Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
♣ Rejoignez nous sur les réseaux sociaux ♣

Partagez|

Confession d'une erreur commise [Kylee/Jenny]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Confession d'une erreur commise [Kylee/Jenny] Lun 19 Déc - 19:48

Kylee n’en revenait toujours pas de l’affront qu’elle venait d’avoir avec John. Cela ne s’était pas du tout passé comme elle l’avait imaginé. Après il fallait s’y attendre, c’était tout de même une erreur que d’avoir caché de telles informations dans son rapport. Pourquoi l’avait-elle fait ? Simplement parce qu’elle s’était dis que de le dire de vive voix serait mieux que par écrit, sauf qu’avant ceci, elle avait privilégié ses soucis personnels… qui avaient durée quelques semaines. Bref, c’était tout, elle assumait, mais ce qu’elle n’assumait pas c’est que John confondent le professionnel et le personnel. Ce n’est pas parce qu’elle avait tardé là-dessus par inexpérience, qu’elle ferait de même dans la vie privée, cela n’avait strictement rien à voir. On est bien deux personnes différentes au champ et à la ville. Bon sauf peut être pour son secret lourd et pesant. D’ailleurs, elle avait bien envie d’oublier tout ce merdier en se prenant une bonne dose ! Non.. c’était mal. Il fallait qu’elle trouve Castiel, lui seul pouvait l’aider quand elle avait ses crises de boulimies.. de droguée. Elle alla droit à ses quartiers et tambourina contre sa porte, mais il n’était pas là et vu que ce Pégasien refusait la technologie, il ne portait certainement pas son oreillette. Misère. Elle se retrouva seul devant sa porte comme une âme en peine avec la terrible envie de faire une connerie qu’elle regretterait par la suite. Elle avait tout de même fait des efforts pour diminuer ses doses et si elle faisait ça, tout serait à recommencer depuis le début. Prenant sur elle-même, Kylee tira une tête à en faire peur, le contre-choc de l’émotion se faisait ressentir. Le stress qu’elle avait eu à cause de John, l’avait plus secoué qu’autre chose. Elle avait peur que son acte ait des conséquences sur leur amitié, sur les relations avec son futur neveu et même la relation entre le militaire et son fiancé. Tout ça à cause d’une erreur. C’est ainsi qu’au détour d’un couloir, elle percuta de plein fouet une personne. Kylee était tellement ailleurs qu’elle n’avait pas fait attention. Mais quand elle entendit un « outch », elle se reprit et pu constater qu’il s’agissait de Jenny. Kylee se mordit la lèvre inférieure et pose aussitôt une main sur son épaule, tandis que l’autre se poser sur son ventre.

« Oh Jenny, je suis tellement tellement désolée »

*Je trouve que tu fais beaucoup de connerie aujourd'hui et que tu t’excuses énormément c'est rare de ta bouche
- Laisse-moi tranquille, j’ai pas la tête à une séance de psychanalyse*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6724
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Confession d'une erreur commise [Kylee/Jenny] Lun 19 Déc - 20:00

Jenny se remettait tout doucement de sa mésaventure météorologique. L’obstétricien l’avait rassuré sur son hématome placentaire, ce dernier se résorbait et d’ici un ou deux jours, il n’y aurait plus de risque. Maintenant qu’elle pouvait à nouveau gambader, Jenny ne s’était pas fait prier. A 15h après une sieste réparatrice, elle se leva fraîche et pimpante. Mégane n’allait pas tarder à sortir de l’école et pour une fois qu’elle avait le temps, elle avait prévu d’aller la rechercher. Cela lui ferait sans doute plaisir et puis autant profiter de son arrêt maladie. Prenant son I-Pod, elle mit les écouteurs à fond et sortie des quartiers. La musique « over and over » de Three Days Grace tournait en boucle, vu que cela était sa chanson du moment. Jenny se laissa enivré et ferma les yeux un court instant pour inspirer et profiter, sauf que, sur cette cité, il ne fallait jamais faire ce genre de chose. Moins d’un quart de seconde plus tard, elle percuta une jeune femme au long cheveux châtain clair. La scientifique fut quelque peu déséquilibré, encore heureux qu’elle avait eu le reflexe de protéger son ventre.

« Wow easy !…… Kylee ? »

Durant une fraction de seconde, elle put voir l’horreur dans les yeux de la neurologue, avant que celle-ci ne se confonde en excuse avant de fondre sur elle pour la soutenir, posant une de ses mains sur son ventre. A sa première grossesse, elle l’aurait certainement envoyé boulet car Jenny n’aimait pas ce genre de chose, mais pour Kylee c’était différent. Avec un petit sourire, elle le rassura et la repoussa gentillement.

« C’est bon, y’a pas de mal, je ne suis pas tombée. »

Fronce les sourcils en la détaillant du regard, à cette heure, elle n’était pas à l’infirmerie, elle n’avait pas sa blouse et de sur-croix on aurait dit qu’elle venait de voir un fantôme. Jenny posa sa main sous son beudon pour le masser. Le percutement avait réveiller une petite douleur, mais cela passerai rapidement.

« Tu es sûr que ça va ? Tu es un peu pâle. »

En entendant la réponse de la jeune femme, c’est-à-dire le silence doublé d’un soupir, elle sût que quelque chose clochait et elle ferait une piètre amie si elle ne s’intéressait pas à son problème. Jenny finit par lui prendre la main et lui jeta son regard autoritaire de maman pas contente. Elle lui lança un « allez viens » et l’emmena sur un petit banc qui donnait sur une baie vitrée où l’on pouvait voir les flancs de la cité.

« Tu ne t’en iras pas avant de m’avoir dit ce qu’il se passe dans ta tête. Et ne me ment pas j’ai de l’expérience pour voir lorsque les gens mentent ou essaye de me mener en bateau. Si tu savais le nombre de fois où j’ai coincé John.. Allez, ça ne doit pas être si terrible que ça, ça concerne Noah ? » se hasarda-t-elle à dire avant de poser une main sur son genoux, en guise de réconfort et pour l’inciter à se confier.

..................................................

 

Pour le fantasme de mon tortionnaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Confession d'une erreur commise [Kylee/Jenny] Mer 21 Déc - 16:56

« Oui mais je suis vraiment distraite… Donc c’est la mienne.. je suis désolée mon futur petit neveu » dit-elle en se penchant légèrement sur le ventre de la jeune femme pour s’adresser au bébé. Kylee caressa du pouce le ventre de son amie, les joues pourpres par sa maladresse. Il fallait dire que Jenny était encore en rétablissement et que si jamais elle causait d’autres soucis, surtout Mme Sheppard, John ne la raterait pas ce coup-ci. D’une mine contrite, elle retira sa main à la demande silencieuse de la Canadienne. D’apparence, la neurologue était l’ombre d’elle-même, le regard un peu vide, elle tenta de faire bonne figure, mais Jenny était tel un aigle qui guettait sa proie très haut dans le ciel. A sa question sur comment elle allait, ses prunelles noisettes rencontrèrent celle de la scientifique. Kylee avait l’impression de passer au scanner.. visuel. Non mais oh ! d’habitude, c’était elle qui faisait ce genre de chose, elle était médecin !.. sauf que là, elle ressemblait plus à une loque. John lui avait vidé toute énergie et elle broyait du noir.

« Rien du tout, qu’est-ce qu’il te fait dire ça » lança-t-elle avec le plus d’aplomb, qu’elle pouvait encore avoir. Mouais, son action avait fait l’effet d’un pétard mouillé car Jenny la prit par la main, la tirant pour qu’elle la suive.

« Hey… Jenny… (petit rire).. Arrête tout va bien, je t’assure, je suis juste fatiguée. Et là, j’ai l’impression d’être Mégane qui a fait une bêtise »

Jenny la fit asseoir promptement sur le premier banc qui se trouvait sur leur chemin. Oookay ! Elle se sentait vraiment prise en faute et ce sentiment lui était familier, car c’était le second de la journée. Son regard dériva sur la jeune femme avant de se perdre à travers la baie vitrée sur l’horizon.

Citation :
« Tu ne t’en iras pas avant de m’avoir dit ce qu’il se passe dans ta tête. Et ne me ment pas j’ai de l’expérience pour voir lorsque les gens mentent ou essaye de me mener en bateau. Si tu savais le nombre de fois où j’ai coincé John.. Allez, ça ne doit pas être si terrible que ça, ça concerne Noah ? »

Kylee eut un petit rictus en coin… était-elle si transparente que cela, aussi lisible que dans un livre ouvert.. Peut-être, ce n’était pas sa journée, mais alors vraiment pas. Et puis comment lui expliquer ? A part lui dire que la 2ème personnes qu’elle exécre le plus après ce psychopathe enfermait dans les sous-sols de la cité était bel et bien vivant. Celui qui avait mutilé sa petite fille. Une boule se créa dans sa gorge, elle avait du mal à dire quoique ce soit. Puis Jenny posa une main sur son genou. Kylee sentit un frisson parcourir son échine.. Non, elle était trop.. bienveillante à son égard.

**Allez, il faut lui dire et crever l’abcès, sinon elle va te cuisiner et puis c’est ton amie, non ?
- Ahah ! John aussi est mon ami, enfin était.. j’en sais rien en fait**

Après une profonde inspiration, elle releva son regard teinté d’un voile brillant sur le ventre de son amie qui abritait la vie et remonta vers la mère.

« Je sais pas par où commencer.. mais ce n’est pas en rapport avec Noah..C’est autre chose qui me perturbe… et je ne sais pas comment te le dire sans que… sans que »

*… je perde peut-être ton amitié*

Avec les encouragements de la scientifique, Kylee se lança non sans lui lancer un regard peiné d’avance.

« Je sors d’une entrevue avec ton mari et.. ça ne s’est pas trop bien passé.. Je… J’ai caché un élément clé lors de mon dernier retour de mission.. Je pensais bien faire, car je me disais que ce genre de chose n’est pas apprendre par papier mais de vive voix. Mais les événements on fait que je me suis plus concentrée sur moi-même.. Car.. Car, je le devais.. »

*ne repense pas à ça, crache le morceau
-t’es marrante toi !*

Quand Jenny lui posa la question si cela avait un rapport avec la mission où elle s’était faite enlever elle et Noah par les Geniis, son voile monta en intensité. Elle acquiesçât d’un signe de tête.

« J’ai été forcé à faire des choses… Dont une qui a mis John en colère… (blanc et se lance, de toute façon, ça passé ou ça cassé). J’ai été contrainte entre chose de soigner Kolya, de lui faire un check up complet. Il n’est pas mort comme on a cru lors de la mission sauvetage pour Mégane.. Cet ordure et bel et bien vivant, mal en point, mais vivant et… (souffle en dérivant le regard, fixant un point sur le sol) il est en train de construire un plan machiavélique et m’a chargé de faire le corbeau de mauvais augure. John est entrée dans une colère noire, je ne l’ai… jamais vu ainsi. Je t’épargne mon éloge quasi funèbre et aussi le fait que je risque de me prendre un blâme par le Dr Weir. Bref je sais que j’ai merdé, j’ai déjà eu la morale, mais si tu as besoin d’extérioriser, je peux encaisser... » dit-elle sans oser la regarder dans les yeux et en triturant ses cuticules sur ses doigts.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6724
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Confession d'une erreur commise [Kylee/Jenny] Jeu 22 Déc - 20:10

Non Kylee n’était pas sa fille, mais une amie qu’elle considérait assez proche et digne de confiance pour lui avoir proposé d’être marraine. Elle ne releva donc pas la réplique hasardeuse de la jeune femme, qui, pour le moment, ressemblait plus à un zombie qu’autre chose. À force d’expérience, la canadienne savait que ce n’était jamais bon d’avoir ce genre de comportement en face de soi. Elle s’assit donc avec elle et lui expliqua ses talents d’analyste et qu’elle était persuadée que Kylee ne jouait pas franc jeu. Quand elle vit son regard se détourner vers l’horizon, Jenny sut qu’elle avait effectivement bien tapé dans le mille. L’astrophysicienne fit de son mieux pour qu’elle se confesse, mais Kylee était bien incapable de parler. Ses traits de visage exprimé un drôle d’air, qu’elle ne connaissait que très peu. Les seules fois où elle avait été ainsi cela avait eu rapport avec Noah. S’était-il passé quelque de grave ? Le rythme cardiaque de la jeune femme augmenta peu à peu et son inquiétude ne fit que grandir quand elle remarqua que Kylee fixé son ventre. Qu… quoi… Etait-elle enceinte ? Et si c’était le cas, Noah l’avait peut-être mal prit ? Non ce n’était pas possible, le connaissant il serait fou de joie.

« Parle Kylee, je ne vais rien te faire, tu peux avoir confiance... »

Quand elle releva enfin son regard flamboyant vers elle, Kylee put voir un certain miroir de sa propre personne sur Jenny, car la scientifique était sensible et en empathie face à son amie en détresse.


Citation :
« Je sais pas par où commencer.. mais ce n’est pas en rapport avec Noah..C’est autre chose qui me perturbe… et je ne sais pas comment te le dire sans que… sans que »

Bon déjà cela n’avait rien à voir avec le médecin.

« Tu m’inquiètes vraiment, s’il te plaît parle-moi.. » dit-elle en lui prenant la main et en la serrant dans les siennes pour l’encourager, toujours attentive à la doctoresse. C’est là qu’elle lui avoua toute l’histoire. Maintenant la scientifique comprenait pourquoi John n’avait pas forcément était tendre avec elle. Le simple mot kolya était parallèle au mot « apocalypse » pour son époux. Il avait tellement souffert psychologiquement et physiquement à cause de cet homme, il avait failli y laisser la vie plus d’une fois… Ca et que l’information arrive en retard, par une personne de confiance pour le couple, Jenny pouvait concevoir qu’il ait pété une durite. Il était patient et calme, mais pour ce genre de sujet, la scientifique savait que garder son sang froid n’était pas son fort. Elle lâcha la main de Kylee, et s’accrocha aux rebords du banc, fixant le sol. Elle était prise par un étrange sentiment et ressentait son être se glaçait, sa peau frémir et se transformer en chair de poule. Elle ferma les yeux et inspira.. Cela ne présagé bien plus. Il ne fallait pas oublié qu’il s’était allié avec cet être abjecte qu’était Sylas. Planifiait-il une mission de sauvetage ? Viendrait-il à nouveau sur la cité ? Non c’était impossible.. Quoique.. le défaut de sécurité d’Atlantis avait déjà  été révélé par le passé. Doucement Jenny eut une boule à l’estomac. C’était inconcevable pour elle. Trop d’images et de penser lui passèrent en tête. Oui, on pouvait dire que Jenny avait peur. Elle qui se ventait de dominer son angoisse vis-à-vis de Sylas, cela était un faux semblant. Sans doute était-elle plus craintive que d’habitude du fait qu’elle était enceinte et fragile ; mais la menace Kolya ne lui disait rien qui vaille. Jenny n’avait pas besoin d’en savoir d’avantage, elle verrait avec son mari qui elle en était sûr était parti voir leur rat de compagnie au sous-sol, elle en mettrait sa main à couper. Il représentait la seule personne sur qui il pouvait passer ses nerfs et cela n’était pas difficile. Cependant il fallait agir par ordre de priorité. Kylee avait besoin d’elle à cet instant précis. Le discours qu’elle avait tenu l’avait fait tiquer.

Citation :
« Je t’épargne mon éloge quasi funèbre et aussi le fait que je risque de me prendre un blâme par le Dr Weir. Bref je sais que j’ai merdé, j’ai déjà eu la morale, mais si tu as besoin d’extérioriser, je peux encaisser... »

Jenny secoua la tête et se tourna vers Kylee.

« Regarde-moi… Tu ne pouvais rien faire d’autre à ce moment-là. Ce qui a mis en colère John ce ne sont pas tes propos, du moins pas totalement, mais le fait que tu es attendu pour lui dire. C’est exactement ça qui l’a mis hors de lui. Je crois que c’est la seule chose qui peut le mettre hors de contrôle, c’est se sentir léser par des personnes en qui il accorde une certaine estime. Une guerre psychologique...est le point faible de John...surtout quand cela vient de ses proches.. il t'apprécies à ta juste valeur, mais maintenant tu l'as mis entre deux feu.. entre son amitié pour toi et ses responsabilités."

Blanc.

"Mais il faut que tu saches qu’il peut avoir des réactions impulsives, surtout vis-à-vis d’Acastus. Et tu n’as rien à te reprocher, moi aussi j’ai déjà omis certaines informations par le passé, quand j’en étais qu’au début de mes missions off world. Nous ne sommes pas militaires Kylee et nous n’avons pas été entraînés à réagir sous la torture. »

Oui Jenny glissait vers ce sujet pour une bonne raison et à chacun de ses mots, elle analysait les traits de visage de Kylee, pour voir si ses doutes se confirmaient.

« Je sais que lorsque l’on est enfermée dans une cellule, le temps s’arrête, on a peur et on tout ce que l’on veut c’est éviter d’accumuler les ennuis.. Alors si en plus des ordures débarquent pour nous faire du mal, commettre des actes.. répréhensibles qui peut toucher jusqu’à notre… sensibilité. Il est normal de craquer. C’est humain. »

En voyant les yeux de Kylee se brouiller de larmes, elle marqua une pause et inspira avant de s’humecter les lèvres.

« Tu as dis que tu avais été obligé de faire certaine chose, mais est-ce que tu as été obligé de… »

Jenny marqua une pause, Kylee ne bronchait pas, mais pour la première fois depuis le temps qu’elle la connaissait, elle put lire en elle comme dans un livre ouvert. Oh non.. Durant un court laps de temps, les souvenirs d’une cellule crasseuse lui revinrent en mémoire. Une histoire similaire à la dernière mission de Noah et Kylee. Elle avait été abusée, sexuellement parlant, pas d’acte en lui-même, mais un homme pouvait s’immiscer dans l’intimité d’une femme de bien des manières. Ce n’était pas le genre de confidences difficile mais elle se voyait en la doctoresse et elle aurait préféré se rapprocher plus d’elle, d’une autre façon. Alors peut-être qu'elle se trompait sur toute la ligne, mais son amie avait l'ensemble des symptômes. Au risque de faire un transfert ou de passer pour une folle, il fallait qu'elle lui dise certaines choses qui pourrait l'aider.

« Oh Kylee… Je.. Je sais… Comme ça peut être dure à se supporter et à se regarder dans un miroir.. Cela mettra du.. du temps à se dissiper, mais crois-moi tu y arriveras. Tu es l’une des personne les plus forte que je connaisse… Il faut juste que tu acceptes de te faire aider, même si tu crois que c’est une mauvaise idée de parler de choses cruciales avec un inconnu.. Ca m’avait aidé.. » dit-elle avant de lever une main vers Kylee pour lui presser le bras. Elle lui fit un sourire compatissant, puis lui remit une mèche de cheveux en place, comme une mère le ferait avec sa fille. Si une personne pourrait comprendre Kylee, c’était sans doute à cet instant précis la scientifique.

..................................................

 

Pour le fantasme de mon tortionnaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Confession d'une erreur commise [Kylee/Jenny] Lun 9 Jan - 19:58

Kylee voulait lui parler, voulait se confier, voulait se décharger mais quelque chose lui barrait la gorge. Plus le temps passé depuis l'entretien avec John, plus elle culpabilisait et se sentait une moins que rien d'avoir osé cacher ce genre d'information. La neurologue s'en rendait vraiment compte maintenant (tu vois dans l'état que tu me l'as mise!). Son amie était une oreille attentive, mais il était difficile de lui dire de but en blanc que l'un des ennemis Sheppard était en vie et qu'il complotait contre les atlantes et surtout contre eux... Qui le savait après tout ? Quand Jenny lui prit la main avec inquiètude, elle se mordit la lèvre inférieure et se maudit, avant de doucement commencer à s'ouvrir lui expliquant de A à Z ce qui s'était passé. Plus elle lui racontait, plus Jenny dépérissait à vu d'oeil. Le contre coup était certainement le plus dur. La jeune femme délaissa sa main pour se pencher légèrement à l'avant, se cramponnant aux bords du banc. Elle allait quand même pas vomir ou pire, accoucher ici ! Quoique elle préférait de loin la 1er option. Kylee souffla un "so sorry", croyant que Jenny allait la lapider sur place, mais quand cette dernière releva son minois, ce ne fut pas le regard auquel elle s'attendait. En effet la scientifique avait un regard douloureux, ses prunelles noisettes luisaient comme un crépuscule de lune sur un lac, mais il y avait aussi une pointe de détermination, comme quelqu'un qui avait quelque chose derrière la tête. Sauf que là, elle était bien incapable de savoir à quoi elle pouvait penser, loin de connaître tout les darks secrets des Sheppard.

Citation :
« Regarde-moi… Tu ne pouvais rien faire d’autre à ce moment-là. Ce qui a mis en colère John ce ne sont pas tes propos, du moins pas totalement, mais le fait que tu es attendu pour lui dire. C’est exactement ça qui l’a mis hors de lui. Je crois que c’est la seule chose qui peut le mettre hors de contrôle, c’est se sentir léser par des personnes en qui il accorde une certaine estime. Une guerre psychologique...est le point faible de John...surtout quand cela vient de ses proches.. il t'apprécies à ta juste valeur, mais maintenant tu l'as mis entre deux feu.. entre son amitié pour toi et ses responsabilités."

Ainsi donc, il ne supportait tout simplement pas le mensonge.. ce n'était pas un scoop. Il fallait dire qu'elle avait bien merdé, mais ce qui était fait était fait, elle ne pourrait changer le passé. Toutefois la suite des paroles de Jenny lui firent plus échos, Kylee comprenait petit à petit que la colère et les actes de John n'avaient été régis que par sa haine viscérale contre ce Genii... C'était un maigre lot de consolation, mais c'était toujours ça. Elle lança un "si peu" quand Jenny évoqua ses réactions impulsives.

"Avoir le cul entre deux chaises n'est jamais plaisant, mais je ne l'ai nullement empêché d'aller en parler à Weir. Comme je lui ai dis, j'assume mes erreurs.. j'espère simplement maintenant qu'il arrivera à me pardonner, je ne voulais pas le mettre dans l'embarras, mais ce qu'il m'a dit... il ne me fait plus confiance Jenny.."

Elle eut un rictus avant d'avoir un rire sans conviction.

"Je crois que c'est ça qui me fait le plus mal. Décevoir les gens que j'apprécie.. mais c'est dans la continuité de ma pauvre vie. Tu as peut être fait le même type d'erreurs que moi, mais Jenny regarde toi... vos rapport n'ont jamais été celui d'un chef et d'un subalterne standard, tu est devenue sa petite amie, puis sa femme, et tu es la mère de ses enfants. Y'a pas plus solide comme lien, enfin je crois.. moi je ne suis que la pauvre idiote sur qui il est facile de passer ses nerfs.. Mais t'inquiètes pas, j'ai eu de l'entrainement avec ma mère je m'en remettrais.."

Kylee renifla... nonn, nonnn ! elle ne pleurait pas voyons.. elle était juste dépité par la situation.. Ce n'était pas comparable avec le passé de Jenny. Mais contre toute attente, Jenny passa sur un sujet plus sensible pour la jeune femme. Sa séquestration avec ce pervers, narcissique, comme elle les attirait toujours. Mais où... où voulait-elle en venir ? La faire déculpabiliser sur le fait qu'elle avait perdu ses moyens et que c'était pour cela qu'elle avait révélé des informations cruciales sur Atlantis ? Mais chacun de ses mots étaient choisis avec soin "toucher", "sensibilité".. Merde elle nous faisait quoi là ? Mentalist ? Sans le vouloir Jenny de toucher une corde sensible chez la junkie.

Citation :
« Tu as dis que tu avais été obligé de faire certaine chose, mais est-ce que tu as été obligé de… »
Kylee lui fit les gros yeux, confuse, surprise. Le sous entendu était trop gros pour n'être qu'une simple coincidence. Pourtant elle n'en n'avait parlé à personne, à part Noah et John et John n'avait pas pu la mettre au courant en aussi peu de temps. Putain ! ça faisait vraiment chier !!! Elle n'était pas le genre de fille à se laisser lire en elle comme dans un livre. Partagé entre tristesse et colère, elle détourna le regard, ayant honte d'elle même mais surtout en colère contre tout ce qui se passait, présent comme passé.

Citation :
« Oh Kylee… Je.. Je sais… Comme ça peut être dure à se supporter et à se regarder dans un miroir.. Cela mettra du.. du temps à se dissiper, mais crois-moi tu y arriveras. Tu es l’une des personne les plus forte que je connaisse… Il faut juste que tu acceptes de te faire aider, même si tu crois que c’est une mauvaise idée de parler de choses cruciales avec un inconnu.. Ca m’avait aidé.. »

Kylee tiqua... écartant volontairement de ses pensées l'idée de se faire aider, car de toute manière c'était déjà le cas. Quand Jenny lui remit une mèche de cheveux, elle ferma les yeux étant parcouru d'un doux frisson. Bien souvent c'était Noah qui faisait ce genre de chose. Elle avait d'ailleurs appris ce sentiment de bien être qui découle de ce geste grâce à lui. Comment Jenny pouvait ne pas lui en vouloir et lui vouloir du bien après ce qu'elle avait dit. Doucement mais surement elle se pencha sur le côté pour poser sa tête sur son épaule. Chose inédite chez la doctoresse: se laisser aller avec une/un ami.


"Comment ça se fait ? Comment ça se fait que tu ne me detestes pas ou que tu n'es pas envie de me mettre une mandale, bien méritée, comme on a pu me le suggérer ?"

Elle enfonça sa tête un peu plus dans le creux du cou de la jeune femme, observant son ventre rebondi.

"J'espère que tu me pardonnes..."

Puis ne souhaitant faire dans le mélodramatique, elle finit par se redresser et passa ses mains sur ses yeux pour se reprendre. Elle eut un sourire à la réponse de la jeune femme, décidément, Jenny et John était bien différent. Jenny était la brise, l'océan, un couché de soleil, tandis que John se révélait vite être un typhon, un volcan, une tornade de force IV. Au bout d'un long moment de silence, elle regarda dans les yeux de son amie avec un sourire, sincère, cette fois-ci, mais à la fois triste.

"Quand tu m'as dis que tu savais ce que je pouvais ressentir.. cela veut bien dire ce que je pense que cela veut dire ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6724
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Confession d'une erreur commise [Kylee/Jenny] Dim 12 Fév - 21:24

Citation :
"J'espère simplement maintenant qu'il arrivera à me pardonner […] tu as peut être fait le même type d'erreurs que moi, mais Jenny regarde toi... vos rapports n'ont jamais été celui d'un chef et d'un subalterne standard, tu es devenue sa petite amie, puis sa femme, et tu es la mère de ses enfants. Y'a pas plus solide comme lien, enfin je crois.. moi je ne suis que la pauvre idiote sur qui il est facile de passer ses nerfs.. Mais t'inquiètes pas, j'ai eu de l'entrainement avec ma mère je m'en remettrais.."

La jeune femme l’écouta énoncer des faits tout à fait tangible, là-dessus, Jenny ne put répliquer.. il était vrai qu’elle et John n’avait jamais eu de simple relation de travail. Peut être au début, mais cela faisait tellement longtemps qu’ils étaient ensemble maintenant que Jenny ne s’en souvenait plus. Dire que c’est elle qui avait commencé à lui faire la cour… et voilà où ils en étaient. Cela avait laissé quelque pass droit, car John avait déjà fait bon nombre « d’erreurs » et franchi plusieurs interdits pour venir sauver Jenny lorsqu’elle avait été en danger. A l’inverse, Jenny avait déjà délivré plusieurs informations à l’ennemi pour tenter de sauver son Americain préféré. La scientifique sortit de ses pensées pour tenter de se reconcentrer sur Kylee qui était en train de se dénigrer à 300%. Noah lui avait déjà raconté cette facette de sa personnalité, comme quoi elle avait cette fichu tendance à s’auto détruire psychologiquement parlant, mais cela était bien vrai. Derrière sa langue bien pendue se cacher en réalité une personne peu sûre d’elle. Kylee avait définitivement ce petit côté fragile, mais qui ne l’avait pas ?

« Ne dit pas ça.. ta vie n’es pas pauvre, elle est riche des rencontres que tu as faite et tu t’es construit aussi quelque chose de solide. Tu sais John peut paraître froid, mais il t’aime bien.. Laisse-le avaler cette gélule et je lui parlerais… »

Pour finir la Canadienne dériva petit à petit, sur quelque chose qu’elle avait repérer dans les dires de la jeune femme. Quelque chose s’était passé dans ces cellules Genii, elle en mettrait ses mains à couper. Doucement, elle essaya d’entrer dans le vif du sujet de façon subtile mais assez clairement pour que Kylee comprenne là où elle voulait en venir. Au pire elle risquait juste de se faire envoyer sur les roses si elle se trompait et Jenny aurait préféré… Car à observer comment la doctoresse réagissait, elle avait bien tapé en plein dans le mille. Kylee était en train de se renfermer sur elle-même, son regard était brillant et ses traits de visage douloureux. Durant une fraction de seconde, le cœur de Jenny se comprima et elle tenta de la réconforter par une caresse sur ses cheveux. C’était un geste qu’elle avait souvent pour Mégane quand elle n’allait pas bien et son instinct de maman reprenait le dessus à cet instant précis. Sauf qu’elle fut des plus étonnée quand Kylee se pencha vers elle pour poser sa tête sur son épaule. C’était étrange, mais dans le bon sens, au moins cela voulait dire qu’elle savait se reposer sur quelqu’un. D’un petit sourire, elle enlaça son amie, posant sa main sur tête pour continuer son geste.

Citation :
"Comment ça se fait ? Comment ça se fait que tu ne me détestes pas ou que tu n'es pas envie de me mettre une mandale, bien méritée, comme on a pu me le suggérer ?  J'espère que tu me pardonnes..."

Hein ? Comment ça comme on lui a suggéré ? John n’avait tout de même pas… Ohhh !! Ca, ça n’allait pas passer comme une lettre à la poste, elle allait régler quelques points avec lui et ça tombait bien car de ce qu’elle avait appris aussi il y’a quelques jours, cela allait en rajouter une couche. A savoir que Mr Sheppard avait été parlé à Rodney pour l’affecté à moins de mission de découverte en zones inexplorées car depuis l’incident qu’elle avait eu avec le bébé, Môsieur se montrait trop protecteur. Il allait en voir de ça..

« Contrairement à John, je tourne 7 fois ma langue dans ma bouche avant de parler… du moins avec ceux qui me sont proches. Je ne te déteste pas car tu as fais ce qu’il te semblait être juste pour sauver Noah, je l’ai fais un nombre incalculable de fois. Néanmoins il n’avait pas à te parler comme ça… »

Elle la laissa se redresser.

Citation :
"Quand tu m'as dis que tu savais ce que je pouvais ressentir.. cela veut bien dire ce que je pense que cela veut dire ?"
Jenny ravala sa salive et baissa le regard un instant. Elle ferma les yeux instant se remémorant un semblant de souvenir qu’elle avait réussi à enfuir bien au fond d’elle. Ce genre de souvenir que l’on verrouille pour éviter qu’il revienne à la surface. Au final elle acquièscat d’un signe de tête et un sourire triste.

« C’est pour ça que j’ai su.. j’ai été à ta place il y’a quelques années et je sais ce que l’on ressent, ce que l’on pense que les autres croient.. C’est juste ignoble, mais il faut pouvoir s’en relever.. même si le chemin peut être long. Reprendre du poil de la bête et accepter de se faire aider est la clé, que cela soit par un professionnel ou bien des amis. Sache que je serais à ton écoute si tu le souhaites… ma porte t’es ouverte 24h/24.. Mais je ne veux plus voir cet air de fantôme sur ton visage.. pas pour ça et encore moins à cause de notre cher responsable.. je vais aller lui régler ses pendules et toi ma chérie, tu vas rentrer te faire couler un bon bain et demander à Noah qu’il passe sa soirée avec toi. »

Sur ce, elle se leva et tendit la main à Kylee pour qu’elle en fasse de même. Tout deux firent un bout de chemin ensemble et se séparèrent non sans que Jenny se soit assuré que Kylee aille mieux, dans la limite du possible.

Arrow

..................................................

 

Pour le fantasme de mon tortionnaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kylee Knightley
Latex Lady

Latex Lady

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 1065
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Confession d'une erreur commise [Kylee/Jenny] Mer 15 Fév - 19:17

Tout en se reposant sur l'épaule de son amie, Kylee poussa un long soupir d'exaspération.. Les paroles de la future mère lui faisait du bien, sa voix était douce, ses paroles pleines de sens, mais le fait de savoir que John "l'aimait bien" lui faisait une belle jambe... Ce qu'elle voulait c'est retourner en arrière et peut être lui dire plus tôt, cela lui aurait éviter de perdre une possible amitié, qui avait été plutôt longue à se nouer. C'est alors que la doctoresse lui demanda pourquoi elle n'était pas furieuse contre elle.

« Contrairement à John, je tourne 7 fois ma langue dans ma bouche avant de parler… du moins avec ceux qui me sont proches. Je ne te déteste pas car tu as fais ce qu’il te semblait être juste pour sauver Noah, je l’ai fais un nombre incalculable de fois. Néanmoins il n’avait pas à te parler comme ça… »

En se redressant, Kylee fixa son regard dans celui de la jeune femme, ses prunelles noisettes exprimait de la compassion, mais aussi une colère sous-jacente qui ne lui était pas destiner. Oh, Oh, ça sentait le roussi pour les Sheppard.. C'était bien la dernière chose que Kylee voulait, créer une dispute de couple à cause d'elle entre ses amis. Pour le coup, John allait vraiment mettre en application sa menace et venir la descendre pendant qu'elle dormirait... C'est qu'il faisait peur Mr Sheppard quand il vous regardait de toute sa hauteur avec un regard furibond ! La jeune femme préféra donc changer de sujet et lui demanda comment elle avait su pour ses... attouchements. C'est alors qu'elle lui expliqua l'impensable.. Alors comme ça Jenny avait eu aussi son lot de mauvaise surprise. Au final que ce soit Pégase ou bien la Voie Lactée, la Terre ou une planète aliens, les hommes étaient tous les mêmes.. C'en était ecoeurant.. Kylee posa juste une main sur celle de Jenny en retour, laissant passer un message silencieux de soutien. Mais contre toute attente, elle fut étonnée des "réprimandes" quelques peu autoritaire - et pourtant pour son bien - de la part de la scientifique. Alors qu'elles se levaient toutes les deux, elle eut un pseudo sourire:

"Ok chef... j'obéirais à vos ordres... de toute façon j'ai besoin d'une bonne douche... Jenny merci encore de m'avoir écouter.. Ca m'a fait du bien d'avoir une oreille attentive après... ce qui s'est passé..."

Alors que Jenny partait devant après un sourire, elle l'interpella à nouveau:

"Euh Jenny !... S'il te plait, ne vous engueulez pas à cause de moi, j'en ai assez fais comme ça.."

Elle arqua néanmoins à un sourcil interrogateur à son amie qui lui souriait de façon étrange.

"Mais ne t'inquiètes pas, je vais chercher Mégane à la sortie de l'école... je ne compte nullement hausser le ton... du moins pas d'ici quelques heures et seulement si cela est nécessaire... comme tu l'as dis... je ne suis pas John... Sois rassurée"

Après un clin d'oeil, elle partit. Kylee resta immobile dans le couloir... rentrer à ses quartiers et retrouver Cookie la tentait bien, mais elle se laissa entraîner par le petit diable posé sur son épaule gauche. Un jour il faudrait qu'elle apprenne à lutter contre lui et ses mauvaises influences.

Arrow Bureau de Noah - Infirmerie
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Confession d'une erreur commise [Kylee/Jenny]

Revenir en haut Aller en bas
Confession d'une erreur commise [Kylee/Jenny]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» marc, mon ami, tu as commis une erreur:::
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]
» Des missiles nucléaires volent ils par erreur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: ATLANTIS, GALAXIE DE PEGASE :: Secteur Tactique :: Couloirs-
Sauter vers: