Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
♣ Rejoignez nous sur les réseaux sociaux ♣

Partagez|

Dear pain... let me go..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1085
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Dear pain... let me go.. Mer 16 Oct - 20:33

Kylee supportait mal le fait que Noah l'ait abandonné... elle ne savait pas si elle était encore avec lui ou pas.. mais tout ce qu'elle savait c'est qu'il l'évitait royalement et un sentiment de frustration vint s'encrer à la colère déjà présente en elle. Son comportement avait décliné durant ces deux jours, jusqu'à faire une crise d'hystérie où elle n'avait plus été elle même, tant la souffrance était intense à l'intérieur d'elle. Elle avait eu l'impression qu'elle allait explosé. Elle voulait du réconfort, elle voulait une présence, mais Noah n'était plus là et même si au fond elle le repoussait, sa présence l’apaisait. Actuellement elle n'avait plus d'attache... et sentait seule et la solitude la rongeait, elle était déboussolé et chercher à manifester son désarroi par les crises de violences qui devenaient de plus en plus conséquente. Elle avait même était sédatée pour ça... Ces gorilles en blouse blanche lui avait administré une dose de cheval. Durant quelques heures, elle avait dormit, mais lorsqu'elle fut réveiller son esprit embrumé chercha à fuir. Fuir cette douleur qu'elle n'arrivait plus à supporté, a extériorisé. Elle se sentait comprimé et n'arrivait pas à respirer convenablement, sans doute les séquelles respiratoires de son poumon.

♪ ♫ I can't breathe
I can't sleep without you I'm lost ♪ ♫

Par ces actes passés et dans son esprit tout était perdu pour de bon.... Garvyn, Noah.. même ses amis ne venaient plus la voir car elle devenait cinglé. En se redressant, sa tête lui tournait énormément, elle aurait du dormir encore 4 bonnes heures, mais à croire que son esprit était plus fort. Le sédatif lui donnait la nausée et des vertiges, mais elle devait quitté cet endroit où... elle voyait Garvyn en face d'elle, non ce n'était pas possible ! Et pourtant il avait ce sourire sur les lèvres, du sang sur le visage et son couteau à la main. Ce dernier lança un "tu m'as déçu".. rien qu'à cette phrase, elle sut qu'elle allait en payer les conséquences. Elle se mit alors à l'implorer que ce n'était pas de sa faute, mais il s'approcha en reculant elle eut le tournis et tomba à la renverse s'étalant de tout son long. Elle fut réveillée quelques temps plus tard par Cookie qui lui léchait le visage. Dans un soubre saut elle se redressa péniblement et regarda autour d'elle... Garvyn avait disparu... Peu à peu ses yeux se voilèrent, elle devenait folle... oui c'était ça... et il n'y avait personne pour l'aider. Personne ne voulait l'approcher... elle ne pouvait même pas rentrer sur Terre car rien ne l'y attaché..

♪ ♫ In this hell alone
So I pray
That I'll find the light ♪ ♫


Il fallait qu'elle parte sur une planète de Pégase... oui c'était ça la solution, il fallait qu'elle s'échappe d'ici, qu'elle s'échappe de l'emprise de Garvyn. Alors que tout son être lui criait de rester allongé, elle se redressa, chancelante. Et dut se tenir au mur pour s'aider... son chien se mit à gémir et à aboyer... ooh non, il n'allait pas commencer lui... il allait saboté son plan. Le regard dur, elle l'attrapa par le collier et en boitant l'enferma de force dans l'armoire avant de s'aider du mur pour sortir de sa chambre. A cette heure il n'y avait personne et c'était tant mieux, elle put se faufiler, non sans trébucher sur les plateaux à roulette qu'il y avait sur son passage. Sa vision était trouble et se rétrécissait... la réalité s'alternait avec des images de la grange... le rire de son bourreau était présent (comme dans ta vidéo)... Aux hallucinations visuelles, s'ajoutaient les hallucinations auditives. Kylee était au plus mal, mais elle erra comme une âme en peine dans les couloirs. Le pire c'était qu'elle ne savait même pas où aller... elle était perdue dans ce couloir... où cette forêt... non il y avait des arbres, elle était dans une forêt et le rire s'amplifiait... Des larmes silencieuses roulèrent sur sa joue. Au détour d'un croisement, ses jambes se prirent entre elle et elle tomba. D'extérieur ses épaules se mirent à trembler.. Kylee à bout de nerf, était en proie à un désarroi et un chagrin sans précédent... Jamais de sa vie, elle n'avait été aussi faible avec ce sentiment de solitude qui lui pesait.

♪ ♫ Can I change
Will I be alright? ♪ ♫

Ravalant son sanglot et malade comme un chien à cause des effets secondaire du tranquillisant, elle se releva et continua sa route. Sa jambe était endolorie, elle forçait trop dessus, mais il fallait qu'elle s'échappe Garvyn ne devait pas être loin et l'attendait certainement au détour d'un croisement.

♪ ♫ If I could only clear my mind
Leave all this madness far behind ♪ ♫

C'est alors qu'elle entendit des pas préssés qui se ralentissait par à coup... comme si quelqu'un la cherchait... Son coeur palpita et sa respiration se fit saccadé... elle avait l'impression que son coeur allait explosé sa poitrine... Si jusqu'à présent, elle avait fait de la bradycardie, là, elle tachycardait avec son angoisse poignante... ce qui accentua la tourgnole tout autour d'elle. Au final elle vit Garvyn au bout d'un couloir, elle fit pour s'échapper mais ce dernier courrait après elle et la rattrapa. Kylee se mit alors à se débattre avec force.. enfin comme elle le pouvait, car avec des calmants c'était compliqué. Elle tambouronna sur son torse, lui mit des baffes, bref ces gestes étaient désarticulait. La pièce tournait autour d'elle et son délire était toujours présent.

"Pitié !!... Arrête... C'est pas de ma faute.... c'est pas de ma faute" glapit-elle alors que ses cheveux en bataille collés sur son visage tuméfiait par les larmes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3518

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Dear pain... let me go.. Mer 16 Oct - 20:58

Le fait que Cookie ai tout fait pour venir voir Noah ne voulait dire qu'une chose pour ce dernier : il était arrivé quelque chose à Kylee, et ça ne devait pas être bon, sinon leur chien ne serait pas aussi en alerte comme ça ! En arrivant dans la chambre de la jeune femme, le médecin remarqua qu'elle n'y était plus. Merde merde merde ! Une fois de plus, il se prit la tête entre ses mains ; tout ceci était de sa faute, jamais il n'aurait du l'abandonner comme il l'avait fait. Que comptait-elle faire, dans son état ? Avec un sédatif, il se pouvait qu'elle délirait en ce moment-même car, de ce qu'on lui avait dit, les médecins lui avaient administré une sacré dose pour calmer sa crise d'hystérie.

Noah fût ramené à la réalité par Cookie qui tira à nouveau sur son pantalon. Il regarda vers lui et acquiesça avant de prendre un drap du lit de Kylee, afin de le mettre à la truffe du chien.


"Allez mon beau, cherche là, on va la retrouver."

Aussitôt, Cookie renifla avec concentration avant de se mettre à courir hors de l'infirmerie, suivit par le jeune homme on ne peut plus stressé pour sa petite amie. Où pouvait-elle bien être ? Cela faisait un petit moment qu'il la cherchait avec l'aide de son fidèle canin, mais aucune trace de la jeune femme. Jusqu'à ce que, au détour d'un couloir, une silhouette familière se dessina dans la pénombre. Noah plissa des yeux pour distinguer la personne, et quand cela fût fait...

"Kylee !"

Il se mit à courir vers elle et la rattrapa assez facilement ; il l'enferma dans l'étau de ses bras, mais elle lui frappait le torse, et giflait son visage. Qu'importe ! Il l'avait mérité, après ce qu'il lui avait fait durant ces deux jours.

Citation :
"Pitié !!... Arrête... C'est pas de ma faute.... c'est pas de ma faute"
Noah ne savait pas pourquoi elle disait ça, mais il se devait de la rassurer.

"Kylee... chut... calme toi..." Commence à la bercer tout doucement. "C'est moi, c'est Noah... et tu as raison, rien n'est de ta faute, tu n'y es pour rien. C'était sa faute à lui, à Garvyn..."

Peu à peu, Kylee se calmait dans ses bras, et Noah pu la porter délicatement dans ses bras, avant de s'asseoir contre le mur, toujours avec la jeune femme, blottie tout contre lui, alors qu'il la berçait et l'embrassait sur le front.

"C'est fini, tu es là où est ta place. Dans mes bras... D'accord ?"

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1085
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Dear pain... let me go.. Jeu 17 Oct - 8:30

Pour la jeune femme, la personne en face d'elle n'était pas Noah mais bel et bien Garvyn... Elle pouvait sentir son souffle et son étreinte tout autour d'elle se renforcer et cela ne lui plaisait pas. Si elle aurait été encore dans cette grange peut être que.... mais là non, elle était sur Atlantis et elle le savait. Ce qui était en soit un énorme progrès. Malgré la drogue dans son corps elle arrivait à reconnaître la vérité... L'ancienne Kylee refaisait surface durant de bref instant de lucidité. Cependant la démence était malheureusement encore trop présente.

Citation :
"Kylee... chut... calme toi..." Commence à la bercer tout doucement. "C'est moi, c'est Noah... et tu as raison,
"Menteur.... Tu mens !!!" dit-elle en criant. "Tu n'es pas Noah... tu pourras jamais l'être, J'ai voulu t'aider Garvyn.. pour ce que t'as enduré avec tes parents, mais t'as... pas voulu de mon aide"

En entendant ses propres propos, un délic de se produisit... mais oui ! Ce n'était pas de sa faute... La psychologue lui avait répété à un mainte reprise, mais c'était comme si Kylee ne l'intégré que maintenant et les dires de la personne en face d'elle, confirmait dans ce sens.

Citation :
rien n'est de ta faute, tu n'y es pour rien. C'était sa faute à lui, à Garvyn..."
Après un dernier coup mauvais sur son flanc, elle arrêta à bout de souffle. Sa respiration était sifflante, saccadé et douloureuse. Pour finir le délire s'estompa lentement laissant place au visage inquiet de Noah, il avait toujorus cette petite ride sur le front qui signifiait qu'il était préoccupé. Elle ecarquilla les yeux comme se disant "Oh mon Dieu, mais qu'est-ce qui m'est arrivée ?" Elle pouvait sentir ses jambes chancelaient, mais Noah la prit à bras avant de s'asseoir contre le mur du couloir. Kylee se laissa faire préférant reprendre constance après cet horrible hallucination. Une main sur sa poitrine, elle se concentra sur sa respiration sifflante pour reprendre un rythme normal.

"Pourquoi es-tu venu ?.. Je fois partir... Je comprend plus... ma tête me tourne tellement.. Je deviens folle c'est ça... vous allez m'enfermer ? (son visage grimaça sous la plainte) je veux plus être séquestrée et seule... J'arriverais plus à tenir" dit-elle avec un timbre de voix qui faisait pitié. On pouvait vraiment ressentir le traumatisme qu'elle avait eu.

Peu à peu la jeune femme s'agita de nouveau, mais ce n'était pas aussi impressionnant que quelques instants plus tôt. Elle s'écarta de lui pour rester assise à côté. Elle passa ses mains dans ses cheveux et sembla enfin reconnecter d'un coup à la réalité. Noah... cette lettre... leur histoire... oh mon dieu...

"Je ne me pardonnerais jamais ce que... Je sais pas pourquoi... je me suis..sentit bien à ses côtés... pourquoi j'ai aimé ça" sortit-elle avec difficulté.

Elle se prit sa tête entre ses mains et baissa le regard.


"Je t'ai trahi, je suis qu'une idiote... idiote.. idiote" dit-elle en se tapant le front.

"Je comprend que tu es parti... je suis pas assez bien... Je le savais qu'un jour ça se terminerai... je l'ai toujours senti... Je suis comme lui... Oui comme Garvyn" dit-elle en se balançant comme une malade mentale.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3518

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Dear pain... let me go.. Jeu 17 Oct - 11:20

Citation :
"Menteur.... Tu mens !!!" dit-elle en criant. "Tu n'es pas Noah... tu pourras jamais l'être, J'ai voulu t'aider Garvyn.. pour ce que t'as enduré avec tes parents, mais t'as... pas voulu de mon aide"
En écoutant ça, Noah savait pertinemment que Kylee était fragile psychologiquement. Ajoutons à cela le sédatif qui faisait encore effet, et on pouvait obtenir des hallucinations plus vraies que nature ; il était pratiquement impossible de résonner une personne dans cet état alors, le médecin continuait de parler à la jeune femme, en lui répétant que rien n'était de sa faute. Peu à peu, cette dernière releva son regard vers le médecin qui eu un faible sourire triste, lorsqu'il la vit le reconnaître en écarquillant ses jolis yeux.

Citation :
"Pourquoi es-tu venu ?.. Je dois partir... Je comprend plus... ma tête me tourne tellement.. Je deviens folle c'est ça... vous allez m'enfermer ? Je veux plus être séquestrée et seule... J'arriverais plus à tenir"
Pour tenter de la rassurer dans un début, Noah secoua la tête de gauche à droite. L'enfermer ? Et puis quoi encore ? Il dégagea le visage de Kylee des cheveux qui s'étaient collés sur ses joues striées de larmes, les lissa en arrière ; de ce fait, son cœur se comprima et un éclair de tristesse traversa ses pupille lorsqu'il remarqua les yeux de sa compagne, rougies par les larmes. Doucement, il caressa sa joue, pour ne pas l'effrayer plus qu'elle ne l'était déjà.

"Non Kylee. Tu n'es pas folle et jamais, jamais je ne les laisserai t'enfermer si jamais c'était le cas. Mais non, rien ne cloche chez toi... c'est ta fatigue psychologique combinée à la dose de sédatif qu'on t'a donné, qui t'as fait avoir des hallucinations." Prend son visage entre ses mains en la regardant de ses yeux doux. "Écoute-moi... tu es sur Atlantis, Garvyn est mort, d'accord ? Et si je suis venu c'est pour toi."

C'est alors que Kylee commençait à prendre conscience de tout ce qui se passait autour d'elle, puisqu'elle se dégagea de Noah pour prendre sa tête entre ses mains, et commencer à se balancer d'avant en arrière. Le jeune homme ferma les yeux un moment, se sentant impuissant pour l'aider, alors qu'elle commençait à parler.

Citation :
"Je ne me pardonnerais jamais ce que... Je sais pas pourquoi... je me suis..sentit bien à ses côtés... pourquoi j'ai aimé ça. Je t'ai trahi, je suis qu'une idiote... idiote.. idiote. Je comprend que tu es parti... je suis pas assez bien... Je le savais qu'un jour ça se terminerai... je l'ai toujours senti... Je suis comme lui... Oui comme Garvyn."
Noah secoua la tête en se mordant la lèvre. Il fallait que tout ceci cesse, et maintenant ! Il s'agenouilla devant Kylee et prit ses mains entre les siennes, avant de les serrer doucement, de les embrasser, jusqu'à ce qu'il puisse avoir son attention.

"Kylee... il n'y a rien à pardonner, tu m'entends ? Tout à l'heure, je t'ai dit que rien n'était de ta faute, et c'était vrai. Tu as fait ça pour... pour te protéger de Garvyn, pour qu'il ne te tue pas. Si tu as eu de la sympathie pour lui, c'était parce qu'il avait eu le même passé que toi, mais tu n'es pas comme lui ! Tu as des amis, tu m'a moi..." Dépose un baiser sur son front. "C'est plutôt moi qui a été con dans l'histoire. Comment ai-je pu t'abandonner ? J'ignore si tu pourras me pardonner cet abandon..."

Une larme coulait sur sa joue alors qu'il secouait la tête, pratiquement persuadé qu'il avait perdu Kylee.

"Je t'avais même dit que tu me dégoûtais alors que... non ! Tu ne m'as jamais dégoûté ! Jamais ! S'il y a bien un moment où j'ai été sincère avec toi il y a deux jours, c'est lorsque je t'ai dit ces trois mots qui m'effrayaient, car j'avais peur de te voir me fuir si je te le disais." S'humecte les lèvres se finissant par un petit bruit de salive sur le bout de la langue (je savais pas comment expliquer, mais c'est comme dans la vidéo ^^) et la regarde dans les yeux. "Je t'aime Kylee. Je suis fou de toi et ça ne changera pas, même si tu ne me pardonnes pas mes erreurs, même si tu me quittes, je voulais que tu le saches..."

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1085
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Dear pain... let me go.. Jeu 17 Oct - 23:13

Kylee pensait vraiment que Noah était venue la rechercher pour l'enfermer dans un asile quelque part.. Elle était tellement fragile psychologiquement qu'elle avait une estime de soi à quasi zéro.. donc elle voyait tout signe défaillant de sa part comme quelque chose de négatif qui aurait des répercussions.. comme durant sa captivité. Toutefois Noah approcha ses mains de son visage et durant un instant elle eut un recul.. avant de se laisser faire, laissant de côté ses basculements d'avant en arrière. La douceur de ses doigts qui effleurait ses joues humides lui faisaient du bien et lui apporté un certain réconfort... Lorsqu'il avoua qu'il ne laisserait jamais personne l'enfermer cela la soulagea instantanément et elle pencha sa tête vers sa main droite, s'accrochant à la moindre douceur qu'on pouvait lui offrir. C'était vraiment étrange comme sensation... elle comprenait ce qu'on lui disait, elle savait qui était Noah pour elle.. mais le fait qu'elle analysait avec difficulté les actions devant elle, faisait qu'elle avait l'impression de voir la scène d'extérieur.. comme dans un rêve. C'est alors qu'elle se lamenta sur le fait qu'elle n'était qu'une idiote qui n'était pas assez bien pour le médecin, et lui demanda pardon.

Citation :
"il n'y a rien à pardonner, tu m'entends ?
A cette réplique elle secoua la tête, non c'était faux, elle avait osé le poignarder dans le dos.

Citation :
Tout à l'heure, je t'ai dit que rien n'était de ta faute, et c'était vrai. Tu as fait ça pour... pour te protéger de Garvyn, pour qu'il ne te tue pas. Si tu as eu de la sympathie pour lui, c'était parce qu'il avait eu le même passé que toi, mais tu n'es pas comme lui ! Tu as des amis, tu m'a moi..."
Malgré le fait qu'elle était stone, les yeux rougis par la fatigue, le sédatif, et le teint blafard... Oui comme une junkie en manque, elle arriva à percuter ses mots enfin certains passages stratégiques, comme le fait qu'elle avait eu de la sympathie car il avait vécu la même enfance qu'elle, et qu'elle était différente de lui... A tout point de vue surtout parce qu'elle était entourée de ses amis, mais surtout de Noah. Qu'elle n'avait agit comme ça que pour se protéger de la mort. Bien sûr il lui faudrait encore un certain temps pour intégré définitivement ces notions, mais la sincérité de Noah l'avait percuté.. ce qui était déjà signe de progrès.

"Tu ne m'en veux pas alors ?.. malgré que... que... pourtant j'ai cru qu'en lisant ma lettre tu ferais quelque chose pour te venger...."

Elle ravala sa salive et souffla en murmurant: "si tu savais comme je m'en veux.." C'est alors que le médecin s'excusa de ne pas avoir été à la hauteur et qu'il ne la dégoûtait pas, comme il avait pu lui balancer, qu'il n'avait été qu'un idiot, impulsif ^^ mais qu'il avait été sincère pour une chose, une seule et unique.

Citation :
"j'ai été sincère avec toi il y a deux jours, c'est lorsque je t'ai dit ces trois mots qui m'effrayaient, car j'avais peur de te voir me fuir si je te le disais......... Je t'aime Kylee. Je suis fou de toi et ça ne changera pas, même si tu ne me pardonnes pas mes erreurs, même si tu me quittes, je voulais que tu le saches..."
Kylee se prit la tête comme pour la fixait sur place... elle avait l'impression de voltiger en cercle à travers ce couloir et n'arrivait pas à se poser sur quoique ce soit.. Elle écoutait Noah qui était son point fixe auditif.. à défaut du visuel, mais lorsqu'il ouvrit son coeur pour lui rappeler à quel point il était amoureux d'elle, elle redressa le regard.. Ca elle l'avait compris, d'ailleurs les mots raisonnaient encore dans sa petite caboche.

** Je t'aime... je t'aime... je t'aime..
-Hey c'est pas le Mont Blanc ici, il n'y a pas d'écho.. Si t'as assez lucide pour garder ça en mémoire répond lui quelque chose où agit... même si t'es pas vraiment en état de faire quoique ce soit**

Troublée, elle était plongée dans le regard du jeune médecin... et l'observa un long moment... Ses prunelles étaient baignées d'un éclat spécial... Il y avait cette petite étincelle au fond d'elle... C'est là qu'elle se rendit compte que l'Amour était le sentiment le plus fort et qu'il pouvait arriver à bout de bien des choses. Ah bas Garvyn et ses traumatismes, durant quelques brefs secondes, seule la parole de Noah raisonnait encore.. Mais, déboussolée, elle ne put répondre.. elle était à bout de force psychologiquement parlant, et même si Noah venait de lui donner un coup de fouet qui lui ferait remonter la pente... elle ne savait plus où elle en était et préféra ne rien dire, baissant le regard.. Puis elle secoua la tête.

"J'ai rien à te pardonner"

Cette phrase pouvait être perçu à contre sens, car elle n'avait pas développé sa réponse.., mais en réalité, les informations - et pas les plus simples - se bousculaient à la sortie et c'était dur de tenir une conversation lucide. Elle aimait le médecin, réellement, sincèrement.. elle n'avait juste jamais osé lui dire car cela voudrait dire qu'en s'attachant à une personne, elle aurait une faiblesse.. Mais il fallait avouer que cette "faiblesse" l'aidait davantage que tout autre chose. Pour toute réponse, elle se hissa vers lui et l'enlaça, la tête au creux de son cou... elle le serra aussi fort qu'elle le pouvait, comme si il allait s'envoler. Pour finir elle souffla un:

"Je suis fatiguée.. tellement.."

Bon ok, cela cassait l'ambiance... mais mettez vous à sa place, complètement stone et n'ayant pas les idées claires, sans forcément comprendre tout ce qui vous entourez.. Auriez vous fait une scène d'émotion comme dans "Coup de foudre à Notting hill ?" Cela serait pour plus tard. Le médecin l'aida à la relever et il voulut la prendre dans ses bras, mais têtue... elle préféra marchait, aidé du mur, sans personne pour la tenir. Cette nouvelle attitude montrait que Kylee commençait à reprendre le dessus, elle ne se laissait plus faire... elle n'était plus soumise.. Malheureusement alors que le couple passait près du couloir de la tour ouest (là où il y a des rambardes et que si on se penche, on peut voir tout les étages qu'il y a que ce soit en haut ou en bas), la doctoresse eut un vertige... le sédatif faisait plus effet.. où alors c'était la force de Kylee qui faiblissait à vu d'oeil... Sa vision se troubla, et la réalité s'alterna de nouveau... un nouveau délire naissait. Elle voyait Noah au loin à travers les arbres.

"Noah je... vais.... j'vais pas bien"

Elle fut prise d'un autre vertige, mais cette fois ci, elle fut entrainée par son poids. Elle quitta le mur, direction la rambarde qui ne fut pas assez haute pour la retenir dans son élan et....  Kylee passa par dessus bord.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Castiel
♦ The loyalty is the most precious thing ♦

♦ The loyalty is the most precious thing ♦

Date d'inscription : 28/12/2010
Messages : 497

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Dear pain... let me go.. Ven 18 Oct - 12:20

Castiel était d'un naturel insomniaque, il dormait peu la nuit, mais était toujours frais et dispo la journée. C'était une qualité, cela permettait de remplir son temps et de faire plus d'activité... Enfin ça, ça valait pour un Terrien qui avait une multitude de loisir à disposition entre la télévision, le jeux video, le sport, les restaurants... Castiel lui se contentait de ballade, de méditation, et d'apprentissage. Il avait beau exécrait les anciens, il se devait d'avouer qu'il était hautement évolués et qu'apprendre leur concept scientifique, leurs langues était intéressant. Il était devenu même bilingue, grâce au fait qu'il était auto-didacte.. tout comme il avait assimilé certaine logique scientifique. Castiel pourrait se révéler être un atout indispensable auprès de Rodney, mais personne ne savait pour ses capacités intellectuelles inégalable.

Au gré du hasard, Castiel arpentait couloirs par couloirs, se faufilant comme le brouillard à travers l'immensité de la cité... Au final il se décida à monter dans la tour ouest jusqu'au sommet pour pouvoir profité du spectacle de la lune et des constellations. Il passa la main sur le faisceau lumineux et pénétra dans la tour. La superficie à la base était énorme est dépassée les 2000m², et plus on montait dans les étages plus celle-ci se rétrécissait. Alors qu'il leva son regard vers le sommet, il fut attiré par un détail, une masse qui tombait rapidement... Castiel fit un pas en avant et pencha la tête sur le côté, tout en fronçant les sourcils..


Et lorsqu'il comprit que cette masse n'était qu'autre qu'une personne, il écarquilla les yeux. Sans ce soucier si quelqu'un pourrait le voir ou non, il tendit le bras devant lui, la main vers cette personne qui tombait. L'Enokien rassembla toute ses forces pour ne pas que cet inconnu ne s'écrase pas au sol. Il se concentra et tourna doucement la main, son bras tremblait tellement que cela lui demandait. En temps normal cela aurait été du gâteau, mais la masse d'une personne qui tombait à pic était multiplié par 10 et demandait plus d'énergie, alors il ferma les yeux. Lorsqu'il les rouvrit, son bras ne tremblait plus et la personne était figée à 5 mètres du sol, en train de brasser de l'air tout en se débattant. Il baissa délicatement sa main pour la faire attérir en douceur. Lorsque ce fut fait, il accourut vers elle et .. qu'elle ne fut sa surprise lorsque la touffe de cheveux brune, redressa la tête: Kylee. Elle était dans un état lamentable, le teint blanc comme si elle sortait d'une tombe, des cernes à tomber et l'angoisse que l'on pouvait encore lire sur ces traits de visage. Il s'agenouilla vers elle et posa une main sur son épaule.


"Est-ce que tout va bien... qu'est-ce qui est arrivé  là haut ?"

Mais la jeune femme, encore sous le choc, ne lui répondit pas... Ce n'est que quelques instants plus tard, qu'elle sembla prendre conscience de ce qui était arrivé.. de lui.. de ses pouvoirs. Elle était en train de le regarder comme un monstre... une bête de foire. Le genre de regard pour lequel il n'aimait pas dévoiler ses dons.. mais Kylee avait un fait atténuant, elle ne semblait vraiment pas dans son assiette. Glissant sur le sol, elle se recula aussi loin de lui jusqu'à être contre un pilonne. Elle lui lança des "t'approches pas de moi"..." t'es qui ?" "Comment c'est possible"... Puis ses paroles se transformèrent en charabia... comme si elle n'était plus connecté à la réalité. Castiel poussa un petit soupir, empathique face à la détresse de son amie. Il utilisa brièvement son don de télépathie et put ressentir le chaos et l'incompréhension de la jeune femme. Qu'est-ce que tout cela signifiait. Le jeune homme s'approcha et s'agenouilla avant de relever une mèche de cheveux sur son visage. La doctoresse venait de tomber dans une semi conscience pour le moins agité.

..................................................


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3518

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Dear pain... let me go.. Ven 18 Oct - 13:26

Noah avait du mal à faire comprendre à Kylee que rien n'était de sa faute. Le seul fautif dans ce couloir, c'était bel et bien lui, et il ne savait pas si la jeune femme allait lui pardonner...

Citation :
"Tu ne m'en veux pas alors ?.. malgré que... que... pourtant j'ai cru qu'en lisant ma lettre tu ferais quelque chose pour te venger.... si tu savais comme je m'en veux..."
Le médecin eu un sourire triste, alors que, de ses pouces, il caressait les mains de la doctoresse. Puis, il secoua la tête sur le fait qu'elle s'en voulait. Elle croyait ça à cause de lui, parce qu'il avait lu cette fichue lettre, qui ne lui était pas du tout destinée, bien au contraire ; si Kylee en parlait au Docteur Carter, c'était pour éviter à Noah d'avoir mal, mais ce dernier, buté et, oui, trop impulsif, avait lu ce bout de papier. Un événement en entraînant un autre, il avait fait du mal à sa bien aimée, qui était désormais au bord du gouffre, par sa faute une fois de plus.

"Non... non je ne t'en veux pas et tu n'as pas à t'en vouloir. Je n'ai rien à te pardonner et jamais, jamais je ne me serais vengé pour ce que tu as fait, car tu as agis ainsi avec lui pour sauver ta vie..." Se mord la lèvre. "Tu pensais peut-être me retrouver, la psychologue m'a dit que ça pouvait être un point de repère qui a fait que tu as fait des choses pour te protéger de lui, et donc de la mort..."

Et lorsqu'il lui avoua qu'il avait été sincère en lui disant qu'il l'aimait, Noah pu voir, dans le regard de Kylee, qu'elle arrivait à comprendre certaines choses. Elle perçait une issue dans les ténèbres qui l'entouraient et ça, c'était une bonne chose ; il espérait juste être la lumière qui l'aiderait à remonter la pente. En attendant de savoir ça, il la fixa du regard et fit passer dans ses yeux tout l'amour qu'il avait pour elle, jusqu'à ce qu'elle lui murmure qu'elle n'avait rien à lui pardonner. A ces paroles, Noah baissa la tête... il s'en voulait encore quand même, de lui avoir fait tant de mal. Lorsqu'elle lui lança qu'elle était fatiguée, il voulu la porter, mais elle refusa, voulant y arriver seule. Là, un sourire fier éclaira le visage du jeune homme ; l'ancienne Kylee, la battante, la non soumise, refaisait surface. Malgré tout, elle peinait à marcher alors, il ne resta pas trop loin et était prêt à la soutenir si elle flanchait. C'est alors que Cookie aboya au loin ; Noah se retourna vers lui pour l'appeler, mais l'inévitable arriva.

Citation :
"Noah je... vais.... j'vais pas bien"
Tout se passa comme un film au ralenti. Noah se retourna vers Kylee et la vit chanceler jusqu'à la rambarde. Toujours comme dans un ralenti, le médecin se précipita vers la jeune femme en hurlant son prénom. Il attrapa le pan de sa veste... qui glissa de sa main. Les yeux écarquillé, accroché à la rambarde, Noah vit Kylee tomber.

"Non ! Tout mais pas ça !"

Les yeux brouillés par les larmes, Noah descendit les escaliers à vitesse grand V. Plus il courait, plus il trébuchait à cause de ses jambes qui tremblaient, le choc de ce qui venait de se passer y étant pour quelque chose. Non... non non non elle ne pouvait pas mourir ! Pourquoi n'avait-il pas insisté pour la porter ? En arrivant en bas, il s'attendit à voir une mare de sang, mais il n'en fût rien. Kylee était quelque peu inconsciente contre un mur, Castiel agenouillé auprès d'elle.

Noah n'en croyait pas ses yeux, son ami avait sauvé la femme qu'il aimait. Que ce serait-il passé s'il n'avait pas été là ? Quand l'Enokien se leva, il pu voir qu'il avait ressentit les émotions de Kylee. Le jeune homme s'avança et prit Castiel dans ses bras, le serrant fort contre lui (comme quand Cupidon enlace Casty ^^). Le trench coat de son ami fût bien vite trempé par les larmes salées de Noah.


"Merci Castiel... merci mille fois..."

Puis, il le relâcha, essuya ses yeux et s'agenouilla face à Kylee.

"Kylee, tu m'entends ? Je vais te porter jusqu'à l'infirmerie et je resterai avec toi. Tu vas remonter la pente, je t'y aiderai mon amour..." Prend sa main dans la sienne. "Serre ma main si tu m'as compris..."

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1085
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Dear pain... let me go.. Ven 18 Oct - 17:06

Kylee ne s'était pas attendue à de tel vertige, il se faisait de plus en plus puissant et le sommeil l'happait ! Lorsqu'elle chancela et passa au dessus de la rambarde à demi-consciente, elle fut interpellée par le cri de Noah à son égard, avant de comprendre qu'elle tombait. Cette sensation de chute que l'on pouvait ressentir lorsqu'on s'endormait.. c'était la même sauf que là.. c'était la réalité. Une peur panique l'envahit et elle se mit à gesticuler dans tout les sens.. Dire qu'elle voyait le plafond s'éloigner à tout allure. C'était la fin, pour de bon cette fois ci. Trop faible pour crier, elle avait juste fermé les yeux, embrassant la fatalité de face.. mais il n'en fut rien... Peu à peu elle se sentit retenu par une force invisible avant que sa chute ne cesse brutalement à quelques mètres du sol. Son corps en fut secouer et doucement elle attérrit en douceur. Quel était ce prodige ? Comment se faisait-il qu'elle n'était pas morte ? Tous plein de questions se bousculaient encore une fois dans sa tête... Décidément, elle aurait du rester à dormir au lieu de vouloir jouer les wonder woman. Alors qu'elle se redressa, elle vit Castiel au dessus d'elle. Non ! non, non, non, ce n'était pas lui qui avait réalisé un tel exploit ? Et pourtant... Terrorisé, elle recula de son étreinte bienveillante.

"Mais t'es qui toi... qu'est-ce que tu m'as fait... pourquoi je suis pas morte ?"

Et non, pas de merci... elle était encore trop choquée par ce qui venait de se passer. Elle pouvait être ouverte d'esprit mais quelqu'un possède des pouvoirs.. On était pas dans une série B, ou dans Supernatural avec des anges gardiens sur l'épaule. Puis elle se recula tant bien que mal jusqu'à être dos contre un mur. Elle continua ses questions à sens unique, avant que la fièvre qui lui montait n'est raison d'elle pour de bon. Plongé dans son inconscience, elle fut en proie à des cauchemars. Le sédatif ne lui allait vraiment pas, il faudrait qu'elle le note dans son carnet de santé ^^. Elle n'avait que des soubres saut lorsqu'on la touchait... que ce soit avec Castiel qui l'auscultait de A à Z comme il le pouvait et Noah qui vint par la suite. Elle ne répondait plus aux stimulus et ne serra pas la main du médecin... Comme ses yeux qui ne devaient répondre non plus aux stimulus de la petite loupiotte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Castiel
♦ The loyalty is the most precious thing ♦

♦ The loyalty is the most precious thing ♦

Date d'inscription : 28/12/2010
Messages : 497

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Dear pain... let me go.. Ven 18 Oct - 17:45

Castiel vérifiait avec attention chaque signe d'état physique... Aux dernières nouvelles, elle était toujours à l'infirmerie pour être soignée, pourquoi l'avait-elle quitté ? Avait-elle voulu fuir...Et abandonner Noah ? L'Enokien savait pertinemment qu'en ce moment la jeune doctoresse était vulnérable et facilement influençable à cause de son traumatisme. Lorsque Noah lui avait dit qu'elle évitait tout contact avec lui, il avait eu de la peine pour son ami, mais surtout il était inquiet pour Kylee... Elle n'allait tout de même pas finir comme Ella-Rose.. Bien sûr ce ne serait pas la même chanson pour Castiel, mais pour Noah lui. Tout en pensant à tout cela, il continua de vérifier son poul et était près à enclencher sa radio mise dans sa poche - car il n'aimait pas la porté directement à l'oreille - pour prévenir le médecin, mais des pas derrière lui fortement préssés se firent entendre. Il délaissa Kylee du regard pour se redresser et faire face à l'individu qui justement n'était autre que son ami.

"Je suis heureux de te voir... j'ai.. Je ne sais pas ce qui lui est arrivé..."

Mais à voir comment son ami était bouleversé, il comprit qu'il était avec elle au moment du drame. Il avait du avoir une peur de la perdre immensurable .. Et il comprenait ses larmes, mais il n'eut le temps de dire quoique ce soit d'autre, que son ami vint vers lui pour l'encerler de ces bras. Une poigne forte, à la manière viril. Ses bras était prisonnier et il leva un court instant les yeux au cieux avec un léger sourire. Castiel n'était pas habitué à de tel contact physique, mais au fond de lui une douce chaleur naissait. Il faisait vraiment parti de la famille maintenant.

"Merci Castiel... merci mille fois..."

Alors qu'il pouvait sentir Noah tremblait contre lui, par le contre coup, il tapota comme il le put son dos pour le réconforter, mais aussi pour montrer qu'il valait mieux qu'il se sépare. La situation devenait gênante pour lui.

"I'ts Okay you know" lança-t-il d'un sourire surfait.. C'était un petit tique qu'il avait lorsqu'il voulait se montrer humble malgré ses actions, tout en étant gêné.


C'est alors que Noah se pencha sur Kylee... il eut un imperceptible sourire, triste, de part la situation. En tant normal, il n'aimait pas par principe, entré dans la tête de ses amis, cela relevait du privé, mais il n'avait jamais vu Kylee ainsi. Lui qui l'avait connu pétillante, casse cou et extrêmement "agaçante" à son égard pour le dérider un peu - même si au fond cela lui avait fait chaud au coeur, car il avait compris que c'était la façon de Kylee de tenir à lui - elle était tout l'inverse.

"Je ne crois pas qu'elle t'entende, elle est perdue dans ses pensées.. et elle ne va pas bien... Regarde mieux son front, elle a de la fièvre. Comment cela se fait-il, je pensais qu'elle allait mieux... du moins physiquement."

Il eut un blanc et lança de sa voix si grave mais Ô sexy (comme à l'accoutumé).

"Nous devrions retourner la mettre couché.. J'ouvre la marche"

Puis il se retourna, faisant ainsi virvolter son trench coat.

Arrow

..................................................


 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Dear pain... let me go..

Revenir en haut Aller en bas
Dear pain... let me go..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» LOU PAN GROUMAND (pain gourmand)
» Crise du Pain !!!!
» No pain in your future. [Pv Sip]
» Dear Journal ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: ATLANTIS, GALAXIE DE PEGASE :: Secteur Tactique :: Couloirs-
Sauter vers: