle retourna donc là où elle se dirigeait à l'origine sans tenir compte de Daniel.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ♦ "C'est l'Heure de Mettre ses Lunettes..." ♦ [FE Roxie]

Revenir en haut Aller en bas
♦ "C'est l'Heure de Mettre ses Lunettes..." ♦ [FE Roxie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'avenir appartient à ceux qui s'lèvent à l'heure où j'me couche ♦
» ♦ Dame de Cœur et Dame de Pique ♦
» plan pour mettre fin à l’ exclusion de la Diaspora haïtienne et de l’arrière-pay
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Inutile de mettre les points sur les I

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: BASE DE DONNÉES :: 2011-
Sauter vers: