Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
Suite au changement de design, des petits détails sont encore en cours de changement.
Désolé de ce désagrément

Partagez|

Winter is coming [Miliani/Evandra/John]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7054
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Winter is coming [Miliani/Evandra/John] Lun 3 Aoû - 0:50


A ce moment précis, John n'avait envie que d'une seule chose : étriper l'Amazone et sûrement la découper en petits morceaux et le donner en nourriture à Sam la Baleine dans l'océan autour de la cité. Le pilote pouvait supporter la présence de la jeune femme même si elle l'avait frapper et essayer de le tuer en l'étranglant mais il arrivait difficilement à supporter le fait qu'elle le traite d'inutile et limite de moins que rien. Elle voulait le tuer ? Bizarrement, s'était réciproque. Si le froid de les tuait pas en premier, il finirait sûrement par s'étriper mutuellement. Le pilote ravala sa salive et afficha son plus beau sourire envers la jeune femme pour lui répondre.

« Pourquoi me garder en vie ? C'est une bonne question quand on y réfléchit car s'il existe un moyen de partir d'ici, je suis sûrement le plus enclin pour la trouver que vous. Je ne veux pas vous manquer de respect même si j'en est une très grande envie, mais votre connaissance technologique étant au raz des pâquerettes, je ne vous donne aucune chance de survie si vous me tuez. »

Le pilote savait être patient même très patient mais avec Miliani à ses côtés, bizarrement, toute sa patience mettait la clé sous la porte et s'envolait comme si de rien n'était. Il avait son 9mm. Une balle en pleine tête et on en parlerait plus. Bon ok, tout cela n'aurait pas été des plus simple à expliquer. Il regrettait presque de ne pas avoir une arme paralysante, au moins, il aurait eu la paix pendant un moment. Mais alors que tout semblait aller pour le mieux, l'Amazone décida d'en rajouter une petite couche, histoire de rester dans la même ton.

"Il doit bien y avoir une solution pour sortir d'ici. Je ne vais pas passer les derniers instants de ma vie en compagnie d'un mâle".

Les nerfs en pelote, il avait presque envie de se frapper la tête contre un mur. Au moins, il arriverait peut-être à se fracasser le crane, ce qui aurait pu lui provoquer une amnésie et Miliani deviendrait une inconnue. Il oublierait son côté agaçant et son envie de la trucider disparaîtrait aussi. Une utopie bien sur. Un paradis idylle de se retrouver dans ce genre de situation. Mais non, il était là. Enfermé dans les bas fonds de la cité avec des températures sûrement négatives et avec une cinglé. Un véritable enfer.

Le froid n'aidait pas la militaire à réfléchir. Il donnerait n'importe quoi pour avoir sa Jenny sous la main ou au pire un Rodney. Ils sauraient comment débloquer tout cela. Alors qu'il s'évertuait à essayer de forcer la porte avec ses doigts gelés, la jeune femme tournait autour des consoles de la pièce.


"Peut être que l'une de ces choses peut nous aider. Je ne comprends pas du tout le fonctionnement de ta technologie, mais il y en a peut être une qui permet d'ouvrir la porte, ou d'appeler de l'aide"


John leva les yeux au ciel quand Miliani commença à appuyer sur tout les boutons disponibles sur la console devant elle. Il arrêta ses tentatives pour revenir vers la jeune femme.

« Arrêtez d'appuyer sur tout et n'importe quoi. Vous allez nous faire une catastrophe et nous sommes bien assez dans le pétrin pour en rajouter une couche. »

Et ce qui devait arriver, arriva. Cela était indubitablement une pure coïncidence mais le fait était là. Subitement, une bouche d'aération de la pièce, situé sur le plafond, se mit à cracher un air glacial qui changea radicalement la température en l’espace de quelques secondes. John maudit la jeune femme sur une centaine de génération. Elle n'y était sûrement pour rien mais il fallait qu'il passe ses nerfs sur quelqu'un.

« Je vous avais pourtant dit d'arrêter de toucher à tout ! Voilà le résultat maintenant ! »


Désormais un nouveau problème s'ajoutait à ceux qu'ils avaient déjà. S'ils ne trouvaient pas un moyen de boucher cette aération, ils finiraient en glaçons plus rapidement que prévu et tout comme Miliani, John n'avait pas envie de mourir avec cette folle à ses côtés. Il avait espérer mieux comme fin.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.max2forum.com
avatar
Miliani
Who am I : a Devil or an Angel ?

Who am I : a Devil or an Angel ?

Date d'inscription : 13/12/2012
Messages : 383

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Winter is coming [Miliani/Evandra/John] Sam 22 Aoû - 23:15

J'étais vraiment à deux doigts d'écharper ce mâle. Lui qui osait me dire que sans lui, je mourrais encore plus vite, alors qu'il n'était même pas capable de nous sortir de cette mauvaise situation, dans sa propre cité ? Non mais pour qui se prenait-il ? J'étais vraiment hors de moi devant son comportement, mais contre toute attente, je me retins de le tuer dans la seconde qui suivait. Cependant, je ne pus laisser ma colère s'échapper. Fusillant Sheppard du regard, je m'approchai de lui, menaçante, pointant mon doigt vers lui.

"Et visiblement, je n'en ai pas davantage avec toi, alors que tu encore en vie. C'est ta technologie comme tu dis, et tu n'arrives même pas à la faire fonctionner. Donc oui, tu es complètement inutile. Et je regrette vraiment de t'avoir épargné dans le couloir, j'aurais du t'achever au lieu d'écouter ma conscience qui me disait de te laisser la vie sauve".

Je finis par m'éloigner du mâle, le laissant dans ses affaires, tandis que ce dernier tentait d'ouvrir la porte en la forçant, j'essayai de trouver une solution avec les étranges machines qui se trouvaient dans la pièce. Appuyer sur les boutons ne fut apparemment pas du goût de Sheppard qui m'ordonna d'arrêter ce que je faisais, pour ne pas déclencher une nouvelle catastrophe.

"Moi au moins, j'essaie de trouver une solution pour sortir de là. Ce n'est pas comme toi qui t'excite sur une porte qui ne s'ouvre pas. Et je t'ai déjà dit de cesser de me donner des ordres, mâle !"

Je commençais lentement à ressentir le froid, mais ma tenue me protégeait suffisamment. Du moins, pour le moment. Mes doigts devinrent peu à peu rouges et insensibles, tout comme mes pieds. Finalement, à force d'appuyer sur tous les boutons que je voyais sans qu'il ne se passe rien, il y eu une réaction qui n'était pourtant pas la conséquence de mon geste, mais qui coïncidait très bien avec. Hélas, pas celle que j'avais espéré. Au lieu d'une sortie de cette salle, ce fut l'accélération de notre mort prochaine. En effet, un bruit se fit entendre au dessus de nos têtes, et une grille d'aération se mit à souffler de l'air encore plus froid qu'il y en avait dans la pièce. La température chuta brutalement, je pus le ressentir tout de suite, et j'avais de plus en plus froid. Encore une fois, Sheppard me reprocha d'avoir encore fait quelque chose qu'il ne fallait pas, ce qui m'exaspéra à nouveau.

"Comment ça, "ma faute" ? C'est sûr qu'on ne peut rien te reprocher à toi, vu que tu ne fais rien du tout. Normal pour un mâle".

Je ne voulais pas mourir là, avec ce mâle ignoble. Cela ne risquait pas, car avant de rendre mon dernier soupir, je l'aurais déjà achevé. Regardant la grille, je réfléchis sur un moyen de stopper l'arrivée d'air glacial. Le froid m'empêchait de réfléchir correctement, et la température de la salle devait être négative, même si j'ignorais ce que cela voulait dire, ne connaissant pas la notion de thermomètre. Puis, jetant un oeil partout, j'eus une idée. Sans réfléchir, et surtout avant que Sheppard n'agisse, s'il agissait un jour, je grimpai sur la console la plus haute qui se trouvait sous la grille d'aération. Debout sur la console, je pus atteindre la grille en levant les bras, qui par chance n'était pas vissée. Rapidement, malgré mes doigts gelés, j'entrepris de tirer sur le morceau de métal de toutes mes forces. Je finis par y parvenir, en me coupant un doigt, serrant les dents sous la douleur. Je n'avais pas le temps de m'occuper de ça, et ce n'était pas une petite coupure qui allait me vaincre. L'air s'engouffra encore plus rapidement dans la salle, et j'avais terriblement froid, pas du tout habituée à une telle température. Sans vraiment réfléchir à ce que je faisais, je retirai ma veste, frissonnant de froid, et je l'engouffrai dans le conduit ouvert, bloquant ainsi l'air. Je me retrouvai en tee shirt dans une pièce très froide, mais au moins, l'air glacial ne rentrait plus. Nous avions un peu plus de temps avant de mourir. Descendant de la console, tout en serrant mon doigt blessé qui saignait, je fixais Sheppard d'un regard noir.

"Ne dis pas "merci", surtout".

Me voilà privée de ma veste, et le froid m'agressa encore plus rapidement. Je finis par m'appuyer contre le mur, et me laissai glisser le long de la paroi vers le bas, m'asseyant par terre. Les jambes recroquevillées contre moi, mon doigt coupé prisonnier de ma main pour cesser le saignement, je fermai les yeux, respirant comme je pouvais car le froid était vraiment dur à supporter. Je commençai même à trembler. Bien que je me battis pour restée éveillée, je sentis lentement mes forces m'abandonner à cause du froid. Finalement, je serais sans doute la première à mourir. Il y en avait un qui devait en être ravi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7054
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Winter is coming [Miliani/Evandra/John] Mar 15 Déc - 16:13


Le militaire était plus que blasé de tout cela. Cette Amazone était sans cesse en train de rabâcher la même chose sur le hommes. Cela commençait à devenir lourd. Mais bon, il devait malheureusement faire avec. John ne rêvait que d'une chose : fracasser la tête de la jeune femme contre un mur pour qu'elle daigne enfin se taire. Il est vrai que la tuer lui créerai pas mal de problème mais l’assommer un peu coup de crosse de son 9mm et elle serait KO pendant quelques temps. Mais pour le moment, le problème était tout autre. Le froid sortant de cette maudite bouche d'aération allait avoir raison des deux personnes présentes, dans très peu de temps s'ils ne faisaient rien pour arrêter cela.

Mais bizarrement, Miliani eut une idée. Elle grimpa sur l'une des consoles présentes dans la pièce et surtout, celle au plus près de la grille d'aération et se mit en quête de l'enlever avant de combler le trou béant avec sa veste. Instantanément, le froid cessa de s'engouffrer dans la pièce. Ils avaient gagné un sursit et le militaire le devait à l'Amazone. Pourquoi n'avait-il pas eu cette idée là en premier ? Peut-être étais-ce dû au manque d'air qu'il avait eu quand elle avait essayer de l'étrangler. Le cerveau manquait d'irrigation et cela avait atteint les neurones qui permettait de réfléchir.


"Ne dis pas "merci", surtout".


John faisait preuve d'un énorme self-control en ce moment précis. Il est vrai que lui dire merci, allait lui faire du mal. Mais bon, si elle n'avait pas eu cette idée, ils seraient sûrement mort de froid dans les minutes qui allaient suivre. Arborant son plus grand sourire, il regarda la jeune femme qui s'était installé contre le mur de la pièce.

« Merci "beaucoup". »

Même si le pilote était plus qu'en froid avec la jeune femme, il n'arrivait pas à être méchant. Il avait pitié pour cette pauvre jeune femme qui était en train de mourir de froid. Dans un élan d’extrême gentillesse envers elle, il ôta sa propre veste afin de la déposer sur les épaules de la jeune femme. Ayant vécut plusieurs mois à  McMurdo, il savait comment affronter le froid mais en chemise, il n'avait jamais tenté. Il allait devoir faire avec. Subitement, le pilote eu une idée qui allait sûrement lui coûter une dent ou deux à coup sûr. Le pilote alla s'installer aux côtés de la jeune Amazone non sans quelques appréhensions. Il savait comme il lui était facile de lui mettre son poing dans la figure donc il fallait tester le terrain avant d'aller plus loin.


« Si vous me frappez, je vous laisse mourir de froid, c'est bien comprit ? »

Adossé désormais contre la paroi du mur glacial, il passa un bras autour de Miliani et la serra contre lui afin de lui apporter un peu de chaleur humaine. Il s'attendait qu'à tout moment, il puisse finir de l'autre côté de la pièce. Mais frigorifiée comme elle l'était, cela ne risquait pas. Quand à lui, il ne préférait pas y penser. Les extrémités de ses membres devenaient de moins en moins sensibles. Bientôt, il risquait de ne plus rien sentir du tout et cela ne présageait rien de bon. Dire qu'à ce moment précis, il pourrait être bien au chaud, serrant sa petite femme contre lui, s'endormant devant un bon film. Une femme qui l'aimait et pas une sauvage qui n'avait qu'une envie, c'était de lui arracher la tête. Mais il devait faire avec et surtout ne pas penser à cela car si la chaleur et le bon film n'était pas là, le sommeil lui était bel et bine au rendez vous. Si le militaire s'endormait, il y avait de forte chance qu'il ne se réveille jamais.

Mais il ne faut jamais s'avouer vaincu. Alors que le pilote commençait à piquer du nez, la fatigue l'emportant, un bruit reconnaissable entre tous, se fit entendre à l'autre bout de la pièce. John, sortant de sa torpeur, leva le bout de son nez et quel ne fut pas sa surprise en voyant la porte de la pièce. Rassemblant le reste de ses forces, il lâcha la jeune femme pour voir si tout cela n'était pas un rêve mais apparemment non. Cette maudite porte était ouverte pour de bon. Ne prenant pas le risque qu'elle se referme, il retourna voir Miliani et l'aida à se lever.


« Allez on se lève. On s'en va d'ici et vite fait. »

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.max2forum.com

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Winter is coming [Miliani/Evandra/John]

Revenir en haut Aller en bas
Winter is coming [Miliani/Evandra/John]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Winter Is coming
» Une arme éveillée pour tuer : Winter is coming
» winter is coming. (lana.)
» WINTER IS COMING (ashara)
» + Winter is coming. #Lyra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: ATLANTIS, GALAXIE DE PEGASE :: Secteur Tactique :: Zones inexplorées-
Sauter vers: