Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...

Partagez|

Ça devient pénible de se faire enlever

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3501

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Ça devient pénible de se faire enlever Mer 19 Sep - 11:40

Après plusieurs semaines à être dans le coma, puis à faire de la rééducation, et enfin à roucouler avec sa petite amie, on autorisa enfin Noah à sortir de la base, afin d'explorer d'autres planètes. Dans cette perspective, le médecin était si excité que personne ne pouvait le retenir dans sa joie. Enfin, il allait pouvoir exercer son métier au-delà d'Atlantis, là où il y avait d'autres personnes qui en avaient besoin. Oui mais voilà, désormais, et à cause de ce qui s'était passé la dernière fois avec Raven, les autorités ne voulaient pas le laisser partir avec n'importe qui ; de ce fait, on lui assigna le Colonel Sheppard pour l'accompagner. Quoi de plus rassurant d'être aux côtés de l'homme qui lui avait tiré dessus, et qui semblait avoir la gâchette facile ? Bref... tout en se préparant, le jeune homme ressentait comme un vilain pressentiment ; non pas pour lui, ou John, mais plutôt pour les habitants de cette fameuse planète. Pour lui, quelque chose allait être découvert... pour leur plus grand déplaisir.

Noah était en avance alors, il fit un petit détour vers les quartiers de sa petite amie, Kylee, pour lui dire au revoir. Bon, ces au revoir étaient un peu plus longs que prévu, vous voyez le topo ; mais le médecin arriva à l'heure en salle d'embarquement, où John arrivait au même moment.


"Alors ? Comment tu prends le fait qu'on t'ai assigné à moi comme une sorte de baby sitter ?"

Après la réponse de John, tous deux traversèrent la Porte des Etoiles... pour se retrouver en pleine tempête sur l'autre planète ! Le vent soufflait énormément, l'orage, lui, était violent ! Noah se protégea le visage tout en se retournant vers John.

"T'aurais pu penser à prendre un parapluie ! Moi j'ai déjà tout mon packtage médical !"

Malgré ce temps pourri, les deux hommes commençaient à avancer vers le village, du moins, ce qu'il en restait. Tout avait été détruit par la tempête, il n'y avait pas âme qui vive.

"Ils sont sûrement partis à cause de la tempête, mais ou ?"

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7047
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Ça devient pénible de se faire enlever Mer 19 Sep - 23:15

    Encore une mission pour le militaire, mais pas une mission comme les autres. Aujourd'hui, John devait jouer les nounous avec le Dr Masen. Il avait été désigné d'office par la grande dirigeante. Comment refuser dans ce as, mais bon, ce n'était pas une corvée. Il avait connu pire. Cela lui faisait prendre l'air. De bon matin, le militaire se prépare donc à escorter le médecin pour une mission purement médicale sur une planète bien tranquille où il avait l'habitude de se rendre. Une fois près, le pilote se dirigea vers la salle d'embarquement et arriva en même temps que le docteur.

    "Alors ? Comment tu prends le fait qu'on t'ai assigné à moi comme une sorte de baby sitter ?"

    "Je les ai prévenu que je ne te changerai pas tes couches et que je ne te donnerai pas le biberon."

    Lorsqu'il termina sa phrase, le vortex s'activa et les deux hommes purent traverser. Alors qu'ils s'attendaient surement à trouver un temps des plus ravissant avec un soleil radieux comme pour la plupart des mondes qu'ils avaient déjà visité, pour celui ci, ce fut très loin d'être le cas. John qui avait enfilé ses lunettes de soleil pouvait les ranger aussitôt. Le ciel était noir alors qu'il faisait encore jour. Des trombes d'eau s’abattaient sur eux et le vent était de la partie. Pour résumé, il faisait un bon gros orage.

    "T'aurais pu penser à prendre un parapluie ! Moi j'ai déjà tout mon packtage médical !"

    Même trempé, le médecin trouvait toujours le moyen de faire de l'humour.

    "Je ferais passer une note de service pour qu'on inclue un parapluie dans chaque packtage de mission. Tu m'y fera repenser en revenant sur la cité. Trêve de plaisanterie, allons voir un peu plus loin, si on ne pourrait pas aller se mettre à l'abri au village."

    Bravant le mauvais temps, les deux hommes avancèrent jusqu'au village, histoire de se mettre un peu au sec. Mais quelle ne fut pas leur surprise de trouver un village désert et surtout en ruine. Le mauvais temps avait tout ravagé sur son passage.

    "Ils sont sûrement partis à cause de la tempête, mais ou ?"

    "On aurait mieux fait de prendre un Jumper. De un, on aurait été au sec et de deux, on aurait pu voir si les habitants ont été se réfugier ailleurs. Pour le moment, essayons de trouver un endroit où s'abriter en attendant que cela se calme tout de même."

    Mais quand on regardait les champs dans les alentours, cela devait faire plusieurs jours qu'il devait pleuvoir. Les cultures baignaient sous des nappes d'eau.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.max2forum.com
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3501

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Ça devient pénible de se faire enlever Jeu 20 Sep - 10:47

Citation :
"Je les ai prévenu que je ne te changerai pas tes couches et que je ne te donnerai pas le biberon."

Noah leva les yeux au ciel, l'air totalement dépité, avant de soupirer fortement pour que John puisse l'entendre. Celui-là alors, à essayer de blaguer, parfois ça en revenait au même point que Castiel, en ce qui concernait son expérience envers la gente féminine. Alors que le vortex s'était activé, le médecin mis son packtage sur son dos et avança directement vers la Porte ; en moins de temps qu'il fallait le dire, voilà que lui et Sheppard étaient trempés jusqu'aux os. Magnifique tempête !

Citation :
"Je ferais passer une note de service pour qu'on inclue un parapluie dans chaque packtage de mission. Tu m'y fera repenser en revenant sur la cité. Trêve de plaisanterie, allons voir un peu plus loin, si on ne pourrait pas aller se mettre à l'abri au village."

"Laisse tomber les dirigeants ne voudront jamais ! A moins que tu sois masochiste et que tu aimes lorsqu'ils te dominent à chaque fois que tu leur demande quelque chose."

Tout en avançant, le désastre s'éclaircissait, malgré la noirceur du ciel, seulement éclairé par les éclairs de ce puissant orage. Noyés, les deux hommes se retrouvèrent au beau milieu d'un champ de ruine. Et alors que Noah se demandait où étaient passés les villageois, voilà que John évoquait une idée lumineuse, mais trop tardive. Le médecin regarda le militaire, d'un regard noir, avant de se mettre à râler.

"Et tu pouvais pas penser à prendre un Jumper avant ?? C'est toi l'homme de terrain ! Même s'il aurait fait un temps magnifique, ça nous aurait servi ! Maintenant, on est trempés, bons pour une bonne grippe, sans aucun moyen de savoir où sont passés ces villageois. Si j'avais su, j'aurais insisté pour que ce soit quelqu'un d'autre qui vienne avec moi ! J'espère au moins que tu as ton truc là, ton détecteur de signe de vie."

Noah regardait autour de lui, il n'y avait rien à part des champs noyés, et un village entièrement détruit. Le jeune homme soupira et tenta de discerner ce qu'il y avait au loin.

"Il y a une falaise là-bas, peut-être qu'il y a des cavernes ou je ne sais trop quoi. Teyla m'a dit que, sur sa planète, les habitants se réfugiaient dans les grottes et les cavernes pour se protéger des attaques Wraith, ici ils ont du faire pareil pour se mettre à l'abri de cette tempête non ?"

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7047
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Ça devient pénible de se faire enlever Mer 17 Oct - 12:58

    "Et tu pouvais pas penser à prendre un Jumper avant ?? C'est toi l'homme de terrain ! Même s'il aurait fait un temps magnifique, ça nous aurait servi ! Maintenant, on est trempés, bons pour une bonne grippe, sans aucun moyen de savoir où sont passés ces villageois. Si j'avais su, j'aurais insisté pour que ce soit quelqu'un d'autre qui vienne avec moi ! J'espère au moins que tu as ton truc là, ton détecteur de signe de vie."

    Il y avait de quoi rêver. John se faisait engueuler par Noah. Namého !! Depuis quand les nounous se faisaient remonter les bretelles par les enfants qu’elles gardaient. John allait demander une augmentation pour cela.

    « Je ne demandai pas mieux que de rester bien au sec sur la cité. J’ai assez à jouer les baby-sitters avec Rodney en mission, que maintenant, je dois le faire avec toi. Et ne te plains pas, tu as ta doctoresse attitrée pout te faire dorloter quand tu attraperas un gros rhume. Et pour ma défense, toutes les fois où j’ai mis les pieds ici, il faisait un temps de rêve avec des températures plus que caniculaires. »

    Et oui, les rumeurs allaient bon train sur la cité. Rien ne restait secret bien longtemps surtout dans les histoires d’amour. De plus, il aimait bien charrier le médecin à ce sujet. Tandis que le militaire cherchait une solution, Noah sembla en avoir trouvé une avant lui.

    "Il y a une falaise là-bas, peut-être qu'il y a des cavernes ou je ne sais trop quoi. Teyla m'a dit que, sur sa planète, les habitants se réfugiaient dans les grottes et les cavernes pour se protéger des attaques Wraith, ici ils ont du faire pareil pour se mettre à l'abri de cette tempête non ?"

    « On peux toujours aller voir. Au pire si on ne trouve rien, on pourra toujours se mettre à l’abri pour éviter ta fameuse grippe que tu as peur d’attraper.»

    Les deux hommes reprirent leur route à travers le déluge qui s’abattait sur eux. John essaya de se diriger à l’aide de son détecteur de signes qui jusqu’à maintenant, n’affichait rien. Malgré quelques accalmies, le temps n’était pas encore au beau fixe. Mais contre toute attente, plus ils s’approchaient de la falaise, plus les points de signes de vie commençaient à apparaitre. Noah avait peut-être eu raison sur ce coup là. Les deux compères avancèrent vers ce qui semblait être un minimum de civilisation, mais malheureusement, ce n’était pas ce qu’ils cherchaient. John était plutôt habitué à côtoyer un peuple fermier pacifique qui, sortit de la pioche et de la pelle, n’y connaissait rien aux armes, mais les personnes qui venaient à leur rencontre n’avaient rien de pacifique. Alors qu’ils étaient encore à une bonne distance, une première salve de flèches déchira le ciel gris. Il fallait mieux se mettre à l’abri maintenant. Faisant un tir de couverture, il embarqua Noah pour aller se réfugier derrière un amas de grosses pierres.

    « Là j’avoue qu’un Jumper aurait bien été utile. »

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.max2forum.com
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3501

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Ça devient pénible de se faire enlever Jeu 25 Oct - 11:33

Citation :
« Je ne demandai pas mieux que de rester bien au sec sur la cité. J’ai assez à jouer les baby-sitters avec Rodney en mission, que maintenant, je dois le faire avec toi. Et ne te plains pas, tu as ta doctoresse attitrée pout te faire dorloter quand tu attraperas un gros rhume. Et pour ma défense, toutes les fois où j’ai mis les pieds ici, il faisait un temps de rêve avec des températures plus que caniculaires. »

Noah leva les yeux au ciel avant de pousser de la main John au niveau de l'épaule. Ce dernier manqua quelque peu de tomber, mais il s'était repris.

"Sache que moi non plus je n'ai pas demandé à ce que tu sois là. Et arrête donc de faire croire que tu sais tout mieux que n'importe qui sur Atlantis à propos de ma relation avec Kylee, tu étais parfaitement au courant depuis le début puisque je t'en avais parlé pour que tu puisse amener ma petite amie sur le Continent."

Et alors que le médecin proposa de continuer leur route jusqu'aux falaises, John acquiesça. Après tout, ça avait l'air d'un endroit où l'on pouvait aisément s'y protéger contre une telle tempête. Ils avaient du mal à avancer, le vent et la pluie se faisant de plus en plus hargneux. Et au moment où ils croyaient que les villageois étaient aux falaises, voilà qu'ils se retrouvaient accueillis par une salve de flèches, dans leur direction. Noah voulu se planquer mais John fût plus rapide que lui en l'empoignant pour qu'ils puissent se cacher derrière des rochers.

Citation :
« Là j’avoue qu’un Jumper aurait bien été utile. »

"Sans déconner ! Mais vu ta capacité à toujours te fourrer dans le pétrin avec ton équipe, plus rien ne m'étonnera de toi. De toutes mes excursions je ne me suis fait avoir que deux fois et encore, la première fois, c'était juste une folle qui s'avérait être une pleurnicharde, rien de bien méchant. Mais toi, et ton équipe, je vous vois chaque semaine revenir blessés ; il serait temps de faire attention. Et, dans ce cas présent, de se défendre."

Noah sortit son 9mm qu'il pointa vers les ennemis. Et oui, on ne lui avait pas donné de P-90 mais, franchement, entre lui et John, c'était à ce dernier qu'il ne fallait pas en donner, vu qu'il tirait sur tout ce qui bougeait, même sur les alliés. Bon là, vu l'air visqueux, sale et horripilant des personnes qui balançaient des flèches, nul doute que ce n'était pas les villageois. Peut-être avaient-ils fuis à cause de ces créatures. Le jeune homme se mit à tirer, touchant à chaque fois sa cible ; les heures en stand de tirs avaient fait leur effet. Oui mais voilà, les ennemis étaient de plus en plus nombreux, et, bien vite, Noah et John étaient pris au piège.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7047
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Ça devient pénible de se faire enlever Mer 21 Nov - 12:17

Même sous le feu de l’ennemi, Noah trouvait toujours le moyen de l’ouvrir. John avait autre chose à faire que d’écouter ces jérémiades. Mais le militaire ne pu s’empêcher de lui lancer une petite pique entre deux salves de tirs.

« C’est sûr qu’enfermé dans l’infirmerie, tu risques peu de te blesser, à part en t’ouvrant le doigt avec un scalpel. »

Il fallait espérer que le docteur ne rétorque rien à ce que John venait de lui balancer, mais il semblait plus occupé à tirer sur les créatures qui les entouraient. Le pilote cherchait une solution pour se sortir de ce traquenard mais à part tous les descendre, il n’y avait pas d’autres choix. S’ils tentaient de s’enfuir en faisant demi-tour, ils allaient se faire tirer comme des lapins. Mais au fur et à mesure que certains tombaient raides morts, d’autres sortaient de leur cachette. Très rapidement, ils étaient encerclés et les munitions ne poussaient pas sur les arbres. Alors que Noah était occupé de son côté, le pilote alla voir un peu plus loin s’il y était. John laissa donc le médecin afin de se mettre un peu plus loin, pour essayer d’arrêter quelques créatures qui arrivaient par derrière. Mais chose que John aurait surement prévoir, c’est que Noah avait son pauvre petit 9mm, n’allait pas faire longtemps feu face à cinq créatures visqueuses, mais le pilote était trop occupé à faire reculer ceux de son côté. Mais alors qu’il rechargeait son P-90, il détourna la tête vers le médecin qui était en très mauvaise posture. Il était cerné de tous les côtés. Il devait lui venir en aide, mais John n’avait pas encore trouvé le moyen de se dédoubler. Le pilote fut obligé de se mettre à découvert pour secourir le médecin car le temps qu’il fasse demi tour, les créatures auraient eut le temps d’agresser le pauvre médecin. Mais en aidant le médecin de la sorte, il se mit en danger et ce qui devait arrivé , arriva…

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.max2forum.com
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3501

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Ça devient pénible de se faire enlever Ven 23 Nov - 11:57

Citation :
« C’est sûr qu’enfermé dans l’infirmerie, tu risques peu de te blesser, à part en t’ouvrant le doigt avec un scalpel. »

Sur le coup, Noah ne répondit rien car, d'une, il était trop occupé à tirer sur leurs ennemis, et de deux, que répondre à ça ? John ne pouvait pas comprendre que, pour un médecin, la chose la plus douloureuse était de perdre un patient ; les militaires ne pouvaient rien comprendre à cela, trop bornés à se dire qu'ils faisaient le travail le plus dur, physiquement et psychologiquement. Allez les mettre dans une salle d'opération, voyons qui rigolera le plus. Tout ça parce que ces messieurs connaissaient le terrain, les armes, les stratégies, ils étaient les meilleur ? Noah avait beau être ami avec John, il n'en était pas moins qu'il le considérait comme ça, à vouloir faire le gros dur qu'il fallait consoler quand il était blessé. Très peu pour le médecin, Sheppard irait voir sa femme pour ça. En attendant, le coco de militaire aurait mieux fait de regarder derrière lui. Heureusement, Noah avait tiré sur l'ennemi qui était prêt à embrocher John. Ce dernier s'éloigna pour s'occuper d'autres ennemis qui arrivaient. Le jeune homme continua de tuer plusieurs ennemis, mais il fût rapidement encerclé de toute part, et ses munitions de son 9mm s’amenuisaient. Hum... John et son idée de ne pas lui donner de P-90, ironique quand on sait que ce dernier avait tiré sur Noah, il y a quelques temps. Il n'empêche qu'avec cette idée stupide, le médecin n'avait plus rien pour se défendre, et Sheppard était trop occupé avec ses autres ennemis. Plusieurs arrivaient vers Noah qui, lui, sentait son heure approcher. Mais, contre toute attente, il ne fût pas tué, mais bastonné. Coups de poings, de pieds venaient de partout ; il arrivait à rendre plusieurs coups, à mettre KO deux ou trois ennemis, mais ces derniers étaient trop nombreux. Le sang jaillissait de la bouche du jeune homme et, à nouveau, son arcade avait été explosée. Ça devait être le coup préféré des ennemis à donner au médecin, vu le nombre de fois où cette arcade avait été ouverte. Mais ils n'en restaient pas là, donnant de sacré coups dans les côtes de Noah, plié en deux. Des côtes devaient être bien fêlées. Profitant de la situation où il était plié, un ennemi lui balança un coup de genoux en plein visage du médecin, faisant gicler du sang de son nez. S'il revenait vivant, c'est Kylee qui allait être contente, son petit ami allait revenir une fois de plus dans un sale état. Noah continuait de se battre comme il le pouvait. Du coin de l’œil, il voyait John, mais il était encore beaucoup trop occupé à ne pas se faire massacré. Alors qu'il se défendait, le médecin ne vit pas un de ses ennemis arriver derrière lui ; il avait un genre de massue et ne se gêna pas pour porter un fort coup au niveau de la tête du jeune homme qui, dans un cri rauque, tomba à terre, inconscient.

Dès lors, un des ennemis visqueux attrapa Noah, et le porta comme un vulgaire sac à patate (comme les Orques lorsqu'ils transportent Merry et Pippin, pour ceux qui ont vu. Pour les autres, Google est votre ami ^^). Les bras ballants, le jeune homme ne ressenti rien, pas même la douleur causée par ses blessures. De son côté, John voulu le secourir, mais il fût bien vite arrêté par un de ses ennemis qui lui tira une flèche dans la cuisse, puis une autre à l'épaule. Lui aussi serait amoché...

Pour en revenir à Noah, ce dernier se réveilla un bon moment après, et pas dans des positions des plus confortables. Déjà, de ce qu'il voyait, il était dans une grotte, sûrement de celles que lui et John avaient vus, avant de se faire attaquer. Bon... mais le pire, était qu'il se retrouvait attaché, les bras au-dessus de lui, par des cordes reliées à un genre de stalagmites ; ses pieds touchaient à peine le sol, encore un peu et il pouvait, mais les personnes qui l'avaient attachés se sont apparemment amusés. Car, étant attaché comme ça, son corps était comme qui dirait tiré, ses côtes lui faisait bien plus de mal comme ça. Peut-être qu'en plus, une était brisée, car Noah avait du mal à respirer. Si les poumons étaient touchés, le pronostic vital du jeune homme pourrait être engagé s'il restait trop longtemps ici, et s'il n'était pas soigné.

Il regarda un peu plus autour de lui et, il remarqua que, sur sa gauche, on pouvait voir la mer. Oh oh... ça donnait vers une crique. Et bon, inutile de faire un dessin de ce qui arrivera quand la marée montera : Noah se noierait. Douce mort... pour le moment, la marée était bien basse, oui mais pour combien de temps ? Car il ne fallait pas oublier que, avec cette tempête au dehors, cette marée risquerait bien de monter très rapidement ! Blasé, Noah retourna la tête en entendant un bruit. Quelques ennemis revenaient vers lui. Bon, autant essayer de dialoguer, puisqu'il ne pouvait pas se défendre autrement.


"Euh... salut... j'ignore ce que vous voulez, mais je ne pense pas être utile pour vous et... si on reste là nous allons être noyés par la mer alors je propose que..."

Le médecin n'eut pas le temps de finir, qu'un coup de on ne sait qu'elle arme fût porté dans le mollet, puis sur sa cheville droite. Noah eu un cri de douleur réprimé dans sa bouche. Pas de doute, sa cheville venait de morfler, et pas qu'un peu ! Il ne pourrait sûrement pas marcher, et encore moins courir pour s'enfuir, si John venait le libérer. Puis, ses ennemis s'amusaient à le frapper au visage. Une fois de plus, on allait pas le reconnaître. Son t-shirt fût arraché, afin de faire plusieurs entailles sur son torse à l'aide d'un silex. Ça faisait un mal de chien quand même ! Entre temps, la marée commençait à monter... ce qui était très mauvais signe...

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7047
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Ça devient pénible de se faire enlever Mer 28 Aoû - 0:17


John s'était pourtant lever du bon pied ce matin là mais rien ne laissait présager que le reste de la journée allait se transformer en désastre. Le pilote le savait pourtant bien que partir avec Noah en mission était une mauvaise idée. Mais bon, pour ce coup ci, on lui avait forcé la main. Il aurait mieux fait de se casser la jambe ce jour là. Alors que les deux hommes étaient sous le feu de l'ennemi, John s'était quelque peu éloigné du médecin ; chose qu'il n'aurait pas du faire ; car le pauvre médecin se faisait littéralement tabasser par plusieurs de ces choses visqueuses. Le militaire devait lui venir en aide. Il se mit à découvert malgré le danger qui l'entourait. Mais ce qu'il n'avait pas remarqué qu'il faisait face à un "archer", qui lui ne l'avait pas louper. Il lui décocha deux flèches. L'une qui alla se loger dans la cuisse se qui fut flancher le militaire qui tomba à genoux et l'autre alla se planter dans l'épaule droite, ce qui le fit plier pour de bon. Le pilote tomba à terre mais il n'avait pas le temps de se lamenter sur son sort. John arriva à se trainer jusqu'à un large rocher, histoire de se reprendre un peu mais surtout, essayer de déloger les deux flèches qu'il venait de recevoir. La douleur envahissait tout son corps.

**Si j'avais su, j'aurai du mieux viser et le descendre lors de la mission de sauvetage. Ça m'aurait éviter de me retrouver ici.**

Mais pas le temps de se reposer de trop. Les gros aliens visqueux venaient dans sa direction. John se saisit de la flèche qu'il avait dans la cuisse et la cassa en deux pour la retirer plus facilement. Une nouvelle salve de douleur se fit sentir et lui électrisa la jambe complétement, tandis qu'il s’apprêtait à retirer celle loger dans son épaule. Mais cela n'allait pas être une partie de plaisir. La pointe n'était pas ressortit. Elle avait du se heurter à un os, qui avait arrêter sa course. Le pilote du l'arracher avec violence, ce qui lui arracha d'avantage les chairs déjà meurtries. Maintenant que ses blessures étaient ouvertes, le militaire perdait de plus son énergie. Mais pas le temps de se faire un beau pansement. Voulant avoir une chance de sauver le médecin, il ne devait pas se faire capturer à son tour. Se relevant difficilement de sa cachette, il réussit à abattre une des choses dégoulinante avant de tout de même détaler comme un lapin vers la forêt non loin de là. C'était surement son seul moyen de leur fausser compagnie.

Après dix longues et pénibles minutes de course effrénée, John décida de faire une halte, dissimulé derrière une sorte de gros chêne. La pluie tombait toujours autant mais le vent s'était tout de même calmer. Il fallait espérer que le soleil fasse une apparition car cela aiderait beaucoup. Étant abrité sous les arbres, le pilote se faisait moins arrosé qu’auparavant et pouvait commencer à réfléchir à une solution. Il ne pouvait pas se permettre de retourner à la Porte pour demander de l'aide car les minutes du médecin étaient surement comptées. De plus, avec ses blessures qui continuaient de saigner, il n'allait pas aller bien loin. Il allait devoir se débrouiller par lui même. Déjà, il allait devoir se faire oublier par ces monstres. En attendant un peu, ils allaient surement retourner d'où ils venaient. Tout en laissant le temps s'écouler, John prit un moment pour se faire un semblant de garrot autour de sa cuisse. Pour l'épaule, cela allait devoir attendre. Il prit son détecteur de signe de vie et les quelques points qui étaient encore affichés semblaient faire depuis tour. C'était une aubaine qui ne fallait pas laisser passer. Passant outre les douleurs qui envahissaient son corps pour se remettre en route. Il suivit de très loin, grâce à son détecteur pour aller voir s'ils allaient lui révéler l'endroit où il gardait Noah. Mais en les suivant, il se rendit vite compte qu'ils disparurent subitement du détecteur. Ils avaient du rentrer dans leur grotte. John alla sans se faire remarquer, vers le bord de la falaise, espérant trouver une entrée. Mais à son arrivée, il s'arrêta net quand il entendit des hurlements venant d'en bas de la falaise. Il reconnut le son de la voix de son collègue. Le militaire poussa un long soupir car il venait de comprendre ce qui l'attendait, c'est à dire un peu d'escalade. Son détecteur captait un faible signal provenant du bas de la falaise.


"J'aurai vraiment du prendre un Jumper..., se dit-il pour lui même."

Le temps pressait car la marée remontait doucement mais surement. Après avoir prit une douche avec la pluie, il allait finir par prendre un bon bain d'eau de mer...

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.max2forum.com
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3501

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Ça devient pénible de se faire enlever Jeu 29 Aoû - 17:22

Les coups pleuvaient sur Noah, et ses ennemis s'en donnaient à coeur joie, jusqu'à ce qu'ils soient fatigués de leur nouveau jouet. Alors, sans crier gare, ils s'en allèrent dans un coin beaucoup plus loin, et beaucoup plus en hauteur, pour faire un petit somme. C'était sûr que, de là haut, ils ne craignaient pas la montée des eaux, contrairement au médecin.

Ah parlons-en du médecin, celui censé soigner les autres. Sur le coup, c'était lui qui avait besoin de soins, et rapidement ! Pour résumer la situation, ses côtes étaient fêlées, voire cassées pour quelques unes d'entre elles. Sa cheville devait être simplement foulée car il pouvait la faire bouger en rotation. Mais son visage était tuméfié, un œil au beurre noir se formait sur son œil droit, et son arcade droite était ouverte, encore. N'ayant plus de t-shirt, son torse avait été mutilé également, et le sang s'écoulait doucement mais sûrement. Bref, il était dans un mauvais état mais, au moins, ses ennemis le laissaient tranquille. Mais voilà, il lui faudrait un miracle pour se sortir de là.

Brusquement, l'orage de la tempête se fit de plus en plus fort, il n'était pas loin. La foudre s'abattit sur le dessus de la grotte, faisant gronder et tomber des stalagmites... en plein sur ses ennemis ! Bon sang la chance ! De plus, la corde avec laquelle était attaché Noah, venait de céder sous son poids. Il tomba lourdement, mais dans l'eau. [Oui c'est gros comme chance mais pour nous sortir de là j'ai pas trouvé mieux ^^]. Même si sa cheville n'était que foulée, Noah avait du mal à nager, et la marée montait de plus en plus. Il n'arrivait plus à se repérer pour sortir de cette grotte. Instinctivement, il regarda en l'air et vit une silhouette.


"John ! C'est pas le moment de jouer au tyrolien ! Venez m'aider bon sang !!"

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7047
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Ça devient pénible de se faire enlever Lun 16 Sep - 0:42


John était du genre casse cou mais dans la limite du raisonnable. Descendre une falaise abrupte, sans équipement, sur de la pierre mouillé, au risque de faire une chute et finir sa course dans une mer agitée avec une chance sur deux de se fracasser la tête sur un rocher enfoui sous l'eau ? Défi accepté !! De toute façon, il n'avait pas d'autres choix. Prenant son courage à deux mains, il entama sa descente vers les profondeurs de l'océan. Ses jambes et ses bras étaient de plus en plus branlants, du fait de ses blessures qui le tiraillaient. La descente fut longue et même très longue, jusqu'au moment où il entendit une voix familière provenant de dessous. c'est alors qu'il vit le Dr Masen, faisant trempette dans l'océan. S'il avait su, il ne serait pas donné autant de mal pour le secourir. Mais maintenant qu'il y était, il n'allait pas remonter. Continuant sur sa lancer, il ne pensait pas qu'il allait descendre plus rapidement que prévu.

La tempête reprenait de plus en plus de vigueur et celait tournait même à l'orage. Les grondements étaient assourdissants et les éclairs se rapprochaient. C'est alors qu'un éclair décida de tomber sur un des rochers qui sortaient des eaux. Il passa près du militaire qui, trop occupé à faire attention où il mettait les pieds, fut plus que surpris, ce qui lui fit lâcher prise. Le pilote glissa le long de la paroi mais réussit tout de même à se rattraper à bout de bras. Au passage, il s'était bien amoché les mains et les avants bras sur la roche, comme si cela ne suffisait pas se vider de son sang. Il fallait en ajouter un peu, histoire de rigoler d'avantage. Il arriva tout de même à se ressaisir et à continuer sa descente. Mais arrivée à une dizaine de mettre de l'eau, la falaise s'arrêtait nette, surement du à des effondrements, avant de reprendre un peu plus bas. John n'avait pas d'autres choix que de faire le saut de l'ange.


**- Allez chante I believe I can fly, ça irait tout à fait avec la situation.
- Je devrais plutôt chanter la version alternative qui dit que je vais m'éclater la tête sur un rocher.
- Au pire, tu as un médecin qui t'attend en bas. Il te soignera.
- Mais bien sur...**

"Allez c'est partit, se dit-il plus pour lui donner du courage qu'autre chose."

Une dernière petite vérification vers le bas, il se lança dans le vide. Il rentra dans l'eau doit comme un piquet. Désormais, ses blessures lui faisaient de plus en plus mal avec l'eau salée de l'océan. Mais il devait passé outre et vite remonté à la surface. Les courants étant fort, il eut du mal à remonter à la surface et quand il y parvint, il alla rejoindre le médecin qui était un peu plus loin.

"Tu crois que je m'amuse à faire de l'escalade pour rien ? Allez, il faut qu'on essaie de trouver quelque chose pour sortir de l'eau car on risque de se faire emporter par le courant si on reste là."

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.max2forum.com
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3501

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Ça devient pénible de se faire enlever Mar 17 Sep - 13:59

Citation :
"Tu crois que je m'amuse à faire de l'escalade pour rien ? Allez, il faut qu'on essaie de trouver quelque chose pour sortir de l'eau car on risque de se faire emporter par le courant si on reste là."
"Facile à dire ! J'ai des côtes fêlées voire cassées dont une qui a peut-être touché un poumon ! Et je ne te parle pas du reste..."

Bon, si l'eau montait dans cette grotte, c'était qu'il y avait une sortie en dessous. De toute manière, impossible de remonter par le haut de la falaise, surtout avec tous ces éboulements. Noah prit une grande inspiration, une bonne bouffé d'air, puis plongea sous l'eau. Malgré tout il arrivait à nager. Il regardait autour de lui pour cibler leur sortie, mais plusieurs fois, il devait remonter à la surface pour reprendre son souffle. En remontant pour la dernière fois, il chercha John et s'avança vers lui.

"Suis-moi, j'ai trouvé une brèche pour qu'on puisse sortir d'ici. On sera toujours en mer, mais je pense qu'on peut atteindre la rive rapidement."

Une fois les deux hommes prêts, ils prirent une énorme inspiration et commencèrent à nager vers la sortie. Mais il furent surpris par des flèches tirés de la surface. Beaucoup avaient faillis les atteindre mais heureusement, aucun n'avait été blessé plus qu'ils ne l'étaient déjà. Au bout d'un temps qui leur paraissait interminable, ils atteignirent la sortie, ainsi que la surface.

Une fois son souffle reprit, Noah constata que la tempête faisait toujours rage.


"Au moins, ces monstres ne peuvent pas nous suivre, on est en sécurité. Ça va aller maintenant hein John ? John ?"

Personne aux alentours. Et merde ! Noah replongea sous la mer pour chercher son ami. Il le repéra, inconscient ; le médecin nagea jusqu'à lui et l'attrapa pour le ramener à la surface. Mais le militaire était lourd ! Au bout de plusieurs minutes, il arriva enfin sur la rive de la plage avec John, allongé sur le dos. Noah vérifia son pouls, mais ce n'était pas bon.

"Et merde... tu m'auras tout fait faire toi !"

Mais bon, il était médecin ! Ni d'une, ni de deux, le jeune homme commença un bouche à bouche au militaire, suivi d'un massage cardiaque, et ainsi de suite pour pouvoir ramener John à lui. Chose que ce dernier fit en crachant l'eau de la mer et en toussant. A genoux, Noah soupira de soulagement.

"Bon sang ! Tu m'as foutu la trouille ! Comment t'as fait pour t'évanouir ? Une syncope ou un truc dans le genre ??"


..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7047
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Ça devient pénible de se faire enlever Ven 8 Nov - 23:16

"Bon, on fera la liste de nos bobos un peu plus tard, si tu veux bien."

C'est alors que le médecin trouva une sortie et pour une fois, ce fut lui qui prit les devants et John le suivit de près. Après avoir prit une looooongue inspiration, les deux Atlantes plongèrent. C'est alors qu'ils se retrouvèrent de nouveau sous le feu de l'ennemi. Les flèches fusaient de nouveau dans tout les sens et par chance, aucune d'entre elle n'alla se loger dans le corps de quelqu'un. Mais à la force de nager, son énergie commençait à l'abandonner. Le fait qu'il fasse une bonne chute lui avait fait ré ouvrir ses plaies à l'épaule et à la cuisse, qui se mettaient de nouveau à saigner. Mais entre ça, le froid, la pluie, cela commençait à faire beaucoup pour une seule journée. L'eau était un peu trop froide pour lui. Le militaire cessa de nager. Il n'avait plus assez de force comme ça. Son cerveau commença à s'éteindre et peu à peu, ses yeux se fermèrent. Son corps dériva vers le fond de la mer. Il était attirer par une lumière au fond de la mer. Une lueur apaisante, qui appelait le militaire pour un repos bien mérité. Mais apparemment, ce ne fut pas du gout de tout le monde. Une présence le tira de son profond sommeil. Le médecin le rattrapa et arriva à le sortir de l'eau. Une fois sur la plage, Noah lui redonna la vie en lui faisant du bouche à bouche. L'air entra de nouveau dans ses poumons et le fit revenir à lui. Le pilote toussa pour expulser l'eau qu'il avait encore dans les poumons.

"Bon sang ! Tu m'as foutu la trouille ! Comment t'as fait pour t'évanouir ? Une syncope ou un truc dans le genre ??"

"C'est toi le médecin, c'est ton boulot de trouver ce qui m'a fait ça. Même si ce n'est pas compliqué à comprendre, grommela le militaire.Le militaire se releva en titubant tout en regardant le haut de la falaise. Des hauts de têtes des bestioles gluantes se faisaient voir. Si elles les voyaient, ils n'allaient pas aller bien loin.

"Bon maintenant, il faut qu'on se tire et trouver un chemin pour rejoindre la Porte des Étoiles. J'ai pas envie de me retrouver de nouveau face à face à ces bestioles."

Les deux Atlantes longèrent pendant un très long moment la plage sur laquelle ils avaient échoué. Les nuages commencèrent à se dissiper peu à peu même si la pluie était toujours belle et bien présente mais le vent avait enfin cesser. La tempête se calmait enfin. Mieux vaut tard que jamais, même si ça aurait été bien qu'elle cesse bien avant. Cela aurait évité beaucoup de tracas pour les deux hommes.

Après une bonne demi heure de marche longue et laborieuse, ils trouvèrent enfin un passage simple d'accès pour remonter en haut de la falaise. Une partie d'escalade plus tard, les voilà enfin en haut du rocher. Il ne restait plus qu'à se faire la mal rapidement, espérant que les grosses bestioles soient rentrées chez elle depuis bien longtemps. Le retour vers la Porte se fit sans encombre. Enfin une bonne nouvelle dans cette journée. Tandis que le militaire composa l'adresse de la cité, quelques rayons du soleil se mirent à traversèrent les nuages qui s'éclaircirent de plus en plus.


"C'est bien le moment pour qu'il arrive ce satané soleil..."

Noah allait surement être d'accord avec lui mais il ne lui laissa pas le temps de répondre quoi que ce soit. Il entraina le médecin à travers la Porte des Étoiles, direction la cité.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.max2forum.com

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ça devient pénible de se faire enlever

Revenir en haut Aller en bas
Ça devient pénible de se faire enlever
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» MON AMOUR DE CANICHE DEVIENT AVEUGLE
» Lorsque l’ennuie devient trop pesant… [PV Mimi]
» [TUTO] Faire des socles
» Faire des arbres?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: A TRAVERS LES GALAXIES :: Autres planètes-
Sauter vers: