Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
♣ Rejoignez nous sur les réseaux sociaux ♣

Partagez|

New York, most Beautiful Town under the Snow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Mar 12 Aoû - 16:33

"Quand mon petit garçon avait 7 ans, nous avons eu un accident de voiture, qui m'a rendue stérile. Vous êtes la première petite amie que Noah me présente, et... même si je ne veux pas remplacer votre mère et votre belle mère, vous êtes, pour moi, la fille que j'ai toujours voulu à voir."

Kylee eut un regard compatissant à cette annonce, Noah lui en avait parlé de cet incident et elle savait que sa belle mère aurait voulu avoir d’autres enfants. Son instinct maternel rayonnait, alors ce n’était pas étonnant. Elle lui fit un petit sourire sincère, creusant une de ses fossettes.

« Vous savez, vous pouvez aisément, remplacer ma mère, c’est une garce finie. C’est comme si vous étiez l’eau et elle l’électricité, plus opposé ça n’existe pas ! »

Elles continuèrent leur discussion et la jeune doctoresse ne put que se sentir touché lorsqu’elle confirma qu’il l’aimait d’un amour pur et immuable. A une époque cette annonce lui aurait fait peur, ayant elle-même quelque souci d’engagement et la peur de devoir être dépendant de quelqu’un. Mais il s’était avéré qu’avec Noah, elle avait pu rester elle-même, libre et indépendante, c’était là le plus beau des cadeaux. Toutefois, elle ne put s’empêcher de se fermer un instant lorsqu’elle évoqua que cela le détruirait s’il lui arrivait quelque chose. C’était déjà arrivé avec ce Garvyn de malheur… et si on pensait au futur, à son addiction.. Secouant la tête, elle tenta d’esquiver ses vilaines pensées. S’ensuivit une discussion beaucoup plus fun que la précédente où elle put évoquer ses talents de baby-sitting. C’est à ce moment là que la hantise de Kylee se produisit. Parler bébé avec sa belle mère. Non ça non, elle n’était pas prête, déjà que le mariage… Noah et Kylee avait décidé d’un commun accord d’être fiancé sur du long terme, car leur couple était à part (c’est mieux que d’être comme tout le monde). Un bébé c’était un engagement à vie, pire que le mariage. Cependant Jillian la rassura bien vite.

« J’espère bien ! » lança-t-elle un brin offusquée, avant de prendre une bouffée d’air, « enfin je veux dire, je le sais… sur ce point on est d’accord, ça ne sera pas pour maintenant. Je n’ai pas envie de faire un malheureux, quand un jour prochain je me sentirais prête, on y songera. Mais dans notre métier actuel, je me vois mal élever un enfant, il faudrait que l’on quitte le programme Stargate. »

**Jenny le fait bien !
-Elle a de l’expérience et quand je vois ce qui est arriver à Mégane
-Je te l’accorde, mais avoue que tu te caches derrière la dangerosité de ton métier pour ne pas affronter ta vraie crainte. Une mère Junkie, c’est pas top..
-Shut up !!**

Elle se mit à sourire à Jillian pour sauver les apparences de son mal être intérieure et continuèrent leurs discussions jusqu’à ce qu’elle se rende compte que son père et Noah avait disparu. Jillian et elle-même se dirigèrent jusqu’à la salle à manger où elles purent les trouver.

Entre temps :

Matthew avait encore la bouche entrouverte par ce que venait de dire son « gendre ». Alors comme ça, Kylee avait eu la malchance de tomber encore sur un petit con, elle s’attirait décidément les mauvais gars… sauf peut être avec le médecin en face de lui. Malgré que le chef d’entreprise soit dur avec lui, on pouvait dire qu’il commençait à l’apprécier. Si tentait que cette histoire soit vrai et qu’il ne l’ai pas inventer pour se faire mousser, mais ce n’était pas le genre de la maison. Malgré son mal être apparent, ses bégaiements et sa glotte qui bougeait de bas en haut – oui Matthew avait remarqué qu’il déglutissait beaucoup – ce dernier avait pu constater qu’il était un homme avec des valeurs, qui se battait pour des causes justes et sa fille était une cause juste… un beau cadeau qu’il fallait apprécier, malgré le fait qu’elle ne soit pas un ange, loin de là.

« C’est logique ce que vous venez de dire, Monsieur Masen… Lever la main sur une femme c’est bas, très bas… Toutefois je suis heureux que vous le précisiez »

Il eut un petit sourire coincé et finit son verre avant de le poser tout en écoutant Noah complimenter sa fille. Les mots dans sa bouche était tous plus tendre les uns que les autres envers elle, c’est d’ailleurs ce qui le décida à lui montrer quelques photos d’elle plus jeune dont il ne se séparait pas.

Citation :
"Votre fille s'embellie au fil des années, Monsieur. Si elle en est là, c'est également, et en grande partie grâce à vous." Regarde Matthew droit dans les yeux. "Je ne peux que vous remercier, d'avoir été, et d'être encore là pour Kylee. Elle vous aime tellement et espère que vous êtes fier d'elle..."

Matthew fronça les sourcils, comme s’il ne comprenait pas.

« Bien sûr que je suis fier d’elle, mes enfants sont mes plus beaux cadeaux … même si un jour ils leur arrivaient de mal tourner pour une raison X ou Y, je serais toujours là pour eux. La famille c’est sacré… Du moins, celle que je me suis crée actuellement… Mon ex femme… votre vrai belle mère est quelqu’un d’ignoble. Je ne sais toujours pas pourquoi je suis restée avec elle durant quelques années.. Mais mon plus grand regret est que je n’ai pu avoir la main face aux avocats acharnés de Caithleen. Elle a pu garder la garde de Kylee et je sais que cela lui vaut encore actuellement quelques dégâts psychologiques face à son estime personnelle. »

C’est alors que justement Kylee arriva et s’offusqua face aux photos et remarqua très bien les petites attentions de Noah vis-à-vis de sa fille, ce qui au fond lui fit très plaisir, même si d’apparence il ne laissa rien filtrer.

« Je suis assez d’accord avec ton petit ami. Ma chérie n’est pas honte de toi-même veux-tu.. tu étais mon petit sucre d’orge et tu le restes… Ne m’enlève pas cette fierté. »


Kylee roula des yeux et poussa un petit soupir alors que Noah vint l’embrasser sur sa tempe, ce qui la fit sourire. Dire qu'ils n'avaient pas encore fait leur annonce de fiançailles, gardant cela pour le dîner. Seul Clay savait et jusqu'à présent, il avait su tenir sa langue, ce qui relevait de l'exploit. C’est alors que Jillian sortit à son tour une photo de Noah adolescent. Kylee la prit en main et ne put s’empêcher d’avoir un petit rire face à sa dégaine. Il ressemblait à ces gars qui prenaient soin de leur apparence et qui devait jouer dans l’équipe de football du lycée.



« Très jolis lunettes… Tu devais faire des ravages » lança-t-elle en se mordant à outrance sa lèvre inférieure avant de la donner à son père. « mon bad boy ». Kylee le pinça à la taille et lorsqu’il se courba, elle en profita pour l’embrasser sur la joue également avec un petit clin d’œil.

"Mon fils a toujours eu la tête sur les épaules, il n'y a qu'une seule fois ou son père et moi avons du le réprimander, quand nous avons appris qu'il se droguait depuis 2 mois..." Sourit et regarde Noah, qui lui paniquait mais Jillian ne s'en rendait pas compte. "Il voulait faire comme tout le monde pour ne pas avoir l'air idiot, mais au final, ce n'était rien de plus qu'une erreur de jeunesse... vous savez ce que c'est Monsieur Knightley."

Durant la tirade de Jillian, Kylee reçu comme un coup de marteau en plein estomac. Involontairement elle se retint à Noah et eut un frisson lui parcourant l’échine. Lui aussi avait connu des déboires avec la drogue ? Mon dieu, on en apprenait tout les jours.

**Pfff, c’est un petit joueur.. même pas foutu d’avoir continuer pour voir ce que ça faisait d’être en manque.
- Il aurait pu se tuer et faire une overdose si c’était des drogues dures ! il s’est mis en danger
- Euh Kylee ? Tu te foutrais pas un peu toutes ces personnes ici présentes ? Et toi alors… Je te signale que tu as été dans le Bronx pour ta cam, alors que Castiel met tout en œuvre pour t’aider
- Noah …il sait ce que c’est cette culpabilité, il a vécu à faible dose ce que je subis chaque jours
- Tu nous fais quoi là ? Tu ne vas pas te mettre à chialer quand même !**

Non, elle n’allait pas pleurer, mais son regard était lumineux. C’était étrange, mais c’est comme si elle était soulagé d’un fin poids sur ses épaules dans le gros fardeau de culpabilité qu’elle ressentait. Il y avait peut être une porte d’issue à tout ce cauchemar. En regardant son père, il put voir que ce dernier dévisager Noah d’une drôle de façon. De son regard émanait de l’étonnement, de la suprise et peut être une infime déception. Brr ce regard lui fit échos, ça serait exactement celui qu’il poserait sur elle si elle venait à savoir. Pour couper ce froid qui s’installer et voyant bien que Noah était à la limite de faire une syncope, elle se râcla la gorge et remis ses esprits en place.

« Et bien…. C’est fou ce qu’on peut faire lorsqu’on est jeune et malléable d’esprit… Moi aussi j’ai déjà fumé un joint… J’en suis pas très fière.Mais je pense que ce sont des expériences de jeunesse qu’il faut expérimenté afin de pouvoir se construire tel que nous sommes actuellement. »

**Tu l’as sors d’où cette phrase digne de Platon ?
- Est- ce que ça serait trop te demander de la fermer !!**

« Oui Papa, je ne suis pas un ange, tu pensais qu’on faisait quoi en soirée ?» lança-t-elle sur le ton de la rigolade pour détendre l’atmosphère, volant au secours de son cher et tendre. Son père bien que surpris, se mit à sourire en rendant la photo à Jillian.

« Ce sont les erreurs de jeunesse…. Je sais ce que c’est. »

Puis il s’excusa pour aller rejoindre sa femme à table, l’heure du repas allait commencer. Kylee s’excusa auprès de Jillian et s’éloigna avec Noah. Hors de vue, elle hésita avant de poser une main sur son visage pour lui caresser la joue avec un sourire réconfortant.

« Ta mère ne pensait pas à mal… N’est pas honte de cela… Tout le monde fait au moins une chose que l’on regrette… (ferme les yeux et soupir) J’en sais quelque chose… »

**Nonnnnn… sérieusement ?**
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3511

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Mer 13 Aoû - 17:56

La conversation allait bon train entre Kylee et Jillian, mais au bout d'un moment, l'une comme l'autre voulaient retrouver Noah. Elles partaient en quête de celui-ci, qui s'était retrouvé seul avec Matthew, le père de la doctoresse. Bien sûr, quand le médecin vint trouver sa mère, il fit mine d'avoir été offusqué, et abandonné par sa génitrice au moment où il avait du rencontrer son beau-père pour la première fois. Mais en à peine quelques secondes, il lui avait pardonné et était retourné auprès de sa fiancé qu'il avait enlacé par la taille. La conversation venait de tourner sur les photos d'adolescents de Kylee et Noah.

Citation :
« Très jolis lunettes… Tu devais faire des ravages »

Pas vraiment... voilà ce que Noah se disait. A l'époque, il se cherchait, se rebellait contre son père, alors faire des ravages auprès des filles était passé au second plan durant un long moment. Il eut un sourire quand Kylee lui embrassa la joue, mais, sous ces conversations légères, le médecin ne se doutait pas une seule seconde que tout allait s'écrouler pour lui.

"Mon fils a toujours eu la tête sur les épaules, il n'y a qu'une seule fois ou son père et moi avons du le réprimander, quand nous avons appris qu'il se droguait depuis 2 mois..." Sourit et regarde Noah, qui lui paniquait mais Jillian ne s'en rendait pas compte. "Il voulait faire comme tout le monde pour ne pas avoir l'air idiot, mais au final, ce n'était rien de plus qu'une erreur de jeunesse... vous savez ce que c'est Monsieur Knightley."

En sentant Kylee chanceler légèrement, Noah la retint un peu plus fortement par la taille, de peur qu'elle ne tombe... ou qu'elle ne s'enfuie ? Après tout, voir que son fiancé n'était pas aussi irréprochable pouvait la faire fuir, d'autant plus que l'avis du père de celle-ci comptait et, au vu du regard qu'il lançait au jeune homme, il savait qu'il ne rentrerait jamais dans les bonnes grâces de son beau-père. En voyant la boulette que venait de faire Jillian, cette dernière voulu s'excuser, mais Noah secoua la tête dans sa direction et lui fit un petit sourire, pour lui montrer qu'il ne lui en voulait pas.

*Si ça se trouve, elle a bousillé ton avenir avec Kylee...
La ferme !
T'es foutu.*

Foutue conscience... honteux et blanc comme un linge, Noah baissa la tête, le regard dur et triste alors que son visage et ses lèvres avaient perdus tout de la gaieté qui s'était installée depuis que son beau-père tentait de mieux le connaître, pour savoir s'il serait digne de sa fille. Autant dire qu'il s'était fait bien vite une opinion avec cette "erreur de jeunesse"...

Citation :
« Et bien…. C’est fou ce qu’on peut faire lorsqu’on est jeune et malléable d’esprit… Moi aussi j’ai déjà fumé un joint… J’en suis pas très fière.Mais je pense que ce sont des expériences de jeunesse qu’il faut expérimenté afin de pouvoir se construire tel que nous sommes actuellement. »

Noah regarda dans la direction de Kylee, l'air étonné. Pas parce qu'elle avait fumé un joint, car tout le monde avait déjà essayé au moins une fois dans sa vie. Non, ce qui le surprenait, c'était qu'elle entache elle-même l'image parfaite que son père s'était fait d'elle. Elle qui voulait que son paternel ne voit rien de ses faiblesses, voilà qu'elle se mettait en avant pour... le protéger ? Montrer que même s'il n'était pas parfait, il l'était pour elle, malgré cette incartade de jeunesse ? Lorsque son beau-père se mit à sourire en signifiant que tout le monde faisait des erreurs, le médecin eut du mal à le croire ; ses yeux reflétaient autre chose, une chose qu'il savait déceler au fil du temps puisqu'il avait vu le même regard, il y a longtemps, lorsqu'il avait annoncé à son propre père qu'il ne deviendrait pas avocat... le regard qui signifiait "Tu n'est plus rien à mes yeux.". Malgré l'intervention de Kylee, Noah n'allait pas bien... mais alors pas du tout !

L'heure du repas avait sonné, mais le médecin n'avait pas faim. Sa belle l'amena à l'écart de tous, et il l'avait suivie comme un pantin. Lorsqu'elle posa sa main sur sa joue, une fine chaleur commençait à se répandre sur son visage glacé par la vérité qu'il venait de se prendre en pleine face.


Citation :
« Ta mère ne pensait pas à mal… N’est pas honte de cela… Tout le monde fait au moins une chose que l’on regrette… (ferme les yeux et soupir) J’en sais quelque chose… »

Noah secoua la tête en se mordant la lèvre inférieure ; il n'osait pas regarder Kylee dans les yeux, mais y parvint au bout d'un moment. Malgré tout cela, il déposa un baiser sur les lèvres de sa fiancée.

"Allons rejoindre les autres... autant sauver cette soirée, vu comment c'est parti, ça pourrait être la dernière..."

Il ne lui laissa pas le temps de répondre, et se dirigea à la table principale, tête basse. Mais Noah, assit aux côtés de Kylee, faisait tout pour faire bonne figure et rattraper la gaffe de sa mère, assise à côté de lui. Elle ne cessait de s'excuser ; pour la faire taire et lui montrer qu'elle ne lui en voulait pas, le médecin la prit dans ses bras. En réalité, il se sentait comme un gamin qui avait besoin du réconfort de sa mère, dans ce moment difficile où, peut-être, il ne pourrait jamais épouser Kylee, puisque Matthew ne lui donnerait pas sa bénédiction. Sûrement pas à un ex drogué, même s'il ne s'était laissé allé que deux mois.

Il toucha à peine à l'entrée d'huîtres et, quand il essayait de débuter une conversation avec son beau-père, celui-ci ne lui répondait que part des "hum..." ou des grognements mécontents. Pour le moment, mieux valait ne pas lui parler. Quand la dinde fourrée au foie gras arriva, il tenta une petite plaisanterie qu'il glissa dans le creux de l'oreille de Kylee.


"Si tu veux savoir, cette dinde fourrée me fait penser que j'aime fourrer autre chose."

Noah Masen ne serait pas Noah Masen s'il ne lui lançait pas une petite blague salace de temps à autre, car il aimait trop voir Kylee s'offusquer, ou, de temps en temps, rire avec lui. Là, c'était un peu des deux, mais ce que le jeune homme ne savait pas, c'était que quelqu'un aux oreilles bien fines l'avait entendu...

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Mer 13 Aoû - 19:00

Durant un long moment, elle attendit qu'il daigne relever la tête et lorsqu'il le fit et qu'il lança à mi-voix qu'il valait mieux sauver les apparences, le regard de kylee se teinta d'un voile de tristesse à l'instar du médecin. Elle savait à quel point, il avait et était encore stressé, intimidé par ses beaux parents. Il avait cette peur de décevoir, mais il ne fallait pas, il s'en tirait bien, malgré que la chaleur sa belle mère: Madame Tanner, ne déteigne pas forcément sur son père. Il était dur parfois mais c'était uniquement dans le but de la protégé et si Noah avait encore la tête sur les épaules c'est qu'il passait plutôt bien...

*Ou alors c'est qu'il ne veut pas t'offrir la tête de ton fiancée en guise de cadeau.*

Kylee plissa les yeux et s'auto-claqua mentalement, jurant de boire pour faire taire sa maudite conscience. En rouvrant les yeux, ce dernier avait plié bagage et était déjà installé. Lorsqu'elle arriva, elle prit la serviette et la mis sur ses genoux et observa l'argenterie. Le propriétaire de ce manoir avait vu les choses en grand ! Toute la table était bercé de brouhaha joyeux, les lumières étaient chaude et le sapin étincelait de mille feux.. Tout le monde était heureux sauf peut être Noah, il tiquait toujours à cause beau papa. Elle eut un sourire triste et caressa la cuisse de son petit ami lorsqu'il enlaça sa mère. Puis elle jeta un regard désaprobateur à son père pour lui dire silencieusement qu'il n'était pas bien à cause de lui. Son père lui fit les gros yeux en haussant les épaules d'un air de dire "ce n'est pas faute s'il se met dans des états pareil". En guise de réponse, la jeune femme sortit son plus sombre regard, étincelant et narquois. Il n'y avait pas à dire elle tenait de son père pour ce qui était d'être têtue. Au final Matthew, dériva le regard en 1er et comme si de rien n'était, elle reprit une huitre et l'aspira, alors qu'un fond sonore de noël se faisait entendre. Clay qui était en face d'elle à table, lui lança un sourire salace avec un regard malicieux. Le genre de tête qu'elle détestait car.... Son portable vibra sur la table, elle le retourna et vit un Sms de Clay.


Code:
"Il n'aime pas avaler d'huitre ? C'est pourtant un excellent fruit de mer à moins que tu ne l'es dégoûté ... Avant que tu ne me tue, je plaisante sœurette Peace & Love"

Kylee manqua de s'étrangler avec son huître et se mit à tousser, alors qu'elle retourna le portable que personne ne lise. Elle secoua ses mains et prit son verre de vin qu'elle but de moitié pour reprendre une respiration normale. Kylee rassura Noah du regard avant que celui-ci ne devienne assassin et rancunier. Elle dériva lentement son regard vers son frère qui aspira bruyamment une autre huître, regard pétillant et moqueur. Pour se venger, elle lui donna un bon coup de talon dans le tibia avant de se redresser sur sa chaise dans un léger "mh !". Clay mangea ses lèvres sous la douleur et sentit les larmes monter, mais se retint.

"Ce n'est pas possible, vous avez bientôt la trentaine et vous crapahutez comme des enfants" lança la mère de clay affligé.

"Du calme maman, je teste les réflexes de Kylee... Et je peux constater qu'elle n'est pas rouillée, Noah l'entretien bien.... (se tourne vers Noah) elle est toujours agressive comme ça ?"

Le repas se poursuivit dans le calme, Kylee lança des sujets de conversation qui furent vite alimentés par les différents partis, jusqu'à l'arrivé de la dinde. Les yeux de la doctoresse furent émerveillés. C'était comme dans les contes de fée. Elle était tellement... énorme.

"Si tu veux savoir, cette dinde fourrée me fait penser que j'aime fourrer autre chose."

Décidément, les hommes de la soirée s'y mettaient, il ne manquait plus que son père pour le coup tiens ! Mais elle préférait de loin, les blagues douteuses de Noah que de son frère qui la mettait mal à l'aise. Sur le moment, les yeux Kylee s'agrandirent pour devenir des soucoupes avant qu'elle ne se mette à pouffer de semi indignation et de rire.

"Noah Masen, ne changez jamais... Sachez juste que je sais très bien contre attaquer." susura-t-elle avant qu'un raclement de gorge ne se fasse entendre, une main portant une coupelle de champagne sépara les deux amants avant qu'une tête n'apparaisse: Clay, le regard moqueur.

"J'ai tout entendu - clin d'oeil à Noah d'un air de dire good game - et après on dit de moi, te, te, te... Vous me donner des arguments pour continuer vous deux - clin d'oeil complice à sa soeur cette fois ci - voilà pour toi"

"Merci" articula-t-elle, exaspérée. Puis sous l'air de Noah.

"Ne cherche pas, je crois qu'il lui faut une copine et d'urgence.... ça urge !!!" lança-t-elle un peu plus fort pour qu'il l'entende. Et pas plus loin qu'une dizaine de minute plus tard, il taquina encore Kylee en simulant un acte... complètement déshonorable avec sa bouche à table. Kylee lança un "please kill me" à Noah, avant de jeter un coup d'oeil à son frère pour lui faire comprendre. Sauf que Clay n'avait pas calculer que Belle Maman Jillian regardait par là et lorsqu'il croisa son regard, il repositionna sa langue entre ses dents avant de virer pivoine. Kylee savoura sa vengeance en soulevant son verre dans sa direction et de boire le restant. La suite du repas avait été des plus agréable, Noah et Matthew avait réussi à échanger quelques mots. Au dessert composée de bûche de Noël chocolaté, à la crème de marron et tout autres friandises plus caloriques les unes que les autres, Kylee se lança, elle claqua sa cuillère contre son verre pour avoir l'attention des convives.

"Je porte un petit toast à... cette incroyable famille réunie ici.. Comme vous le savez, je ne suis pas douée pour les speech, alors je vais faire bref. Oui cette famille, car pour moi il n'y a pas de distinction. Jillian... vous êtes pour moi comme une troisième mère.... même si personnellement je rayerais bien la première (rire nerveux). Je suis vraiment heureuse de partager ce moment avec vous, je me crois dans ses télé-films américains où chacun fête noël en famille, où tout le monde est heureux de partager ce moment de convivialité. Etre réuni ici à vos côtés est mon plus beau cadeau. Malgré que mon idiot de frère ici présent, essaye par tout les moyens depuis ce début de soirée de me faire perdre mes moyens - elle lui lança malgré tout un regard bienveillant et bercé d'amour fraternel, ces deux là étaient fait pour s'entendre, son père esquissa même un petit rire ainsi que Jillian - mais l'on sait tout les deux que nous nous aimons, l'amour vache, nous va si bien, n'est-ce pas ?.......... D'ailleurs en parlant d'Amour - cette fois ci son regard se tourna vers Noah et lui demandant avec hésitation son accord - Je... nous avons une petite déclaration à vous faire *faite qu'il pense pas que je sois enceinte*... Clay a su tenir sa langue jusqu'à présent et je lui en remercie, je sais que ça a du être très dur pour ton frangin... bref.. Tout ça pour vous dire que Noah et moi-même, nous nous sommes fiançés de manière officielle il y a 2 jours. lança-t-elle tout sourire en montrant sa bague qu'elle avait masqué jusqu'à présent en tournant le cailloux vers sa paume.

"Punaise, il s'est pas foutu de toi.... bien joué Noah"

"Oh ma chériiiie, Félicitation, viens là que je t'embrasse mon ange"

Kylee répondit aux baisers de sa belle mère et eut un sourire au sourire de son père avant de se concentrer sur Jillian, ne remarquant pas que son père avait assombri légèrement ses yeux brillant, en les posant sur Noah. En réalité Matthew était tombé des nus, ne s'attendant pas à celle là. Sa fille s'engageant c'était une première !! et son gendre n'avait du la forcer pour rien au monde. Cela était donc d'un commun accord. Il était heureux pour sa fille, heureux de la voir si épanouie, mais au fond il avait toujours cette peur incommensurable et surtout il était en train de se dire "bon sang pourquoi ne l'a tue pas annoncé avant Noah !". Mais bien sûr son regard pouvait prêter à toute autre pensée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3511

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Mer 13 Aoû - 20:33

Noah remercia Kylee du regard. Elle comme sa mère, soutenaient le jeune homme qui semblait vraisemblablement dans une passe difficile avec son beau-père, depuis qu'un vilain secret avait été révélé.

Néanmoins, et malgré les tensions qui émanaient de Matthew et de Noah, ce dernier retrouva malgré tout le sourire en voyant Kylee et Clay se chamailler. La doctoresse le rassura, et il ne pu que rire lorsqu'elle frappa son frère sous la table. En voyant Clay grimacer de douleur, il su que sa belle ne l'avait pas manqué ! Néanmoins, il perdit le sourire lorsque son beau-frère lui demanda si elle avait toujours ce genre de réflexe et si elle était toujours aussi agressive puisqu'il l'entretenait à ce niveau là. Autant dire qu'il demandait clairement si sa fiancée était toujours bestiale au lit...


"Mon cher Clay, tu es son frère, tu sais aussi bien que moi que lorsqu'on cherche Kylee, on la trouve, mieux vaut ne pas lui faire de misère..."

Noah porta le verre de vin à ses lèvres et en bu une gorgée. Il n'y avait aucune allusion sexuelle dans ce qu'il venait de dire et mieux valait que cela reste ainsi, pour ne pas plus se mettre à dos son beau-père, avec qui il arrivait un peu à échanger quelques mots, mais cela était difficile ! Au moment où la dinde fût servie, Noah ne pu s'empêcher de lancer une petite blague salace à Kylee.

Citation :
"Noah Masen, ne changez jamais... Sachez juste que je sais très bien contre attaquer."

Pour toute réponse, le médecin se mit à sourire, sincèrement, avant de lui embrasser la joue, jusqu'à ce qu'un raclement de gorge et que deux coupes de champagne n'arrive devant leurs yeux. En se retournant, il vit Clay, tout sourire et Noah ne pu que déglutir.

Citation :
"J'ai tout entendu - clin d'oeil à Noah d'un air de dire good game - et après on dit de moi, te, te, te... Vous me donner des arguments pour continuer vous deux - clin d'oeil complice à sa soeur cette fois ci - voilà pour toi"

Noah remercia Clay, tout en lui intimant du regard de ne rien dire à Matthew. Oui en fait, il le suppliait complètement. Son beau-frère fit mine de fermer sa bouche à clé, mais le médecin n'était qu'à moitié convaincu... en lançant un regard de détresse à Kylee, cette dernière le rassura et s'amusa à chambrer son frère sur le fait qu'il devait se trouver une petite amie. Il ne pu que répondre qu'il était d'accord avec ça, juste assez fort pour que Clay l'entende ! Pourtant, durant le dîner, ce dernier n'arrêtait pas de faire des allusions avec sa bouche, devant sa sœur. Noah secoua la tête en souriant et commença même à avoir un fou rire quand Clay s'arrêta tout court, rouge pivoine, ayant été surprit par sa mère. Mais bien vite, il s'arrêta. La cause ? Le regard neutre, mais aussi blasé, de son beau-père. Le jeune homme ne pipa plus un mot et tenta tant bien que mal de savourer sa part de dinde, avec les accompagnements. Vint les desserts, plus somptueux les uns que les autres. Là, Noah ne se fit pas prier, peu importait si son beau-père le traitait de goinfre !

En buvant les dernières gorgées de champagnes, Noah fût surpris de voir sa fiancée tapoter son verre à l'aide de sa cuillère, visiblement pour porter un toast.


Citation :
"Je porte un petit toast à... cette incroyable famille réunie ici.. Comme vous le savez, je ne suis pas douée pour les speech, alors je vais faire bref. Oui cette famille, car pour moi il n'y a pas de distinction. Jillian... vous êtes pour moi comme une troisième mère.... même si personnellement je rayerais bien la première (rire nerveux). Je suis vraiment heureuse de partager ce moment avec vous, je me crois dans ses télé-films américains où chacun fête noël en famille, où tout le monde est heureux de partager ce moment de convivialité. Etre réuni ici à vos côtés est mon plus beau cadeau. Malgré que mon idiot de frère ici présent, essaye par tout les moyens depuis ce début de soirée de me faire perdre mes moyen - mais l'on sait tout les deux que nous nous aimons, l'amour vache, nous va si bien, n'est-ce pas ?.......... D'ailleurs en parlant d'Amour - Je... nous avons une petite déclaration à vous faire... "

Jillian eut un sourire bienveillant envers Kylee. Par contre, quand cette dernière demanda à faire une annonce, il approuva d'un signe de tête et l'enlaça d'un bras. Par contre, quand il regarda Matthew, ce dernier lui lança un regard noir. Oh non... il croyait vraiment qu'il avait mit Kylee enceinte...

Citation :
"Clay a su tenir sa langue jusqu'à présent et je lui en remercie, je sais que ça a du être très dur pour ton frangin... bref.. Tout ça pour vous dire que Noah et moi-même, nous nous sommes fiançés de manière officielle il y a 2 jours."

Des exclamations de joie se firent entendre, et Noah tourna la tête de Kylee vers lui, afin de l'embrasser tendrement. Les embrassades se succédaient, et lorsqu'il arriva à sa mère, cette dernière ne pu s'empêcher de pleurer en le prenant dans ses bras.

"Je suis fière de toi mon chéri... mais tu sais que tu resteras mon bébé à moi hein ?"

"Je sais... et tu resteras toujours ma maman... il y a des choses qui ne changeront jamais."

Mère et fils s'étreignirent plus fortement, jusqu'à ce que Noah ne croise le regard de son beau-père. A cet instant, s'il voulait épouser Kylee un jour, il devait se lancer, et affronter celui dont l'opinion était importante pour sa fiancée. A son tour, il tapota son verre et demanda toute l'attention de l'assemblée. En prenant Kylee contre lui, Noah lui embrassa le haut du crâne, sa tempe, puis ses lèvres, avant de regarder Matthew d'un air déterminé.

"Comme dit tout à l'heure, oui j'ai fait une erreur de jeunesse, qui n'en fait pas ? Tout le monde commet des bêtises, vous l'avez dit vous-même mais apparemment, je suis l'exception dans votre équation. J'aime votre fille Monsieur Knightley, que vous le vouliez ou non. Je me contrefiche de ce que vous pensez de moi, de même que votre opinion sur nos fiançailles. Ça m'est égal. Je ne suis peut-être pas le gendre parfait, et je ne serai pas le mari parfait, mais je serai l'homme qui fera tout pour rendre Kylee heureuse tout au long de sa vie. Si je dois mourir pour la protéger, je le ferai."

La voix de Noah avait claqué, sec. Il était décidé à ne pas se laisser faire et à se battre pour son couple. Son regard, dur et déterminé, lançait un message bien clair : "Vous ne réussirez pas à nous séparer." Puis, il regarda la jeune femme, et sa voix, comme son regard, s'étaient adoucis.

"Elle est tout pour moi, et je l'aime..."

Dans le silence, on pouvait entendre les sanglots de Jillian ; puis, ce fût des exclamations d'approbation qui fusaient de tous les côtés. Noah essuya une unique larme qui avait coulé de l’œil de Kylee, avant de lui offrir un léger baiser, doux et tendre, pour lui prouver ses dires.

"Je t'aime..."

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Jeu 14 Aoû - 21:25

Et voilà c’était dit pour le pire et le meilleur. Les réactions de joie ne se firent pas attendre, la jeune femme répondit au doux baiser, chaste et tendre de son bien aimé avant d’embrasser ses deux belles-mères. Tout le monde avait l’air ravi et même si son père n’avait pas décollé de sa chaise, elle pouvait déceler un regard pétillant et ému. Elle pouvait aussi y voir une certaine peur comme tout bon père de voir son oisillon s’envoler. Et apparemment ce regard avait prêté à confusion chez Noah. Ce dernier s’était raidi et elle ressentait son énergie électrique, émanait de lui. Lorsqu’il demanda l’attention de tous, la jeune femme fronça les sourcils avant qu’elle ne se détente sous les baisers mouillés de son compagnon.

Pendant tout son discours, elle ne pipa mot, absorbant ses dires comme du petit lait. KYLEE savait qu’il était en train de jouer un tour de force face à son pére. Au fond d’elle savait que son père ne s’opposerait pas a son union, mais par cet acte, Noah lui prouvait qu’il l’aimait d’un amour immense.Le médecin l’avait déjà fait plus d’une fois, mais jamais de cette façon, pas comme si sa vie en dépendait, il défendait bec et ongle ce qu’il avait construit avec elle et c’était là l’un des plus cadeau de noël qu’il pouvait lui faire. Quand il se tourna enfin vers elle, elle se sentit electrisé sur place, parcouru de décharges d’adrénaline, toute plus délicieuses les unes que les autres.


Citation :
« Elle est tout pour moi et je l’aime….. je t’aime »

La jeune femme eut une petite moue à la fois gêné et à croquer avant qu’il ne dépose ses lèvres sur les siennes. A ce moment son cœur se serra et elle y répondit avec une infinie douceur, savourant l’instant comme si cet fraction de seconde était suspendue dans l’espace temps. En rouvrant ses yeux, ces derniers étaient teintés d’un voile brillant et une larme s’échappa, roulant sur sa joue.

« I love you too » souffla-t-elle à son oreille avant de l’embrasser sur la joue et de lui sourire. Du côté de Matthew, il avait été des plus étonné que ce jeune homme le heurte de la sorte. Son expression était impassible, bien que résigné avec un fin sourire mystérieux planant sur son visage.

« Je dois dire que je ne m’attendais pas à ça. Vous m’étonnez. Je n’aurais jamais cru que ma fille trouve quelqu’un comme vous. D’ailleurs à ce propos, ma chérie, si tu voudrais bien venir avec moi, j’ai à te parler en privé. Quand aux autres, allez donc vous amuser et danser. C’est Noël oui ou non ? Allez, musique ! » lança-t-il pour détendre l’atmosphère avant que Clay ne claque dans ses mains et ne se lèvent entrainant les autres avec lui pour le salon.

« Ce soir c’est moi le DJ.. Noah, tu viens ? »

Matthew entraîna sa fille dans une autre pièce du manoir et lorsqu’ils furent seuls, il se retourna et l’enlaça soudainement, allant jusqu’à la bercer.

« Hey, papa… je suis là, je ne vais nulle part… Ecoute, je sais que tu aurais voulu que je te prévienne, mais tout s’est passé très vite. »

Son père se redressa et eu un sourire tendre avant qu’il ne caresse l’une de ses joues, son regard était encore plus ému qu’à table… C’est à ce moment là que Kylee sut qu’il donnait sa bénédiction, il n’avait pas besoin de parler.

« Tu l’aimes vraiment cet homme ? Tu es vraiment sûr de ton choix ? »

« Je ne serais pas là sinon… quand au fait que je l’aime.. oui, plus que tout, il m’a fait grandir, mûrir, il m’apporte énormément »

« Bon, très bien, c’est ce que je voulais entendre.  Au départ, j’avoue avoir eu quelques réticences, mais son tour d’audace à table ainsi que voir comment il se comportait avec toi, cela ma permis de voir qu’il était un jeune homme respectable et qu’il ferait tout pour toi. Mais si jamais un jour.. »

« Paaa ! (l’enlace, nichant son nez dans son cou). Je sais… je sais très bien ce que tu feras et je t’en remercie d’avance et… je t’aime, ça ne changera pas »

A ces paroles, Matthew laissa tomber toute ses défenses et fut rassuré. Il fallait dire qu’il n’avait pas toujours était ainsi, à masquer ses sentiments, mais sa 1er femme, la mère de la doctoresse avait fait des ravages sur lui aussi. Cette femme était nocive, mais ce n’était pas le sujet. Puis il lui demande de ramener le « grand dadet » pour qu’ils puissent s’expliquer. Emue, Kylee eut ses yeux une nouvelle fois brouillé par les larmes et ravala sa salive en allant chercher Noah. Lorsqu’il l’a vit ainsi, il s’avança vers elle avec une tête d’enterrement, mais elle secoua la tête reprenant constante.

« Papa, veux te parler » lança-t-elle avant de s’avancer vers Clay et de l’enlacer à son tour lui soufflant dans l’oreille que c’était bon, ce qui lui décrocha un sourire avant qu’il ne resserre son étreinte.

« Vous voilà…… il vous a fallu de l’audace pour dire ce que vous avez dis à table… Vous défendez ceux que vous aimez d’une telle force.. mais je dois dire que ça me rassure que vous seriez prêt à sacrifier votre vie pour ma fille. Mais espérons que cela n’en n’arrive pas là mon garçon. »

Oui, il venait de lui dire « mon garçon », alors qu’il l’avait toujours appeler « Monsieur Masen » depuis le début de la soirée. Matthew passa une main dans ses cheveux et s’approcha de lui qui était toujours à l’écart. Il pouvait voir à travers la faible luminosité de la pièce que ses traits étaient serrés été que son regard était dur. Au final, il sortit un écran tout en longueur de sa poche intérieur de veste et le tandis à Noah.

« Tenez… votre cadeau de noël. Je ne sais si vous fumer, mais c’est un cigare cubain, une très bonne marque. A ne fumer qu’aux grandes occasions, il est fort concentré. (soupir) Je vous ai amené ici pour vous dire que… (son regard se fit plus brillant) Je ne pourrais pas toujours être là pour protégé Kylee… Avec Clay c’est différent, c’est un garçon qui plus est : militaire. Mais ma petite fille… même si je devrais m’habituer au fait qu’elle soit une femme maintenant… bref, je ne pourrais la protéger à vit aeternam. Je l’ai compris en une soirée… cette soirée… Autant dire que ça m’a fait une claque. »

A cet instant on pouvait voir toute expression qu’un bon père pourrait avoir alors qu’il s’apprête à donner la garde de sa fille.

« Mais je serais que vous serez quelqu’un de bien pour elle. J’avais déjà mon opinion sur vous. Ce discours à table n’était pas la peine, mais j’ai comme l’impression que je vous ai induit en erreur de par mes réactions. J’en suis navré. Ah et au fait… Noah (sourit en voyant sa réaction au fait qu’il l’appelle par son prénom)… il serait temps vous m’appeliez Matthew.. ça sera plus amical de gendre à beau père. »

Puis sur ce, il empoigna Noah et lui fit une accolade le tapant dans le dos.

« Je vous donne ma bénédiction.. même si ça fait vieux jeu, mais vous m’avez l’air d’être quelqu’un avec des valeurs, alors je le formalise. Faites moi juste une promesse » lança-t-il alors qu’il posa ses deux mains sur les deux épaules du médecin.

« Traitez la bien et si jamais… un jour… je ne sais pas il arriverait un malheur… que quelque chose se passe entre vous, prenez du recul… analyser la situation avec votre cœur et non votre tête, comme on a tendance à faire lorsque ça ne va pas. Kylee a déjà été abandonné de sa mère, mais elle a réussi à trouver la force de redonner sa confiance en une personne. Cette personne c’est vous. Ne la décevez pas, ma fille vous aime, sincèrement. Alors promettez moi de ne pas la faîte pas souffrir……. Maintenant, aidez-moi à apporter tout ces cadeaux, le petit Jésus est né. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3511

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Ven 15 Aoû - 11:31

Citation :
« I love you too »

Libéré d'un poids sur les épaules en ayant dit ce qu'il pensait à son beau-père, Noah ne pu que sourire béatement lorsque Kylee lui répondit qu'elle l'aimait aussi, avant de l'embrasser sur la joue. Pour toute réponse, il resserra son étreinte et ferma les yeux, tout en venant humer le doux parfum qui émanait des cheveux de sa fiancée. Oui, c'était désormais officiel, toute la famille le savait désormais !

Citation :
« Je dois dire que je ne m’attendais pas à ça. Vous m’étonnez. Je n’aurais jamais cru que ma fille trouve quelqu’un comme vous. D’ailleurs à ce propos, ma chérie, si tu voudrais bien venir avec moi, j’ai à te parler en privé. Quand aux autres, allez donc vous amuser et danser. C’est Noël oui ou non ? Allez, musique ! »

Noah ne savait plus trop quoi penser de Matthew, et cet aparté qu'il demandait avec sa fille ne présageait, pour lui, rien de bon. Il avait peur que son beau-père fasse ce qu'il faut pour dissuader Kylee de l'épouser. Sur ses gardes, le médecin, au regard déterminé, s'était à peine élancé pour les suivre que déjà, Clay l'intercepta. Ce dernier posa une main sur le torse de son beau-frère et, sérieux, secoua la tête tout en le regardant droit dans les yeux. Jamais Noah ne l'avait vu comme ça, alors la discussion père/fille devait être importante. Résigné, il poussa un soupir, avant de se faire entraîner dans la salle, où sa mère lui demanda de danser avec elle ; il accepta, mais, même sous le sourire bienveillant de Jillian, il ne pu s'empêcher de se sentir stressé, tout en ne cessant de jeter des regards vers l'autre pièce, là où Kylee parlait avec son père. Jillian passa une main sur la joue de son fils, et le força gentiment à la regarder, alors qu'elle lui souriait. Elle lisait en lui comme dans un livre ouvert.

"Maman... pour la première fois... j'ai vraiment peur... Et s'il refusait malgré tout ?" Baisse les yeux, honteux de se montrer faible. "Je suis rien sans elle..."

"Je sais mon chéri, je sais... mais fais-moi confiance, après le discours que tu viens de faire, je suis certaine que la discussion qui se déroule actuellement dans l'autre pièce, penche en ta faveur."

Noah releva la tête et regarda sa mère, les yeux brillants.

"Tu crois ?"

"J'en suis certaine... alors en attendant, va manger un petit quelque chose." Noah voulu protester, mais sa mère lui lança un regard réprobateur. "Je t'ai vu au dîner, jeune homme et ce ne sont pas les desserts qui te permettront de tenir le choc. Allez ! Il reste des toasts au foie gras et quelques amuse bouche."

Sous cette autorité parentale, Noah filait droit ! Et malgré le fait qu'il avait l'estomac noué, il se força à manger quelques toasts, rien que pour faire plaisir à sa mère qui le surveillait d'au loin. Lorsqu'elle se mit à parler avec d'autres convives, le médecin s'éloigna et, ayant la voie libre, il commença à se diriger là où Kylee était. Cette dernière apparue comme par enchantement, mais... quand il la vit les larmes aux yeux, son monde s'écroula. Blême comme le linge le plus blanc qui soit, Noah se mit à déglutir tout en fermant les yeux, sourcils froncés. Lui aussi était à deux doigts de craquer, cela avait faillit se produire avec sa mère. Il n'eut pas le temps de demander quoi que ce soit, que la doctoresse lui annonça la couleur.

Citation :
« Papa, veux te parler »

Puis elle alla directement dans les bras de Clay, apparu à ses côtés. Merde... Noah posa la main sur l'épaule de Kylee et s'avança, afin de déposer un baiser sur le haut de son crâne. Sans un mot, il se dirigea vers son beau-père, prêt à lui donner mille et uns arguments afin de le convaincre de le laisser épouser sa fille.

Citation :
« Vous voilà…… il vous a fallu de l’audace pour dire ce que vous avez dis à table… Vous défendez ceux que vous aimez d’une telle force.. mais je dois dire que ça me rassure que vous seriez prêt à sacrifier votre vie pour ma fille. Mais espérons que cela n’en n’arrive pas là mon garçon. »

Noah venait d'être surpris lorsque Matthew l'appela "mon garçon" ; cela le décontenançait, mais il s'était bien vite repris en secouant la tête et en tenant tête à son beau-père.

"Monsieur Knightley, ce ne sont pas des paroles en l'air, je ferai tout pour elle, mais je ne peux pas vous laisser nous empêcher de nous aimer, Kylee et moi. Sachez que..."

Noah fût une nouvelle fois déconcerté lorsque Matthew lui donna un cadeau. Il l'ouvrit, et eut un regard interrogateur envers son beau-père.

Citation :
« Tenez… votre cadeau de noël. Je ne sais si vous fumer, mais c’est un cigare cubain, une très bonne marque. A ne fumer qu’aux grandes occasions, il est fort concentré. (soupir) Je vous ai amené ici pour vous dire que… (son regard se fit plus brillant) Je ne pourrais pas toujours être là pour protégé Kylee… Avec Clay c’est différent, c’est un garçon qui plus est : militaire. Mais ma petite fille… même si je devrais m’habituer au fait qu’elle soit une femme maintenant… bref, je ne pourrais la protéger à vit aeternam. Je l’ai compris en une soirée… cette soirée… Autant dire que ça m’a fait une claque. »

"Je... je ne comprends pas où vous voulez en venir... est-ce que ça veut dire que... vous acceptez nos fiançailles ?"

Dans sa main, Noah serrait le cadeau de Matthew, tendu comme un arc. Peut-être avait-il mal interprété les réactions... et non réactions du père de Kylee. Il l'espérait...

Citation :
« Mais je serais que vous serez quelqu’un de bien pour elle. J’avais déjà mon opinion sur vous. Ce discours à table n’était pas la peine, mais j’ai comme l’impression que je vous ai induit en erreur de par mes réactions. J’en suis navré. Ah et au fait… Noah (sourit en voyant sa réaction au fait qu’il l’appelle par son prénom)… il serait temps vous m’appeliez Matthew.. ça sera plus amical de gendre à beau père. »

Noah se sentait comme sur un bateau en pleine tempête, il tanguait intérieurement et cela pouvait se lire sur son visage. Il venait de l'appeler Noah, et voulait qu'il l'appelle par son prénom, et non pas par "Monsieur Knightley". Et lorsqu'il lui fit une accolade, il mit un temps à répondre (comme Castiel lorsque Sam lui fait un câlin XD). Au bout de quelques secondes, il lui rendit cette étreinte gendre/beau-père, avec un grand sourire sur les lèvres.

Citation :
« Je vous donne ma bénédiction.. même si ça fait vieux jeu, mais vous m’avez l’air d’être quelqu’un avec des valeurs, alors je le formalise. Faites moi juste une promesse »

"Monsieur Kni... Matthew, je vous remercie, pour tout et surtout de me donner cette bénédiction qui me tenait tant à cœur... Dites-moi quelle est cette promesse ?"

Quand Matthew lui demanda de ne pas faire souffrir Kylee, de raisonner en prenant du recul si jamais quelque chose venait s'interférer dans leur couple, Noah tendit la main et serra celle de son beau-père.

"Je vous le promets Matthew, comme je vous jure que je la protégerai, quoi qu'il en coûte."

Noah rangea son cadeau dans la poche de la veste de son smoking, et aida Matthew à porter les autres présents. Tous deux sortirent, le sourire aux lèvres, et son beau-père se mit cette fois-ci à rire lorsqu'il évoqua l'histoire de Clay en début de la soirée, avec le fameux surnom "Pikachu". Noah se mit à rire avec lui.

"Et encore ! Kylee m'a donné un autre surnom ! Lorsque j'ai été sérieusement blessé, me rendant infirme quelques temps, et donc de mauvais poil pour tout, elle m'a surnommé "chaton mouillé" ! Et vous la connaissez avec son caractère, alors j'ai répliqué qu'elle ressemblait à un rottweiler qui attendait sa gamelle lorsqu'elle était de mauvais poil."

D'abord silencieux, et interloqué, Matthew ne disait rien. Oh... Noah avait été trop loin...

"M... Monsieur je... pardon ce n'était pas..."

Puis, son beau-père éclata de rire, il en pleurait presque ! Noah en était soulagé et soupira discrètement tout en souriant largement.

"Chaton mouillé, rottweiler... vous êtes bien trouvés tous les deux !" Pose les paquets et prend ceux de Noah avant d'indiquer Kylee d'un signe de tête, souriant. "Allez, vous mourrez d'envie de la rejoindre !" S'en va tout en rigolant. "Chaton mouillé... ça c'est digne d'une réplique de ma fille !"

Trop heureux, Noah marcha d'un pas vif vers Kylee et, à peine arrivé à sa hauteur, il la prit dans ses bras et la souleva, avant de la faire tournoyer tout en riant, heureux.

"Il l'a dit ! On a sa bénédiction !" La repose et l'embrasse. "Et il m'a appelé Noah, et pas Monsieur Masen ! Sur le coup en te voyant, j'ai cru qu'il avait refusé nos fiançailles, mais non !" Grand sourire. "Joyeux Noël ma chérie."

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Lun 18 Aoû - 13:59

Lorsque Noah répondit enfin à son étreinte, Matthew souffla intérieurement. C’était son rôle après tout de paraître pour le grand méchant loup vis-à-vis de son gendre, mais peut être avait-il été trop loin… By the way, la situation avait été réglée par de l’honnêteté et une parole d’homme à homme, qui il l’espérait, serait tenu. Par la suite Monsieur Knightley et Masen se dirigèrent vers le salon où tout le monde dansait et s’amusait. Kylee était d’ailleurs en train de faire son show avec Clay sur une chanson de Rihana, Jillian et sa belle mère quant à elle les regardaient faire et s’essayaient à quelques pas pour paraître « djeuns ». Lorsque la musique fut terminée, une plus douce envahit la pièce sur le tempo de « Lemon three ». Encore un peu essouflée, elle vit Noah arrivait à grand pas et ne put que pencher la tête sur le côté, un sourire ému car elle savait très bien ce qu’il le mettait en joie. Lorsque Noah la fit décoller du sol, elle eut un hoquet de surprise et s’accrocha à lui tout en se mettant à rire. Kylee tenta d’en placer une, mais le médecin était surexcitée, pour le calmer elle posa ses deux mains chaudes et douces sur son visage et lui effleura les joues de ses pouces.

« Joyeux Noël... mais je ne pouvais décément pas te dire ce qu’il en retournait tout à l’heure. Désolé que cela t’ai prêté à confusion. Je suis heureuse aussi… même si on est d’accord… c’est un engagement pour des longues fiançailles.. Il faut que je travaille un peu plus sur moi-même, si jamais un jour on voulait passer à l’engagement ultime… »

Puis elle picora ses lèvres d’une multitude de baisers, ne faisant pas attention au monde qui les entourait, avant de l’approfondir davantage caressant sa langue de la sienne. Ce n’est qu’en entendant un raclement de gorge que Kylee stoppa et observa gênée la personne qui venait de les interrompre : son père.

« Vous ne perdez pas de temps mon gendre » lança-t-il d’un demi sourire, un peu gêné aussi de la situation.

« Mais s’il vous plaît, ne me faîtes pas devenir grand-père tout de suite, je ne suis pas prêt psychologiquement (petit rire avant de reprendre son sérieux). Tiens ma puce, voici ton cadeau.. une carte comme il est coutume et (attend que sa fille l’ouvre) un pendentif… Je me suis souvenu qu’il y a trois ans avant que tu ne partes pour le programme tu avais eu des vus dessus. »

« Merci papa il est magnifique… Je me souviens c’est quand on avait passé cette après-midi à faire les mags car j’étais en pré-déprime avant de m’envoler pour Atlantis (petit regard vers Noah avant de le reporter sur son collier, pendentif étoile). Tu peux ? quand à la carte je la lirais ce soir. Merci »

Elle se tourna pour que son père puisse mettre ce fameux collier et le toucha du bout des doigts, un sourire aux lèvres. Puis ce fut le festival de distribution de cadeaux, elle offrit à son père le stylo avec son nom et prénom, le coffret de soins esthétiques à sa belle mère, le parfum à Jillian et le cadeau personnalisé à Clay. Noah fit de même et apparemment ses parents furent des plus étonnés et heureux du cadeau de leur gendre. Sa belle mère avait tenté de refusé car c’était assez… conséquent, mais ils ne savaient pas à qui il avait à faire : Noah pouvait être d’un têtu. Au final, elle s’avança vers Noah qui était en train de boire un verre.

« Le même jeune homme » lança-t-elle en souriant. Elle le remercia et en bu un gorgée avant de tendre un sachet vers lui.

« Je ne t’ai pas oublié »

Là où de nouveaux pinceaux, de nouvelles couleurs et catalogues de technique spécialisée l’y attendait… et tout au fond, il y avait ce petit coffret où le bracelet était présent avec leurs prénoms et date de mise en couple. Kylee le laissa découvrir ses cadeaux et l’aida à mettre son bracelet pour homme.

Spoiler:
 

La suite de la soirée se termina par un peu de trop de champagne, notamment pour Kylee qui commençait à être légèrement pompette et joyeuse. Sur le tempo de quelques musiques d’actualité, elle dansa frénétiquement avec Noah, Clay.. mais lorsqu’elle se retrouva seule sur la piste sur cette musique : Thrift Shop  – Macklemore. Elle leva les bras en tournoyant et en s’écriant : « j’adooore cette chanson »  et sous le tempo se mit à danser  de manière un peu plus suggestive. Posant sa main sur sa hanche, elle la remonta jusqu’au creux de ses mains avant de se mouvoir langoureusement, relevant ses deux mains sous ses cheveux avant de les relever tout en bougeant sa tête de gauche à droite.

Pendant ce temps Clay finit par secouer la tête et en buvant une dernière gorgée, s’approcha de Noah qui était occupé à discuter avec sa mère et lui tapota l’épaule.


« Uhm, Noah… si tu ne veux pas que Matthew désespère tu devrais peut être t’occuper de ta fiancée, qui est là » dit-il en pointant du doigt sa sœur, tournoyant avec un peu de mal. Toujours en continuant de danser, elle se retourna dans un Loréal parfait et eut l'air surprise en voyant Noah. Elle posa une main sur son épaule et se rapprocha avec un regard de biche. Plaquant ses hanches contre lui, elle eut un sourire.

"M'accorderais-tu cette danse ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3511

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Lun 18 Aoû - 18:56

Noah appréciait la chaleur des mains de Kylee sur son visage, si bien qu'elle arrivait à le calmer d'un simple effleurement. Dans un soupir d'aise, il ferma les yeux et se remit à sourire, plus doucement cette fois alors qu'il posait ses propres mains sur les hanches de la doctoresse, les caressant de ses pouces par-dessus le tissu de cette robe qui mettait ses courbes en valeur.

Citation :
« Joyeux Noël... mais je ne pouvais décément pas te dire ce qu’il en retournait tout à l’heure. Désolé que cela t’ai prêté à confusion. Je suis heureuse aussi… même si on est d’accord… c’est un engagement pour des longues fiançailles.. Il faut que je travaille un peu plus sur moi-même, si jamais un jour on voulait passer à l’engagement ultime… »

"J'ai eu la peur de ma vie, tu sais ? Quand je suis arrivé devant ton père, j'étais prêt à trouver n'importe quel argument pour pouvoir avoir son accord..." Rouvre les yeux et fixe Kylee. "Nous sommes bien d'accord sur les longues fiançailles... il faut juste que tu me promettes une chose... fais-moi signe, lorsque tu seras prête. D'accord ?"

Il répondit à chacun des baisers de sa fiancée, tout en lui soufflant un "Joyeux Noël" et une dizaine de "Je t'aime", avant qu'elle ne le fasse taire par un baiser langoureux, où leurs langues bataillaient tranquillement, sensuellement ; à savoir qui allait gagner cette bataille. Mais Kylee et Noah étaient comme ça, ils aimaient se donner des défis, plus pour s'amuser, mais parfois aussi, pour pouvoir tester la solidité de leur couple. Jusqu'ici, cela avait très bien fonctionné ; mais passons... en pleine séance buccale, un raclement de gorge les fit s'arrêter. Matthew, tout sourire, s'était approché du couple.

Citation :
« Vous ne perdez pas de temps mon gendre »

Avec un sourire gêné, Noah se gratta l'arrête du nez, tout en regardant ailleurs, et plus précisément vers Kylee. En voyant la réaction de cette dernière lorsque Matthew parla de ne pas faire de bébé de suite, il ne pu que pouffer de rire, avant de s'attendrir en voyant les cadeaux que le père venait d'offrir à sa fille. Il aurait aimé avoir une complicité comme celle-ci avec son propre père. Mais bon, on ne pouvait pas changer le passer, alors autant se concentrer sur l'avenir... quand la doctoresse lui lança un petit regard, il ne pu qu'avoir un sourire pour elle.

Par la suite, ce fût la distribution des cadeaux. Le kit de bricolage que Noah offrait pour Clay avait un grand succès auprès de ce dernier, qui n'hésita pas à lui balancer une vanne en lui tapotant le dos, tout sourire.


"Si jamais tu te casses quelque chose en y allant trop fort avec ma sœur, sache que je ne pourrai rien réparer..."

"Mon cher Clay, sache que je me maîtrise, et si tu ne veux pas savoir tout ce que je fais à ta sœur pendant que tu dors, seul dans ton lit, tu ferai mieux de déguerpir."

Clay eut une mine de dégoût, faisant sourire Noah qui se tourna vers ses beaux-parents, à qui il offrit un voyage pour Paris. Bien évidemment, ils furent étonnés et tentaient même de refuser, mais le médecin, têtu, les obligea à accepter. La petite moue de "chaton mouillé" avait fini par convaincre sa belle-mère ; forcément, Matthew avait suivi le raisonnement de sa femme. Puis, Noah tendit le cadeau à sa mère ; cette dernière fût émue aux larmes en voyant le pendentif en forme de cœur, et surtout, la photo d'elle et son fils, lorsque celui-ci était enfant; Elle le prit dans ses bras pour une étreinte maternelle à laquelle il répondit.

"Merci mon chéri, mais tes fiançailles, c'était déjà un magnifique cadeau."

"Je t'ai dit tout à l'heure, que certaines choses ne changeraient pas. Ce médaillon est fait pour te le rappeler. Je t'aime maman... merci d'avoir toujours été là pour moi..."

"Et merci à toi d'être là pour moi." Se recule. "Tiens... c'est pour toi."

Noah déballa le paquet qui révéla... un cadre photo, avec, bien sûr, une photo de lui et de sa mère. Avec un sourire ému, il reprit Jillian dans ses bras.

"On dirait qu'on a eu la même idée. Merci maman."

Un peu plus tard, Noah se retrouva au bar, un verre à la main, à fixer le cadre photo avec un petit sourire. Il allait enfin pouvoir mettre sa mère à côté des autres photos, sur son bureau sur Atlantis. Quand Kylee arriva, il eut un plus grand sourire et accepta son cadeau, heureux d'y trouver un nécessaire pour la peinture ainsi que des fiches techniques et... un bracelet ?? La bouche entrouverte, il observa le "bijou", orné des prénoms du couple et de la date où ils s'étaient mis ensemble. Rapidement, le bracelet se retrouva à son poignet, alors qu'il prit le visage de sa fiancée en coupe, pour lui offrir un long baiser.

"Merci ma chérie, il est magnifique." Sourire gêné. "Tu avais dit, pas de cadeau, mais..."

Noah lui tendit son Ipad et mit la vidéo en route, où défilaient des photos du couple sur la chanson de Bryan Adams "Everything I do - I do it for you.". Bien que légèrement agacée qu'il n'ai pas tenu sa promesse, Kylee fût peu à peu... sous le charme ? Elle l'embrassa pour le remercier et, désormais, la fête pouvait recommencer !

Noah dansait de temps à autre, buvait aussi mais moins que Kylee, qui commençait à être pompette. Il parla un bon moment avec sa mère, riant avec elle. Tous les deux profitaient au maximum des instants passés ensemble, jusqu'à ce que Clay ne lui tapote l'épaule, afin de lui demander de s'occuper de Kylee. En la regardant, il ne pu qu'avoir un petit rire en la voyant si gaie... quand il s'approcha vers elle et qu'elle se retourna, il pu voir ses yeux dilatés, signe qu'elle avait bien bu. En se collant à lui, il ne pu qu'entourer sa taille de ses bras.


Citation :
"M'accorderais-tu cette danse ?"

Comme par hasard, un slow commença. En souriant et en soupirant, Noah leva les yeux au ciel, tout en commençant à danser avec Kylee qui elle, s'accrochait à lui pour ne pas tituber.

"D'accord mais après, il va falloir rentrer ma belle."

Le slow dura un temps, où ils se regardaient droit dans les yeux et cet instant, fût inoubliable même si Kylee riait pour rien. Il sursauta quand elle lui pinça les fesse et eut un sourire gêné lorsqu'il entendit Matthew s'étouffer avec son verre de champagne, avant qu'il ne se mette à sourire à son gendre en haussant les épaules. Noah lui lança un regard d'excuse et incita Kylee à s'arrêter, puis à dire au revoir à tout le monde car elle devait être fatiguée et plus vraiment maîtresse d'elle-même. Les embrassades furent longues, surtout avec les parents et ce, même s'ils dormaient tous au manoir et qu'ils se reverraient le lendemain (s'ils savaient mdrrrr).

Spoiler:
 

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Sam 23 Aoû - 19:11

Lors de la distribution de cadeau, Kylee offrit son plus beau sourire au jeune homme qui allait maintenant partager sa vie de façon officielle, lorsqu'il l'a remercia pour le bracelet. Et lorsqu'il lui montra son cadeau fait maison, la jeune femme fut touchée et non des moindres. Tout leurs moments mis en image/video sur une bande son romantique. C'était certes nianian vue de l'extérieur, mais Kylee appréciait la démarche et c'était bien ça l'essentiel. Elle lui fit un sourire timide avec les joues légèrement rosies et l'embrassa avant d'aller voir les autres convives.

La suite de la soirée fut un peu plus mouvementée et entraînante pour la jeune femme qui avait bu plus que de raisons. Merci Frérot et ses mélanges... la doctoresse n'avait jamais tenu.. Enfin si elle encaissait des alcools forts, mais dès qu'on mélangeait deux alcools fort s'en était fini ! Et pour de bon... Alors qu'elle dansait de façon sensuelle et un brin provocante, Noah s'approcha d'elle. D'abord surprise, elle passa ses bras autour de son cou et lui demanda de lui accorder cette danse. Il leva les yeux au ciel, ce qui eut le don de lui faire froncer le regard, l'air désabusé. Kylee était prête à le supplier, mais ce dernier lui prit ses mains pour débuter un slow lent et doux à la fois. Cette chanson eut le don de lui faire calmer ses ardeurs ou pas... elle pretexta se tenir à lui pour se retenir, mais en profita en réalité pour le lécher dans le cou, lui faire de micro suçons... allant même jusqu'à lui pincer les fesses où elle se mit à glousser légèrement. Noah la reprit bien vite et arrêta toutes ses tentatives ce qui la frustra un tantinet. Après les embrassades pour la nuit de sommeil, le couple se retrouva au premier étage, là où le maître de maison avait préparer 4 chambres sur le même étage pour la petite famille. Tout le long du couloir, Kylee ne dévoila rien de ses pensées, se concentrant pour marcher droit. Elle était follette et gaie. Dans le couloirs, elle enleva d'ailleurs ses hauts talons douloureux et lorsqu'elle vit la différence de taille avec Noah, elle lui lança un gros soupir au visage.


"Pourquoi t'es aussi grand... c'est désespérant ! J'vaiiis... *regard malicieux à la suite d'une illumination* j'vais te raboter avec une lime, ouais ! je vais faire ça"

Lorsqu'il ouvra la porte et qu'ils furent à l'intérieur, elle balança ses hauts talons et s'avança vers lui pour le plaquer contre le mur. Sa main descendit et elle réitéra son "pinçage de fesse".

"Cette fois ci je peux.."

Puis elle se mit à se déhancher contre lui et sa réaction ne se fit pas attendre, elle se retrouva contre ce mur, à bras, alors que le médecin caressait sa cuisse, visiblement très excité au prorata de ce qu'elle sentait.

"Tu aimes ?... (rire mystérieux) t'as encore rien vu... (l'embrasse passionnément avant de se redresser et de mettre la tête du jeune homme dans son décolleté) les vacances sont pas encore terminé mon cher Monsieur Docteur... euh Docteur... non Monsieur.. Aww pis on s'en fiche ! Embrasse moi !"

Elle répondit de façon désarçonnée à en perdre haleine, avant qu'elle ne l'incite à reculer pour le faire basculer sur le lit, elle au dessus de lui. Kylee eut un fin rire avant de lui susurrer de se déshabiller et de le pousser sur le côté. Durant ce temps intermittent la jeune femme ferma les yeux un instant, mais ces quelques secondes l'happèrent  de façon irrémédiable. Elle s'endormit comme une bien heureuse dans le lit et cuva son tonneau comme on dit. Le lendemain matin, elle se leva de façon déboussolée. Sous les draps, les souvenirs lui revinrent petit à petit et elle grimaça... quelle image avait-elle pu donner à Jillian et à ses parents... Doucement Kylee se glissa hors du lit jusqu'à la salle de bain où elle se brossa les dents nerveusement avant d'avaler un petit doliprane. Elle brossa sa crinière et retira sa robe ainsi que ses sous vêtements pour se diriger vers le lit.
Spoiler:
 

"Désolé pour hier"
dit-elle avant de se mordiller la lèvre inférieure.... "J'ai décidé de me faire pardonner"

Spoiler:
 

"Merde, merde, merde... la honte" dit-elle en roulant sur le côté avant de se mettre ses mains sur le visage.

"Je ne vais pas oser regarder ta mère dans les yeux maintenant... Bon... allez courage.. tu t'occupes de ta mère et moi de mon père"

Un quart d'heure plus tard, le couple s'était séparé à la recherche de leurs parents respectifs. Lorsque Kylee trouva son père en train de fumer un cigare devant la baie vitré, elle déglutit et s'avança, les joues d'un rouge vif.

"Navrée papa que tu es eu à subir ça... si tu savais comme j'ai honte... j'aimerais t'enlever ses souvenirs de la tête... mais dis moi qu'est-ce que tu faisais là... avec ma belle mère."

Matthew toussota à sa réplique et brassa l'air de sa main.

"Moi aussi, j'aimerais que ses souvenirs me soient retiré... voir ça c'était... aucun parent ne devrait le vivre... je suis désolé de vous avoir déranger durant.. votre... enfin, tu.... (soupir) je faisais le tour du propriétaire avec Jillian, on voulait voir à quoi ressembler les chambres d'aristocrates, je ne pensais pas que cette chambre était la votre, j'ai confondu avec celle juste en face de la votre... bref. Je m'excuse"

Nouvelle taff nerveuse comme pour décompressé.

"En tout cas, je vois que ça colle entre vous deux."

Rouge de honte, Kylee ferma les yeux et soupira, la conversation durant encore un court laps de temps avant qu'elle n'aille dans le salon avec une tasse de thé. Assise, elle essaya de décompressée , espérant que du côté de Noah tout se passe bien.. Il valait mieux, car vu que ce petit monde allait se quitter avant l'heure du midi, ça serait bête de repartir sur de mauvaise base.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3511

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Dim 24 Aoû - 14:27

Citation :
"Pourquoi t'es aussi grand... c'est désespérant ! J'vaiiis... *regard malicieux à la suite d'une illumination* j'vais te raboter avec une lime, ouais ! je vais faire ça"

Noah pencha la tête sur le côté, et regarda Kylee d'un air interrogateur tout en fronçant des sourcils. Son sourire tordu montrait qu'il se retenait de rire face à ce que lui racontait la jeune femme, bien pompette pour le coup. Lorsqu'elle manqua de tomber, il la rattrapa et la tint fermement contre lui.

"Alors toi t'en loupe pas une. Ce sera quoi pour le nouvel an ? Un strip-tease devant nos parents ?"

Devant l'air boudeur et horrifier de Kylee, le médecin eut un petit rire, avant qu'il ne soit plaqué contre la porte de leur chambre qu'il venait à peine de refermer. La doctoresse en profita alors pour lui lécher le cou et lui pincer les fesses ; à ces intentions, l'excitation montait d'un cran et il ne se gêna pas pour la plaquer contre un mur et de lui faire subir quelques tortures de son cru, n'hésitant pas à lui caresser les cuisses dénudés de sa belle tout en l'embrassant férocement.

Citation :
"Tu aimes ?... (rire mystérieux) t'as encore rien vu...

"J'adore !" Lui donne un petit coup de rein tout en répondant à son baiser. "Tu dois le sentir..."

Noah ne pouvait plus parler désormais, il avait la tête entre les seins de Kylee et... bon sang ce que c'était chaud et doux à la fois ! Un vrai régal... il passa sa langue sur les globes de Kylee, avant que cette dernier ne l'incite à se reculer jusqu'au lit, pour finir par tomber dessus. Elle au-dessus de lui, Noah plaqua ses mains sur les fesses de sa fiancée, qu'il malaxa durement alors qu'elle lui ordonna de se déshabiller, tout en se reculant. Le jeune homme se leva et se hâta de retirer son costume, sa cravate et le reste. Quand il fût prêt à retirer son boxer, il constata que Kylee venait de s'endormir comme une bienheureuse. Le soldat de Noah, qui tendait son boxer jusqu'à l'extrême, criait sa frustration. Mais il se retint et, dans des gestes doux et patients, il la mit sous la couverture, vêtue de sa tenue de soirée. A cette vue, Noah se lécha les lèvres, mais il ne fit rien à part l'enlacer, le dos de sa belle contre son torse. Son érection se retrouva pile au bon endroit, et il siffla de plaisir, avant de trouver n'importe quel moyen pour se calmer.

Mais il n'avait trouvé aucun moyen puisqu'il avait réussit à s'endormir également. Merci le champagne ! Au matin, il ne pu s'empêcher de gémir, car dans son rêve, le couple ne s'était pas endormi, mais était plutôt passé à l'action ! Cependant, Noah se réveilla peu à peu, et constata qu'il ne rêvait pas.


Spoiler:
 

Noah se releva en position assise sur le lit, à côté de Kylee qui se tenait le visage entre ses mains. Il était aussi mortifié qu'elle.

Citation :
"Je ne vais pas oser regarder ta mère dans les yeux maintenant... Bon... allez courage.. tu t'occupes de ta mère et moi de mon père"

Néanmoins, il prit ses mains et la força à le regarder, alors qu'il vint caresser ses joues à l'aide de ses pouces. Même rouge de honte, il tenta de se reprendre et sourit à sa belle.

"Au moins, ils n'auront aucun doute quant à la procréation de leurs futurs petits enfants..."

Vu le regard noir de Kylee, ce n'était pas une bonne blague. Noah l'embrassa et se leva pour s'habiller. Un peu plus tard, il se retrouva dans la salle de réception, où tout avait été nettoyé. Il vit sa mère s'affairer à remettre en place des fleurs dans les vases, signe de sa nervosité. Il la connaissait par cœur... s'avançant vers elle, Noah l'arrêta et prit ses mains dans les siennes, l'incitant à s'asseoir sur le canapé, où il fit de même à ses côtés. Tous les deux se passèrent une mains sur le visage, et ils se mirent à rire nerveusement en voyant la similitude qu'ils avaient concernant leurs mimiques.

"Maman je... je suis vraiment, vraiment désolé que tu ai du assister à ça... c'était pas... pas prévu et..."

"Mon chéri. Ce n'était pas prévu que ton beau père et moi, on vous surprenne... comme ça... enfin. Nous visitions les chambres et... on s'est trompé, on pensait que celle-ci était vide mais... c'était la tienne et celle de Kylee." Ferme les yeux et secoue la tête. "Mais si je pouvais effacer ces images de ma tête... enfin... je sais que vous le faites et, bon je sais comment on fait les bébés mais..."

"Mais tu aurais préféré ne pas voir ton fils et ta belle-fille en... en pleine action..."

Jillian eut une petite moue d'excuse tout en tapotant la main de son fils et de la prendre entre ses deux mains, avant de se rendre compte que cette même main avait empoigné un sein de Kylee. Doucement, elle la reposa et souriait tout en s'excusant.

Un peu plus tard, Noah rejoignit Kylee dans le salon, lui aussi avec une tasse, mais avec du café. Il s'installa à ses côtés, encore rouge de honte...


"Well... ma mère s'en remet, même si elle aimerait oublier les dernières images de nous dans cette chambre... oh mon dieu..." Pose sa tasse et prend son visage dans une main, son coude reposant sur sa cuisse. "Qu'a dit ton père ?"

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Dim 24 Aoû - 19:18

Non, décidément la blague de Noah sur le fait qu'il n'y aurait aucun doute sur la procréation de leurs enfants, était déplacé. Avec un air désabusé, elle leva les yeux au ciel et se rhabilla direction "papa". Après une conversation plus gênante qu'autre chose, elle s'était retrouvé dans l'un des nombreux canapés de la maison à observer le baie vitré qui donné sur un jardin enneigé et où quelques flocons tombaient. Obnibulé par Dame Nature, elle se détendit petit à petit, et tenta d'oublier l'horrible expérience qu'elle venait de vivre.. même si -on était d'accord -chacun mettrait du temps à s'en remettre. Elle fut tirée de ses pensées par une ombre et un poids qui vint la soulever sur le fauteuil où elle était installée. Kylee vira légèrement son regard vers Noah et visiblement il était encore honteux de la conversation qu'il venait d'avoir.

Citation :
"Well... ma mère s'en remet, même si elle aimerait oublier les dernières images de nous dans cette chambre... oh mon dieu..."

"J'essaye aussi d'oublier ces deux paires d'yeux ex orbitaient qui me fixaient, c'est traumatisant... ne me touche plus avant que l'on soit partis d'ici."

Citation :
"Qu'a dit ton père ?"

Kylee pouffa un pseudo rire dans sa tasse de thé avant de boire une gorgée, et sans le regarder, continuant de fixer la neige, elle lança:

"Littéralement ? : "en tout cas, on peut dire que ça colle entre vous".... j'essaye toujours de savoir comment je dois le prendre"

Elle poussa un soupir.

"Connaissant ta mère, ça n'a pas du être très glorieux non plus... les au revoirs vont être difficile"

A ce moment là, Jillian arriva pour se servir une tasse de café et prendre un croissant. Kylee sentit ses joues s'empourpraient et son coeur s'accéléra, après un long moment d'hésitation, elle lança un "Bonjour Madame Masen", ce qui la fit sursauter. Son café se renversa légèrement sur le côté. Elle répondit à sa politesse et s'excusa une énième fois. Kylee secoua la tête et se leva pour aller poser sa tasse de thé à moitié vide.

"Oublions juste... s'il vous plaît..."

Elle lui fit un sourire polie et s'éclipsa pour aller préparer ses affaires. Ce qui fut vite fait, c'est là qu'elle se souvint qu'elle avait fait un petit scrapbooking avec quelques photos de leur couple.. Avc un sourire, elle déposa l'emballage cadeau sur le lit avec un petit mot "for you" et plia ses bagages. En voyant son téléphone portable, elle se posa un instant sur le lit et observa durant une longue minute son répertoire téléphonique. IL n'y avait pas... il fallait qu'elle appelle et puis bon.. ça devrait aller. Sa mère ne l'avait pas vu, ni entendu, ni même parler depuis presque trois ans. Kylee lui avait juste envoyé quelques lettres auxquelles elle avait eu de rares réponses et toujours très courtes et froides. Mais ça, elle n'en n'avait jamais parlé à Noah. Prenant son courage à deux mains, elle sortit de la chambre et appuya sur "Caithleen", le numéro se composa. Durant de longues sonneries qui lui sembla interminable, elle longea le couloirs jusqu'à arriver à l'intersection qui menait à un cul de sac. Dans ce cul de sac, il y avait au mur un énorme miroir et sur le côté droit une baie vitré donnant sur la piscine de la résidence. Alors qu'elle était concentré sur le paysage, sa mère décrocha.

"Caithleen, j'écoute.
- Maman... c'est moi Kylee, j'espère que je ne te dérange pas.
- Ohh Kylee ! c'est toi !? Seigneur je n'y croyais plus, j'ai cru que tu m'avais oublié ou que tu étais morte dans un coin de rue, quelque part on ne sait où...
- ............................, ehm, moi aussi je suis contente de te parler de vive voix.... Et, non je ne suis pas d'accord... je t'ai envoyé des lettres.. dont une récemment.
- Des lettres... mais oui, c'est vrai, je les ai sur ma table de nuit.. avec les fêtes de fin d'année, je n'ai pas eu le temps de m'y attarder en détail. J'allais te répondre... Mais vu que je t'ai là: Je te souhaite un joyeux noël ma chérie.
- Merci man' je..
- J'espère que tu n'as pas abusé de la buche chocolaté, c'est la plus calorique et quand tu étais petite, tu ne pouvais t'empêcher d'aller en douce dans la cuisine en pleine nuit pour la terminer."

Kylee ferma les yeux en mordillant sa lèvre inférieure.. là voilà qui recommencer sans s'en rendre compte. Et contre toute attente, un sentiment d'infériorité vint naître en elle. Elle avait l'impression de redevenir la petite fille soumise qu'elle était lorsqu'elle vivait encore chez elle. Sa voix changea même un peu, baissant dans les sonorités.

"Non, maman, j'ai grandi tu sais... je suis une adulte, j'ai un diplôme, je sauve des vies..
- Je sais tout ça ! Et j'espère que tu t'y plaît dans le travail.. Le travail c'est la clé de la réussite, c'est ce qui forge une identité,un caractère et Dieu sait que ce job à responsabilité te fera du bien sur ta confiance en toi, car tu en as sacrément besoin.
- Mais je... (après avoir pousser un soupir indigné, o
ù toute couleurs de joies commençaient à quitter son visage, Kylee préféra changer de sujet). Tu as fait quoi pour le réveillon ?"
- Sachant que je n'ai été invité nulle part, je suis restée à la maison à manger quelques toasts tout en travaillant sur la réunion de demain.
- Je... j'aurais du... t'appeler... et aussi t'inviter... je suis revenu pour les fêtes de fin d'année, mais ça s'est fait très vite et Noah n'avait pas tes coordonnées.. alors, je... excuse moi (se renfrogna-t-elle en plissant les yeux avant de tapoter contre le miroir de sa tête lentement)
- Noah ? C'est qui ça: Noah ?"

Et merde, elle avait parler trop vite pour se justifier, comme d'habitude... Caithleen avait ce pouvoir malsain chez Kylee qui la faisait devenir une autre personne. Ce n'était pas pour rien qu'elle avait peur de l'appeler. La neurologue savait comment elle devenait et elle ne pouvait rien y faire. Elle se morfondre juste après, en se traitant de "stupide" pour ne pas avoir été assez forte pour la remettre à sa place... ne serait-ce qu'une fois !

"Noah, c'est.... mon... mon
- Pour l'amour du ciel ne fait pas l'enfant ! C'est ton petit ami ?
- Non c'est mon fiancé...
- Comment... Répète un peu.... ça fait combien de temps que tu le connais ? J'espère que tu ne t'ai pas précipité sur le premier venu. Tu as cette fameuse tendance à accourir vers des personnes car tu es en mal d'amour.. alors qu'on se demande bien pourquoi !

Au fur et à mesure, une mélancolie certaine se peignit sur le visage de la doctoresse, alors que sa conscience lui hurler de ne pas se laisser marcher dessus par la sorte... Ce sentiment contradictoire qu'elle ressentait, cette frustration de ne pas pouvoir en placer une, de ne pas prendre sur elle pour lui dire ses 4 vérités la rendait morose à souhait.

"Arrête s'il te plaît ! est-ce que pour une fois tu pourrais me laisser parler ?
- ............... Et bien, je t'écoute.
- Il travaille avec moi, il est chirurgien et il est gentil avec moi, il m'apporte tout le bonheur que je n'ai jamais eu
- (offusqué) tu es en train d'insinuer que je ne t'ai rien apporter ?... enfin le sujet n'est pas là... de ce que tu m'en dis, c'est un jeune homme brillant - il l'est - avec un gros compte en banque - maman ! - mais tu reproduis les mêmes erreurs que moi... sortir avec quelqu'un du boulot... non.. par contre s'envoyer en l'air je ne dis pas... vous sortez depuis combien de temps ensemble ?
- bientôt deux ans.... il m'a fait sa demande il y a 6 mois approximativement, mais ça ne s'est officialisée qu'ici, il y'a deux jours.
- Kylee, Kylee, Kylee.... vous êtes si jeunes et inexpérimenté... vous ne connaissez rien des épreuves de la vie, des coups durs dans un couple... vous êtes encore dans votre période rose ou tout va pour le mieux, mais un jour, vous verrez vos défauts respectifs et ce n'est que là qu'on voit qu'un couple tiens où non... Tu me déçois un tantinet, je te pensais plus mûr que ça.. toi qui te considères comme une adulte."

Durant toute sa tirade, quelques larmes silencieuses roula sur ses joues, alors que sa vision se troubla sous le flot qui montait. Kylee commençait à se sentir mal, elle avait l'impression d'être bâllonné de l'intérieur, incapable de se défendre face à se dragon. Kylee serra son poing et voulu mettre un coup dans le miroir, mais finit par poser la paume de sa main dessus. Elle "s'admira" avant d'avoir une grimace et de porter son attention sur la baie vitrée, mangeant son poing.

"Ca suffit... maman stop... s'il te plaît... je l'aime... essaie de comprendre ça.. ne serai-ce qu'une fois dans ta vie, est-ce que tu pourrais être heureuse pour moi ?"

Bien entendu, Caithleen n'était pas de cet avis, comme à son habitude, elle cherchait à argumenter ses pensées et ne se préoccuper pas des sentiments de sa fille... tout ses dires ne tournait qu'autour d'elle et de sa façon de pensée. Toujours. Toujours. Toujours. Les ongles de Kylee s'agrippèrent au mur pour s'enfoncer dessus, les abîmant par la même occasion, avant qu'elle ne se mette à avoir un sanglot bien vite bloqué par sa gorge. Se retenant, comme toujours et subissant sa salope de mère.

(HJ: Ma mère est une connasse. VDM.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3511

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Lun 25 Aoû - 10:31

Citation :
"J'essaye aussi d'oublier ces deux paires d'yeux ex orbitaient qui me fixaient, c'est traumatisant... ne me touche plus avant que l'on soit partis d'ici."

Noah lança un regard d'excuse envers Kylee, bien que c'était elle qui avait initié cette... partie de jambe en l'air... mais il y était également pour beaucoup dans le traumatisme des parents et, en repensant aux phrases qu'il avait prononcées pour exciter sa partenaire, il se mit à rougir tout en buvant une gorgée de son café. Mais il avala de travers en repensant au fait que son beau-père l'avait vu, lui son gendre, avoir les mains posées sur la poitrine de sa fiancée, tout en mettant de la vigueur dans... bref... à ce souvenir, il s'étouffa et toussa un moment, alors qu'il tapait son poing contre son torse.

"Merde... la honte... s'il n'y a pas de verrou la prochaine fois, je préférerai me serrer la ceinture ! Oh bon sang... que doit penser ton père après les mots que je t'ai dit en pleine action..."

Noah mit sa tête dans une main, tout en demandant à Kylee ce qu'avait dit Matthew. Et à la réponse, il se terra un peu plus sur lui-même, tout en lançant des "la honte..." ou "je pourrai plus jamais le regarder en face".

Citation :
"Connaissant ta mère, ça n'a pas du être très glorieux non plus... les au revoirs vont être difficile"

"Elle... elle comprend bien que nous ne jouons pas au Monopoly... mais tu as raison, ma mère aurait aimé ne jamais voir ça..."

Ce fût à ce moment-là qu'elle arriva dans la pièce. En relevant la tête, Noah regarda tour à tour sa mère et sa fiancée. Lorsque cette dernière parla, on pouvait distinguer la gêne de Jillian. Le médecin lui fit un nouveau petit sourire d'excuses, alors qu'il sentait le malaise entre belle-mère et belle-fille. Les excuses fusaient une nouvelle fois, avant que Kylee ne s'en aille préparer ses valises. En soupirant, Noah se leva et termina sa tasse de café. Il s'avança vers sa mère, posa sa tasse, et d'un geste subtil, il lui vola son croissant, dans lequel il y mordit à pleine dent, sous le regard ahurit de Jillian.

"Hey ! Petit chenapan, c'est mon croissant !"

"Ah bon ?" Regarde le croissant sous toutes les coutures. "Je vois pas ton nom marqué dessus."

"Court Noah..." Regard noir mais sourire joueur. "Maman est très en colère..."

Cette phrase, Noah l'avait entendu un nombre incalculable de fois lorsqu'il était petit. Cela signifiait qu'il avait fait une sorte de bêtise juste pour embêter sa mère, et que cette dernière était prête à tout pour reprendre ce qui lui appartenait. Le médecin savait également qu'elle était toujours en forme concernant la course à pied alors, en déglutissant, il se mit à courir dans la pièce, poursuivit par Jillian qui riait aux éclats ; au moins, Noah avait réussit une chose : faire oublier à sa mère ce qui s'était passé, du moins pendant quelques minutes. Elle était maligne et faisait mine de passer d'un côté, mais elle vint de l'autre côté et manquait à chaque fois d'attraper Noah, qui lui aussi riait. Au bout de quelques minutes, Jillian sauta sur lui et tout deux se retrouvèrent sur le canapé.

"Il ne reste qu'un bout du croissant, mais je le veux quand même Noah..."

Le jeune homme regarda son bout de croissant, et l'enfourna rapidement dans sa bouche avant de le mâcher et de l'avaler. Les yeux de sa mère pétillaient, signe qu'elle allait se venger et, s'il ne partait pas, il subirait le châtiment qu'il connaissait par cœur.

"Maman... s'il te plait..." Lui fait la moue. "Please..."

Mais un instant après, il éclata de rire sous les chatouilles de sa mère, qui n'en perdait pas une miette. Noah en pleurait tant il riait et se débattait, mais il n'y avait rien à faire, en la présence de sa mère, il redevenait un gamin incapable de se soustraire à la torture ! Un raclement de gorge les fit sursauter. Noah eut soudainement l'air apeuré en voyant Matthew arriver dans leur direction ; il se leva et baissa la tête, comme un garçon prit en faute. Son beau-père lui donna un coup dans le dos, ce qui le fit sursauter.

"Allons donc jeune homme ! Certes nous aurions aimé ne jamais voir cette scène, mais nous savons que vous ne faites pas un scrabble dans votre chambre ! Essayons tous d'oublier ça d'accord ?"

Noah acquiesça avec un petit soupir de soulagement, avant de parler avec sa mère et Matthew. L'atmosphère se détendait à nouveau. Au bout d'une quinzaine de minutes, Noah s'excusa et parti rejoindre Kylee ; en entrant dans la chambre, il ne la trouva pas, mais remarqua le petit paquet qui se trouvait sur le lit. En l'ouvrant, l'émotion le submergea, alors qu'un sourire se plaqua sur son visage. Il tenait entre ses mains un album photo, relatant la vie du couple depuis qu'ils s'étaient mis ensembles. Il le parcourait un moment, avant de le refermer et de penser à quel point il aimait cette femme, qu'il devait retrouver désormais. Au bout de quelques recherches, il la trouva enfin... en larmes, et au téléphone. Caithleen...

Serrant les poings, le regard noir, Noah s'avança vers la jeune femme.


Citation :
"Ca suffit... maman stop... s'il te plaît... je l'aime... essaie de comprendre ça.. ne serai-ce qu'une fois dans ta vie, est-ce que tu pourrais être heureuse pour moi ?"

Ces mots fendaient le cœur de Noah. Caithleen n'arrivait donc pas à comprendre que Kylee était heureuse avec lui, et l'enfonçait plus qu'il ne fallait. En arrivant, il prit le portable de sa fiancée et ignora le regard désapprobateur qu'elle lui lançait ; il mit le portable à son oreille et fût accueillit par une voix nasillarde et haut perchée.

"... pas à croire que tu oses me dire que je ne t'ai rien apporté ! Tu me déçois... tu fais la plus grosse erreur de ta vie en t'engageant avec ce... cet..."

"Homme ? Enfoiré ? Énergumène pas assez bien pour Kylee ? Dites-moi qui je suis et je vous dirai ce que vous êtes Madame Knightley."

Sa voix venait de claquer dans l'air, sèche, en colère contre cette femme qui pourrissait l'existence de la femme de sa vie.

"C'est vous le fameux Noah ? Votre mère n'a pas du être assez autoritaire avec vous, puisque vous vous autorisez à couper une conversation qui ne regarde que ma fille et moi ! Je..."

"Cette conversation me concerne également parce que vous parlez de moi, et d'autant plus parce que vous faites du mal à la femme que j'aime. Pour vous répondre, ma mère m'a donné une excellente éducation, mais Kylee a du soit se débrouiller seule, soit avec son père qui a toujours été là pour elle. Et vous ? Tout ce qui vous importe est votre petite personne, vous n'avez aucun gène de mère, vous n'avez fait que rabaisser votre fille qui ne demandait que de l'amour venant de vous."

"Sachez que l'amour est une faiblesse. Quoi vous n'étiez pas au courant ? J'ai eu beau essayer de lui montrer le bon chemin, cette petite écervelée n'en a fait qu'à sa tête ! Elle est dans une situation lamentable !"

"Elle est chirurgien. Elle a des amis sur qui compter, une famille, et même deux en comptant la mienne. Elle m'a moi, son fiancé. Kylee est entourée de personnes qui l'aiment et qui feront tout pour elle. Et vous, vous avez quoi ? Dites-moi ! Non avant, j'ai encore beaucoup de chose à vous dire."

"Ne croyez pas que je vais vous laisser faire Noah, je préfère raccrocher plutôt que d'écouter vos balivernes !"

Sur ce, la communication coupa, mais Noah resta figé, le combiné à l'oreille, alors qu'il fulminait, le regard noir. Il serrait le portable dans ses mains.

"Vous n'êtes qu'une garce..."

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Lun 25 Aoû - 14:16

Kylee avait envie de se jeter par la fenêtre, pourquoi avait-elle appeler sa mère ? pourquoi ? Encore hier, Clay lui avait suggéré de ne pas l'appeler, qu'elle se ferait du mal et que de toute manière, elle n'en n'avait rien à faire... Pourtant en début de conversation, cela était parti de bon pied, elle l'avait même appeler "ma chérie", mais c'était trop beau pour être vrai. Caithleen, resterait à jamais Caithleen. Et elle aurait toujours ce pouvoir nocif sur la jeune femme. Alors qu'elle continuait d'écouter ses paroles aussi coupantes que des lames de rasoir, elle fut surprise de voir une main agripper son téléphone. En voyant Noah, elle se mit à paniquer et voulu lui reprendre, mais ce dernier esquiva toute ses tentatives. Essuyant ses quelques larmes, elle secoua la tête et observa l'horizon par la fenêtre, ne pouvant s'empêcher de grimacer à ses répliques. Elle fut étonnée lorsqu'il coupa sa mère de façon indécente "Homme ? Enfoiré ? Énergumène pas assez bien pour Kylee ?". Oooh ça, ça n'allait pas lui plaire, malgré tout, elle eut un sourire - limite mauvais - contente que Noah puisse lui sortir de vive voix, ce qu'elle gardait au fond d'elle. Mais ce sourire se perdit bien vite, pour se transformer en un sourire triste. Lui dire qu'elle avait un métier et qu'elle était entourée de personne qu'elle l'aimait... elle n'en n'avait rien à faire.. Kylee était persuadée que Caithleen, ne l'écoutait que d'une oreille distraite. Et alors que certaine petite amie/fiancée, aurait défendu l'amour de leur vie, elle se recroquevilla sur elle même. Cependant quand il lui claqua au visage qu'elle n'avait aucun gêne de mère, elle se retourna vivement en secouant la tête. C'était quelque chose que Caithleen détestait entendre, car pour elle, elle lui avait offert tout ce qu'elle avait besoin - en oubliant certes l'essentiel - mais elle lui avait tout donné. Et surtout elle n'aimait pas être contredit.

[à écouter à partir d'ici: https://www.youtube.com/watch?v=u-xASVeAHqU]

"S'il te plaît arrête, ne lui dis pas ce genre de chose" lança-t-elle d'un regard emplie de détresse, allant même jusqu'à être sur la défensive... Et non ce n'était pas le syndrome de Stockholm auquel elle avait pu être sujette, ça.. c'était juste du conditionnement et de l'asservissement.. c'était dans sa personnalité et c'était d'ailleurs peut être pour cela qu'elle avait eu ce syndrome avec Garvyn... Bref lorsqu'il la traita de garce, elle crût défaillir et lui reprit le portable des mains, c'est là qu'elle entendit le son caractéristique d'un téléphone coupé. Durant un petit moment, elle resta interdite et leva son regard vers Noah.

"Voilà, les présentations sont faîtes... Tu n'aurais pas dû l’énerver ainsi... on ne rend pas plus désagréable un dragon... ça se retourne toujours contre les pauvres gens après..."

Par cette métaphore, elle lui lança un regard désolé où toute joie avait disparu et s'éloigna de lui en trottinant. Elle avait besoin de prendre l'air et d'être seule, sans manteau elle se dirigea vers le jardin où elle se fraya un passage. Kylee leva son regard vers les nuages gris/clairs et son visage se déforma sous un sanglot. Elle se haïssait à cet instant précis de n'avoir pas écouter Clay, de ne pas avoir lâcher ce qu'elle avait sur le coeur, d'avoir laisser Noah gérer cette situation, sans l'avoir défendu. Elle avait l'impression de redevenir l'adolescente complexée qu'elle était et elle détestait cette sensation ! Les bras croisés sur elle, elle marcha faisant craquer ses bottes sur la neige. Au bout d'un petit moment elle se calma, se sentant frigorifié. C'est alors qu'une petite douleur dans le bas du ventre apparût une nouvelle fois... comme à l'hôtel. Elle inspira calmement tentant de faire partir cette douleur quand soudain, une veste apparût sur ses épaules. Lorsqu'elle se retourna, Clay était là et presque aussitôt, il l'a prit dans ses bras pour l'étreindre aussi fortement qu'il pouvait. Kylee n'avait pas eu besoin de parler, elle savait que son frère avait compris pour l'avoir déjà surpris dans des états pareils. La doctoresse serra fort les pants de son pull avant de se redresser. Le jeune militaire encercla son visage de ses mains et lui remit quelques mèches à la bonne place.

"Ne laisse pas cette erreur de la nature te mettre dans des états pareils... Quand je t'ai vu courir jusqu'au jardin.. j'ai su... tu veux toujours te retrouver seule, mais il ne faut pas.. Hormis ce détail, tu as tout pour être heureuse, concentre toi là dessus, mh?"

Clay l'embrassa sur le front avant de la reprendre dans ses bras comme un grand frère protecteur ferait envers sa petite soeur. Puis il vit au loin Noah sur le pas de la porte vitrée. Clay se concentra alors sur Kylee.

"Allez vient on rentre.. tu vas attraper un rhume"

Sa main glissa dans son dos et tout deux se mirent en marche. Kylee quant à elle se sentait déjà un peu mieux par cette intervention. Dans cette histoire Clay la comprenait beaucoup plus que Noah et elle espérait qu'il comprendrait, mais avant il fallait qu'elle s'excuse de l'avoir laissé planté là comme une vieille chaussette. Une fois rentrée, elle vit tout le monde devant l'entrée. Le visage de la jeune femme était de nouveau lumineux, masquant parfaitement la détresse qu'elle avait eu quelques minutes auparavant. Kylee embrassa Noah sur ses lèvres, sa joue puis susurra à son oreille:

"Excuse moi pour tout à l'heure... des mauvais souvenirs sont remontés"

Elle fut interrompu par les embrassades et ne put se détacher de sa belle mère et de son père durant de long moment, avant de venir à Jillian où elle l'enlaça aussi lui soufflant un: "vous valez un million de fois mieux que ma mère... à bientôt". Une fois dans l'auto, Noah au volant, elle fit un dernier signe de la main avant que la voiture ne démarre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3511

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Lun 25 Aoû - 14:58

Citation :
"S'il te plaît arrête, ne lui dis pas ce genre de chose"

Noah n'écouta pas une seule seconde Kylee, il était prêt à affronter cette mère indigne qui n'avait que sa fille pour prouver qu'elle avait un semblant de maternité en elle. Il secoua la tête en direction de la jeune femme et continua à parler avec Caithleen... ou plutôt à lui balancer ce qu'il pensait d'elle, jusqu'à ce qu'elle coupe la communication. Restant un instant bouche bée et en colère, il n'hésita pas à traiter la mère de Kylee, de garce, même si elle ne pouvait pas l'entendre. A ce moment-là, il remarqua sa fiancée prendre le téléphone et la regarda d'un air interrogateur, la main toujours suspendue, comme s'il avait encore le portable dans sa paume. A voir le visage paniqué de Kylee, il eut un air incrédule, la bouche entrouverte avant qu'il ne la referme.

"Ne me dit pas que tu vas la défendre ? Du peu de ce qu'elle m'a dit, elle se fiche de toi Kylee ! Et je n'ose pas imaginer les paroles qu'elle s'est empressée de te dire, et qui t'as mise dans cet état."

En effet, les quelques larmes qui s'étaient écoulées le long du visage de Kylee se voyaient encore, alors que ses yeux étaient rougis, et que ses prunelles ne reflétaient que de la tristesse. Noah s'avança vers elle, prêt à la prendre dans ses bras, mais ses paroles venaient de l'arrêter dans son élan.

Citation :
"Voilà, les présentations sont faîtes... Tu n'aurais pas dû l’énerver ainsi... on ne rend pas plus désagréable un dragon... ça se retourne toujours contre les pauvres gens après..."

"Quoi ? Mais... Kylee je..." La regarde s'éloigner et baisse les bras, puis la tête. "Je voulais juste t'aider à ne pas porter ce fardeau toute seule... on est censés être une épaule solide et fragile à la fois, l'un pour l'autre non ?"

Visiblement non. Et Noah se demanda à quoi cela servait de parler tout seul, Kylee n'était pas là pour l'entendre se justifier. Tête basse, il se dirigea vers leur chambre, et fit ses bagages, rapidement et en silence. Il n'oublia surtout pas le bracelet en cuir offert par sa fiancée, qui trônait sur la table de chevet. Le médecin l'attacha à son poignet, et entreprit de faire le tour de la chambre afin de voir si le couple n'avait rien oublié. Puis, pour ne pas s'encombrer des bagages durant les au revoir, il les descendit et les plaça dans le coffre de leur voiture, avant de rentrer au chaud. Les mains dans les poches, il marcha rapidement, jusqu'à s'arrêter net face à une baie vitrée. De là, Noah pouvait voir Kylee et Clay, ce dernier cherchant apparemment à réconforter sa petite sœur. C'était émouvant de voir ce lien fraternel aussi fort entre eux, et un sourire naquit sur le visage du médecin. Il ne savait pas si les frangins voyaient ce sourire, mais au moins, ils l'avaient vu les regarder et revenaient en direction du manoir. Kylee avait revêtu son masque pour ne pas inquiéter la famille, mais Noah n'était pas dupe... il répondit à son baiser et ferma les yeux quelques instants, alors qu'elle s'excusait. Il caressa sa joue et secoua la tête.

"C'est pas grave, t'en fait pas..."

Quelques minutes plus tard, tous s'étaient retrouvés pour les au revoir. Noah eut droit à un câlin de la part de sa belle mère, et même une accolade venant de son beau père. Quand il arriva à sa mère, il ne pu s'empêcher d'enfouir son visage contre son cou et d'inspirer à plein poumon son odeur maternelle qui lui manquait tant ! Son corps eut quelques soubresauts, et il se retint de craquer. Jillian le serra un peu plus fort contre lui ; la mère et le fils avaient un lien puissant qui les reliaient depuis que Jillian avait divorcé.

Au volant, Noah fit un dernier signe de la main à toute la famille, puis s'engagea sur la route, en silence. Du rétroviseur, il avait vu sa mère verser quelques larmes, et il s'en voulait de la laisser. Mais il fallait aller de l'avant désormais. Au bout d'un moment, Noah ne tint plus.


"Écoute... je voulais juste t'aider tout à l'heure. J'ai pas supporté de te voir aussi malheureuse à cause d'elle et, si on ne fait rien, elle va nous rendre la vie impossible, même quand nous serons dans une autre galaxie. Je suis désolé d'être intervenu, mais je ne m'excuserai pas de l'avoir remise à sa place. Elle t'a traitée de..." Serre les mains autour du volant. "Je ne pouvais pas la laisser t'insulter..."




Back to the Big Apple
Kylee & Noah

© Never-Utopia

Lorsque Kylee répondit et en termina par un sujet clos, Noah acquiesça ; le couple s'était expliqué, ils pouvaient continuer de vivre comme ils le voulaient. Et d'ailleurs, le médecin se gara non loin de Central Park, à l'Upper West Side. Il prit un sac posé derrière son siège et sortit, alors que Kylee en faisait de même, tout en se demandant ce qui se passait. Noah prit délicatement sa main dans la sienne et se mordit la lèvre, avant de l'attirer doucement à lui.

"J'ai une surprise, mais il faut marcher un peu avant..."

En fait, le sac contenait deux paires de patins à glace, car Noah avait la ferme intention d'emmener Kylee patiner, même s'il devait être ridicule car... eh bien il savait se mouver sur la glace, mais il avait quelques fois un peu de mal avec le freinage...

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Lun 25 Aoû - 17:14

Kylee revêtait son manteau pendant que Noah embrassait tout le monde, s'attardant davantage sur sa mère. C'était vraiment émouvant de voir leur lien si fort et précieux, bien loin de ce qu'elle entretenait avec sa mère.. Mais Noah pouvait dire de même avec son père... Ils s'étaient bien trouvés tiens, à eux deux ils formaient une famille normale en associant Matthew et Jillian... Alors qu'elle souriait légèrement à leur étreinte elle put s’apercevoir de deux fins soubresauts... Sur le coup, elle perdit bien vite son sourire, cela lui faisait étrange de le voir si faible et sans défense.. Kylee n'avait pas pour habitude de le voir ainsi et une pensée malsaine envahit son esprit.

** Il pleurera ainsi dans les jupes de sa mère quand il saura pour toi, ça va pas trop en manque aujourd'hui ? T'arrives à ton jour de carence fait attention..
- La ferme... c'est écouter la voix de ma mélodieuse mère qui te met dans des états pareils. Des fois j'aimerais que tu n'existes pas.
- Des menaces.... je suis là pour te bouger les doigts du cul ma grande ! et je t'ai aidé plus d'une fois au cours de ton existence... Sans moi t'aurais jamais tenu face à Garvyn pour commencer..**

Toujours chancelante, elle reconnecta sur terre, lorsque Noah lui parla. Tout deux se dirigèrent vers la voiture et s'en allèrent sur la nationale 7, rejoignant l'artère principale vers New York.

Citation :
"Écoute... je voulais juste t'aider tout à l'heure. J'ai pas supporté de te voir aussi malheureuse à cause d'elle et, si on ne fait rien, elle va nous rendre la vie impossible, même quand nous serons dans une autre galaxie. Je suis désolé d'être intervenu, mais je ne m'excuserai pas de l'avoir remise à sa place. Elle t'a traitée de..." Serre les mains autour du volant. "Je ne pouvais pas la laisser t'insulter..."

Kylee ferma les yeux et posa l'arrière de son crâne sur l'appui tête tout en soupirant... Il avait raison, mais elle n'osait lui avouer qu'avec ou sans son intervention: Caithleen restait son plus gros problème.

"Elle m'a traitée de quoi ? De bonne à rien, de petite fille capricieuse ? J'ai l'habitude... J'apprécie ton geste, n'en doute pas, mais je sais pas expérience que ça ne mène à rien. Elle n'écoute que sa petite personne.. Mon père n'a jamais su lui faire entendre raison et sur près de 10 ans de vie commune. Je me demande si elle a toujours était comme ça...Ce qui m'a fait le plus mal, c'est qu'elle a tout rapporter à elle, je déteste quand elle est comme ça. J'ai l'impression d'étouffer, je ne peux jamais en placer une. Et ton intervention à dû déclencher son ouragan meurtrier, je ne serais pas étonné qu'elle passe ses nerfs sur sa femme de ménage où sur son assistant... J'espère que tu n'auras jamais à la croiser." lança-t-elle pour clore la conversation. Une heure plus tard, ils étaient de retour dans le centre ville pour le plus grand plaisir de Noah, qui avait sa tension qui montait au fur et à mesure des feux rouges, pietons qui ne respectent rien, et klaxon à son égard pour des choses futiles. Au final, il s'arrêta sur un côté de Central Park. Kylee regarda par la fenêtre, et lui lança un regard interrogateur.

Citation :
"J'ai une surprise, mais il faut marcher un peu avant..."

"Vraiment ? j'espère que ça me plaira"

Kylee n'était pas du genre à aimer les surprises, mais elle avait apprit avec le temps que les surprises de Noah ne lui déplaisait jamais et l'étonnait même. Ce qui était un bon point pour lui. Une femme avait besoin qu'on la surprenne et qu'on la fasse rire. Femme qui rit, femme à moitié dans son lit comme on dit. Bref, passons le sujet. Nichant sa main dans la sienne elle lui demanda ce qu'il y avait dans son sac, mais il ne répondit pas, ce qui la frustra un tantinet jusqu'à arriver à la destination. Là tout se fit plus claire. Une énorme patinoire trônait au milieu de Central Park. Elle ne l'avait pas vu lors de leur escapade solitaire.

"Une patinoire ? Tu as acheter quand ces patins ?"

En riant, la jeune femme se détendit et tout deux se dirigèrent à l'endroit dit et chaussèrent leurs patins à glace. Kylee n'en n'avait qu'une fois lorsqu'elle était enfant, autant dire qu'elle ne savait pas trop tenir en équilibre. Se tenant à la rambarde, elle fit quelques pas, sans décoller les pieds de la glace ayant peur de tomber à la renverse. Quand Noah arriva près d'elle, Kylee lui prit la main - ou plutôt l'agrippa fermement - avant de se coller à son bras. Elle écouta ses conseils et mit du temps avant de se sentir en confiance et de lever ses pieds pour pouvoir patiner correctement, faisant plusieurs tours. Lorsqu'elle comprit le truc, la doctoresse regarda autour d'elle et profita enfin pleinement du moment. C'était vraiment magnifique de se dire qu'elle était en vacance avec l'homme qu'elle aimait, qu'elle patinait à Central Park, ce qui en soit était des plus romantique.. poussant un soupir de bien être elle s'autorisa à fermer les yeux mais quand elle les rouvrit ce dernier était plus loin devant elle. Le voir aussi loin alors qu'elle était au milieu de la patinoire la fit paniquer.

"Aaargh Noah ! S'il te plaît revient !.... je... aah"

Elle se rattrapa et se raidit, ne bougeant plus, se laissant glisser par peur de tomber.

"Pourquoi tu m'as lâché.. te marre pas"

Elle fit un autre pas, peu sûr d'elle et se fit des frayeurs quand elle vit des adolescents gérant parfaitement venir patiner tout près d'elle. Au final, elle arriva tant bien que mal à rattraper son fiancé, mais perdit l'équilibre. Titubant des jambes, elle faillit tomber à la renverse, mais fut rattrapée par le bras.

"Ne me fait plus jamais ça.. c'est facile pour toi... tu sais en faire depuis ta plus tendre enfance" lança-t-elle d'un air de "screugneugneu", boudeuse.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow

Revenir en haut Aller en bas
New York, most Beautiful Town under the Snow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Sujets similaires
-
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» New York Islanders
» benji, york de 14 ans (canisenior)
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» bidouille york de 4 mois 1/ 2 (77)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: A TRAVERS LES GALAXIES :: Terre :: Autres endroits-
Sauter vers: