Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
♣ Rejoignez nous sur les réseaux sociaux ♣

Partagez|

Winter is coming [Jenny/Duncan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6718
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Winter is coming [Jenny/Duncan] Ven 3 Juin - 20:14

Le désespoir et la pénibilité pouvait se lire sur le visage de la Canadienne. Ils étaient tout deux fatigués, exténués, physiquement parlant après avoir affronté Dame Nature. La journée avait pourtant si bien débuté, Jenny était avec sa famille en train de faire des bonhommes de neige et à cocooner avec John. Un semblant de vie normale… mais rien n’était normal sur cette galaxie. Les pires événements climatiques s’étaient déchaînés contre Atlantis et ses occupants. Au moins sa fille était au chaud dans leur quartier, de plus elle était assez débrouillarde pour savoir comment réagir dans le pire des cas. Mais ça, ce n’était pas le cas de la future mère. Plus son corps se refroidissait et moins elle avait l’impression de sentir son enfant et bien souvent son 6ᵉ sens ne la trompait pas. Cette « sensation » de vide à l’intérieur d’elle était de plus en plus omniprésente. Comment pouvait-elle protéger son bébé ?…. en sauvant la cité, en rouvrant les portes et en rejoignant les zones habitées et l’infirmerie. Oui. C’est là-dessus qu’elle devait se concentrer. Mais les engelures qui lui brûlaient le bout des doigts, l’hypothermie présente et les complications qu’elle commençait à sentir dans son bas ventre ne l’aidait pas à se concentrer. Elle voulait se montrer forte, mais même avec la meilleur volonté du monde, le corps finissait toujours par l’emporter. Tout ce qu’elle souhaitait c’était être dans un bon bain chaud, entourait des bras de l’être aimé. Elle aurait tout donné pour être avec son militaire de mari… cependant elle devait se contenter de Duncan – qui était super en tout point – mais ce n’était pas son mari. Quand le biologiste la saisit par les bras, Jenny renforça sa prise sur son ventre, instinctivement tout en sursautant.

Citation :
« Écoute moi Jenny. On est fatigué, congelé et coincé. Il faut qu'on se sorte de là. Nous ne savons pas ce que le reste de la cité fait pour débloquer la situation et tu es peut-être à deux doigts de trouver comment nous sortir de là. Essaie de te concentrer sur quelque chose en particulier. Ton enfant peut-être. Penses à lui. Il faut qu'on le ramène au chaud. Dis moi ce que je peux faire. »

La réplique du jeune homme était-elle censée la réconforter ? Cela eut l’effet inverse. Les yeux de la scientifique se mirent à briller d’un éclat douloureux. Parler de son bébé était une corde sensible, mais elle ne voulait pas lui parler de ses problèmes, elle pouvait encore gérer pour le moment. Une façon peut être de se voiler la face et de ne pas céder à la panique. Car là tout ce qu’elle souhaitait c’était un câlin, de n’importe qui, mais surtout, d’un médecin. L’angoisse pour son enfant était en train de la paralyser… non… non, non, non ! Il fallait se reprendre, elle n’était pas une pleurnicharde ? Si ? Ses hormones lui soufflèrent le contraire, mais elle se retint.

« Ok… ok... » souffla-t-elle avant de renifler et de prendre les mains de Duncan pour les examiner. Elles étaient rouge sang et le bout des doigts d’un blanc translucide. Plus ou moins comme les siens d’ailleurs.

« On est dans un sale état, tu crois que tu arriverais tout de même… à faire quelques manipulations sur le PC malgré le fait que tes mains ne soient plus trop opérationnel ? Il faut que tu transfères l’énergie qu’alimente le générateur à naquada, vers le système de protection d’Atlantis. Il faut le faire manuellement. C’est comme les cours que je t’ai donné la dernière fois. Moi je dois vérifier les circuits de refroidissement du générateur. On va lui demander beaucoup et ça serait dommage et que ça surchauffe.. je te laisse imaginer. »

Elle tapota sur son épaule et s’en alla plus loin dans la pièce. Un bon quart d’heure plus tard tout était prêt. Duncan lui annonça que le bouclier était prêt à être lancé. Jenny se dirigea vers le scientifique:

« C’est le moment de vérité » dit-elle en appuyant sur la touche. Une fois cela fait, elle souffla dans ses mains pour se réchauffer tout en tremblotant. Un bruit se fit entendre, le bruit caractéristique du dôme qui se mettait en route. Ça avait fonctionné ! Les communications radios devaient donc être rétablies. Jenny fut envahie d’un énorme sentiment de soulagement, mais dans le même temps elle sentit toutes ses forces la perdre. Comme si l’énergie qu’elle entretenait pour se maintenir au top pour la cité, venait de se volatiliser. Elle ferma les yeux, mais lorsqu’elle les rouvrit, elle vit Duncan qui en trouble et sa voix était sourde. D’autres crampes dans le bas ventre se firent sentir, plus violentes et plus intenses.

« Dun… Duncan… Je.. me sens pas.. »

Elle tangua et finit par rouler des yeux avant que ses jambes ne s’éffondre sous son poids. Durant quelques secondes, la jeune femme s’était évanouie. Elle faisait de la fièvre et ses oreilles bourdonnaient. En se sentant maintenue et stimuler, Jenny rouvrit les yeux, hébétée… mais aussi douloureuse. Quand Duncan chercha à savoir ce qu’il se passait, elle posa une main sur son ventre.

« Je crois que... que j'ai des contractions... » lança-t-elle blême. « Je veux… un médecin… j’ai l’impression de ne plus sentir mon bébé depuis tout à l’heure… j'sais pas si c'est le froid..j’ai essayé de me dire que ça irait mieux.. mais c’est pas le cas » dit-elle alors que ses yeux se voilèrent et que sa gorge était sérrée. Elle avait tout donné pour remettre en marche la cité, mais elle avait peut être donné trop de sa personne. Alors qu’une nouvelle douleur apparaissait, elle poussa un petit cri en se redressant avant d’attraper Duncan par son pull pour garder une présence.

« Dis moi que ça va aller ? »

Sauf que ce qu’elle ne voyait pas, c’était qu’une tâche de sang était en train de naître à son entre jambe, tâchant son pantalon. Elle qui lui avait promis qu'il ne jouerait pas les sages femmes, il était bien partie pour...

..................................................

 

Pour le fantasme de mon tortionnaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Duncan Morgan
Scientifique
Scientifique

Date d'inscription : 14/06/2011
Messages : 94

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Winter is coming [Jenny/Duncan] Sam 1 Oct - 21:46


Duncan était très loin d'être le meilleur quand il s'agit de réconforter quelqu'un et ça, il le savait. Mais il faisait tout de même de son mieux surtout dans ce genre de situation. Lui aussi était mort de trouille et il lui était difficile de voir le côté positif de la chose. Mais il était tout de même là, présent aux côtés de la jeune femme dans ce moment difficile. S'il devait mourir aujourd'hui, il en était presque déçu de la manière dont cela allait arriver. En tant que biologiste, il aurait plutôt espéré mourir, dévoré de l'intérieur par une nouvelle bactérie qu'il aurait découvert avant sa mort prématurée. Mais là, mourir juste congelé comme un eskimo qui aurait oublier de mettre sa doudoune et ses moufles par -50°C, il n'y avait rien de glorieux là dedans. Même si ses piètres mots n'eurent pas trop l'effet escompté, Jenny se ressaisit.

« On est dans un sale état, tu crois que tu arriverais tout de même… à faire quelques manipulations sur le PC malgré le fait que tes mains ne soient plus trop opérationnel ? Il faut que tu transfères l’énergie qu’alimente le générateur à naquada, vers le système de protection d’Atlantis. Il faut le faire manuellement. C’est comme les cours que je t’ai donné la dernière fois. Moi je dois vérifier les circuits de refroidissement du générateur. On va lui demander beaucoup et ça serait dommage et que ça surchauffe.. je te laisse imaginer. »

Duncan lui aussi, baissa le regard sur ses mains. Le froid et le gèle avaient brûlé la quasi totalité de la paume de ses mains et de ses doigts. D'une certaine manière, il était chanceux. Le fait d'être dans le froid endormait la douleur. Seul la souplesse de ses doigts lui manquait grandement.

"Ne t'inquiète pas, ça va aller. Je vais me débrouiller."

Mais plus Jenny lui expliquait ce qu'il allait devoir faire, plus il devenait blanc, même s'il fallait l'avouer, il l'était déjà. Il n'était qu'un simple biologiste. Tout ce qui concernait la technologie Lantienne était une véritable énigme pour lui. Duncan avait pourtant bien écouté les explications que Jenny lui avait donné il y a quelque temps de cela mais peu de chose lui était resté en mémoire et ça, il le regrettait. Le dernier petit mot de la jeune femme ne mit pas le scientifique en confiance. Oui, il arrivait très bien à imaginer ce qui arriverait si tout venait à surchauffer. Quel était le risque ? Que tout explose ? Après le froid, ils auraient eut tous très chaud. Maintenant, au travail. Duncan s'éloigna de Jenny et tenta de se souvenir de ce qu'il avait apprit. Brancher des fils n'étaient pas si compliqué que ça normalement. Le bricolage n'était pas son fort. Les minutes passaient et le biologiste était enfin arrivé à faire ce qu'il voulait en espérant que cela soit bon. Il se releva et revint vers Jenny qui elle aussi avait terminé ces vérifications.

"Je crois que c'est bon. Tu peux activer le bouclier."

« C’est le moment de vérité »

Une touche les séparait de la fin de cette histoire qu'elle soit bonne ou mauvaise. Certes, ils n'étaient pas encore sortis d'affaire mais c'était en bonne voie. Jenny enclencha la touche et un bruit assez caractéristique se fit entendre. Un son que tous les Atlantes connaissaient. Le bouclier s'était enfin levé. Un large sourire niais naquit sur les lèvres de Duncan. Bientôt, tout ceci ne serait plus qu'un lointain souvenir. Mais la joie fût d'une très courte durée.

« Dun… Duncan… Je.. me sens pas.. »

Les forces de la jeune femme l'abandonnèrent totalement. Ces jambes l'abandonnèrent également. Ayant encore quelques réflexes, le biologiste l'attrapa au vol avant qu'elle ne s’effondre sur le sol. Les yeux fermés, Duncan craignait le pire. Mais, Jenny revint à elle rapidement quand Duncan la secoua légèrement. Déposant la main sur son front, il était facile à savoir qu'elle couvrait une légère fièvre. Vraiment rien de bon n'était à prévoir pour la suite. Le tenant toujours dans ses bras, il s'enquit de l'état de santé de la jeune femme. Il n'était pas aveugle. Son enfant était la cause de tout ces problèmes.

"Jenny, dis moi ce que tu as ?"

« Je crois que... que j'ai des contractions... Je veux… un médecin… j’ai l’impression de ne plus sentir mon bébé depuis tout à l’heure… j'sais pas si c'est le froid..j’ai essayé de me dire que ça irait mieux.. mais c’est pas le cas »

Duncan ravala difficilement sa salive. Des contractions étaient souvent synonyme d'accouchement mais elle n'en était pas encore là. Son enfant n'avait pas le droit de sortir maintenant... enfin... s'il était encore en vie. Il ne préférait pas penser à cela. Dire que tout cela avait commencé avec une simple paire de gants perdus sur la jetée. Comme quoi on ne peut jamais prévoir ce que le destin à choisit pour nous. La panique commençait à envahir le biologiste qui ne savait plus quoi faire. Jenny était dans la même cas. Elle s'affolait pour son enfant. Si elle venait à le perdre, Sheppard truciderait Duncan s'il n'avait pas fait quelque chose pour sauver sa femme et son enfant. Le biologiste sortit de ses pensées quand elle poussa un nouveau cri tout en se saisissant du col de son pull trempé.

« Dis moi que ça va aller ? »  

Il ne sut quoi dire sur le moment. Il avait déjà démontrer ses preuves. Il était plus que nul quand il s'agissait de réconforter quelqu'un mais là, il devait faire un gros effort. Affichant son plus beau sourire, il plongea ses yeux dans ceux de la jeune femme.

"Pourquoi tu veux que ça n'aille pas ? Tu as tout remis en marche. Tout va aller bien désormais. Ce qu'on va faire, tu vas t'asseoir et je vais appeler des secours. Les communications ont surement été remis en marche. Tu vas l'avoir ton médecin et il va te confirmer que tout va bien pour ton enfant. D'accord ?"

Duncan déposa la jeune femme le long du mur le plus proche. C'est à ce moment là qu'il pu apercevoir la tache de sang sur son pantalon. Feintant de n'avoir rien vu, Duncan referma correctement le manteau long autour de la jeune femme pour l'empêcher de voir ce qui était en train de lui arriver. Il n'avait pas envie qu'elle s'inquiète encore d'avantage. Il finit par s'éloigner quelque peu de la jeune femme, toujours en gardant un œil sur elle. Maintenant, il fallait espérer que les communications radio soient effectivement remise mais surtout que son émetteur radio soit encore en fonctionnement. Ce n'est pas le genre de chose à aimer l'eau.


// Ici le Docteur Morgan, est-ce que quelqu'un m'entend ? //

Bien entendu, ce ne fut que des grésillements qu'il eut en retour. Il pesta intérieurement. Il réitéra plusieurs fois ses appels dans l'espoir que quelqu'un le reçoive enfin. Après une dizaine de minutes, on lui répondit enfin. Une voix d'un technicien lui parvint à l'oreille.

// Désolé Docteur Morgan, nous vous entendons très mal. //

Le biologiste poussa un long soupire de soulagement suite à cette réponse très longtemps attendue malgré la friture sur la ligne.

// J'ai besoin d'une équipe médicale d'urgence. Je ne pourrais pas trop vous dire où nous sommes mais j'ai le Dr Sheppard avec moi qui est vraiment très mal. //

// On va essayer de vous localiser et on essaie de vous envoyer du monde. Les équipes médicales sont déjà disperser dans toute la cité. //

// Faites vite quand même. //

Les secours étaient en route. Tout irait bien désormais. Satisfait que tout allait bientôt se finir, Duncan préféra retourner vers la jeune femme qui était toujours sur le sol.


"Jenny, les secours vont bientôt arrivés..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6718
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Winter is coming [Jenny/Duncan] Jeu 20 Oct - 22:02

Jenny était toujours tremblotante et vaseuse. Ses oreilles bourdonnaient et des douleurs perçante se faisait sentir au niveau de son bas ventre. Tout cela ne sentait pas bon, elle avait peur, réellement peur de ce qui allait advenir. Lorsque Jenny se concentra sur le biologiste, elle put déceler une panique froide dans ses prunelles. Ses traits de visage ne mentait pas et pourtant, le tout se transforma pour laisser place à un air rassurant et protecteur.

Citation :
«Pourquoi tu veux que ça n’aille pas ? Tu as tout remis en marche. Tout va aller bien désormais, ce qu’on va faire, tu vas t’asseoir et je vais appeler des secours. Les communications ont sûrement été remis en marche. Tu vas l’avoir ton médecin et il va te confirmer que tout va bien pour ton enfant. D’accord ? »

La scientifique ne répondit pas, elle resta pensive, accroché au col du pull de son compagnon d’infortune. Puis, doucement, elle se ressaisit et poussa un vaste soupir, lâchant le bout de tissu entre ses mains.

« Ok… Ok... » acquiesça-t-elle d’un signe de tête.

« Tu as raison, il faut essayer d’être p.. positif, ils vont arriver.. et on se fera un bon chocolat chaud.»

Jenny apporta sa main sur son visage et s’essuya le coin de l’oeil. Allez, le plus dur était fait, autant tenté un salto avant d’échouer au pied du mur. La canadienne s’appuya de son collègue et ami et se laissa emporter jusqu’au mur où elle s’assit. Elle eut un sourire en coin en voyant le jeune homme l’emmitoufler dans son manteau. Jenny souffla un petit merci sans savoir le phénomène plus qu’inquiétant qui était en train de se produire. Toujours silencieusement, elle le regarda s’éloigner pour appeler les secours. C’était un peu comme un film d’action.. est-ce que le héro allait obtenir gain de cause ? Roulement de tambour. Non mais sérieusement… pourquoi pensait-elle a des truc comme ça ? Peut-être pour masquer son mal être qui la consumait du plus profond d’elle-même. L’humour était une force, mais cela ne dura guère longtemps. Ses deux mains se posèrent sur son ventre par-dessus le manteau, elle ferma les yeux, tête posée contre le mur. Seul, ses traits de visage montraient quelques signes de souffrance par-ci par-là.

**Allez mon bébé, ça va aller, il n’y a pas de raison..
- Il doit ressembler à un glaçon flottant à la dérive
- Tu dois être fort et je le serais pour toi, ton papa aussi sera là**

Perdu dans ses pensées et aider par sa fièvre, elle crut s’assoupir, mais fut « réveillé » par Duncan.

Citation :
« Jenny, les secours vont bientôt arrivés... »
Jenny poussa un petit gémissement pour acquiescer.

« Tu as réussi à les joindre… Super… plus qu’à.. attendre alors. Je te remercie d’être là… Si tu ne m’aurais pas poussé, je serais probablement encore perdue… et morte de.. de froid sur la jetée. Et aussi je te remercie de montrer du mieux que tu le peux que.. tout va bien.. même si je sais qu’au fond, ce n’est pas le cas. »

Elle lui fit un léger sourire, bienveillant avant de grimacer à nouveau. Jenny ferma les yeux à nouveau et se laissa porter par les bouffées de chaleur qu’elle ressentait, après un long moment où elle avait du s’assoupir, elle entendit des voix de façon lointaine. En trouvant les yeux, elle vit des boots militaires, puis sentit des gens l’allonger. Elle fredonna un faible « John », avant de voir des lumières au-dessus d’elle, puis de se sentir tracter. Les secours. Oui c’était les secours. Quelque chose de froid, se déversa sur son ventre, une sensation désagréable, puis des battements de coeur rapide se firent entendre.

« Mon bébé ? Est-ce qu’il va bien »

Mais avant d’entendre et de comprendre quoique ce soit, Jenny tomba dans les vapes.

:arrow : infirmerie

..................................................

 

Pour le fantasme de mon tortionnaire:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Winter is coming [Jenny/Duncan]

Revenir en haut Aller en bas
Winter is coming [Jenny/Duncan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Winter Is coming
» Une arme éveillée pour tuer : Winter is coming
» winter is coming. (lana.)
» WINTER IS COMING (ashara)
» + Winter is coming. #Lyra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: ATLANTIS, GALAXIE DE PEGASE :: Secteur Tactique :: Plateforme d'atterissage / Jetée-
Sauter vers: