Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...

Partagez|

Les blouses blanches ça fait peur...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Megane Keylie Sheppard
Civil

Civil

Date d'inscription : 09/07/2009
Messages : 201
Localisation : Atlantis, près de pôpa et môman

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Les blouses blanches ça fait peur... Mar 10 Déc - 19:35

Mégane était encore consciente, mais affaibli par le traitement qu'elle avait subi. Le deux soucis majeurs étaient que par moment sa vision n'était pas au fixe et qu'elle avait une petite blessure par arme blanche au niveau de son flanc. Petite, mais vicieuses, car du sang s'en échappait encore. Le trajet jusqu'au Jumper se fit assez rapidement et lorsqu'elle se sentit décollé, la fillette sut qu'elle était enfin en sécurité... même si sa tête la faisait souffrir tout comme son flanc, le fait de savoir qu'elle était avec son père, lui suffisait pour  ne pas en rajouter sur son état. Elle n'était pas une pleurnicharde ou presque... Mégane apprécia la veste de son père et regarda autour d'elle. De nombreux paires d'yeux tous triste étaient posés sur elle... N'aimant pas attirer autant l'attention, elle se concentra sur son père.

"Je suis désolé ma chérie, je vais te faire un peu mal mais c'est pour ton bien."

Ravalant sa salive, elle prit la main de son père et la serra fortement au moment où il appuyait, elle laissa échappé un gémissement tout en essayant d'échapper à la pression douloureuse de son père, mais en vint. Des larmes silencieuses vinrent creuser les sillons déjà bien formés sur ses joues. Lorsqu'il vint l'embrasser sur son front, elle fronça les sourcils avant de lui lancer un maigre sourire. De sa main libre, elle essuya ses quelques larmes et ferma les yeux pour se reposer. Cela ne l'empêchait pas de renifler de temps à autres. Un bon quart d'heure plus tard, le Jumper attérit au hangard. Son militaire de papa la prit dans ses bras et l'emmena directement à l'infirmerie. Dès qu'elle fut posée sur un lit, des infirmières se dirigèrent vers les Sheppard. Mégane finit par lâcher la main de son père, mais elle n'était en rien rassurer. Il y avait trop de blouse blanche qui s'affairait autour d'elle, elle n'avait pas l'habitude et cela lui faisait peur. De plus elles lui posaient des multitudes de question, la palpée, la touchée. Lorsque l'une d'elle appuya sur la blessure à son arcade, elle grimaça en poussant un "aie". Sa petite voix était serrée et elle sentait les larmes lui monter.. Elle voulait juste ses parents et vu que sa mère n'était pas là, elle se raccrocher à son père. Ses yeux brillants se tournèrent vers lui, après qu'elle est repoussée à plusieurs reprise le corps médical, ne se laissant plus toucher de la sorte. Elle refusait tout contact. La mine de la fillette aurait fait pitié à plus d'un. Doucement elle leva sa main vers John et les infirmières se reculèrent.

"Je vais aller chercher le Dr Knightley, elle a été mise sur la situation de votre fille... Essayez de l’apaiser en attendant."

Mégane retira la compresse imbibait de désinfectant qui était rester sur sa plaie et se concentra sur le militaire. Des larmes chaudes étaient à la limite de rouler à nouveau. Qu'est-ce qu'elle pouvait se sentir mal... elle était tiraillée de partout et surtout elle n'était pas rassurée, ne sachant pas ce qui l'attendait. Sous la douleur, mais aussi sous le stress, la peur, elle se mit à trembler légèrement entre deux reniflement.

"Je veux pas rester ici... je veux retourner à la maison... papa.. s'il te plait aide moi, je veux plus avoir mal comme ça" dit-elle les traits de visage déformés par un sanglot. Puis la fillette se mit à pleurer pour de bon, elle était plus qu'épuisée et n'arrivait plus à se contrôler. Dans ses gestes elle fit comprendre qu'elle souhaitait un câlin, en levant faiblement ses avant bras vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7045
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Les blouses blanches ça fait peur... Mar 10 Déc - 20:44


Le voyage de retour fut rapidement fait. Une fois le Jumper posé dans le hangar, John reprit sa fille dans les bras et l'emmena lui même à l'infirmerie. A peine l'avait-il déposé sur un des lit, qu'une nuée d'infirmières vont l'entourer. Mégane lâcha la main de son père, qui se recula pour laisser le champ libre. Le pilote regarda de loin, tout le monde s'affairer autour de sa petite fille. Il ne préférait pas contacter Jenny pour le moment car si elle voyait Mégane dans cette état, elle allait faire une syncope. Il n'avait pas envie de voir les deux femmes de sa vie à l'infirmerie en même temps. Mégane était agitée. Elle ne voulait pas des infirmières. C'est alors que l'une d'entre elle vint vers le pilote.

"Je vais aller chercher le Dr Knightley, elle a été mise sur la situation de votre fille... Essayez de l’apaiser en attendant."

John acquiesça d'un simple geste de la tête alors qu'il s'avançait vers la fillette qui était en train de se débarrasser de la compresse qui était sur sa blessure. Une vraie petite teigne têtue quand elle ne voulait pas.

"Je veux pas rester ici... je veux retourner à la maison... papa.. s'il te plait aide moi, je veux plus avoir mal comme ça."

Mégane leva les bras vers son père. Pas besoin d'être devin pour deviner ce qu'elle désirait. Surement contre l'avis des médecins, il releva sa fille pour la mettre assise avant de la prendre dans ses bras et de la câliner tendrement. Elle était perdue et cherchait surement  à être réconforté après tout ce qu'elle avait vécut. Il essaya de calmer ces pleurs et ces tremblements qui étaient toujours présents. John se devait d'être présent pour sa fille. La fatigue et le traumatisme qu'elle avait subit l'avait rendu vulnérable, lui faisait mal au cœur. Il aurait bien voulu avoir une machine à remonter le temps pour que cette journée ne soit jamais arrivé ou alors, que cette journée soit différente. Il aurait pu la passer avec elle, à jouer à la dinette ou au poupée. Au moins, il aurait été là quand ces deux êtes maléfiques avaient débarqué pour s'en prendre à elle.

"Je le sais bien mon cœur. Mais si tu ne veux plus avoir mal, il faut que tu laisses faire les infirmières et les médecins. Il faut que tu arrêtes de pleurer. Je suis là maintenant et tu es en sécurité. Ta maman va bientôt venir et je n'ai pas envie qu'elle te voit en train de pleurer."

John finit par décoller la tête de la fillette de son torse et prit son visage entre ses deux mains. Elle avait quelque peu arrêté de pleurer, mais rien n'était gagné. S'il la quittait, elle risquait fortement de recommencer. Il ne savait pas quoi faire d'autre à part être avec elle et essayer de la réconforter du mieux qu'il le pouvait. Le soucis, c'est qu'il n'était pas un expert là dedans. Il espérait vivement que Jenny allait un peu mieux s'en sortir.

"Je vais rester à tes côtés, comme ça, tu n'as plus à avoir peur. Je veux que tu me promettre de laisser ces personnes te soigner. Je ne veux plus te voir comme ça. Je ne le supporte pas."

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.max2forum.com
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1062
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Les blouses blanches ça fait peur... Mar 10 Déc - 22:09

[HJ: comment oses-tu demander à une enfant de pas pleurer, conditionneur !! :p]

Kylee avait passé ses nerfs sur les punching ball de la salle d'entraînement... c'était sa façon de se calmer. Même si elle ne le voulait pas, la violence qu'il y avait en elle, elle ne pouvait la supprimer, cela faisait partie d'elle. C'était le paquetage de la vie dont elle avait hérité à cause de ses misères passées. Et par moment il fallait avoue que cette haine en mode stand by - qu'elle n'avait juste à réveiller un peu pour exploser - était pratique dans certaines situations. Au delà de son énervement, il fallait qu'elle canalise toute sa détresse avant d'agir, pour se vider l'esprit et ne pensait que professionnellement. Elle allait être la première a être contactée lorsque Mégane passerait la porte à cause du coup que Sylas lui avait fait... sans compter ce qu'elle aurait pu subir là bas. Elle préféra ne pas y penser afin de ne pas se remémorer Garvyn.

Lorsque sa radio grésilla, elle quitta la salle d'entrainement et se rua vers l'infirmerie. Elle eut juste le temps de mettre sa blouse pour arriver là où Mégane se trouvait et lorsqu'elle vit la petite son coeur manqua un battement. Mégane était en pleurs et John montrait une facette de lui que peu de gens voyait. Le père en lui l'a toucha énormément, mais elle n'avait pas le temps de s'apitoyer. En s'approchant elle entendit la dernière phrase du militaire et tiqua... même s'il ne montrait rien, John devait être à bout également... cela ne devait être guère plaisant de voir sa fille dans un tel état, surtout à cause de gens méprisables. Posant une main sur l'épaule de son ami, elle montra ainsi sa présence et lui lança un:


"Je vais faire mon possible pour ne plus que tu la vois ainsi...." dit-elle d'un micro sourire. Malgré que les deux couples soient amis, elle avait plus d'échange avec Mégane ou bien Jenny... John un peu moins, c'était plus avec Noah.. entre mecs ils se comprenaient... Mais quoiqu'il en soit il avait besoin de réconfort à ce moment précis et elle essayait de le rassurer comme elle le pouvait. Elle lui expliqua alors qu'elle allait devoir l'emmener faire un scanner et préparer ce qu'il fallait pour sa blessure au flanc. Après avoir rassurer Mégane, comme elle le pouvait, elle emmena la civière dans une salle annexe suivit d'une infirmière. La petite était agitée et quoi de plus normal ? après le traumatisme qu'elle venait de subir. Pauvre enfant. Cependant elle constata bien vite que Mégane repoussait sa collègue, elle la jeta littéralement. POur la connaître, la jeune doctoresse savait qu'elle n'aimait pas forcément les blouses blanches et qu'elle pouvait avoir son caractère... Mais il était primordial qu'elle se laisse faire pour aller mieux. Elle avait déjà eu plusieurs formations sur le comportement des enfants en milieu hospitalier, vu qu'elle avait souhaité travailler en pédiatrie, même si cela ne s'était produit à son plus grand damne. Mais là, il n'y avait pas besoin de formation, elle allait écouter son instinct. Enlevant sa blouse pour faire passer un message à Mégane et lui faire comprendre qu'elle était de son côté, elle s'approcha:

"Ma petite chérie, c'est moi.. j'ai une question à te poser. Est-ce que tu veux que cette gentille infirmière s'occupe de toi où est ce que tu veux que ce soit moi mh ?"

A la réponse de la fillette, Kylee congédia sa collègue et continua ses explications tout en caressant son avant bras et sa main, ainsi que la base des cheveux de la petite Sheppard. La voir ainsi lui faisait mal au coeur, comment était-ce possible de faire du mal à un enfant ? C'était juste inconcevable... Mais son rôle pour l'heure était de la rassurer et de substituer l'espace d'un instant à Jenny, car elle ne pouvait décemment pas voir sa fille ainsi... tout comme John d'ailleurs. Alors avec un sourire qui se voulait encourageant et chaleureux elle continua, toujours penchée sur elle.

"Ton papa et ta maman sont très inquiets... et ils m'ont chargé de te soigner... je sais que tu as mal poussinette et ce n'est pas plaisant pour toi, ni pour moi... Mais il va falloir que tu te laisse aller. Tu n'as rien à craindre."

Elle reprit le coton et commença à désinfecter son arcade qui avait besoin d'être recousue et changea de compresse pour sa pommette.

"Tu vois c'est plus froid que ça ne piquote... Tu es courageuse Mégane.. je suis fière de toi.. papa et maman peuvent être fière de toi.." fit-elle en caressant le haut de son petit torse et de s'attarder du regard sur sa blessure qui avait certes cesser de couler, mais qui n'était pas belle à voir. Fermant les yeux elle se reconcentra sur sa petite patiente.

"Je vais tout t'expliquer... ce qu'il y a au dessus de toi, c'est un scanner, ça permet de voir à travers toi, pour voir ce qui peut te faire mal.. Il va y avoir de la lumière verte et ça ne fait pas mal. Je dois m'assurer si tout va bien là dedans" dit-elle en tapotant sur la tête de Mégane de son index. La voir si fragile et en proie à un désarroi totale comprimait vraiment le coeur de Kylee. Mais le pire fut lorsque les yeux de la petite se mirent à briller de nouveau, elle en fut totalement retourner mais elle ne le montra pas.

"Ce qui risque de faire mal, c'est ta blessure au ventre.. je ne vais pas te mentir... il faut qu'on cautérise la plaie avant de pouvoir la refermer... Mais ne t'inquiète pas on va te donner un petit quelque chose qui fera que tu ne sentiras rien... d'accord ?"

Bien sûr Kylee parlait d'aiguille, de piqûre, mais elle avait enfin réussi à la calmer un tant soi peut, elle ne voulait pas la paniquer... La doctoresse avait d'ailleurs besoin de la spécialité de son fiancé, elle aurait préféré ne pas l'appeler, mais là était son domaine. Elle posa deux doigts sur son oreillette et l'enclencha pour appeler Noah, toutefois elle s'entendit en écho, c'était plus qu'étrange. La doctoresse n'avait pas fait attention que le jeune médecin se trouvait non loin de la porte, debout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3501

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Les blouses blanches ça fait peur... Mer 11 Déc - 14:04

Oui, Noah avait bel et bien ordonné Jenny de rester dans son bureau, afin qu'elle ne puisse pas voir Megane. Qui dirait ça à une mère ? Tout simplement un médecin qui savait, par expérience, qu'il ne valait mieux pas rencontrer un membre de la famille qui venait de se faire enlever, et même torturer par un psychopathe. Même si c'était dur pour la scientifique de ne pas venir, elle avait obtempéré, alors que le jeune homme était parti en salle d'examen, où il ne trouva pas la petite de suite. Ce n'est que lorsqu'il entendit sa petite voix fluette, ainsi que celle de Kylee, qu'il su qu'elles étaient parties pour pouvoir passer un scanner à la fillette.

Avec un peu d'appréhension, Noah s'était avancé, mais s'arrêta net, alors que son cœur se comprimait en voyant l'état de Megane. Les vêtements en sang, son visage également alors que des bleus apparaissaient sur son front et sa petite joue éraflée, son arcade ouverte, qui laissait encore passer un filet de sang malgré la désinfection. Comment un homme pouvait-il faire du mal à une petite fille si adorable et aimante ? Noah secoua la tête, la main sur le front, avant de la passer sur le visage, puis de regarder à nouveau Megane, accompagnée de Kylee qui tentait de rassurer la petite Sheppard. Voir sa fiancée s'occuper d'une enfant avec autant de tendresse et de dévotion, comprima à nouveau le cœur de Noah, mais de façon heureuse ; elle ferait une excellente mère. Il sursauta lorsque sa radio se mit en route, mais la plus surprise était Kylee, qui s'entendait en écho. Alors qu'elle le regardait, il s'avança avec un petit air triste, embrassa la joue de la jeune femme tout en pressant sa main qu'il avait attrapé, avant d'en faire de même pour Megane, tout en lui caressant les cheveux. Lorsqu'elle lança un faible "tonton...", les yeux du médecin se mirent à briller, mais il devait ne rien montrer.


"Je suis là petite pitchounette... tout le monde est là, tu es en sécurité maintenant." Continue de caresser ses cheveux. "Ta maman arrive bientôt, mais je lui ai promis de te faire aller mieux maintenant. Tu nous fait confiance ?"

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Megane Keylie Sheppard
Civil

Civil

Date d'inscription : 09/07/2009
Messages : 201
Localisation : Atlantis, près de pôpa et môman

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Les blouses blanches ça fait peur... Mer 11 Déc - 20:53

Lorsque son père la releva pour lui faire un câlin la fillette eut de nouveau une douleur fulgurante au niveau de son flanc. Elle commençait à en avoir marre et la fatigué n’aidait franchement pas ! Mégane profita de ce moment de tendresse et ses pleurs diminuèrent. Elle regretta que son père s’éloigne, surtout pour lui faire promettre d’être forte et de laisser les médecins la soigner. Elle avait le sentiment d’être abandonnée surtout que sa mère n’était toujours pas là ! D’un petit air renfrogné, emprunt de tritesse elle lanca un petit « d’accord » même si le cœur n’y était pas.

C’est alors qu’une blouse blanche à la chevelure brune fit irruption, cette femme, Mégane la connaissait, elle lui faisait confiance… et pour cause son frère était son prince charmant ^^. Kylee avait vraisemblablement le même air grave et emprunt de tristesse que son père… Pourquoi tout le monde la regarder comme une bête de foire, elle ne se sentait plus à sa place et ne se sentait pas à l’aise… Déjà qu’elle était dans une situation délicate…

Toutefois elle fut emmenée bien assez vite à part pour passer un scanner avait-on dit… L’infirmière qui avait accompagné Kylee avait tenté de soigner ses plaies mais en vain… la petite la repoussée toujours. Pourquoi la soignait-elle ? Mégane ne la connaissait ni d’Adam, ni d’Eve, elle n’avait pas confiance ! Et lorsque Kylee lui demanda si elle préférait qu’elle s’occupe d’elle, la réponse ne se fit pas attendre. Alors que Mégane était seule avec Kylee, elle se sentit rassurée…d’autant plus qu’elle avait retiré sa blouse qui était l’emblême du médecin. Pour une fillette cela mettait plus en confiance. C’est alors que des paroles plus gentilles les unes que les autres se firent entendre.. Kylee était vraiment douce et cela rassurée l’enfant… Enfin quelqu’un d’intelligent qui lui expliquait ce qui allait se passer pour ne pas qu’elle stress d’avantage ! De temps à autre elle ravala sa salive alors que ses yeux étaient encore et toujours rougis par toutes les épreuves passées. Par la suite elle se laissa faire lorsqu’elle toucha à ses plaies, cependant lorsqu’elle lui sortit le mot cautériser, elle se demanda qu’est-ce que cela pouvait bien signifier.. ça faisait mal au moins ? Apparemment elle n’avait pas la réponse, car elle appela Noah qui se trouvait déjà là. Son regard s’emplit de joie à sa vision, elle était contente dans la mesure du possible au vu de son état. Alors qu’il s’approcha pour lui caresser les cheveux elle poussa un petit soupir de bien être.

« Oui  lança-t-elle faiblement, je te fais confiance … et à toi aussi » dit-elle en direction de Kylee égalment, alors que cette dernière lui découpait son t-shirt pour lui placer des electrodes. Quasi instantanément le rythme cardiaque de la petite s’afficha à l’écran. Lorsque le laser vert se mit en route, elle ferma les yeux en les plissant et inspira longuement comme pour se donner du courage… Toutefois Kylee avait eu raison, cela ne faisait pas mal.. Ce qui ne lui plut pas par contre, ce fut lorsque les deux médecins échangèrent tout bas, cela ne disait rien qui vaille. Et lorsque Noah se rapprocha avec tout le necessaire pour une piqûre, elle eut un gémissement alors que sa lèvre inférieure se mit à trembler. Elle ne voulait pas qu’il lui fasse mal plus que maintenant… Il la trahissait.

« Tu m’avais promis que tu ne me ferais jamais de piqûre… menteur… (larme solitaire).. je veux pas.. s’il te plait… » dit-elle d’une petite voix brisée, désespérée… mais cela fut en vain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1062
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Les blouses blanches ça fait peur... Mer 11 Déc - 20:55


Kylee sursauta en voyant Noah derrière elle, elle ne l’avait pas entendu, bien trop occupée par mini Sheppard. Elle eut un petit sourire triste, répondant au sien et ferma les yeux une fraction de seconde à son baiser sur sa joue. Puis elle fut attendrit tout comme elle avait mal au cœur en le voyant essayer de calmer Mégane. La situation n’était vraiment pas simple. Mais elle profita que la petite soit concentrée sur son fiancée, pour lui découper son haut et lui mettre des électrodes pour un encéphalogramme. Lorsque Mégane lui dit qu’elle avait aussi confiance en elle, Kylee prit son petit air de souris en lui faisant son plus beau sourire, continuant d’entretenir un climat doux. Mieux valait ne pas la paniquer d’avantage. Puis Kylee lança quelques paramètres sur la machine et le scanner lantien se mit en route. 30 secondes plus tard, elle avait tous les clichés nécessaires aux soins. Il y avait les clichés pour Noah, mais elle s’intéressa au sien dans un premier temps. Faisant défiler les images sur sa tablette elle lança :


« Bon.. Il n’y a pas d’hémorragie, ni d’hématome sous dural… Juste une légère commotion, il faut que je la surveille ces prochaines 48h et après tout ira bien… Enfin si elle peut aller bien avec ce qu’elle a subit comme traumatisme.. Elle va avoir besoin de ses parents et peut être d’un psychologue… (passe sur les clichés pour Noah) Toi par contre, tu as malheureusement plus de travail.. »

Elle savait que de part la blessure, il fallait que Mégane soit endormie pour ne pas la faire souffrir d’avantage et ce qu’elle redoutait arriva lorsque cette dernière vit la seringue dans la main de Noah. A sa réflexion, elle poussa un petit « oh » en direction de Noah, avant de faire une petite moue. Il laissa son fiancée, la rassurer avant de lui prendre la main.

« Si ça te fait mal, serre-moi fort fort fort la main d’accord ? »

La petite ne se fit pas prier… Kylee doutait qu’elle ait mal à ce point, elle avait surtout plus peur qu’autre chose, mais en quelques secondes, elle trouva Morphée. Kylee poussa un petit soupir de soulagement et emmena la civière dans un coin plus calme, fermant le rideau pour plus de sérénité. Elle enfila ses gants et s’attaqua à sa pommette qu’elle désinfecta plus en profondeur avant de mettre des stries autocollantes pour refermer la peau et éviter une grosse cicatrice. Elle fit de même avec son arcade qu’elle recousu et enfin elle mit de la pommade sur son front gonflé. Kylee finit avec une petite éponge de lui enlever le sang séché tandis que Noah faisait son boulot de son côté. Lorsqu’elle eut termina, elle l’assista en lui donnant ce qu’il lui fallait ou en enlevant les compresses de sang. Alors qu’il achevait la phase final, Kylee qui était debout vint lui caresser la base de la nuque avant de poser sa main dans son dos.

« Tu as fait du bon travail tout en finesse… J’espère qu’elle se sentira mieux à son réveil, qu’elle soit moins désorientée… Si tu pouvais parler à ses parents… je t’en serais reconnaissante.. je ne m’en sens pas la force… Je disais de moi, mais apparemment tu gères mieux la situation… Je me sens vidée… Je vais plutôt m’occuper de la mettre dans sa chambre ainsi Jenny et John pourront aller la voir… Au fait… Elle va bien ? elle et son bébé ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3501

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Les blouses blanches ça fait peur... Jeu 12 Déc - 10:36

Citation :
« Oui, je te fais confiance … et à toi aussi »

Noah eut un petit sourire tout en passant sa main sur la joue non meurtrie de Megane. Savoir que cette petite faisait confiance au couple le rassurait alors que, de façon aimante mais aussi professionnelle, Kylee plaçait l’encéphalogramme sur le torse de la fillette. Pour le moment, son rythme cardiaque était assez stable, malgré son stress, mais la doctoresse se faisait rassurante alors que le scanner se mettait en route. Un peu plus tard, les résultats étaient tombés.

Citation :
« Bon.. Il n’y a pas d’hémorragie, ni d’hématome sous dural… Juste une légère commotion, il faut que je la surveille ces prochaines 48h et après tout ira bien… Enfin si elle peut aller bien avec ce qu’elle a subit comme traumatisme.. Elle va avoir besoin de ses parents et peut être d’un psychologue… (passe sur les clichés pour Noah) Toi par contre, tu as malheureusement plus de travail.. »

Noah attrapa les clichés et fronça légèrement des sourcils en plissant les yeux, pour voir au maximum la blessure au flanc gauche de Megane. Il avait serré les poings sur les clichés, mais ne montra que peu de signes de colère puisqu'il gardait tout pour lui, mieux valait ne pas montrer à la fillette qu'il était préoccupé.

"Le principal, c'est qu'elle n'ai aucune séquelle au niveau de son cerveau. Par contre pour cette blessure..." Tapote le cliché et soupire. "Je lui avais dit que jamais je ne lui ferais de piqûres mais là, si je ne veux pas qu'elle ai mal, il va falloir l'endormir. La blessure est assez profonde, il faut que je désinfecte le tout et que je vois s'il n'y a pas de résidu ou autre, avant de refermer la plaie."

Noah releva les yeux vers Megane, qui attendait sagement, malgré le fait qu'elle soit angoissée. Résigné, il s'approcha d'elle avec le nécessaire pour pouvoir l'anesthésier. Il prépara également l'intraveineuse, mais en la voyant s'agiter, il s'arrêta net, tout en fronçant de sourcils.

Citation :
« Tu m’avais promis que tu ne me ferais jamais de piqûre… menteur… (larme solitaire).. je veux pas.. s’il te plait… »

En voyant et en entendant cela, le cœur de Noah s'était comprimé plusieurs fois de tristesse, alors qu'il la regardait tristement. Il n'aimait pas trahir une promesse, surtout lorsque celle-ci avait été faite envers Megane. Le médecin se pencha vers la petite et recommença à la rassurer, tout en lui caressant légèrement les cheveux.

"Ecoute-moi Megane. Ferme les yeux... imagine-toi dans un de tes plus beaux rêves, tu te rappelles ? Tu m'avais parlé de celui avec le poney, tu galopait avec lui dans toute la Cité, faisant courir tes parents partout." Installe l'intraveineuse tout en continuant de lui parler. "Et tu adorais ce poney, il t'aimait bien aussi et quand tu t'es réveillée, ta maman a promis de t'emmener faire du poney sur Terre, quand tu seras un peu plus grande."

« Si ça te fait mal, serre-moi fort fort fort la main d’accord ? »

Noah remercia Kylee du regard et termina d'installer l'intraveineuse, avant de féliciter Megane pour son courage car elle n'avait pas pleuré à la piqûre. Après un petit sourire de la fillette, Noah injecta le produit qui l'endormirait. Peu à peu, elle sombra au pays des rêves, alors qu'il se redressait en soupirant, les yeux légèrement brillants.

"Allons-y..."

Pendant que Kylee s'occupait des blessures au visage de Megane, Noah s'attelait à celle qui était sur son flanc. Il enfila ses gants en latex, un masque, et attrapa les compresses stériles qu'il imbiba de désinfectant ; il commença par la plaie extérieur, avant de prendre une pince et d'écarter la blessure, puis de passer la compresse à l'intérieur. Puis, il appuya sur la blessure, afin qu'elle ne saigne plus ; cela lui permit de placer une sonde à l'intérieur, et de vérifier s'il n'y avait rien qui infecterait la plaie. Malheureusement, il y avait quelque bouts de métal, mais ils étaient assez gros pour pouvoir les enlever sans en oublier un seul, chose que le jeune homme fit délicatement, avec une telle concentration qu'il n'entendait plus rien autour de lui. Une fois l'opération terminée, il pu enfin recoudre la plaie. Noah rapprochait les points le plus possible, afin d'éviter que la cicatrice ne se voit trop. De temps à autre, il relevait le regard pour voir le bon travail de Kylee. Cette dernière s'occupait de Megane comme si c'était sa fille ; malgré ce qu'elle pensait, elle avait cette fibre maternelle, contrairement à sa mère. Il termina son travail grâce à l'aide de sa fiancée, qui l'assistait à merveille.

Le couple en avait fini avec mini Sheppard, qui pouvait enfin se reposer. Noah retira ses gants pleins de sang, puis son masque, avant de se laver les mains et les sécha, avant de fermer les yeux en sentant la main de Kylee dans sa nuque, puis sur son dos.


Citation :
« Tu as fait du bon travail tout en finesse… J’espère qu’elle se sentira mieux à son réveil, qu’elle soit moins désorientée… Si tu pouvais parler à ses parents… je t’en serais reconnaissante.. je ne m’en sens pas la force… Je disais de moi, mais apparemment tu gères mieux la situation… Je me sens vidée… Je vais plutôt m’occuper de la mettre dans sa chambre ainsi Jenny et John pourront aller la voir… Au fait… Elle va bien ? elle et son bébé ? »

Noah se retourna vers Kylee et l'enlaça, avant de déposer un fin baiser sur ses lèvres. Ses yeux, toujours aussi tristes, avaient également une teinte de soulagement ; Megane était là, saine et sauve, même si elle devait rester en observation quelques jours.

"T'inquiète pas, pour les parents, je gère la situation. Tu as fait un excellent travail toi aussi tu sais ?" Petit sourire fier. "Et de ce que j'ai vu... la façon dont tu t'occupais de Megane, les moments où tu la rassurais ; tu as l'instinct maternel, et je ne doute pas que tu feras une excellente mère, le jour où nous serons prêts."

Il acquiesça sur le fait qu'elle allait amener Megane dans sa chambre et se mordit la lèvre lorsqu'elle parla de Jenny.

"J'ai du lui administrer un calmant, elle faisait une crise d'angoisse qui aurait pu finir en fausse couche. C'est pour ça que tu ne l'as pas vue, je lui ai ordonné de se reposer un peu dans mon bureau. Mais la connaissant, elle doit être derrière cette porte, avec John."

Noah embrassa une nouvelle fois Kylee avant de la serrer contre lui, tout en lui caressant les cheveux. Il se sépara d'elle mais garda ses mains dans les siennes, alors qu'il la regardait avec fierté ; oui, une future excellente mère se tenait devant lui.

"Occupe-toi d'elle, je vais voir les parents."

Après un dernier regard, Noah s'éclipsa et se retrouva bien rapidement devant le couple Sheppard.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1062
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Les blouses blanches ça fait peur... Jeu 12 Déc - 18:55

Kylee se laissa faire lorsqu'il vint l'enlacer et soupira de bien être à son baiser. Le coeur n'y était vraiment pas, mais ce petit moment d'aparté lui faisait du bien. Son regard bifurqua sur Még' qui était toujours endormie, ses yeux étaient protecteur sur cette petite chose qui n'avait fait de mal à personne et qui pourtant avait subit les pires tortures. Elle l'écouta d'une oreille distraite, haussant les épaules lorsqu'il lui dit qu'elle pouvait aussi être fière d'elle, mais lorsqu'il:

"Et de ce que j'ai vu... la façon dont tu t'occupais de Megane, les moments où tu la rassurais ; tu as l'instinct maternel, et je ne doute pas que tu feras une excellente mère, le jour où nous serons prêts."

lança cette phrase, Kylee se retourna vivement, le fixant intensément de ses prunelles. "Tu feras une bonne mère" cela raisonnait en écho dans sa petite caboche. Elle aimait les enfants et leur apporté de la joie la possibilité de vivre plus longtemps.. mais cette hypothèse qu'ils aient tout deux un enfant un jour la figea sur place. Elle n'était pas prête et surtout elle avait cette crainte de ne pas être à la hauteur comme sa mère. Noah avait tendance à lui sous entendre le contraire en voyant ses faits et geste, mais Kylee n'était pas dupe... enfin, elle avait une mauvaise image d'elle même. La vérité étant que tant qu'elle n'aurait pas régler et affronter l'élément qui avait bousiller sa vie, tant qu'elle n'arriverait pas à clouer le bec une bonne fois pour toute à ce démon qu'est sa mère, la doctoresse n'avancerait jamais dans certain domaine. Notamment dans le domaine de l'addiction.

Lorsque Noah évoqua Jenny, elle grimaça: "Tant que tu as su gérer la situation pour elle et pour le bébé, c'est l'essentiel. Lorsque Mégane ira mieux tu pourras lui annoncer... Je crois même que tu risques de t'exporter dans l'équipe des vagins aux blouses roses... elle sourit faisant référence à un passage de Grey Anatomie... même si elle n'était pas sûr que Noah comprenne. Même si tu as de la chance qu'il y est une obstétricienne ici."

Kylee avait la tête contre le haut de son torse et caressait le bas du dos du jeune homme tandis qu'elle même appréciait la caresse de son fiancé dans ses cheveux. A chaque fois qu'il le faisait, elle avait toujours ce petit jet électrique agréable qui la faisait frissonner. Un jour il faudrait qu'elle pense à lui mettre dans l'idée qu'il pourrait lui offrir un massage pour une occasion quelconque. Elle répondit à son baiser et le laissa partir. De son côté elle s'approcha de Mégane en poussant un petit soupir. La doctoresse lui caressa ses cheveux avant d'appeler deux aides soignantes, qui l'aidèrent à l'emmener jusque dans sa chambre. La petite fut mise en pyjama et border. La seule machine qui était reliée était le moniteur cardiaque, pas de perfusion n'y rien de ce genre au risque qu'elle enlève tout à son reveil. Après avoir vérifier ses constances, elle sortit et se dirigea vers son bureau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6686
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Les blouses blanches ça fait peur... Jeu 12 Déc - 18:57

Pendant ce temps:


Plus dur de demander à une mère de ne pas câliner et serrer dans ses bras sa fille ? Non ça n'existait pas. Noah avait été vache sur ce coup, mais au fond, même si elle n'avait qu'une idée en tête, elle était bien forcée de comprendre sa position. Elle savait pertinemment qu'elle ne supporterait pas de voir sa fille dans un état à faire peur. Et puis la dose de calmant qu'il lui avait donné, l'avait rendu flagada. Elle resta donc un bon 10 minute dans son bureau, le temps que le produit s'estompe dans ses veines. Lorsqu'elle fut en capacité de penser correctement, elle se releva et se dirigea vers la salle d'examen. Elle n'avait qu'à suivre les aides soignantes. Elle put voir son mari d'au loin, il n'avait pas l'air dans son assiette et pour cause.. c'est lui qui avait été la libérer et qu'il avait vu mal en point... Quelle horreur ! elle ne se l'imaginait même pas ! Alors qu'elle avançait à pas rapide, elle pinça ses lèvres, triste et vint l'enlacer, heureuse de le retrouver également et qu'il n'est rien. Puis lorsqu'elle s'écarta sans pour autant le lâcher elle lui demanda:

"Dis moi que tu as tuer ce salaud... Dis moi qu'il a payé pour ses atrocités..."

Même si Jenny allait mieux, on pouvait voir toutefois qu'elle était encore un peu pâle... De plus il allait se demander quoi en voyant son bandage à la main, mais pour le moment elle ne pensait pas à ça.

"Comment va-t-elle ? Qu'est-ce qui s'est passée là bas ?" dit-elle un brin beaucoup stressée dans sa voix.

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7045
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Les blouses blanches ça fait peur... Jeu 12 Déc - 19:49


John avait du attendre patiemment que les médecins en finissent avec sa fille. Noah et Kylee étaient arrivés à la rescousse pour soigner la fillette. A contre cœur, il avait du la quitter pour qu'elle puisse aller passer plusieurs examens pour être sur que tout allait bien et surtout, pour réparer les dommages causés. Il ne pu s'empêcher de faire les 100 pas dans l'infirmerie et Jenny n'était toujours pas à l'horizon. D'un côté, tant mieux. Mais cela fut de courte durée. Il vit la scientifique arrivé pour lui. Mégane avait été emmenée un peu plus loin, comme ça, il n'y avait pas de risque qu'elle ne la voir ainsi. La scientifique arriva d'un pas pressé et vint se jeter dans les bras de son mari qui l’étreignit fortement, avant qu'elle se recule légèrement du torse du militaire. La détresse de la jeune femme était palpable. Elle avait du ronger son frein pendant toute cette attente.

"Dis moi que tu as tuer ce salaud... Dis moi qu'il a payé pour ses atrocités..."

John n'avait pas de véritables réponses à cette question. Il lui avait bien tiré dessus mais il ne savait pas s'il y était resté pour de bon. Il fallait qu'il trouve un moyen de lui dire la vérité mais de façon à ce qu'elle le prenne bien. Lui aussi aurait bien voulu l'achever comme il se fallait mais il avait d'autres priorités sur le moment.


"Je ne pourrais pas te l'affirmer, je lui est tiré dessus mais je n'ai pas cherché à le poursuivre. Je devais retrouver notre fille avant tout. Mais je te promets que je vais le traquer pour lui faire la peau définitivement s'il a réussit à s'en sortir."

"Comment va-t-elle ? Qu'est-ce qui s'est passée là bas ?"

Ça, il ne pouvait pas se permettre de lui dire, du moins pas tout de suite. Il ne devait pas lui dire ce que Kolya lui avait dit, sur ce que ces sbires avaient fait subir à la jeune fille. A ce jour, John n'allait pas se sentir capable de gérer deux crises en même temps, surtout quand cela est dans sa propre famille. La militaire prit une large respiration avant de se lancer.

"Elle va bien. Noah et Kylee s'occupent d'elle, tu n'as pas à t'en faire. Ce que j'aimerai c'est que tu ailles te reposer, tu m'as l'air plus que fatiguée. Je vais rester avec Mégane et je te préviendrais quand on pourra aller la voir. Ça me ferait le plus grand plaisir si tu le faisais."

Le pilote avait surtout envie que Jenny voit sa fille le plus tard possible, une fois que Mégane aurait été soigné et que ses blessures soient moins visible. Mais autant parler à un mur. C'était comme demander à un gros fumeur d'arrêter du jour au lendemain la cigarette. John n'arriverait jamais à déloger la scientifique de l'infirmerie.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.max2forum.com
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6686
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Les blouses blanches ça fait peur... Jeu 12 Déc - 19:58

Jenny ferma les yeux à son étreinte, se ressourçant comme elle le pouvait dans les bras de son époux. Nerveusement elle tourna sa bague de mariage, avant de s’écarter du torse du militaire. S’enchaina alors la fameuse question à savoir si ce gros *** d’Acastus était mort. John pinça sa lèvres inférieure et avait cette ride du lion… ce qui ne voulait dire qu’une chose, il l’avait raté :

"Je ne pourrais pas te l'affirmer, je lui est tiré dessus mais je n'ai pas cherché à le poursuivre. Je devais retrouver notre fille avant tout. Mais je te promets que je vais le traquer pour lui faire la peau définitivement s'il a réussit à s'en sortir."

Jenny poussa un soupir… ce n’était pas la réponse qu’elle souhaitait entendre, loin de là ! Toutefois il avait raison dans le sens où ce qui était prioritaire c’était sa fille. Son pauvre petit bébé ! Elle voulait la retrouver au plus vite pour la câliner et surtout se rassurer.. Elle en était toujours malade comme un chien que la sécurité n’est pas été assez vigilante. John était le chef de la sécurité, mais ce n’était pas de sa faute si ses hommes n’étaient pas efficaces. Secouant la tête négativement, elle passa une main sur son visage, avant de se rendre compte de son bandage. Cet abruti de Sylas ne l’avait pas loupé, cela lui picotait encore, mais ce n’était rien, il y avait plus important.

« Ce n’est rien… tu lui as tout de même tiré dessus… et j’espère qu’il crévera comme un chien » dit-elle où l’on pouvait sentir qu’elle était prête à exploser en un quart de seconde, rien qu’en évoquant ces deux pervers sadiques. La jeune femme finit par cacher sa main dans sa poche de jean et se tourna sur le côté pour faire comme si de rien n’était. Son regard fixait la salle d’examen. C’est alors qu’elle lui demanda ce que leur petite fille avait.

"Elle va bien. Noah et Kylee s'occupent d'elle, tu n'as pas à t'en faire. Ce que j'aimerai c'est que tu ailles te reposer, tu m'as l'air plus que fatiguée. Je vais rester avec Mégane et je te préviendrais quand on pourra aller la voir. Ça me ferait le plus grand plaisir si tu le faisais."

Jenny fronça les sourcils et se tourna de nouveau vers lui… Non elle refusait de le croire… il avait tendance à toujours se comporter de la même façon lorsqu’il voulait éviter qu’elle ne souffre de quelque chose. Elle le connaissait par cœur.. Légèrement agacé, mais aussi compréhensive, car au fond, il ne cherchait qu’à la protéger également elle lança d’une voix calme mais ferme.

« Ne me demande pas de quitter cet endroit, sans que je ne l’ai vu… Toi comme moi, tu sais très bien que ça n’arrivera pas. C’est comme si je t’empêchais de la voi…. Je sais que tu essayes de me protéger, mais je suis une grande fille… qui n’a pas l’air au top de sa forme, je l’avoue. J’ai eu un petit soucis tout à l’heure, mais Noah était là… donc ce n’est rien. (sourire forcé). Ce qui m’intéresse c’est de savoir comment elle va… Est-ce qu’il l’on… (son regard s’attrista instantanément) torturé ?.... Je peux encaisser.. tu sais... »

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7045
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Les blouses blanches ça fait peur... Ven 13 Déc - 19:25


« Ne me demande pas de quitter cet endroit, sans que je ne l’ai vu… Toi comme moi, tu sais très bien que ça n’arrivera pas. C’est comme si je t’empêchais de la voir…. Je sais que tu essayes de me protéger, mais je suis une grande fille… qui n’a pas l’air au top de sa forme, je l’avoue. J’ai eu un petit soucis tout à l’heure, mais Noah était là… donc ce n’est rien. Ce qui m’intéresse c’est de savoir comment elle va… Est-ce qu’il l’on… torturé ?.... Je peux encaisser.. tu sais... »

Comme John l'avait prévu, Jenny n'avait pas envie de bouger d'un centimètre et cela pouvait se comprendre. De plus, elle voulait lui faire dire des choses qu'il n'avait vraiment pas envie de lui dire. Jenny était une femme forte mais dans certaines limites tout de même. On lui avait tout de même enlever son enfant et on l'avait retenu captive sur une autre planète mais surtout, elle avait été entre les mains d'un être sans scrupule. Donc si en plus, il devait lui avouer que leur fille était passé entre les mains de deux gardes qui avait plus qu'un cerveau lent et qui n'avait rien comprit et qui s'était amusé à lui taper dessus... il fallait vraiment qu'il trouve comment arrondir les angles. Le pilote plongea son regard dans ceux de la scientifique. Il lui devait la vérité et il préférait que cela sorte de sa bouche que celle de sa fille.

"D'accord, je l'avoue... Ils... l'ont fait. Mais si ça peut te rassurer, Kolya n'était pas dans le coup cette fois, selon ces dires, et je dois bien avouer et ça me fait mal de le dire, je le crois. Mais le plus important maintenant, ce n'est pas de savoir ce qu'ils lui ont fait, mais c'est ce que nous allons devoir faire maintenant pour Mégane. Elle va avoir besoin de nous, ses parents, pour qu'on puisse l'aider à surmonter tout cela. 

Le militaire essayait de faire ton mieux pour ne pas trop affoler la jeune femme. Avec Kolya, il avait eu bien pire, Mégane pouvait s'estimer "heureuse" de n'avoir subit que ça. C'est alors qu'il préféra changer de sujet. Il ne fallait pas qu'elle pense à la fillette pour l'instant.

"Dit moi ce que tu as eu tout à l'heure ? Te voir blanche comme ça, ce n'est pas dans tes habitudes."

Il est vrai que la blancheur du visage de la jeune femme faisait peur. John ne savait ce qu'elle avait bien pu avoir mais cela ne valait rien de bon. Peut-être que le fait de ne pas savoir où était sa fille l'avait rendu malade.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.max2forum.com
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6686
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Les blouses blanches ça fait peur... Ven 13 Déc - 19:57

"Ils l'ont fait...." FAIT QUOI !!!! Jenny était en train de bouillir, ce n'était pas compliqué de dire plus ou moins en détail ce qu'elle avait eu... A ce moment précis, elle detesta son mari plus que tout, cela l'agaçait au plus haut point ! A chaque fois il lui faisait le tour... Par contre quand elle entendit que Kolya n'y était pour rien, elle pouffa un rire sans joie.

"You kidding me ? Hein ?... Cet enfoiré à du lancer un ordre pour faire du mal à mon bébé... Notre bébé ! Et tu te laisse embobiner par sa langue de vipère.... mais bordel... c'est trop te demander que tu me répondes sans tourner autour du pot !..."

Son regard était dur emplie de détresse... Noah l'avait déjà retenu dans son élan tout à l'heure pour aller voir sa fille et maintenant son propre époux ne voulait rien lui dire. Y'avait vraiment de quoi péter un câble, non ? Ou alors c'était ses hormones de femmes enceinte en plus du fait qu'elle soit à fleur de peau qui faisait qu'elle était en train de littéralement s’énerver (c'est pas bon pour le bébé t'as pas honte !). Lorsqu'il lui dit que Mégane avait besoin d'eux deux, elle ferma les yeux et inspira profondément. Son visage se radoucit légèrement à cette parole, mais ce n'était pas encore gagné.

Citation :
"Dit moi ce que tu as eu tout à l'heure ? Te voir blanche comme ça, ce n'est pas dans tes habitudes.
"

Jenny tourna vivement la tête vers lui avant de rouler les yeux pour baisser son regard, au moins il ne demandait pas encore pour sa main. Elle y avait été contre son avis, mais peut importe, elle était tellement à cran actuellement que s'il osait l'ouvrir, elle allait lui aboyé dessus. Jenny était en train de diriger toute sa frustration, l'impuissance qu'elle avait pu ressentir et sa colère sur son mari.. même si ce n'était pas de sa faute, mais elle ne savait plus où elle en était... Un bon repos lui ferait le plus grand bien.

"Rien du tout.... D'après Noah j'ai juste eu une crise d'angoisse.. C'est passé, Mégane est rentré c'est l'essentiel... et nous allons tout les deux s'en occuper comme tu as dis.... mais ça serait plus facile SI tu me disais ce qu'elle a subit !" fit-elle ne pouvant s'empêcher sa reflexion assassine sur la fin. Mais son regard fut porté sur Noah qui arriva.. Ni une, ni deux toute son attention et ses humeurs passèrent sur le médecin. Elle décampa, laissant John derrière et vint se ruer sur Noah d'un pas rapide avant de le prendre par les épaules et de le secouer comme un cocotier. Peutêtre qu'avec lui elle aurait ENFIN ses réponses ^^.

"Dis moi ce qu'elle a eu et si elle va bien.... je t'en supplie. Je vais péter un câble s'il y a encore une personne qui souhaite m'épargner les détails tout ça parce que je suis la mère. Alors fais moi cette faveur !!" dit-elle toujours en train de le secouer sans vraiment sans rendre, étant dans un état "d'euphorie".

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3501

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Les blouses blanches ça fait peur... Ven 13 Déc - 20:15

Lorsque Noah était arrivé non loin du couple Sheppard, il ne s'attendait pas à voir Jenny se ruer sur lui telle une furie. En voyant son regard étincelant de colère, le médecin s'arrêta net, avant d'avoir un mouvement de recul, les yeux ronds comme des soucoupes rivés sur la scientifiques qui s'approchait de plus en plus de lui. Cependant, vu qu'il devait donner des nouvelles au parents sur l'état de santé de Mégane, il ne pouvait pas échapper à la tornade Jenny. Cette dernière, poussée par sa haine, par les épreuves qu'elle passait en ce moment et surtout, par ses hormones, avait empoigné les épaules de manière brusque et dure, avant de le secouer comme un pommier. Noah mit ses mais sur les avants bras de Jenny, mais une femme, qui plus est, une mère protectrice, inquiète et bourrée d'hormones avait de la force quand même ! Il regarda John et secoua la tête, qu'avait-il pu bien lui dire, ou plutôt que lui avait-il caché pour la mettre dans cet état ? Noah serra ses mains autour des avants bras de Jenny et la regarda durement.

"Tu pourrais me lâcher maintenant ? J'aimerais bien tout expliquer sans être secoué dans tous les sens !"

Citation :
"Dis moi ce qu'elle a eu et si elle va bien.... je t'en supplie. Je vais péter un câble s'il y a encore une personne qui souhaite m'épargner les détails tout ça parce que je suis la mère. Alors fais moi cette faveur !!"

Le médecin lança un regard noir au militaire qui n'avait rien dit à sa femme. Qu'est-ce qu'il avait en tête bon sang ! Il reporta son attention sur Jenny, qui devrait se calmer, pour elle et son bébé. Cela inquiétait de plus en plus le jeune homme.

"Jenny. Arrête ça tout de suite !" Continue de se faire secouer alors qu'il serrait les dents. "Bordel de cul..."

Sur cette injure, Noah serra à nouveau les bras de Jenny, pour enfin réussir à s'échapper de son emprise. Puis, il lui fit une clé de bras et se retrouva derrière elle, le torse contre son dos, l'immobilisant.

"Je veux bien tout te dire, mais tu dois te calmer avant, et surtout t'asseoir. Tu peux faire ça ? Parce que si tu continue à me secouer comme un cocotier, mes noix de coco risquent de s'en prendre une à un moment ou un autre !"

Lorsque Jenny se calma et s'installa sur une chaise adjacente, Noah incita John du regard à en faire de même, et mieux valait qu'il ne proteste pas, il n'était pas d'humeur et sentait la fatigue l'envahir. Il commença à arpenter la pièce tout en se frottant les yeux, avant qu'une de ses mains ne passe dans ses cheveux. Pour finir, il regarda le couple et commença.

"Ok... Megane va bien, pour l'instant. Il n'y a aucun traumatisme crânien mais Kylee va la garder en observation pour quelques jours, pour plus de sûreté." Soupir, le regard douloureux et dur. "Mais elle a été... torturée... et frappée... la blessure par arme blanche sur son flanc gauche ne représente plus de danger, son arcade a été recousue et la plaie sur sa joue a été désinfectée également. Elle a des bleus, mais ils disparaîtront."

Il regarda Jenny qui avait du mal à contenir ses émotions et s'agenouilla devant elle, en prenant une de ses mains.

"Mais elle est rentrée... et elle a besoin de toi, de vous deux maintenant."

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6686
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Les blouses blanches ça fait peur... Ven 13 Déc - 20:52

[HJ: Je promet que je n'ai pas soudoyer Noah pour te critiquer... la preuve, ce bip m'a fait une clé de bras je vais le tuer !!]

La poigne du médecin sur ses avants bras n'eut pas vraiment l'effet escompté... ni sa réflexion et lorsqu'il dériva son regard certainement sur John, elle continua de le secouer comme un noisetier. Depuis l'incident, la jeune femme perdait assez souvent le contrôle d'elle même... elle savait ce qu'elle faisait, mais c'était comme si ses gestes étaient commandés par une entité. C'est alors qu'elle lui cracha au visage de lui dire la vérité sur l'état de santé de Mégane. Lorsqu'il resserra son étreinte, la douleur commença à se faire sortir et elle ralentit sa vivacité.

"Jenny. Arrête ça tout de suite !" Continue de se faire secouer alors qu'il serrait les dents. "Bordel de cul..."

Sur le coup, son injure lui fit froncer les sourcils.. wow Noah... ça ne lui ressemblait pas.. Et sous l'effet de surprise, il parvint à se dégager avant de lui faire une clé de sol bras. La jeune femme ne comprit pas ce qu'il venait d'arriver.. L'information avait du mal à se profiler dans son cerveau étriqué et épuisé. Mais lorsqu'elle capta un éclair de colère passa dans son regard. La jeune femme regarda John avant de pousser un soupir...

"Je veux bien tout te dire, mais tu dois te calmer avant, et surtout t'asseoir. Tu peux faire ça ? Parce que si tu continue à me secouer comme un cocotier, mes noix de coco risquent de s'en prendre une à un moment ou un autre !"

Ha.. non mais je vous jure, tout ça pour préserver sa future lignée.. Cela ne la fit cependant pas sourire au vu du contexte. Toujours contre lui, elle se mit à se tortiller pour se libérer en lâchant un: "ok, c'est bon... navrée"

Au final, elle finit par s'asseoir sur une chaise non loin et passa une main dans ses cheveux, les remettant en forme. Lorsque John la rejoint à côté d'elle, elle poussa un petit soupir... se rendant compte qu'elle avait été odieuse. Mais après tout il l'avait cherché un petit peu, juste qu'en ce moment elle n'arrivait franchement pas à contenir ses émotions. Lorsque Noah expliqua que Mégane allait bien et qu'elle était tiré d'affaire. Jenny soupira bruyamment de soulagement mais son repos fut de courte durée, car il enchaîna sur la partie délicate.

"Mais elle a été... torturée... et frappée... la blessure par arme blanche sur son flanc gauche ne représente plus de danger, son arcade a été recousue et la plaie sur sa joue a été désinfectée également. Elle a des bleus, mais ils disparaîtront."

A ses paroles une boule se forma dans sa gorge... le scénario qu'avait pu vivre sa petite fille se créa dans son imagination et ce n'était pas beau à penser. Les yeux baissés, sa main alla trouver celle de John qu'elle serra comme pour tenter de trouver un appui. C'est alors que Noah s'agenouilla et vint lui prendre son autre main. Difficilement elle releva son regard embrumé et l'écouta avant d’acquiescer d'un signe de tête. Globalement Mégane s'en sortait bien, mais elle n'était qu'une enfant et il fallait voir les dégâts psychologique... surtout que John ne lui avait encore rien dis dessus :p.

"Merci... pour tout" dit-elle en insinuant le fait qu'il s'était occupé d'elle tout à l'heure aussi.

"Je suis à fleur de peau.. j'aurais besoin d'une bonne nuit de sommeil (faible sourire).. et désolé pour tout à l'heure.. même si tu as bien contre attaqué" murmura-t-elle sur la fin, insistant sur le fait de savoir si cela avait été utile.

"Elle est dans quelle chambre ?"

Si tôt qu'il lâcha l'information, la jeune femme lança un dernier regard à John et Noah et disparut à l'autre bout du couloir, section des chambres.

[HJ: Je vous laisse entre mecs]

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les blouses blanches ça fait peur...

Revenir en haut Aller en bas
Les blouses blanches ça fait peur...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Un truc qui fait peur...
» Une nuit lugubre, simplement ? [Feat. une poupée sanglante qui fait peur, Jiro]
» Fait peur au lion avant qu'il ne te fasse peur
» Pourquoi Aristide ne rentrerait-il pas chez lui ?
» Quand la cible n'est pas la bonne... [FB]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: ATLANTIS, GALAXIE DE PEGASE :: Secteur Médical :: Salle d'examen-
Sauter vers: