Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
♣ Rejoignez nous sur les réseaux sociaux ♣

Partagez|

New York, most Beautiful Town under the Snow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3513

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Dim 21 Sep - 11:51

"Je préfère autre chose à mettre là où je pense"

Noah avait préféré ne pas relever la moindre parole à cette remarque plus que déplacée, surtout quand on connaissait "l'histoire" qu'il y avait eu entre lui et Natalia, et même Kylee, puisque cette garce qui se tenait derrière lui avait fait souffrir sa fiancée. Lorsqu'il se retourna et que tout son visage exprimait un air mauvais, il ne s'attendit pas à ce que cette infirmière soit choquée par ses blessures, mais peu lui importait. A la place de penser à ça, il lui lança une remarque cinglante sur le fait que Natalia était une pauvre garce, briseuse de ménage.

Le corps de Noah s'était raidit quand il vit l'infirmière s'approcher de lui. Instinctivement, il se recula, jusqu'à buter contre le lit d'auscultation ; il lançait des regards peu cordiaux à Natalia, alors que, vu son état de santé physique et mental, il était prêt à lui mettre une raclée pour la calmer.


"Oh je ne vais pas t'embrasser, ne t'inquiètes pas... même si t'as une tête de chaton abandonné."

Les poings de Noah se serraient d'eux-même. Chaton ? Même si ce n'était pas son surnom préféré, le médecin aimait quand Kylee l'appelait comme ça. Au son de sa voix, c'était adorable. Mais à entendre Natalia le prononcer, cela le dégoûta au plus haut point.

Pour ta gouverne, je suis avec un résident, un homme mûr qui m'apprécie à ma juste valeur... Et ce n'est pas moi qui lui ai demandé de quitter son ancienne compagne pour moi.. Je devais avoir de meilleur atout (bipeur qui se met à sonner). Je te l'ai toujours dis que les hommes étaient faibles... sauf peut être toi.. mais tout change un jour.. Désolé, mais je vais devoir te laisser le devoir m'appelle. J'aurais voulu te poser mille et une question, mais je crains que tu ne sois pas enclin à ceci.. A plus bébé"

"Pour TA gouverne, je ne suis pas TON bébé ! Et crois-moi sur le fait que je ne tomberai pas dans tes filets, ou plutôt dans ta toile. A t'entendre, tu as plus l'air d'une veuve noire qu'autre chose."

Le visage de Noah était rouge, en colère, prêt à exploser face à cette... petite prétentieuse qui, en partant, osait lui parler comme s'ils étaient amis, histoire de faire croire à ses nouveaux collègues qu'elle était une femme innocente et prévenante. Mais le médecin savait qui elle était réellement. Une fois seul, le pauvre fit à nouveau les cent pas et ne chercha même pas à aller demander ses médicaments, maintenant qu'il avait une ordonnance. Son poing bandé venait d'atterrir contre un mur, accompagné d'un hurlement de rage mais aussi de désespoir. Pour finir, il plaqua son dos contre le dit mur et se laissa glisser à terre les genoux repliés alors que, de ses yeux embués, il fixait un point imaginaire sur le plafond blanc.

Il ne savait pas depuis combien de temps il était là, mais il se réveilla, toujours assit contre le mur, mais secoué par une infirmière. Cette dernière lui annonça qu'on était au lendemain de l'opération, et que Kylee se trouvait dans sa chambre. Savoir enfin que l'opération s'était bien passé et que sa fiancée se reposait, soulageait Noah qui, d'un coup, avait reprit des forces et quelques couleurs, alors qu'il se relevait. Après avoir demandé le numéro de chambre de la doctoresse, il se précipita à son chevet ; installé sur une chaise à côté du lit, le jeune homme attrapa une de ses mains dans la sienne, tandis que l'autre effleurait doucement son visage. Il pouvait la voir émerger quelques secondes, mais elle était très fatiguée.


"Tu peux dormir tranquille ma belle, je suis là, on est sauvés, tous les deux..."

Noah laissait sa culpabilité de côté, préférant rassurer Kylee, même s'il n'était pas sûr qu'elle l'entende. Il resta des heures à ses côtés, à la regarder s'éveiller, se rendormir et, déformation professionnelle oblige, il vérifiait ses stats, ses constantes ainsi que ses sondes, sachant qu'elle n'aimerait pas qu'un inconnu le fasse. Pour veiller sur elle, il n'hésita pas à dormir sur cette chaise inconfortable mais, le lendemain vers midi, il devait bien s'alimenter.

Noah partit donc se chercher de quoi grignoter, un paquet de chips, un sandwich et un soda feraient l'affaire.

L'estomac plein, le médecin se décida rapidement à revenir vers Kylee et ce qu'il constata lui fit froncer des sourcils. Déjà, la porte de la chambre de sa belle était entrouverte. Bizarre... il entra discrètement. Ce qu'il vit fit remonter sa colère à la surface ; Natalia était là, penchée sur Kylee et tentait de lui faire du mal. Comment ? Il ne savait pas mais à voir son visage, Natalia s'apprêtait à faire une énorme connerie qui allait lui coûter cher pour sa carrière.

Noah arriva rapidement vers cette garce, tout aussi discrètement. Il agrippa sa blouse dans le dos et, d'un geste sec et rageur, il l'écarta de Kylee et l'envoya valser contre un mur non loin de là. Par la suite, il se rua sur elle et porta sa main au cou de Natalia, le serrant ni trop peu, ni pas assez pour la faire souffrir. Sa voix était aussi dure et sèche quand il se mit à parler avec colère.


"Tu croyais t'en tirer comme ça ? Tu pensais VRAIMENT que j'allais te laisser lui faire du mal ! Espèce de cinglée !"

Le visage de Natalia reflétait de l'arrogance, mais elle se mit à jouer le jeu de la manipulation et, de là, elle se mit à pleurnicher.

"Noah... je t'en supplie tu me... fait mal... please... chaton..."

Noah ne croyait pas un seul instant aux jérémiades de Natalia. Dans un nouveau geste de colère, il projeta la jeune femme au sol et la regarda de haut.

"Je t'interdis de m'appeler ainsi ! Ce qui m'importe ici, c'est ma fiancée ! Toi..." Rire mauvais. "Tu n'es rien d'autre qu'une pauvre fille qui n'a qu'un seul but : faire souffrir ceux qui sont heureux... mais merde t'as pas encore compris que tu ne m'auras jamais !? En attendant, c'est ton résident chéri qui se fait avoir !"

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Dim 21 Sep - 13:02

Lorsque Natalia fut tirée à l'arrière et plaquée contre le mur, elle prit peur en voyant le regard déterminé et un tantinet enragé du médecin. Non mais pour qui se prenait-il ? Un ange gardien un peu trop collant ? Sans doute ! Merde sa tentative avait échoué. Elle tenta de l'apaiser, mais cela ne marcha pas, lorsqu'elle fut projetée à terre, elle resta un moment en étoile de mer et se redressa légèrement sur ses coudes. A l'entente du mot "fiancée" Natalia inspira profondément et serra les poing. Bon Dieu de merde, elle ne supportait vraiment pas leur bonheur ! Sur ce, elle se redressa, le visage froid et dur, telle une innocente, choqué par la situation injuste qu'elle vivait.

"Mon pauvre Noah... Mais tout ne tourne pas autour de toi ! T'es peut être séduisant, mais j'ai appris de mes erreurs.. Et si tu ne veux pas que j'appelle la sécurité, tu devrais te mettre une muselière. Le Dr Shane, m'a demandé de vérifier ses constances et de vérifier ses sondes"

Au regard encre de Noah, qui venait de s'assombrir un peu plus, elle eut l'audace de faire quelques pas vers le lit de Kylee et sentant ses pas, derrière elle. Natalia fut des plus agacé lorsqu'il la saisit par le poignet la faisant grimacer. Ni une, ni deux, elle lui mit une baffe pour se défendre. On pouvait voir que son souffle était court et que tout ses poils étaient hirissé.

"Va donc voir un psy pour contrôler tes pulsions Masen ! Tu es un persécuté. Laisse moi faire mon job !!"

Et sur, elle est continua de vérifier sa sonde gastrique et eut un léger soupir intérieur d'avoir été perturber dans ses plans.

"On l'a lui retira ce soir"


En se retournant, elle put sentir le souffle de Noah contre son front, tellement il était proche à la surveiller, ce qui l'agaça au plus haut point. L'air farouche, elle entrouvrit la bouche pour la refermer en entendant Kylee gémir légèrement. Ne voulant qu'elle se réveille, elle attrapa vivement Noah par le col et ne lâcha pas sa poigne jusqu'à ce qu'ils soient tout deux un peu plus loin.

"Tu me retouches encore une fois tu auras des problèmes ! Bien plus grand que de jouer les preux chevalier avec ta fiancé (le relâche, en écorchant le mot fiancée). Je te laisse avec ta grand mère sondé de partout, qui en plus à quelques soucis là où tu le sais.. T'es médecin après tout, tu sais de quoi il en retourne (air satisfait). Quoique tu n'as même pas vu qu'elle était atteinte d'une appendicite. On pourrait douter de tes compétences de détection. Sur ce..." lança-t-elle en se frottant ses vêtements pour être présentable.


__________________

Kylee s'éveilla en soirée, une heure après qu'on lui ait retiré sa sonde gastrique. Une main sous la couette, elle posa une main sur le haut de son ventre et eut un soupir. Ses yeux se dirigèrent par la suite sur sa main où un cathéter était fixé, son regard navigua jusqu'à la perfusion et revint sur sa main où quelque chose la perturba, elle n'avait plus sa bague ! Fermant les yeux, elle inspira longuement et regarda la date: le 31.12. Elle aurait préféré fêter la nouvelle année dans le Colorado, plutôt que d'être ici et de sentir toute chose. Enfin, elle posa le regard sur Noah qui était en pleine lecture dans le fauteuil plus loin. Son visage arborait des traits tirés, l'expression grave, elle savait qu'il essayait de s'évader par la lecture pour le connaître très bien. Il avait l'air d'aller bien, ses blessures étaient suturée et ses bleus avait viré violet. Ce qui était signe de guérison. Kylee n'osait se voir dans une glace, déjà qu'elle santé un tube où il ne devrait être. C'était plus rabaissant.

"Tu sais que... (racle sa gorge) tu es foutrement sexy quand... tu es inquiet" lâcha-t-elle d'une voix sèche et rocailleuse. Lorsqu'elle eut son intention, elle lui fit un sourire aussi large qu'elle le pouvait, même si d'apparence, cela fut juste un faible sourire. En position semi assise, elle l'observa avancé et plongea son regard dans le sien, qui semblait découvrir son cadeau de noël.

"Je ne suis pas au Paradis alors..." lança-t-elle en boutade avant de toussoter.

"... juste à la maison de retraite.. j'aurais préféré que tu me vois autrement" lança-t-elle d'un air contris, alors que ses joues rosissaient, ce qui lui donna un petit air adorable avec sa petite mine à peine reposée.

"Tu vas bien ?" demanda-t-elle en sentant que quelque chose le perturbait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3513

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Dim 21 Sep - 13:43

Citation :
"Mon pauvre Noah... Mais tout ne tourne pas autour de toi ! T'es peut être séduisant, mais j'ai appris de mes erreurs.. Et si tu ne veux pas que j'appelle la sécurité, tu devrais te mettre une muselière. Le Dr Shane, m'a demandé de vérifier ses constances et de vérifier ses sondes"

"Comme si je ne t'avais pas vue faire. Tu tentais de faire du mal à Kylee ! Ton expression ne ment pas Natalia, je l'ai remarqué, tout comme j'ai perçu ta jalousie lorsque j'ai dit qu'elle était ma fiancée. Permets-moi de te dire qu'une garce reste une garce !"

Et Noah n'en resta pas là. Quand Natalia revint vers Kylee, il lui saisit fortement le poignet, à lui en faire mal mais il n'en avait rien à faire. Par contre, il ne s'attendit pas à ce qu'elle le gifle ; le regard désorienté, ses yeux se firent encore plus noirs que d'habitude, alors que l'infirmière lui expliquait qu'elle devait vérifier l'état de santé de Kylee.

"Je peux te croire là-dessus, mais je reste là ! Je te connais Natalia, et je sais que si tu peux faire du mal à la femme que j'aime, tu le feras, alors tu ne te débarrasseras pas de moi comme ça !"

Noah regarda chaque faits et gestes de Natalia, tout en jetant un œil à Kylee qui dormait toujours, assommée par les tranquillisants. Mais elle s'était mise à gémir et aussitôt, les sens du médecin s'étaient mis en alerte ; il craignait que Natalia ne lui fasse mal en ce moment-même. Il se rapprocha et vérifia qu'elle faisait bien son travail, avant que celle-ci ne se retourne. Pour la sonde gastrique, il était au courant qu'elle pourrait être retirée le soir-même, il était médecin après tout !

Noah et Natalia se fusillaient du regard, à savoir qui allait craquer en premier. Le médecin fût surpris qu'elle le prenne par le col pour pouvoir lui parler plus loin. Il se dégagea d'elle alors qu'elle le relâchait.


Citation :
"Tu me retouches encore une fois tu auras des problèmes ! Bien plus grand que de jouer les preux chevalier avec ta fiancé (le relâche, en écorchant le mot fiancée). Je te laisse avec ta grand mère sondé de partout, qui en plus à quelques soucis là où tu le sais.. T'es médecin après tout, tu sais de quoi il en retourne (air satisfait). Quoique tu n'as même pas vu qu'elle était atteinte d'une appendicite. On pourrait douter de tes compétences de détection. Sur ce..."

Il n'en fallut pas plus pour Noah pour qu'il blêmisse. Il connaissait les risques d'une péritonite, mais personne ne l'avait prévenu pour la possible stérilité de la jeune femme qui semblait en être à un stade avancé. Mais tout ceci ne faisait qu'alimenter le feu qui brûlait en lui tant il était en colère. Sur ce, oui, Noah se fichait des conséquences ; il attrapa Natalia par les cheveux, ouvrit la porte de la chambre et la fit sortir en la jetant dehors ; l'infirmière se retrouva une nouvelle fois à terre, mais il s'en fichait. Avec un calme olympien mais un regard noir et une voix cassante, il lui parla haut et fort, face à d'autres médecins et patients.

"Sur ce Natalia, si tu oses faire du mal à Kylee dans cette chambre, sache que je serai là, et que je ne te laisserai pas faire. Si tu veux continuer tes conneries qui t'ont conduite au fait que tu ai été virée du dernier hôpital, grand bien te fasse ! Mais tu ne toucheras plus un seul cheveux de ma fiancée. J'espère avoir été assez clair." Commence à fermer la porte, mais se ravise. "Une dernière chose... j'en ai rien à faire si Kylee a des risques d'être stérile, je l'aimerai toujours autant."

Toujours avec son air impassible, Noah referma la porte et s'empressa de retourner vers Kylee, où il vérifia chaque points de sa santé. Mais il ne pouvait pas savoir si elle serait vraiment stérile ou pas. Il s'inquiétait de ça, mais aussi des ennuis que Natalia pourrait lui faire subir, le temps que le couple serait encore sur Terre.

Vint le soir où enfin, Kylee fût débarrassée de sa sonde gastrique. En attendant qu'elle se réveille, Noah tentait de se distraire en lisant, mais c'était bien difficile avec tout ce qui se passait en ce moment.


Citation :
"Tu sais que... (racle sa gorge) tu es foutrement sexy quand... tu es inquiet"

En entendant cette voix qui lui avait tant manqué, Noah releva de suite la tête et fit tomber son livre, alors qu'il s'avançait vers Kylee, les yeux brillants et le sourire aux lèvres. Il s'installa sur le bord du lit avec précaution, puis il passa sa main sur le visage de Kylee, lui retirant quelques mèches de ses cheveux qui barraient son front.

"Tu me reviens ma belle..." Dépose un baiser sur son front. "J'ai eu tellement peur tu sais... 2 jours sans voir tes yeux, ton sourire, ça a été dur..."

Il secoua la tête quand elle affirma qu'elle n'était pas au paradis, mais dans une maison de retraite, chose qui le fit un peu rire.

"Même avec tout ça tu es magnifique Kylee. Et puis, autant avoir un aperçu de ce qu'on verra quand on sera en maison de retraite..."

Maintenant qu'elle était réveillée, les craintes de Noah commençaient à refaire surface et, forcément, il évita le regard de Kylee, qui au final lui demanda si ça allait. Le médecin la regardait de temps à autre, l'air gêné, se demandant s'il devait en parler ou pas. Pour finir, il s'était dit qu'il ne devait pas lui mentir sinon, cela risquait de lui retomber dessus. Noah prit la main de Kylee dans les siennes.

"Tu as une... une inflammation au niveau de... de ton appareil reproducteur et... ce n'est en rien définitif tu le sais mais... il y a des risques pour que tu sois..."

En voyant le visage de Kylee blêmir, il su qu'elle avait comprit. Il tenta de la rassurer comme il le pouvait.

"On est sûrs de rien encore, il faut attendre." Inspire profondément. "Et... il y a une infirmière ici... Natalia. J'ai préféré que tu le saches car on l'a assignée à toi, le temps d'être dans cet hôpital."

Tout ça n'avait pas l'air de rassurer Kylee, et Noah tenta le tout pour le tout. Il ouvrit sa main où se trouvait la bague, et la mit au doigt de la jeune femme, là où était sa place. Puis, il porta sa main à ses lèvres et déposa plusieurs baisers, tout en la regardant droit dans les yeux.

"On va s'en sortir, tous les deux d'accord ? Je te l'avais promis sur cette route, je te le promets encore..."

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Dim 21 Sep - 18:53

Citation :
"Tu me reviens ma belle..." Dépose un baiser sur son front. "J'ai eu tellement peur tu sais... 2 jours sans voir tes yeux, ton sourire, ça a été dur..."

Kylee apprécia davantage le touché de son fiancé, comme si sa caresse était divine et porteur de bien être. Durant un bref instant, elle ferma les yeux pour ravaler la culpabilité qu'elle avait de ne lui avoir rien dit lorsque l'appendicite était présente. Si elle lui avait avoué, quitte à gâcher leurs vacances, elle n'aurait pas eu à subir cette lourde intervention et risquer de mourir. Lorsqu'il lui avoua qu'au moins cela préparer à l'échéance, ce fut à son tour de rire légèrement avant d'être rappeler à l'ordre par des douleurs au bas ventre.

"J'ai soif.."

Lorsqu'il lui apporta la bouteille avec une paille, elle s'empressa de boire quelques gorgées. Le fait de ne rien boire ni avaler depuis 2j avait asséché sa bouche et sa gorge. Mais bien vite, elle fut anxieuse du comportement de Noah et finit par lui demander pourquoi. A sa réponse, la doctoresse se mordit l'intérieur des joues. Pourquoi avait-elle demander ? Quelle idiote ! Accusant le coup, elle grimaça à l'évocation de Natalia, n'y croyant pas. Sérieusement ? lança-t-elle décontenancé, avant d'avoir un frisson. Au final elle poussa un soupir.

"J'aurais préféré, que l'on fête ce nouvel an comme il y était prévu initialement dans une suite d'hôtel prestigieux. Ca aurait éviter tout ces ennuis. J'espère que cette garce à encore des cicatrices de ce que je lui ai fais."

Elle évitait le sujet épineux, de toute manière il n'y avait rien à ajouter, seul le temps le dirait et puis.... ce n'est pas comme si, ils en voulaient. Le côté "déni" de Kylee, qui préférait croire au "je vais bien, tout va bien" plutôt que le reste. Son regard passa sur sa perfusion, c'était donc une antibiothérapie. Si ces organes génitaux étaient touché, c'est que la poche infectieuse avait du se rompre. Bordel, elle était passé à côté du pire. Quel cruche avait-elle été ! Les yeux légèrement dans le vague, elle se reconcentra sur Noah qui lui passa la bague au doigt et elle eut un petit sourire. C'était bête, mais le fait de se réveiller sans l'avoir, lui avait procurer un manque, là elle se sentait revivre.

"Oui, nous allons nous en sortir, comme toujours"

Sa main se leva vers le visage de Noah et elle lui caressa longuement sa joue ornée d'un merveilleux bleus.

"Tu n'as pas prévenu ma famille j'espère ? Je ne veux pas qu'ils s'inquiètent, je vais aller de mieux en mieux de toute façon." Du Kylee à l'état pur ! Au moins Noah se rendrait compte que ce n'était pas contre lui que des fois, elle lui cachait des choses, elle était ainsi. "Et toi tu vas bien ? aucune séquelle ?"

Ils passèrent par la suite, un certain temps à se parler de tout et de rien. Par moment, la jeune femme se sentait partir et elle lutta pour rester éveiller, grondant sur Noah qui voulait la laisser se reposer. Elle l'avait assez fait ainsi au cours de ces deux derniers jours ! Elle voulait profiter ! Au fil de la soirée s'écoulant, jusque dans la nuit, Kylee fut un peu plus éveillée par les douleurs, malheureusement. Cela se voyait par quelqu'un de ses rictus et sourire un peu trop forcé. Au final, après une ou deux boutades, la jeune femme tira sur son bras et l'incita à s'approcher pour lui offrir un baiser chaste et doux à la fois.

"Bonne année mon Fiancé..." souffla-t-elle en venant capturer une nouvelle fois ses lèvres, entrelaçant de sa main libre les doigts du médecin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3513

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Dim 21 Sep - 19:48

Noah retrouvait une place où il se sentait bien, à savoir être aux petits soins pour Kylee ; enfin, ça c'était quand elle le lui autorisait, puisqu'elle aimait toujours avoir son côté d'indépendance mais, pour l'heure, elle ne pouvait pas faire appel à cette facette de sa personnalité. Il avait rapidement versé de l'eau dans un gobelet en plastique et, muni d'une paille, il la fit boire plusieurs gorgées mais à chaque fois en petite quantité, pour qu'elle ai moins de risque d'avoir des quintes de toux, qui seraient douloureuses pour la doctoresse, après l'opération qu'elle avait subit. Tout en prenant soin d'elle, il ne cessa de penser à quel point tous deux avaient été chanceux, alors que distraitement, il caressait le front et la base des cheveux de Kylee qui, au bout d'un moment, avait quand même remarqué le stress de son fiancé. Bien que réticent au début, Noah avait préféré lui dire la vérité. Lorsque sa belle lui demanda s'il était sérieux à propos de Natalia, il ne pu que grimacer en la regardant, tout en acquiesçant d'un signe de tête.

"Elle avait l'air étonnée de me voir et je pense qu'elle a cru que j'étais seul, mais lorsqu'elle est venue ici vers midi... bref... quand je suis entré j'étais persuadé qu'elle allait te faire du mal, vu comment elle était penchée vers toi et... tes sondes... désolé..." Grimace encore une fois. "Bien sûr je l'ai éjectée loin de toi en lui signifiant bien que nous étions fiancés, ça ne lui a pas plu et elle m'a proféré des menaces, mais je m'en fiche. Désormais tout l'hôpital sait quelle garce elle est, et pourquoi elle s'est fait virer de son autre emploi, chez nous."

Citation :
"J'aurais préféré, que l'on fête ce nouvel an comme il y était prévu initialement dans une suite d'hôtel prestigieux. Ca aurait éviter tout ces ennuis. J'espère que cette garce à encore des cicatrices de ce que je lui ai fais."

Kylee s'énervait, et ce n'était pas bon pour ce qu'elle venait de subir la veille. Aussitôt, Noah reposa le gobelet sur la table de chevet près du lit, avant d'encercler le visage de sa fiancée, de ses mains chaudes et... encore bandées mais ce n'était qu'un détail. Il la regarda droit dans les yeux alors que ses pouces caressaient ses joues.

"Crois-moi, vu comment elle t'a regardée, elle se souvient de toi et de ce que tu lui as fait. Tant mieux ! Mais ne te préoccupe pas d'elle ma chérie d'accord ? En ce qui concerne le nouvel an, je m'en fiche, du moment que nous sommes ensemble... et ça s'applique aussi à ça." Pose une main douce sur son ventre. "Si jamais ça... empirait et qu'on ne pourrait pas avoir d'enfants dans le futur, tant pis. Au pire il y a l'adoption, mais du moment que tu me laisse finir mes jours à tes côtés, ça me va. Alors ne me ressort pas le couplet comme quoi je n'ai pas le droit de finir comme un moine s'il t'arrivais quelque chose ok ?" Secoue la tête et embrasse son front. "N'y pensons plus, tu es là, c'est tout ce qui compte à mes yeux..."

Pour sceller tout ce qu'il venait de dire, Noah passa la bague au doigt de Kylee, qui avait de nouveau le sourire. Lui aussi souriait, même si ses pupilles reflétaient encore de l'inquiétude concernant l'état de santé de sa fiancée, et les menaces de Natalia. Mais ses craintes s'envolèrent quand la doctoresse caressa sa joue ; ce contact, qu'il n'avait pas eu depuis qu'ils étaient arrivés à l'hôpital, lui fit tellement de bien qu'il en ferma les yeux, tout en soupirant d'aise. Il eut un petit rire lorsqu'elle lui demanda s'il avait prévenu sa famille.

"Non... il faut dire que je n'ai pas eu le temps pour ça. Entre la paperasse, mes blessures que je ne voulais pas faire soigner, mes angoisses et ma sieste forcée tant j'étais fatigué, je n'ai pas pu les prévenir. A ce que je vois j'ai bien fait, mais tu devras au moins appeler ton père."

Par la suite, il la rassura sur le fait qu'il allait bien et qu'il n'avait aucune séquelle.

"J'ai des médicaments, mais tant que je n'ai pas de douleur à la tête, je suis tranquille. Pas de fracture, ni de traumatisme crânien pour le moment."

C'est alors que le couple parla de tout et de rien et, bien souvent, Noah voyait Kylee lutter contre le sommeil. Maintes fois, il avait voulu la laisser se reposer, mais elle protestait. Le médecin la regardait avec un air réprobateur, mais elle n'en démordait pas !

"Foutu caractère de rottweiler !"

Mais au fil du temps, Kylee avait finit par s'assoupir, ce qui soulageait Noah car elle ne devait pas se fatiguer pour lui, il lui fallait reprendre des forces. Il se pencha vers elle et lui embrassa le front, lui souhaitant une bonne nuit.

Sauf que la nuit n'était pas bonne et, plusieurs fois, Kylee réveillait Noah à cause de ses douleurs. Il lui donnait des calmants apportés par une infirmière, pas Natalia heureusement, puis le couple se rendormait. Le médecin gardait toujours la main de sa fiancée dans la sienne. Une nouvelle fois, il fût réveillé par la jeune femme qui lui demanda de s'approcher. Assit sur le côté du lit, Noah se pencha au-dessus d'elle, les mains sur le matelas. Il fronça des sourcils en la voyant sourire, et ce fût à son tour d'avoir le visage éclairé d'un sourire lorsqu'elle lui souhaita une bonne année tout en l'embrassant. Noah répondit à ses baisers et ferma les yeux. Il posa par la suite son front contre celui de Kylee et la regarda droit dans les yeux, les pupilles brillantes.


"Bonne année ma Fiancée... je t'aime..."

Noah l'embrassa une nouvelle fois, avant que Kylee ne soit à nouveau happée par le sommeil.

___________

2 Jours plus tard...

Noah était inquiet, Kylee ne mangeait que très peu. Certes, après un accident pareil c'était un peu normal, mais elle refusait tout aliment que l'hôpital lui proposait. La seule chose qu'elle avait accepté, était un chocolat chaud de sa propre préparation à lui mais depuis, elle n'avait rien avalé. Dehors en train de faire les cent pas pendant que la jeune femme était avec les médecin dans sa chambre pour vérifier les dernières analyses, Noah fût interrompu par une main douce qu'il aurait reconnu entre mille. En se retournant, il prit de suite sa mère dans ses bras et la serra fort contre lui, alors qu'elle en faisait de même.

"Je suis venue dès que j'ai su..." Se recule et met une tape sur le torse de Noah en le regardant sévèrement. "A savoir aujourd'hui ! Alors que ça fait 4 jours que toi et Kylee êtes à l'hôpital ! Noah ! Tu aurais du me le dire !"

Là, Jillian était vraiment en colère contre son fils. Ce dernier baissa la tête, mais la releva bien vite, les yeux brillants de colère et de tristesse à la fois.

"Comment j'aurais pu... tu n'aurais pas du savoir maman. Cet accident, c'était pratiquement le même que lorsque j'ai eu 7 ans ! La voiture, la neige, le camion... mis à part la dispute, tout y était ! J'aurais été un mauvais fils si je t'avais fait revivre tout ça en t'appelant ! D'ailleurs je t'ai appelé, alors je suis mauvais."

Toute la colère de Jillian venait de s'évaporer en entendant la tirade de son fils. Elle ferma les yeux, ignorant les mauvais souvenirs de cette fameuse nuit.

"J'avais oublié cette nuit... mon chéri..." Ouvre les yeux et pose une main sur sa joue en souriant. "Ce n'est pas grave. J'ai laissé ce mauvais souvenir derrière moi, mais toi non. Je n'ai pas été assez là pour te le faire oublier..."

"Non maman..." Secoue la tête et la prend dans ses bras. "Dis pas ça... t'as toujours été là pour moi et... c'est pour ça que... que je te demande ton aide."

Noah se recula et Jillian effaça les quelques larmes de son fils, alors qu'elle lui demandait ce qui se passait. Le médecin s'installa sur une chaise, et sa mère en fit de même alors qu'elle prenait les mains de son fils dans les siennes.

"C'est Kylee... elle a subit une péritonite, une version plus avancée qui aurait pu provoqué sa mort... elle va bien ne t'en fait pas... mais elle ne s'alimente pas et ça me fait peur, même si je sais qu'il ne faut pas beaucoup s'alimenter après une telle opération, elle ne mange rien. Aujourd'hui, elle a juste bu un chocolat chaud, rien de plus."

"Et tu veux que je remonte légèrement les bretelles de ma belle-fille c'est ça..."

Noah eut un sourire penaud, en réponse à celui de Jillian.

"Disons que... j'ai pensé qu'une présence maternelle pourrait l'aider à passer ce cap et... même si je ne veux pas en parler, toi aussi tu as eu un moment où tu ne mangeais pas, après l'accident... alors..."

"N'en dit pas plus..." Se lève avec Noah et part avec lui dans la chambre que les médecins venaient juste de quitter.

En parlant avec eux, Noah su que Kylee allait bien sur tous les points, sauf pour l'alimentation. Si cela continuait, ils allaient devoir la mettre sous perfusion. Le jeune homme entra dans la pièce et fit un petit sourire d'excuse à la jeune femme qui lui faisait de gros yeux, l'air de dire "Que fait ta mère ici !? On avait dit qu'il ne fallait prévenir personne !"

En voyant ça, Jillian se mit à rire, alors qu'elle s'installait sur le lit de sa belle-fille en lui prenant la main.


"Il ne faut pas lui en vouloir... Noah m'a appelé pour t'aider ma belle. Il pense qu'une présence maternelle pourrait t'aider donc... dis-moi, pourquoi tu ne manges pas ? Il te faut reprendre des forces. J'en sais quelque chose puisque j'ai eu les mêmes réactions que toi après mon réveil..."

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Lun 22 Sep - 18:04

En effet Kylee était en train de gravir des paliers sur l'échelle de la rancoeur, rien que l'évocation de son prénom suffisait à ce que Kylee se transforme en pelote de nerfs. Après tout, elle avait voulu la tuer et foutre en l'air son ménage. Mais bien vite, Noah la rassura et son attention se porta sur ses mains bandés - ce qui lui valu un froncement de sourcil - puis sur les yeux bleus acier de Noah.

Citation :
"Crois-moi, vu comment elle t'a regardée, elle se souvient de toi et de ce que tu lui as fait. Tant mieux ! Mais ne te préoccupe pas d'elle ma chérie d'accord ?"

"Je vais essayer, mais l'imaginer en train de me soigner ou tenter de me faire du mal... comme tu le dis, ça me rend malade, excuse moi si ça me met sur les nerfs."

Citation :
"En ce qui concerne le nouvel an, je m'en fiche, du moment que nous sommes ensemble... et ça s'applique aussi à ça." Pose une main douce sur son ventre. "Si jamais ça... empirait et qu'on ne pourrait pas avoir d'enfants dans le futur, tant pis. Au pire il y a l'adoption, mais du moment que tu me laisse finir mes jours à tes côtés, ça me va. Alors ne me ressort pas le couplet comme quoi je n'ai pas le droit de finir comme un moine s'il t'arrivais quelque chose ok ?"


Kylee avait dérivé le regard lorsqu'il avait mentionné de nouveau pour sa pseudo "stérilité"... c'était un trop grand mot pour elle et même si elle n'avait encore songé à en avoir, il suffisait que l'on dise à une personne qu'elle ne pouvait le faire, pour commencer à regretter cette chose... même si au départ cette chose ne servait pas. Lorsqu'il posa une main sur son ventre, elle avala difficilement sa salive et ferma un instant ses yeux. Le fin tremblement sur ses lèvres montra uniquement que cette nouvelle la destabilisé un peu. Bien sûr, elle savait que rien n'était joué, mais tout de même c'était dur à avaler si on envisager le pire. Mais sa réplique sur les moines étira la commissure de ses lèvres et un léger pouffe de rire en sortit. Ses paupières se levèrent pour observer Noah d'une lueur étrange et précieuse, comme si elle le remerciait silencieusement de la soutenir de façon inconditionnel. C'est alors qu'elle posa la question, à savoir si ses parents étaient au courant, mais bien vite il la rassura. Sur le coup elle fut soulager mais haussa un sourcil à son conseil de prévenir tout de même son père. Malgré son état de faiblesse, elle secoua négativement la tête, lui tenant tête, comme elle savait si bien le faire et eut même la force de le réprimander un peu sur le fait qu'il ne prenne pas soin de lui. Le couple continua de parler le reste la soirée et Kylee força pour ne pas dormir.

Citation :
"Foutu caractère de rottweiler !"

"Gnagnagna (lutte pour rester éveiller).. Il va falloir me trouver une autre race... c'est pas beau les Rottweiller" lança-t-elle d'une voix endormi. Au final son corps eut raison d'elle et elle s'endormit, de façon haché menu, jusqu'à s’apercevoir qu'il était au delà de minuit. Elle réveilla Noah pour le lui souhaiter et sous son regard brillant et amoureux, la jeune femme se sentit le mieux du monde. Ses mots sonnèrent comme une louange et elle finit par s'endormir pour le reste de la nuit.

______________________

J 3

Aujourd'hui la jeune femme put boire à nouveau pour réactiver son transit, elle était encore fatiguée et remuée par les événements mais elle allait mieux. Enfin mieux, son médecin qui la suivait ne pouvait la rassuré encore sur son intimité. La palpation était douloureuse. Et quand elle lui demanda quand est-ce qu'elle pourrait éviter de se voir en grand mère de 80 ballé, il avait dit que tout dépendrait des résultats des analyse mais qu'il fallait qu'elle patiente encore quelques jours. Déphasé, elle avait passé sa journée à regarder la télé, en zappant. D'apparence, elle était morne, mais à l'intérieur de sa tête tout cogité, peu à peu, elle prenait conscience de ce qu'il s'était vraiment passé. A savoir: perdre la vie. Certes l'accident avait été une coïncidence de plus, mais le fait qu'elle est traîné ça sur la longueur n'avait pas aidé. Le médecin lui avait dit que le choc avait endommagé davantage l'organe qui n'était plus, vu qu'il avait été enlevé, et que c'était l'attente d'être emmené à l'hôpital qui avait causé toutes ses lésions. Alors ça et le fait que Natalia, cette salope était passé deux fois en jouant son innocentes- même si son regard ne mentait pas - la jeune doctoresse n'avait goût à rien. Elle avait même refusé la soupe et le "yop" qu'on lui avait proposé. De toute manière elle n'avait pas faim !

_______________________________

J4

Et le jour suivant fut pire, théoriquement, elle pouvait avalé des choses un peu plus consistante, mais rien n'y faisait. D'autant plus lorsque ce fut natalia qui lui apporta une omelette, elle la fusilla du regard et lui balança l'assiette à la figure tout en lui disant les quelques vérités qu'elle avait accumulé. Noah n'avait pas été présent lors de l'incident et cette dernière était restée de marbre, à son plus grand étonnement et à sa plus grande méfiance. Ce n'était pas bon, surtout après ce que Noah lui avait dit. Mais elle tenta de ne plus y penser, car le fait de s’énerver lui avait provoqué des douleurs dans l'ensemble de son bas ventre. Lorsque les médecins passèrent pour lui annoncer l'avancement de son état de santé, cette dernière était en train de boire le chocolat de Noah avec supplément chantilly. Il s'était plié en 4 et avait du négocier la salle de pause des infirmières pour préparer ce breuvage. Son Fiancé chéri était des plus surprotecteur, mais elle n'avait pas eu le coeur à l'envoyer sur les roses lorsqu'il lui avait amené avec ce sourire timide. Cela la faisait fondre. Apparemment la cicatrice interne était belle, son inflammation interne régresser. Le seul bémol était que ses douleurs au niveau de la vessie provenait du fait qu'elle ne buvait pas assez, tout comme le fait qu'elle ne mangeait pas. Shane avait été claire, si elle ne mangeait pas d'ici demain, elle serait perfusé et son séjour serait plus long que prévu. Chouette...

De côté la jeune femme tira sur son oreiller pour le positionner correctement sous son menton, son autre main massa son bas ventre qui était tiraillant et un voile recouvrit son regard clair. Ce n'est que lorsqu'elle entendit des talons dans sa chambre qu'elle frotta ses yeux et redressa la tête pour voir: Jillian !!! Oh non !! Un vent de panique l'empara et elle eut un raté. Que faisait-elle ici, sa famille était aussi présente? NOAH !! Elle allait le tuer et pour de vrai, même si elle devrait souffrir et ramper jusqu'à lui, traînant sa perfusion, elle le ferait ! Kylee avait pourtant était claire et elle n'était vraiment pas encline à parler. Grimaçant, elle se remit sur le dos, toujours une main posée sur son ventre.


"Madame Masen ?!"

C'est alors que Noah pénétra dans sa chambre, son regard s'assombrit et n'avait d'égal que le regard timide du médecin. D'un calme olympien qui ne lui ressemblait guerre, elle diffusa ses paroles juste à travers ses yeux, ce qui fit rire Jillian.

"Il ne faut pas lui en vouloir... Noah m'a appelé pour t'aider ma belle. Il pense qu'une présence maternelle pourrait t'aider donc... dis-moi, pourquoi tu ne manges pas ? Il te faut reprendre des forces. J'en sais quelque chose puisque j'ai eu les mêmes réactions que toi après mon réveil..."

Kylee eut un petit rire à l'évocation de son surnom "ma belle", il n'y avait que Noah qui l'appelait ainsi.. et cela lui faisait bizarre de l'entendre de la bouche de sa belle-mère. Cela était de famille apparemment. Et voilà qu'elle la réprimandait, mais qu'est-ce qu'il avait tous en ce moment à l'emmerder ! Plusieurs fois, elle inspira et souffla plus ou moins bruyamment, sa respiration montrait son agacement mais aussi sa souffrance tant physique que psychologique, mais pour le psychologique Noah n'était pas au courant. Soudain, elle eut une idée pour se venger. Avec un regard revêche et lumineux que Noah connaissait bien, Kylee le fixa:

"Vous savez que votre fils n'a pas souhaité prendre une chambre d'Hôtel pour se reposer correctement, prendre soin de lui. Et qu'il a refusait de passer des examens complémentaires pour s'assurer que tout était en ordre ?"

Avec un léger sourire satisfait, son air changea bien vite, laissant place à une certaine tristesse qui ne lui ressemblait guère.

"Tu pourrais t'en aller s'il te plaît" lança-t-elle en fixant un point au sol. Après hésitation, le jeune homme s'en alla et Kylee se retrouva seul avec Jillian. Elle retira sa main de la sienne et posa les siennes sur son visage comme pour se reprendre.

"C'est gentil à vous d'être venue, mais j'aurais préféré que vous restiez chez vous, surtout avec cette neige.... Cette maudite neige qui a tout causé"

Par la suite, elle s'enferma dans une sorte de mutisme, répondant par des "oui", "non", "mm" aux dires de sa belle mère. Au risque de paraître désagréable, mais Jillian allait apprendre à la connaître un peu mieux. A connaître qu'elle était vraiment sa personnalité et connaître son côté "je m'en fou de ce que tu dis, je fais à ma manière", bref une vraie tête de mûle, impulsive. Mais après près d'une demi heure de discussion et le fait qu'elle lui ait raconté divers souvenirs de Noah enfant, Jillian retenta le sujet glissant. Les yeux de la jeune femme, fatigués et cernés, laissèrent entrevoir un voile brillant qui s'accentua, sans pour autant céder. Elle avait gagné, ses faibles défenses actuellement venait de rompre. Saloperie d'antibiothérapie, le traitement était lourd et elle n'avait plus autant cette force morale qu'auparavant.

"C'est juste que... je n'ai pas envie d'en parler.. ce qui s'est passé et passé. Point barre. Après le choc, j'ai été la 1er à me réveiller, j'étais mal, très mal et Noah.. était ensanglanté à côté de moi. L'huile fuyait. Tout s'est passé trop vite, je me souviens, l'explosion et à partir de là tout est flou... tout n'es que... douleur... et encore maintenant.. je... je... (avale difficilement). Ca ne va pas, j'ai mal physiquement, encore, mais c'est dans ma tête... J'ai l'impression que tout est vide. Je me suis vu défaillir et croyez moi que pour un médecin, ce n'est pas plaisant. J'ai été stupide !"

Elle inspira fébrilement comme après un sanglot.

"Et je ne peux pas vous parler de ça, vous allez me trouver égoïste.Mais sous son insistance, Kylee continua: J'ai traîné ce mal depuis le milieu de notre séjour, je me suis bourrée de cachet pour éviter d'y penser, passer de bonnes vacances et voilà le résultat... J'ai failli mourir, et à cause de moi Noah a bien failli passé à côté d'une paternité"

Sachant très bien que Jillian était sensible à ce sujet, elle préféra ne pas insister. La jeune femme était bouffé par le remord et était probablement victime du contrecoup, se rendre compte qu'elle était vraiment passée par une bonne porte faisait réfléchir. Sa nervosité se répercuta sur ses lésions et elle se recroquevilla sur elle même, plongeant sa tête dans l'oreiller pour masquer sa souffrance. Le souffle court, elle écouta les conseils qui eut l'effet de la rassurer -malgré tout- et Kylee lui demanda une requête. D'emmener Noah cette après midi en dehors de cet hôpital, se souciant de son bien être et elle verrait par la suite pour changé son fusil d'épaule. Elle ne voulait rien promettre. Au final, elle ferma les yeux et se sentit partir dans les 5 minutes qui suivirent. Au moins en dormant, elle ne souffrait pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3513

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Lun 22 Sep - 19:12

Même avec son regard d'excuse, Noah savait qu'il avait fait une faute grave quand il vit le regard noir de Kylee et, même avec l'aide de sa mère, la doctoresse n'en démordait pas et demanda même au jeune homme de sortir de la chambre. Tout penaud, il se mit à obéir et sortit, la tête basse non sans lancer un petit regard à sa mère. Jillian lui fit un petit sourire dans le but de le rassurer, avant de lui dire qu'elle le réprimanderait pour ne pas s'être fait soigner comme il le fallait. L'angoisse le submergeait alors qu'il s'installait sur une chaise. Peut-être avait-il fait pire que mieux en appelant sa mère à l'aide ? Kylee n'était pas contente, et Jillian allait lui dire sa façon de penser. En clair, il s'était mit deux femmes sur le dos...

Il essaya de ne pas y penser et, faits du hasard, une distraction pointait le bout de son nez, au bout du couloir. Natalia. Cette dernière était plongée dans ses dossiers. Tout d'abord, Noah la regardait avec tant de haine que ses yeux auraient pu lancer des éclairs. Puis, un sourire sadique se mit à naître sur son visage. D'un air détendu tout en regardant ailleurs, le médecin commença à étendre ses jambes, puis ses bras, comme s'il s'étirait. Bien sûr, Natalia n'avait rien vu, et ce fût avec un magnifique cri de cette dernière qu'elle trébucha sur les jambes de Noah, avant de s'étaler magistralement à terre. En se tournant, lorsqu'elle vit Noah, elle lui lança un regard noir alors qu'il haussait les épaules, l'air faussement désolé.


"Oh pardon ! Je m'excuse, je n'avais pas vu que quelqu'un arrivait pendant que je m'étirais. La nuit a été longue vous savez, je prends soin de ma fiancée nuit et jour, alors je dois dormir sur une chaise inconfortable, mais ça en vaut la peine vous savez ?"

Avec le peu de dignité qui lui restait, Natalia s'en alla, la tête haute pendant que Noah riait sous cape.

______

Dans la chambre.

Citation :
"C'est gentil à vous d'être venue, mais j'aurais préféré que vous restiez chez vous, surtout avec cette neige.... Cette maudite neige qui a tout causé"

"Quand vas-tu te mettre dans la tête que tu fais partie de la famille ? Et que je veux t'aider si ça ne va pas ? Oublie cette neige et discutons, tu veux bien ?"

Enfin, même si Kylee ne le voulait pas, Jillian alimentait la conversation, lui racontant des anecdotes sur elle, sur Noah, ainsi que sur la belle soirée de Noël qu'ils avaient passé tous ensemble. Mais rien à faire, sa belle-fille se repliait inexorablement sur elle-même. Jillian poussa un petit soupir tout en faisant la moue. Mais elle n'en démordait pas et attaqua tout doucement l'objet de sa venue, à savoir ce qui clochait chez Kylee pour qu'elle ne s'alimente pas. Peu à peu, elle pouvait voir la carapace de sa belle-fille se fendre, mais elle ne lui prit pas la main, puisque tout à l'heure elle s'était dégagée de cette étreinte qui se voulait maternelle. Jillian patienterait, et puis, elle et Kylee avaient fait d'énormes progrès à Noël. Elle lui lança juste un regard d'encouragement, tout en lui souriant doucement, lui montrant qu'elle pouvait lui faire confiance.

Citation :
"C'est juste que... je n'ai pas envie d'en parler.. ce qui s'est passé et passé. Point barre. Après le choc, j'ai été la 1er à me réveiller, j'étais mal, très mal et Noah.. était ensanglanté à côté de moi. L'huile fuyait. Tout s'est passé trop vite, je me souviens, l'explosion et à partir de là tout est flou... tout n'es que... douleur... et encore maintenant.. je... je... (avale difficilement). Ca ne va pas, j'ai mal physiquement, encore, mais c'est dans ma tête... J'ai l'impression que tout est vide. Je me suis vu défaillir et croyez moi que pour un médecin, ce n'est pas plaisant. J'ai été stupide !"

Elle inspira fébrilement comme après un sanglot.

"Et je ne peux pas vous parler de ça, vous allez me trouver égoïste.Mais sous son insistance, Kylee continua: J'ai traîné ce mal depuis le milieu de notre séjour, je me suis bourrée de cachet pour éviter d'y penser, passer de bonnes vacances et voilà le résultat... J'ai failli mourir, et à cause de moi Noah a bien failli passé à côté d'une paternité"

Durant l'évocation de l'accident, Jillian avait du fermer les yeux ; elle tenta de ne pas imaginer ce qui s'était produit pour Kylee et son fils, mais c'était difficile. Elle se mordit la lèvre en rouvrant les yeux, car elle n'aimait pas voir cette jeune femme en face d'elle, aussi désemparée. Jillian l'incita à continuer, elle devait vider son sac pour de bon et, lorsque ce fût fini, elle tenta de la rassurer.

"Kylee. Tu es loin d'être égoïste ! En voilà la preuve, tu as décidé de ne parler à personne de ce qui t'arrivais, pour que nous puissions passer un bon séjour tous ensemble ! Mais, là-dessus, tu aurais du être égoïste. Nous aurions tous été dévastés si tu étais... enfin tu vois. Mais tu es vivante, et jusqu'à preuve du contraire, tu peux encore avoir des enfants, même si ce n'est pas dans vos projets, à toi et à Noah. Mais désormais, tu dois te battre et reprendre des forces... n'abandonne pas alors que tu as passé le plus dur... il te reste encore beaucoup de choses à vivre ma chérie..."

Quand Kylee demanda à Jillian de faire sortir Noah de cet hôpital, elle acquiesça en se levant, alors que sa belle-fille se cachait dans son oreiller. La mère de Noah s'avança et caressa de sa main les cheveux de la doctoresse, avant de l'embrasser sur le front.

"Surtout prends soin de toi, nous t'aimons tous..."

Jillian retrouva son fils et lui expliqua qu'elle avait fait ce qu'elle pouvait, et qu'elle espérait que ça irait. Noah acquiesça d'un signe de tête et commença à partir vers la chambre, mais sa mère l'en empêcha, car Kylee avait demandé à ce qu'il sorte avec elle pour l'après-midi. Le médecin fût réticent et tentait par tous les moyens de rejoindre sa fiancée, mais Jillian était persuasive !

Il se retrouva donc dehors, dans un café non loin de l'hôpital, où mère et fils discutaient de tout et de rien tout le long de la journée. Finalement, Jillian avait du repartir, et les au revoir furent une nouvelle fois éprouvantes. Noah s'en alla une nouvelle fois au chevet de Kylee, munit d'un yaourt que cette dernière devait manger. Il s'installa près d'elle et baissa la tête, alors qu'elle restait fichée dans son mutisme.


"Tu m'en veux encore ?"

Aucune réponse, ce qui fit soupirer Noah qui lui retira doucement l'oreiller qu'elle avait contre son visage. Il ouvrit l’opercule du yaourt, plongea la cuillère dedans avant de la tendre à Kylee.

"Tu dois manger maintenant. Je n'ai pas très envie que tu sois sous perfusion pour l'alimentation, et encore moins de te voir dans cet hôpital plusieurs jours supplémentaires, alors que Natalia est dans les parages."

Le visage de Noah était impassible, et sévère. Kylee allait manger ce yaourt, de gré ou de force !

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Mar 23 Sep - 17:22

Kylee écouta sans sourciller les dires apaisants de la mère de Noah. Elle avait raison sur le fait qu'elle avait passé le plus dur et qu'il ne fallait pas qu'elle abandonne maintenant ! Toujours le regard dans le vague, une main sous sa joue alors qu'elle était de côté, elle apprécia les caresses de Jillian et resta interdite à son baiser. Etait-ce cela d'avoir une mère qui était compatissante et inquiète pour soi ? Ca en avait tout l'air. Noah avait eu de la chance d'être baignée de cet amour maternel inconditionnel. De son côté cela n'avait pas été le cas et même si son père avait pu palié, ce n'était que durant les vacances scolaires. Trop peu. Au fond, Kylee était et resterait une solitaire, même si elle savait que maintenant elle comptait pour des personnes. Elle savait qu'elle était aimé. Lorsque Jillian, s'en alla, elle souffla de soulagement quand Noah n'apparut pas au pas de la porte. L'après midi avait été calme, elle avait pu se reposer et au fond, elle était contente que Noah sorte prendre l'air après tout ce qu'il s'était passé. Et puis voir sa mère ne lui ferait que du bien. Lorsqu'il était avec, il était insouciant comme un petit garçon et ces moments seraient rares sur Atlantis. Sur le coup des 16h, elle bipa sur la sonnette pour qu'on lui apporte un calmant, mais qu'elle ne fut son horreur quand elle vit Natalia franchir la porte avec son chariot. Son sourire était mauvais.

"Pourquoi ce n'est pas l'infirmière de tout à l'heure ? (la voit prendre une seringue). Natalia sort de ma chambre !"

"Oh ne t'inquiètes pas, c'est pour te soulager, il n'y a rien de mortel dedans." lança-t-elle doucement comme pour ne pas effrayer un animal sans défense. Après tout, sa dernière et humiliante sonde ne serait retirée que demain et seulement après, elle aurait ordre de marcher un peu. Alors pour l'heure, elle était sans défense. Sans préavis et sentiment, elle planta la seringue dans son bras et Kylee poussa un "aie", mais très vite elle sentit une fatigue l'happait. Des "qu'est-ce que tu...." sortirent de la bouche de la jeune femme tandis que Natalia regardait son oeuvre.

"Bonne nuit... sale prétentieuse."

Voilà, elle s'était vengée de Noah, mais elle n'en n'avait pas fini. A cause de Noah et de ses réflexions, les ragots étaient remonté jusqu'à Shane et maintenant, le couple était en péril.

_____________

Ce n'est qu'en début de soirée que Kylee émergea. Elle se remémora les derniers évènements et grimaça. La traitant silencieusement de jolis nom d'oiseau, elle décida de garder ça pour elle, au risque que Noah ne fasse un crime. Après tout, cela n'avait été qu'un sédatif et elle s'était reposée. "Quelle logique" lança sa conscience en ricanant. Soupirant, elle attrapa le premier magazine après avoir jeter un oeil, à l'heure. 19h et Noah n'était toujours pas rentré ? Quelques temps plus tard, il apparut et vint s'asseoir à ses côtés. Elle leva légèrement ses yeux en demi lune du haut de son magazine et l'écouta. Lui en vouloir ? Oui elle lui en avait voulu sur le coup, mais maintenant c'était passé. Sauf qu'elle ne s'attendit pas à ce qu'il pose un yaourt sur la tablette et l'ouvre pour tremper une cuillère dedans.

Citation :
"Tu dois manger maintenant. Je n'ai pas très envie que tu sois sous perfusion pour l'alimentation, et encore moins de te voir dans cet hôpital plusieurs jours supplémentaires, alors que Natalia est dans les parages."

Ahh Natalia, sa grande copine ! Elle tenta d'oublier les récents événements et jeta un oeil à son bras pour voir s'il n'y avait pas de bleus en formation. Au final, elle posa le magazine et soupira en voyant qu'il voulait lui donner la béqué. Rien que l'odeur du yaourt lui retourna l'estomac, elle n'avait vraiment pas faim. Plissant ses lèvres, elle s'écarta de lui légèrement, s'enfonçant plus dans l'oreiller.

"Premièrement, je ne t'en veux plus, c'était sur le moment, j'ai eu l'impression que tu m'as prise pour une enfant de 10 ans. Enfin au moins je me dis que ça t'as fais du bien de la voir et de parler avec elle. Secondo l'odeur chimique de ton yaourt me donne la nausée. Tierco, je me supporte très mal en ce moment, tu ne vas pas me forcer comme l'on fait aux grands mères... déjà que je n'ai plus dignité."

Blanc.

"Je mangerais quand tu m'auras retiré cette sonde.... s'il te plaît" tenta-t-elle de nouveau comme au petit matin.

*J'ai pas envie que quelqu'un d'autre le fasse, toute manière ça fait longtemps que j'ai perdu toute dignité avec tout ça
- Ca tu peux le dire*

Mais son visage resta impassible, malgré le fait qu'elle tentait de l'apitoyer. Sur le moment, elle se sentit bien seule et lorsqu'il avança de nouveau la cuillère, elle serra ses lèvres l'une contre l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3513

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Mar 23 Sep - 18:52

Citation :
"Premièrement, je ne t'en veux plus, c'était sur le moment, j'ai eu l'impression que tu m'as prise pour une enfant de 10 ans. Enfin au moins je me dis que ça t'as fais du bien de la voir et de parler avec elle. Secondo l'odeur chimique de ton yaourt me donne la nausée. Tierco, je me supporte très mal en ce moment, tu ne vas pas me forcer comme l'on fait aux grands mères... déjà que je n'ai plus dignité."

Noah poussa un long soupir alors qu'il était prêt à reposer le yaourt sur la table, mais il mit simplement la cuillère dans le pot. Certes, il était soulagé qu'elle ne lui en veuille plus, mais le fait qu'elle refusait de se nourrir, le contrariait. Sa mère ne l'avait pas convaincue, alors comment pourrait-il le faire ? Il lui lança un regard légèrement froid lorsqu'elle lui demanda de lui retirer la sonde. Pour finir, il se leva, et il recommença à faire les cent pas, comme il le faisait depuis plusieurs jours déjà. Sa main passa plusieurs fois dans ses cheveux, alors qu'il cherchait les mots pour la convaincre de manger. S'en fût trop lorsqu'elle lui réitéra le marché, à savoir que s'il retirait la sonde, elle mangerait.

"Merde merde ! Tu veux vraiment te faire engueuler ? Tu veux réellement rester ici quelques jours de plus, jusqu'à ce que tu sois suffisamment alimentée par perfusion ?" Pose ses mains sur le bout du lit de Kylee et la regarde froidement cette fois. "Évidemment que c'est moi qui enlèvera ta sonde ! Mais tu ne peux pas te servir de ça pour me faire du chantage pour t'inciter à manger ! 4 jours ! 4 jours à souffrir de te voir là, même si ma douleur psychologique n'est rien à côté de la tienne, en plus de la douleur physique ! N'empêche que ça fait mal de te voir aussi impuissante, pâle comme la mort."

Toujours aussi en colère, Noah vint se rasseoir sur la chaise à côté du lit de Kylee, reprit le pot de yaourt en main et proposa à nouveau une cuillère de cet aliment, toujours en lui lançant un regard noir.

"Alors maintenant, tu vas me faire le plaisir de manger ce foutu yaourt..." Se mord la lèvre inférieure et regarde ailleurs, toujours aussi en colère contre Kylee. "T'auras au moins droit à mon chocolat chaud avec chantilly si tu manges ça..."

Alors, oui, Noah était en colère contre Kylee, mais il n'avait pas pu s'empêcher de faire du chantage lui aussi.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Mar 23 Sep - 20:29

Oui Kylee essayait le chantage, mais elle ne comprenait pas pourquoi ça ne marchait pas cette fois ! La période rose était-elle passée ? Peut-être.. ou alors c'est qu'il était juste agacé par son comportement.

Citation :
"Merde merde ! Tu veux vraiment te faire engueuler ? Tu veux réellement rester ici quelques jours de plus, jusqu'à ce que tu sois suffisamment alimentée par perfusion ? Évidemment que c'est moi qui enlèvera ta sonde ! Mais tu ne peux pas te servir de ça pour me faire du chantage pour t'inciter à manger !"

Apparemment c'était plus dans ce sens là.. néanmoins, elle fut soulagée lorsqu'il avoua enfin que ça serait lui. A l'intérieur d'elle, une petite fille était en train de sautiller dans tout les sens comme une folle, agitant des pompons. Bon, il ne voulait pas la lui retirer avant... pour ça c'était loupé. Il suivait ce que Shane, son chirurgien, avait mis en place. Le protocole était le protocole. Plus qu'une petite journée à attendre avait de redevenir la jeune femme de 27 ans qu'elle était !

Citation :
4 jours ! 4 jours à souffrir de te voir là, même si ma douleur psychologique n'est rien à côté de la tienne, en plus de la douleur physique ! N'empêche que ça fait mal de te voir aussi impuissante, pâle comme la mort."

Toutefois, elle ne  s'était pas attendu à ce qu'il la regarde aussi froidement et méchamment. Il était dur envers elle et ses mots la percutèrent de plein fouet. Kylee n'aurait jamais imaginé qu'il était aussi mal nerveusement, de part le fait de la voir ainsi. Elle avait été tellement obnibulé par sa petite personne qu'elle n'avait fait attention à l'image qu'elle projetait.

"Désolé" lâcha-t-elle la voix serrait. Puis Noah se réinstalla au bord du lit et reprit le yaourt, la menaçant directement cette fois ci. On ne plaisante pas avec un Noah enervait. Il faut toujours se méfier des hommes calmes et de l'eau qui dort. C'était bien vrai. Même si ce n'était pas de la rage, chaque mot était sec.

Citation :
"T'auras au moins droit à mon chocolat chaud avec chantilly si tu manges ça..."

Kylee haussa un sourcil.... Son chantage était moins efficace que le sien, mais il fallait qu'elle prenne sr elle. Le plus dur était passé comme avait dit Jillian. Soupirant, Kylee finit par ouvrir la bouche, se laissant aller au soin de son fiancé, laissant tomber les armes au sol. Au bout de la troisième, la jeune femme avala difficilement, là ce n'était plus question de volonté, mais c'était physique.

"Stop... c'est comme si j'avais un bouchon à l'estomac."

Mais, Noah n'y prêta garde et força le passage. En ayant du yaourt un peu partout au dessus de sa lèvre, elle finit par ouvrir la bouche pour avaler, puis lécha sa lèvre supérieure. La jeune femme eut un fin rire sans joie.

"Tu sais être persuasif... On dirait que je n'ai plus un chaton en face de moi mais un chat qui sort les griffes" lança-t-elle amusée.

"Allez encore une, papa." fit-elle avec une pointe de sarcasme, en ouvrant grand la bouche.

--------------------------------

Cela faisait maintenant une semaine que le couple était à l’hôpital. Kylee allait de mieux en mieux, maintenant qu’elle n’était plus fixée à aucune de ces sondes, pompes en tout genre. Son inflammation sur ses organes n’était plus présente, son métabolisme combattait parfaitement l’infection et son moral allait mieux. Elle avait reprit 2 kg en seulement 3j pour le plus grand plaisir de son médecin traitant, mais aussi de son médecin personnel. Après le fait qu’il lui ai donné la béqué, la forçant à se nourrir en la réprimandant, il avait été jusqu’à la surveiller de près le lendemain avec sa purée et son bout de jambon. Repoussant sa fourchette vers elle, lorsqu’elle se sentait repu alors qu’elle avait avalé que 3 bouchés. Quel têtu il faisait à ses heures ! Mais Noah avait gagné et lorsqu’il lui avait apporté une tablette de chocolat du percolateur, cela avait été le déclic. L’avoir par le sucre… non mais sérieusement ? Et pourtant, ça avait marché. Plusieurs fois ils avaient fait le tour de l’hôpital pour se promener même si c’était dans un but curatif. Un bellâtre avec une handicapée, comme elle aimait se traiter avec son antibiothérapie greffée au creux de son bras et son pied à roulette pour pouvoir l’emmener partout. Ils avaient croisés plusieurs fois Natalia dans les couloirs et à chaque fois Kylee se redresser pour montrer que tout allait bien dans le meilleur des mondes. D’ailleurs dans un moment de perte d’équilibre qui avait fait marrer la garce, Noah en avait profité pour se pencher vers la doctoresse et lui déposer un chaste baiser qu’il avait approfondi. Natalia bouche bée, comme ses collègues avait finit par quitter les lieux, des plus frustrée. Et bim dans les dents ! Sauf que le couple n’aurait pas dû jouer avec le feu….

La sortie était pour le lendemain si tout continuait d’aller bien, pour cette occasion Kylee avait forcé Noah à sortir pour aller boire un verre en compagnie d’un ancien collègue dans le bar d’à côté. Enfin forcé était un faible mot, elle lui avait carrément mis un pied au cul. Elle aussi avait besoin d’air… c’était là une règle que le couple ne devait brisée. Instauré par Kylee, cela permettait aux deux jeunes gens de s’octroyer du bon temps sans être toujours l’un sur l’autre. Continuer d’avoir ses passions à côtés et ses moments de solitudes étaient impératif pour la paix du couple et son épanouissement, alors Kylee ne s’en était privé. Malheureusement, la jeune doctoresse aurait peut être dû resté avec Noah pour cette soirée. Alors qu’il était 22h passé, Kylee se leva pour aller à la salle de bain et boire un verre d’eau. La tête légèrement décoiffée, elle s’observa dans la lumière tamisée et eut une grimace en voyant son reflet. Comment Noah faisait-il pour faire abstraction de sa tête de déterrée à chacun de ses réveils ? Sur cette pensée qui la fit sourire, elle vit du coin de l’œil un faisceau lumineux dans sa chambre plongée dans l’obscurité, avant qu’il ne disparaisse, comme si sa porte avait été entrouverte. Fronçant les sourcils, elle reposa son verre et avança de quelques pas dans sa chambre. Elle avait bu ou quoi ? Secouant la tête, elle fit pour se retourner et là, elle vit Natalia. Une lueur espiègle et sournoise dans le regard. Kylee inspira un grand coup et porta une main sur son cœur, tandis que l’autre se sérer contre son pied à roulette.


« Nom de Dieu !! Qu’est-ce que tu fiches ici ! J’ai cru que j’allais avoir une attaque »

Mais quand son cerveau reconnecta, sa conscience railleuse lui supposa l’hypothèse qu’elle n’était en rien là pour lui faire du bien, comme la gentille infirmière qu’elle devait être ! Se reculant d’un pas, elle eut le regard méfiant et une lueur de panique s’anima dans son regard. Qu’est-ce qu’elle lui voulait cette folle ! Kylee fit pour avancé vers la sortie mais avec ce chariot/perfusion, elle n’était pas libre de ses mouvements et Natalia lui barra la route. Alors contre toute attente, elle se recula et fit volte face pour s’enfermer dans la salle de bain. Autant prévenir du mal, car au vu de son intrusion, ça ne sentait vraiment pas bon. Natalia la rattrapa par les cheveux et Kylee glapit sous la douleur. Puis, elle la plaqua contre le mur, un scalpel près de joue. En voyant la lame brillante, malgré la faible luminosité de la pièce, Kylee se mit vraiment à avoir peur, mais elle garda son sang froid.

« A cause de toi, ou devrais-je dire de Noah et ses rumeurs de merde, Shane n’est plus avec moi »

« Shane ?... mon chirurgien ?... Que… Tu te tapes des résidents, remarque ça ne devrait pas m’étonner, tu as voulu te taper le mien ! Tu veux quoi, que je te compatisse ? Qu’on aille boire un verre ? »

« Non ! Plutôt crevé. Même si j’ai du apprendre de mes erreurs, à cause de ce qu’il s’est passé sur Atlantis, il n’empêche que depuis que vous êtes là et que Noah a décidé de crier sur tout les toits notre passé commun, je n’ai eu que des emmerdes. Je pensais en avoir fini, quand j’ai quitté le programme, mais non…... Vous avez du jubiler à vous foutre de ma gueule… Alors vu, que je ne peux l’atteindre, je vais l’atteindre autrement : TOI. Je t’en foutrais des « je prends soins de ma fiancé », tu verras un jour il te larguera pour une autre, c’est ce qu’on appelle la fatalité et la chaine alimentaire ! »

Kylee lui lança un regard encre.

« Tu as de la chance que je sois diminuée, car tu aurais mangé, sale timbrée »

Pour toute réponse, Natalia appuya un peu plus sur sa joue jusqu’à ce qu’une goutte de sang passe, puis elle donna un coup de poing modéré sur son ventre. Kylee se cambra sous la douleur qui rejaîssé, mais Natalia referma sa prise pour l’empêcher de se courber et soulager sa douleur.

« T’inquiètes je le range… c’était juste pour voir cette peur luisante dans ton regard. Et puis je ne tue pas les animaux déjà blessés, j’ai un cœur…. Par contre je peux faire certaine exception, comme avec toi. »

Natalia lui injecta dans le cou une dose d’un produit inconnu.

« Là, doucement.. Maintenant, tu vas te sentir, mm.. pas très bien durant les prochaines heures. Tu ne vas pas en mourir, loin de là.. tu vas juste le croire.. J’ai soigneusement réviser mes cours.. et comme tu le sais l’association de certains médicaments ne fait pas bon ménage (tapote sa perfusion d’antibiothérapie). Alors quand l’effet sera là… évite de déballer à Noah ce à quoi c’est dû ok ? Sinon je trouverais bien un moyen de l’empoisonner d’une façon ou d’une autre »

Sur ce Natalia la lâcha après lui avoir tapoter la joue. Lorsqu’elle quitta sa chambre, Kylee s’accrocha à son pied à roulette avant de s’appuyer contre le lavabo, encore toute chose par ce qu’il venait de se passer. Elle avait la schkoumoune ou quoi ! même sur terre, il y avait des psychopathes qui lui en voulait… enfin même si là ce n’était pas elle, mais après Noah. La jalousie était le pire des syndrômes ! Aussi pâle que les premiers jours d’hospitalisation, alors qu’elle avait réussi à récupérer un peu de couleur, elle essuya sa micro coupure à la joue et la désinfecta. Kylee était en train de stressée à mort par rapport à l’injection, elle ne ressentait rien, mais au vu de ses dires ça n’allait pas être plaisant… et puis le fait qu’elle lui face ce chantage. Comment allait-elle défendre son état de santé à Noah sans l’inclure ? Mais bien vite, elle cessa de penser, car son ventre se mit à la faire souffrir. Etait-ce le coup ? Oh non… mais cette douleur la parcoura jusqu’à son estomac qui se mit à lui brûler… Kylee but un verre d’eau, mais les symptômes se firent plus conséquent, et elle termina la tête dans la cuvette. Au bout du compte, elle ne savait plus depuis combien de temps elle était là, assise par terre, la respiration sifflante. Kylee avait l’impression d’être dans le remake d’un vieux film, où la fille fait une overdose.. Plus glauque tu meurs. Entre son teint pâle, le fait qu’elle ne sente plus de force en elle et qu’elle vomisse toute les minutes c’était classe. Natalia allait le lui payer ! Après un dernier effort, elle ferma la cuvette et s’appuya dessus, alors qu’elle était avachi par terre. Exténuée, elle finit par glisser lentement sur le sol, alors qu’elle entendit son prénom. Lorsque la porte s’ouvrit brutalement, elle put parfaitement voir le sang de Noah se glacer sur son si beau visage.

« Non… pas infirmière.. juste toi… c’est pas grave… » articula-t-elle pour le rassurer, en le regardant de ses yeux suppliant et rougis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3513

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Mer 24 Sep - 18:40

Noah resta impassible lorsque Kylee s'excusa de son comportement qui lui faisait mal au cœur. S'il y avait bien un endroit où il n'aimait pas la voir, c'était bien dans une chambre d'hôpital en tant que patiente. Toujours en colère, il décida néanmoins à lui faire aussi du chantage, lui promettant du chocolat chaud avec supplément chantilly, sans voir que ça ne fonctionnait pas vraiment. Puis, il resta impassible en regardant la doctoresse, tout en lui tendant une cuillerée du yaourt qu'il lui avait apporté. Kylee mangea enfin, certes avec difficulté, mais c'était un début. Noah eut un léger sourire en coin, qu'il effaça aussitôt lorsque sa fiancée le regardait ; dès lors, il remettait son masque froid et distant pour pouvoir lui faire avaler ce yaourt, et ses yeux se plissèrent lorsqu'elle lui demanda d'arrêter au bout de trois malheureuses bouchées.

"Pas question Kylee, j'aimerai... je veux que tu finisses au moins ce yaourt. Ça ne peut te faire que du bien."

Finalement, Noah avait du la forcer à ouvrir la bouche pour prendre la becquée. Ce rôle lui convenait, tout du moins pour le moment car, de temps à autre, il repensait au pourquoi du comment Kylee avait atterrit dans cette hôpital, et son regard se voilait de tristesse quelques secondes, avant qu'il ne se reprenne en secouant la tête.

Citation :
"Tu sais être persuasif... On dirait que je n'ai plus un chaton en face de moi mais un chat qui sort les griffes. Allez encore une, papa."

Ce fût au tour du médecin de hausser un sourcil en la regardant. Finalement, un fin sourire étira ses lèvres alors qu'il secouait la tête de gauche à droite, tout en lui donnant une nouvelle cuillerée du yaourt.

"Le chaton qui sort ses griffes, je veux bien... par contre... papa ? Seriously ?" Grimace. "Ça devient glauque là ma belle..."

Mais Noah s'exécuta de bonne grâce et, rapidement, le yaourt fût finit par Kylee. En récompense, il lui donna un long baiser.

_____

Une semaine que le couple était à l'hôpital, et tout se passait pour le mieux ! Kylee reprenait des forces sous l’œil attentif de Noah. Ce dernier épiait également Natalia lorsqu'il la croisait, car il avait le pressentiment qu'elle préparait un mauvais coup. Et vu le regard noir qu'elle lui lançait, le médecin craignait une vengeance car, selon les dernières rumeurs d' l'hôpital, elle n'était plus avec son résident chéri, qui avait apprit qui elle était réellement. Malgré cela, il s'amusait à l'enrager, notamment en embrassant Kylee à en perdre haleine, après que cette dernière n'ai manqué de tomber lorsqu'ils étaient sortis faire une balade dans les couloirs. Oui, la jeune femme pouvait marcher depuis que Noah lui avait retiré sa sonde. Son statut de médecin/chirurgien avait convaincu le personnel médical qu'il pouvait le faire, au grand damne de Natalia qui en avait fait un scandale. Au moins, la vengeance ne viendrait pas de là ; mais il ne lâcherait pas Kylee d'une semelle pour la protéger de cette folle...

Ou presque... sa fiancée l'avait jeté dehors toute la journée, la veille de sa sortie, pour qu'il puisse prendre l'air et boire un verre avec un de ses anciens camarades de classe : Sam. Ce dernier, autour de quelques bières, expliquait à Noah à quel point il lui était reconnaissant de lui avoir présenté Stacey, l'amie de Kylee. Tous deux ne voyaient pas le temps passer, si bien qu'au bar, ils avaient pu commander d'énormes hamburgers avec supplément de frites. Ravi d'avoir revu un ami, heureux d'avoir l'estomac plein, Noah arrivait, tout sourire, à l'hôpital. Lorsqu'il entra dans la chambre de Kylee et qu'il entendit un souffle saccadé, une respiration sifflante, Noah se précipita vers ce bruit, et découvrit Kylee, pratiquement allongée sur le sol, se tenant à la cuvette des toilettes fermée. Effaré de voir cette scène, le médecin mit ses angoisses de côté et aida sa fiancée à se lever. Un bras autour de sa taille, il attrapa l'autre bras de Kylee et l'enroula autour de sa nuque ; ainsi, elle était contre lui, et pouvait s'appuyer sur lui, ce qui était le but principal. De sa main libre, il tourna son visage vers le sien, et la scruta d'un regard inquiet.


"Qu'est-ce que tu as ?? Viens... je vais t'allonger sur le lit et appeler quelqu'un."

Citation :
« Non… pas infirmière.. juste toi… c’est pas grave… »

La voir avec des yeux si tristes et rouges, transperça le cœur de Noah avec des milliers de petites aiguilles, alors qu'il se compressait dans sa poitrine. A contrecœur, il acquiesça et l'amena doucement à son lit, où il la fit s'allonger délicatement. Lui-même se mit contre elle, allongé, la tête de la jeune femme contre son cou. Il caressait ses cheveux et sa hanche, alors qu'elle se tenait le ventre, ce qui l'inquiéta. Pourtant, elle n'avait plus de problème de ce côté là, les médecins avaient même affirmé qu'elle n'était pas stérile. Noah prit une grande inspiration, pour ne pas montrer son angoisse naissante au fond de lui...

"S'il te plaît... dis-moi ce qu'il s'est passé... mon cœur... please..."

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Jeu 25 Sep - 22:28

La jeune femme avait la tête sur les WC et gisait lamentablement. Malgré son esprit embrumé, elle essayait de savoir quelle substance Natalia lui avait administré. Kylee énumérait silencieusement la classe des Analgésiques, des Antimycosiques, Antiviraux, mais rien ne faisait lumière à sa mémoire embrouillée. Par contre les douleurs faisaient échos, il n'y avait pas de soucis pour ça ! Ses nausées s'étaient estompées mais une douleur lancinante se propageait à l'interne au niveau de là où elle avait été opérée. Quand Noah poussa la porte, elle leva son regard vers lui alors qu'elle glissait. Bien vite il la rattrapa et la redressa, la soutenant. Kylee passa un bras autour de son cou, alors qu'il l'accompagnait jusqu'au lit. Kylee dû faire un effort surhumain, titubant avant que Noah ne la soulève pour qu'elle s'installe sous le lit. Bien vite, il fit le tour et grimpa à son tour sur celui-ci. Kylee pouvait sentir sa présence derrière elle, alors qu'elle avait la tête dans l'oreiller ayant l'impression de s'enfoncer indéfiniment. Comme dans un trou béant. Oh non ! Pas ça ! Kylee était en train de prendre conscience qu'elle était littéralement dans les vapes, comme... comme.. non..

"Garvyn..." souffla-t-elle en plissant les yeux et portant sa main au ventre, alors qu'une bouffée de chaleur inconfortable l'envahissait.

"S'il te plaît... dis-moi ce qu'il s'est passé... mon cœur... please..."

Kylee ne répondit pas, elle poussa quelques gémissement en se contractant. Quand Noah alluma la petite lampe tamisée, la jeune femme se tourna péniblement vers lui. Son visage était tiré par la douleur, la fatigue et une fine pellicule de sueur s'était déposée. A son tour elle inspira profondément comme pour se donner du courage et affronta le regard désemparé de Noah. Kylee prit sa main et la serra dans la sienne.

"J'ai juste mangé quelque chose qui ne fallait pas..."

Totalement crédible vous me direz... Elle avait plutôt l'air de quelqu'un de stone et de souffrant. La respiration rapide, elle se caressa le ventre avant de soulever son t-shirt pour voir sa cicatrice. Rien n'était ouvert, heureusement. Noah lui était en train de s'inquiéter d'avantage. Non, elle ne pouvait le dire ! Elle n'avait pas envie qu'elle s'en prenne à lui, hors de question. Cette cinglée était bonne à enfermer.

"Serre moi" murmura-t-elle avant de se blottir contre lui, le laissant décontenancé. Comment pouvait-elle lui mentir alors qu'elle était en position de faiblesse.. il allait encore se mettre en colère ou se transformer en Mr Persuasif pour qu'elle crache le morceau, comme il l'avait fait pour le yaourt. Se laissant bercer par ses caresses, elle avait pris sa main et l'avait poser sur son ventre. Son esprit était focalisé sur ce touché pour empêcher de penser à sa douleur tiraillante. De temps à autre, son corps tremblait. Natalia avait eu raison sur le fait qu'elle se croirait sentir mourir. Plus mal tu meurs. Complètement à l'ouest, elle avait l'impression que sa tête pesait 100kg et elle glissa le long du bras de Noah, son regard était incohérent, mais elle reconnecta aux petites claques du médecin.

"Je t'aime.... tel..tellement...Je ne.. veux... pas.. qu'elle te fasse du mal..."

En disant cela, sa tête avait tourné sur le côté et Noah pourrait voir s'il y faisait attention, quelques gouttes de sang et un micro bleu en formation sur son cou, à l'impact de la seringue. Toutefois Kylee retourna sa tête vers lui avec un regard vide, car stone.

"Ne t'approche pas... d'elle.. Elle veut t'atteindre (tourne de l'oeil avant de se reprendre quelque peu). Je devais..pas..le dire...non, pas le.. dire... Reste avec moi"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3513

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Ven 26 Sep - 17:49

Bien que cela le démangeait, Noah ne demanda rien lorsque Kylee prononça le nom de son dernier tortionnaire, et l'excuse de la nourriture qui n'était pas passée, il n'y avait pas cru une seule seconde ! Au moment où il ouvrit la bouche pour pouvoir répliquer et la persuader de lui dire ce qui n'allait pas, la doctoresse lui demanda de la serrer contre lui. Que faire face à une telle supplique ? Rien, à part accéder à sa requête.

Le médecin serra sa fiancée un peu plus contre lui, toujours en caressant ses cheveux et son ventre, là où elle souffrait apparemment. Son corps se balançait légèrement, provoquant un petit bercement qui était censé la calmer, alors qu'il ne cessait de lui murmurer qu'il l'aimait, et que tout se passerait bien. Au fur et à mesure, il lança quelques petites phrases pour l'inciter à lui dire ce qui s'était passé.


Citation :
"Je t'aime.... tel..tellement...Je ne.. veux... pas.. qu'elle te fasse du mal..."

"Elle ?" Regard meurtrier vers la porte de la chambre, où se trouvait à l'extérieur la dite personne qui avait fait du mal à Kylee. "Je vais l'empêcher de nuire encore une fois ! Je..."

Son regard se posa instantanément sur la jeune femme, et se fit plus doux par la même occasion, avec une pointe d'inquiétude, surtout lorsqu'il vit le petit bleu qui se formait dans son cou. Fronçant des sourcils, Noah passa délicatement, et très doucement ; il sentit un minuscule renfoncement, alors que le tour était un peu gonflé. Pas de doute pour le médecin, Kylee avait reçu une injection. Oui mais de quoi ??

Citation :
"Ne t'approche pas... d'elle.. Elle veut t'atteindre (tourne de l'oeil avant de se reprendre quelque peu). Je devais..pas..le dire...non, pas le.. dire... Reste avec moi"

Noah avait secoué la tête, tout en la serrant contre lui. Kylee avait l'air... droguée !

"On peut pas Kylee... il faut que tu te fasses soigner pour ça et... Kylee ? Merde ! Répond !"

Il était trop tard car la jeune femme venait définitivement de tourner de l’œil, en proie à une overdose d'on ne sait quoi. Pratiquement paniqué, le médecin l'allongea sur le dos et s'empressa d'appeler médecins et infirmières. Le médecin en chef en avait conclu la même chose, Kylee avait été droguée, et il lui fallait lui injecter immédiatement un antagoniste de la morphine, qui allait neutraliser les effets de la drogue. Mais ce n'était pas tout. Kylee allait certes se réveiller, mais il lui fallait rester sous surveillance, au cas où elle tomberait dans le coma. Noah acquiesça aux dires du corps médical et les laissa faire. On le sortit de la chambre et c'était tant mieux !

Le regard noir et emplit de haine, Noah s'était mit à la recherche de Natalia, celle qui avait fait souffrir Kylee une nouvelle fois. Quand il arriva dans le bureau des infirmières, il se plaqua un visage doux et enjoué, alors qu'il demandait aux infirmières présentes, où était leur chère amie... une amie imbécile oui ! Aller fumer sur le toi de l'hôpital, où il n'y avait personne, pas même une caméra de sécurité. Seul dans l'ascenseur qui montait jusqu'au dernier étage, Noah en riait mais bien vite, son humeur meurtrière avait refait surface lorsqu'il se retrouva à quelques mètres de Natalia.

Cette dernière, de dos, fumait allègrement sa cigarette. Sans crier gare, Noah l'attrapa par sa chemise et tira de toutes ses forces, la faisant tomber en arrière. Natalia était en position fœtale, mais elle riait, sans regarder le médecin.


"J'en conclus que tu as compris ce que j'ai fait à ta chère... fiancée... ah... elle ne va pas mourir tu sais ?"

En levant son regard, Natalia pouvait voir Noah la regarder de haut, le visage sombre, déformé par la colère dont elle était le conducteur. Plus il la voyait, plus la haine se déversait dans ses veines. A le voir comme ça, l'infirmière commença à avoir peur.

"Noah ? Chaton..."

"Tu devrai rester à terre."

Alors que Natalia avait les yeux exorbités, Noah fit une chose qu'il n'avait fait qu'une fois sur Atlantis, à savoir frapper une femme. Qui plus est, la même femme. D'un cri rageur, il donna un puissant coup de pied dans l'abdomen de l'infirmière, dont le souffle se coupa, avant qu'elle ne sorte un cri de douleur, mais le jeune homme s'en fichait et donna plusieurs coups, avant de s'agenouiller face à elle.

"Le mieux de tout, c'est que je ne laisserai aucune trace de cette violence physique et psychologique, tu vois ?" L'attrape à la gorge qu'il serre un peu, avec un sourire sadique. "Je pourrai te faire tellement de choses... si agréables pour moi, si désagréables et douloureuses pour toi... on est seuls."

La voix de Noah était sèche, et terriblement suave... un dominant face à une proie sans défense. Sa main sur la gorge de Natalia se desserra, pour remonter et caresser lentement sa joue. Il la coucha sur le dos, puis la contourna pour se retrouver à genoux derrière sa tête. Lentement, ses mains se posèrent sur les épaules de l'infirmière, qu'il massa, avant de descendre jusqu'à la naissance de ses seins, pour de suite remonter vers son visage, qu'il pressa contre ses paumes, encore et encore. Tout le long de ce petit manège, Natalia s'était mise à pleurer, alors que des petits cris de douleur s'échappaient de sa bouche, et qu'elle le suppliait de ne rien lui faire.

"Mais vois-tu, ça ne me dit rien. Je n'aime qu'une femme et il n'y a qu'elle qui mérite d'être comblée."

Noah se releva tout en empoignant Natalia par les cheveux, pour ensuite la traîner à terre, sans se soucier de ses suppliques. Dans ses gestes rapides, le médecin la fit se mettre debout, puis penchée contre le bord du précipice. Il fit claquer par la même occasion son ventre contre le petit muret du toit de l'hôpital.

"Ça fait mal hein ! Mais j'en ai pas fini avec toi."

Le regard fou de colère, Noah attrapa les chevilles de Natalia et la souleva. De ce fait, l'infirmière était dans le vide, la tête en bas, seulement retenue par le médecin. Elle essaya de ne pas se débattre mais ses hurlements fendaient l'air glacé de l'hiver.

"S'il te plait ! NON ! Noah, ne fais pas ça ! Je t'en supplie ! Je suis désolée !"

Noah écoutait d'une oreille distraite. Bien sûr, il n'allait pas la lâcher, mais la voir aussi apeurée et souffrante, voilà ce que le médecin souhaitait. Il resta ainsi durant plusieurs minutes, à la tenir, mais aussi à faire semblant de la lâcher, provoquant des cris aigus. Pour finir, il la fit repasser de l'autre côté, sur le sol du toit de l'hôpital, où Natalia se retrouva une nouvelle fois en position fœtale. Noah la regardait d'un air mauvais, et lui balança de nouveaux coups de pied dans son abdomen, avant de l'agripper une nouvelle fois par les cheveux. Leurs visage n'étaient plus qu'à quelques centimètres l'un de l'autre. Celui de Natalia était strié de larme, emplit de peur, tandis que celui de Noah reflétait la haine qu'il éprouvait pour elle.

"Je te préviens ! Ose encore une fois t'approcher de Kylee, et je te jure que je te ferai là peau tu m'entends !?" Resserre sa prise. "Tu vas morfler si tu reviens à la charge ! Je te ferai souffrir de toutes les façons possibles, avant de te tuer à petit feu !"

Noah la relâcha, et s'en alla sans un regard pour l'infirmière. Une fois sortit de l'ascenseur, personne n'aurait pu croire que le jeune homme avait proféré des menaces et agressé quelqu'un ; il avait enfilé un masque imperturbable, même si l'inquiétude pour Kylee se lisait sur son visage. Quand il arriva dans la chambre de Kylee, cette dernière était endormie, mais les médecins lui avaient affirmé qu'elle était hors de danger. Noah les remercia chaleureusement et ferma la porte de la chambre de la jeune femme. Délicatement, il s'allongea près d'elle et la reprit dans ses bras, avant de l'embrasser dans les cheveux, sur le front, puis de fermer les yeux en posant sa tête sur la sienne.

"C'est fini... on a plus rien à craindre, tu peux dormir ma belle..."

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Dim 28 Sep - 18:56

Kylee savait qu'elle avait mal fait de sous entendre que l'auteure de tout ses maux était cette peste de Natalia. La jeune doctoresse avait ce défaut de trop relativiser pour se protéger. Sauf que les médicaments qu'elle lui avait injecté faisaient son oeuvre et le déni ne la protégerait pas. Elle sentit vaguement Noah caresser sa peau au niveau de son cou avant de finir par tourner de l'oeil. Kylee ne sentit donc pas les médecins et infirmières s'afféraient autour d'elle. Bien plus tard lorsqu'elle fut dans son lit, hors de danger, elle sentit un fin poids s’affaissait à côté d'elle. Dans les vapes, elle n'entendit pas très bien cette personne, mais rien qu'à son odeur et son étreinte, elle sût qu'elle était en sécurité. Elle termina donc sa nuit jusqu'au petit matin où elle se réveilla un peu barbouillée, mais quoi de plus normal ?

Après analyse, on lui retira son antibiothérapie et on lui donna une ordonnance, Noah s'était promis de suivre les recommandations à la lettre. Après un dernier chocolat chaud de sa préparation, Kylee fit bagage, enfin avec le peu d'effet personnel qu'elle avait encore et boucla sa valise.. Au moins ils avaient gardé l'essentiel. Leurs cadeaux respectifs. Avant que la voiture n'explose, elle avait pu récupérer le cadre photo d'elle et son père lorsqu'ils étaient plus jeune et elle avait la bague de fiançailles du médecin. Enfin Noah avait toujours son bracelet sur lui quoi demander de mieux ? Peut-être une question qui lui brûler les lèvres. Jetant un coup d'oeil à Noah qui faisait de même, elle marcha vers lui et l'enlaça de dos pour attirer son attention. Lorsqu'il se retourna, elle lui offrit un petit sourire qui creusé ses joues fines. Kylee avait toujours des kilos à reprendre et cela se voyait. Ses yeux se baissèrent sur sa main, qu'elle vint attraper et enlacer, puis poussant un soupir, ses sourcils se froncèrent.


"Noah je... comment te demander ça..."

Elle mit un petit temps, car elle se doutait qu'il n'avait du rester là à se tourner les pouces pendant son bad trip. Noah était ainsi, il l'avait déjà défendu avec Seth, elle se doutait qu'il avait dû faire de même. Surtout qu'il y avait un passif avec cette salope... Kylee ne l'avait jamais vu enragé, mais déjà rien qu'en colère, cela pouvait donner des frissons et elle avait peur qu'il est fait une connerie.

"Qu'est-ce que tu lui as fais" annonça-t-elle de but en blanc.

"Je me doute que tu as dû comprendre et... j'ai juste pas envie que tu es des ennuis.. même si nous partons à des années lumières d'ici."

[HJ: tu peux clôturer en disant que l'on rentre ^^, ça sera officiellement terminé !]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3513

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow Lun 29 Sep - 17:43

Noah s'était lui aussi endormi, toujours en tenant Kylee dans ses bras. Ainsi, sentir sa présence contre lui l'apaisait, car cela signifiait qu'elle se trouvait bel et bien avec lui, et non à la morgue suite à une overdose provoquée par Natalia. Son sommeil se faisait réparateur, sans rêve ni cauchemars pour le troubler ; de temps à autre, il resserrait sa prise autour de sa fiancée, et se réveillait même parfois. A ces moments-là, le jeune homme vérifiait ses constantes, sa température, etc... pour finir par se rendormir, serein de la savoir hors de danger.

Au petit matin, Noah s'était occupé de Kylee dès son réveil. Il avait été présent pour ses examens et la soutenait du mieux qu'il pouvait, pour finir par s'éclipser et lui ramener un chocolat chaud avec double dose de chantilly. Dans un sens, quand il commença à faire leurs bagages, Noah se disait qu'il faisait tout ça pour se faire pardonner de ne pas avoir pu être là pour protéger la doctoresse. Cette culpabilité se mêlait à la colère qu'il avait encore contre Natalia. Mieux valait que cette dernière ne les croise pas lorsqu'ils s'en irait de cet hôpital !

Lorsque Kylee vint l'enlacer par derrière, Noah se détendit automatiquement ; il se retourna et prit la jeune femme dans ses bras, tout en quémandant un baiser qui avait fait s'envoler toute pensées de meurtre. Mais voir sa fiancée hésiter à parler le fit froncer des sourcils alors qu'il penchait la tête, l'air interrogateur alors qu'un petit sourire planait sur son visage. Car oui, malgré ça, il était heureux de la voir sur pied et en forme !


Citation :
"Noah je... comment te demander ça..."

"Me demander quoi ? Accouche ma belle..." Fait une légère grimace. "Pas au sens propre hein... on a le temps pour ça..."

Citation :
"Qu'est-ce que tu lui as fais ? Je me doute que tu as dû comprendre et... j'ai juste pas envie que tu es des ennuis.. même si nous partons à des années lumières d'ici."

Un petit "oh..." s'échappa de la bouche de Noah, avant qu'il ne se morde la lèvre inférieure et de regarder ailleurs, un air gêné sur le visage, mêlé à de la pure satisfaction d'avoir mit une raclée à Natalia, mais aussi de lui avoir fait peur en lui faisant croire qu'il allait la tuer. Pour finir, un soupir fendit l'air et il baissa la tête en marmonnant qu'il n'avait pas le choix, et qu'il devait dire à Kylee ce qui s'était passé.

"Je lui ai fait payer tout ce qu'elle t'a fait, voilà tout. Après tout ce n'est pas la première fois que je la frappe sans laisser de trace par contre, je n'avais jamais suspendu quelqu'un dans le vide sur le toit d'un immeuble."

En voyant l'air outré de Kylee, Noah savait qu'il risquait de passer un sale quart d'heure. Il l'embrassa rapidement alors qu'elle s'apprêtait à parler et attrapa leurs sacs de voyage, avant de sortir de la pièce, suivit par sa fiancée.

Arrow

..................................................

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: New York, most Beautiful Town under the Snow

Revenir en haut Aller en bas
New York, most Beautiful Town under the Snow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Sujets similaires
-
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» New York Islanders
» benji, york de 14 ans (canisenior)
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» bidouille york de 4 mois 1/ 2 (77)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: A TRAVERS LES GALAXIES :: Terre :: Autres endroits-
Sauter vers: