Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...

Partagez|

Médiation familiale [Acastus, Mégane, John]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Acastus Kolya
Genii's warrior

Genii's warrior

Date d'inscription : 03/11/2007
Messages : 244

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?:

MessageSujet: Médiation familiale [Acastus, Mégane, John] Mar 3 Déc - 20:13

Kolya aurait pu remercier Sylas pour sa diversion, il avait pu fuir avec le trésor le plus précieux des Sheppard. Il devait passer un sale quart d'heure à l'heure actuelle. Lui n'avait pas été torturé, on avait plus chercher à l'apprivoiser pour qu'il donne des infos, mais là, le plan s'était déroulé à la perfection et Sylas devait payer les agios. Toutefois il n'irait pas le chercher, chacun sa mission, il l'avait rempli, Acastus allait remplir la sienne: sequestrer la petite.

D'ailleurs en parlant d'elle, Mégane était un vrai diablotin, il avait du la maintenir fermement et lui plaquer sa main sur sa bouche pour ne pas qu'on entende ses cris et plaintes, ce jusqu'au bunker. Le plan était que Sheppard, le retrouve, il n'avait donc pas changé de planète, cela n'aurait pas été judicieux... A croire qu'il avait un coeur de ne pas séparer la petite famille bien longtemps... Comparé à Sylas qui lui, n'aurait pas hésité à malmener la gamine en lui explosant le visage, Acastus se servirait d'elle comme appât.. Il voulait une confrontation avec son jouet préféré, la petite n'était que l'étape une.

Alors qu'il l'emmena au fin fond des couloirs du bunker, qui était assez grand - plus que d'ordinaire - la petite hurlait à plein poumon. Arrivait à destination, il la relâcha mais cette dernière lui mit des petites tapes tout en chouinant. Il n'arrivait vraiment pas à la canaliser... Kolya était peut être conciliant par moment, mais il n'était en rien patient - si son père l'aurait brieffé, elle aurait su. D'un revers de main, il l'abbatit sur le visage de porcelaine de la fillette. Cette dernière fit un demi tour avant de s'effondrer au sol. Durant une fraction de seconde, il regretta son geste... enfin presque... Soupirant alors que la petite pleurait silencieusement, on pouvait le voir à ses soubre saut, il roula des yeux avant de la redresser sur ses deux jambes. Il put ainsi voir, qu'il lui avait écorcher la pomette, elle saignait et un bleu était a déjà en formation. C'est que c'était fragile ces choses là !


"Ma chérie, si tu arrêterais de faire ta petite peste tout cela ne se serait pas produit... c'est de ta faute... Reste calme et tout ira bien pour toi. Ton père ne devrait tarder et j'aimerais lui dire quelques mot en privé.. c'est pour cela que je t'ai emmené faire une petite ballade. Oncle Kolya est en colère contre papa (rictus de dégoût à ses mots, eux parents, on aura tout vu). Ton père m'a fait énormément de chagrin...... si.... c'est bien vrai. Il n'est pas aussi gentil que tu le crois, il cache de vilaine chose"

Il eut un sourire en voyant le désarroi de la petite... implanté des idées dans cet esprit encore frais et innocent était un jeu d'enfant. Là était aussi son but, cela ferait souffrir ses parents lorsqu'elle se méfierait d'eux. Machiavélique ? Si peu. Mais pour parvenir à ses fins, il fallait un climat de terreur, que la panique l'envahisse et cela ne serait pas bien long car cen 'était qu'une gosse après tout.

"Ces messieurs vont bien s'occuper de toi. N'est crainte... Je reviens bientôt..." dit-il d'un faux sourire. Il sortit après avoir fait un signe de tête à ses accolytes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Megane Keylie Sheppard
Civil

Civil

Date d'inscription : 09/07/2009
Messages : 201
Localisation : Atlantis, près de pôpa et môman

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Médiation familiale [Acastus, Mégane, John] Mar 3 Déc - 21:13

Mégane était terrorisée, elle n’avait jamais eu aussi peur de toute sa vie. Elle tremblait tellement que se sentait mal. Elle était tétanisée à l’idée de ne plus revoir sa mère ou son père, peur de qui allait suivre, et peut être cette peur qu’on lui fasse du mal et qu’elle meurt… Alors qu’à 6 ans, on avait pas encore conscience de cela, mais voilà, Mégane était une enfant pégasienne plus que terrienne. Sa Mère ainsi que son père lui avait expliqué la multitude de danger qui régnait dans cette galaxie et la personne en face d’elle en faisait partie, alors tout ses signaux étaient en alerte. Elle paraissait peut être enfantine, mais psychologiquement – même si elle aimait joué à la poupée – elle était certainement plus mature que les enfants de son âge.

La baffe du genii la fit vaciller par terre. La douleur était tellement vive qu'elle n'avait pas crier, elle avait juste sa main sur sa joue brûlante par le coup, alors que sa bouche était grande ouverte mais aucun son n'en sortait. Presque instantanément elle se mit à sangloter silencieusement. Elle savait que c'était à cause de son comportement qu'elle avait eu ça, alors elle préférait faire profil bas. Alors que le gros Monsieur la relevait, elle n'osa le regarder droit dans les yeux, mais l'écouta avant de secouer négativement la tête à ses dires.


"Vous mentez... c'est faux, menteur !" dit-elle d'un air renfrogné, ne voulant croire ses dires... Mais lorsqu'il appuya ses dires, un doute s'imissa en elle... C'est ce que ce méchant voulait, mais ça elle n'en n'avait pas conscience, elle était maléable. C'est alors que deux personnes entrèrent et qu'Acastus lui expliqua que ces deux personnes allaient la surveiller... Sauf que cela ne lui disait rien qui vaille. Avec des yeux ronds et paniquait, elle le regarda sortir. Non pas qu'elle appréciait, mais depuis sa mésaventure et que ce qu'il avait fait été mal, il était tout de même assez gentil ? Ces deux là par contre au vu de leur air, lui donner l'envie de s'enfuir. Lorsque l'un deux, s'approcha, elle recula contre le mur avant de s'affaisser contre.

"Je crois qu'on va s'amuser, le boss nous a jamais ramener un jouet pareil.... Eh tiote ? Navré d'avance... mais les ordres sont les ordres... j'ai jamais fais ça sur un gosse, je me demande comment ça fait" dit-il d'un rire gras, alors que l'autre empoigna ses long cheveux légèrement ondulé. Mégane poussa un petit cri de douleur ainsi que des aies qui s'intensifièrent.

"Stooooop, arrêtez ! je vous en supplie !" dit-elle avant de sentir les larmes lui monter alors que ces deux crétins étaient en train de répéter se dires en riant. Mais le genii intensifia son geste et commença à la faire tourner en tirant ses cheveux par le haut. Comme une peluche pendu. Il l'a manipulé comme une marionnette et au vu de son rire, il avait l'air de s'éclater. Son crâne était douloureux, elle crut que son supplice n'allait jamais terminé quand au final, elle entendit un "zip" de lâme de couteau avant qu'elle ne soit projeter au sol au pied de l'autre acolyte. Lorsqu'elle passa une main sur ses cheveux, elle vit qu'on lui en avait coupé quelques centimètres. Humilié, elle releva difficilement le visage vers l'autre et avant qu'elle ne croise son regard, elle se prit une baffe monumentale... Enfin non, c'était plus que ça... elle n'arrivait pas à se souvenir, car elle avait vu noir l'espace d'un instant, elle savait juste qu'elle avait mal à sa machoire... Mégane était plus que sonnée, l'ensemble de ses gestes ne répondait plus correctement ce qui l'empêcha de réagir. Difficilement elle se redressa de ses bras, mais un énorme poids vint s'appuyer sur son dos et la fit embrasser le sol poussièreux et dégueulasse.

"Hanton... ça suffit.."

"Quoi ? je m'amuse.. les gosses c'est pas vraiment drôle c'est trop peu résistant, alors je fais comme je peux.... Bon allez"

Il enleva son pied et lui tendit la main.... Mais celle-ci ne répondit pas.. Futé en plus... Bien, il l'a saisit de force et l'a releva brutalement avant de la lâcher ce qui la fit trébucher à nouveau. Hanton se marra avant de finir par la relever pour de bon, mais pas pour très longtemps, car il l'a saisit par les épaules et lui fit faire plusieurs tour, tout en tournant avec, avant de la lâcher une fois que la force centrifuge fut telle, qu'elle alla s'écraser dans le mur. Mégane s'éclata la tête contre le mur en ciment. Allongée sur le dos, elle sentit un liquide chaud coulait le long de sa tempe pour venir sur la naissance de sa joue. Elle crut passait une éternité au sol, toute les douleurs des coups précédent semblèrent se réveiller en même temps. Sa tête était dans un étau, ça pulsait, ses oreilles bourdonnaient, quand à son visage n'en parlons pas elle avait l'impression d'être figé. Même grimaçait lui était douloureux... sa pommette picotée, un peu de sang avec ce goût acre caractéristique était présent dans sa bouche car elle s'était mordu la joue, et elle pouvait sentir que son front n'était pas au top non plus. Au final Mégane se sentit soulevait... elle était dans un état second duveteux... malgré la douleur, elle se sentait bien dans cet état de mi-conscience. Ce qui était paradoxal. Lorsqu'elle émergea elle vit une lumière qui l’aveugla et tourna la tête sur le côté. C’est là qu’elle vit l’un des hommes qui l’avait battu en gros plan, car son visage était près du sien. Reconnectant instantanément, elle voulait se débattre mais sentit qu’elle était maintenue au pied et au poignet. Redressant la tête, elle put constater qu’elle était attachée, mais bien vite, elle reposa sa tête, car elle la sentait lourde et les pulsations n’avait pas diminué, elles avaient même doublées. Par moment sa vision était trouble et elle pouvait apercevoir des points noirs dans son champ de vision. La gorge serrée, elle souhaitait plus que tout que sa mère vienne la rassurer comme elle savait si bien le faire, elle voulait que son père la retrouve et qu’elle se sente en sécurité, elle voulait son doudou, son lit, elle voulait entendre les berceuses qui l’aider à la rassurer la nuit lors de cauchemar… oui elle voulait beaucoup de chose… mais pour le moment c’était impossible.. Alors un sanglot s’échappa et elle le réprima en reniflant, et manqua de s’étouffer. Elle Plissa les yeux tout en les fermant et respira difficilement, de façon saccadée. Mais bien vite elle les rouvrit et poussa un énorme cri de douleur, les yeux écarquillaient et inondaient de larme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Acastus Kolya
Genii's warrior

Genii's warrior

Date d'inscription : 03/11/2007
Messages : 244

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?:

MessageSujet: Re: Médiation familiale [Acastus, Mégane, John] Mar 3 Déc - 22:22

Le commandant Genii était parti régler une affaire qu'il avait sur le feu, il avait donc laissé pour peu de temps, sa progéniture préférée. Mais lorsqu'il fut de retour, il put entendre des cris perçant les murs et faisant échos contre les parois tels des ricochets. Inspirant profondément il leva les yeux au cieux avant de secouer la tête. Lorsqu'il ouvrit la porte, il grimaça par un autre cri de la petite et se mit un doigt sur une oreille. Elle avait un sacré coffre, mais lorsqu'il comprit le pourquoi du comment, il s'empara d'une colère.

"Bande d'abrutis fini ! Je vous ai jamais dis de l'amocher et encore moins de la charcuter"

Il lui prit le couteau des mains, alors que Mégane ne cessait de pousser des plaintes en appelant sa mère de façon saccadée, les yeux rougis par les larmes. Secouant la tête, il se retourna vers Hanton et lui planta le couteau dans l'épaule. Une fois fait, il lui mit une droite tellement puissante qu'il vacilla, mais fut retenu par le couteau que Kolya tenait toujours. Le commandant, fit un quart de tour et retira la lame violemment pour qu'il puisse enfin tomber par terre. Si avant il était entouré d'idiot, cela n'avait pas changé ! mais avec le temps cela ne l'amusait plus et il n'avait aucun scrupule à les éliminer ou à les blesser avant de les jeter. Son équipe était changé régulièrement, il n'y avait plus de patience pour ceux qui ne respecter pas les régles et pour ceux qui n'avaient pas une once de jugeote, comme lui.

"Arrête de geindre, même cette enfant sans défense à plus de couille que toi."

"Mais.... chef... vous aviez dis de bien s'occuper d'elle"

"C'est vrai.. mais as-tu entendu quelque part qu'il fallait la torturer ? Elle est sous ma vigilance, elle me servait uniquement d'appât, maintenant le père de celle-la, va être furax et pas qu'un peu ! Myas ramasse moi ce crétin fini et occupe toi en... et cette fois ci... le sous entendu est clair"

Il eut un rictus mauvais avant de se tourner vers Hanton. La débilité n'avait pas de place dans ses rang.. Sous les protestation de ce dernier, son acolyte l'emmena pour l'éliminer. Et il le ferait, car il savait très bien que si il ne le faisait pas, ça serait son tour également. Kolya se dirigea alors vers mégane qui était en larme, la respiration difficile. Ce décérébré avait eu la riche idée de tracé légèrement la peau de la fillette sur son flanc avant d'enfoncer légèrement la lame. Ce n'était que superficielle, il n'y avait rien de grave, mais pour la pauvre petite chose devant ses yeux cela deviat être beaucoup. Prit d'un élan d'empathie, il eut quelques remords et caressa les cheveux de la petite, admirant son visage tuméfiait par la maltraitance de ses sbires. Sheppard allait vraiment le tuer... Sa compassion s'arrêta là, car maintenant l'idée lui vint de profiter de la situation, vu qu'elle était vulnérable.

"Je suis désolé ma petite... ils n'ont pas compris mes ordres. Ils n'auraient du te faire du mal... mais sais-tu pourquoi ils ont fait ça ? Car ils ont de la rancoeur... Tu sais ce que ça veut dire ? C'est quand quelqu'un en veut à une autre personne car, cette personne lui a fait du mal... Et bien cette personne c'est ton père. Il m'a déjà tiré dessus avec son arme... j'ai vraiment souffert... beaucoup souffert... comme ce que tu peux ressentir actuellement.. Tu vois comme ça fait mal"

La petite affirma d'un signe de tête et un mauvais sourire naquit sur son visage.

"Voilà.. tu comprends..."

Puis il continua son petit manège durant un petit quart d'heure avant qu'on le prévienne par radio que Sheppard était arrivé au rendez vous... Bien, le duel allait commencer, il en était excité d'avance ! Après avoir déposer un baiser sur le front de mégane, il lui dit de se reposer un peu et s'en alla.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7032
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Médiation familiale [Acastus, Mégane, John] Ven 6 Déc - 1:49


John avait sortit l'artillerie lourde. Il s'était entouré de plusieurs militaires et de scientifique. Quand tous furent prêts, le pilote put faire décoller le Jumper en direction de la planète que les techniciens avaient pu extraire du DHD. Quand le vaisseau eut traverser la Porte, il devint invisible aux yeux de tous le monde. Il valait mieux prévoir car la forêt devait sûrement grouiller de Geniis. Par la même occasion, ils purent scanner la totalité de la planète et c'est ainsi qu'il remarquèrent qu'un bunker était dissimulé. Ceci était bien caractéristique de ce peuple. Toujours à se cacher ceux là, mais ce coup là, John allait s'amuser à les faire sortir de leur trou. Il était assez remonté pour faire cela. Quand le vaisseau fut poser, tout le groupe sortit avec prudence. John préféra laisser les deux scientifiques dans le Jumper avec un Marine. Il n'avait pas envie qu'ils le ralentisse.

Le groupe avançait en direction du bunker. En chemin, ils croisèrent quelques gardes mais rien de bien méchant. Même l'entrée n'était pas gardé, chose encore plus bizarre. Kolya les attendaient. Il n'y avait plus de doute là dessus. Les Atlantes pénétrèrent dans le bunker mais cela les premières données, ils venaient d'entrée dans un véritable labyrinthe. Le Commandant avait encore bien choisit l'endroit pour essayer de les perdre. Mais rien n'allait l'empêcher de retrouver sa fille. Il avait trop la hargne pour se laisser mener comme ça. John préféra scinder le groupe en deux pour couvrir une plus large zone. Le trajet parut durer des heures. A la force, les deux groupes commençaient à croire qu'ils tournaient en rond. Mais ce fut d'assez courte durée. Ils avaient de la compagnie. Des gardes Genii arrivèrent dans leur direction. Le combat s'engagea pour le groupe du Colonel. Mais pendant que les balles fusaient dans tout les sens, John vit une silhouette un peu plus loin dans le couloir. Il la reconnaîtrait entre mille. Kolya venait leur rendre une petite visite mais passa rapidement. John n'allait pas le laisser partir comme ça. Une nouvelle vague de rage monta en lui. Il faussa compagnie au reste de son groupe pour trouver un autre chemin qui contournait les gardes. Il le suivait à la trace grâce à son détecteur de signe de vie, même s'il n'était pas la seul point lumineux sur son écran. C'est alors que le Genii s'arrêta. Il n'était pas seul. Deux autres personnes étaient avec lui. Armant son p-90, il se mit à découvert et lança une grenade incapacitante en direction des Genii, qui laissa échappa un flash aveuglant. Profitant de ce moment de confusion, il acheva les deux gardes qui entouraient leur Commandant avant de s'approcher de lui, tout en lâchant son arme et prit son 9mm qu'il pointa sur la tête du Genii.


« Vous permettez, je prend ceci, lança t-il tout en se saisissant de l'arme qu'il avait à sa taille. »

John essayait de maintenir sa colère en lui car il avait besoin du Genii pour retrouver sa fille dans ce dédale de couloirs. Si cela ne tenait qu'à lui, cela aurait fait longtemps qu'il lui aurait logé une balle dans sa tête de dégénéré. Le rythme cardiaque de John s'accéléra. Le doigt du militaire qui était sur la gâchette était tremblant mais il ne devait pas faillir. Mais rien que d'imaginer qu'il avait pu toucher à sa petite fille bien aimée, cela le rendait malade et il voulait le faire payer pour cela.


« Maintenant, vous allez me dire où est ma fille et rapidement car j'ai perdu ma patience, il y a bien longtemps. »

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.max2forum.com
avatar
Acastus Kolya
Genii's warrior

Genii's warrior

Date d'inscription : 03/11/2007
Messages : 244

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?:

MessageSujet: Re: Médiation familiale [Acastus, Mégane, John] Ven 6 Déc - 20:44

Les Atlantes avaient pénétré le bunker, la rencontre final allait bientôt avoir lieu. Alors qui prenait soin de s'éloigner de Mégane, il finit par se retrouver nez à nez avec John. Surprise !



Citation :
« Vous permettez, je prend ceci, lança t-il tout en se saisissant de l'arme qu'il avait à sa taille. »
"Tu joues les inconnus avec moi ? tu me vouvoies ? après tout ce qu'on a vécu... je serais presque triste."

Kolya leva ses mains et se laissa faire sans l'once d'une protestation. Ce n'était pas le but de la main d'oeuvre. Il avait enfin son jouet préféré devant les yeux, il allait pouvoir admirer sa gueule d'ange et échanger quelques discours fort sympa avec l'homme qui devait en ce moment même le détester plus que tout au monde. Il fallait dire qu'il avait vraiment fait fort ce coup ci en s'en prenant à une enfant et pas n'importe laquelle. Alors que l'arme était levé vers son visage il ne s'en formalisa pas, loin de là, il eut même un très léger sourire en coin lorsqu'il vit le bras de ce dernier légèrement tremblant.. ce qui signifiait qu'il était à la limite de péter une durite, mêlée à ça son regard noir.. c'était un si beau spectacle...

Citation :
« Maintenant, vous allez me dire où est ma fille et rapidement car j'ai perdu ma patience, il y a bien longtemps. »
"So sexy..." lança-t-il avec un regard qui se voulait malicieux et avec une attitude nonchalante comme à son habitude, qui énervait toujours autant John.

"J'adore ton ton dur.... mais ça me va droit au cul"

Sourire viscieux.

"Tu me pardonneras j'ai oublié mon violon...... (blanc + raclement de gorge). Trève de plaisanterie je vois que tu n'es pas d'humeur.. tu trembles comme un Junkie, fais attention ces petites choses ça part vite"
dit-il en repoussant de son doigt le canon. Après avoir regarder en l'air, il revint sur John en poussant un soupir.

"Avant tout chose... comment as-tu trouvé mon plan ? je l'ai pofiné avec soin, spécialement pour toi et ce depuis des mois... Je me suis juré que de te faire souffrir, toi et ta peste de petite amie dit-il en ignorant qu'ils s'étaient mariés et mieux ne valait, car il en vomirait.Je fais une pierre deux coups, et puis vu que cela concerné la dulcinée de Sylas, je l'ai associé au plan. D'ailleurs vous pouvez le tuer, il ne me sert plus à rien..... Tu veux ta fille chérie mh ?"

Kolya adorait le narguer, c'était son talent caché !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7032
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Médiation familiale [Acastus, Mégane, John] Sam 7 Déc - 1:22


"Tu me pardonneras j'ai oublié mon violon....... Trêve de plaisanterie je vois que tu n'es pas d'humeur.. tu trembles comme un Junkie, fais attention ces petites choses ça part vite ...Avant tout chose... comment as-tu trouvé mon plan ? je l'ai peaufiné avec soin, spécialement pour toi et ce depuis des mois... Je me suis juré que de te faire souffrir, toi et ta peste de petite amie. Je fais une pierre deux coups, et puis vu que cela concerné la dulcinée de Sylas, je l'ai associé au plan. D'ailleurs vous pouvez le tuer, il ne me sert plus à rien..... Tu veux ta fille chérie mh ?"

Pendant que le Genii terminait son monologue, John remit le canon de son arme à son point de départ. De quel droit avait-il détourné le canon de cette arme. Mais Kolya avait raison sur une chose pour une fois : il tremblait comme un drogué en manque. Ses nerfs étaient à fleur de peau. Cela ne lui ressemblait pas mais d'habitude, sa fille n'avait pas été kidnappé par l'homme qu'il détestait le plus dans la galaxie et qui était capable de tout car il avait surement dû revendre sa conscience et surtout son cerveau sur l'étale d'un marché.

« C'est vrai que nous avons des liens d'amitié depuis que l'on se connaît. Le tu est approprié alors. »

Sans crier gare, il asséna un coup violent avec le canon de son arme, sur le visage du Genii. C'était soit ça, soit il lui repeignait le couloir avec son cerveau. Après lui avoir lancé un large sourire forcé, il reprit.

« Désolé, c'est partit tout seul. Et en ce qui concerne ton plan, je pense que tu ne pourras jamais descendre plus bas. Que tu t'en prennes à moi passe encore, mais une gamine de 6 ans... tu me donnes vraiment envie de vomir. Je crois même que tu as dépassé ce stade. Et Sylas, il ne faut pas s'inquiéter pour lui, je lui passerai ton bonjour. Alors maintenant, oui je veux ma fille et pas d'entourloupe ce coup ci, même si tu en meurs d'envie, sinon je me ferais un plaisir de faire entrer une de balles de cette arme dans ta petite tête. Maintenant, avance ! »

Le pilote pressa le Genii en le poussant pour qu'il se mette en marche. Il fallait tout de même que John reste sur ses gardes. Il était tout de même seul et kolya avait souvent plus d'un tour dans son sac.

« Je te préviens aussi. Si tu as osé la toucher, je vais repeindre les murs avec ton sang et je prendrais soin que tu ne meurs pas sur le champ, histoire que tu puisses agoniser... très longuement, que tu comprennes la souffrance et la douleur. Même si je doute que tu comprennes ça un jour. »

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.max2forum.com
avatar
Acastus Kolya
Genii's warrior

Genii's warrior

Date d'inscription : 03/11/2007
Messages : 244

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?:

MessageSujet: Re: Médiation familiale [Acastus, Mégane, John] Sam 7 Déc - 9:04

Le genii bascula sur le côté avec le coup de crosse. Ce coup avait été tellement bien dosée que l'on voyait à quel point il n'était patient aujourd'hui. Ce qui l'amusa... un sourire victorieux sur ses lèvres il l'écouta attentivement tout en lançant un "vraiment ?" quand il lui avoua que le coup était parti tout seul. Un "blah blah blah" sortit de sa bouche lorsque John le critiqua sur ses agissements et le menaça.

"Tu n'avais qu'à mieux surveiller ta gosse, cela ne serai jamais arrivé.. j'ai discuté un peu avec elle. Et à force de la cuisiner, elle m'a avoué que ses parents n'étaient pas fort présent pour elle. Une honte ! Et vous vous disez parent. Jamais je ne laisserais ma fille sans surveillance si j'en avais une. Surtout dans cette galaxie."

Lorsqu'il le poussa avec son canon, il se retourna et commença à avancer en trainant les pieds. Rohh, Acastus jouait vraiment avec le peu de patience qu'il pouvait encore avoir... il était à cran et ça lui donnait plus de mordant ! Un vrai régal... Et il ne voulait pas l'emmener directement à destination ce n'était pas drôle.


"J'ai beaucoup échangé avec Mégane... elle est intelligente, vraiment... nous avons pu parler de choses sérieuses. Comme le fait que son cher papa a fait des atrocités sur des gens... Comme de la torture.... Sylas vous vous souvenez ? Elle n'a pas voulu me croire... mais Oncle Kolya dit toujours la vérité... Je suis un modèle de vertus (petit rire). Navré d'avance si vos relations se dégrade... mais l'esprit d'un enfant est tellement malléable." fit-il en laissant indiquait qu'il lui avait bien fait un bourrage de crâne, bien sûr il n'avait pas forcément eu tout le temps qu'il souhaitait car Sheppard avait été réactif.. mais c'était toujours mieux que rien.



Citation :


« Je te préviens aussi. Si tu as osé la toucher, je vais repeindre les murs avec ton sang et je prendrais soin que tu ne meurs pas sur le champ, histoire que tu puisses agoniser... très longuement, que tu comprennes la souffrance et la douleur. Même si je doute que tu comprennes ça un jour. »
"Oserais tu me menacer encore en moins de 5 minutes.... Es-tu venu seul ? cela ne te ressemble pas... Serais-tu un peu trop dans l'émotion, au risque d'oublier les règles élémentaires"


Entre soldat, Kolya savait pertinemment que John comprendrait. Bifurque à l'angle d'un couloir, puis on put voir les épaules d'Acastus bougeait comme si il se marrait. Lorsque John le poussa à l'avant méchamment, il se rattrapa au mur.


"Non, désolé vraiment... c'est juste que je me dis... qu'il va falloir que tu te reconvertisse en peintre, car la toile va être très grande.."


Il laissa sa phrase en suspend, il voyait tout l'être de John frémir et se figeait lorsque l'information vint à ses petits neurones.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7032
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Médiation familiale [Acastus, Mégane, John] Sam 7 Déc - 15:31


John devait avouer que Kolya avait une nouvelle fois raison. il ne fallait pas que cela devienne une habitude et puis quoi encore. Sachant que le Genii était sur la cité, il aurait du renforcé la sécurité autour de sa fille mais il était loin de s'imaginer qu'il organiserait un plan aussi tordu rien que pour atteindre que ce soit John ou Jenny. Mais la prochaine fois, il y ferait plus attention. De toute façon, il ferait tout pour qu'il n'y est pas de prochaine fois. De plus, Mégane avait osé de lui parler du fait qu'ils n'étaient pas souvent présents. John ne s'en était pas vraiment rendu compte avec le travail qu'il avait. Mais il ne devait pas se focaliser là dessus. Le Genii cherchait sûrement à le déstabiliser. C'est alors qu'il en rajouta une couche. Apparemment, il avait beaucoup discuté avec Mégane et il avait osé lui dire des choses que le militaire aurait préféré garder secret. Mais allez savoir si cela n'était pas que du bluff et qu'en réalité, il ne lui avait rien dit. Tout était possible avec lui. C'est alors que John le menaça pour essayer de penser à autre chose, même si cela ne servait pas à grand chose avec lui.

"Oserais tu me menacer encore en moins de 5 minutes.... Es-tu venu seul ? cela ne te ressemble pas... Serais-tu un peu trop dans l'émotion, au risque d'oublier les règles élémentaires"


« D’habitude, tu mets moins de temps quand les rôles sont inversés. Possible que je sois venu seul. Après tout, ce n'est pas ce que tu cherches depuis toute ces années. Un petit tête à tête pour que l'on puisse régler nos comptes ? »

A première vue, ce que John venait de lui dire le faisait bien rire. Encore une pique de ce genre et John ne répondrait sûrement plus de rien. Trouvant qu'il n'avançait pas assez vite, le pilote le poussa et ce dernier alla se rattraper sur le mur.


"Non, désolé vraiment... c'est juste que je me dis... qu'il va falloir que tu te reconvertisse en peintre, car la toile va être très grande.."

John se stoppa net au milieu du couloir. Ses doigts se crispèrent sur la crosse de son 9mm. Il n'avait pas eut à chercher bien longtemps pour comprendre le sous entendu du Genii. Il ne chercha pas à comprendre si ce qu'il venait de dire était vrai ou faux, il réagit au quart de tour. Il saisit le Genii à la gorge et le plaqua contre le mur. Par la même occasion, il en profita pour lui exploser l'arrière de la tête. John ne put s'empêcher de resserrer son étreinte sur la gorge de Kolya, juste histoire de le faire baliser un peu mais il ne comptait pas le tuer juste en l'étranglant. Il n'allait pas assez souffrir de cette façon.


« Tu vas me dire ce que tu as osé faire à ma fille et tu vas me le dire MAINTENANT !! » termina t-il tout en haussant le ton. John était à bout de nerf. La fureur pouvait se lire dans ses yeux. Kolya avait osé touché à sa petite fille chérie et ça, il ne le concevait. Mais il ne devait pas encore le tuer, non pas encore. Il avait encore besoin de lui pour la retrouver dans ce labyrinthe.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.max2forum.com
avatar
Acastus Kolya
Genii's warrior

Genii's warrior

Date d'inscription : 03/11/2007
Messages : 244

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?:

MessageSujet: Re: Médiation familiale [Acastus, Mégane, John] Sam 7 Déc - 16:01

Citation :
« D’habitude, tu mets moins de temps quand les rôles sont inversés. Possible que je sois venu seul. Après tout, ce n'est pas ce que tu cherches depuis toute ces années. Un petit tête à tête pour que l'on puisse régler nos comptes ? »
"C'est vrai, c'est là tout mon charme... Et j'aimerais y croire mon vieux... mais je ne pense pas que tu sois aussi fou pour sauver ta fille seul. Le dîner aux chandelles sera pour une autre fois..."

C'est alors qu'il se mit à rire silencieusement à la réflexion de John sur le fait qu'il referait une déco dans les tons rouges si jamais Mégane avait été touché. Manque de pot pour lui c'était le cas... C'était tout de même léger -enfin selon l'analyse du Genii- mais qui sait peut être qu'elle était en train de faire une hémorragie interne à l'heure qu'il était. Il ne savait exactement ce que ces sbires lui avait fait durant son absence. Contre toute attente, John lui sauta à la gorge - littéralement. Ces yeux était fou, sa poigne ferme et après le coup en arrière, Kolya fut déstabilisé... Il tenta de le montrer le moins possible, mais cela l'avait bien sonné.

Citation :
« Tu vas me dire ce que tu as osé faire à ma fille et tu vas me le dire MAINTENANT !! »
"Easy Johnny Boy... Ta fille n'a pas souffert de mes mains... Juste que.."

Sa respiration se fit difficile car le militaire accentua sa poigne au niveau de sa pomme d'Adam, ce qui l'empêchait de respirer et parler convenablement.

"Mes subalternes n'ont pas compris la définition de "bien s'occuper" de notre hôte... T'inquiètes pas je l'ai liquidé dès que je suis revenu, je ne voulais pas qu'elle soit touchée... Torturer les enfants, ce n'est pas dans mes principes... je te l'ai toujours dis, il y a juste eu cette erreur de parcours avec ce bambin.... (fin sourire). Après les toucher psychologiquement je ne dis pas... Quoiqu'il en soit ce n'est pas ma faute si ta fille a été... quelque peu.. martyrisée. Prend en toi à mes hommes ou plutôt.... à toi" dit-il d'un mauvais sourire avant de faire une grimace. Il n'aimait pas vraiment les positions de faiblesse et contre tout attente, il remonta violemment son genoux dans les parties intimes de John. Puis sans attendre, il l'empoigna de sa main au niveau de son col et lui mit une droite monumentale. Ça c'était pour la vengeance. Après une dernière droite, il s'enfuit à travers le dédale de couloir et bifurqua de gauche à droite, traversant quelques salles ressortant par d'autres tel un furet qui connaissait sa demeure. Il ne voulait pas rester avec John, il n'avait plus d'arme et surtout il ne s'attendait pas à tomber sur lui aussi vite. Kolya n'avait pu préparer de plan de contre attaque. En chemin il avait pu prendre un couteau qu'il avait rangé dans son étui, quand soudain au détour d'un couloir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7032
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Médiation familiale [Acastus, Mégane, John] Dim 8 Déc - 19:49


"Easy Johnny Boy... Ta fille n'a pas souffert de mes mains... Juste que.."

Rien qu'en entendant cette petite phrase, il resserra son étreinte sur le cou du Genii. Sa respiration devenait vraiment de plus en plus rapide pour qu'il puisse essayer de se contrôler. Apparemment, il ne l'avait pas toucher mais il le croyait qu'à moitié. C'est alors que le Commandant continua de parler.

"Mes subalternes n'ont pas compris la définition de "bien s'occuper" de notre hôte... T'inquiètes pas je l'ai liquidé dès que je suis revenu, je ne voulais pas qu'elle soit touchée... Torturer les enfants, ce n'est pas dans mes principes... je te l'ai toujours dis, il y a juste eu cette erreur de parcours avec ce bambin... Après les toucher psychologiquement je ne dis pas... Quoiqu'il en soit ce n'est pas ma faute si ta fille a été... quelque peu.. martyrisée. Prend en toi à mes hommes ou plutôt.... à toi"

John se décomposa littéralement et cela pouvait se voir sur son visage. Sa petite fille était passée dans les mains des sbires de Kolya. Il ne préférait pas imaginé ce qu'on avait pu lui faire subir. S'il la ramenait dans un piteuse état, Jenny allait être hystérique et bonne à enfermer tellement qu'elle aurait envie de tout cassé sur son passage. Mais ce que John craignait le plus, c'est ce que Kolya avait pu lui mettre dans le crâne car il savait y faire. Il en avait déjà fait les frais. Si n'avait pas tourné psychopathe, il aurait surement fait un bon psychiatre. En plus, il venait de lui dire qu'il ne devait s'en prendre qu'à lui si sa fille était dans ce pétrin. John n'avait rien à se reprocher. Il regrettait juste de l'avoir loupé lors de leur première rencontre. Au moins, il aurait eu beaucoup moins de soucis depuis qu'il était arrivé dans Pégase.

Le Genii profita de ce moment de faiblesse pour tenter quelque chose. Il lui brisa littéralement son service trois pièce d'un grand coup de genoux. C'était vraiment petit ce qu'il venait de faire. Sous la douleur, John se courba en laissant la champ libre au Commandant. Il le saisit au col avant de lui envoyer une droite, à en décrocher la mâchoire, ce qui secoua pas mal le pilote. Tellement secouer qu'il ne vit pas une seconde lui arriver dessus. Sonner, il mit quelques secondes à revenir à lui mais cela ne l'empêcha pas de voir le Genii s'enfuir dans les couloirs. Il n'irait pas bien loin. L'Atlante se mit à sa poursuite, le suivant à la trace grâce à son détecteur. Il était sur que le Genii n'avait rien prévu pour s'enfuir de la sorte. Il avait l'avantage pour une fois. Le suivre bêtement n'était pas une solution. Il allait le prendre en traître. Alors que le Genii continua tout droit, John prit un raccourci pour lui couper la route. L'avantage aussi c'est que Kolya était un vieux croûton et John était un peu plus rapide. Il se colla contre le mur, au détour d'un couloir. Il entendait le bruit sourd des pas lourds du Genii. Il arrivait à grand pas. Alors qu'il allait lui passer devant, il sortit de sa cachette et le stoppa net dans sa course en lui balançant un violent coup en pleine tête avec son P-90 qu'il avait reprit en main.


« Tu pensais aller où comme ça ? Je pensais qu'on aurait discuter encore un petit moment ? »

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.max2forum.com
avatar
Acastus Kolya
Genii's warrior

Genii's warrior

Date d'inscription : 03/11/2007
Messages : 244

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?:

MessageSujet: Re: Médiation familiale [Acastus, Mégane, John] Dim 8 Déc - 20:15

Kolya regarda derrière lui pour voir si il n'était pas suivi, ce Sheppard de malheur avait peut être ses défauts, mais il était futé, le Genii ne pouvait le nier. Lorsqu'il tourna de nouveau sa tête pour voir devant lui, il se prit un énorme coup de crosse sur la tête. Le commandant vacilla jusqu'à tomber au sol, assit. Il mit un certain moment à tout reconnecter et posa ses doigts sur son front. Un liquide rouge vint se peindre sur ses doigts... il regarda sa main durant une fraction de seconde avant d'avoir un soubre saut de "rire" même si cela n'en n'était pas vraiment un. John savait rendre la pareil lorsqu'il s'agissait de coup bas.

"Tu es rapide pour quelqu'un qui s'est fait castré"

C'est alors qu'il se releva en s'aidant du mur, feintant aller mal.. Ce qui était le cas, car une douleur perçante traversait son cerveau à cet instant précis, mais pas assez pour le laisser le sol. Il se retourna alla vivement en dégainant son couteau en position de défense prêt à contre attaquer, mais il ne ferait jamais le poids fasse à une arme.

"Tu as l'avantage, je l'avoue... Mais si tu me tue, tu ne l'a retrouveras jamais, il y a plusieurs niveaux dans ce bunker"

**Quel menteur
- Je gagne du temps
- Ca ne te ressemble pas, tu es pourtant le roi des planificateurs
- Il m'a prit de court, mais je n'ai pas dis mon dernier mot**

"Au final, on sait tout les deux que tu as gagné pour cette fois... Mais si cela devrait être le Happy End, sache que même mort je t'aurais hanté, brisé de l'intérieur... Mes tortures ont toujours été soigneusement choisi pour toi Sheppard.... Je suis persuadé que des cauchemars te réveille encore la nuit... Et c'est ma mémoire qui survivra... Tout comme les idées que j'ai implanté dans l'esprit de ta fille.... Je n'ai pas voulu m'attaquer à Jenny, on ne trouble pas une relation mère/fille, mais toi.. c'est tellement simple... Je te laisserais découvrir mon cadeau."

Kolya était passé dans l'art du mensonge, mais là c'était pour sa survie, il était en position de faiblesse et il sentait une odeur de mort rodait... John n'hésiterait pas une seconde, il avait les arguments pour et cela devait être un désir ardent. Le Genii savait qu'à chaque fois qu'il s'attaquait aux Atlantes il risquait sa vie... mais il se félicitait de les avoir pourri jusqu'au bout et d'en avoir outré plus d'un... Ce kidnapping était surtout pour la mise en forme, montrer que leur sécurité faisait défaut et qu'il était facile de s'y infiltrer... tout comme montrer que le peuple Genii était plein de ressource et que même si leur leader venait à s'éteindre, la relève serait assurer et c'est cette menace pesante qu'il souhaitait entretenir. Kolya n'avait donc aucun regret s'il devait mourir... mais s'il pouvait éviter cela serait tout aussi bien ! C'est alors que des plaintes s’élevèrent dans le couloir ouest dans lequel ils se tenaient tout deux. Cette petite... pourquoi ne l'avait-il pas bâillonné ! Bon, il fallait agir ! Profitant de l'inattention de John, il déguerpit au plus vite et se baissa tout en zigzaguant dans le couloir pour éviter des possibles tirs. Le problème était que les couloirs des bunker était souvent très long et il savait pertinemment qu'il allait se faire canarder, mais il fallait qu'il tente ! Se retournant il lança son couteau tel une flèche en direction du militaire et continua à s'enfuir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7032
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Médiation familiale [Acastus, Mégane, John] Lun 9 Déc - 20:32


John avait presque envie de rire quand il vit Kolya sur le sol après le coup qu'il venait de lui asséner en pleine tête avec la crosse de son arme. Mais bon, l'heure n'était pas aux rires. Il avait sa petite fille a récupérer.

"Tu es rapide pour quelqu'un qui s'est fait castré... Tu as l'avantage, je l'avoue... Mais si tu me tue, tu ne l'a retrouveras jamais, il y a plusieurs niveaux dans ce bunker"

"Je ne compte pas te tuer si cela peux te rassurer. Du moins, pas maintenant. Tu as raison, j'ai encore besoin de toi et je ne compte pas me séparer de toi aussi rapidement."

"Au final, on sait tout les deux que tu as gagné pour cette fois... Mais si cela devrait être le Happy End, sache que même mort je t'aurais hanté, brisé de l'intérieur... Mes tortures ont toujours été soigneusement choisi pour toi Sheppard.... Je suis persuadé que des cauchemars te réveille encore la nuit... Et c'est ma mémoire qui survivra... Tout comme les idées que j'ai implanté dans l'esprit de ta fille.... Je n'ai pas voulu m'attaquer à Jenny, on ne trouble pas une relation mère/fille, mais toi.. c'est tellement simple... Je te laisserais découvrir mon cadeau."

Le pilote n'allait pas lui faire ce plaisir de lui dire qu'il avait raison. Que ses nombreux passages entre ces mains, lui avait valut plus d'une séance chez le psychologue de la cité. Il faisait tout de même moins de cauchemars. Avec le temps, cela lui passait, mais tout ce qui lui avait fait subir était toujours bien présent et cela ne risquait pas de partir de si tôt. Se montrant toujours aussi menaçant avec son arme, il se rapprocha du vieux grand père Genii.

"Tu préfères t'attaquer à une enfant encore innocente. Mais rien de ce tu as dit ne pourras rien changer entre nous. Et à l'avenir, si tu veux t'en prendre à moi, fait le directement comme tu sais si bien le faire et laisse ma famille en dehors de ça. Maintenant, tu vas me dire où elle est !!"

John avait comprit que le Genii avait envie de gagner du temps mais John n'avait pas le temps d'entendre cela. Alors que le duo allait se remettre en route, des cris se firent entendre, venant de plus loin. Le militaire aurait reconnu cette voix parmi tant d'autres. Mégane n'était plus très loin. Le Commandant profita une nouvelle fois de ce moment d'inattention pour fuir comme un lâche. Ça aussi il savait le faire à la perfection. Cela devait être un sport national chez les Genii. Le pilote était tiraillé des deux côtés. Courir après Kolya pour l'achever une bonne fois pour toute et ainsi assouvir sa vengeance ou aller libérer sa fille. Mais pourquoi ne pas faire les deux. Il était encore devant lui à courir comme un lapin. Au passage, le pilote esquiva le couteau qu'il lui avait lancé, en dernière tentative avant de s'enfuir. Étant encore dans sa ligne de mire, il prit son temps pour viser et tira sans le dos du Genii, qui tourna au détour d'un couloir. Pas le temps de voir s'il l'avait achevé. Il devait retrouver sa fille. Il se fit aux plaintes de la fillette pour trouver son chemin. C'est alors qu'il arriva dans le bon couloir. Deux gardes, armes au poing, était sur leur garde vu les bruits de tirs qui se faisaient ensemble un peu plus loin. Mais pas le temps d'attendre, John sortit de sa cachette, le P-90 dans une main et le 9mm dans l'autre. Fallait pas chercher papa John. Les prenant par surprise, ils n'eurent pas le temps de voir venir leur mort. Ils finirent cribler de balles. Il continua sur sa route vers la porte de la pièce, mais pas de le temps de chercher la clé qui était peut-être sur l'un des gardes. Il allait utiliser une méthode un peu plus radicale. Le pilote tira vers la serrure avant de donner un violent coup de pied dans la pièce, qui s'ouvrit avec fracas. John entra dans la pièce mais se stoppa net. Sa fille était là, attachée sur une table mais le pire, ce n'était pas ça. Le pire, c'est qu'elle avait servit de punching ball. Son visage était défiguré par les coups. En voyant ceci, la part de père qui était en lui se vida. Il n'avait pas pu protéger sa petite fille de ce malade sanguinaire qu'étai Kolya. Tout était de sa faute et il ne se pardonnerait jamais. Reprenant ses esprits assez rapidement, il accourut vers la table pour être près de sa fille.

« Je suis là mon cœur. Je vais te ramener à la maison. »

Les yeux de la fillette était rougis par les larmes. John n'osait pas la toucher de peur de lui faire d'avantage mal. Elle n'était pourtant pas en sucre. Plus il la regardait, plus il sentait de nouveau la colère montait en lui. Il regrettait presque que Kolya est fat tué ses subalternes parce qu'il l'aurait bien fait lui même.

« Mais qu'est-ce qu'il t-ont fait ?
Se demandait-il plus à lui même qu'à la fillette, tout en commençant à la détacher.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.max2forum.com
avatar
Megane Keylie Sheppard
Civil

Civil

Date d'inscription : 09/07/2009
Messages : 201
Localisation : Atlantis, près de pôpa et môman

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Médiation familiale [Acastus, Mégane, John] Lun 9 Déc - 21:21

Mégane avait souffert le martyre et cette sensation de douleur aiguë la traversant de part en part au niveau de son abdomen était encore présente dans son esprit. Jamais, Ô grand jamais, elle n'avait eu aussi mal de sa vie. Mégane pouvait être une dur à cuir mais face à un tel traitement, la petite fille en elle était ressortie et elle avait pleuré toutes les larmes de son corps. Sous ses airs de grande, elle n'était encore qu'une enfant. Lorsque le gros monsieur était revenu, il avait arrêté tout acte de la part de ses subalternes. Lorsqu'il le poignarda, Mégane ne comprit pas et de toute manière elle avait autre chose à penser, mais l'image du poignard enfoncé dans l'épaule de son tortionnaire était encore présente dans son esprit. Des faits et des images traumatisantes pour une enfant de son âge, elle en avait à revendre pour le coup ! Elle était faible et se sentait fatiguée par tant d'émotion et d'agonie. Alors Kolya n'eut aucun mal à lui mettre des idées en tête sur son père.. il avait parlé de sorte à ce qu'elle comprenne et maintenant Mégane avait à l'idée que son père n'était pas aussi gentil qu'il le disait. La fillette avait mal comme un chien au niveau de son flanc là où le couteau avait été enfoncé, cela piquait et était douloureux. De plus elle avait cette sensation en continue qu'un liquide coulait jusque dans son dos, c'était vraiment plus qu'étrange. Lorsque des bruits d'armes se firent entendre, Mégane se mit à espérer que ce soit ses parents, elle était enfin sauvée ! Alors, avec un regard brillant et baigné de larme, elle se mit à crier aussi fort qu'elle le pouvait. Mais il n'y avait toujours personne.. doucement le peu d'espoir qu'elle avait eu s'estompa et elle se mit à sangloter une nouvelle fois. Elle n'avait rien fait de mal pourtant ? Sans conviction, elle tira encore sur ses liens en vain. C'est alors que des coups de feux se firent entendre de l'autre côté de la porte et celle-ci s'ouvrit brutalement. Mégane sursauta et se mit à plisser ses yeux sous la peur, mais lorsqu'elle vit la tête de son père, un éclair de joie se peignit sur son visage. Toutefois, et quasi aussitôt, la petite fille eut un sanglot.. Elle savait qu'elle pouvait enfin se laisser aller, il ne lui arriverait plus rien.

"Papa..." dit-elle d'une petite voix étranglée, le visage écorché et gonflé au niveau de sa pommette et de son front. Sa tête pulsait toujours autant, elle lâcha un "j'ai mal" doublé d'un reniflement. Et dès qu'un de ses bras fut libérer elle positionna sa main sur sa blessure par arme blanche sur son flanc. Lorsque son père eut finit le tour de table, il fit pour regarder, mais elle secoua la tête tout en se mordillant ses lèvres.

"Je veux pas que tu touches..." fit-elle alors que de nouvelles larmes silencieuses roulèrent le long de ses joues. Mais peine perdue, elle était trop faible et pas en état de repousser son père... Même si elle avait mal, elle était en état de choc et de ce fait, la douleur lui était "supportable".

Citation :
"Mais qu'est-ce qu'il t-ont fait ?"


"Ils... m'ont.. frappé et il m'a... (pleurs et renifle) fait mal avec son couteau... ça fait plus mal que des piqûres..."

La respiration toujours douloureuse, Mégane se redressa tant bien que mal avec l'aide de son père. Elle poussa un petit cri de douleur dans les aiguës à en fendre l'âme avant de serrer les dents. Sa blessure au flanc, s'était remise à saigner un peu plus abondamment et son haut était en train de s'imbiber petit à petit. Mais le pire fut sa tête qui tanguait, elle voyait son père en double par moment, ce qui était très déstabilisant.. Sa voix raisonnait en écho. Dans un effort surhumain, elle réussit à lui répondre, mais sa parole était désarticulée...

"Ils m'ont puni... car pas sage... je (elle saisit la main de son père comme pour se maintenir) je..."

Mégane finit par avoir un champ de vision noir et tourna de l'oeil l'espace de quelques secondes, ce n'était vraiment pas bon et ça sentait la commotion cérébrale. Lorsqu'elle rouvrit les yeux son père était en train de la prendre à bras. Elle enroula ses jambes et ses bras autour de lui, posant sa tête au creux de son cou.

"Papa... le gros monsieur m'a dit que c'était de ma faute tout ça... c'est vrai ?" murmura-t-elle, les yeux toujours gonflé par les larmes, puis elle finit par les fermer, se reposant contre son père. Elle se sentait enfin en sécurité.

"Je veux maman..." gémit-elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7032
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Médiation familiale [Acastus, Mégane, John] Mar 10 Déc - 18:24

John s'était hâté de détacher sa fille. Avait-elle eut à peine une main de libérer qu'elle porta cette dernière à son flanc. John n'avait rien remarqué à son entrée dans la pièce. Mais alors qu'il souhaitait voir de plus près, la fillette l'en empêcha.

"Je veux pas que tu touches...Ils... m'ont.. frappé et il m'a... fait mal avec son couteau... ça fait plus mal que des piqûres..."

"Je ne veux pas y toucher ma chérie, je veux juste regarder, d'accord ?"

Le pilote retira délicatement la main de fille de sa blessure et souleva son t-shirt. Un fin trait était dessiné avec des traces de sang séché. Le cœur du militaire se serra devant une telle vision. Il était partagé entre colère et pitié mais il devait ranger sa colère dans un coin pour l'instant pour prendre soin de sa fille. Il l'aida à se relever mais s'arrêta net quand la jeune fille poussa un léger cri de douleur. Il se crispa en entendant ce son sortir de sa bouche. John ne savait pas quoi faire pour qu'elle arrête de souffrir de la sorte. De plus, il vit que son t-shirt commença à se rougir. Sa plaie avait du se rouvrir quand elle s'était relevé de la table. S'il appuyait dessus pour stopper l'hémorragie, il allait raviver ces douleurs et ça, il ne le voulait pas. Elle avait assez souffert comme ça. Il n'avait pas envie de la traumatiser d'avantage.

"Ils m'ont puni... car pas sage... je..."

La fillette ne termina pas sa phrase. Elle saisit la main de son père pour se retenir, se sentant défaillir. John la rattrapa avant qu'elle ne tombe sur le sol. Il fallait qu'il se dépêche de la ramener à l'infirmerie car son état ne laissait rien présager de bon. La prenant dans ses bras, elle enroula ses jambe instinctivement autour de sa taille.

"Papa... le gros monsieur m'a dit que c'était de ma faute tout ça... c'est vrai ?"

"Non ne crois pas ça. Tout ce qui est sortit de sa bouche est faux. Si cela doit être de la faute de quelqu'un, c'est de la mienne alors il faut que tu t'enlèves cette idée de la tête."

"Je veux maman..."

"Oui, on va aller la voir. Je te ramène à la maison."

En prenant toutes les précautions, le pilote sortit de la pièce en prenant bien soin de ne pas tomber sur quelques Genii qui devaient encore être dans le coin. Il contacta le reste de son équipe qui terminait leur chasse aux Genii en leur donnant l'ordre de retourner au Jumper, ce qu'ils firent. John ne rencontra pas de résistance en revenant sur ses pas. Les Genii avaient du déguerpir, mais ce qui l’inquiétait le plus, c'est qu'il n'avait pas vu le corps de Kolya. Il fallait se convaincre qu'il devait être mort dans un recoin du complexe. Étant immense, il n'allait pas s'amuser à le chercher. Après être enfin sortit de cet endroit, il retourna directement au Jumper. Son équipe était revenue au complet pour une fois. Il délégua le pilotage du vaisseau à un Marine avant de poser précautionneusement la fillette sur l'une des banquettes arrière de l'appareil alors la porte du sas se ferma et qu'ils décollèrent. Le militaire posa son gilet tactique ainsi que sa veste pour recouvrir Mégane, de peur qu'elle n'ai froid. Il prit par la même occasion la trousse de secours et en sortit des compresses stériles. Il devait arrêter l'hémorragie de sa fille. Il ne voulait pas qu'elle se vide de son sang durant le voyage. Il le fit à contre cœur. Il passa sous sa veste et sous le t-shirt pour atteindre la plaie.

"Je suis désolé ma chérie, je vais te faire un peu mal mais c'est pour ton bien."

John prit la main de la fillette alors que de l'autre il appuya sur la blessure. Sous la douleur, elle se crispa sur la main de son père. Quelques larmes s'échappaient encore de ces petits yeux rougis. Bientôt, elle serait de nouveau en sécurité. Désormais, John allait faire beaucoup plus attention à elle, mais en premier, il allait devoir découvrir comment tout cela avait pu arriver. Mais pour l'instant, il préféra rester concentrer sur sa fille. Il se pencha et vint embrasser le front de la fillette,  enfin où il pouvait ne pas lui faire mal.

"Je suis là mon ange." lui susurra t-il alors que le Jumper arrivait à la Porte des Étoiles.

-->

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.max2forum.com

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Médiation familiale [Acastus, Mégane, John]

Revenir en haut Aller en bas
Médiation familiale [Acastus, Mégane, John]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Autre point de vue de John Maxwell pour la defense d'Haiti
» Is Starvation Contagious? By John Maxwell
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Vers l’adoption d’un plan unique de planification familiale
» John Cena

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: A TRAVERS LES GALAXIES :: Autres planètes-
Sauter vers: