Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
♣ Rejoignez nous sur les réseaux sociaux ♣

Partagez|

Tu vois ? Ma paranoïa était justifiée...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3512

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Tu vois ? Ma paranoïa était justifiée... Mar 15 Mar - 12:35

Près de deux semaines s'étaient écoulées depuis la fameuse soirée organisée par John et Jenny, qui avaient invité Noah et Kylee afin de leur proposer d'être le parrain et la marraine de leur futur petit garçon. Bien qu'une joie incommensurable s'était emparée du médecin durant une bonne semaine, les derniers jours qui avaient séparé cette mission off-world l'avait stressé au plus haut point...

La dernière fois que Noah s'était aventuré hors d'Atlantis, une entité avait pris possession de lui, et ne s'était pas gêné pour torturer Kylee jusqu'à la mort, après l'avoir affaiblie psychologiquement, et même physiquement en la prenant de force, dans les moments intimes. Autant dire que Noah avait tout fait pour éviter de sortir de la Cité ! À chaque fois, il prétextait mille et unes excuses bidons, ce qui n'avait pas échappé à Kylee qui, cette fois, l'avait obligé à faire cette mission de routine, chez un peuple peu évolué.

Le couple marchait depuis une bonne vingtaine de minutes vers le village, mais Noah traînait de la patte en ronchonnant dans son coin, ce qui avait le don d'exaspérer sa fiancée qui le lui fit savoir. Le jeune homme lui lança un regard noir et croisa les bras en s'arrêtant.


"Je ne comprends pas. Tu te rends bien compte de mes peurs par rapport à ce qui s'est passé lors de ma dernière mission off-world ! Et je ne parle pas des autres la précédant ; à chaque fois il nous arrive un pépin, toi ou moi, voire nous deux en même temps, revenons sur Atlantis dans un piteux état."

Alors que Kylee répliquait, à la manière du rottweiler qui n'avait pas d'os à ronger. Mais bien vite, il ne l'écoutait plus. Son attention s'était portée sur un bruit de buisson, non loin d'eux.

"Tais-toi ! On nous guette..."

Lentement, Noah s'avança vers les buissons qui bougeaient. Il dégaina doucement son 9mm et le braqua vers l'objet de son inquiétude, tout en avançant pas à pas. Son regard brillait de détermination, son visage, lui, était crispé, mais son corps semblait prêt à bondir sur sa proie.

Noah retira la sécurité de son arme et s'arrêta face aux buissons.


"Qui que vous soyez, sortez de là immédiatement ! Je suis armé. Au moindre geste suspect, je n'hésiterai pas à vous tirer dessus !"

À cet instant, l'individu qui sortait du buisson s'avérait être... une tortue ! Noah baissa son arme, l'air étonné et légèrement penaud. La tortue le regarda quelques secondes, l'air de dire "t'as vraiment un grain mon gars !" avant de s'en aller dans la direction opposée. Le médecin soupira en remettant son arme dans son étui, l'air complètement bête alors qu'il se retournait et regardait Kylee. Il haussa les épaules.

"Hum... on est encore loin du village ?"

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Tu vois ? Ma paranoïa était justifiée... Mar 15 Mar - 17:43

Kylee avait dû motiver Noah durant près de deux semaines avant qu’il accepte une mission off world. Cela n’avait jamais été le bon moment, entre l’euphorie de son cher et tendre à la nouvelle quant au fait qu’il allait être parrain et les excuses bidons du style « j’ai du travail en retard », alors qu’il n’y avait aucun dossier qui traînait sur son bureau ; il y en avait eu des excuses. Après tout elle aussi allait être marraine et elle ne se gênait pas pour lui dire afin de le faire un minima redescendre sur terre. Ce bébé ne serait pas qu’à lui, elle aussi avait beaucoup de chose à lui apprendre, mais même si l’excitation de rencontrer enfin ce petit bout était présente en elle, elle ne laissait pas ses émotions prendre possession de son humeur. Bref, le médecin avait été agaçant, car au fond Kylee savait ce qui le perturbait : c’était de se retrouver dans une mission chaos. Le soucis était que Pégase regorgée de mission chaos, mais la vaccination d’un peuple où les atlantes avaient déjà une base sur place, n’était en soit pas un grand danger.

Une fois le vortex passait, les deux médecins furent éblouit par un soleil radieux avec une température hasardant les 20°.. Un temps printanier en soit qui mettait un peu de baume au cœur à la jeune femme. Les occasions de se ballader juste à deux en dehors d’atlantis était rare, alors elle avait bien décidé d’en profiter. Pour attendre le village et rejoindre les militaires, il y avait environ 3km de marche soit un petit 20 minutes. ; la porte en était séparée par un petit bois. Le long du trajet, la jeune femme gambadait comme un chamois, arrachant des épis de blés et des fleurs par ci et par là, humant la douce odeur du sous bois qui se rapprochait. De Temps à autres, elle regardait Noah, mais celui-ci avait les yeux rivés sur le PAD et semblait nerveux. Elle roula des yeux plusieurs fois mais ne fit aucunes remarques avant que cela ne l’agace de trop :


« Tu pourrais profiter un peu ! ce n’est pas tout les jours que nous pouvons faire une petite ballade… en amoureux qui plus est » dit-elle en insistant sur la fin.

Citation :
"Je ne comprends pas. Tu te rends bien compte de mes peurs par rapport à ce qui s'est passé lors de ma dernière mission off-world ! Et je ne parle pas des autres la précédant ; à chaque fois il nous arrive un pépin, toi ou moi, voire nous deux en même temps, revenons sur Atlantis dans un piteux état."

Kylee soupira de frustation et le fit bien entendre.

« Et je peux tomber dans les escaliers, John peut reculer son Jumper un peu trop rapidement et me percuter, je peux me noyer endormie dans mon bain… Dans ce cas là, il faudrait avoir peur de tout ! »

Pour Kylee, la technique résidait dans le fait de faire l’autruche, de si dire que « tout va bien, je vais bien »… Elle n’avait pas oubléi cette mésaventure avec Almaric.. Mais cela faisait des mois, presque 7 mois que cela s’était passé. Elle en avait juste marre et voulait tournait la page. Quel mal y avait-il à ça ? La doctoresse fit sa moue boudeuse et rancunière et emboira le pas au médecin, continuant de ronchonner jusqu’à ce que le médecin lui dise de se taire.

« Pardon ? » dit-elle en se retournant avant de voir le jeune homme, arme au poing s’approchait d’un buisson. Kylee arqua un sourcil au bruit et au feuillage bougeant. Mais quel ne fut sa surprise en voyant une tortue sortir de là. La jeune femme porta une main à sa bouche pour rire silencieusement avant de porter sa main sur son nez pour redevenir un brin sérieuse, lorsque celui-ci haussa les épaules.

« Nous y sommes bientôt, il faut continuer de suivre le chemin et… »

Kylee prit un visage surpris, le regard hébété, avant que ce regard ne se durcisse. Elle dégaina son 9mm et cria à Noah « Baisse toi ! ». Celui-ci obtempéra et regarda derrière lui par reflexe. En réalité, il n’y avait rien, cela n’avait été qu’une blague de mauvais goût. La doctoresse pouffa légèrement avant de lacher sa prise. Le canon du révolver glissa vers le haut, entraîner par la crosse, Kylee tenait ainsi l’arme de son index.

« Tu crois vraiment que je jouerais les héros ? Je ne sais même pas enlever le cran de sécurité… (examine l’arme).. Enfin si.. c’est là.. ça n’empêche que moi je n’ai pas pris de cours, comme toi tu as pu le faire avec John. Il faudra que tu m’aprennes un jour. Ca pourrait servir, surtout ici. »

Puis elle rangea son arme et avança vers Noah qui avait un sale air sur le visage. Kylee lui offrit son plus beau petit sourire contrit et vint saisir sa main au passage, l’entraînant dans son élan.

« Ne me déteste pas… Au moins maintenant tu n’es plus craintif, vu que tu rages contre moi.. »

Continuant sur le chemin, elle pouvait sentir petit à petit que Noah se décripsait, cela se ressentait à sa façon de lui tenir la main. De temps à autres, elle lui caressa sa peau du pouce et croisa son regard pour un petit sourire. Kylee continua de guider la marche jusqu’au panneau qui indiquait le village. Le couple tourna alors à droite et s’enfonça dans la fôret. Ce qu’il ne savait pas c’est que 100m derrière eux, deux individus étaient en train de les épier… et ces deux mêmes individus avaient tournés le panneau pour faire prendre une mauvaise direction aux médecins. Le village n’aurait pas de vaccination, mais eux ils auraient deux médecins, un couple qui plus est - la belle affaire – à se mettre sous la dent. Cela pourrait servir, surtout pour ce qui était d’un petit check up pour leur chef, mais aussi pour un agréable goût de vengeance.. après tout les Atlantes était un peuple ennemi de longue date. A vous de deviner de quel groupe il peut s'agir maintenant ?..

// Lysias… Tout se déroule comme prévu. Nos deux moutons seront sur votre position dans moins de 5 minutes. Ils n’ont rien remarqués. Nous passons à la phase deux. Terminé//
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3512

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Tu vois ? Ma paranoïa était justifiée... Mar 15 Mar - 19:43

Citation :
« Et je peux tomber dans les escaliers, John peut reculer son Jumper un peu trop rapidement et me percuter, je peux me noyer endormie dans mon bain… Dans ce cas là, il faudrait avoir peur de tout ! »

Noah décroisa les bras et leva les yeux au ciel en entendant la répartie de Kylee. Certes, elle avait raison, mais les risques de se faire tuer en dehors d'Atlantis étaient bien plus élevés ! Jenny lui en avait fait un calcul, et les probabilités de se faire ne serait-ce qu'attaquer par un ours était de 88,6% en moyenne par exemple. Mais pour lui, il n'était pas question d'ours, mais d'êtres humains, des monstres à cause de leur nature, de leur envie de torturer, de tuer. Le jeune homme avait voulu répliquer, mais un bruit dans les buissons aux alentours venaient d'attirer son attention. Une fois n'est pas coutume, il avait ordonné à Kylee de se taire.

Finalement, ce n'était qu'une petite tortue... et le rire dissimulé de Kylee n'avait pas échappé à Noah qui, en cet instant, avait vraiment l'attitude d'un chaton mouillé pris dans sa paranoïa, à voir des choses dangereuses alors... qu'elles ne le sont pas...


Citation :
« Nous y sommes bientôt, il faut continuer de suivre le chemin et… »

En voyant l'air de Kylee, Noah lui lança un regard emplit de questions, avec une pointe d'anxiété.

"Quoi ? Qu'est-ce qui t'arrive ?"

Lorsqu'elle lui ordonna de se baisser, il ne se fit pas prier et plongea littéralement sur le sol, à plat ventre. Affolé, il regarda derrière lui pour y voir... la végétation. Pas de méchant, pas d'animal aux dents pointues, rien. En entendant Kylee pouffer de rire, il tourna lentement la tête vers elle et lui lança un regard assassin alors qu'elle jouait avec son arme.

Citation :
« Tu crois vraiment que je jouerais les héros ? Je ne sais même pas enlever le cran de sécurité… (examine l’arme).. Enfin si.. c’est là.. ça n’empêche que moi je n’ai pas pris de cours, comme toi tu as pu le faire avec John. Il faudra que tu m’aprennes un jour. Ca pourrait servir, surtout ici. »

"Oh, je t'apprendrai..." Se relève doucement et lui fait face, toujours le regard noir ancré dans celui de Kylee. "Mais avant de t'apprendre à tirer, moi j'utiliserai mon arme pour te tirer dans les fesses." Petite tape sur les dites fesses. "Ainsi, tu n'auras peut-être plus envie de faire ce genre de blague hum ? Ensuite, je t'apprendrai, car je ne veux que personne puisse te tirer dessus... à part moi si tu me taquines de la sorte..."

Ok, Noah était fou de rage mais, à part apprendre à Kylee comment se servir d'une arme, tout ce qu'il disait était faux, jamais il ne tirerai sur elle, et encore moins sur ses fesses qu'il effleura d'une caresse.

Puis, il se laissa entraîner, mais la mauvaise blague de Kylee faisait que Noah était encore plus nerveux, en plus d'être en colère contre la jeune femme. Mais cette colère s'estompa quand elle lui caressa la main de son pouce ; il fit la même chose et rencontra son regard. Toute trace de rancœur s'était évaporée des prunelles de Noah, qui, cette fois, profitait de cette escapade en amoureux. Il en profita même pour bloquer Kylee contre un arbre, avant de lui offrir un baiser tendre et langoureux, pour ensuite repartir au fin fond des bois.

Plus ils avançaient, plus la lumière du soleil avait du mal à pénétrer dans le bois. Les arbres étaient plus denses, le calme, plus pesant. On pouvait entendre un oiseau au loin, mais pas de sons qui pourraient provenir d'un village. Noah fronça des sourcils en regardant sa montre.


"Tu as dit que nous y serions dans 20 minutes ? Pourtant, ça fait déjà un quart d'heure que nous sommes dans ces bois, on devrait apercevoir le village."

Tous deux regardaient autour d'eux, et le médecin cria un bon coup, en demandant s'il y avait quelqu'un aux alentours. Mais il n'y avait aucune réponse. Lui et Kylee se lancèrent un regard remplit d'inquiétude, avant qu'il ne murmure.

"Je te l'avais dit, on va encore avoir des ennuis..."


Noah enjamba les fougères et se plaça face à Kylee, de sorte à ce que personne ne puisse les voir. Il lui prit son 9 mm et lui montra comment enlever la sécurité, avant de lui mettre l'arme entre ses mains. Il la regarda et hocha la tête.

"Évite le combat au corps à corps ; si tu peux, blesse-les avec ton arme et cours vers la Porte des Étoiles. Peu importe qui est là, on se sépare et on se rejoint là-bas."

Noah sortit sa propre arme et se recula, sans lâcher Kylee du regard. Mais aussitôt, le couple fût presque encerclé par 3 individus, armés et réellement dangereux. Pour sûr ! Il s'agissait de Genii !

"Il fallait bien sûr qu'on tombe sur eux..."

"Well well well... que font deux Atlantes, non militaires de surcroît, sur une planète si peu évoluée. Oh laissez-moi réfléchir !" Lève un doigt en faisant mine de chercher, puis de trouver. "Encore une campagne de vaccination ! Vous n'avez rien d'autre à faire ma parole !"

"Lysias, à part ça et attirer de puissants ennemis qui pourraient tous nous détruire, ils ne savent rien faire d'autres."

Noah regarda le dit Lysias, puis son acolyte qui venait de parler. Son regard était noir.

"Parce que vous n'êtes pas mieux ? Vous profiter de la faiblesse des peuples de Pégase afin de vous enrichir sur leur dos. S'il y a bien des enfoirés ici, c'est bien vous !"

Les sbires de Lysias sifflèrent, alors que ce dernier regardait Noah d'un air mauvais.

"T'aurais pas du l'énerver camarade... et nous non plus."

"Je ne suis pas votre camarade bande d'imbéciles. Une paire de couilles aurait plus de cervelle que vous trois réunis."

Ok, Noah allait loin, mais c'était pour que les Genii puissent se focaliser sur lui. Ainsi, Kylee pourrait s'enfuir.

Et son plan fonctionna à merveille, puisqu'ils se ruèrent sur lui. Noah leur tira dessus et en blessa un à la jambe, puis il regarda Kylee et lui ordonna de courir. Il flanqua un coup de coude dans la mâchoire du second sbire et lui fit un crochet du pied, tout en lui maintenant le bras en arrière afin de le désarmer. Il lui prit son arme et, avec celle-ci et la sienne il parti dans la même direction que la jeune femme tout en tirant derrière lui afin de freiner les Genii.

Au bout de quelques minutes, il les avait presque semés. En regardant droit devant lui tout en courant, il vit Kylee d'au loin, très loin (un peu comme lors de la course à pied de vendredi matin lol). Noah fût rassuré, mais pas pour longtemps, puisqu'il la vit tomber ! Il courut plus vite et pu constater qu'elle se trouvait en bas d'une pente raide, probablement inconsciente et blessée.


"Merde ! Kylee ? Tu m'entends ?"

Pas de réponse... en regardant par-dessus son épaules, il constata que les Genii arrivaient vers lui. Il n'aurait pas le temps de descendre chercher Kylee, et encore moins de la porter. En clair, pour la sauver, Noah devait continuer de courir plus loin, afin que leurs oppresseurs n'aient pas l'idée de regarder en bas de la pente.

Le médecin recommença à courir mais, au bout du chemin, assez loin de là où se trouvait Kylee, un piège était disposé. Malheureusement, Noah l'enclencha en marchant sur un fil invisible, et une branche d'arbre, assez épaisse, l'atteignit en plein visage. Il tomba à terre, le nez en sang, et inconscient.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Tu vois ? Ma paranoïa était justifiée... Ven 18 Mar - 17:59

Citation :
"Oh, je t'apprendrai..." Se relève doucement et lui fait face, toujours le regard noir ancré dans celui de Kylee. "Mais avant de t'apprendre à tirer, moi j'utiliserai mon arme pour te tirer dans les fesses." Petite tape sur les dites fesses. "Ainsi, tu n'auras peut-être plus envie de faire ce genre de blague hum ? Ensuite, je t'apprendrai, car je ne veux que personne puisse te tirer dessus... à part moi si tu me taquines de la sorte..."




Kylee était toujours amusé de la situation et cela fut pire lorsqu'il se rendit compte que tout ça n'était pas vrai. Toutefois son regard un brin meurtrier eut le don de la calmer un tantinet. Quand il lui dicta qu'il lui apprendrait à manier les armes, un sourire vint naître sur ses lèvres. Ce n'était pas de refus, et après tout si son frère était militaire, c'est qu'elle devait avoir un gêne qui faciliterait la manipulation des armes ? non ? Elle voulu répliquer quand il lui proposa de lui tirer dans les fesses, mais fut stopper par sa petite fessée. Offusqué, seule ses mimiques parlaient pour elle. Mais elle n'était pas frustré, car la caresse qu'il lui prodigua par la suite n'avait rien à voir avec ce qu'Almaric avait pu faire auparavant. C'était bien son Noah et rien d'autre. Une fois entendu, les deux tourtereaux prirent la route main dans la main, profitant de ce petit moment de bonheur qui fut ponctuait par des regards et un geste un brin coquin de la part du jeune homme. Quand il l'a bloqua contre un tronc d'arbre, son coeur manqua un battement, avant que celui-ci ne palpite à fréquence élevée. Ses mains se posèrent sur les flancs du jeune homme, prenant bien en main son gilet tactique pour approfondir le baiser. Noah la laissa pantoise avant qu'elle ne trotte derrière pour le rejoindre. Ce petit jeu de séduction et inopiné avait le don de l'électrisé. C'est au bout d'une dizaine de minute que Noah demanda s'il n'y avait pas un truc qui clochait. Le village devrait être là, alors pourquoi la forêt était plus dense ? Quand Noah cria à plein poumon, ses yeux s'écarquillèrent alors qu'elle sursauta. Elle s'approcha vivement et lui attrapa le bras violemment.

"Tu peux pas te taire ! S'il y a quelqu'un dans cette forêt, c'est clair que maintenant ils sont au courant que nous sommes là ! T'es idiot ou tu le fais exprès !" lança-t-elle en lui lançant des foudres en soutenant son regard (tu te souviens pas des conseils de castiel dans un certain topic ? ^^). Au final, ils se retrouvèrent tout deux derrière un buisson. Noah lui prit son arme pour lui montrer comment ça fonctionner. Kylee fixa l'arme et mémorisa les gestes un peu rapide du médecin. 


"Arrête ta paranoïa ! on s'est peut être juste tromper de chemin à un moment donné ! voilà tout !"


Noah fronça les sourcils et l'encouragea à baisser d'un ton par un "shht". Kylee secoua sa tête, mais se figea en entendant d'autre voix s'élevaient ! Et merde !! Au vu de leur accoutrement, ils s'agissaient de genii. Tiens ?! Ils étaient encore en vie, eux et leur faction sans chef...


Citation :
"Parce que vous n'êtes pas mieux ? Vous profiter de la faiblesse des peuples de Pégase afin de vous enrichir sur leur dos. S'il y a bien des enfoirés ici, c'est bien vous !"

Les sbires de Lysias sifflèrent, alors que ce dernier regardait Noah d'un air mauvais.

"T'aurais pas du l'énerver camarade... et nous non plus."

"Je ne suis pas votre camarade bande d'imbéciles. Une paire de couilles aurait plus de cervelle que vous trois réunis."

Kylee était sur le qui-vive.. 3 contre 2, il y avait possibilité de se les faire, mais contre 3 contre 1 qui savait manier des armes, ça ne faisait pas le poids. Elle arqua un sourcil à la dernière réplique du jeune homme qui avait été pour le moins... cru.. wow-w No' ? Mais qu'est-ce qu'il lui arrivait ! Il avait perdu la tête. Elle l'interrogea du regard, tout en lui intimant l'ordre silencieux de se taire, mais quand le genii s'avança vers lui et qu'il tira, elle comprit que cela n'était que diversion. Elle se rua donc en sens inverse et courut aussi vite qu'elle le pouvait. Ses séances hebdomadaires en course à pied l'aidait en ce sens. Mais au détour d'un tournant, elle sentit quelque chose lui picoter le long de l'échine, ainsi qu'une douleur lancinante dans les côtes. Un point ? non. Un tir paralysant qui la fit trébucher et tomber sur une pente d'une quinzaine de mètres. La jeune femme attérit lourdement, face contre le sol terreux.Si elle n'avait rien de casser, cela serait un miracle, mais bien vite ses yeux se fermèrent pour tomber dan l'inconscience.


En attendant les deux geniis n'avaient pas eu à poursuivre trop longtemps Noah qui s'était rétalé comme une m**** au sol. Ils étaient en train de le ramener à Lysias qui boitait sur le chemin. Un quatrième genii sortit de sa cachette.

"Cela se voit qu'ils n'ont pas d'entraînement, j'ai eu la brunette en un seul tir. Bien trop distraite à faire attention à ce qu'il y a autour d'elle. Je vais m'occuper de la remonter"


"Tu n'auras pas de mal.. Contrairement à moi et à ma jambe. Cette gueule de beau gosse va me le payer.." lança-t-il, les dents serrés par la douleur à sa cuisse, alors qu'il redressait le menton de Noah entre son pouce et son index.


"Abrutit (coup de poing pour se défouler, avant d'hausser les épaules).. On va bien se marrer. Surtout avec ta coéquipière."

_______________________

Les deux médecins avaient donc été ramené dans un bunker, l'un dans une aile, l'autre dans une autre. Lysias était un sous général et c'est lui qui commandait sur cette planète et il avait eu l'idée... drôlement sadique de les séparé et de leur faire croire à l'un comme à l'autre qu'ils souffriraient davantage si aucunes informations n'étaient dites. De ce que ses subalternes lui avaient dit, ils étaient en couple.. La belle affaire.. Comment pouvait-on penser à roucouler dans une galaxie aussi dangereuse... A mais oui... bien sûr ! C'était des Atlantes... Une espèce qui vampirisée et alliée d'autres peuples au sien, alors qu'ils n'étaient même pas originaire qu'ici. Des parasites, voilà ce qu'ils étaient. Néanmoins Lysias en avait plus après Noah. Après tout ce crétin lui avait massacrer sa jambe. Il avait pris soin de mettre Noah dans une pièce hermétiquement fermé. Une vitre était devant lui où il pouvait voir son reflet. Cette pièce possédait un attribut intéressant qui serait peut être utilisé par la suite, mais cela dépendrait de comment cela évoluerait. Une télévision des années 30 étaient sur la droite de la pièce. Des néons au dessus éblouissaient Noah qui avait la tête penchait, inconscient. Il était assit sur une chaise en bois avec accoudoir. Ses poignets y étaient solidement attaché, les mains ouverte vers le plafond. Ses pieds n'étaient pas attachés, mais une corde était disposé autour de sa taille et le maintenant avec les barreaux de la chaise. Lysias était en train de l'observait tout en fumant sa clope du bout de ses lèvres. Mais tout ceci ne l'amusa bientôt plus. Ce mec était une vrai marmotte (réf à la propriétaire). Il s'avança et lui empoigna sa houppette de cheveux coiffés au gel *une vrai gonzesse* pensa-t-il. Puis sans cri égard, il lui balança une droite, sa pommette devint rosie et meurtrie. Il eu un sourire satisfait, toujours en maintenant sa clope entre ses lèvres. Au final il la saisit de son index et de son pouce et releva le menton de ce dernier pour lui souffler une bonne bouffée sur son visage.

"Allez gueule d'ange, ne me force pas à recommencer..."

Alors qu'il ermergeait péniblement, Lysias fit quelques pas dans la pièce. C'est alors qu'il remarqua que le médecin fixait sa jambe bandait dans les règles de l'art.

"T'inquiètes pas pour ma jambe, elle va s'en tirée... Ce qui ne sera peut-être pas ton cas."


Se rapproche près de son oreille.


"Et tu sais comment je le sais ? ................. Je m'en suis assurée auprès de ta coéquipière.. ou devrais-je dire "Chérie" ? de ce que m'ont rapporter mes hommes."


Se recule en lui soufflant une nouvelle fois au visage la fumée.

"Très compétente la brunette au reflet pourpre.... Vous avez vraiment que ça à foutre sur Atlantis sérieusement ? Alors que des gens ici se font avoir par des réplicateurs ou des wraiths, vous trouvez le temps de vous affairer à des futilités en terme de bécotages et de coiffure... Ca vaut aussi pour toi gueule d'Ange... Tu t'apprêtes comme les femmes avec ta cire dans les cheveux ?... Pathétique" dit-il en donnant une baffe au jeune homme en signe d'humiliation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3512

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Tu vois ? Ma paranoïa était justifiée... Sam 19 Mar - 16:56

Lorsque les sbires à la recherche de Noah, attrapèrent ce dernier en le soulevant de terre, tous deux flanqués autour de lui, le pauvre médecin repris légèrement conscience. Il ouvrit péniblement les yeux lorsque Lysias le força à relever la tête ; après un coup de poing magistrale qui avait fait grogner de douleur le pauvre Noah, celui-ci retomba dans l'inconscience, sans se douter un seul instant de ce qui allait lui arriver, ou ce qu'ils feraient à Kylee.

Noah n'avait pas ouvert les yeux que, déjà, son ouïe lui fit entendre des gouttes d'eau qui ne cessaient de tomber, secondes par secondes dans un bruit sourd, comme s'ils étaient dans une grotte.

Une fois de plus, quelqu'un lui balança une droite qui cette fois, le réveilla. Il fronça des sourcils et ouvrit lentement les yeux, avant de les refermer violemment tant la lumière était aveuglante pour lui. Il tenta de bouger les bras, de se relever, mais quelque chose l'en empêchait. Ses yeux s'adaptaient enfin à la lumière vive et, en fronçant des sourcils, il pu constater qu'il avait les poings liés, paumes vers le ciel, alors qu'autour de sa taille, il était ligoté. Noah tenta de s'en défaire en tirant dessus, mais ces liens semblaient étonnement très solides. En regardant en face de lui, il constata que le propriétaire du poing qui venait d'écorcher sa joue à vif, n'était autre que Lysias. Noah se mit à tousser, à cause de la fumée de cigarette qu'il n'aimait pas recevoir en plein visage.


Citation :
"Allez gueule d'ange, ne me force pas à recommencer..."

Vu la petite douleur lancinante sur sa pommette, ce mec avait moins de force que le dernier ennemi qui avait enlevé Noah. Le souvenir de Jude lui revint en mémoire l'espace de quelques secondes. Puis, revenant à la réalité, il leva les yeux au ciel en secouant la tête.

"Merde... il a fallu que je tombe sur un toutou de Kolya..."

D'accord d'accord... Énerver un ennemi n'était pas une très bonne idée, mais Noah n'y pouvait rien, ces Genii l'avaient mis en rogne ! Le médecin avait pensé que, pour une fois, la mission se passerait sans pépin. Une fois de plus, la vie en avait décidé autrement. Avec amusement, il regarda la jambe bandée de Lysias, mais fronça des sourcils en reconnaissant cette méthode de soin. Son sang se glaça. Avaient-ils eu Kylee ?


Citation :
"T'inquiètes pas pour ma jambe, elle va s'en tirée... Ce qui ne sera peut-être pas ton cas. Et tu sais comment je le sais ? ................. Je m'en suis assurée auprès de ta coéquipière.. ou devrais-je dire "Chérie" ? de ce que m'ont rapporter mes hommes."

Noah se mit à tousser une nouvelle fois. C'était quoi cette manie de lui balancer la fumée de cigarette en plein visage. Lorsqu'il reprit contenance, il regarda Lysias droit dans les yeux et lui lança un regard noir.

"Ne t'approche pas d'elle sale enfoiré. Ou je te jure que tu auras affaire à moi."

Citation :
"Très compétente la brunette au reflet pourpre.... Vous avez vraiment que ça à foutre sur Atlantis sérieusement ? Alors que des gens ici se font avoir par des réplicateurs ou des wraiths, vous trouvez le temps de vous affairer à des futilités en terme de bécotages et de coiffure... Ca vaut aussi pour toi gueule d'Ange... Tu t'apprêtes comme les femmes avec ta cire dans les cheveux ?... Pathétique"

Pendant que Lysias se plaignait du fait que les Atlantes prenaient parfois du bon temps, Noah tentait une nouvelle fois de se défaire de ses liens, mais rien n'y faisait. Il poussa un cri de rage et regarda le Genii, près à le massacrer s'il en avait l'occasion.

"Réplicateurs, Wraiths... On a également ce souci. Qu'est-ce que tu crois ? Qu'on se la coule douce ? Qui plus est, nous ne sommes pas obligés de vivre comme des porcs comme vous, les Genii. Vous n'êtes pas mieux."

Noah se pencha en avant, enfin, ce n'était pas trop possible, mais il tenta de le faire quand même et avança la tête vers Lysias.

"Et vous n'êtes pas mieux. Comme je l'ai dit plus tôt, vous ne vous gênez pas pour vous enrichir en vous servant de la faiblesse des peuples de cette galaxie. Qui est le méchant dans l'histoire ? Moi ? Je fais certes attention à mon apparence, mais j'aide ceux qui sont dans le besoin. Et toi ? Tu tends des pièges à n'importe quel peuple, y compris le tien !"

Oh oui, Noah se rappelait clairement du coup d'Etat qui avait eu lieu dans le peuple Genii. Comment ces derniers pouvaient-ils juger les autres ? Noah eut un petit rire et cracha à terre un peu de sang. Le tronc d'arbre et les droites de Lysias ne l'avaient pas loupé. Ce dernier était en face de lui.

"Si tu crois que ma "Chérie" et moi allons nous laisser faire, tu te mets le doigt dans l’œil mon pauvre !"

Sur ce Noah balança un coup de pied dans les parties de Lysias qui hurla de douleur. Le médecin se leva, emportant la chaise avec lui. Cette dernière lui servit de bouclier lorsque le Genii voulu l'empêcher de s'enfuir. Malheureusement, et même si Noah voulait à tous prix sortir d'ici et sauver Kylee, Lysias n'était pas le seul Genii par ici...

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Tu vois ? Ma paranoïa était justifiée... Dim 27 Mar - 23:38

HJ: Désolée pour le retard, j'espère que ça te plaira. Bonne lecture !

Citation :
"Merde... il a fallu que je tombe sur un toutou de Kolya..."

Lysias eut un rictus… qu’il était intelligent celui là.. Il savait faire la différence entre un vrai genii et ces baltringues qui leur servaient de compatriote malgré eux. Oui, il servait leur ancien général Acastus Kolya et non pas ce commandant, opportuniste, portant le nom de Ladon. Ce dernier avait été un traître de traiter avec les Atlantes, un vrai lèche botte. Mais viendrait, dans un jour prochain, l’heure de la vengeance…  après tout le dicton disait que la vengeance était un plat qui se mangeait froid. Il tira une fausse révérence avant qu’il n’entre d’entrée de jeu dans le vif du sujet notamment en s’attaquant à belle du Monsieur ici présent. Il soupira. Les personnes  partageant un lien affectif pouvait tellement être.. mignon d’écoeurement. Il le laissa tergiverser en bon chevalier qu’il était. Sauf qu’il était stupide car si il avait ce bandage à la jambe, c’est qu’il l’avait déjà approché et pas que de cette manière. C’était toujours un plaisir d’attacher une femme qui se débattait, cela avait quelque chose de.. vivifiant. Pensif, il fixa un instant le plafond rêveur, avant de lui balancer son indignation face aux Atlantes qui étaient des arrivistes, pour sûr !

Citation :
"Réplicateurs, Wraiths... On a également ce souci. Qu'est-ce que tu crois ? Qu'on se la coule douce ? Qui plus est, nous ne sommes pas obligés de vivre comme des porcs comme vous, les Genii. Vous n'êtes pas mieux. Et vous n'êtes pas mieux. Comme je l'ai dit plus tôt, vous ne vous gênez pas pour vous enrichir en vous servant de la faiblesse des peuples de cette galaxie. Qui est le méchant dans l'histoire ? Moi ? Je fais certes attention à mon apparence, mais j'aide ceux qui sont dans le besoin. Et toi ? Tu tends des pièges à n'importe quel peuple, y compris le tien !"

Lysias s’approcha de lui en tenant sa ceinture, il bavardait beaucoup trop à son goût. Prenant un air blasé, il soupira et bougea sa main droite en ouvrant et refermant ses doigts de main sur son pouce.

« Blah, blah, blah… Non mais tu t’entends parlait ? On ne t’as jamais appris à te la boucler lorsque tu es en position de faiblesse ?» lança-t-il d’un air méprisant tout en s’appuyant sur la chaise ou était assit Noah. De son autre main, il vint lui mettre une petite baffe sur sa joue, puis une autre et une autre et encore une autre tout en poussant des « hein ? » à chaque geste. Ne serait-ce que pour l’humilier. Au final il lui souffla une nouvelle fois au visage avant de prendre sa cigarette et de venir poser le bout contre la peau fragile du médecin, sur ses veines apparentes. Lorsqu’il se crispa, il eut un sourire satisfait.

« Ta copine l’a mieux compris que toi, c’est peut être ça qui sauvera sa peau… »

Citation :
"Si tu crois que ma "Chérie" et moi allons nous laisser faire, tu te mets le doigt dans l’œil mon pauvre !"

« Si tu veux avoir plus de prestance, il va falloir employer des termes qui ont plus d’impact. »

Lorsqu’il cracha son sang, le jeune homme fit un pas sur le côté. Il aimait le sang et sa vue pouvait le mettre en transe mais s’il y avait une chose qu’il ne supportait pas, c’était en être tâché. Sauf qu’il aurait peut-être dû se reculer davantage, car contre toute attente le médecin tenta… une folie. Oui appelons ça comme ça. Il balança son pied dans les parties intimes de Lysias qui poussa un cri rauque.

« Petit salopard… » siffla-t-il alors que ce dernier tentait de s’en allait, mais attaché à cette chaise, il n’irait nulle part. Une fois qu’il s’eut remis de sa douleur lancinante, il sentit la colère émanait de toute part en lui. Cette douce sensation de rage naviguait à vive allure entre ses veines. Alors quand il s’approcha du médecin qui tentait de faire barrage avec la chaise, il eut un ricanement sinistre.

« Te voilà beau comme un paon, avec cette chaise accrochée au cul, mais c’est pas ça qui va te sauver ! »

Au final, il prit deux pieds de chaises dans ses mains et le balança violement à travers la piece. Le pauvre médecin vint s’éclater au sol, se râpant les bras sur le sol et se cognant sûrement sa tête (comme ton gif). Oh, pauvre chou ! Il s’avança vers lui, et s’accroupit. Il l’observa un court instant avant de lui coller une droite en plein figure, ainsi qu’un revers du gauche pour bien le sonné. On pouvait voir un filet de sang s’écouler de sa bouche.

« Ca te servira peut être de leçon… » dit-il tout en redressant la chaise. Il redressa la tête de Noah par ses cheveux en prenant bien soin de tirer fermement. « P’tit con » lui cracha-t-il au visage avant de se reculer et de lui balancer un coup ranger à son visage. Le médecin avait maintenant la marque de la semelle sur sa peau égratignée et rougie. A force de se dépenser physiquement, Lysias était légèrement essoufflé, mais ce crétin l’avait poussé à bout. Du coin du regard, il vit sa clope a terre et la ramassa pour la lui coller dans son cou, lui maintenant la tête pour ne pas qu’il se crispe, avant de lui mettre dans le t-shirt, la chaleur était en train de faire un trou dans le t-shirt du médecin. Au final, il alla chercher un câble pour lui attacher les jambes.

« Ficelez comme ça, tu te tiendras peut être tranquille, ou alors il te faut une motivation supplémentaire ? »

Il prit dans sa poche son talkie et contacta son subalterne, il lui énonça un nom de code. Puis il se dirigea vers la télé et l’alluma. Il neigeait sur l’écran, mais peu à peu, l’image devint plus nette pour laisser entrevoir son acolyte.

« Est-ce que tu as réussi à lui faire dire son petit prénom ? non… »

// Rien du tout ! C’est une tombe..//

« Bon tu peux passer au niveau 2, vu que Dr Casse Couille à décidé de montrer qui était le patron. »

//Vous êtes sûr, je pensais que l’on devait…//

« Discute pas mes ordres !… et n’oublie pas ce que je t’ai dis… code 41 quand tu en auras fini avec elle »

Le sbire sembla être excité d’avance. Il tourna la caméra qui montra Kylee accrocher contre un mur par les poignets. Elle était debout et fixait son ennemi du regard. Quand celui-ci s’avança, elle se recula contre le mur et tourna la tête quand son souffle fétide glissa sur son visage.

//Tu ne veux toujours pas parler ma belle ?
-Non.. J’ai rien à dire à des gens comme vous
-Bon comme tu voudras//

Il lui colla un revers de main et attrapa ses cheveux pour tirer dessus, dégageant sa nuque. Nuque sur laquelle, il s’empressa de déposer un baiser, la léchant au passage. Il grogna de plaisir et se recula pour déboutonner sa ceinture.

//Vous êtes sûr que je dois faire le code41, car cette petite..//

« Balthazar, si tu contredis encore une fois mes ordres et t’arraches la langue ! »

Sans un mot de plus il acquiesçât et posa le talkie pour déboutonner son pantalon. Quand il s’avança vers Kylee cette dernière était affolée et se mit à tirer sur ses liens. Des coup de pieds fusèrent pour qu’il garde une distance respectable. Mais bien vite il s’empara d’une jambe et de l’autre. Il la bloqua contre le mur, pressant son anatomie bandante contre celle de la jeune femme. Kylee se mit à glapir et à pousser des cris de rage, elle parvint à lui asséner un coup de tête violent. Mais ce dernier prit sa tête pour la claquer deux fois contre le mur. La jeune femme était maintenant une chiffe molle. Le garde glissa un peu son pantalon, avant de commencer à faire deux même avec la jeune femme. Lysias eut un sourire et coupa la télé.

« Bien, bien, bien.. Fallait pas me chauffer gueule d’ange ! »

Coup de poing « C’est si amusant et … » coup de poing « excitant d’avoir ce pouvoir sur vous.. »

Il sortit un couteau et le fit tournoyer entre ses doigts. Il glissa la lame sur l’avant bras de Noah, s’amusant à suivre sa veine sans trop appuyer. C’est là qu’un cri de bas fond se fit entendre… probablement les échos de la voix de Kylee qui se faisait très lointaine.

« Je crois que ta chienne est en train de couiner »

Il eut un sourire sadique et d’un coup sec, net et précis. Il claqua la lame dans la cuisse du médecin, sans sourciller et en le perçant du regard. Une fois dedans, il la fit vasciller légèrement pour élargir la blessure, puis d’un nouveau coup sec, il tourna la lame toujours entravée dans sa chair.

« Tu pourras peut être moins la lever ainsi… Allez mon grand respire ça va aller… Oh oui.. Respire tant que tu le peux encore » ricana-t-il avant de lui retirer la lame et de se reculer. Admirant son chef d’œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3512

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Tu vois ? Ma paranoïa était justifiée... Mar 5 Avr - 12:59

Citation :
« Blah, blah, blah… Non mais tu t’entends parlait ? On ne t’as jamais appris à te la boucler lorsque tu es en position de faiblesse ?»

Noah eut un sourire mauvais alors qu'il fixait Lysias droit dans les yeux. En position de faiblesse ? Peut-être pas... un petit rire s'échappa de ses lèvres.

"Crois-moi mon gars, j'ai connu bien pire que ça."

Cependant, le médecin perdit son sourire lorsque le Genii s'amusa, à nouveau, à le gifler d'une manière tout sauf masculine, puis à lui balancer la fumer de cigarette à la figure. Il toussota, puis serra les dents quand le bout de la cigarette se posa sur sa peau nue. Pas question de laisser sortir le moindre son qui pourrait satisfaire cet enfoiré. La douleur serait supportable, quoiqu'il advienne. Cependant, lorsque Lysias parla de Kylee, Noah vit rouge et tenta vainement de se débattre, tout en la défendant... en paroles certes mais... que pouvait-il faire d'autre ? Où était sa fiancée ? Il n'écouta pas le Genii qui lui suggérait de trouver d'autres mots afin de paraître plus éloquent en matière d'insultes, mais toutes ses pensées s'étaient tournées vers la doctoresse ; il se devait de faire quelque chose et lança un regard noir à Lysias.

Rapidement, Noah balança un coup de pied dans les parties génitales de Lysias. Il se leva, avec la chaise sur lui et fonça vers ce qui semblait être un couloir, mais en entendant son tortionnaire qui venait vers lui, le médecin tenta de reculer rapidement, et ce, afin de balancer la chaise, toujours attachée à lui, dans le visage de Lysias. Malheureusement, ce dernier fût plus rapide et Noah s'étala par terre ; ses bras étaient écorchés, et sa tête s'était lourdement claquée contre le béton du sol. Sur le côté, en position fœtale parce qu'il était toujours sur cette satanée chaise, Noah tentait de reprendre ses esprits. Il voyait des étoiles et tout dansait autour de lui lorsqu'il releva sa tête, où du sans dégoulinait de son front. La blessure se trouvait à la lisière de ses cheveux, le sang était donc assez abondant. Lysias en avait profité pour lui balancer deux coups de poing en pleine figure. Une nouvelle fois, le jeune homme cracha du sang qui émanait de sa bouche ; il luttait contre la douleur, mais plusieurs grognements se faisaient entendre, tant ses blessures pulsaient sur lui, en lui.

Ses étourdissements se faisaient de plus en plus présents maintenant que Lysias avait remis la chaise comme elle était. Cette fois, il ne pu réprimer un cri de douleur lorsque la semelle de la chaussure du Genii entra violemment en contact avec sa joue. Un craquement sinistre lui appris qu'une partie de sa mâchoire venait de se casser, ce qui rajoutait à la douleur, tellement forte, qu'il sentait à peine les brûlures causées par la cigarette, sur son cou, puis sur son torse.


Citation :
« Ficelez comme ça, tu te tiendras peut être tranquille, ou alors il te faut une motivation supplémentaire ? »

Noah n'avait même pas remarqué que ses jambes avaient également été ligotées... lorsqu'il s'en rendit compte, il tenta encore de se dégager et poussa un cri de rage avant de baisser la tête. Il était en proie à une haine incommensurable, son souffle était saccadé, tout son corps allait et venait au rythme de sa respiration sifflante.

Citation :
-Non.. J’ai rien à dire à des gens comme vous

"Kylee ?"

Noah oublia tout. La douleur, les étourdissement, tout cela n'était que futilités au moment où il avait relevé la tête et vu Kylee sur un écran, attachée elle aussi. Il n'entendit plus rien, ses oreilles bourdonnaient lorsqu'il vit le tortionnaire de la jeune femme l'embrasser dans le cou, avant de se reculer et... non !

"Salauds ! Laissez-là tranquille ! Laisse-là Lysias, ou je te jure je vais te faire vivre un enfer et te briser les os un à un !"

Il serra les dents du mieux qu'il pouvait avec sa mâchoire et sa rage redoubla, pour atteindre un paroxysme quand il vit le dit Balthazar presser son membre contre Kylee, puis lorsqu'il lui claqua la tête contre le mur. Puis plus rien. Dans sa tête, Noah souffrait, sachant ce que la jeune femme allait subir. Elle avait raison, le jour où elle lui avait dit de ne pas lui promettre de réussir à la protéger hors d'Atlantis ; car il n'avait pas su le faire.

Il regarda autour de lui, affolé, dans l'espoir de trouver rapidement un moyen de s'échapper, afin de venir en aide à Kylee. Mais Lysias le tabassa une nouvelle fois avant de faire glisser la lame de son couteau sur son bras. Le mince filet de sang ne lui fit rien. Il serra les poings et défia le Genii du regard, sans rien dire, sans rien faire. A part lui lancer des menaces silencieuses par le regard.

Mes ses yeux s'arrondirent et se firent vitreux, alors qu'il réprimait un cri de douleur. L'enfoiré venait de planter son couteau dans sa cuisse, qu'il fit tourner. Il ne l'écouta que d'une seule oreille car, tout ce qui lui faisait mal en ce moment-même, c'était d'entendre Kylee hurler à cause du viol qu'elle subissait.


"Tu peux faire, tout ce que tu veux, je ne ressentirai rien... je ne dirai rien. Tant que tu ne l'auras pas libérée."

Comme Noah avait vu que Lysias n'aimait pas être sali, Noah lui cracha du sang à la figure et le défia une nouvelle fois du regard.

"Laissez-la partir, et je coopérerai."

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Tu vois ? Ma paranoïa était justifiée... Mar 5 Avr - 19:13

Citation :
"Salauds ! Laissez-là tranquille ! Laisse-là Lysias, ou je te jure je vais te faire vivre un enfer et te briser les os un à un !"

"Aaah la bonne heure ! Enfin des paroles où l'on sent de la testostérone"

Lui fait un clin d'oeil et se frotte le menton de son index.

"Je pensais que tu en étais dépourvu"

Lysias aurait dû faire ça en premier.. Après tout un homme était faible devant la vision de sa femme en train de se faire torturer. Cela lui aurait peut-être valu d'éviter d'avoir un hématome sur ses parties intimes. La belle affaire. Néanmoins ce que Noah ne savait pas c'était que tout ce qui s'était passé dans la cellule de Kylee était un Fake. Pas de viol, juste une simulation et.. tout de même un peu de main forte pour la faire crier... Sinon ce cher toubib n'y aurait pas cru. Oui, le Patron n'était pas pour ce genre de chose, ça et le fait de toucher à un enfant. Ou alors ce n'est pas lui qui se salissait les mains, comme avec la petite protégée des Sheppard. C'est d'ailleurs cette dernière mission qui lui avait valu d'être laissé pour mort. Acastus Kolya s'était vidé de son sang jusqu'à temps que ses hommes de mains arrivent. De là, il avait été sauvé de justesse dans le plus grand secret. Des séquelles étaient encore présente, mais il allait mieux. Cette brune allait d'ailleurs l'ausculter dans le plus grand secret. Histoire de savoir s'il était opérationnel. L'objectif étant de reconquérir le commandement genii. Ce Ladon n'était qu'un imposteur. Un coup d'état se préparer dans le plus grand secret. Lysias en frissonnait d'avance. Néanmoins, il avait besoin d'information, mais ce médecin n'était pas du corps militaire. Aucunes paroles sortantes de sa bouche ne l'aiderait, lui ou son chef. Alors il allait juste subir pour le plaisir. Tout en pensant à ces bonnes choses, il torturait mécaniquement le jeune homme avec son couteau. Ce n'était même pas drôle, il ne pipait mot, à part lui lancer ces regards noirs emplient d'éclairs. Il eut un sourire.

"La dernière fois qu'une femme m'a regardé comme tu le fais... Elle a fini dans mon lit"

Lysias eut un faux sourire charmeur, mais il le perdit instantanément quand Noah lui cracha littéralement au visage. Ce mec était pire qu'un cobra ! dès qu'il s'approchait, il attaquait ! Il poussa un grogenement et se recula, couteau à la main, avant de s'essuyer le visage d'un revers de manche.

Citation :
"Tu peux faire, tout ce que tu veux, je ne ressentirai rien... je ne dirai rien. Tant que tu ne l'auras pas libérée. Laissez-la partir, et je coopérerai."

Lysias continua de s'essuyait tout en l'observant avec mépris.. Après tout il avait tout de même des couilles. Il faisait tout ce qu'il pouvait pour contrer la douleur et il y arrivait plutôt bien, mais sa respiration sifflante le léser. Au final Lysias s'approcha à nouveau et vint lui écraser le pied de sa ranger, y mettant tout son poids.

"T'as du cran gueule d'ange, je te l'accorde, mais toi et moi savons que ce n'est pas toi avec ton rang qui vont m'apporter ce que je désire. On pensait tomber sur des militaires, manque de peau on est tombé sur deux médecins."

Il releva la tête de Noah par les cheveux, vu qu'il était en train d'agoniser silencieusement.

"Et puis, ce n'est pas toi le héros du jour, mais ta nana.. C'est elle qui se tapera le sale boulot.. Une fois qu'elle aura fait son devoir de médecin, je la laisserai partir. Toi par contre, c'est une autre histoire. Tu es juste là car tu m'a tiré dans la jambe et je suis du genre rancunier... Alors tu dégustes. Point barre."

Pour appliquer ses dires, il lui lança un uppercut de force moyenne. Il n'avait pas envie qu'il tombe dans les vapes avec ce qui allait suivre. Alors que Noah était étourdi, il reprit son poignard et tira sur son t-shirt au niveau de la taille, il posa la lame sur le tissu et le coupa sur toute sa longueur jusqu'au cou du médecin. Une fois torse nu, il eut un petit sourire.

"Un peu de sport ne te ferait pas de mal. Tu sais le sport de chambre c'est pas aussi vrai que ce que l'on croit" dit-il en secouant son couteau de gauche à droite. Puis il le descendit vers le milieu de sa poitrine, il fit parcourir sa lame traçant un trait droit avant de donner un coup sec à l'horizontal, le tranchant plus profondément. Un beau L était marqué dan sa chair. Puis il s'approcha au niveau de son oreille.

"Tu penseras à moi ainsi, petit dédicasse.."

Puis sur ce, il vint lui attraper le lobe d'oreille entre ses dents et commença à mordre doucement, doucement, douuucement, mais sûrement. Le pauvre médecin ne mit pas longtemps à crier à cause de cette partie sensible. Quant à Lysias, il ne s'arrêta que lorsqu'il sentit le sang du médecin dans sa bouche. Sur ce, il lâcha prise et vint cracher au visage de ce dernier; l'éclaboussant de son propre sang.

"C'est donnant donnant et je me permets d'avoir une longueur d'avance..." lança-t-il en le fixant d'un regard noir, un peu fou. Puis il vint lécher son couteau dégoulinant de sang, toujours face à Noah. Ce que Noah n'avait peut être pas compris, c'est que Lysias venait de planter sa lame dans le flan droit. Juste pour le faire souffrir. Ca serait dommage qu'il meurt d'une hémorragie interne.. Mais après tout avait-il visé juste ? Il n'était pas médecin...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3512

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Tu vois ? Ma paranoïa était justifiée... Mar 5 Avr - 20:24

Citation :
"Aaah la bonne heure ! Enfin des paroles où l'on sent de la testostérone. Je pensais que tu en étais dépourvu"

"Crois-moi sur parole quand je te dis ça. Tu risques fort de crever dans cette pièce. Je ferai en sorte de te faire crever à petit feu, salopard !"

Citation :
"La dernière fois qu'une femme m'a regardé comme tu le fais... Elle a fini dans mon lit"

Sur le coup, Noah venait d'être décontenancé. Les yeux ronds comme des billes, il fixa Lysias avec étonnement, puis, dans le regard du médecin, une certaine peur pouvait se lire. Il espérait que le Genii n'allait pas le... lui... non ! Mieux valait ne pas y penser ! Mais cela lui avait traversé l'esprit ; de ce fait, il se tortilla légèrement, comme pour protéger... ses arrières, soyons franc...

C'est alors qu'il lui cracha du sang au visage. Là, Noah était fier, bien que ce geste ne pourrait en aucun cas lui sauver la vie. Mais, pour l'heure, Lysias se concentrerai sur lui.

La suite fût un enchaînement de torture physique, mais surtout psychologique car, en ayant vu les images de Kylee, et de Balthazar prêt à violer cette dernière, Noah ne faisait plus que penser à elle ; la douleur physique s'était envolée, il n'entendait plus que les cris de la jeune femme, même si Lysias continuait de le torturer. Il ne cilla pas lorsque ce dernier lui écrasa le pied.


Citation :
"T'as du cran gueule d'ange, je te l'accorde, mais toi et moi savons que ce n'est pas toi avec ton rang qui vont m'apporter ce que je désire. On pensait tomber sur des militaires, manque de peau on est tombé sur deux médecins."

"Alors quoi..." Parle entre ses dents pour supporter la douleur. "Vous n'avez pas à nous garder, non... vous nous avez enlevé dans le seul but de nous torturer. Vous pouvez bien dire des Atlantes mais, les Genii ne sont que des fêlés qui aiment le pouvoir, la torture... la vengeance..."

Les cris de Kylee avaient cessé. Où était-elle ? Que faisaient les sbires de Lysias à sa fiancée. Il savait déjà la réponse, en partie... et cette pensée lui comprima le cœur.

Citation :
"Et puis, ce n'est pas toi le héros du jour, mais ta nana.. C'est elle qui se tapera le sale boulot.. Une fois qu'elle aura fait son devoir de médecin, je la laisserai partir. Toi par contre, c'est une autre histoire. Tu es juste là car tu m'a tiré dans la jambe et je suis du genre rancunier... Alors tu dégustes. Point barre."

Noah secoua la tête. Il savait très bien que ni lui, ni Kylee ne s'en sortiraient vivants. Les Genii ne laissaient jamais de trace derrière eux, alors encore moins des survivants.

L'uppercut le réveilla, puis l'air frais sur son torse. Noah ne répondit rien aux petites piques de Lysias concernant la non musculature de son torse. Il ne pu laisser échapper un cri de douleur lorsqu'il l'entailla à cet endroit-là d'un L, mais ce cri se fit plus fort au moment où il lui mordit le lobe de l'oreille jusqu'au sang. Sa respiration se fit de plus en plus sifflante, ses forces, plus faibles à mesure qu'il perdait du sang. Les innombrables blessures qu'il avait ne lui garantissait un retour sur Atlantis qu'entre quatre planches malheureusement.

L'humiliation de plus se fit quand Lysias lui cracha au visage, puis lui planta son couteau dans son flan droit. Une douleur fulgurante le traversa, ses yeux se révulsèrent alors qu'il rejetait la tête en arrière. Puis, elle retomba mollement en avant. Noah était à deux doigts de s'évanouir. Ses dernières pensées se tournaient vers Kylee.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Tu vois ? Ma paranoïa était justifiée... Mer 27 Avr - 19:37

Enfin le médecin montrait qu'il n'était pas insensible à ses caprices de tortionnaire malsain. Il aurait pu faire mieux, son mentor était un maître dans cet art sordide, mais il n'avait pas forcément le temps, ni les moyens de prime abord et par dessus le marché il avait des ordres à tenir. Son patron avait été clair là dessus. Il avait déjà eu de la chance au final de tombé sur des médecins, car le plan premier était de capturer un militaire pour avoir un médecin en échange. En effet son boss avait encore des difficultés respiratoires suite à sa mésaventure avec les Atlantes, il fallait vérifier si cela n'était que passager où si cela était plus grave. Le fait d'être tombée directement sur deux médecins, qui plus est, avait été du pain béni au final. En ce moment même il devait se faire ausculter. C'est pour cela que les cris avaient céssé. Lysias était pro dans l'art de la mise en scène et cette mise en scène avait été conçue spécialement pour le médecin qui lui sortait par les trous de nez. Voir sa tête de douloureuse à l'idée que sa copine se fasse violer était assez fun. Il décida de s'amuser encore un peu jusqu'à le planter avec son couteau... il avait fait attention un minimum. S'il mourrait ça ne serait pas de suite et le patron ne le verrait pas, alors il s'en fichait ! Alors que Noah se vidait de son sang, sa radio grésilla, il se tourna et fit quelques pas pour un peu plus d'intimité. Il eut un grognement satisfait et lança la phase deux. Quand il se retourna, il put voir que le médecin était mal en point, il tanguait sur sa chaise. D'un sourire narquois, il sortit son paquet de cigarette et en alluma une. Il prit une bouffée et prit le chariot avec la tv qu'il traina derrière lui. Il s'arrêta devant le jeune homme et tourna sa tête sur le côté, immitant le jeune homme.

"Allez mon vieux, c'est bientôt fini.."

Il laissa sa phrase en suspens, sans indications supplémentaires et sortit de la pièce. Il ferma la porte et la valve hermétique. Il laissa la télé et se déplaça dans la pièce d'à côté où l'on pouvait voir le médecin à travers le miroir. Il fit alors la rencontre de la doctoresse. C'est vrai que c'était un joli bout de femme comparé à toutes celles qu'il avait déjà pu croiser sur les différentes planètes.

[A écouter: https://www.youtube.com/watch?v=VwWQHb-kmpE Ashes remain - Without you]

"Salut beauté ! Enchanté je suis Lysias, tortionnaire attitré de ton cher et tendre"

Kylee eut un air de dégoût sur le visage, alors que ses yeux reflétaient une lueur vangeresse. Ses rictus au niveau de la lèvre montrait qu'elle était prête à mordre. Déjà qu'elle avait déjà dû à contre coeur donnait un diagnostic à cet foutu genii de malheur. Le boss de l'alliance rebelle était toujours vivant. Acastus Kolya était vivant ! Au plus grand malheur de cette dernière qui aurait bien voulu lui crever les yeux avant de finir le travail, mais là n'était pas la question. On lui avait dis de transmettre un message à Sheppard. Mais pour l'heure, une seule question lui trottait en tête: Comment est-ce que Noah allait ?

"Va te faire foutre, je ne suis pas ta beauté !"

Lysias eut un sourire en coin, il aimait les femmes de caractères. Elles étaient trop rare en ce bas monde.

"Allons, allons... tu ne voudrais pas que l'on abîme d'avantage ton si beau visage. Et puis si je t'appelles comme ça, c'est parce que tu ne nous as pas dis ton prénom."


En effet Kylee avait un bon coquard à son oeil droit et sa paupière était légèrement gonflé, ça et sa lèvre de fendue. Il s'avança et caressa sa joue tandis que celle-ci reculait son visage tout en le fixant méchamment, ce qui eut le don de faire rire Lysias.

"Tu sais, je serais toi je serais gentille... sinon Adieu ton collègue/ami/amant.. whatever.."

Kylee poussa un cri de rage et voulu lui foncer dessus, mais elle retenue par le bras par son acolyte. Lysias tira le rideau qui fit apparaître Noah de l'autre côté de la salle, une énorme tache sur son t-shirt blanc - qui ne l'était plus tant que cela. Kylee resta bouche bée devant le spectacle qui s'offrait à ses yeux, confuse, surprise... On aurait dit qu'un semi remoque lui était passé dessus entre le sang perlant sur son visage et les nombreuses contusions présentent ci et là.

"Noah.. "
souffla-t-elle alors que ses yeux étaient en train de briller.

"Noah..., à défaut de savoir le tiens, je connaîtrais au moins celui-ci que je vais... tuer ? Ooups"

Il actionna un bouton et une alarme se fit entendre de l'autre côté de la vitre, une lumière rouge était en train de tourner comme un gyrophare au dessus de Noah.

"NON ! Noonn !"


Elle poussa son garde et se rua contre la fenêtre.

"NOAH !!"

Paniquée, elle analysa la scène, mais lorsqu'elle vit des valves s'ouvrirent en bas des murs, et qu'elle vit une quantité d'eau assez importante s'immiscer dans la pièce, elle crut mourir l'espace de deux secondes. Quelle homme pouvait faire preuve d'autant d'ignominie. Voir la peur naissante sur le visage fatigué de son fiancé la brisa de l'intérieur, mais d'apparence la rage était en train de l'emportait sur l'inquiétude. Elle tourna lentement la tête vers Lysias et regarda le bouton d'arrêt. Ni une, ni deux, elle se rua dessus mais le genii la stoppa net dans son élan avant de lui mettre une droite et de lui faire une clé de bras. Il la paralysa contre la baie vitrée fermement ce qui arracha un cri de douleur à la jeune femme, il était en train de lui retourner le bras !

"Lâche moi, espèce d'abruti ! Je te jure que je vais te tuer !"

Elle cria à nouveau avant de se calmer, car ce dernier venait de remonter davantage son bras vers le haut de son dos, alors que son autre main venait d'empoigner sauvagement sa hanche. Elle pouvait sentir ses ongles entrer dans sa chair. Elle ne pouvait plus bouger.

"Easy, wild beauty... Tu vas être au première loge.. Tu ne voudrais pas louper ça ?"

L'eau était maintenant au niveau du torse du médecin et elle grimpait très vite. Le médecin était mort d'effroi, cela se voyait à son regard désespéré, il n'osait même plus bougeait si tentait qu'il était encore apte à le faire vu l'état dans lequel il se trouvait. Il était seul, car de son côté il ne voyait que son propre reflet et n'entendait que le bruit assourdissant de l'eau. Au premier regard on pouvait voir que son corps était en état de choc et Noah luttait pour garder la tête froide. Mais que pouvait-il faire ? Alors que l'eau arriva à son cou, Kylee eut un sanglot à peine audible.. Elle n'était pas de ce genre, mais là, à cet instant précis, elle était sur le point de voir son bien aimé se noyer... Qui pouvait rester aussi fort ? Personne. Quelques larmes tombèrent sur ses joues et elle se mordit la lèvre pour se contenir. Lysias n'avait néanmoins pas ignorer son soubresaut.

"Alors... c'est ta dernière chance.. Ce n'est pas grand chose ce que l'on te demande... Si tu me le dis j'arrête son châtiment."

Kylee fut paralyser l'espace d'une seconde et ravala sa salive.. Cette information était classée confidentielle.. mais si ça pouvait sauver Noah.

"L'Acolyte de votre fumier de boss est toujours parmis nous. Il est emprisonné et sous bonne garde.. Il croupit... pour combien de temps par contre... Ca dépend si vous stopper tout ça.. Sinon croyez moi, notre peuple se vengera sur Sylas..."

"Bien... C'est tout ce que je voulais"

Il la relacha et appuya sur un autre bouton, mais contre toute attente, le flux d'eau fut plus fort et la pièce finit par se remplir en moins de 15 secondes. La force de l'eau avait renversé Noah qui maintenant retenait sa respiration.

"NONN !! Espèce d'enfoiré ! Vous m'aviez promis ! Vous me l'aviez promis !!"

Ses yeux se voilèrent, tiraillait par un flux d'émotion et elle posa ses deux paumes de main contre la vitre pour voir Noah suffoquait.. C'était juste horrible à regarder...Se contorsionner ainsi pour happer de l'air... Quand il cessa de bouger, Kylee se courba en poing serré contre sa poitrine, sa bouche était ouverte mais aucun son ne sortait. Quelques secondes plus tard elle prit une grande respiration pour éclater en sanglot. Elle n'avait plus la force d'insulter les geniis, c'était comme si une partie d'elle même venait de s'envoler en même temps que le dernier souffle de vie du médecin. Complétement dans sa bulle, elle ne vit pas que les geniis étaient en train de sortir, elle reprit ses esprits quand une balle fusa jusque dans la vitre. Celle-ci se fissura et au moment oùla porte se refermait, elle explosa laissant l'eau s'évacuer aussi dans la piece où elle était. Sur le recul elle tomba avant de se relever. Elle se dirigea avec difficulté jusqu'à la commande et finit par trouver la bonne pour commencer à évacuer l'eau. Elle enjamba la "fenetre" et passa dans la salle où Noah flottait. Les liens avaient finis par se desserré , elle réussi à retirer ses poignées et le redressa le temps que l'eau diminue.

"Je suis là... je t'abandonne pas ! Alors me laisse pas... T'as pas le droit" glapit-elle alors que l'eau était maintenant au niveau de ses genoux. Une fois que cela fut possible, elle l'allongea sur le sol et ne se préoccupa du restant de chaise à accrocher à ses pieds. Elle voulait que son coeur reparte en espérant que ce ne soit pas trop tard. Elle entama alors un massage cardiaque énergétique, donnant des coups de poing sur la poitrine de temps à autre.

"Reviens..; reviens.... Reviens !!" explosa-t-elle avant de lui soufflait de l'air. C'est alors que ce dernier cracha de l'eau. Elle se hâta de le tourner sur le côté.

"C'est bien mon amour... Respire... respire" dit-elle avec des yeux, plissés, rouge, douloureux à le voir entre deux monde.

"Ca va aller..." dit-elle en lui caressant ses cheveux mouillés avant de se pencher derrière lui alors qu'elle était assise pour s'assurer qu'il était bien là et s'assurer s'il reprenait bien ses esprits.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3512

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Tu vois ? Ma paranoïa était justifiée... Ven 29 Avr - 21:44

Le sang coulait abondamment des blessures de Noah, surtout celle qui se trouvait sur le côté de son abdomen. Les minutes passaient, et il avait l'impression que des heures s'écoulaient mais, peu à peu, il se sentait partir dans l’inconscience, voire pire. Le monde dans lequel il glissait semblait si calme, si paisible ; pas de douleur, pas de guerre sans fin contre les ennemis de Pegase. Ce monde de douceur et d'apaisement tentait Noah qui s'y glissait lentement, avant d'avoir un sursaut et de rouvrir péniblement les yeux. La pensée de Kylee entre les mains des Genii, violée en plus, lui interdisait de mourir.

Il se mit à réfléchir. Comment pouvait-il se sortir de là ? Ses liens étaient solides et ses forces, réduites à néant.


Citation :
"Allez mon vieux, c'est bientôt fini.."

Noah, avec son visage ensanglanté, eut un imperceptible froncement de sourcils alors qu'il levait les yeux vers Lysias qui s'en allait, l'enfermant à double tour. Il regarda autour de lui et réprima un cri de douleur lorsqu'il tourna trop brusquement la tête. Ses blessures pulsaient sur son corps meurtri et, s'il n'avait pas rapidement des soins, sa mort serait imminente.

Où était Kylee ? Que lui faisaient-ils ? Il n'entendait plus ses cris... était-elle...

Impossible de se poser plus de questions car la peur venait de l'envahir en entendant une alarme stridente, puis en voyant des valves s'ouvrir pour laisser passer un torrent d'eau. Cela le réveilla puisqu'il releva brusquement la tête, oubliant la douleur. Il regarda à nouveau autour de lui et, même avec sa vue brouillée, il pouvait voir que la pièce était étanche. Non... allait-il finir sa vie comme ça ? Noyé ? L'eau montait rapidement et venait d'atteindre le bas de son torse. Mu par un élan de panique, et d'adrénaline, Noah tira sur ses liens comme un forcené, mais tout ce qu'il arrivait à faire, c'était entailler sa peau où le sang perlait de plus en plus.

Juste avant que l'eau ne l'engloutisse, sa pensée fût pour Kylee, pour tout ce qu'ils ne pourraient pas faire ensemble dans l'avenir. Il aspira une bouffée d'air et continua de se débattre avec ses faibles forces. Au bout de quelques minutes à peine, et à force de bouger, toute son énergie s'envola. Et l'eau s'infiltra en lui pour une mort lente et douloureuse...

Quelle mort ? Sans savoir comment c'était arrivé, Noah cracha de l'eau et toussa, réveillant alors les douleurs de ses blessures. Au-dessus de lui, quelle ne fût sa surprise de voir Kylee ? Son regard vitreux et presque sans vie fût teinté de surprise, puis de douleur à l'idée qu'on lui ai fait du mal, jusqu'à la violer. Il murmura faiblement son prénom et toussa à nouveau à cause de cet effort. Puis, sa respiration sifflante devint assez faible.


Citation :
"C'est bien mon amour... Respire... respire"

Malgré la voix et les paroles rassurantes de Kylee, Noah se sentait à nouveau dériver et, peu à peu, son regard se fit encore une fois vide alors que son visage était très pâle. Il parvint néanmoins à regarder la jeune femme avec un sourire triste. Il lui prit la main et la serra faiblement.

"Je... t'aime..."

Puis, lentement, et tout en entendant Kylee lui demander de s'accrocher, Noah ferma les yeux car il n'avait plus la force de lutter. Les mouvements de son corps qui montraient qu'il respirait s'arrêtèrent, et sa main qui tenait celle de la doctoresse glissa, complètement inerte.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Tu vois ? Ma paranoïa était justifiée... Mar 3 Mai - 20:18

Kylee était toujours larmoyante, les yeux rougis et les cils mouillés tant par l'eau que par le sel de ses yeux. Alors qu'il reprenait contenance, elle se mit à caresser inlassablement ses cheveux tout en regardant autour d'elle la pièce. Cet endroit miteux puait la mort et le moisi. La rouille présente sur les valves la dégouttait... Combien de personne avait été torturé ici ? Combien de personne était morte de cette façon: noyé ? Et pourquoi les geniis avait ce type d'installation ? Autant de question sans réponses malheureusement et puis sa préoccupation première restait Noah. Il était mal en point, vraiment faible. Quand il tourna ses yeux vers elle, elle retrouva l'espace de quelques instants un semblant de sourire sincère. Comme si il était une étincelle de l'obscurité, quelque chose de magnifique à regarder.. métaphoriquement parlant, bien sûr. Elle poussa un petit "hey" avant de descendre sa main vers sa joue gonflée, effleurant ses contusions et plaies au passage du bout des doigts. Son visage était pincé car le voir ainsi lui faisait mal au coeur. Quand il voulut parler, elle se pencha légèrement pour l'entendre et eut un sourire à son "Je t'aime". Mais sa joie ne dura qu'une fraction de seconde pour laisser place à l'effroi... Noah venait de fermer les yeux. Kylee fut paralysée l'espace d'une seconde avant de reconnecter et de poser son index et son majeur sur la carotide du médecin. Bordel de merde ! Non, non ! Non !! C'était inacceptable ! Elle le rallongea sur le sol froid et recommença son massage cardiaque... Pourquoi faisait-il un arrêt ?... bouche à bouche ..... pourquoi ? avait-il perdu autant de sang que cela que sa tension chutée ?... massage cardiaque... Avait-il eu la "joie" de connaître des injections ou pis encore avait-il était electrocuté... bouche à bouche.... Si c'était la dernière solution, Kylee était bien placé pour savoir que cela faisait des dégâts, encore aujourd'hui et même si ça allait mieux, elle avait des difficultés lors des efforts de trop longue durée, sa respiration la rappelant à l'ordre... massage cardiaque et coup de poing.... mais pourquoi pensait-elle à tout ça, là, maintenant ? sérieusement .... boucheà bouche.... Peut être simplement parce que tu es morte de peur au fond de toi et que l'une de tes pires phobies est en train de se réaliser; lui lança sa conscience... Certes il ne te quitte pas à cause de tes démons, mais juste parce que le pauvre s'est fait torturé... Kylee secoua la tête, il ne fallait pas qu'elle écoute sa conscience qui venait noircir le tableau. Au bout d'une minute et en vérifiant parallèlement son poul, elle finit par réussir à le ramener, non sans mal. Quand cela fut fait, elle termina de le détacher au niveau des pieds et le mit en position latérale de sécurité (comme ton vava tiens). Elle se rapprocha de lui et souleva son t-shirt pour voir la plaie laissait par le poignard, pullulait. La blessure s'était infecté rapidement, l'eau devait être croupie. En l'entendant gémir alors qu'elle l'auscultait, elle lui lança un "chh" apaisant avant de tenter de le rassurer par quelques paroles, qu'elle même ne croyait pas...


Soudain, la porte s'ouvrit sur Lysias. Kylee se ressera contre Noah et lui lança un regard meurtrier, le plus meurtrier dont elle était capable. Elle était sur le qui-vive, comme une louve voulant protégé sa progéniture. Sauf que Lysias balança des cables dans la pièce humide et mouillée.


Citation :
"C'est votre jour de chance on dirait... j'ai eu des ordres... bybye.."


Et sur ce, il actionna un bouton. Kylee eut juste le temps de comprendre que tout son corps se paralysa, elle pouvait sentir une brûlure vive dans tout son corps. Sa tête arrivait encore à réagir, mais elle n'arrivait plus à respirer. C'est comme si elle se voyait de façon extérieur. Son corps se contorsionna et ses yeux écarquillaient se fixèrent sur Noah. Soudain tout stoppa et elle se retrouva face contre le sol. Elle peina à rester les yeux ouverts et se mit à maudir ses geoliers qui venait de les électrocuter. Puis ce fut le noir. 


Après un temps incertain, elle se réveilla dans un jumper. Les voix lui intimèrent l'ordre de rester calme, elle eut juste la force de tourner la tête vers Noah qui dormait à point fermé alors qu'un médecin était en train de s'afférer autour de lui. Kylee voulut parler et commença à s'agiter, mais un tranquillisant lui fut administrer au travers de sa perfusion. Elle fronça les sourcils en suivant le chemin de la perfusion et de son fil relié jusque dans sa veine. Connerie ! Et elle ferma les yeux à nouveau.



Arrow Cité
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tu vois ? Ma paranoïa était justifiée...

Revenir en haut Aller en bas
Tu vois ? Ma paranoïa était justifiée...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Il était une fois... Carrefour!
» Le mot que l'on entend beaucoup.....
» Le chat qui n'existait pas...
» Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses [Rochers maudits, Rang D, Qu'importe, Mine powa]
» je croyais que c'était terminer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: A TRAVERS LES GALAXIES :: Autres planètes-
Sauter vers: