Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
Suite au changement de design, des petits détails sont encore en cours de changement.
Désolé de ce désagrément

Partagez|

New York, most Beautiful Town under the Snow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Ven 29 Aoû - 21:40

Spoiler:
 
Elle posa ses mains dans ses cheveux et huma son odeur encore engourdie par les sensations et se laissa emporter tel un pantin sur son torse. A sa réplique, elle dessina quelques cercles sur son torse dans un demi sourire qu'il ne put voir. Peut être avait-il pensé à la même chose qu'elle en ce moment. Mais pour Kylee, il voulait sans doute savoir si elle n'avait pas eu de mauvais souvenirs. Se redressant sur son coude, elle regarda et effleura ses lèvres de ses doigts.

"Tu sais... même si un jour je devais me retrouver attacher à une chaise ou n'importe où d'autre.. Tant que c'est avec toi qui le fait, je ne risquerais rien... Donc non tu ne m'as pas fait peur... frustré à la rigueur" lança-t-elle d'un sourire tapotant son index sur la bouche de Noah. Puis sur ce elle se leva et prit une douche avant de s'habiller et de se chausser de ses talons, quitte à se tordre une cheville ou a attraper des soufflettes dans la journée. Tant pis ils prendraient le taxi.

"Je l'ai met vu l'effet que ça te fait"

Puis d'un sourire innocent, le couple quitta la chambre, direction New York, là où elle se dit qu'elle pourrait très bien y vivre. Il y avait assez d'hôpitaux pour trouver un travail.. Kylee évoqua d'ailleurs cette suggestion à Noah. Après tout, ils pouvaient très bien quitter le programme. Cela leur éviterait bien des souffrances et ils vivraient une vie normale... mais au fond elle se voyait mal abandonner la famille de coeur qu'elle s'était construit et surtout, elle avait un travail personnel à terminer avec l'aide de Castiel. Quelques jours passèrent et la fin des vacances approcha à grand pas, d'ici quelques jours ils seraient sur Atlantis. Le couple avait visité d'autres lieux culturels et son ordinateur était déjà à 600 fichiers, mais peu importé ! Le bonheur était total si on omettait son addiction et le fait que... ce satané ventre la fasse souffrir. Ce n'était pas normal.. elle s'était pourtant ausculté et avait palpé son ventre et n'avait pas trouvé grand chose.. sauf à ce soir là où lorsqu'elle avait enfoncé ses doigts du côté droit du bas ventre et qu'elle s'était sentit soulagé un tantinet.. Une appendicite ? Ca serait balot alors que c'était une maladie normalement infantile ! Toutefois la tête de mûle qu'était Kylee, se convainqua du contraire et se bourra de cachet qui la fit tenir les jours qui suivirent. Elle ne sentait même plus la douleur... malgré qu'en réalité, Kylee s'était juste voilée la face. On dit toujours que l'esprit est plus fort que le corps... c'était bien vrai pour la jeune femme. Là dessus on ne pouvait rien lui reprocher. La veille de leur départ elle reçu un sms d'une de ses amies de passage en ville. Coincidence ? Cette dernière l'attendait au bar/salon de l'hôtel. Noah était retourné à la chambre pour faire Dieu sait quoi. Peut-être pour lui laisser de l'intimité avec son amie. Quoiqu'il en arrive, Kylee tomba des nues en voyant non pas une, mais ses trois amies de fac. Ces dernières se mirent à hurler en la voyant et accoururent vers elle, créant le spectacle des autre personnes occupants la pièce.

"Kyleeee !!" lançèrent-elles en coeur avant de venir l'enlacer tour à tour. Encore hébétée par le choc, elle se laissa faire avant d'esquisser un sourire ravie.

"Mais que.. comment
-Tu étais à New York pour quelques temps alors que tu as disparu pendant très longtemps sans signe de vie.
-Alors on s'est dit qu'on pourrait venir fêter le Nouvel an ici... apparemment y'a des boites branchés où l'on peut croiser Léonardo Dicaprio..... (blanc) Et surtout venir te voir !!
- Le Quatuor est reformée les fiiiilees ooooh
- oooh
-ooooh"

Leurs tons étaient en train de monter de plus en plus fort, alors que leurs mains étaient réunies au milieu de leur carré parfait. Kylee leva les yeux au ciel, à ce geste puérile. C'était un peu leur truc à la fac. Elles n'avaient pas changé, mais Kylee était tellement heureuse de les voir qu'elle imita leur geste comme à la belle époque. Puis dans un cri victorieux, elles levèrent leur main. Une de ses amies pointa un serveur et demanda 4 gin tonic bien corcé. Dire que c'était avec elles, que Kylee avait connu les joies de la picole, même si, à l'époque, elle était la plus sage du groupe et refusé 2 fois sur 3 les sorties, se concentrant sur ses études.

"J'espère que tu tiens mieux l'alcool qu'à l'époque Kylette
- Pitié pas ce surnom, je l'avais oublié
- Bah quoi c'est mignon..
- AAAAAH Putain de Bon Dieu de Merde
- Je vois que tu n'as pas perdu ton franc par....
- Regardez moi ça, Madame se fiance et ne nous dis rien ! (les autres eurent une mine outrée avant de se mettre à sautiller en voyant sa bague, l'une d'elle prit sa main)
- Il s'est pas foutu de toi en tout cas !
- CHAMPAGNE !! Table 3 et sur la note de Mademoiselle Knightley..... ou devrais-je dire Madame
- Qui est l'heureux élu ? Un beau militaire ?
- Il a des muscles, il s'est s'y prendre ?
- J'espère que c'est pas un gros connard comme ce trouduc de Tyler. Ton père l'avait bien achevé celui-là, il a finit démarcheur dans une boite de merde.
- Les filles STOP ! J'arrive plus à penser"

Sur ce le quatuor gagnant se prit une table et Kylee raconta son histoire, prenant soin d'éviter quelques détails et transformant des faits sordides de tortures en accident de voiture ou autre. Après tout c'était plausible à l'armée et à la guerre ? Bref 1 gin tonic plus tard et 2 coupelles de champagne Kylee se sentait bien et riait comme une folle en écoutant les histoires de ses amies. Ca lui faisait tellement chaud au coeur de les revoir que ses yeux pétillaient de joie. Elles avaient toute une bonne place 2 d'entre elles étaient en couple et l'autre célibataire.... et en chasse. Lorsqu'un homme arriva, fringué de façon simple pourtant et avec une petite houppette dans ses cheveux bruns, elle eut un grognement, interpellant ses compères. 4 filles qui scrutaient un homme cela pouvait faire peur... et après ça qui était le sexe fort ?

"Oui j'avoue qu'il est pas mal
- Quelle note ?
- 6 sur 10
- idem
- Les filles vous êtes difficile, je lui met un 8 ! et j'attends de voir ce qu'il a à donner au lit !"

Kylee manqua de s'étouffer en buvant sa dernière gorgée.

"Tu perds pas le Nord qui te dit qu'il coucherait avec toi ?
- Parce que je suis irrésistible et qu'il se dirige vers nous"

L'homme était quelque peu perplexe.

"Viens mon coco, je vais te considérer comme mon 4h
- Hum... je ne pense pas
- Et pourquoi donc ?
- Parce que je vous présente mon fiancé" lança Kylee avant de papillonner des yeux, rendant jalouse ses amies, alors que celles ci se mirent à rire face au sourire que la célibataire venait de perdre. Puis les deux autres se levèrent et attrapèrent Noah par les bras l'amenant jusqu'à la table comme des surexcitées.

"Lui un si beau spécimen, tu as réussi à l'attraper dans tes filets.
- c'est vrai qu'il a une bonne bouille...
- tellement que cette jeune femme a voulu faire de vous son quatre heure"

La dite jeune femme se cacha de sa main et Kylee haussa les épaules dans un sourire un peu trop large, ne se cachant pas... De toute manière les verres étaient là pour le prouver. Elle se mit à rire à la tête de Noah.

"C'est donc vous son preux chevalier, elle n'a fait que parler de vous, avant qu'on la coupe un peu dans son élan, sinon elle nous aurait démoralisé.. Nous n'avons pas une vie aussi trépidante.
- Vous pratiquez quel spécialité déjà ?
- Vous avez déjà jouer au docteur avec Kylee ?
- Vous auriez pas un frère aussi canon que vous ?" lança l'intrépide qui s'était remise de ses émotions. Kylee quant à elle savourait ce moment d'insouciance. Il allait découvrir ce à quoi Kylee avait du faire face durant ces 6 ans d'études. Le trio de pie infernale.. Elle savait qu'il n'aimait pas forcément ce genre de femme, mais elle attendait de voir comment il allait se dépêtrer de là et ça... c'était plus que rigolo !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3510

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Mar 2 Sep - 18:12

Tandis que Noah se laissait entraîner par une douce torpeur qui l'envahissait de minutes en minutes, les doigts légers de Kylee sur son torse le faisaient frissonner de bien-être. Un doux soupir s'échappa de ses lèvres lorsqu'elle les frôla, alors que son regard se perdait dans les iris noisettes de sa fiancée.

Citation :
"Tu sais... même si un jour je devais me retrouver attacher à une chaise ou n'importe où d'autre.. Tant que c'est avec toi qui le fait, je ne risquerais rien... Donc non tu ne m'as pas fait peur... frustré à la rigueur"

Cette réplique rassurait le médecin, ses traits de visage, légèrement tendus depuis qu'il attendait la réaction de Kylee, se détendirent aussitôt, laissant place à une plénitude dont il ne voulait plus se passer. Un petit sourire moqueur venait de naître sur ses lèvres lorsqu'elle lui avoua avoir été frustrée ; les doigts fins du jeune homme frôlaient inlassablement son bras nu.

"On va dire que c'était un de mes buts. Mais mon premier objectif était de faire monter peu à peu ton plaisir, te faire découvrir de nouvelles choses, notamment avec la nourriture." Se lèche les lèvres en y repensant. "Personnellement, dans le menu de ce matin, j'ai préféré les tétons de chantilly..."

Peu après la réponse de Kylee, Noah la laissa se lever pour qu'elle puisse prendre une douche. Lui, il irait à la salle de bain après sinon, le couple risquait de ne pas en sortir... indemne dirons-nous... enfin. En attendant, il avait mit ses mains derrière sa tête, contre l'oreiller, et ferma les yeux, se laissant entraîner quelques minutes dans le monde des limbes. Son visage était détendu, serein alors qu'il prenait un repos amplement mérité ; il ne se réveilla que lorsque la doctoresse sortit de la salle de bain ; elle avait enfilé ses bottes et là, le regard de Noah se mit à s'éclairer comme les lumières d'un sapin de Noël.

Citation :
"Je l'ai met vu l'effet que ça te fait"

D'un geste fluide, Noah s'était levé, toujours en tenue d'Adam. Il s'était avancé vers Kylee et l'avait enlacée d'un bras, alors que le pouce de sa main libre effleurait ses lèvres si tentantes. Il la regardait avec amour, alors qu'un éclair de désir venait de traverser ses prunelles. Bien vite, il secoua la tête et se contenta d'un chaste baiser.

"J'avoue que je ne pourrai plus jamais regarder ces bottes de la même manière. Tu es une tentatrice, mais je vais me retenir ma belle, nous n'en avons pas fini avec New-York !"

En effet, le couple en profitait au maximum ! Après la douche de Noah, lui et Kylee étaient de nouveau partis à la découverte de la Grosse Pomme, même si le jeune homme connaissait très bien sa ville natale. Quand la doctoresse évoqua l'idée de s'y installer un jour, cela l'avait fait réfléchir ; d'un côté, elle n'avait pas tort : moins de risques, plus de temps avec leurs familles. Mais d'un autre côté, ils avaient également une famille sur Atlantis. Cela faisait cogiter Noah un bon moment, avant qu'il ne se décide à vivre au jour le jour. Qui sait ce que le destin leur réservait ! (vu les joueuses, du whump XD). Bien que médecin, il ne remarqua pas une seule fois que Kylee avait des douleurs au ventre, trop occupé à lui faire découvrir des choses nouvelles dans la ville de son enfance. Il lui fit goûter le pain de viande et la tarte au potiron, autres mets New-yorkais. Cela faisait tellement longtemps qu'il n'avait pas mangé ça, qu'il en apprécia chaque bouché, avant d'en commander à nouveau et de prendre en dessert une grosse part de tarte au chocolat et noix de pécan, quitte à prendre quelques kilos. Il les perdrait bien rapidement sur Atlantis !

En revenant à l'hôtel, Kylee s'en alla rejoindre des amis, et Noah avait préféré les laisser à leurs retrouvailles. En fait, il était un peu fatigué de cette folle semaine à New York ! Une petite sieste ne lui ferait pas de mal. Lorsqu'il se réveilla quelques heures plus tard, il constata que la jeune femme n'était toujours pas rentrée, ce qui n'était pas dans ses habitudes. Bien qu'il savait qu'elle était au bar/salon de l'hôtel, le médecin se débarbouilla un peu et descendit la rejoindre. Lorsqu'il l'aperçue, elle était entourée de ses amies, qui avaient l'air sympathiques, bien que l'une d'entre elles semblait le dévorer du regard. Tant pis ! Noah se jeta dans la fosse aux lionnes, bien qu'il se sentait légèrement... mis à nu par l'amie de Kylee qui le regardait toujours. Sa fiancée venait sûrement de dire qui il était, puisque les deux autres jeunes femmes vinrent vers lui et l'attrapèrent rapidement, alors que le pauvre Noah se sentait totalement désemparé. Arrivé à la table, ce fût encore pire !


Citation :
"Lui un si beau spécimen, tu as réussi à l'attraper dans tes filets.
- c'est vrai qu'il a une bonne bouille...
- tellement que cette jeune femme a voulu faire de vous son quatre heure"

Noah regarda la dite célibataire et se mordit la lèvre, avant de se poster derrière Kylee et de poser ses mains sur ses épaules, puis d'embrasser le haut de sa tête.

Citation :
"C'est donc vous son preux chevalier, elle n'a fait que parler de vous, avant qu'on la coupe un peu dans son élan, sinon elle nous aurait démoralisé.. Nous n'avons pas une vie aussi trépidante.
- Vous pratiquez quel spécialité déjà ?
- Vous avez déjà jouer au docteur avec Kylee ?
- Vous auriez pas un frère aussi canon que vous ?"

Perplexe, désemparé, et un peu apeuré par cette troupe de jeunes femmes surexcitées, Noah prit une inspiration et s'installa à une chaise, entre Kylee dont il prit la main dans la sienne, et l'amie célibataire qui, alors qu'elle ne savait plus où se mettre une minute auparavant, s'était visiblement remise.

"On se calme les filles, nous avons le temps... enfin j'espère que ça ne te dérange pas que je sois venu te rejoindre ma chérie ?"

Kylee secoua la tête, ce qui le rassura alors qu'il expliquait la spécialité qu'il exerçait, avant de se tenir au strict nécessaire dans ce qu'il disait au sujet de jouer au docteur avec sa fiancée. Puis il se tourna vers la célibataire.

"Si vous avez de quoi noter, j'ai peut-être un ami qui pourrait vous intéresser."

Noah sortit son portable et montra la photo d'un de ses amis New-yorkais, justement célibataire.

Spoiler:
 

"Oh... oooooh ! Il me plait celui-là ! 9/10 !"

Dès lors que Noah ai donné le numéro à la jeune femme, cette dernière s'éloigna pour téléphoner et, au fil des minutes qui s'écoulaient, à voir son sourire, le courant avait l'air de passer entre les deux célibataires, ce qui fit sourire Noah. Sous la table, il posa une main sur la cuisse de Kylee, alors qu'il buvait une gorgée d'un cocktail qu'il avait commandé.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Mar 2 Sep - 20:47

Kylee inonda la salle de son rire cristallin à voir comment ses amies martyrisée son fiancé. Le visage du médecin était mortifié et l'intensité de son regard lancé des appels au secours silencieux. Cela ferait une belle anecdote à raconter à Castiel à leur retour: Noah dans la cage des tigresses. Si les doigts de ses amies auraient été des griffes, le pauvre médecin se serait sans doute retrouver en caleçon, les vêtements lacérés et en lambeaux.

"On se calme les filles, nous avons le temps... enfin j'espère que ça ne te dérange pas que je sois venu te rejoindre ma chérie ?"

A sa douce intention, elle sentit un petit frémissement au fond de son corps. Elle se sentait enfin fière d'elle. C'était peut être carrément ridicule, mais toute sa vie, Kylee n'avait eu cette chance de se sentir fière de quelque chose; sa mère la cassant bien trop souvent, par des phrases cinglantes. De plus et comparé à ses amies, elle n'avait jamais eu la chance de s'afficher avec un jeune homme séduisant, préférant les études qu'aux aventures successives. Alors oui ! Pour une fois ! Kylee était fière et heureuse de pouvoir se venter devant son trio préféré. Elle avait quelque chose entre les mains qui lui permettait de s'épanouir et ça, ça n'avait pas de prix. Kylee irradiait de bonheur et cela se voyait au grand sourire bêta qu'elle lançait à son cher et tendre (aidé sans doute de l'alcool parcourant ses veines).

"Non du tout mon sucre d'orge... à la condition que tu me payes une nouvelle margarita... il n'y a plus de champagne."

Non ce n'était pas dans ses habitudes de l'appeler ainsi et Oui, ses amies eurent un petit pouf de rire, avant d'avoir les yeux brillants lançant des "c'est meugnon". Lorsqu'il s'assit à ses côtés, elle saisit sa main et se pencha légèrement sur lui, posant la tête sur son épaule lui susurrant qu'elle était désolé d'avoir mis autant de temps. Puis Noah répondit aux questions posées, faisant ainsi connaissances avec ces gentilles harpies. Lorsqu'il proposa le n° d'un de ses amis, Kylee se pencha et arqua un sourcil à la vu de la photo. Woah ! C'est vrai qu'il n'était pas mal et il ferait le bonheur de Stacy qui s'empressa d'aller l'appeler.

"Tu étais avec lui lors de ta sortie entre amis ?... Il ressemble plus à un Footballeur qu'à un médecin.
- C'est vrai... je ne me souviens pas avoir vu des top modèle de son genre à la fac. Enfin dans tout les cas, ça fait plaisir de vous voir si heureux
- Ca crève les yeux que vous vous aimez... Oublie pas de nous inviter au mariage Kylette ! On va te surchauffer ta soirée
- Hennn qu'est-ce-que je t'ai dis avec ce surnom (bouche les oreilles de Noah) ! Le mariage c'est pas pour tout de suite, on a le temps... Mais en parlant de sur-chauffage, c'est Stacy qui ne va plus se sentir" lâcha-t-elle, fuguasse, après tout c'était Noah qui s'était incrustée dans un groupe de fille, il devait en subir les conséquences. Une fois la margarita finie et quelques conversations plus tard, le groupe se leva pour partir respectivement à leur appartement. Les au-revoirs furent vraiment difficile pour Kylee qui s'était sentit revivre l'espace de quelques heures, plongée dans une insouciance presque adolescente. Cela faisait un bien fou de décompresser et d'oublier les choses sérieuses. Stacy avait été la plus ému et avait fini par embrasser Noah sur la joue l'enveloppant de ses bras:

"Prend bien soin de notre petite fleur... oh et merci pour Sam"

Clin d'oeil avant de reprendre une dernière fois Kylee dans ses bras et s'en aller avec le groupe. Dans l'ascenseur qui menait à leur chambre, la jeune femme fut des plus silencieuse. En réalité, une petite boule était présente dans sa gorge, mais là était la vie, toute bonne chose avait une fin. A ce moment, Kylee comprit pourquoi Noah avait été légèrement dépressif lorsqu'il avait quitté ses amis.

"Ce sont de joyeuse folle... un peu trop tactile... j'espère que tu n'es pas traumatisé.... A moi, elles vont me manquer..."lança-t-elle d'une voix basse où l'on sentait un voile de tristesse.

Le soir même, Noah avait invité la jeune femme au restaurant pour la rebooster et avait commander un dessert spécial faîte de boule vanille, caramel beurre salé et pistache avec coulis de chocolat, brownies et noix de pécans. Le couple avait mangé ce succulent dessert à deux et s'était couché la pense bien rempli. Le lendemain était le jour du grand départ. Kylee était désespérée et trouvée tout les prétextes pour continuer leurs vacances, comme une gamine pourrait le faire. Mais il n'y avait rien à faire, le temps s'écoulait inexorablement. Lorsqu'ils chargèrent leurs bagages dans le taxi, un souffle glacial traversa la rue et les nuages était d'un gris intense. Sur la route de l'aéroport des flocons de neige tombèrent jusqu'à devenir énorme. Kylee posa un doigt sur l'un des flocons qui s'était déposé contre sa vitre et se retourna vers Noah dans un sourire.

"J'ai bien fais de m’emmitoufler... j'aurais aussi eu de la neige pour repartir."

A la radio, miss météo annonça de fortes chutes de neige et un blizzard pour ce début de soirée. Chouette ! pensa la jeune femme. Et sa crainte se confirma lorsqu’arrivé à l'aéroport une masse phénoménal de personne était réparti ci et là. Des enfants pleurants dans les bras de leurs mères, des couples serrés dans les bras l'un de l'autre sur les rares sièges encore libre. En levant les yeux, elle put distinguer sur le panneau d'affichage que bon nombre d'avion avait un retard indéterminé. Resté à savoir si le leur été dans le lot. Une heure plus tard, une queue à n'en plus finir et une hôtesse leur affirmant que leur avion n’atterrirait pas ici pour cause météorologique, la jeune femme poussa un soupir de rage. Elle n'avait jamais aimé les files d'attentes pour en plus ne rien avoir à l'arriver.

"On est dans de beaux draps tiens... la navette pour l'Aéroport de Philadelphie n'arrivera que demain matin à 8h ici... C'est fichu ! on ne l'aura pas.. Regarde ce qu'il tombe dehors (désigne l'immense baie vitrée), New York va être paralysé.." lança-t-elle d'un ton péssimiste avant de faire tomber sa valise le long d'une colonne et de s'asseoir dessus comme un siège, croisant jambes et bras.

"J'aimerais tant retourner à l'hôtel.. m'allonger dans ce lit douillet au lieu de faire nuit blanche ici"

(HJ: pour info si tu regardes sur Google Map, Philadelphie, c'est à 2h de route de la Grosse Pomme ^^. C'est faisable xD)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3510

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Ven 5 Sep - 20:08

Citation :
"Non du tout mon sucre d'orge... à la condition que tu me payes une nouvelle margarita... il n'y a plus de champagne."

Dire que Noah avait été surpris était un euphémisme ! Quand Kylee l'appela "mon sucre d'orge", le médecin se mit à la regarder bizarrement, la tête penchée sur le côté alors que ses joues rosissaient légèrement à cause de ce surnom. Mais la jeune femme avait l'air légèrement pompette donc, cet excès de surnom doux et... embarrassant devait être du à ça. Les amies de la jeune femme n'en avaient pas perdu une miette d'ailleurs et, grâce à ça, le couple se faisait gentiment charrier. Ce fût au tour du jeune homme d'avoir un sourire béat, lorsque Kylee posa sa tête sur son épaule en s'excusant. Il pressa sa main contre sa cuisse et répondit que ce n'était pas grave, avant qu'il ne soit assaillit de questions par les jeunes femmes autour de la table. La dernière célibataire du clan n'allait pas le rester bien longtemps, vu la tournure que cela prenait avec son ami Sam.

Citation :
"Tu étais avec lui lors de ta sortie entre amis ?... Il ressemble plus à un Footballeur qu'à un médecin.
- C'est vrai... je ne me souviens pas avoir vu des top modèle de son genre à la fac. Enfin dans tout les cas, ça fait plaisir de vous voir si heureux
- Ca crève les yeux que vous vous aimez... Oublie pas de nous inviter au mariage Kylette ! On va te surchauffer ta soirée
- Hennn qu'est-ce-que je t'ai dis avec ce surnom (bouche les oreilles de Noah) ! Le mariage c'est pas pour tout de suite, on a le temps... Mais en parlant de sur-chauffage, c'est Stacy qui ne va plus se sentir"

Noah se mit à pouffer de rire face au surnom que les amies de Kylee avaient donné à cette dernière.

"Kylette ? Je n'étais pas au courant de ce détail..." La regarde en souriant et en lui prenant les mains. "Mais je préfère l'appeler "ma belle", parce que c'est ce qu'elle est."

Il eut un sourire pour sa belle justement, avant d'expliquer que, lors de leurs années fac, Sam était bel et bien en médecine, mais il était également capitaine de l'équipe de football. Bien sûr, il du expliquer également pourquoi le mariage ne serait pas pour tout de suite, car le couple voulait prendre son temps, et ne pas tomber dans une routine désagréable.

Vint les fameux au revoir pour la bande d'amies de Kylee. Noah fit la bise à tout ce petit monde et souhaita bonne chance à Stacy pour sa sortie avec Sam, mais selon lui, il n'y aurait aucun problèmes, ces deux-là avaient l'air d'être faits pour s'entendre. Une fois dans l'ascenseur, le médecin remarqua le silence de sa fiancée.


Citation :
"Ce sont de joyeuse folle... un peu trop tactile... j'espère que tu n'es pas traumatisé.... A moi, elles vont me manquer..."

Noah eut un mordillement de lèvre et combla l'espace qu'il y avait entre lui et Kylee. Sans penser à quoi que ce soit d'autre, il la prit dans ses bras et la serra contre son torse, la berçant de gauche à droite. Il sentait qu'elle pouvait craquer à tout moment, même si elle voulait toujours jouer la femme forte. Le médecin caressa également ses cheveux dans un geste apaisant, lui lançant des petits "chut" alors qu'il essayait de la rassurer.

"Allez... tu les reverras ok ? Je te le promets et tu sais quoi ? Si un jour tu ressens le besoin de quitter définitivement Atlantis, je te suivrai." Prend son visage entre ses mains et colle son front contre le sien. "Ce n'est pas une décision à prendre à la légère, mais on peut y songer, tu ne crois pas ?"

Par la suite, Noah l'invita à dîner et laissa Kylee commander tout ce qui lui plaisait. Oui, le jeune homme était clairement un amoureux transit qui faisait tout ce qui était en son pouvoir pour rendre sa fiancée heureuse. C'était peut-être niais, mais il était ainsi. Le couple mangea maintes choses délicieuses. Ce fût donc avec l'estomac plein qu'ils s'en allèrent vers l'aéroport... bondé de monde. Ce n'était pas bon signe, et Noah sentait l'angoisse monter en lui. Les grosses chutes de neige, il n'aimait pas ça, littéralement.

Citation :
"J'ai bien fais de m’emmitoufler... j'aurais aussi eu de la neige pour repartir."

Noah eut un sourire forcé, pas très naturel, mais il tentait tant bien que mal de dissimuler son stress. Stress qui s'accumulait au fil des heures en voyant les pistes s'encombrer de cette poudre blanche qu'était la neige, qui tombait en rafale. Ce qui devait arriver arriva... ils ne pouvaient pas embarquer et donc, ils arriveraient en retard pour la correspondance, et le départ pour Atlantis.

Citation :
"On est dans de beaux draps tiens... la navette pour l'Aéroport de Philadelphie n'arrivera que demain matin à 8h ici... C'est fichu ! on ne l'aura pas.. Regarde ce qu'il tombe dehors (désigne l'immense baie vitrée), New York va être paralysé.."

Noah suivit Kylee et s'agenouilla face à elle en lui prenant les mains. Celles-ci étaient glacées et il tenta de les réchauffer en les frictionnant entre les siennes. Il lui fit un sourire d'excuse et pensa même à aller glaner des informations, mais il connaissait le principe : trop de neige, pas de départ avant le lendemain, voire pire.

Citation :
"J'aimerais tant retourner à l'hôtel.. m'allonger dans ce lit douillet au lieu de faire nuit blanche ici"

N'y tenant plus, le jeune homme posa sa tête sur les genoux de Kylee et ferma les yeux, tout en s'empêchant de céder à la panique qui, en lui, tentait de sortir. Dans sa tête, il tentait de trouver une solution car non, il ne voulait pas laisser sa fiancée dans un tel état, dans cet aéroport bondé. Bien sûr, il y avait quelque chose qu'il pourrait faire, mais tiendrait-il le coup. En soupirant un bon coup, il se détacha de la jeune femme et évoqua son idée, sans la regarder dans les yeux, de peur qu'elle y voit ses angoisses.

"On peut peut-être louer une voiture. Philadelphie est à 2h d'ici. Plus à cause de la neige mais... on peut arriver à temps et prendre un autre avion."

Après la réponse de Kylee, Noah s'empressa de louer une voiture, ce qui avait mit un peu de temps, puisque d'autres personnes avaient eu la même idée. Une fois les bagages dans le coffre, il se mit derrière le volant, souffla un bon coup et s'engagea dans la circulation.

Une circulation dense bien sûr, avant qu'elle ne devienne plus fluide en dehors de la Grosse Pomme. La neige continuait de chuter en abondance sur les routes, mais Noah arrivait à gérer, pour le moment. Mais au bout d'un certain temps, il plaça une main sur le genoux de Kylee. Sentir physiquement sa présence lui faisait du bien, alors qu'elle somnolait à ses côtés.

Plus il roulait, moins il croisait de voitures. Seuls ses phares éclairaient la route... enfin... jusqu'à ce que de gros phares ne commencent à apparaître, face à lui. Noah retint son souffle, espérant que ce camion n'était pas réellement dans sa file de route, mais plus les secondes passaient, plus il voyait le véhicule foncer droit sur lui... comme à ses 7 ans...


[Flashback vécu en direct dans la tête de Noah.]

"Maman j'ai faim..."

"On arrive bientôt mon chéri. Quand on sera rentrés, tu auras droit à un chocolat chaud et des cookies, d'accord ?"

Le petit Noah souriait de toutes ses dents à l'évocation de ce goûter tardif de nuit. Lui et ses parents rentraient d'un séminaire d'avocats, que son père avait présidé. La neige tombait en abondance sur les routes et il y avait peu de voitures. Du siège avant Jillian s'était retournée et regardait son fils avec amour, alors que lui-même l'observait avec son sourire enjôleur.

"Cesse donc de le couver Jillian ! Il va finir par devenir un bon à rien si tu continues ainsi !"

Jillian lança un regard noir à son mari tout en se disputant avec lui, lui disant qu'elle traitait son fils comme elle le voulait, et qu'elle lui donnait de l'amour, pas comme lui. Ce fût la goutte d'eau pour le père de Noah qui se tourna vers sa femme et la gifla, tout en la regardant avec colère. Le petit garçon s'était recroquevillé dans son siège et commençait à pleurer. C'est là que son père se retourna et se mit à lui hurler dessus, ne cessant de lui dire que pleurer, c'était pour les faibles. Au même moment, le klaxon d'un camion se fit entendre, suivit du hurlement de Jillian. Le père de Noah dévia sa trajectoire, mais le mal était fait, et la voiture avait fait plusieurs tonneaux, avant de se planter contre un arbre. Durant tout ce temps, Noah avait fermé les yeux. Lorsqu'il se réveilla plus tard, un ambulancier l'extirpait de la voiture, où il y avait beaucoup de sang. Sa mère était inconsciente, ensanglantée alors que son père, cet enfoiré, s'en était sorti avec quelques égratignures. Comment ? Personne ne le savait, mais tout ceci avait marqué le petit garçon.

Après ça, il lui avait fallu des mois, avant de remonter dans une voiture...


[Fin du Flashback]

Les souvenirs affluaient dans la tête de Noah, alors que le klaxon du camion ne cessait de faire du bruit qui l'assourdissait. Il serrait les dents et gémissait de douleur, tant la souffrance des souvenirs lui lacérait le cœur, encore et encore. Les larmes roulaient toutes seules sur ses joues, alors qu'il était complètement paralysé.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Lun 8 Sep - 12:22

Lorsqu'elle soupira de frustration et d'énervement en lâchant qu'elle voudrait retourner à l'hôtel, ses traits de visage apaisèrent lorsque son médecin favoris posa sa tête sur ses genoux tout en frictionnant ses mains pour les réchauffer. Kylee poussa un petit "oh" silencieux avant de penché la tête dans un sourire désolé et aimant. Ce contact la déstressé, tout comme dans l'ascenseur lorsqu'elle avait quitté ses amies et qu'elle avait eu le cafard. Par moment elle avait l'impression qu'elle pouvait tout vaincre, aller au delà de ses limites tant que cet homme était à ses côtés. C'était peut être ça l'amour avec un grand A. Former un duo, une équipe ou chacun des deux membres sait qu'il peut compter sur l'autre dans les coups durs comme les bons moments. Et sa réflexion sur le fait qu'il serait prêt à la suivre si jamais ils devaient quitter Atlantis et retourner sur Terre, n'était pas tombé dans l'oreille d'une sourde. Il l'aimait, sincèrement, pour entrevoir cette possibilité. Lorsqu'il rouvrit les yeux pour fixer un point, la jeune femme fronça les sourcils. Non, Kylee n'avait pas entendu l'angoisse dans sa voix, c'était juste que son cerveau était en train de tourner à plein régime. Louer une voiture, oui cela pourrait être bien et éviterait d'être en retard.. Mais était-ce raisonnable avec cette neige qui s'accumulait au dehors ? Son regard passa vers la grande baie vitrée où des chasses neiges dégagés les pistes pour les derniers avions devant attérir dans ce blizzard.

"I don't know.. but we can try.. slowly with prudence"

Une heure plus tard, Kylee fermait la portière et regarda les essuies glaces se mettre en route pour retirer les flocons. Au soupir de Noah, elle tourna sa tête vers lui.

"Ca va ?... Ecoute si jamais tu veux que l'on s'arrête en route pour que je prenne le volant, dis le moi okay ? Personne n'aime rouler par un temps pareil" lança-t-elle s'en savoir qu'au fond de Noah, une tempête de mauvais souvenir l'affublait. Ils mirent 1h à sortir de la ville avec les bouchons, le timing serait plus long que prévu, mais beaucoup moins que s'ils auraient dû attendre à l'aéroport. Sur l'autoroute les voitures se firent plus rare jusqu'à totalement disparaître lorsqu'ils empruntèrent une nationale obligatoire pour leur trajet. Par ici la neige était beaucoup plus fine et ne tombait plus en abondance. Toutefois le sol était recouvert d'une file pellicule. Kylee lui avait murmurer d'y aller doucement plusieurs fois, notamment dans les tournants et les ponts sujet aux plaques de verglas.

"Avec la forêt en contrebas, le non éclairage, le froid... ça fait presque film d'horreur. Il manque juste la brume. Attention on va peut être rencontrer la Dame Blanche.. bouuuh" lança-t-elle pour détendre l'atmosphère car Noah était bien silencieux, ce qui ne lui ressemblait pas...son visage était sérieux et cripsé sans doute concentré. Mais pour sa part c'était aussi une façon de penser à autre chose, car depuis le départ de l'aéroport ces douleurs au bas ventre était revenu et elle n'avait pas de cachets sur elle. Par moment la douleur aigüe lui coupait le souffle avant de disparaître, faisant yoyo. Respirant avec difficulté de façon silencieuse, elle se cala confortablement sur son siège, pour ne pas que son visage ne se voit avec les rares poteaux électriques de la route. Pour finir elle finit par s'assoupir et ne sentit pas la main de Noah se posait sur elle.

https://www.youtube.com/watch?v=LrWwtU7iyl0

Ce n'est qu'en entendant des gémissements et des klaxons sourd qu'elle émergea. Kylee eut un peu de mal à reconnecter, mais lorsque plusieurs appels de phares s'ensuivirent en plus des klaxons, la jeune femme resta estomaqué, interdite l'espace d'une fraction de seconde. Oui, un camion était en train de leur foncé dessus.. où plutôt Noah était à contresens.


"No.... noah.... NOAH !!!" cria-t-elle, alors que la panique l'envahissait. Mais ce dernier ne réagissait pas, comme s'il était en état de choc. C'est alors que Kylee écouta son instinct de survie, son cerveau s'était totalement coupé, seul le fait d'éviter une mort certaine comptée.

"C'est pas vrai !!"

Elle tendit le bras sur le volant et tira violemment dessus pour esquiver le camion au dernier moment, sauf qu'elle n'arriva pas à redresser et la voiture sortit de la route. La jeune femme se mit à crier, toujours la main sur le volant, voyant la scène au ralentit et la fin être proche car un énorme tronc d'arbre était juste devant eux. 80m, 50m, 20m..... et ce qui devait arriver, arriva. La voiture s'encastra dans l'arbre, les airbags se gonflèrent instantanément, mais le choc fut rude et ce fut le trou noir.

Lorsque Kylee entrouvrit les yeux, elle se sentit vraiment mal, sa tête pulsait et elle avait l'impression que son corps ne répondait plus. Le son de l'alarme de la voiture lui venait en écho, son ouïe bourdonnait. La jeune femme tenta de s'appuyer de ses mains sur la tableau de bord, alors que sa tête était de côté sur l'airbag. Grimaçant de douleur, elle réussit à se redresser et mit une main tremblante sur son front. Elle ne savait pas depuis combien de temps ils étaient ainsi, son dernier souvenir était l'arbre, puis le black out total. Respirant fébrilement, elle vérifia ses stats primaires à savoir si ses cervicale et sa colonne n'avait rien eu et heureusement non. Puis en rouvrant les yeux, elle vit Noah la tête de côté dans l'airbag. Kylee eut un gémissement doublait d'un sanglot, alors que ses yeux s'embrumait. Elle détacha sa ceinture et posa de deux tremblant sur sa carotide. Kylee fut néanmoins soulagé de savoir qu'il était toujours en vie, mais comment savoir s'il n'avait pas quelque chose d'interne.


"Mon amour ?" l'appela-t-elle doucement, sans réponse. Elle caressa sa joue meurtrie toujours tremblante, dû au contre coup et vérifia s'il n'avait rien à sa colonne avant de le détacher. Le capot fumé, il ne fallait pas rester là. Descendant de la voiture, elle se retint à celle-ci et referma son manteau sur elle, puis prise d'une soudaine nausée, elle rendit l'unique sandwish qu'elle avait pu manger. Son estomac lui brûlait et des barres l'a faisait souffrir à son bas ventre. La douleur était encore plus horrible qu'avant l'accident. Avait-elle des liaisons ? Elle n'en savait rien, et ce même si elle était médecin ! Kylee n'avait pas la tête à ça, c'était déjà bien assez compliqué de garder son sang froid. Elle tenta vainement d'intercepter du réseau et prit une couverture dans le coffre avant de la mettre sur la neige. Puis elle détacha Noah, en se concentrant.

"Allez viens... faut pas rester ici"

Bruit d'huile qui se répand.

"Non, faut pas.. rester" glapit-elle. En maintenant la tête comme elle le pouvait, elle le fit basculer sur le côté jusqu'à le poser plus ou moins délicatement sur la couverture tout en poussant un cri de douleur. Elle n'avait pas encore remarquer que son épaule était déboîté par l'adrénaline du contre coup.  Reniflant, elle s'emparant de deux pants et tira de son autre bras pour l'éloigner de la voiture. Lorsqu'il furent assez loin, elle écouta de nouveau les pulsations de Noah et eut des pincements au coeur en voyant les dégâts sur son arcade, sa joue, ainsi que les quelques hématomes en formation.

"Pourquoi tu ne l'as pas éviter.... pourquoi.. qu'est-ce qu'il s'est passé... Aww s'il te plaît, ne me laisse pas.... je sais même pas où nous sommes" lança-t-elle, en se balançant d'avant en arrière tout en caressant la naissance des cheveux de Noah, inconscient. C'était des gestes mécaniques pour lutter contre la panique qui ne la quittait pas, son désarroi et surtout sa douleur. Sa tête tanguait dangereusement, son corps tout entier la faisait souffrir. Elle n'osait trop bouger de peur de souffrir de son épaule ou d'avoir une nausée qu'elle ne serait contenir, l'affaiblissant d'avantage. Au bout d'un certain temps, elle trouva la force de se lever, une main sur son ventre et alla jusqu'à la voiture pour prendre une autre couverture. Lorsqu'elle revint à mi-chemin, la voiture s'enflamma. Kylee eut juste le temps de mettre la couverture sur Noah pour ne pas qu'il est froid, que la voiture explosa. Instinctivement la doctoresse se pencha sur Noah pour le protéger et elle eut un léger cri de surprise. Ses yeux rougis et brillant étincelèrent lorsqu'elle se retourna pour voir la défunte voiture, puis sa vue se brouilla, le mal-être l'happant totalement. Tournant de l'oeil, elle s'allongea à côté de Noah et plongea dans l'inconscience.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3510

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Mar 9 Sep - 18:16

Citation :
"Ca va ?... Ecoute si jamais tu veux que l'on s'arrête en route pour que je prenne le volant, dis le moi okay ? Personne n'aime rouler par un temps pareil"

Noah avait brusquement tourné la tête vers Kylee. Qu'elle prenne le volant ? C'était horriblement tentant... mais à voir les cernes qui commençaient à se dessiner sous les yeux de la jeune femme, il se mit à secouer la tête et se força à sourire, afin d'éviter le trop plein de question sur ses angoisses. Déjà, lorsqu'il avait la tête sur les genoux de sa fiancée, cette dernière avait forcément du percevoir un peu d'anxiété.

"Ça devrait aller, après tout, on a un peu plus de 2h de route jusqu'à Philadelphie, ça ne posera pas de problème pour moi."

Et pourtant, les problèmes allaient arriver. Plus la voiture que conduisait Noah avançait, moins il y avait de circulation. Les routes devenaient glissantes et le médecin hochait froidement la tête lorsque Kylee lui demandait de ralentir. Son comportement montrait à quel point il était concentré ; même la blague de Kylee sur la Dame Blanche n'avait pas réussit à le dérider.

C'est alors que, en voyant le camion arriver vers le couple, Noah se sentit happé par un des mauvais souvenirs de son enfance, à savoir l'accident qui avait provoqué la stérilité de sa mère, et une peur panique de la voiture pour le médecin. Peut-être aurait-il du écouter Kylee, et lui laisser le volant. Mais à ce moment précis, plus rien n'existait, mis à part la douleur et ce camion qui arrivait de plus en plus près de la voiture de location.


Citation :
"No.... noah.... NOAH !!!"

Cette voix qui venait de loin... Noah la connaissait, mais il n'arrivait plus à savoir à qui elle appartenait et surtout, cela ne le ramenait pas à la réalité. Il revint brusquement à lui et secouant la tête dans tous les sens, lorsque Kylee agrippa le volant pour leur faire éviter le camion.

"Non non non !"

Paniqué à l'idée de revivre la même chose que durant son enfance, le jeune homme reprit totalement conscience et tenta de redresser la voiture, tout en freinant. Oui mais voilà, il était trop tard et le véhicule percuta violemment un arbre. La tête de Noah se claqua contre la vitre de sa portière qui commençait à se briser, lui ouvrant l'arcade. Puis il se cogna contre l'airbag et, à ce moment-là, il perdit connaissance. Il ne se réveilla que bien plus tard, sous une couverture ; le pauvre ouvrit péniblement les yeux et du s'y reprendre à plusieurs fois, tant il avait mal à la tête, mais aussi au visage. Délicatement, il tenta de bouger pieds, jambes, et le reste de son corps. Apparemment, il n'avait rien de cassé. Mais de l'extérieur, il aurait plusieurs bleus et hématomes qui le faisait souffrir alors qu'il se redressait. En regardant autour de lui, son regard se vrilla à la voiture en feu, puis à Kylee. En voyant l'état de cette dernière, le poing de Noah se plaqua contre sa bouche afin d'éviter d'hurler sa douleur. Il ferma les yeux et inspira lentement, plusieurs fois pour se reprendre. Lorsque cela fût effectué,il plaça deux doigts contre la gorge de sa fiancée et soupira de soulagement. Malgré la coupure qui s'étalait de son menton à sa mâchoire, et malgré le sang qui s'en écoulait, elle n'avait pas grand chose. Du moins, à l’œil nu. Elle comme lui pouvaient très bien avoir des lésions internes...

Délicatement, Noah secoua Kylee.


"Hey... allez réveille-toi, s'il te plaît..."

Les lèvres de sa fiancée devenaient bleues à cause du froid. Le jeune homme se mit à jurer, se traitant de tous les noms d'oiseau possible. Tant bien que mal, il enveloppa Kylee dans une des couvertures, ignorant son corps qui ne demandait que du repos. Le couple ne pouvait pas rester là, sous risque de mourir de froid, et ce malgré le feu qui provenait de la voiture, qui pouvait exploser une seconde fois. L'angoisse tenaillait les entrailles de Noah qui ne pouvait s'empêcher de revenir à ce souvenir d'accident. Il se sentit mal en sachant qu'il avait provoqué la même chose qui, de ce fait, pouvait provoquer la mort de sa fiancée s'il ne faisait rien.

Noah se fit violence et n'écouta pas son corps mal en point et souleva Kylee dans ses bras, la portant comme une jeune mariée, même s'il ne pensait pas du tout à ça. La neige recommençait à tomber en abondance, mais le médecin se mit à marcher le long de la route. Il espérait trouver un téléphone d'urgence, ou voir une voiture qu'il pourrait arrêter pour leur porter assistance. Marchant avec difficultés, son regard se posa à nouveau sur la jeune femme ; en voyant son visage pâle et ses lèvres encore bleues, il la serra contre lui en espérant la réchauffer.


"Ça va aller, on va s'en sortir. Merde... pourquoi je t'ai pas écoutée ?"

Et pourquoi n'avait-il pas parlé de cette angoisse à Kylee ? Parce qu'il ne voulait pas se montrer faible devant elle ; stupide égo masculin... Noah marchait depuis un moment déjà, et il n'y avait pas la trace de la moindre civilisation aux alentours. A bout de forces, il se décala de la route et s'appuya contre un arbre, toujours avec sa fiancée dans ses bras. Il ferma les yeux un instant et tentait de reprendre sa respiration.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Mar 9 Sep - 20:45

Kylee avait sombré dans une inconscience réparatrice. Sous l'émoi, la douleur et la fatigue, la jeune femme avait fini par lâcher prise. Un lâcher prise salutaire au vue de ses lésions internes dont Kylee n'aurait conscience que d'ici quelques temps. Pour le moment Morphée lui offrait l'exil et l'apaisement. A de rare moment, la jeune femme s'éveillait et entrouvrait les yeux dans le vague, plus portée par une sensation de malaise qu'autre chose avant de retourner dans le noir.. mais cela fut de courte durée. Le balancement apaisant des pas de Noah cessèrent ce qui déclencha son réveil.

Citation :
"Ça va aller, on va s'en sortir. Merde... pourquoi je t'ai pas écoutée ?"

Kylee analysa cette phrase de son esprit embrumée avant qu'un frisson ne la parcourent, elle avait froid. Il devait faire facilement -10° à cette heure de la nuit.

"Parce que... tu es aussi têtu que moi" lança-t-elle faiblement, la lèvre tremblante. Kylee plongea son regard dans le sien et se sentit l'espace de quelques secondes vraiment bien, se perdant dans ce regard d'un bleu acier, oubliant le reste. Il allait bien, du moins physiquement, bien que blême et fatigué. Toutefois la douleur l'extirpa de sa rêverie, sa respiration se saccada pour tenter de la faire disparaître. Elle lui intima de la poser au sol et elle se tint contre lui, le temps de reprendre ses esprits.

"Je suis si heureuse que tu ailles bien... j'ai eu... (sa lèvre bleutée trembla à nouveau, alors que son regard se fit lumineux. Adieu la Kylee forte, le choc de l'accident l'avait rendu vulnérable, ça et les conséquence). En te voyant inanimé sur l'airbag, j'ai cru que c'était fini... l'espace d'une seconde je suis morte mille fois.." lança-t-elle d'un ton mortifié, alors que son visage exprimait une étrange expression. Ses yeux bien que fatigués étaient baignés de douleur tant morale que physique. Puis secouant la tête, elle regarda sa main où la circulation passait difficilement et cette satané épaule.... Dans un faux mouvement, elle réprima un cri et inspira bruyamment.. elle retira son manteau non sans couiner de souffrance. Sous l'air choqué de Noah, elle lui tendit son bras puis d'un ton étonnement calme pour les circonstances:

"Durant l'accident, mon épaule s'est déboîtée.. c'est en te sortant de la voiture que je m'en suis apperçu... L'adrénaline fait bien les choses pour oublier les douleurs, mais s'il te plaît remet ça en place... et vite."

Lorsqu'il posa ses mains sur elle, elle ravala sa salive, anticipant la douleur qui serait fulgurante l'espace d'une fraction de seconde avant que ne rentre dans l'ordre. Voyant son hésitation, elle lui lança un regard autoritaire et ferme.

"Allez ! ne compatis pas.. fais le ! Si tu ne le fais pas je te prom....AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARGH"

Son cri aigüe était à fendre l'âme et dégagea ses poumons. Lorsqu'elle recupéra sa mobilité, elle remit son manteau et le ferma non sans avoir ce regard brillant, déterminé à ne pas laisser la douleur gagner. Elle souffla un merci et se blôtit dans ses bras pour un peu de réconfort, levant la tête pour toucher ses lèvres des siennes. Ce baiser était en soit spécial, jamais ils ne s'étaient embrassés alors qu'ils étaient sans doute en hypothermie tout les deux. Un baiser glacial sans chaleur mais qui faisait tant de bien à Kylee.

"Il faut qu'on marche... pour que notre circulation sanguine continue d'affluée" lança-t-elle par réflexe, légèrement déconnecté de la réalité, comme lorsqu'elle avait sortit Noah de la voiture. Alors que tout deux marchaient sur la nationale, seul le vent hululait à travers les branchages sans vies des arbres. La nuit était de plus silencieuse, excepté quelques bruits d'animaux ci et là. Tenant la main de Noah, celle ci avait finit par se réchauffer un minimum, même si le picotement incestueux à quelques unes de ses extrémités lui indiquait qu'elle devait avoir des engelures. Noah ne parlait pas beaucoup, où alors c'était pour l'encourageait, ce qui lui décochait à chaque fois un faible sourire, pour le rassurer. Lui montrait qu'elle allait bien alors que c'était tout le contraire, elle était assaillis par de violente douleur abdominale. Non ce n'était décidément pas normal ! Et au fond d'elle, elle commençait à avoir peur. La route était encore longue et chaque pas lui était difficile. Sa mâchoire se crispait tellement que cela lui faisait mal.. mais au bout d'un moment la douleur fut trop intense, elle serra un peu plus la main de Noah et ne réprima pas un gémissement.

"C'est rien... je vais bien..." tenta-t-elle de le rassurer, bien qu'elle se sentait le cœur aux bords de ses lèvres... Se reprenant comme elle pouvait, elle décida de détourner son attention, par une question qui lui brûlait les lèvres:

"Que sait-il passé tout à l'heure ?" demanda-t-elle chancelante. Elle n'avait rien dis jusqu'à présent par respect, mais c'était tout de même approprié de savoir pourquoi ils avaient eu accident et risquait d'y passer si aucune voiture ne venait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3510

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Mer 10 Sep - 19:52

Il était clair que Noah n'arrêtait pas de se fustiger quant à ce qui venait de se passer. Jamais il n'aurait du prendre le volant de cette fichue voiture, désormais en flammes et loin d'eux. Le médecin tentait de ne pas craquait ; il regardait droit devant lui en serrant les dents, contractant sa mâchoire, mais une petite voix lui fit baisser les yeux vers Kylee. Elle était consciente, mais blessée plus qu'il ne pouvait le supporter.

Citation :
"Parce que... tu es aussi têtu que moi"

En voyant la doctoresse montrer toutes ses faiblesses, Noah su que rien n'allait pour elle. Son regard, plongé dans celui de sa belle, se fit lui aussi vitreux alors qu'il se mordait violemment sa lèvre inférieure. Ce fût pire lorsqu'il la vit se contracter sous la douleur, avant qu'elle ne lui demande de la poser à terre ; chose qu'il fit à contre cœur, alors que son regard embué ne se détachait jamais du corps de sa fiancée, dont le regard était triste et douloureux. Noah n'arrivait pas à soutenir ce regard ; il détourna la tête et ferma les yeux, totalement impuissant face à la situation.

Citation :
"Je suis si heureuse que tu ailles bien... j'ai eu... En te voyant inanimé sur l'airbag, j'ai cru que c'était fini... l'espace d'une seconde je suis morte mille fois.."

A cette réplique, Noah avait fini par rouvrir les yeux et à regarder à nouveau Kylee. Le regard de cette dernière mêlait douleur, souffrance et tristesse. Lui qui s'était juré de la rendre heureuse devant son beau-père, voilà qu'il faisait tout le contraire ! Quel imbécile !

"On... on est en vie... c'est tout ce qui compte mais... il faut qu'on trouve de l'aide, je peux pas te laisser comme ça." Referme les yeux. "J'en ai déjà assez fait pour aujourd'hui, je n'ai plus envie que tu souffres à cause de moi, alors que je devais te protéger."

En entendant le cri de douleur de Kylee, Noah se précipita vers elle et se demanda ce qu'elle faisait alors qu'elle enlevait son manteau. Elle devrait plutôt le garder avec ce froid. Le choc se peignit sur son visage lorsqu'elle lui apprit que son épaule était déboîtée. Il savait que, en la remettant en place, la jeune femme allait avoir mal durant quelques minutes, et ça lui était insupportable. Mais allait-il la laisser comme ça ? Alors qu'une épaule déboîtée faisait encore plus mal ? Doucement, il plaça ses mains sur son bras et son épaule, mais ne fit rien. A la place, une larme roula le long de sa joue alors qu'il regardait Kylee en secouant la tête. Il n'y arriverait pas...

Mais il se fit violence pour passer outre ce qui allait se produire et, quand sa fiancée lui demanda une nouvelle fois de le faire en râlant, le médecin tira sur son épaule qui se remit immédiatement en place, alors que la jeune femme hurlait sous la douleur qui, heureusement, passa rapidement. De son côté, Noah avait prit sa tête entre ses mains alors qu'il la secouait de gauche à droite, honteux de l'avoir une nouvelle fois fait souffrir. Lorsqu'elle vint contre lui, il passa ses bras autour d'elle et la serra fortement contre lui tout en la berçant, alors que lui-même en profitait aussi, ayant besoin de réconfort. Il ne répondit que très peu à son baiser, qui pourtant signifiait énormément à cause de la situation actuelle ; pour finir, le couple s'embrassa, ce qui réchauffa quelque peu leurs lèvres jointes. Noah la regardait droit dans les yeux alors qu'elle le remerciait. Aussitôt, son visage s'assombrit alors qu'il secouait une nouvelle fois la tête.


"Tu ne peux pas me remercier... impossible... regarde où on en est par ma faute ?"

Il eut un long soupir frustré alors qu'il voulait hurler pour ce qui s'était passé, mais Kylee lui changea les idées en suggérant de marcher. Oui, ils devaient faire ça, et ne pas sombrer pour pouvoir survivre. Main dans la main, le couple commença à prendre la route, en espérant trouver de l'aide. Le froid s'insinuait sous les vêtements de Noah qui n'arrêtait pas de frissonner, mais il préférait que ce soit Kylee qui ai la couverture sur elle ; elle comme lui se rassuraient mutuellement, mais c'était difficile de tenir. Plusieurs fois, la vue de Noah se brouillait, mais il fût complètement alerte lorsque sa fiancée eut un gémissement de douleur. Il s'arrêta et se plaça devant elle, ses mains sur ses épaules.

"Qu'est-ce qu'il y a ? Tu me fais peur Kylee, où est-ce que tu as mal ??"

L'expression de panique que Noah arborait ne devait sans doute pas rassurer sa belle, mais il ne pouvait faire autrement. Le fait qu'elle lui dise que ce n'était rien, ne l'avait pas convaincu mais bien vite, elle embraya sur l'accident. Avec un soupir, le médecin reprit la main de la doctoresse, pour continuer de marcher. Il lui expliqua l'accident de voiture qui s'était produit l'année de ses 7 ans, sa peur de remonter dans un véhicule, et pour finir, la parfaite similitude entre ce premier accident, et celui que le couple venait d'avoir.

"Et comme un abruti je ne t'ai pas écoutée. Mais tu étais fatiguée, je pensais te laisser te reposer. Je pensais aussi avoir surmonté cette angoisse, mais elle m'est revenue en pleine face ce soir et pour finir, on est dans de sales draps."

C'est alors qu'au loin, le couple vit des phares de voiture ; celle-ci arrivait dans leur direction. Noah laissa Kylee sur le bord de la route, afin de s'y placer au milieu. Il agita les bras et demanda de l'aide en criant, mais la voiture continuait sa route sans ralentir. Celle-ci avait finit par klaxonner, et le médecin eut juste le temps de se jeter sur le côté pour ne pas se faire écraser. Les douleurs provenant de son corps, mêlées au froid, se réveillaient et Noah eut toutes les peines du mondes à se relever. Son visage était crispé de douleur alors que Kylee s'était précipitée sur lui. Mais pour l'instant, Noah ne pensait qu'à cette voiture. A nouveau debout au milieu de la route, il regarda le véhicule s'éloigner et eut un regard noir alors qu'il bouillonnait de rage. C'est alors qu'il se mit à hurler comme un malade qui n'avait plus rien à perdre.

"Espèce d'enfoiré ! Continue ta route sale merdeux !" S'éloigne de la route et commence à frapper un arbre de ses poings gelés. "Merde ! Merde merde ! Ce connard ! Pas fichu d'aider quelqu'un !" Continue de se mutiler les mains. "Et moi ! Un homme incapable de protéger la femme de sa vie ! Putain ! Espèce de con !"

En rage contre lui-même, Noah n'arrêta pas de se fustiger et de se faire mal aux mains, devenues rouges à cause du sang. Il se blessait mais, au bout d'un moment, la douleur fût trop forte et il s'écroula face à l'arbre. La tête contre le tronc, les poings plongés dans la neige sur le sol, le corps de Noah tremblait inlassablement alors qu'il hurlait sa souffrance, encore et encore. Les yeux fermés, il se laissa plonger, car il ne trouvait pas de solution pour que lui et Kylee puissent se sortir de là. Mais le pire, c'était qu'il ne savait pas que cette situation allait encore se dégrader, et qu'il allait devoir se faire violence pour survivre et sauver sa fiancée...

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Jeu 11 Sep - 20:21

Kylee ne releva pas le fait qu'il se lamentait de la situation, à quoi bon, cela était fait ! Ce n'est jamais bon de ressasser le passé ! La jeune femme le lui fit d'ailleurs comprendre avant qu'il ne se mette en marche. Son épaule la titilla encore un bon 20 minutes avant de disparaître totalement ce qui n'était pas le cas de ses douleurs abdominales. A décrire, c'était comme si une lame chauffé à blanc, s'amusait à tracer un sillon sur ses boyaux. Une pure horreur. A son gémissement, Noah se posta devant elle en la saisissant par les épaules. Dans son regard dansait une lueur folle, d'angoisse, d'inquiétude, de terreur même. Elle n'avait pas envie de le culpabiliser d'avantage et surtout de perdre son énergie à lui prouver le contraire. C'est alors qu'elle embraya sur le pourquoi du comment et son explication lui glaça le sang un peu plus.

"Tu ne me l'avais jamais raconté... ce souvenir... je suis si désolé que..."

Citation :
"Et comme un abruti je ne t'ai pas écoutée. Mais tu étais fatiguée, je pensais te laisser te reposer. Je pensais aussi avoir surmonté cette angoisse, mais elle m'est revenue en pleine face ce soir et pour finir, on est dans de sales draps."

Elle soupira et posa un doigt contre sa bouche, le regard brillant mais sévère.

"Quand vas-tu arrêter de te sentir coupable de tout et de rien. Sais-tu que les psy appellent ça de l'hyperresponsabilisation.. Fait moi plaisirs, lorsqu'on s'en sortira va sur Google pour moi s'il te plaît et cherche ce concept, sa définition... et le diagnostic (blanc). Ça aurait très bien pu m'arriver. On ne voyait plus les lignes sur la route, il n'y a que la clarté de la lune. Arrête de te torturer pour l'instant présent, tu en as assez souffert étant enfant.... s'il te plaît" demanda-t-elle comme une faveur, tentant de l'apaiser. Après hésitation, il accepta et tout deux continuèrent la route. C'est alors qu'un moteur au loin se fit entendre, les phares se firent de plus en plus lumineux, mais ce dernier passa en s'écartant de Noah. Alors qu'il fut au sol, elle s'agenouilla et posa une main sur son épaule, mais ce dernier se mit dans une colère noire, hors de contrôle et cria sur le chauffard qui s'éloignait au loin. Ses lampes rouges diminuaient de visibilité au loin dans la brume. Elle voulu l'apaiser, mais sursauta à son langage et une autre fois lorsqu'il se traita de con. Non.... non, il ne fallait pas qu'il dise ça.


Elle le regarda faire, impuissante, fatiguée et totalement exaspéré. Pourquoi Dieu faisait-il ça ! C'était complètement con alors qu'ils étaient au milieu de nulle part à environ 160 km à la ronde de la civilisation. Serrant les pants de la couverture, elle resta là, à le regarder se mutiler, alors qu'elle trouvait encore la force de se mordiller la lèvre inférieure.

"Ca suffit ! Arrête les conneries" siffla-t-elle entre les dents. Elle n'avait pas la force de gérer cette crise, elle n'avait actuellement pas la patience de lui rabâcher encore et encore qu'il fallait qu'il arrête avec cette culpabilité malsaine qui ne menait strictement à rien ! et surtout elle n'avait plus les esprits clairs. Ses yeux lui brûlaient, elle avait des sueurs froides et était parcouru de frissons. Non ça n'allait vraiment pas fort ! Elle était à bout et excédée. Bien sûr que ce chauffard était un connard fini, mais on ne pouvait le blâmer. De nos jours qui est-ce qui aurait encore l'audace de s'arrêter pour prendre quelqu'un en stop... en pleine nuit. Son regard terne, le visage tiré, elle lui lança un regard de remontrance, alors qu'un désespoir mêlé à la colère formait une boule dans son ventre.

"Tu crois sincèrement que c'est comme ça qu'on va y arriver ? Tu crois qu'en te démolissant les phalanges ça ira mieux ? Tu crois... que c'est en se lamentant que Crusoé s'en est sorti ! son ton montait crescendo, elle utilisait un semblant d'énergie restant, même si l'on sentait dans sa voix tremblante qu'elle était à bout, fébrile, fatigué.Ta fiancée est encore vivante ! Tu m'as portée alors que j'étais inconsciente, j'aurais pu mourir de froid.. tu as pris soin de moi ! On est coincé tout les deux l! (inspire un grand coup, retrouvant un minimum de couleur rose sur ses joues à force de colère pour le raisonner) [b]Alors maintenant tu te sors les doigts du cul de cet arbre et on se remet sur la route pour ne serai-ce recroiser une voiture ou un...un..."

Elle eut un temps d'arrêt, tout les fourmillements douloureux dans son corps se déferlèrent au niveau de son estomac et la réponse fut sans appel. En s'enervant, son corps s'était tendu et cela avait été la goutte d'eau de trop. Kylee rendu sa bile sur le sol dans des bruits vraiment pas chic alors que ses cheveux tombaient de part en part autour de son visage. Après l'effort, c'était comme si un 4x4 lui était passé dessus. Elle grimaça et posa une main sur son ventre pour se reprendre. A cet instant précis, elle se sentit fièvreuse, prise de malaise, elle discerna vaguement quelqu'un la maintenir sinon ses jambes se seraient sans doute dérobés, puis elle rendut à nouveau son dû. Lorsque ce fut fini, elle s'agrippa à Noah et elle lui passa la couverture, posant son front brûlant contre le sien. Malgré son teint livide où le sang n'affluait plus dans ses jolies joues et ses lèvres pulpeuses, elle saisit les mains de Noah pour les tenir et les examiner. La peau était écorchée, ça devait lui faire un mal de chien. Poussant un soupir, elle déposa un baiser sur chacune d'elle. Malgré la colère qu'elle avait pu avoir, elle était à présent très calme et avait ce côté maternelle. Après lui avoir affirmer avec insistance qu'elle allait bien, malgré le fait qu'il l'avait toucher un peu partout au visage, le couple reprit sa marche. Il n'y avait rien d'autre à faire mais le point positif était qu'il avait arrêté de neiger, juste la nuit noire, le froid et le vent. Deux voitures passèrent à nouveaux, mais sans succès... mais pour ce qui était des insultes, elle n'y fit plus attention.. Elle avait autre chose qui l'a préoccupé: elle-même. La nausée ne la quittait pas, les douleurs irradiaient dans tout son abdomen à présent, elle frissonnait telle une feuille et pas à cause du froid... Bordel de merde, elle savait que ça sentait le brin à plein nez.. c'était une infection... ou alors une hémorragie interne... Seigneur non, elle ne voulait penser à ça. La doctoresse observa Noah shooter dans un cailloux et eut un léger sourire malgré tout, non elle ne voulait pas le quitter, ni lui faire du mal si jamais elle venait à... A cette pensée, ses yeux s'embrumèrent. C'était juste inconcevable. Ils allaient s'en sortir, oui.. se concentrer là dessus... se.... concen....trer là.... Malheureusement ses jambes se dérobèrent sous elle, ses forces l'abandonnèrent. Les yeux dans le vague, elle crut voir la scène au ralentit: une ombre noire se ruant vers elle, des secousses, une bouche lui.. criant dessus ? Elle ne savait pas trop, son ouïe était en mode: off et elle roula des yeux avant de se ressaisir.

"Vv...vv... mmmmh (gémissement)... mon ventre"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3510

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Ven 12 Sep - 11:22

Une fois de plus happé par le souvenir de cet accident que Noah raconta pour la première fois à quelqu'un, ce dernier n'entendit même pas Kylee lui dire qu'elle était désolée de ce qui s'était passé. Encore une fois, il se culpabilisait de ce qui venait d'arriver ; le jeune homme n'avait pas été capable de se ressaisir à temps pour éviter cette mésaventure, qui risquait de leur coûter très cher. Foncer contre un arbre... si la doctoresse ne s'était pas réveillée, tous deux auraient péris dans les flammes. Sur le coup, il ne pouvait rien y faire, puisqu'il avait été inconscient. Les doigts de Noah se posaient sur son arcade mais il les retira bien vite, avec une mimique de douleur alors que sa fiancée lui intima doucement de se taire, non sans une pointe d'autorité dans la voix.

Citation :
"Quand vas-tu arrêter de te sentir coupable de tout et de rien. Sais-tu que les psy appellent ça de l'hyperresponsabilisation.. Fait moi plaisirs, lorsqu'on s'en sortira va sur Google pour moi s'il te plaît et cherche ce concept, sa définition... et le diagnostic (blanc). Ça aurait très bien pu m'arriver. On ne voyait plus les lignes sur la route, il n'y a que la clarté de la lune. Arrête de te torturer pour l'instant présent, tu en as assez souffert étant enfant.... s'il te plaît"

Merde... à entendre son ton suppliant, et à voir son regard voilée de tristesse et de douleur, comment Noah pourrait-il lui refuser cette faveur ? Il la regarda longuement droit dans les yeux, avant de fermer les paupières et d'acquiescer d'un signe de tête. Par moment, on pourrait croire que c'était la jeune femme qui portait la culotte !

Mais comment ? Comment garder son calme quand un chauffard, censé les aider, venait de manquer de l'écraser ? S'en fût trop pour le médecin, dont les nerfs lâchaient littéralement. Il déversa sa colère, sa frustration, sa tristesse, sa douleur, contre un arbre qui n'avait rien demandé. A force de frapper contre le tronc, les phalanges de Noah étaient meurtries, mais ce ne fût que lorsqu'il se retrouva à terre, qu'il sentit ses mains pulser sous la douleur lancinante que son défoulement venait de provoquer. Au bout d'un certain temps, Noah releva son regard frustré vers Kylee, qui le regardait avec un air de remontrances. Le jeune homme soupira en se relevant, mais il garda la tête basse alors que le sang coulait lentement de ses mains meurtries.


Citation :
"Tu crois sincèrement que c'est comme ça qu'on va y arriver ? Tu crois qu'en te démolissant les phalanges ça ira mieux ? Tu crois... que c'est en se lamentant que Crusoé s'en est sorti ! son ton montait crescendo, elle utilisait un semblant d'énergie restant, même si l'on sentait dans sa voix tremblante qu'elle était à bout, fébrile, fatigué.Ta fiancée est encore vivante ! Tu m'as portée alors que j'étais inconsciente, j'aurais pu mourir de froid.. tu as pris soin de moi ! On est coincé tout les deux l! (inspire un grand coup, retrouvant un minimum de couleur rose sur ses joues à force de colère pour le raisonner) Alors maintenant tu te sors les doigts du cul de cet arbre et on se remet sur la route pour ne serai-ce recroiser une voiture ou un...un..."

Merde ! Encore une fois Kylee avait raison. Elle était vivante et il avait réussit à la maintenir en vie, le temps où elle était inconsciente. Alors, il pouvait très bien la sortir de là... ou plutôt les sortir de là ! Noah inspira un bon coup, releva la tête et bomba le torse en rouvrant les yeux. Son regard était sérieux, déterminé à ne pas se laisser abattre. Avec un léger sourire en coin, il regarda la jeune femme face à lui, qui avait les nerfs à vif. Il était prêt à la remercier, à lui dire en passant qu'elle était belle quand elle se mettait en colère, mais rien de ceci ne se produisit, puisque sa fiancée venait de se mettre à renvoyer ce qu'elle avait mangé auparavant. Bien sûr, malgré la panique qui l'envahissait, Noah s'était précipité vers elle et maintenait ses cheveux ; mais en la voyant vomir autant, il s'était de suite dit que ça n'avait rien de normal. Il y avait sûrement une liaison interne, dû à l'accident, qui provoquait cela. D'une main, il continua de lui maintenir les cheveux, alors que l'autre caressait son dos de bas en haut.

"Respire Kylee... là comme ça, tu t'en sors bien, c'est bientôt fini..."

Il avait l'impression de donner des conseils à une femme en train d'accoucher... il fût surpris lorsqu'elle lui passa la couverture tout en posant son front contre le sien, lorsque tout fût fini. Noah ferma les yeux à ce contact, mais son visage se crispa de douleur lorsqu'elle lui prit les mains entre les siennes. Malgré ses petites attentions, le défoulement qu'il avait eu auparavant se répercutait toujours autant. Pour finir, il ouvrit les yeux et prit le pouls de Kylee, tout en l'examinant de façon professionnelle. Son visage, blême, était glacé et il ne croyait qu'à moitié la jeune femme lorsqu'elle lui affirma qu'elle allait bien. Avec un soupir, il se releva avec elle et caressa ses joues, le regard dur mais triste à la fois.

"Tu as raison... je n'aurais jamais du me laisser aller de la sorte. On va trouver une solution et, tant qu'on est ensemble, on surmontera les obstacles." Sourire gêné. "Je sais, c'est cliché ce genre de paroles, mais je t'aime tellement, que je m'accroche à tout..."

Le couple reprit la route, où deux voitures venaient de les ignorer une nouvelle fois. Mais au loin, ils verraient la voiture en feu, peut-être qu'une personne aurait l'intelligence de faire marche arrière, ou d'appeler les secours ? Noah s'accrocha à cet espoir, non sans insulter les automobilistes tout en shootant dans un, puis deux cailloux, l'air morose. Mais son esprit était des plus combatifs !

Il fronça des sourcils quand Kylee se mit à gémir, puis se précipita vers elle lorsqu'elle s'effondra. Noah avait juste eu le temps de la rattraper, avant que sa tête ne heurte le bitume. Un bras autour des épaules, une main sur son visage, Noah était agenouillé et maintenait la jeune femme près de lui, tout en l'appelant.


"Mince... Kylee ! Dis-moi où tu as mal ! Allez je t'en prie... tu vas pas abandonner maintenant ?"

La voix de Noah s'était mise à dérailler. Au fond de lui, il avait vraiment peur qu'elle l'abandonne, et ce pour toujours. Il serait quoi sans elle ? Secouant la tête de gauche à droite, le médecin se reprit lorsqu'elle lui parla de son ventre. Il déposa la couverture sur la route et allongea sa fiancée dessus, avant de déboutonner son manteau. Chose qui la fit gémir puisqu'il faisait froid.

"Je sais ma belle... je sais qu'il fait très froid..." La regarde droit dans les yeux. "C'est à ton tour de me faire confiance, je dois t'ausculter. Il faut que je sache si je peux te transporter sans trop de danger." Dépose un baiser sur sa bouche. "Je te laisse pas d'accord ? Alors accroche-toi s'il te plaît..."

Avec l'accord de Kylee, Noah souleva son pull, ainsi que le sous-pull qu'elle avait mit pour cet hiver rugueux. Doucement, il se mit à palper son ventre qui était anormalement dur. En fronçant des sourcils, le médecin appuya sur le côté droit, et rien ne se produisit. Lorsqu'il retira la pression de ses doigts, la jeune femme eut un effroyable cri de douleur qui lui déchira le cœur. Il posa une main sur son front, l'autre prit son poignet entre son index et son pouce, afin de vérifier son pouls. Pouls qui était rapide, alors que son visage livide était chaud ; elle aviat de la fièvre. Afin d'être sûr de son diagnostic, Noah palpa à nouveau le ventre de sa fiancée, qui venait d'avoir malheureusement la même réaction que tout à l'heure. Il se redressa légèrement, le regard hagard, tinté d'une lueur angoissée.

"Péritonite..."

Le cerveau de Noah s'était mit en ébullition, il ne pouvait rien faire contre ça ! Rapidement, il enveloppa Kylee dans la couverture, passa un bras sous ses aisselles, et l'autre sous ses genoux, avant de la regarder.

"Je vais te soulever Kylee, mais tu risques d'avoir mal. Je suis désolé, mais c'est le seul moyen... il faut que je trouve rapidement un moyen de t'emmener à l'hôpital et pour l'instant, je ne peux que te porter et marcher d'accord ?"

Alors qu'elle acquiesçait, Noah la souleva de terre et tenta de ne pas penser à ce nouveau cri de douleur que venait de pousser Kylee. Prit dans l'élan de vouloir sauver sa fiancée d'une mort certaine, les forces du jeune homme revenaient comme décuplées, alors qu'il marchait le long de la route.

"On va y arriver..." Regarde droit devant lui. "Je te jure qu'on va s'en sortir Kylee."

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Lun 15 Sep - 18:56

Les encouragements du jeune homme l'avait aidé dans son effort peu chic, elle lui était reconnaissante qu'il est tenu ses cheveux et qu'il soit resté là, sans s'enfuir en courant. Mais après tout il était médecin et ils se connaissaient maintenant très bien.. même pour ce qui était de ces truc ragoûtant.

Citation :
"Tu as raison... je n'aurais jamais du me laisser aller de la sorte. On va trouver une solution et, tant qu'on est ensemble, on surmontera les obstacles." Sourire gêné. "Je sais, c'est cliché ce genre de paroles, mais je t'aime tellement, que je m'accroche à tout..."

Kylee eut malgré la marée qui était au bords de ses lèvres, un léger sourire réconfortant cette fois ci, à son encontre. Elle lui donna la couverture pour un traitement égalitaire et bisouta ses mains.

"Effectivement ça fait cliché... mais moi aussi je t'aime... et on ne va pas laisser le froid gagner. J'ai mon porte bonheur" souffla-t-elle avant de lui montrer sa bague de fiançailles. Après tout c'était peut être vrai, elle avait réussi à se réveiller avant que la voiture ne s'enflamme et n'explose, emportant par la même occasion l'ensemble de leur affaires. Bien que mal en point, le coeur aux bords des lèvres, le teint livide et glacé et le nombre incalculable de frissons qui la parcouraient; la jeune femme continua de marcher. Trouvant une force intérieure qui l'étonnait. Mais elle ne pouvait décemment pas abandonner le jeune homme. Non il ne fallait pas qu'elle lâche le morceaux, même si marcher lui procurait la sensation d'être plantée par une multitude de bout contondant. Alors qu'il s'énervait à la suite de la troisième voiture qui n'avait pas arrêté - alors que ces chauffards avaient pourtant bien vu, le feu un peu plus loin derrière eux - Kylee fut frappée d'un malaise sous la douleur lancinante au ventre et ses forces la lâchèrent. Lorsqu'elle reprit ses esprits, le visage de Noah était des plus paniqué et cette voix.. aussi loin qu'elle s'en souvenait, elle ne l'avait jamais entendu dans ces tons aigüe. Dire qu'elle avait voulu le préserver de son état, c'était raté ! Mais là c'était juste impossible à supporter.

Citation :
"Mince... Kylee ! Dis-moi où tu as mal ! Allez je t'en prie... tu vas pas abandonner maintenant ?"

Difficilement, elle lui indiqua son ventre et ce dernier entreprit de la déshabiller pour l'ausculter. Quoi ? Ici ? Vraiment... Des faibles "non" traversèrent la barrière de ses lèvres, d'autant plus que le vent s'immiscer sur son frêle corps, déjà peu chaud.

Citation :
"Je sais ma belle... je sais qu'il fait très froid..." La regarde droit dans les yeux. "C'est à ton tour de me faire confiance, je dois t'ausculter. Il faut que je sache si je peux te transporter sans trop de danger." Dépose un baiser sur sa bouche. "Je te laisse pas d'accord ? Alors accroche-toi s'il te plaît..."

Kylee avait la tête qui tournait, mais le fait qu'il soutienne son regard, l'aida à se fixer sur quelque chose. Qu'est-ce qu'il pouvait être terriblement sexy lorsqu'il était inquiet.. ses rides d'expressions étaient craquante et pas des moindres... mais sa voix inquiète la faisait défaillir. Malgré le fait qu'il se retienne, on sentait sans mal son angoisse.

"Si tu voulais.... me déshabiller... il fallait me le dire" lança-t-elle d'un brin d'humour alors qu'elle répondit évasivement à son baiser volé. Tentant de détendre l'atmosphère.

Kylee n'eut même pas le temps de dire ouf que les mains froides du jeune homme se posèrent sur son abdomen, ce qui lui décocha grimaces, gémissement et souffle rocailleux. Son répit fut de courte durée, juste le temps pour qu'il prenne son pouls et sa température. Qu'est-ce qu'elle détestait être dans cet état... de faiblesse et Noah le savait. Kylee était une personne orgueilleuse, mais pour le coup, elle ne pouvait lutter. Lorsqu'il réitéra ses gestes, la douleur fut deux fois plus forte lorsqu'il retira ses doigts de son bas ventre. La jeune femme eut un sanglot mélangé à des gémissements, elle était à bout et la fièvre la rendait confuse.

"Pitié" murmura-t-elle... pour le dissuader de recommencer. Mais à l'écoute de son diagnostic, la jeune femme grimaça de plus belle... Bordel de Dieu ! Non ! Non ! Nonnnn ! Elle ne voulait pas, elle ne pouvait pas ! Pourquoi un organe qui ne sert strictement à rien dans le corps venait la faire chier, là, maintenant !

**Je te signale, que tes douleurs auraient du t'alerter durant ton séjour, mais Madame la Junkie a préféré ce bourré de médicament
- La.. f...ferme
- Une appendicite, c'est gérable, une péritonite... tu peux en mourir si elle se rompt !**

Le pire était que sa maudite conscience qu'elle avait envie de bâillonner avait raison ! La marche avait du accélérer le processus, ça et les efforts pour sortir Noah de cette merde.. et peut être même le choc de l'accident... Déglutissant difficilement, elle entendit à peine Noah la préparer psychologiquement au fait de la soulever. Ce n'est que lorsqu'un éclair de pique traversa son ventre qu'elle poussa un cri, juste le temps pour que Noah la prenne dans ses bras, telle une jeune mariée... Oh jeune mariée..., elle aurait tellement préféré ça... à ça... et au vu du regard du jeune homme, elle avait l'impression qu'il pensait la même chose. Ou alors elle délirait lamentablement !

Citation :
"On va y arriver..." Regarde droit devant lui. "Je te jure qu'on va s'en sortir Kylee."

La jeune femme emmitouflée dans la couverture de survie par ce froid polaire, poussa un léger son se voulant être un "oui". Le regard noisette de la jeune femme fixait celui de Noah, qui lui fixait la route droit devant lui.... Elle pouvait ressentir sa détresse émanant de tout son corps. En tant que médecin, il savait que pour traiter une péritonite, tout était une question de rapidité. A l'hôpital, il aurait pu lui donner un tranquilisant, mais là, elle devait être frote et sérrer les dents. Ca, elle connaissait ! [i]Mais elle aurait voulu éviter de souffrir comme maintenant, cela la confronter à d'ancien souvenirs peu agréable avec Garvyn. Un bras autour de sa nuque, sa main tenant un pant de son manteau, elle se laissa bercer par sa marche et ferma les yeux. Kylee était consciente par intermittence, se déconnectant totalement de la réalité, ne sachant exactement combien de temps ils marchaient....

"Je m'excuse... de t'en faire voir autant... c'est ma faute...... depuis le début de notre séjour, j'ai été prise de... de douleur et... (déglutit), j'ai fais l'autruche, je ne voulais gâcher nos vacances"

Kylee fut parcouru de tremblement peu à peu, son front était bouillant.

"Tu vois, tu n'es pas le seul à culpabiliser"

A peine eut-elle terminée sa phrase, que les tremblements s'accentuèrent, la faisant roulé des yeux et perdre connaissance sous la fatigue ? Ah ha... dur à savoir, cela était peut être dû aussi au fait que la poche infectieuse avait rompu. Mais ça, on ne pouvait le savoir et c'était bien là, la situation critique, mais après quelques minutes, le corps de Kylee se détendit à nouveau. En réalité, sa fièvre était en train de causer des dégâts interne, mais l'avantage était qu'elle commençait à ne plus rien sentir en dessous de sa poitrine. La respiration douloureuse dans sa semi conscience, elle finit par réouvrir ses yeux et les planta dans ceux de Noah qui fixait toujours la route devant lui. Par la fatigue et la peur, ses yeux noisettes se mirent à déborder de larmes.

"No...ah,... noah.. j'ai froid souffla-telle en se resserrant contre lui, puis elle avala de travers ce qui la fit grimacer. La neige commençait à retomber. [size]Et j'ai peur[/size] - petit sanglot - je veux que tu me promette une chose. Kylee posa une main sur la joue du médecin pour l'inciter à la regarder. Si mon état se dégrade.... que ça se passe mal... ne fait pas de bêtise.. je veux que tu continues à pro... à profiter de la... vie... S'il te plaît.. pour moi.... Trouve une autre fille, fais lui des enfants, tu seras un excellent père, ne l'oublie jamais.... mais... mais - ses quelques larmes solitaires coulèrent sur sa joue, ça lui coûtait de dire ça, mais il le fallait au cas où, car la pour Kylee, la situation était désespérée -surtout... garde un peu de moi, là - touche son coeur - et pas de réanimation... je suis contre" souffla-t-elle comme si ces derniers mots venaient de s'arracher à son coeur. C'est vrai qu'ils n'avaient jamais parlé de ce genre de chose. Trop glauque sans doute... mais voilà, l'occasion s'y prêté malheureusement et la pire hantise de la jeune femme serait d'être relié à des tuyaux en l'état de légume.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3510

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Mar 16 Sep - 18:01

Noah n'avait eu que de faibles sourires face aux répliques de Kylee. Lorsqu'il l'écouta, il percuta le fait qu'ils avaient perdu toutes leurs affaires dans l'incendie de leur voiture, mais peu importait, le couple était sain et sauf, et la jeune femme avait sa bague, ce qu'elle appelait son porte bonheur. Le jeune homme avait secoué la tête à cette réplique, si ça avait quoi que ce soit de magique, cela ne lui avait pas porté chance mais ça, il se garda de le lui dire.

Et bien sûr, les ennuis continuaient. Quand Kylee fût au sol et tenta une petite blague sur le fait de la déshabiller, Noah n'avait pas cillé d'un poil, trop inquiet de la voir aussi mal en point ; lorsque le diagnostic tomba, cela le paniqua d'autant plus qu'il ne l'était déjà, autant que ça lui redonnait un regain d'énergie, tant il voulait la sauver d'une mort certaine, soit par le froid, soit par cette foutue péritonite. Pour en arriver là, Kylee avait du lui cacher son état de santé depuis une bonne semaine au moins, mais il n'avait pas la tête à la réprimander, loin de là ! Il fit comme s'il n'avait pas entendu le cri de douleur de sa fiancée lorsqu'il la souleva dans ses bras, mais son cœur saignait à cette plainte alors qu'il s'était mit à marcher, en regardant droit devant lui.


Citation :
"Je m'excuse... de t'en faire voir autant... c'est ma faute...... depuis le début de notre séjour, j'ai été prise de... de douleur et... (déglutit), j'ai fais l'autruche, je ne voulais gâcher nos vacances"

"Kylee... économise tes forces bon sang ! Je vais t'enguirlander pour ça, crois-moi mais avant toute chose, il faut que je trouve un moyen de te ramener à l'hôpital pour que tu puisses te faire opérer. On se sort d'abord de tout ça ; ensuite, je te ferai la morale pour m'avoir caché quelque chose d'aussi important ok ?"

Tout en disant cela, Noah serrait les dents. Non seulement par rapport à Kylee qui ne lui avait rien dit sur son état de santé depuis le début de leur séjour, mais aussi parce qu'il commençait à fatiguer. La jeune femme n'était pas lourde, mais les forces du médecin s'amenuisaient avec ce froid ambiant de la nuit. Son esprit ne cessait de lui dire de s'arrêter, et de rester là, mais son cœur en disait autrement, tout comme son côté rationnel qui lui intimait de continuer, au risque de mourir... le jeune homme baissa les yeux sur Kylee qui lui avoua être entrain de culpabiliser, avant que les tremblements de son corps ne se fasse plus fort, au point qu'elle perdait connaissance. A part la serrer contre lui pour maintenir le peu de chaleur qu'il dégageait, Noah ne pouvait rien faire, et son regard, qui se portait au loin, où il ne voyait pas la moindre trace de civilisation, se fit noir autant qu'il était déterminé à sauver Kylee. Puisant dans ce qui lui restait de ses forces, il accéléra sa marche, gémissant parfois de douleur à cause de ses blessures, notamment son arcade qui continuait de saigner, mais aussi sa tête qui pulsait et avait l'air d'être aussi serré dans un étau. Peut-être qu'il y avait un traumatisme crânien dans cette histoire, mais il était moins en danger de mort que sa fiancée. Cette dernière se réveilla d'ailleurs, ce qui était à peu près bon signe, car elle devait plus que tout rester éveillée, et ce grâce à ses moyens à elle.

Citation :
"No...ah,... noah.. j'ai froid... Et j'ai peur.

Noah ferma un instant les yeux, avant de les rouvrir et de continuer de marcher, car là était son seul objectif.

"Je sais ma belle, je sais... mais tu dois tenir, tu ne crains rien avec moi, je te l'ai dit, on va s'en sortir... believe me..."

A vrai dire, Noah disait cela plus pour se rassurer lui-même, car dans leur situation actuelle, il était presque impossible de s'en sortir ! Tout en rassurant Kylee, les yeux du jeune homme s'étaient mis à briller, peu avant que la doctoresse ne lui demande de lui promettre quelque chose tout en lui caressant la joue. Leurs regards embués se croisèrent, et Noah secoua la tête en lui lançant un regard triste, mais aussi en colère.

"Arrête tes conneries ! Quand quelqu'un commence à dire ça, ce n'est jamais bon et je ne VEUX pas entendre ce que tu as à me dire !"

La voix de Noah venait de claquer aussi sèchement que le vent froid de cet hiver rugueux. Mais bien sûr, elle ne l'écouta pas et le couple se mit à pleurer comme si c'était réellement la fin ! Kylee parce qu'elle allait mourir, Noah parce qu'il allait perdre la femme de sa vie, par sa faute à lui d'ailleurs. Mais en même temps, le médecin était toujours en colère contre elle, surtout lorsqu'elle lui lança qu'il devait refaire sa vie sans elle. Un cri rauque s'échappa de sa gorge. Cri qui s'accentua quand elle posa une main sur son cœur qui battait la chamade.

"Non ! Arrête ça maintenant ! Tu vas t'en sortir. Et si un jour tu devais mourir, sache que jamais je ne referai ma vie avec quelqu'un d'autre. Merde ! T'as pas encore compris que tu étais la seule qui compte pour moi !?"

Désormais, les larmes avaient inondé les yeux de Noah, et quelques unes d'entre elles tombaient sur le visage de Kylee, qui n'était pas en reste, pleurant à chaudes larmes à cause de tout ce qui se passait. Le couple n'avait cependant pas cessé de se regarder droit dans les yeux.

"Secoue-toi ! Tu es médecin oui ou merde ! Tu sais très bien que tu as certes des risques de mourir, mais aussi des chances de vivre ! Il suffirait juste que je trouve une voiture ! Et merde ! Je te laisserai pas mourir c'est clair !!"

Une énergie nouvelle affluait dans les veines de Noah qui recommença à marcher avec plus de vigueur qu'auparavant. Il n'écouta plus Kylee qui voulait tout de même l'inciter à refaire sa vie sans elle. Ce qu'elle pouvait être bornée quand elle le voulait ! Au bout d'un moment qui lui paru interminable, il entendit des coups de klaxon ; en se retournant, il vit une voiture. La dernière qu'il avait vu passer. Le conducteur s'arrêta près d'eux et sortit de son véhicule, l'air inquiet.

"Monsieur ! C'est votre véhicule qui brûle là-bas."

Noah acquiesça d'un signe de tête.

"Aidez-nous... ma fiancée est malade et il lui faut des soins d'urgences, sinon elle risque de... elle risque... de..."

A bout de forces et en larmes rien que de penser à ça, les jambes de Noah se dérobèrent et il tomba à genoux, la tête basse, avec Kylee toujours dans le creux de ses bras. Son corps tremblait de froid, de peur. Ses épaules tressautaient à chaque sanglots qui s'échappaient ; cette fois, il avait vraiment peur de perdre la jeune femme qui mourait à petit feu. Le conducteur ne chercha pas plus loin et aida le couple à monter à l'arrière de la voiture. Il les conduisit rapidement à l'hôpital le plus proche et, tout le long du trajet, Noah continuait de parler à sa fiancée, afin qu'elle reste consciente.

Une fois aux urgences, Kylee fût mise sur un brancard, direction la salle d'opération pour traiter cette péritonite. De son côté, Noah refusa tout soin et resta en salle d'attente à faire les cents pas, les mains tirant dans ses cheveux alors qu'il fermait fortement les yeux, en proie à une crise de panique alors que ses joues étaient striées de larmes. Et s'il la perdait ? Et si on lui demandait s'il fallait la réanimer ? Il ne savait pas s'il dirait oui, égoïstement pour la garder près de lui, ou s'il respecterait la volonté de la jeune femme, au risque de finir sa vie seul. Non, jamais il ne donnerait son cœur à une autre femme que Kylee, que ça plaise à cette dernière ou pas !

Les heures passaient avec une certaine lenteur, et au bout de quelques heures, Noah, livide, s'était assit sur une chaise, le regard dans le vague, complètement ailleurs. Il n'avait aucune nouvelle de Kylee et cela le stressait intérieurement. Mais extérieurement, c'était comme si il était mort.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Jeu 18 Sep - 22:00

Citation :
"Kylee... économise tes forces bon sang ! Je vais t'enguirlander pour ça, crois-moi mais avant toute chose, il faut que je trouve un moyen de te ramener à l'hôpital pour que tu puisses te faire opérer. On se sort d'abord de tout ça ; ensuite, je te ferai la morale pour m'avoir caché quelque chose d'aussi important ok ?"

Alors qu'elle s'était excusée d'avoir fait la sourde oreille sur ce que son corps lui disait depuis maintenant deux semaines, elle baissa les yeux à sa réplique.. Oh, elle savait et elle s'en doutait qu'il lui ferait des remontrances lorsqu'elle irait mieux, pour ça, elle comptait sur lui. Il avait un certain côté rancunier. Mais le fait qu'il l'enguirlande car elle parlait inutilement et donc, se fatiguer, lui décocha un sourire sans joie, malgré tout. Elle le reconnaissait bien là.. mais si jamais... oui si jamais elle s'en allait car son état empiré.. C'était trop dur, une boule se créa dans sa gorge, et, bercer dans un désespoir certain, elle s'adonna à un récit à en briser les coeurs. Kylee evoqua en quelques sorte son testament prématurée, chose que Noah ne voulait entendre. Lorsqu'il lui répondit séchement qu'il fallait qu'elle arrête de déconner, elle eut un blanc, avala sa salive et inspira fébrilement avant de continuer jusqu'au bout. A bout de force, de douleur et de tournis, elle se lâcha contre l'homme qu'elle aimait et probablement - même - l'homme de sa vie. C'était une chose rare de la voir pleurer, chouiner ainsi, mais son état était vraiment critique.. tout comme la situation.. Et n'ayant plus de force, ses dernières barrières venaient de voler en éclat. Ce n'est que lorsque le médecin la fixa et qu'elle sentit des gouttes salés sur sa joue et ses lèvres tombées, qu'elle comprit que derrière la voix grave et dur de Noah, ce dernier était anéanti de l'entendre parler ainsi. Ce qui la brisa davantage. Mais après tout, il fallait bien en parler au cas où ?

"Ne dis pas ça... tu ne terminerais pas moine jusqu'à ta mort... Je le.. je le... refuse. Pas pour moi

*pas pour une junkie !
- ooh voilà la conscience sadique, profitant de la faiblesse des autres tel un vautour pour s'acharner
- c'est l'jeu ma pauv' Lucette*

Le fait qu'elle devait se secouer, la culpabilisa davantage. Son côté rationnel avait carrément foutu le camp, même elle s'en étonnée et cela la frustrée... C'était comme si elle était extérieure à la scène et se voyait dépérir. Horrible ! Était-ce ça la fin ?

"Tu ne comprend....p.pas"

Mais elle n'eut le temps de terminer sa phrase qu'une nouvelle vague de douleur la parcourra et après un dernier gémissement, son esprit embrumé la fit basculer du côté de Morphée. Son vague côté conscient de la situation entendit un peu plus tard des voies sourdes et soudain, elle se sentit à l'abris au chaud... une voix inaudible, enfin, un bourdonnement... tenté de l'empêcher de goûter au repos.. Même si ses yeux étaient ouvert, ils étaient dans le vide, mais au bout du compte, elle sombra totalement.

--------------- In Dream

Kylee se sentit enfin apaisée, loin de toute douleur, loin de tout désespoir, loin de la réalité. Elle se sentait légère et avait l'impression de flotter... Serai-ce ça la plénitude ? Le vide apaisant et ressourçant ? Le paradis ? Si c'était ça, elle disait oui ! Comme la sale égoïste qu'elle était, tout comme la sale hypocrite... Le jour où il s'en rendrait compte, ce pauvre Noah tomberait des nu... D'apprendre que sa soi disante fiancée l'avait mené en bateau et avait depuis le début trahit sa confiance et abusé de sa bonne poire, de son amour.. Ah ! que la vie pouvait être cruelle et cela sans l'once d'une culpabilité.. ou presque... De toute manière pour la volonté qu'elle avait... Junkie. Junkie. Accroc au crack ! Une salope camée qui ne méritait rien d'autre que d'être seule... Après tout c'était la solution de facilité ! C'était bien pour ça qu'elle lui avait lancé un magnifique testament oral, empli de mélodrame, blah, blah, blah... Digne d'un soap Opéra, vraiment...

Citation :
"Arrête tes conneries !  je ne VEUX pas entendre ce que tu as à me dire ! - Non ! Tu vas t'en sortir -
Merde ! T'as pas encore compris que tu étais la seule qui compte pour moi !? - Secoue-toi ! Tu es médecin oui ou merde ! Tu sais très bien que tu as certes des risques de mourir, mais aussi des chances de vivre ! Je te laisserai pas mourir c'est clair !!"

Et pourtant, elle n'avait pas voulu l'écouter, la fuite était une solution beaucoup plus tentante que d'affronter ses problèmes ! Le côté sombre de Kylee était en train de l'happer et tout était en train de foutre le camp.... Jusqu'à ce qu'une illumination naisse dans un coin de son esprit après un certain temps.. comme si un électrochoc était passé.

"Arrête.... dégage de ma tête... je ne te laisserais pas faire... Je te combat depuis des années, mais tu ne veux t'en aller Saloperie... C'est toi qui me fou en l'air !! Toi et rien que toi ! Je te déteste, je te hais ! Quand est-ce que tu vas me laisser tranquille"

Un rire sadique se mit à tinter en écho

"Le jour où tu te seras pris la plus grandes gamelles de ta vie, celle qui te fera tomber plus bas qu'à terre... là, ça sera mon final et je pourrais tirer ma révérence... Je te laisserais en paix et on verra... oui on verra si ta volonté est plus forte que ton désir de t'auto-détruire. Qu'est-ce que j'aime te tester et jouer avec tes nerfs !"

"Tu dis que des conneries ! Mon addiction je la combats chaque jours, je suis aidée. Tu représentes tout le mauvais en moi. Mais je suis épaulée, jamais je ne sombrerais, je ne m'abandonnerais à toi !"

"Pourtant t'as bien voulu abandonné Noah au fond de toi tu le sais... j'en suis la preuve vivante, sinon je ne te tourmenterais pas de la sorte ! Lui dire de refaire sa vie...., c'est se mettre un joli masque devant le visage et d'éviter les problèmes en évitant qu'il souffre !"

"C'est bien pour ça que je suis humaine, je pense à lui, son avenir, c'est que je l'aime... chose que tu essais de me dissuader ! Non je ne t'écouterais PAS !"

Le dernier mot sonna en vrille dans son cerveau jusqu'à ce que le noir ne l'happe

---------------

Dans la réalité, la jeune femme avait fait une chute de tension et les médecins avaient du lui injecter une dose d'adrénaline pour la stimuler. Une fois l'opération terminée, elle fut emmenée en salle de réveil.

+ Entre temps +

Une infirmière était venue à la rencontre de Noah pour lui apporter les effets personnels de Kylee. Ses bijoux y compris sa bague de fiançailles étaient dans un petit sachet transparent. La jeune femme eut des difficultés à faire revenir Noah sur la terre ferme. Son teint blafard et ses yeux dans le vide lui faisaient mal au coeur. Après plusieurs tentative à l'appeler par "Monsieur", elle posa une main sur son épaule et lui fit son plus beau sourire chaleureux, mais aussi compatissant quand son regard croisa le sien.

"Je pense que ceci sera plus en sécurité avec vous, vous lui rendrez quand l'opération sera terminée"

S'ensuivit LA question et la jeune femme se renfrognât légèrement dans une petite moue. Etant jeune interne, elle n'aimait annoncer ce genre de chose.

"Le chirurgien qui l'opère est compétent... il m'a demandé de sortir pour m'occuper de vous et vous donner les nouvelles. L'opération est malheureusement un peu plus longue que prévu car... (elle bugua en voyant le jeune homme blêmir).. sa poche infectieuse s'est rompue partiellement, il faut enlever les tissus infectés. Enfin.. vous savez de quoi il en retourne, vous êtes médecin également. (malaise). Elle est une miraculée, surtout après ce que vous nous avez énoncé... Vous êtes des miraculés.. mais Madame Knightley va s'en sortir, son pronostic vital n'est plus engagé."

Elle inspira profondément et après moult tentative et insistance, elle réussit à le convaincre d'aller dans une salle d'auscultation et soigna des premiers soins, ses écorchures et plaies au visage, elle vérifia si aucune côtes n'était endommagée et palpa son abdomen, mais aucune rigidité. Peut être des commotions cérébrales, mais seul un scanner pourrait le déceler. Chose qu'il ne voulu faire, bien entendu. Bien que jeune, elle se montra autoritaire, mais ne dérogea à son choix, elle lui conseilla juste de surveiller son état de santé et à la moindre alerte, prévenir. Au final, elle annonça qu'elle retournait en bloc op et qu'une de ses supérieures viendrait lui donner l'ordonnance pour les médicaments, n'étant pas habileté à le faire. Le laissant seul dans la salle d'auscultation, une jeune femme blonde, coupé carré plongeant entra dans la pièce. Une personne que Noah allait vite reconnaître malgré la coupe de cheveux changé. Doucement elle s'approcha du lit où Noah était assi, pensif et elle eut un léger sourire... compatissant et... un brin ironique aussi -il fallait l'avouer- au vu de la situation.

"Je ne voulais le croire en voyant le nom sur la fiche, mais c'est vrai.. Tu es bien là.. ici.... quelle coïncidence" lança-t-elle d'un brin d'humour déplacé. C'était plus fort qu'elle... la situation était grotesque ! et tellement amusante, mais elle resta professionnelle. Le renvoi du programme porte des étoiles lui avait appris quelques petites leçons. Elle avait perdu le combat, mais pas sa fierté.. et puis bon le voir si triste et déphasé lui donner des petites piquettes au coeur ! Elle n'était pas non plus si insensible.

"Voilà ton ordonnance" dit-elle en tendant le fameux sésame.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3510

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Sam 20 Sep - 19:34

Citation :
"Ne dis pas ça... tu ne terminerais pas moine jusqu'à ta mort... Je le.. je le... refuse. Pas pour moi. Tu ne comprend....p.pas"

Ces paroles, prononcées par Kylee, ne cessaient de tourner dans le cerveau de Noah qui continuait d'être angoissé, alors qu'il ne voyait ni médecin, ni infirmière venir à sa rencontre pour pouvoir lui communiquer l'état de santé de sa fiancé. En voyant les heures passer, il fût certain qu'il y avait des complications durant cette opération délicate ; assis sur une chaise désormais, il regardait ses mains, couvertes de sang séché, avec quelques engelures qui avaient pris forme depuis un moment. Mais en les fixant, il constata qu'il ne ressentait aucune douleur. Seule celle en lui se faisaient ressentir, puisqu'il n'avait qu'une seule crainte : perdre Kylee.

Elle avait beau lui avoir dit qu'il ne devait pas se culpabiliser, il n'arrêtait pas d'aller dans ce sens et de penser qu'il n'aurait jamais du prendre le volant de cette fichue voiture de location. Perdu dans ses pensées, Noah sursauta lorsqu'une main se posa sur son épaule. Il avait l'impression de sortir d'un mauvais rêve, sauf que, en regardant autour de lui, il vit que le cauchemar était bien réel ! Son regard affolé et désemparé se posa sur l'infirmière qui lui tendait un sachet transparent. Ses pupilles se voilèrent lorsqu'il vit la bague de Kylee alors qu'il attrapait le sachet en le serrant contre lui, la tête basse.


"Je pense que ceci sera plus en sécurité avec vous, vous lui rendrez quand l'opération sera terminée"

L'opération... elle n'était pas encore finie donc. Noah releva son regard vers l'infirmière et, d'une voix cassée et enroué, il lui demanda comment sa fiancée allait.

"Le chirurgien qui l'opère est compétent... il m'a demandé de sortir pour m'occuper de vous et vous donner les nouvelles. L'opération est malheureusement un peu plus longue que prévu car..."

Le sang de Noah n'avait fait qu'un tour, pour ensuite se désintégrer au niveau de son visage, alors qu'il arborait un regard effrayé. Quand il vit l'infirmière ne pas poursuivre, il commença à perdre le peu de sang froid qui lui restait.

"Quoi ? Car quoi !" Agrippe les épaules de l'infirmière. "Qu'est-ce que vous essayez de me dire ? Est-ce qu'elle... elle va..."

"Sa poche infectieuse s'est rompue partiellement, il faut enlever les tissus infectés. Enfin.. vous savez de quoi il en retourne, vous êtes médecin également. (malaise). Elle est une miraculée, surtout après ce que vous nous avez énoncé... Vous êtes des miraculés.. mais Madame Knightley va s'en sortir, son pronostic vital n'est plus engagé."

A ces mots, le visage de Noah venait de passer par la colère, puis la tristesse, et enfin le soulagement. Kylee allait s'en sortir, mais il espérait qu'il n'y aurait pas de séquelles. L'imbécile... même avec des séquelles, il l'aimerait tout aussi fort ! Le médecin relâcha les épaules de l'infirmière et resta là, les bras ballants, l'air toujours aussi perdu mais aussi penaud.

"Merci... pour tout et, désolé de vous avoir agrippé comme ça..."

L'infirmière balaya cet incident par un geste de la main, lui affirmant qu'elle avait connu bien pire. Avec une moue triste, Noah s'était finalement laissé emmener dans une autre pièce pour pouvoir se faire soigner, non sans avoir plusieurs fois jeté un regard derrière lui, sur les portes où, après celles-ci, Kylee se faisait opérer. Il se laissa docilement faire, tout en gardant les yeux fixés sur la bague de la jeune femme, qu'il avait prit en main. Lorsque son infirmière partit, il attendit pour avoir sa fameuse ordonnance, les yeux toujours sur la bague, avant qu'il ne se raidisse en entendant une voix qu'il aurait préféré ne jamais réentendre de toute sa vie.

"Je ne voulais le croire en voyant le nom sur la fiche, mais c'est vrai.. Tu es bien là.. ici.... quelle coïncidence"

Noah eut un rictus mauvais, le regard noir avec un sourire sarcastique, mais il n'avait pas une seule fois levé les yeux sur Natalia.

"Tu peux te la mettre où je pense, ta coïncidence."

Il arracha l'ordonnance des mains de cette... briseuse de ménage et la mit dans la poche arrière de son jean après s'être levé, dos à Natalia. Il n'avait pas envie qu'elle le voit comme ça ; elle avait déjà assez fait de mal comme ça.

"Je vois que tu es toujours dans le métier. Alors ? Combien de couples ont été détruits dans cet hôpital grâce à toi ?"

En se tournant vers elle, le regard de Noah n'avait rien d'amical. Il ferma son poing sur la bague de Kylee et massa un de ses poignets, où trônait le bracelet que sa fiancée lui avait offert.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Dim 21 Sep - 10:36

Natalia était loin d'imaginer de retrouver un jour celui qui l'avait viré de ce programme prestigieux où les avantages étaient plus qu'intéressant. Plus jamais elle ne pourrait espérer gagner une somme comme ça. Natalia: la femme superficielle à l'état pur et à l'égo surdimensionné. Certes cet égo avait diminué un peu lors de son conseil de Discipline où les remarques avaient été blessante et cassante. Son excuse avait été: la folie passagère. Car oui, il fallait se souvenir qu'elle avait été jusqu'au quartier de Kylee pour se venger et l'avait presque étranglé pour unique vengeance à sa frustration. Pour Natalia, Kylee était une rivale et elle l'agaçait par ses airs de sainte nitouche.. même si elle avait appris à ses dépend que cette teigne savait se défendre également ! Bref... le temps avait fait son oeuvre, elle avait su retrouver un travail dans un hôpital... et il avait fallu que Noah se trouve là, devant elle. Mais apparemment ce dernier n'était pas pour cette coïncidence. Natalia, n'avait pas remarqué la bague qu'il tenait entre ses doigts, elle avait juste perçu son sourire mauvais venant illuminer son visage. Même malgré son comportement anti-sociale à son égard, elle ne pouvait s'empêcher d'être amusée par son effrontément. C'est cette relation qui lui avait manqué, ce petit jeu du chat et de la souris. Natalia savait pertinemment par expérience que les hommes cédaient, ils étaient faibles, la preuve avec son prétendant actuel.. alors tout ceci était un jeu pour elle.

"Je préfère autre chose à mettre là où je pense" lança-t-elle sans réfléchir à ses dires et en dérivant son regard vers son fessiers qu'il toucha en mettant son ordonnance. Dire qu'il la tutoyait également, alors qu'ils s'étaient quittés sur la 2ème personne du pluriel. Mais bien vite, elle releva les yeux lorsqu'il se retourna. Elle put enfin voir son visage et fut légèrement choquée de le voir si mal en point.

"Ton visage..."

Citation :
"Je vois que tu es toujours dans le métier. Alors ? Combien de couples ont été détruits dans cet hôpital grâce à toi ?"

Sa voix telle une lame venait de la couper en deux, fronçant les sourcils, elle se rapprocha d'un pas, ce qui fit reculer Noah contre le lit d'auscultation. Une scène qui s'était déjà produite dans leur passé respectif. Amusée et légèrement vexée, elle lui siffla:

"Oh je ne vais pas t'embrasser, ne t'inquiètes pas... même si t'as une tête de chaton abandonné. Pour ta gouverne, je suis avec un résident, un homme mûr qui m'apprécie à ma juste valeur... Et ce n'est pas moi qui lui ai demandé de quitter son ancienne compagne pour moi.. Je devais avoir de meilleur atout (bipeur qui se met à sonner). Je te l'ai toujours dis que les hommes étaient faibles... sauf peut être toi.. mais tout change un jour.. Désolé, mais je vais devoir te laisser le devoir m'appelle. J'aurais voulu te poser mille et une question, mais je crains que tu ne sois pas enclin à ceci.. A plus bébé" lança-t-elle d'un clin d'oeil en s'éloignant et ouvrant la porte.

"Je suis contente que tu ailles bien malgré ton accident de voiture"

Puis elle disparût derrière la porte... Elle lui parlait comme si elle était son ami et que jamais rien ne s'était passé, Natalia était comme ça. Une vilaine vipère qui mordait par moment.

___________________

J 1:

Kylee ne s'était réveillée qu'à midi le lendemain, la première sensation qu'elle ressenti fut celle d'être passée dans un rouleau compresseur. Tout son abdomen irradiait de douleur. Dans le coltard, elle ne vit que de façon flou quelques personnes s'afféraient autour d'elle après qu'elle est émit quelques plaintes et se sentit mieux après une injection de calmant. Au final le brouhaha s'estompa pour laisser place à une voix apaisante qu'elle connaissait bien. Cette voix grave tinté d'intonation propre ne pouvait être que Noah. Même si elle ne le voyait pas, elle fut rassurée et c'est sur cette pensée qu'elle replongea dans les bras de morphée. Elle ne réveilla que durant quelques secondes à chaque fois, n'arrivant à tenir pour dire un semblant de conversation le reste de la journée jusqu'au lendemain.

_______________________

J 2:

Natalia n'avait peut être pas entendu l'histoire de la bouche de son jouet préféré, mais elle l'avait appris de par ses subalternes.. Naïve comme elle était, elle avait pensé que cet homme qui lui avait donné du fil à retordre, serait seul, pour un retour en famille sur terre pour la nouvelle année. Mais non. Cette brunasse était là... pourquoi n'avait-elle pas périt dans l'accident ? Rien que le fait de voir son nom et ce qu'elle avait eu comme lésion sur son dossier l'avait mise hors d'elle. Toute sa frustration et sa rancœur était revenu d'un coup. Sa mâchoire se crispa et pour le dernier jour de l'année, elle aurait préféré apprendre une meilleur nouvelle. C'est alors que son compagnon actuel et préalablement le chirurgien qui avait opéré Kylee passa derrière elle pour lui déposer un baiser sur sa joue tout en l’enlaçant.

"Tu es sur le cas de Knightley, cette fille a eut de la chance, si l'automobiliste ne s'était pas arrêté, sa poche aurait éclaté et elle serait peut être morte à l'heure qu'il est. D'ailleurs tu pourrais aller vérifier ses stats et ses sondes, je dois aller voir le chef. Merci ma poupée" lança-t-il d'une claque aux fesses.

**J'aurais préféré.. cette fille ne m'apporté que des misères**

Son petit ami ne se doutait un seul instant qu'elle pouvait être dangereuse envers sa patiente si une idée malintentionné passé dans son esprit. En arrivant à sa chambre, cette dernière était vide, Kylee dormait paisiblement et seul le bip régulier des moniteurs brisaient le silence. Avec un regard emplie d dédain, elle s'avança jusqu'au pieds du lit et regarda les derniers relevés et le compte rendu de l'opération. Ah, sondes gastrique et sonde urinaire, une mamie avant l'âge pensa-t-elle et oh... la pauvre petit avait une inflammation sur son appareil de reproduction.. et voilà que Noah ne pourrait peut être jamais procréer. Garce - pensa sa conscience. A J2 après l'opération, Madame Intouchable n'avait eu que de bref moment de lucidité et s'était plainte de la douleur. On lui avait injecté 2 cc de plus pour l'apaiser. Chochotte ! Natalia alla vérifier sa perfusion d'antibiothérapie et lutta contre sa mauvaise idée... Faire des séquelles à sa patiente ne plairait sans doute pas à Shane, son médecin attitré. Elle rajouta une poche pour ne pas qu'elle tombe en rac d'ici la fin de la journée et regarda ses urines. Ce n'était pas encore ça, si elle ne s'améliorait pas, elle devrait rester avec cet "enlève dignité" pour quelques jours de plus. Soulevant la couette, elle palpa son abdomen, le visage fermé à ses soupirs alors qu'elle dormait. Bon la sonde était a enlevé d'ici ce soir, la cicatrisation avançait correctement, mais elle pourrait lui enlever là... après tout ça ne changerait rien... ou presque.. la sadique, elle savait qu'en faisant ça, sa patiente souffrirait juste un peu plus vite pour rien. Le mauvais continuait toujours à s'écouler... avant de clamper sa sonde, elle eut un moment d'hésitation, qu'elle n'aurait peut être pas dû avoir car un ange gardien passa par là, comme toujours pour cette fille pourri gâtée.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow

Revenir en haut Aller en bas
New York, most Beautiful Town under the Snow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Sujets similaires
-
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» New York Islanders
» benji, york de 14 ans (canisenior)
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» bidouille york de 4 mois 1/ 2 (77)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: A TRAVERS LES GALAXIES :: Terre :: Autres endroits-
Sauter vers: