Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
♣ Rejoignez nous sur les réseaux sociaux ♣

Partagez|

What are you... girl ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Castiel
♦ The loyalty is the most precious thing ♦

♦ The loyalty is the most precious thing ♦

Date d'inscription : 28/12/2010
Messages : 493

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: What are you... girl ? Lun 4 Jan - 20:56

HJ: La signature est un peu de circonstance ^^, elle m'a inspiré pour le titre. J'espère que cela te conviendra et encore désolé pour l'attente.

Presque deux mois s’était écoulé depuis cette nuit où Gally avait surpris l’Enokien en train de « léviter » au milieu de la salle de méditation. S’il n’y avait que ça… Par peur et maladresse, il s’était immiscé dans l’esprit de la jeune femme afin de s’assurer de ce qu’elle avait réellement vu/penser de lui. Ce qu’il avait découvert au travers de ses pensées l’avait fait déchanter, en effet, il s’était retrouvé devant une créature faite de plumes et de chair humaine… Un être céleste, enchaîné et désireux de se libérer. Cela l’avait hanté des nuits durant, les yeux grands ouverts aux milieux des nuits afin de réfléchir. Cette représentation mentale restait un mystère pour lui. Par expérience il savait que les êtres humains pouvaient créer des murs mentaux sous toutes formes et sous toutes apparences, comme Kylee avait pu le faire en se cachant derrière l’apparence de son tortionnaire ; mais celle de Gally n’était pas comme les autres, elle possédait une aura mystérieuse, définitivement non humaine. L’Enokien pouvait le ressentir, sinon comment expliquer qu’elle avait compris son intrusion mentale, alors qu’Ô grand jamais personne n’avait pu le sentir. Cette fille allait le rendre dingue et pas dans le bon sens. Il en avait parler avec Noah.. des bons conseils amicaux avaient été prodigué, mais Noah ne pouvait comprendre ce qu’il ressentait… Castiel se sentait menacé, réellement menacé au plus profond de lui. Il connaissait les dangers de Pégase et ses menaces pour ceux qui étaient « hors normes ». Des gens avides de pouvoirs qui donneraient tout pour avoir sous leur joug des êtres d’exception pour atteindre leur dessein les plus sombres. Sous les traits innocents de Gally, se cachait peut être le pire des dangers. Appartenait-elle à une milice ? Travaillait-elle en solo pour son propre compte ? Autant de question qui le rendait fou et le faisait basculer du côté obscur. Lui qui prônait le self control, la réflexion et le pacifisme, le voilà qu’il était prêt en rentrer en guerre froide contre sa consoeur. Pour cette fois ses intérêts personnels étaient prioritaires, mais son secret devait rester intacte… Du moins pour le moment. Alors oui, pour une fois, seule ses intérêts comptaient et c’est pour cette raison qu’il avait commencé son enquête. Plusieurs fois, il l’avait suivi afin de commencer son enquête.

Plusieurs fois Castiel l’avait suivi à son insu afin de connaître ses habitudes, ses lieux préférés, ce qu’elle aimait faire, qui était ses amis. Il avait été aussi silencieux qu’une plume se posant sur le sol, arpentant les couloirs à pas feutré, connaissant les moindres recoins de la cité… Avantage tactique par rapport à Gally qui était une jeune recrue sur Atlantis. Cela faisait un bon mois que ce petit manège avait lieu. Et si ce n’était pas le jeu de piste, le jeune homme se posait non loin de sa « proie » au mess, en salle de détente, de méditation. En bref, son objectif était qu’elle finisse par ne plus se sentir en sécurité. Castiel était doué à ce petit jeu et sa posture froide, sans sentiment à l’égard de la jeune femme portait ses fruits, il l’espérait. Son propre comportement commençait même à lui faire peur, il y prenait un malin plaisir. C’était malsain. Mais il fallait croire que la peur pouvait changer beaucoup de personne. Il en était même arrivé à tenter de se connecter à elle lorsque cette dernière était dans ses quartiers. Cela lui demandait à chaque fois beaucoup d’énergie, mais il était arrivé quelque fois à pénétrer son esprit pendant que la jeune femme dormait. Cette partie de son don, l’Enokien l’avait exploité peu de fois. Cela s’était surtout manifester durant son adolescence avant qu’il n’arrive à maitriser sa télépathie. Ainsi, il s’était « amusé » à lui envoyer des images noirâtre pouvant causer des cauchemars. Il l’a tester ainsi pour savoir qu’elle était ses réactions et mieux la connaître, connaître son « soi » profond. Mais bien souvent, il perdait le contrôle, ne maitrisant pas la technique. Mais la raison principale était sans doute la barrière mentale de la jeune femme qui même au repos, persistée. Il avait juste réussi une fois à entrevoir à nouveau la créature à plume de très loin et de manière quelque peu flou. A la différence de l’autre fois, cette créature dormait et sa « présence » n’avait pas été détectée. Castiel avait donc pu admirer cette représentation mentale…Cela ressemblait à un dragon avec des gènes humain, il n’avait pu se détacher du visage de cette créature, juste avant que cette dernière bouge. Il avait alors brisé la connexion avant d’être repéré.

Son enquête n’avait au final abouti à rien.. si ce n’est connaître un peu plus la jeune femme sur son quotidien. Mais rien sur une éventuelle menace. Tant pis, il passerait à la phase 2, très prochainement. Pour le moment il devait se reposer, même s’il était quelqu’un qui dormait très peu, le manque de sommeil commençait à sérieusement se lire sur son visage et il arborait un air négligé avec une petite barbe de 4/5 jours. Le lendemain le jeune homme se leva avec une mine plus engageante que la veille. Il s’habilla de façon nonchalante mais n’arbora pas son trench coat, restant en simple chemise, quelques boutons ouverts pour être décontracté. Puis il s’en alla arpenter la cité, il prit son petit déjeuner avec Kylee qui était disponible, puis il s’en alla faire un tour. Au détour d’un couloir, un bruit lui fit tendre l’oreille. Fronçant ses sourcils, il se retourna prudemment et resta immobile, à l’affût, avant de reprendre sa route. Il tourna à l’angle d’un couloir pour disparaître du point de vu de son « poursuivant ». Castiel n’était pas dupe, vivre seul dans Pégase lui avait appris l’art de l’espionnage et quelqu’un le suivait ! Il se hâta à pas de loup de bifurquer dans un autre couloir annexe et refit le tour avant de s’arrêter et d’entrevoir Gally qui se demandait certainement où il était passé. Un sourire narquois étira ses lèvres alors que son regard s’était assombri. Il était là, à épier sa proie, tel un loup face à un agneau. Au final, il décida d’agir. Il se retrouva bien vite derrière Gally, juste au moment où celle-ci se tournait vers lui.


« Je peux peut-être t’aider Gally ? » dit-il d’une voix cassante où l’intonation n’avait rien d’amical. Castiel était planté devant elle, droit, avec une posture dominante. Il n’avait pas peur d’elle, juste peur de ce qu’elle pourrait faire de l’information qu’elle savait sur lui… ça et aussi le fait de savoir si ses amis couraient un risque. Après tout, elle n’était pas humaine, maintenant il en avait la certitude et si elle voulait s’attaquer aux Atlantes, elle allait devoir lui passer sur le corps.

« Ce n’est pas très avenant de suivre les personnes » dit-il sans baisser le regard, il la fixait, prêt à bondir si jamais elle tentait quoique ce soit. Sur ce il avança d’un pas et finit par se rapprocher avant de poser une main sur le mur en face de lui, maintenant Gally prisonnière entre lui et ce dernier.

« Dis moi quelque chose que je ne sais pas… » lança-t-il froidement.

..................................................


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gally Niphelem
Civil de Pégase

Civil de Pégase

Date d'inscription : 04/03/2015
Messages : 81

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: What are you... girl ? Ven 8 Jan - 17:17

Cela faisait maintenant quelque temps qu’elle était arrivée sur la cité d’Atlantis et qu’elle avait rencontré Castiel. Un petit du chat et de la souris s’était mis en place entre elle et l’homme. Elle avait parfaitement compris qu’il la suivait et qu’il cherchait à savoir ce qu’elle était. Pour le moment elle ne voulait pas lui dire, elle préférait garder ça pour elle. Elle ne savait pas trop au final pourquoi il s’était mis autant à s’intéresser à elle. Avait-il peur qu’elle dévoile son secret ? Il avait bien du comprendre qu’elle aussi avait un don mais il semblait tellement méfiant. Elle avait bien senti des petites tentatives d’infiltration dans son esprit mais elle n’avait pas senti qu’il avait réussi une fois. Il faut dire qu’il est difficile de rester attentifs H24 à tout.

 

Ce jour-là Gally portait une robe longue noire, décolleté. Elle en avait assez de cacher les marques sur sa poitrine. Elle s’était battue et avait fui les Wraiths pendant des années, elle était encore vivante aujourd’hui et elle n’avait pas à en avoir honte bien au contraire même. Sa longue chevelure blanche était détachée.

 

La dragonne ne s’attendait pas à avoir droit à une confrontation avec Castiel, elle s’était mise à le suivre car ce dernier n’arrêtait pas de le faire. Elle s’était dit qu’aujourd’hui elle allait changer la tendance. Cependant elle perdit sa trace au détour d’un couloir et elle n’aimait vraiment pas ça. Où était-il passé encore ? Pas besoin de poser la question car lorsqu’elle se tourna elle le vit approcher et elle ne le trouva absolument pas amical. Par contre son commentaire sur le fait de suivre les gens la fit rire de façon sarcastique pour le coup.
 

« Salut Castiel, c’est amusant d’avoir ce genre de remarque de la part de la personne qui me suit depuis des semaines plutôt que de venir me voir…Tu as retrouvé tes testicules et tu t’es dit que tu allais m’aborder ? »
 
Oui autant être directe tout de suite, ça ne servait plus à rien de tourner autour du pot. Elle voyait bien que Cas’ espérait quelque chose surtout avec sa posture de domination et ça façon de vouloir la coincer ainsi contre le mur. Si quelqu’un venait dans le couloir sans avoir suivi la situation il pourrait bien se poser des questions sur ce qui était en train de se passer.

 

Monsieur se mettait en plus à exiger, la rencontre n’était vraiment pas dans le sens de l’amical aujourd’hui et Gally pour le coup allait rentrer dans son jeu.

 
« Mhhh des choses que tu ne sais pas…je ne vois pas de quoi tu parles Castiel je suis sûr qu’à force de me suivre tu dois savoir ce que je préfère manger à cantine et le peu d’heure que je dors…mais toi apprend moi quelque chose que j’ignore pourquoi tu me suis comme ça… Tu as peur que j’hurle sur les toits ce que tu es alors que tu ne sais pas ce que je suis ? Comme c’est dommage pourtant tu n’as rien à craindre de moi…Enfin si tu préfères chercher la petite bête très bien. »

 

Brusque ? Non pas du tout mais la jeune femme en avait assez qu’on la regarde comme un monstre prêt à bondir. Ce n’était pas parce qu’elle était différente qu’elle était pour faire du mal aux autres bien au contraire. Elle avait espéré un instant qu’elle pourrait trouver en Cas un ami mais elle faisait fausse route. Les humains étaient vraiment tous pareil avec ou sans don.
 
« J’attends alors… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Castiel
♦ The loyalty is the most precious thing ♦

♦ The loyalty is the most precious thing ♦

Date d'inscription : 28/12/2010
Messages : 493

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: What are you... girl ? Jeu 25 Aoû - 23:13

Le souffle chaud de Castiel pouvait se faire ressentir contre le visage de la jeune femme, il était tout proche et cela été vrai que ça pouvait porter à confusion pour quelqu’un de l’extérieur. Il n’avait plus envie de tergiverser et voulait jouer carte sur table. Il n’avait peut-être pas trouvé ce qu’il recherchait en pistant et fouinant dans l’esprit de la jeune femme mais ce qu’il avait vu, était suffisant pour se méfier d’elle. Il avait totalement perdu le contrôle de lui-même, ce qui ne lui ressemblait en rien. Ses années de solitude et Pégase l’avait rendu parano… Mais il ne savait que trop bien que sous des airs gentillet pouvait se cacher le mal à l’état pur. Atlantis était maintenant sa maison, il avait des amis proche, il s’était constitué une nouvelle famille et en rien il ne voulait que quelque chose leur arrive. Sa loyauté était sans faille. A son « Salut Castiel » son regard s’assombrit un peu plus. Ils n’étaient pas assez proche pour ce genre de familiarité, mais lorsqu’elle fit une référence à une certaine partie de son anatomie, il pencha la tête sur le côté en arquant un sourcil légèrement étonné, puis il eut un rire fermé, à son tour.

« Allons, allons… Ne prends pas tes désirs pour des réalités »

Comme si Castiel était du genre à aborder quelqu’un, une femme d’autant plus. Non, il était bien trop réservé pour ça, malgré les cours de séduction très foireuses qu’il avait pu recevoir de la part de John. Mais là n’était pas le sujet et de loin. C’est alors qu’il la questionna, il espérait qu’elle en livre un peu plus sur elle en adoptant une attitude pouvant l’effrayer… Au fond de lui une petite voix lui insuffler d’arrêter cette mascarade. Cette jeune femme toute menu, ne pouvait pas être une menace aussi grande.. Et pourtant.. l’image du dragon vint le hanter à nouveau. Il ne savait pas si cela était une représentation mentale, mais de ce qu’il en avait pu détecter, une énergie très puissante s’en dégager, de lui, et donc de Gally. Lorsqu’elle se mit à lui parler de manière de manière glaçante, cela eut l’effet d’un pétard mouillé sur lui, mais lorsqu’elle attaqua sur le fait qu’il avait peur qu’elle dévoile quelque chose à son sujet, le brouillard se dissipa. Gally avouait donc avoir vu quelque chose la dernière fois en salle de méditation. Merde ! Merde, merde ! Il aurait dû être beaucoup plus vigilante. S’il aurait été un félin, on aurait pu voir son échine se courbait et ses poils s’hérissaient. Il ne voulait pas que ses dons de télékinésie et télépathie soit exposer au grand jour. Atlantis était son foyer, mais il y aurait toujours des personnes malveillantes et il ne voulait en aucun cas servir de rat de laboratoire.

Cette parole dit abruptement le sortit de ses songes, le bleu de ses yeux virèrent au gris acier et avant même qu’elle est eut le temps d’ajouter quoique ce soit, la main du jeune homme était plaqué contre le haut de sa poitrine, remontant lentement vers son cou. Son regard était d’un froid glacial. Lorsqu’il sentit que Gally allait répliquer, il l’écrasa littéralement contre le mur de par sa force mentale. La colère parcourait ses veines et le Castiel réfléchissant à 7 fois avant d’agir venait de se faire la malle.

« Je n’ai rien à craindre de toi ? Les gens habitant ici non plus ?.. très bien, c’est ce qu’on va voir, allons faire un tour ! »

Sans dire un mot de plus, il plaqua sa main contre le front de la dragonne et ils se retrouvèrent dans un autre monde.. parallèle ; toujours sur Atlantis, dans ce couloir, sauf que l’atmosphère y était lugubre, des branchages organiques étaient accrochés sur les murs (un peu comme dans les vaisseaux wraith), il faisait nuit et l’air été froid. Gally était seule et vraisemblablement sur le qui-vive et confuse. La colère de Castiel avait démultiplié son pouvoir télépathique, ce qui lui donnait plus de force pour contrôler son illusion. Il fit apparaître un Wraith prêt à se nourrir de la dragonne, il observa ce qu’il se passa et la suivit telle une ombre. C’était un connard de faire ça, utilisait ses propres peurs et les retourner contre elle, mais cela lui permettait de gagner en puissance, car son esprit n’était plus stable à 100 %. Mais au moins cela prouvait qu’il en savait beaucoup plus que les céréales qu’elle prenait au petit déjeuner. Au final il l’attrapa par le bras au détour d’un couloir et l’entraîna dans un petite pièce.

« On ne joue plus… Effectivement j’ai des dons.. Mais je ne sais pas si je peux te faire confiance.. Tu m’as poussé dans mes derniers retranchements Gally… Et ce que j’ai pu déceler.. »

Il marqua une pause.

« Il n’y a rien d’humain là dedans. Je sens une aura puissante autour de toi et je ne sais pas si cette puissance est dangereuse ou non. »

Il y eut un blanc.


« Je te laisserais partir de cet endroit seulement lorsque tu m’aurais répondu »

Il sentait qu’elle luttait, mais il resserra son emprise psychique sur la dragonne, lui inculquant des douleurs névralgiques. Ô non, elle ne s’en tirerait pas comme ça, même si cela lui demandé beaucoup de puissance. Son don s’était aiguisé et depuis quelque temps il s’accroissait.

« Si tu n’es pas une menace, dis-moi ce que c’est que ça ! » dit-il d’une voix rauque avant faire un geste de la main faisait apparaître la représentation du dragon à plume, mi-humain, mi-créature qu'il avait entre apperçu.

« La sécurité de mes amis est une priorité. Alors réponds ! » grogna-t-il.

Gally était prisonnière, le voile allait être levé… Dans tout les cas il aurait ses réponses avant ce soir, quoiqu’il en coûte.

..................................................


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gally Niphelem
Civil de Pégase

Civil de Pégase

Date d'inscription : 04/03/2015
Messages : 81

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: What are you... girl ? Lun 29 Aoû - 13:49

Gally n'aimait pas du tout la tournure des choses. Elle n'avait pas envie de dire ce qu'elle était exactement. Elle n'avait pas envie qu'on puisse penser qu'elle était un monstre. Elle voulait simplement vivre normalement. Il sentait déjà les craintes de Castiel sur sa personne et elle n'avait pas envie que tout cela empire. Elle n'eut pas vraiment le temps de réagir lorsqu'elle se retrouva bloquée contre le mur. Elle lâcha un grognement dans cette posture. Elle ne pensait pas que le jeune homme était aussi fort.

La suite lui plu encore moins, la tournure du couloir devenait franchement sombre. Les parties organiques lui rappelait un vaisseau ruche. Elle ne devait pas paniquer, c'était une illusion. Cependant elle ne se sentait pas des plus à l'aise et lorsqu'un Wraith fit son apparition, les choses empirèrent. Directement elle repoussa l'illusion avec force avant de prendre la fuite.

« C'est loin d'être drôle Castiel …. »

Elle n'était pas dupe, elle savait que c'était un tour de Cas'. Ca ne pouvait pas être autrement, ça devait pas être autrement. Elle se sentit attrapée alors et entraînée par une salle par ce dernier. Elle le regarda avec une grande méfiance, fronçant les sourcils. Elle ne détournait pas le regard un instant.

« Effectivement on ne joue plus.... j'espérais simplement faire connaissance avec toi. A ce que je vois tu es comme les autres... Des qu'on est face à quelque chose de nouveau les gens prennent peur... »

La dragonne grogna lorsqu'elle sentit les douleurs en se débattant. Tout cela lui rappelait bien des mauvais souvenirs. Elle arrivait à sentir un peu les émotions de Castiel. Dans un sens elle pouvait comprendre qu'il se méfie, qu'il veille protéger les gens d'ici. Cependant depuis le temps qu'elle était là elle n'avait pas eu le moindre geste agressif ou autre. Elle n'était pas là pour ça, elle voulait juste vivre. Elle prit une simple respiration pour parler de façon plus calme.

« C'est un peu comme toi... Je ne suis pas dangereuse pour cette ville...CA comme tu l'appelles c'est ma vraie forme...Effectivement je ne suis pas humaine dans le même sens que vous...Les gens de mon peuple ne descendre pas de la même souche comme les Wraiths... On descend des dragons tout simplement... »

Gally continuait de le fixer mais sans se débattre. Elle en avait assez d'être traitée ainsi comme un monstre....C'était toujours comme ça, à chaque fois. Elle avait fait l'erreur de vouloir se rapprocher de quelqu'un qui semblait lui aussi vouloir cacher quelque chose mais elle se trompait.


« Alors si tu me demandes pourquoi je ne le crie pas sur les toits tu dois te douter des raisons. Je n'ai pas envie que les gens me regardent comme toi tu le fais actuellement, comme un monstre, une créature monstrueuse... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Castiel
♦ The loyalty is the most precious thing ♦

♦ The loyalty is the most precious thing ♦

Date d'inscription : 28/12/2010
Messages : 493

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: What are you... girl ? Mer 31 Aoû - 19:57

Quand Castiel l’entraîna dans la petite pièce, il la regarda sévèrement, alors que la jeune femme fit de même mais avec méfiance. On aurait dit un chat acculé contre un mur.

Citation :
« Effectivement on ne joue plus… J’espérais simplement faire connaissance avec toi. A ce que je vois tu es comme les autres… dès qu’on est face à quelque chose de nouveau les gens prennent peur »

Cette simple phrase décontenança le jeune homme. Agissait-il vraiment ainsi, alors qu’il aurait été le premier à une époque révolue, à dénoncer ce genre de comportement. Son altruisme en avait pris un sacré coup. Les horreurs de Pégase l’avait changé et pourtant les valeurs inculqués par son paternel adoptif était toujours présent en lui, juste qu’il les avait enfoui au fond de lui. On pouvait voir que le jeune homme avait légèrement défailli, mais il se reprit bien vite en se remémorant cette créature non-humaine, d’ailleurs il l’a fit apparaître d’un claquement de doigt en lui demandant ce que c’était.

Citation :
« C’est un peu comme toi je ne suis pas dangereuse pour cette ville… CA comme tu l’apelles, c’est ma vrai forme… Effectivement je ne suis pas humaine dans le même sens que vous… Les gens de mon peuple ne descende pas de la même souche que les wraiths. On descend des dragons tout simplement.  Alors si tu me demandes pourquoi je ne le crie pas sur les toits, tu dois te douter des raisons. Je n’ai pas envie que les gens me regardent comme toi tu le fais actuellement, comme un monstre, une créature monstrueuse... »

Spoiler:
 
Castiel resta interdit un long moment, analysant l’ensemble de son explication. Il entrouvrit la bouche à plusieurs reprises avant de secouer négativement sa tête, il fit quelque pas sur le côté et ferma les yeux. Le jeune homme venait de se prendre une leçon de vie par une jeune femme qui malgré toutes les épreuves et horreurs qu’elle avait vécu était restée authentique. Il pouvait vraiment agir comme le premier des imbéciles parfois, aveuglé par un désir de protection, pas forcément justifiée. Il venait de commettre une erreur de jugement. Après tout cela faisait quelques mois qu’elle était sur la cité, si elle aurait voulu tenter quelque chose elle l’aurait déjà fait. Et les filatures qu’il avait réalisées n’avait aboutit à rien, elle se tenait tranquille. Gally voulait juste s’intégrer et compter pour des gens… tout comme lui lorsqu’il était arrivé il y’a quelques années. L’asile sur Atlantis lui avait donné une famille de coeur et chaque être vivant pouvait prétendre à ce traitement.

**Ce que tu peux être con parfois ! Toi qui disais la même chose, tu es devenu comme eux
- Je vais devoir me repentir auprès d’elle
- Tu y as été fort quand même, regarde-la, elle a perdu tout éclat dans son regard**

Castiel fit une moue désolée et fit un pas vers elle avant de stopper. Il se sentait fautif.

Spoiler:
 
« Tu n’es pas un monstre Gally, je… je te demande de m’accorder ton pardon pour tout ce que j’ai fais. J’ai mal… très mal agi, la peur d’être percé à jour a pris le dessus et je m’en excuse. Je pensais que tu étais l’un de ces mercenaires que l’on peut voir dans Pégase et qui sont avides de posséder des choses, disons spéciales, pour les vendre au plus offrant. »

Il eut un blanc et ses prunelles de couleur azur se mirent à briller.

« Je tenais à garder mes dons secrets, de peur d’être perçu comme un monstre, tout comme toi, alors je ne peux que te comprendre. Nous avons un point commun là-dessus. Je suis même heureux de te connaître, en réalité… Durant longtemps j’ai cru que j’étais le seul à posséder ce genre de don et cela fait se sentir moins seule. Tu es surprenante…Ton secret sera inviolable, crois moi sur parole… (petit blanc) et j’aimerais repartir de zéro si tu l’acceptes… »

Castiel fit disparaître l’illusion et ils se retrouvèrent dans ce couloir qu’ils avaient quitté. L’Enokien était toujours contre Gally et il recula de deux pas, gêné, avant de lui tendre la main avec une moue à la Casty.

Spoiler:
 

..................................................


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gally Niphelem
Civil de Pégase

Civil de Pégase

Date d'inscription : 04/03/2015
Messages : 81

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: What are you... girl ? Jeu 1 Sep - 18:11

Gally se montrait un peu lasse de tout cela. Elle devait toujours se cacher, dissimuler ce qu'elle était. Les gens prenaient peur en découvrant la vérité. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle était restée dans son monde principalement avant l'histoire avec les Wraiths. Ses yeux certes avaient perdu un peu de leur éclat mais c'était surtout par force de l'habitude. A ce niveau là elle n'était plus surprise de rien. Par contre elle avait bien vu que ses arguments avaient fait mouche, en même temps elle n'avait que dit la vérité. Cependant elle fut heureuse d'entendre des excuses de la part du jeune homme. Elle lui sourit plus doucement en l'écoutant parler, elle se sentit aussi bien plus détendu lorsque la salle redevint comme avant.

« J'accepte tes excuses...je peux comprendre tes craintes...mais pour moi ce que j'avais de plus précieux rien ne pourrait me le rendre...les Wraiths ont pris ceux à quoi je tenais... Je ne peux qu'essayer de me reconstruire...de faire honneur à mon peuple. Moi aussi je suis heureuse de t'avoir rencontré on se sent moins seule dans ce genre de cas mais tu es loin d'avoir vu tous mes talents non plus...Mon don...est plus particulier..c'est ainsi que j'ai découvert le tien... je.. »

Elle hésita un instant car çà allait être une grande révélation et marque de confiance. Elle espérait ne pas se tromper.

« Je peux voir l'avenir proche c'est comme ça que j'ai pu échapper aux Wraiths tout ce temps. »

La dragonne prit la main qui lui fut tendue avec un plus grand sourire encore. Ses yeux virent à une légère teinte rosé signe qu'elle se détendait vraiment aussi.

« Repartons à zéro. Je garderai aussi ton secret je te le promets. En tous cas tu es très puissance, ton illusion a été incroyable et tu as réussi à me repousser contre le mûr avec beaucoup de force. Je suis impressionnée. »

Gally avait retrouvé un peu plus sa bonne humeur même si elle ne sautait pas au plafond mais quelques part elle ressentait un certain soulagement. Elle était un peu moins seule d'un coup.

«Si on discutait un peu, là où on ne nous écouterait pas peut être. Plus de secret entre nous en tout cas. Ce que tu sais sur moi …. c'est plus que quiconque ici... Tu as raison nous ne sommes pas des monstres nous sommes juste différent. Nous avons des talents unique. Personne d'autre ne t'as encore surpris à part moi ici ? Enfin il faut dire mon don m'a aidé c'est ce qui m'a poussé à t'aborder...je me suis dis... qu'on pourrait se comprendre mutuellement... »

Elle ne s'était pas attendu à la suite des événements et elle espérait qu'ils appartiendraient au passé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Castiel
♦ The loyalty is the most precious thing ♦

♦ The loyalty is the most precious thing ♦

Date d'inscription : 28/12/2010
Messages : 493

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: What are you... girl ? Mer 7 Sep - 17:23

Castiel se rattrapait comme il le pouvait avec la jeune femme. Il n’était pas doué pour ça, mais là, il le devait. Se permettre de juger ainsi une inconnue juste sur les apparences n’était pas digne de l’enseignement qu’il avait reçu. Les bonnes manières de son paternel adoptif, prêtre, se faisait la malle avec le temps passant. « Aider son prochain » disait-il… là dessus Castiel n’avait pas changé, mais c’était plus dans la manière d’être méfiant et de suspecter les gens. Sa capacité de prise de recul et son analyse avait été atteint par de nombreuses années de solitude. Lorsqu’il demanda pardon, il la regarda de façon « peureuse » et fut soulagé lorsqu’elle les accepta. Il roula des yeux et regarda quelques instants le plafond, remerciant le ciel, puis il se reconcentra sur la jeune femme avec un sourire plus engageant.

« Merci… Le pardon n’est pas une chose facile… alors, merci. »

En entendant la suite de son histoire, il arqua un sourcil, puis il prit un air peiné. Plusieurs fois il entreprit de parler, mais se retint. Castiel n’avait jamais été bavard sur lui même, sur ce qui le composait, mais Gally venait de lui divulguer des informations personnelles et au fond il savait qu’elle n’était pas/plus une menace. Alors il se lança :

« C’est fou comme nos histoires sont similaires… Les wraiths m’ont pris mon peuple également, je suis le seul survivant… Durant longtemps j’ai eu ce sentiment de culpabilité au fond de moi car je pensais que j’aurai pu faire quelque chose avec mes dons pour les protéger... J’ai même mal tourné à une certaine période de ma vie, mais j’ai su remonter la pente avec le temps et grâce aux amis que je me suis fais ici. Toi aussi tu auras cette chance »

Voilà… il avait dit les grandes lignes, peut être plus tard si l’occasion s’y prêtait, il en revelerait davantage, mais pour aujourd’hui, cela lui semblait différent pour lui prouver sa bonne intention également.

« Ton don peut être très utile, même si je pense que cela doit être un peu triste de connaître l’avenir à tout champ.. Il n’y a plus de spontanéité, à moins que tu le contrôles »

Il fronça les sourcils en voyant ses prunelles viraient au rosâtre, c’était un éclat peu commun et à la fois… très beau à regarder. Il reprit ses esprits lorsqu’elle lui fit la promesse en retour de garder son secret. Il la gratifia d’un petit sourire en coin, baissant le regard. Puis les releva lorsqu’elle « s’extasia » sur sa puissance. Si elle savait.. il n’y avait rien de glorieux là-dedans… D’autant plus que parfois il avait du mal à les canaliser. Ses pouvoirs avait toujours évoluer en palier, durant près de 15 ans ils étaient resté stable, mais depuis quelques mois, il pouvait ressentir au fond de lui une nouvelle progression… Et cela avait déjà valu quelques murs fissurés au sein de la cité, c’est pour cela qu’il méditait énormément, c’était pour garder un total self contrôl, car au fond la personne qu’il craignait le plus, c’était lui-même. Mais il n’allait pas embêter Gally avec ça.

Citation :
« Repartons à zéro. Je garderai aussi ton secret je te le promets. En tous cas tu es très puissance, ton illusion a été incroyable et tu as réussi à me repousser contre le mûr avec beaucoup de force. Je suis impressionnée. »

« Il n’y a rien d’impressionnant là dedans. J’essaye juste de les utiliser le moins possible » dit-il avec humilité.

Castiel se sentit honorer de la confiance dont Gally pouvait faire preuve, alors que même pas 10 minutes avant il avait été intrusif et violent envers elle. A sa question sur le fait de savoir si d’autre connaissait sa véritable nature, il eut un petit sourire.

« Et bien en fait, tu es la 3ème personne à le découvrir. Noah Masen et Kylee Knightley sont au courant. Ils travaillent tout deux à l’infirmerie, ils sont médecins. »

Puis il eut un petit rire.

« Ton don t’as peut être aidé à vouloir m’aborder, mais cela n’empêche qu’il n’est pas forcément fiable car tu n’as pas vraiment su anticiper la suite des événements, encore une fois je m’excuse. »

Puis tout deux se mirent en marche.

« Alors, dis moi, quels sont tes projets pour ici ? Tu as pour ambition d’aider dans un domaine particulier. Tu as déjà été affecté à une mission depuis ton arrivé. J’étais là aussi d’ailleurs, mais j’étais dans la deuxième équipe. »

(HJ : je fais référence à la mission G que l’on a jamais amorcé, mais c’est pour broder)

..................................................


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gally Niphelem
Civil de Pégase

Civil de Pégase

Date d'inscription : 04/03/2015
Messages : 81

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: What are you... girl ? Jeu 8 Sep - 12:55

Gally était contente de voir que les choses s'arrangeait un fut un peu peiné d'entendre l'histoire de Castiel. Comme il le venait de le dire ils se ressemblaient, les Wraiths détruisait tout ce qu'ils approchaient. Ils venaient encore de le prouver.


« Effectivement c'est similaire. Moi aussi je me sentais coupable de ne rien pouvoir faire surtout avec mon don. Cependant je ne peux voir que l'avenir proche, pas à long terme. Je le contrôle ne t'en fais pas. Heureusement d'ailleurs sinon j'aurais pu perdre l'esprit si tu veux mon avis. Je décide du moment où je veux le déclencher et je ne le fais que lorsque c'est nécessaire...Parfois je regrette de ne pas l'utiliser plus, j'aurais peut-être pu prévenir de l'attaque de Wraiths. Enfin je pense que cela n'aurait rien changé vu la tournure que les choses avaient prise... »

La dragonne ne pourrait jamais oublier ce qui s'était passé là bas. La violence de l'attaque, la capture des siens mais aussi les morts car beaucoup refusait de servir de repas. Ils se débrouillaient donc plutôt pour perdre la vie que de finir en quatre heures. Les dragons étaient un peuple relativement fier, c'est sans doute ce qui faisait qu'il n'y en restait plus aujourd'hui à part elle. Enfin qui sait peut-être existait-il encore des survivants ailleurs. Il fallait garder espoir même si avec le temps qui passe cela devient difficile. D'ailleurs pour l'instant elle préféra continuer de garder son âge sous silence c'était plus sûr.

« Il faut toujours faire attention à l'utilisation de nos dons. Il ne faut pas partir dans l'excès et savoir se contrôler. Mon don ne fait pas tout, j'ai vu que tu avais un don mais je n'ai pas cherché à voir plus loin. C'est pour ça que les choses ont tourné ainsi. Je ne voulais pas me servir de ça pour qu'on devienne ami parce que j'aurais tout anticipé... Puis je ne voulais pas non plus violer ton intimité.. Ici je n'ai parlé de ça à personne à bien y regarder. On sait que je suis différente mais je ne suis pas allée dans les détails on va dire. »

La demoiselle sourit en marchant aux côtés de Castiel. Elle se rappelait de la fameuse mission d'ailleurs. Elle réfléchissait un peu à l'avenir et pour l'instant elle ne voyait qu'une chose.

« Je voudrais rejoindre les équipes d'exploration. Je suis du genre à être sur le terrain. Je t'avouerai aussi que j'aimerais bien retourner chez moi une fois...J'aimerais voir ce qu'il reste de Fortunia de mes yeux... Il faut profiter de l'hiver pour ça sinon il y fait bien trop chaud pour les humains y survivent et même moi. Je fais partie d'une catégorie de ma race qui était déjà en voie d'extinction sans avoir besoin des races. On a dû mal à supporter la chaleur alors quand on sait que sur ma planète il y a trois soleils. Il y a de quoi faire chaud. J'aimerais essayer de me reconstruire une vie ici mais pour ça je dois faire une croix sur le passé et rendre hommage aux miens. Je vais continuer le combat pour eux d'une certaine façon. »

La demoiselle s'était un peu laissé emporter dans ses explications. Elle réalisait qu'elle devenait bavarde. EN même temps après des siècles de solitude ça fait du bien à parler à quelqu'un.

« Désolée je parle beaucoup mais ...ça fait longtemps que je n'ai pas eu une vraie conversation. Bien sûr j'ai croisé d'autre personne sur la cité avec qui j'ai parlé mais personne qui ne connaissait mon don. Comment tu as rencontré les gens d'Atlantis ? »

(hrp: oui j'ai reconnu ^_^ )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Castiel
♦ The loyalty is the most precious thing ♦

♦ The loyalty is the most precious thing ♦

Date d'inscription : 28/12/2010
Messages : 493

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: What are you... girl ? Mar 25 Oct - 17:36

Castiel l’écouta attentivement, tel un vieux sage. Il l’écouta parler de son don, du contrôle qu’elle en avait et de sa culpabilité face à son peuple éteint. Lui aussi s’en voulait de n’avoir rien pu tenter le jour où les wraiths avaient débarqué. Mais qu’aurait-il pu faire face à des troupes pareilles. Avec le temps et les conseils de ses rares amis, il arrivait peu à peu à passer au-dessus. Ce n’était pas de sa faute, mais il ne pourrait jamais anihiler ce sentiment totalement. Tel était son fardeau. Dans cette histoire, il se sentait moins seul, mais les souvenirs passés l’avaient refermé sur lui-même. Il avait le regard vague et terni par une tristesse profonde. Se livrer à une personne était un exercice difficile et il était de notoriété publique que ce n’était absolument pas le fort de l’Enokien. Sauf que pour Gally… Ce n’était pas la même chose, elle arrivait à parler d’elle, de ses ressentis comme une fleur au soleil. Elle était enjouée, confiante avec peut être une pointe de naiveté...L’inverse du jeune homme qui pourtant se mit à l’observer d’un regard étrange. Il était en train de penser à Ella Rose qui avait été l’élue de son coeur durant un moment, une infirmière de la cité. Sauf qu’il avait été trop apeuré de l’approcher et que le destin avait décidé de les séparer par le plus tragique des desseins : la mort. Ella Rose avait toujours eu cette joie de vivre en elle et il retrouvait un peu de ces qualités citées chez Gally, ce qui le fit esquisser un doux sourire, bienveillant. Au final, il avait fait une énorme erreur de jugement, mais il se devait de voir clair en elle avant de lui accorder un minimum de confiance, bien qu’il faudrait encore du temps. Alors quand elle parla d’intimité à respecter, il baissa la tête et eut un petit soupir.

« Je prône ces mêmes vertues… Je ne m’immisce que très rarement dans l’esprit des gens, sauf quand il s’agit de tirer quelque chose au clair, car la situation le nécessite, mais j’évite dans la plupart des cas, car mon don peut être… malheureusement assez intrusif. »

Il n’en précisa pas davantage. Pour l’Enokien évoqué en détail ses dons n’étaient pas à l’ordre du jour, de la confiance resté à gagner, les habitudes avaient la vie dure. Mais oui, ses dons pouvaient être intrusif et agir sur le sujet en question c’est pourquoi il fallait faire attention. Ressentir les émotions des autres et donc recevoir des images mentales étaient une chose, mais jouer avec ces propres images pouvaient le paniquer, le perturber à un point que pour ses ennemis il avait déjà fait tomber des personnes dans le coma. C’est pour cela qu’il faisait attention d’autant plus qu’actuellement ses dons s’accroissaient et qu’il avait du mal à les gérer, ça et le fait qu’il pouvait s’immiscer dans le rêve des personnes, une sorte d’extension de son don. Quand elle évoqua sa planète d’origine, il acquieçat d’un signe de tête:

«C’est bien de pouvoir faire son deuil, c’est essentiel même, pour pouvoir avancer. Pour ma part je ne suis retourné qu’un fois pour enterrer dignement mon père adoptif et ses effets. Ce fut un moment… (blanc où l’on pouvait voir une certaine émotion dans son regard) douloureux – souffla-t-il. Alors si le coeur t’en dis… je.. je pourrais t’accompagner, avoir une présence même silencieuse à parfois du bon. »

*Powa !! L’hôpital qui se fou de la charité, tu as erré seul durant des années par la suite, repoussant toutes les personnes qui t’approchaient et finissant pochtron
- c’est une époque révolue, j’ai changé
- ben y’a encore du progrès mon vieux !*

Citation :
« Désolée je parle beaucoup mais ...ça fait longtemps que je n'ai pas eu une vraie conversation. Bien sûr j'ai croisé d'autre personne sur la cité avec qui j'ai parlé mais personne qui ne connaissait mon don. Comment tu as rencontré les gens d'Atlantis ? »

Cas eut un faible rire.

« En tant normal je ne suis pas très bavard non plus. Tu as du t’en rendre compte. J’ai sauvé le colonel Sheppard avant d’être blessé et d’être ramené sur Atlantis. Depuis je m’intègre comme je le peux, délivrant mon savoir sur les nombreuses choses que j’ai pu voir de planète en planète.. Et j’ai un petit faible pour la science » dit-il d’un petit sourire.

Woah ! Cas se livrant sur l’un de ses hobbies à part la méditation ? Tout compte fait, tout n’était peut-être pas perdu. Les deux pégasiens arrivèrent bientôt en zone habitée.

« Je suis ravie qu’on est pu mettre les choses aux claires. Peut-être à plus tard Gally. »

Il fit un signe de tête, puis sans attendre de réponse tourna les talons, laissant virevolté son trench coat au gré de ses pas.

:arrow : ailleurs

..................................................


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gally Niphelem
Civil de Pégase

Civil de Pégase

Date d'inscription : 04/03/2015
Messages : 81

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: What are you... girl ? Lun 7 Nov - 13:39

Au final la conservation n’aura pas duré trop longtemps mais ces quelques mots échangés furent un plaisir pour la dragonne. Elle avait bien remarqué que Castiel n’était pas du genre bavard et déjà elle avait pu apprendre qu’il aimait la science. C’était un bon début on peut le dire clairement. Elle espérait que leur relation allait continuer dans le bon sens. En tout cas elle fut aussi touchée par la proposition du jeune homme de l’accompagner à son monde pour l’aider à faire son deuil. Ce n’était pas rien non plus.
 
« Ca serait avec plaisir que tu m’accompagnes…je ne sais pas ce que je vais y trouver…peu de corps sans doute. A mon avis les Wraiths ont emmené tout le monde…Mais je sais que ma mère n’aurait jamais accepté de les suivre, elle aurait préféré mourir que de servir de nourriture. J’ai besoin d’aller voir de mes yeux ce qu’il en est. »

 

Cela était très important Gally effectivement. Elle devait voir de ses yeux la perte de son monde, sa mère était après tout la reine de Fortunia et si jamais elle était morte c’était à elle de prendre cette place. Même si son monde n’existait plus elle ferait ce qu’il faut. Elle vengerait aussi les siens et aiderait autant que possible les gens d’Atlantis qui semblait bien lutter contre les Wraiths. Enfin pour l’instant la demoiselle s’égarait un peu.

 
« Je compte demander les autorisations pour m’y rendre pendant que c’est encore l’hiver et je demanderai à ce que tu m’accompagnes aussi. »
 
Lorsque Castiel tourna à un couloir elle s’arrêta avec le sourire en le regardant. Il avait vraiment un petit côté mystérieux mais elle aimait bien ça dans un sens.
 

« Oui à la prochaine alors. »
 
La jeune fille prit une autre direction à son tour, elle avait besoin de prendre l’air et de sortir. L’illusion qu’elle avait vu à cause de lui l’avait quand même retournée et elle avait besoin de prendre une bouffée d’air, surtout de se sentir bien libre. Elle alla donc vers un balcon pour cela alors que ses cheveux virevoltaient dans le vent. Elle se sentait bien mieux, un peu moins seule. Finalement le monde n’était pas si mauvais que ça.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: What are you... girl ?

Revenir en haut Aller en bas
What are you... girl ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» ♪ Who's that girl ♪
» A sweet girl and two bad boys [Kity & Jack]
» [MISSION] Escort Girl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: ATLANTIS, GALAXIE DE PEGASE :: Secteur Tactique :: Couloirs-
Sauter vers: