Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...

Partagez|

Give me some Oxygen !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6686
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Give me some Oxygen ! Jeu 19 Jan - 23:17

La Canadienne avait pris une journée de repos ce jour pour plusieurs raisons. De une parce qu’elle avait eu un examen médical important qui lui avait pris 2 bonnes heures et de deux parce que Mckay devait avoir ses règles en ce moment. Il était son ami et bien souvent elle faisait avec, mais il avait le don de lancer des piques vexantes sans s’en rendre compte. Ce genre de comportement pouvait parfois la mettre hors d’elle ces derniers temps. Sans doute les hormones, elle passait du rire aux larmes, de la joie à l’agacement en un rien de temps. Jenny avait donc décidé de travailler sur son projet, elle était passé en coupe vent aux laboratoires et était passé devant Rodney sans même lui dire bonjour. Ainsi elle avait pu avoir le plaisir de le voir se renfrogner, mais il n’avait pas osé broncher. Bonne chose non ? Elle avait donc pris sa tablette tactile et s’était dirigée vers la salle de détente. De là elle avait travaillait une bonne petite heure dans l’un des petits coins aménagés en salon comme il y avait beaucoup en salle de détente. Des mesures, des graphiques, diagrammes, des équations et beaucoup de chiffre pour une personne lambda qui se pencherait sur sa tablette, mais pour la jeune femme toutes les connexions se faisaient et elle avançait doucement mais surement. Sauf qu’à avoir la tête baissée, elle attrapa vite mal la nuque et le haut de son dos. Jenny eut un léger rictus et mouva ses épaules pour se soulager en vain. Une pause s’imposée ! Jenny posa sa tablette sur le rebord du canapé et se dirigea vers le bar de fortune. Le barman vit arrivé la jeune femme enceinte et tiqua sur son ventre arrondi.

« Pas de bière pour Madame… »

Jenny haussa un sourcil, quelle analyse… Elle eut un petit sourire en coin, voulant jouer de la situation.

« Détrompez-vous… je le pourrais, mais voyez-vous je suis plus Gin Tonic et jägerbomb » dit-elle en s’accoudant sur le rebord du bar. En voyant la tête surprise du jeune homme, elle roula des yeux avant de tapoter de sa main le comptoir.

« Vous avez peut être une perspicacité à toute épreuve, mais en second degré, vous êtes aussi nul qu’un manche à balai. Une limonade, bien fraîche ! » ordonna-t-elle sans un s’il vous plait, il ne l’avait pas mérité de toute façon. Quelques minutes plus tard, elle quitta le bar et rejoignit son divan avec cette fameuse démarche que toutes les femmes enceintes ont. La démarche cowboy comme pouvait l’appeler son militaire de mari. Toujours le mot pour rire celui là ! Elle s’assit doucement et se posa tranquillement après avoir posé son verre sur la table basse ou quelques magasines étaient présent. Bien elle pouvait continuer, mais elle ajouta un casque qu’elle relia à la tablette. Travailler en musique c’était mieux. Et ça l’était d’autant mieux quand on allongé ses jambes sur le canapé pour être mise assise, mi-allongé. Durant une heure elle travailla en bougeant légèrement sa tête au rythme de la musique de temps à autre. Des dizaines d’équations plus tard, un album de Skillet terminé et un verre vide sur la table, la jeune femme était hyper concentré jusqu’à ce qu’une main vienne se poser sur son épaule. La responsable scientifique en second eut un sursaut du diable et se redressa en retirant son casque, une main posée sur le cœur.

« Mais vous êtes pas bien ou quoi !?! J’ai failli faire un infractus !» dit-elle encore un peu apeuré avant de le détaillé du regard, sourcil froncés. Des boots, un treillis et une veste en cuir.. un militaire… avec un large sourire…. il vint s’asseoir sur le fauteuil d’à côté déposant une nouvelle limonade. Quand à lui, il but une gorgée de sa bière. Jenny le regarda dédaigneusement, n’haussant qu’un faible sourcil.

« Major Peterson… je vous ai apporté de quoi vous raffraichir.. c’est important de s’hydrater »

Ooook ! de plus en plus bizarre. Jenny se racla la gorge et se remit en position assise, pieds sur le sol.

« Euh.. merci.. il ne fallait pas. Jenny Sheppard, enchantée.» répondit-elle courtoise, bien qu’elle ne voulait qu’une seule c’est qu’il s’en aille.

« Ca me fait plaisir et puis, j’ai cru voir que vous aimiez les bulles et j’aime les femmes pétillantes… je vous observe depuis tout à l’heure et le fait de vous voir travailler et danser sur votre siège comme ça..  bref j’aime les femmes qui ont la peche. » dit-il en la dévorant du regard et en passant un pouce sur ses lèvres sans sourciller.

*O_O oh my god, ce mec est timbré en plus il porte le nom de Peterson et j’aime pas trop ça
- ça c’est une coincidence, par contre le fait qu’il te stalke depuis tout à l’heure ça c’est flippant*

Encore mi-amusée, mi-choquée, elle eut un rire géné et but quelques gorgées de limonade.

*Alors toi ma belle t’es rouillé en matière de drague ! Ne jamais accepter ou boire un verre qu’on t’a payé, il va s’imaginer des choses ! ça se trouve y’a du LSD dedans !!*

A sa pensée, elle déglutit bruyamment avant de se reprendre.

« Ne vous etouffez pas, je serais ravi de faire du bouche à bouche sur ses lèvres pulpeuses »

Bon ok là c’était trop ! le regard de la jeune femme s’assombrit et elle montra son ventre de femme enceinte de bientôt 5 mois de ses deux mains, avant de tendre sa main gauche pour lui montré ses doigts et notamment l’annulaire où il y’avait son alliance.

« J’espère que vous me comprenez Major ? »

« Non du tout, je ne vois pas en quoi c’est embarassant »

Jenny n’en croyait pas ses oreilles, il avait du culot celui là et il avait la particularité d’être aussi tenace qu’un chewing gum sous une semelle de chaussure.

« Bon ok, écoutez moi… Uno, vous ne m’intéressez pas du tout, vous n’êtes pas mon genre. Secondo : vous avez vraiment de la merde dans les yeux pour voir que je ne suis pas libre du tout ! ça se voit non ?? Trois : si vous ne voulez pas avoir d’ennuis je vous conseille de vous renseigner sur le nom Sheppard, ça pourrait vous être utile, croyez-moi ! »

*Non mais Jenny ce mec, c’est le genre de gros lourd qui s’en tape du statut, il veut juste tremper son biscuit et il à l’air d’aimer les M.I.L.F !*

Et sa conscience était tellement proche de la vérité !

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oliver D. Drake
Informaticien
Informaticien

Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 42
Localisation : Là où tu ne m'attends pas

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Give me some Oxygen ! Ven 20 Jan - 19:04

Oliver avait eu droit à un jour de repos, ce n’était pas du luxe à force de travailler il fallait bien se détendre un peu de temps en temps. Il s’était plutôt bien intégré dans la cité depuis deux ans, il avait certaines petites habitudes et son côté plaisantin lui avait permis de mettre à l’aise les autres.
 
Aujourd’hui il avait décidé de bouquiner un peu sur sa tablette en salle de détente il s’était installé tranquillement dans un coin, affalé contre un sofa. Il était dans une position tel qu’on ne pouvait pas le voir en rentrant dans la pièce il fallait vraiment le chercher des yeux, on ne voyait même pas sa tête qui dépassait. Il avait laissé ses cheveux lâchés pour le coup pour les laisser respirer un peu bien qu’il gardait toujours un élastique à son poignet au cas où. Il portait un pantalon noir avec un t-shirt violet assorti à son regard améthyste.

Il avait bien entendu du bruit, une jeune femme était venue s’installer chercher apparemment la paix. Elle ne semblait pas l’avoir remarqué. Il l’avait déjà vu en salle d’embarquement mais ne lui avait jamais parlé, ils n’en avaient pas eu l’occasion mais il ne le ferait pas là non plus. Il sentait bien qu’elle avait besoin de tranquillité et lui aussi. Le jeune homme continua donc sa lecture en se faisant aussi petit que possible alors que les heures passèrent.

Oliver avait remarqué l’arrivé du militaire mais lui ne l’avait pas remarqué non plus. Il faut dire que généralement quand il ne veut pas être vu on ne le voit pas. Par contre il resta attentif à la suite surtout lorsque cet homme alla aborder la jeune femme. Il semblait vouloir la draguer, pourtant il était évident à son ventre de future maman qu’elle n’était pas disponible. Jamais Duo ne comprendrait jamais ce genre de type. Il était en train de lui faire son petit numéro mais Jenny, vu que c’était son prénom apparemment, ne se laissait pas démonter. Elle semblait avoir du caractère oui puisqu’elle était clairement en train de le rembarrer de façon royale. Le jeune homme lui restait attentif prêt à intervenir mais seulement en cas de nécessité absolue. Madame Sheppard semblait tout à fait apte à se défendre seule mais on ne sait jamais avec ce genre de type. D’ailleurs Oliver fit rapidement l’équation le nom de femme mariée de la demoiselle et celui du colonel Sheppard. Le militaire n’avait pas choisi une petite cible il fallait le dire. D’ailleurs il était encore en train d’insister et s’était légèrement rapproché de la jeune femme.
 
« Je n’ai pas peur d’un nom, puis une femme de votre beauté et de votre caractère doit aimer prendre des risques je me trompe ? Alors pourquoi pas avec un autre homme…L’idée du risque de se faire prendre, la montée d’adrénaline. Puis votre mari est toujours très occupé, est ce qu’il répond pleinement à vos attentes dans ce domaine ? Je sais que personnellement je pourrais vous combler et cela malgré votre état. »
 
Il était vraiment lourd celui-là. Oliver n’en croyait pas ses oreilles, il n’avait pas froid aux yeux à moins qu’il ne soit suicidaire. Dans tous les cas il devait vraiment revoir sa technique de drague. Par prudence le technicien posa sa tablette sans faire de bruit, se montrant toujours à l’écoute.
 
« Accordez-moi une nuit et après vous verrez que vous ne pourrez plus vous en passer. »
 
Oliver ne le voyait pas mais il se doutait à l’intonation de la voix de cet homme qu’il devait avoir un sourire des plus malsain à cet instant. Il était prêt à tout pour avoir ce qu’il voulait, l’américain connaissait très bien ce genre de type.  Il en avait rencontré pas mal, ils n’aiment pas qu’on leur dise non et peuvent rapidement se montrer brutaux en cas de rejet. Ils prenaient cela comme un challenge. Duo en avait rencontré pas mal, certains ayant été ainsi avec lui le prenant au début pour une femme mais même en découvrant la vérité certains ne se décourageaient pas pour autant. C’était vraiment affligeant.  Dans tous les cas celui-là avait un grain et pas dans le bon sens il fallait le dire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6686
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Give me some Oxygen ! Dim 22 Jan - 14:17

Citation :
« Je n’ai pas peur d’un nom, puis une femme de votre beauté et de votre caractère doit aimer prendre des risques je me trompe ? Alors pourquoi pas avec un autre homme…L’idée du risque de se faire prendre, la montée d’adrénaline. Puis votre mari est toujours très occupé, est ce qu’il répond pleinement à vos attentes dans ce domaine ? Je sais que personnellement je pourrais vous combler et cela malgré votre état. »

Jenny avait ses yeux qui s'écarquillaient au fur et à mesure du nombre de conneries que ce militaire sortait à la seconde. Avec un peu de chance, il pouvait se faire une place dans le guinness book en établissant un nouveau record. Il avait le diable au corps... La dernière fois qu'un homme avait eu l'audace de lui faire la cour, cela avait été très particulier car il s'agissait du double de John Sheppard, plus communément appelé John Bis, provenant d'une dimension parallèle. Et un homme avec la même tête que son mari... Bref des erreurs avaient pu se passer mais pour cet homme en face d'elle c'était tout à fait différent. Devait-elle l'envoyer balader ? Jouer de la situation ? Se lever et s'en aller ? Après un instant de reflexion, elle s'humecta doucement la lèvre inférieure, tic qu'elle avait pris de son mari. Elle se mit à le regarder avec ses yeux pétillant, croisant ses jambes, les deux mains posées de par en par sur le canapé.

"Si vous saviez comme vous êtes proche de la réalité... Vous avez peut être raison sur le fait que j'aime jouer... parfois jusqu'à me brûler les ailes, c'est mon tempérament. Quel est votre position préférée ? Personnellement j'aime quand c'est un peu... brute, une sorte d'alchimie parfaite entre la main de fer et le gant de velour...."


Oui Jenny jouait, mais ne soyons pas fou, c'était juste pour le voir jubiler, voir cette prunelle dans son regard qui disait "c'est bon elle entre dans mon piège". Sauf que le plus beau moment dans toute cette histoire, c'était bel et bien la chute et ça n'allait pas tardé à sortir.

"Mais quelqu'un de votre prestance ne devrait avoir de soucis à trouver une minette plus... disponible.. J'ai déjà donné ma part avec un homme une fois.. mais cet homme avait la même tête que mon mari.. (petit rire narquois) Dimension parallèle.. Bref je suis navrée de vous dire que vous êtes une pâle copie, même avec votre regard ténébreux et votre coupe à la brosse vous n'arrivez pas à la cheville de votre supérieur.. Car oui le nom Sheppard devrait certainement faire lumière dans votre esprit car il s'agit tout bonnement de votre supérieur hiérachique. Celui qui... si je glisse un mot à votre sujet pourrait très mal le prendre et faire de votre vie sur la cité un enfer... dooonc, je serais vous, j'irais voir ailleurs si j'y suis. Moi et mon bébé avons besoin de repos."

Elle ne l'avait pas lâché des yeux durant tout son speech, savourant le fait qu'il se décompose, bien qu'une once de colère naissait dans ses yeux. Whatever. Jenny n'en n'avait rien à cirer, que pouvait-il faire de toute façon. Avec un air de garce, elle termina sa limonade et lui claque le verre dans sa main avant de faire un signe de ses doigts qui voulait dire "maintenant casse toi !". Ce Major Peterson était en train de bouillir, mais Jenny avait déjà vu pire. Au final cet "altercation" l'avait rendu toute chose, n'étant plus habituée depuis un petit bout de temps à repousser des hommes aussi insistant et dégoûtant de pervertisisme. Pour oublier sa mésaventure, elle reprit sa tablette et lança une playist avant de mettre le casque sur ses oreilles. Elle décida de s'allonger dans le canapé ses deux mains se joignant en coupe sous son ventre. Sauf que la détente fut de courte durée car sa tablette se coupa. Plus de batterie. Great ! Grommelant, la doctoresse se redressa et prit le cable du chargeur. Elle regarda autour d'elle sans faire attention aux personnes autour d'elle et encore moins à Oliver qui était caché derrière sa tablette. Au final, elle se leva, tout le monde occupé les bornes électriques, mais dans le couloir menant au balcon, elle savait qu'il y en avait une. Jenny disparût donc des radars de la salle de détente et.. quelques instants plus tard, ce Major Peterson claqua son verre de whisky sur la table et se leva. Ce dernier n'avait apparemment pas lâcher sa proie des yeux et se dirigea vers la scientifique, à l'abris des regards. 


Jenny n'avait en rien remarqué la personne derrière elle et pour cause, il avait été très discret. Ce n'est qu'en se redressant qu'elle fut plaquée contre le mur, maintenue par ses deux épaules. La future mère hoqueta de surprise et fronça les sourcils en reconnaissant le Major.

"Vous, vous n'êtes qu'une sale putain... Oser m'humilier de la sorte en vous servant et en me menaçant de votre nom, c'est pitoyable. Même pas capable de se défendre toute seule..." souffla-t-il à son visage. A ce moment précis, Jenny vit rouge et elle redressa son genoux pour lui mettre dans son service trois pièce, mais pour qui !!! ce crétin se prenait !!? Mais c'était sans compter sur ses mouvements limités de part son ventre bombé.

"Lâcher moi tout de suite !!"

"Allons, allons, ce n'est pas très prudent de se débattre dans votre état" dit-il en posant une main sur son ventre, pressant dessus pour lui faire peur, la dominer, l'apprivoiser pour qu'elle se montre docile en menaçant son enfant. Au final son autre main, non occupée, alla se mettre sur son cou. Pour le cou, cela calma la jeune femme, elle qui avait eu quelque soucis récemment, cette pression ne lui fit pas du bien. Cet homme était juste fou.

"Vous êtes taré ! (grimace sous sa prise à la gorge). Je vous ai vexé et du coup votre égo de mâle dominant cherche à se rassurer ? c'est vous qui êtes pitoyable ! Ôtez vos sales pattes de mon bébé !"

Cela eut juste pour effet qu'il resserre ses griffes sur sa peau.

"Je serais vous j'aurais l'intelligence de la boucler.. je ne pense pas que mon... supérieur hiérarchique comme vous le dites si bien, apprécierait le fait que vous batifoliez avec ses subalternes. Après tout demander quelle est ma position préférée est assez provoquant, tout comme l'attitude que vous avez eu à mon égard."

"Allez vous faire foutre" lança-t-elle en mettant ses deux mains sur son poignet pour tenter de le faire s'éloigner. Sauf qu'il eut un sourire malsain se peignant sur son visage.

"Cesse donc de me faire bander la sorte, la fille qui me resiste est mon scénario préféré.."

Ni une, ni deux, Peterson plaqua ses lèvres sur celle de la jeune femme. Jenny en resta stupéfaite et se laissa faire, malgré elle, ce dernier s'appuyant de son poids sur elle et surtout.. son ventre...

[HJ: j'ai bien aimé le "ce mec n'avait pas choisi une petite cible" haha, j'adore, ça m'a bien fait rire Smile. J'espère que je t'ai donné matière à t'amuser !]

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oliver D. Drake
Informaticien
Informaticien

Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 42
Localisation : Là où tu ne m'attends pas

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Give me some Oxygen ! Lun 23 Jan - 19:27

La jeune femme avait apparemment réussi à se débrouiller seule pour le coup. Enfin était-ce vraiment la fin de cet échange ? Oliver n’en était pas vraiment certain en voyant le fameux Peterson s’installer au bar pour boire un Whisky. Il était évident qu’il n’allait pas en rester là vu sa façon de faire. Le technicien attrapa alors sa tablette et utilisa le reflet de cette dernière pour regarder un peu ce qui se tramait derrière lui. Parce que se tourner toutes les 2 minutes ça n’a rien de discret et cette fois il avait besoin de voir ce qui se passait et pas que d’entendre.

Il comprit bien vite en voyant Jenny partir vers le balcon mais surtout le militaire la suivre peu de temps après que la situation allait partir en sucette. Bon Oliver il était temps de faire ta bonne action de la journée. Il reposa la tablette et se leva comme si de rien n’était pour se diriger vers le balcon les mains dans les poches. Il prit son temps et pu ainsi écouter l’échange entre les deux protagonistes. Ce type était vraiment un sal porc et le jeune garçon allait adorer le remettre en place.

C’est en voyant le militaire embrasser la scientifique qu’il se décida à intervenir. Ce type était tellement préoccupé par son objectif et l’idée de se faire la jeune femme qu’il n’avait pas entendu venir Oliver. Ce dernier s’approcha et profita de l’effet de surprise pour attraper par le col le militaire et le tirer violemment en arrière ce qui lui fit lâcher sa prise sur Jenny. Il fallait se montrer très rapide et c’est avec une certaine dextérité qu’il attrape le bras du lourdaud pour lui bloquer dans le dos. D’un coup de pied derrière le genou il le fit tomber à terre. Puis Oliver plaça immédiatement son genou dans le bas du dos du type en maintenant son bras dans le dos. De sa main libre il avait récupéré le couteau qu’il cachait toujours sur lui pour le placer au niveau du cou du soldat. L’ancien agent de la confrérie gardait encore la forme et venait de montrer ses talents de combattant. Ses longs cheveux tombaient en cascade autour de lui alors qu’il maintenait Peterson bloqué dans cette position alors qu’Oliver était bien plus fin que lui.
 
« Tu n’as pas entendu ce qu’a dit la dame ? Elle t’a dit non ! Et elle a été clair là-dessus… Si tu veux faire du chantage à quelqu’un assure toi qu’il n’y ait personne d’autre dans la pièce. Je pourrai parfaitement attester des menaces que tu lui as faites et elle ne t’a en rien allumé. Maintenant tu ferais mieux de présenter tes excuses et à vite détaler sinon je te découpe le service trois pièces et je te le fais manger. »

Comme pour appuyer ses dires Oliver appuya sa lame contre la gorge du militaire. Ce dernier comprenait qu’il était en mauvaise position mais ça le faisait bouillir de rage surtout qu’il n’avait pas vu qu’Oliver était un homme et vu la longueur de cheveux qu’il voyait autour de lui c’était une femme qui venait de le stopper.
 
« Vous n’êtes toutes que des salopes mais je te retrouverai toi aussi et tu me le payeras sale garce. »

Et encore un qui l’avait pris pour une femme. Ce n’était pas la première fois et ne serait sans doute pas la dernière non plus. Cependant la réponse de Peterson n’avait pas convaincu Oliver qui força un peu sur le bras du militaire pour lui faire mal.

 
« Je n’ai pas bien entendu tes excuses mais on peut directement voir ça avec le colonel Sheppard je suis sûr qu’il appréciera l’idée de te faire manger tes bijoux de famille lui-même.  Alors Madame attend. »
 
Oliver ne comptait pas le lâcher et c’est à contre cœur que finalement le militaire bredouilla des excuses avant d’être relâché et de prendre la fuite comme un lâche. Ils étaient tous pareil. Le technicien rangea calmement sa lame puis se tourna vers Jenny.

« Vous allez bien il n’a pas eu le temps de trop vous malmener j’espère ? »


Le jeune homme avait lancé un doux sourire à la jeune femme en s’approchant pour être sûr que ça allait.


« Ce type est un porc mais vous devriez être prudente à mon avis il ne va pas en rester là. »
 
Et lui-même allait devoir faire attention parce que vu le caractère du mec il allait chercher à vouloir se venger.

(HRP: content que ma réponse t'ai plu j'ai bien ri à l'écrire. ^__^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6686
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Give me some Oxygen ! Mer 25 Jan - 18:18

Jenny avait été prise en surprise, elle avait été la proie.. et elle detestait être dans cette position de faiblesse. Ce Peterson était un plaisantin et en tant normal elle n’en n’aurait fait qu’une bouchée, mais son état la mettait automatiquement dans un état de « faiblesse ». Elle n’était plus maitre de son corps et ne pouvait faire tout ce qu’elle souhaitait sans faire courir un risque à son enfant et ce crétin l’avait bien compris en imposant son poids sur son ventre. C’était triste et pitoyable ce genre de chantage. Le pire fut sans doute, en plus des insultes, que ce dernier ose l’embrasser. Jenny fut complétement décontenancé en sentant les lèvres d’un autre sur les siennes… Bon il y’en avait eu d’autre à part Sheppard, mais cela faisait bien longtemps maintenant. Et puis ce baiser était bestial, désordonné, frustré et dominant à la fois. Bref, elle se prenait un cocktail en pleine face ni répondant qu’à moitié sans vraiment comprendre. La main du militaire sur son ventre avait fini sa course dans le creux de ses reins et elle pouvait sentir quelque chose de « dur » contre elle.. quel porc.. Néanmoins ce n’est pas pour autant qu’elle bougea.

**Euh Jenny ? Ouhouh ? Y’a quelqu’un là haut ?! Non parce que tu es en train de te faire labourer les lèvres, mais à part ça tout va bien
- …..
- Mais pourquoi tu buggues comme ça ! Oh je sais : John est derrière toi ! y’a John je te dis et il a pas l’air ravi !
- ….
- BOUGE TES FESSES DE LA !**

Dans un élan de lucidité elle eut un gémissant et commença à le repousser, mais sa force était double comparé à la sienne… quand tout à coup, ce sale pervers décolla à l’opposé de sa direction. Quelqu’un au long cheveux cendré lui fit une clé de bras avant de lui faire une béquille pour qu’il finisse sa course au sol. Cela avait été tellement vite que la scientifique n’avait pas tout capté. Une militaire venait de la sauver ? A vrai dire, elle n’arrivait pas à différencier étant donné la chevelure.. Toutefois en entendant sa voix, le doute se dissipa. Woah, un homme avec de cheveux plus long qu’elle, ça ne courrait pas les couloirs d’Atlantis. Blague à part, elle était très reconnaissante qu’il soit intervenu, car elle aurait eu beaucoup de difficulté à se dépêtre de la situation.


Citation :
« Tu n’as pas entendu ce qu’a dit la dame ? Elle t’a dit non ! Et elle a été clair là-dessus… Si tu veux faire du chantage à quelqu’un assure toi qu’il n’y ait personne d’autre dans la pièce. Je pourrai parfaitement attester des menaces que tu lui as faites et elle ne t’a en rien allumé. Maintenant tu ferais mieux de présenter tes excuses et à vite détaler sinon je te découpe le service trois pièces et je te le fais manger. »

Wow… well… il ne mâchait pas ses mots..Encore chamboulée, elle haussa un sourcil avant de sourire. Cette idée serait la bienvenue, au moins il ne serait plus régit par cet organe. Et son preux chevalier était bien éduqué car il demandait même à son agresseur des excuses. Chose qui n’eut pas l’effet escompté puis qui les traita de salope.. Y’avait pas à dire ce Peterson avait vraiment de la merde dans les yeux… A sa décharge il était vrai que d’apparence on pouvait se tromper mais tout de même cela s’entendait à la voix.. Jenny fit quelque pas devant le dit militaire, ne disant rien face à la lame sous sa gorge. C’était peut être radical, mais avec ce genre de personne, il n’y avait que la force qui marchait et puis Jenny avait fait pire autrefois.. Ce n’était donc pas ça qui la choquait.

Citation :
« Je n’ai pas bien entendu tes excuses mais on peut directement voir ça avec le colonel Sheppard je suis sûr qu’il appréciera l’idée de te faire manger tes bijoux de famille lui-même.  Alors Madame attend. »

« Oui j’attends… et vous n’êtes pas très courtois avec nous. Je serais vous je serais sage et j’obéirais »

Ce n’était pas l’envie de lui mettre un coup de pied en pleine figure qui lui manquait, mais bon il fallait se contenir. Par contre bien que cela l’avait fait rire intérieurement d’imaginer son mari émasculer, elle n’avait pas envie qu’il soit tenu au courant. De un, ce genre d’incident ne se reproduirait plus, et de deux il avait tendance à en faire tout un plat pour des broutilles. Bon ok ce n’était pas qu’un simple broutille, mais il avait tendance à trop la protéger surtout ses derniers temps. A croire qu’elle était quelque chose de fragile, une plume délicate qui manquait de s’envoler à tout instant. Elle avait beau lui dire que tout allait bien, mais il ne voulait rien entendre. Donc non, ce genre d’incident était à passé sous silence, surtout s’il savait que ce con avait menacé son enfant. D’ailleurs à cette pensée, elle posa ses deux mains sur son ventre rebondi instinctivement pour le protéger.

Citation :
« Vous allez bien, il n’a pas eu trop le temps de vous malmener j’espère ? »
« N..non c’est bon, enfin je crois. » dit-elle en relevant la tête vers son interlocuteur, découvrant enfin son visage. Un visage aux traits fins, il paraissait très jeune aussi et.. atypique pour avoir un look de la sorte.

Citation :
« Ce type est un porc mais vous devriez être prudente à mon avis il ne va pas en rester là. »
Jenny eut un rictus de dégoût.

« J’espère que si… mais si je le revois et que la pièce est bondée de monde, je lui mettrais bien une gifle bien méritée, histoire de l’humilier. Ce n’est que comme ça que l’on peut se venger d’un homme de cette sorte. Et croyez-moi que si je n’aurais pas été enceinte, je lui aurais cassé la mâchoire moi-même. »

Elle eut un regard dur en direction de la porte par là où il s’était échappé. Jenny se massa le ventre et se dirigea vers sa tablette. Elle posa une main derrière son dos comme pour se maintenir et se baissa, buste droit pour attraper son objet de détente et de travail non sans mal. En se redressant, elle remit une mèche de ses cheveux derrière l’oreille.

« En tout cas je vous remercie… Vous y avez été fort, mais je suis bien heureuse que vous l’ayez fait ! Oh… Je me présente Jenny Sheppard, ravie de faire votre connaissance. » dit-elle en tendant sa main.

« Je suis astrophysicienne et je seconde le Dr Mckay et vous êtes ? »

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oliver D. Drake
Informaticien
Informaticien

Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 42
Localisation : Là où tu ne m'attends pas

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Give me some Oxygen ! Mer 25 Jan - 19:57

Oliver était heureux de voir que la jeune femme allait bien c’était le principal pour lui. Il n’était pas arrivé trop tard, en même temps il avait observé la scène avec attention et était intervenu que lorsqu’il jugea cela utile pour la sécurité de Jenny.  Il était aussi rassuré d’entendre la fougue de cette dernière dans ses paroles. Le coup de la gifle bien méritée lui arracha un sourire.

 
« Ça c’est sûr qu’il l’aura bien mérité. Il faut cependant rester prudent avec ce genre de personne. Après je suis sûr que vous auriez pu le remettre à sa place dans une autre situation. C’est pour ça que j’ai attendu avant d’intervenir, j’ai observé pour voir si vous aviez besoin de mon aide ou pas. Vous avez en tout cas du répondant ! »
 

Il profita pour ranger son couteau lorsque la jeune femme alla ramasser sa tablette. Il ne devait pas oublier la sienne d’ailleurs. Il gardait un mignon petit sourire sur le visage, il semblait ne pas avoir perdu sa bonne humeur pour autant. Il serra la main de Jenny lorsque cette dernière se présenta.
 
« Avec ce genre d’homme il faut y aller fort pour qu’il comprenne mais j’ai peur qu’il ne reste pas là… Ne me remerciez pas en tout cas, je ne pouvais pas laisser ce genre de chose arriver puis les militaires ne me font pas peur. »
 
Il lui fit un clin d’œil à sa dernière remarque avant de faire une petite courbette en se présentant à son tour.
 

« Je suis ravi de vous rencontre Jenny. Je m’appelle Oliver Duncan Drake mais tout le monde m’appelle Duo. Je suis technicien, hackeur et chevalier servant à mes heures perdues. Enfin je possède bien d’autres talents comme vous avez pu le voir contre ce porc. J’ai une formation au combat on va dire. »
 
Oliver rigola un peu à sa dernière remarque en remettant ses cheveux en place calmement. Puis il invita Jenny à s’asseoir pour se remettre de ses émotions puis pour le bébé. Il alla rapidement récupérer sa tablette et revint avec une limonade et un soda. Il lui offrit une des boissons et garda la deuxième pour se désaltérer un peu. 
 

« Il a bien quitté l’espace détente. On devrait être tranquille pour l’instant. Je vous ai déjà vu dans la salle d’embarquement de la porte des étoiles. J’y travaille, mais j’ai les cheveux tressés vous n’avez pas dû me remarquer. Vu votre nom je n’ai pas de mal à faire le lien avec le colonel Sheppard. »

 
En même temps qui ne connaissait pas le colonel Sheppard sur la base ? La question restait entière. Ce Peterson le connaissait mais il n’avait pas hésité à prendre le risque de draguer et même d’agresser la femme de ce dernier. Le natté n’aimait vraiment pas ça et sentait venir le coup fourré mais pour le moment il devait surtout essayer de détendre Jenny. Vu son état il valait mieux éviter un maximum de stress. C’est d’ailleurs pour cela que Duo se montrait un peu bavard et blagueur. Enfin en même temps il était comme ça de nature donc ça ne changeait pas trop de d’habitude.

 
« Alors vous travaillez avec Mckay ? Je suis sûr que vous arrivez à bien le remettre à sa place quand il s’emporte. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6686
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Give me some Oxygen ! Jeu 2 Fév - 21:26

Jenny l'écouta dire qu'il avait attendu le dernier moment avant d'agir.. Et bien, il était vraiment arrivé à point nommer mais s'il serait arrivé avant cela n'aurait pas été de refus ! Jenny eut un rire qui n'en n'était pas un.

"Si vous aimez mon répondant, vous devriez me voir lorsque je suis entouré de psychopathe de Pégase... Ca sort tout seul et mon langage n'est pas très châtié."

Elle se remémora l'ensemble des traquenards dans lequel elle s'était foutue depuis son arrivé dans Pégase et le dernier en date était l'assaut d'Acastus sur la cité ou sa fille y avait été enlevé. Depuis ce jour tout était rentré dans l'ordre, John avait été la secourir, Kolya.. n'était pas mort ça s'était dommage et Sylas... rien qu'à cette pensée, elle eut la nausée qui se répercuta en symptôme physique d'apparence. C'était physique avec lui. Ce sale tortionnaire était dans les bas fonds d'Atlantis et Jenny espérait qu'il mourrait d'infection ou quelque chose comme ça. Au final elle se présenta et accentua son sourire lorsqu'il lui prit la main, avant d'avoir une mine étonné à sa courbette en guise de présentation. Ce jeune homme était ... étrange.. Et décalé dans son genre, mais il avait un petit humour qu'elle appréciait.

Citation :
« Je suis ravi de vous rencontre Jenny. Je m’appelle Oliver Duncan Drake mais tout le monde m’appelle Duo. Je suis technicien, hackeur et chevalier servant à mes heures perdues. Enfin je possède bien d’autres talents comme vous avez pu le voir contre ce porc. J’ai une formation au combat on va dire. »

Cette fois-ci Jenny eut un rire à gorge déployée.

"Bien, je garde en tête hackeur et chevalier servant. Vous avez un humour que j'apprécie. Oliver est un joli prénom et vu que je ne suis pas comme tout le monde (clin d'oeil), je vous appellerai plus souvent par votre prénom que par votre nom. A moins que cela ne vous dérange."

Puis le jeune homme la fit s'asseoir dans ce couloir toujours à l'abris des regard, il s'éclipsa l'espace de quelques instants. Durant ce temps, la jeune femme vérifia quelque chose sur sa tablette. Elle ne releva son minois que lorsqu'elle vit une verre de limonade au citron et un soda. Sans hésiter elle prit la limonade et le gratifia d'un petit sourire. Elle but une gorgée et éteignit sa tablette avant de le mettre sous le bras.

"Merci c'est gentil" dit-elle en rebuvant une gorgée.

"J'ai beau fouiller dans ma mémoire, je n'arrive pas à vous remettre en salle de contrôle, vous devez être bien cacher" dit-elle en basculant son regard vers la gauche signe qu'elle ne mentait pas, mais qu'elle réfléchissait.

"Parce que (regarde ses cheveux, puis les siens, avant d'attraper l'une de ses mèches) des cheveux plus long que les miens et plus soyeux, j'y aurais fait attention. Si un jour vous voulez parler de soin capillaire je suis votre partenaire" dit-elle d'un trait d'humour, puis elle renchérit: "Dans tout les cas, vous avez du en voir des choses se passaient du haut de votre tour de gaie."

Citation :
« Il a bien quitté l’espace détente. On devrait être tranquille pour l’instant. Je vous ai déjà vu dans la salle d’embarquement de la porte des étoiles. J’y travaille, mais j’ai les cheveux tressés vous n’avez pas dû me remarquer. Vu votre nom je n’ai pas de mal à faire le lien avec le colonel Sheppard. »

Oh oui, pour ça, il avait du en voir des choses... Des fois elle n'était pas vraiment sympa avec ses collègues, n'hésitant pas à pousser leur chaise lorsque quelque chose de la cité n'allait pas.. à la Mckay me dirait vous. Mais Jenny avait tendance à s'imprégner de sa façon de faire lorsqu'elle était agacée. Ca et le nombre de fois où elle avait volé des baisers à John, voir des plus.. accentué en salle d'embarquement ou bien vers le petit couloir qui menait à son bureau.. Il n'aimait pas ce genre de chose en général, mais c'était plus fort qu'elle et puis.. après tout, tout le monde savait qu'ils étaient mariés maintenant, alors ça ne choquait pas plus que ça. Jenny secoua la tête et se re-concentra sur lui. Elle avait froid ici. La salle de détente offrait plus de chaleur et puis ce canapé quittait précédemment était beaucoup plus confortable. Elle se leva donc, intimant Oliver à la suivre jusqu'à sa place précédente. Jenny avait détaillé la pièce du regard, oui il n'était plus là.. mais se sentir prise au piège ainsi et rabaissé à l'état d'objet... c'était de mauvais souvenir. Bien sûr il n'avait pas l'étoffe de son tortionnaire attitré mais il était aussi vicelard que Sylas. Elle n'avait franchement pas besoin de ça et surtout, il fallait qu'elle taise ceci, du moins pour le moment car John n'en ferait qu'une bouchée. Quand Oliver lui demanda si elle travaillait bien avec Rodney, elle acquiesçât d'un signe de tête.

"Je dois dire qu'au départ, je m'écrasais facilement, mais je pense que là où ça a été décisif, c'est le fait d'être attitré à la même équipe d'exploration qui nous a fait se rapprocher tant professionnellement que personnellement. Puis les années sont passés, des postes se sont libérés et j'ai eu la surprise de savoir qu'il avait proposé ma candidature au haut conseil des docteurs en astrophysique pour le poste de responsable en second. Je n'y croyais pas mais mes travaux ont apparemment plus car j'ai eu le job. Je suis toujours sous son autorité, mais il me considère quasi comme son égal. Je dis bien "quasi" car vous savez la notoriété de Mckay. (petit sourire). Ce n'est qu'une façade, au fond il est adorable, mais il a quelque défaut indécrottable et quand c'est le cas, oui maintenant je m'autorise à le ridiculiser gentiment devant son équipe... Question de survie pour les équipes que nous avons la charge. J'ai un ami qui s'appelle Duncan, comme votre second prénom et il m'a déjà avoué qu'il se serait suicidé si je n'étais pas là pour tempérer les choses" dit-elle d'un petit rire. "Et pour être encore plus précise, je suis expérimentatrice, mon travail c'est de trouver des idées et d'en faire des simulations, que ce soit sur les trous noirs, l'impact d'une météorite sur une planète, calculer la vitesse de la lumière.. Et j'essaye d'associer et de mettre en adéquation tout ça avec la technologie lantienne.. J'ai d'ailleurs presque fini mes travaux pour propulsait un jumper à la vitesse du son.. même si cela demande beaucoup d'énergie, ça pourrait être utile dans certaine situation."

A travers tout son monologue, elle n'avait cessé de temps à autre de regard sur le côté, pour voir l'entrée de la salle de détente et vérifier que ce gougeât ne revenait pas. Au final, elle devait avouer qu'il lui avait foutu les chocottes. Elle but une gorgée du breuvage et posa ses deux mains au dessus de son ventre juste en dessous de sa poitrine, comme un "cale" et s'allongea un peu, soupirant.

"C'est Mr Sheppard qui sera content si j'y arrive et que je ne fais pas tout sauter... j'ai une sale réputation derrière moi.." dit-elle d'un trait d'humour voulant masquer son inquiétude.

"Et vous, votre parcours ?"

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oliver D. Drake
Informaticien
Informaticien

Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 42
Localisation : Là où tu ne m'attends pas

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Give me some Oxygen ! Mer 8 Fév - 21:26

Oliver sourit à la jeune femme. Il voulait la rassurer et se montra très calme pour le coup.
 
« Appelez-moi par mon prénom ça me va si vous me permettez de vous appeler par votre prénom aussi. Après oui j’essaie de mon montrer plus ou moins discret puis avec la natte la longueur de mes cheveux est moins flagrante. Sans parler qu’on me prend souvent pour une fille aussi. Je ne dis pas non à quelques conseils, avec une telle longueur parfois les pointes s’abiment vite. Effectivement oui j’ai vu des choses dans la salle d’embarquement. C’est l’avantage qu’on a quand on sait se montrer discret… on voit beaucoup de choses. »
 
Il but aussi calmement à son tour son cola en écoutant la jeune femme. Il la suivit finalement jusqu’au salon pour s’y installer de façon plus confortable. Duo écouta Jenny parler de son travail et de sa relation professionnelle avec Mckay. Il voulait lui vider la tête car à cet instant il pouvait voir son stresse encore pressant surtout à la manière dont elle avait à regarder vers l’entrée de la salle de détendre. Il pouvait parfaitement la comprendre il faut dire.
 
« Mon parcours. Pour faire cours je suis un ancien membre de la Confrérie. Je ne savais pas exactement ce qu’ils tramaient. Quand j’ai appris la vérité bin je me suis débrouillé pour que le SGC en apprenne un max sur eux Je me suis pointé là-bas après avoir hacké le système de sécurité…Puis petit à petit j’ai atterri ici après avoir proposé mes services pour la bonne cause. Ma formation militaire je l’ai eu chez eux…. Il fallait savoir un peu tout faire. »
 
Le technicien n’avait pas vraiment envie de rentrer dans les détails. Il n’aimait pas parler de son passé de comment il avait rejoint la Confrérie, de son frère, sa mort et le reste. Il fallait vraiment être très proche de lui pour ça et pour le moment il n’avait personne sur la cité avec qui il pouvait se confier de la sorte. Il passait pour un bon vivant plaisantin mais ça s’arrêtait là. Personne n’avait réussi à franchir la carapace qui entourait son passé intime. Le fait qu’il appartenait à la Confrérie avant n’était pas un secret s’était dans son dossier.

 

Il termina calmement son cola avant de revenir sur le sujet un peu plus compliqué.
 
« Détendez-vous il ne prendra pas le risque de revenir de suite, ça serait stupide. Je pense par contre que vous devriez parler de cet incident à votre mari pour votre sécurité. On ne sait jamais ce qui peut traverser l’esprit d’un type dans son genre. Je pourrais vous accompagner et lui expliquer ce à quoi j’ai assisté si ça peut vous rassurer. Il vaut mieux se montrer trop prudent que pas assez. J’ai déjà rencontré des types de ce genre. Il va rester tranquille un temps et ruminer la façon dont il s’est fait viré… »

Oliver avait parlé de façon calme et posé, un sourire tranquille. Il ne voulait pas effrayer madame Sheppard mais il valait mieux qu’elle ait conscience de la situation pour sa propre sécurité et celle du bébé. C’est de cela que se souciait le jeune homme.
 
« Vous aviez déjà vu ce type avant ou pas du tout ? Peut-être qu’il vous avait déjà observé. »
 
Oui le natté était passé en mode enquête parce qu’il n’avait pas envie que ce type s’en sorte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6686
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Give me some Oxygen ! Mer 1 Mar - 16:55

« Okay, c’est entendu. Oliver est un joli prénom, mais si vous préféré Pat, j’essayerais de m’en souvenir sinon ça sera Oliver. Il n’y a aucun soucis pour que vous utilisiez mon prénom, ça fera moins solennel que « Docteur ». Dans tous les cas je confirme, vous auriez pu être espion de métier » dit-elle en plaisantant.

C’est alors qu’il lui parla de ses cheveux et des pointes qui fourchaient. La jeune femme fut d’abord étonné et eut un grand sourire, lèvres pincées pour éviter de rire. C’était bien la première fois qu’elle avait ce genre de conversation avec un homme. Il fallait dire que John n’était pas du genre ce à se faire des masques sous la douche. Pour le coup, il était à part, car elle n’avait jamais vu une touffe de cheveux pareil, il était loin de la calvitie, même si quelques cheveux blancs pointaient le bout de son nez au fur à mesure des années.


« Si vous êtes vraiment sérieux, je vous passerais quelques-uns de mes produits miracles. »


Par la suite, elle lui expliqua un peu son parcours au sein de l’expédition, son métier et le fait qu’elle avait une certaine réputation de « faiseuse d’embrouille » car beaucoup des machines qu’elle avait du traité avait fini soit explosé, soit cela avait entraîné des effets secondaires. C’était bien le problème avec les anciens, il ne laissait que très rarement la notice avec leurs expériences de malheur et vu que sa spécificité de métier était l’expérimentation, elle expérimentait. A ses risques et périls bien souvent. Par la suite, elle lui retourna la question. Jenny fut surprise à ses dires. A vrai dire elle ne s’était pas attendu à ce qu’il évoque la Confrérie, qui était réputé pour avoir causé pas mal de soucis au SGC et avoir mis pas mal de bâton dans les roues de ses dirigeants. Jenny en avait eu échos lorsqu’elle travaillait au SGC, mais n’en savait pas davantage sur eux. Elle caressa de son index le verre de sa limonade et but quelques petites gorgées, l’écoutant avec grande attention. Au final, elle termina son verre et le reposa sur la table basse devant elle.


« Vous avez fait vos preuves, le SGC n’a foi qu’en des personnes qui sont fidèles à leur métier et en leurs idéaux.. après tout la gestion politico-military, ce n’est pas de mon domaine. Nous dirons que vous avez choisi le bon côté » lança-t-elle innocemment. Puis son regard dériva vers la porte d’entrée de la salle de détente. Au fond Jenny était encore un peu stressée et retournée par ce qu’il s’était passé. Quand Oliver reprit la parole, elle s’extirpa de ses pensées et se concentra à nouveau sur lui. Jenny eut un faible sourire à sa réplique…

« Je sais par malheureuse expérience à quel point les détraqués ont une fâcheuse manie à revenir pour terminer le travail » dit-elle sans plus d’explication, bien qu’elle pensait à Sylas. Mais elle ne s’y attarda pas, sauf si le jeune homme lui posait des questions par la suite. Après tout ce n’tait pas un scoop que Mme Sheppard avait son psychopathe attitré et qu’à cause de lui, elle avait passé pas mal de temps à l’infirmerie. Toutefois, elle déglutit lorsqu’Oliver lui intima d’en parler à son mari, et qu’il était prêt à l’accompagner pour cela. Non, non, non ! Ce n’était pas la peine de le déranger pour si peu.. et puis elle n’avait pas envie qu’il la couve plus qu’il ne le faisait. Les récents événements de leur dispute lui revinrent en mémoire, dispute qui avait été généré à cause de ce sujet. Alors si en plus elle lui annonçait qu’il y’avait un de ses subalternes qui souhaitait testé une femme mariée ET enceinte. Il allait voir rouge. Tout en pensant à cela son rythme cardiaque s’accentua et sa respiration se fit plus cadencée. Les souvenirs tumultueux de leur dispute mélangé aux sentiments de crainte et de malaise qu’elle avait eu avec ce militaire, la fit doucement mais sûrement avoir un début de crise d’angoisse. Si elle s’écoutait, elle se mettrait bien à pleurer. Jenny ferma les yeux, elle se haïssait d’être ainsi, mené par le bout du nez par les hormones, c’était vraiment n’importe quoi !

« Non je ne l’ai jamais vu… et… et non je ne veux pas lui en… parler… S’il vous plaît, ne vous en mêlez pas. »

Elle ravala sa salive et se câla un peu plus dans le fond du canapé, posant ses mains de par en par de son ventre rebondi, le caressant légèrement car elle sentait son enfant bougé, sans doute en réaction à ses humeurs.

« John peut être.. un peu excessif parfois.. il devait sans doute être alcoolisé et il ne recommencera plus, sinon je vous promets que j’en parlerai. Donc dans l’attente, cela reste.. entre nous.. Pat..»

Elle eut une grimace, toujours la respiration fébrile. Il fallait qu’elle se calme.


[HJ : va lui servir un cosmopolitain, ça va la détendre XD]

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oliver D. Drake
Informaticien
Informaticien

Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 42
Localisation : Là où tu ne m'attends pas

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Give me some Oxygen ! Mer 1 Mar - 20:16

Oliver rigola un peu gêné et se frotta la tête.
 
« Ma langue a fourchée désolé. Je voulais dire vous pouvez m’appeler par mon prénom. Oliver ça me va très bien. En tout cas je ne dis pas non au produit miracle. Il faut bien entretenir de temps en temps une telle longueur. »
 
Il fut quelques échanges au niveau cursus et emploi. D’ailleurs le jeune garçon était assez touché de voir que son passé professionnel ne gêna pas plus que ça la jeune femme. En même temps il avait déjà fait ses preuves depuis longtemps maintenant. Il avait choisi le bon côté comme elle l’avait fait remarque. La discussion était revenue autour du fameux Peterson, quel ne fut pas la surprise d’Oliver de voir la jeune femme ainsi paniquer mais surtout angoisser à l’idée que son mari apprenne ce qui s’était passé. Il ne voulait pas la faire paniquer de basse au contraire il voulait surtout la rassurer. Le technicien prit tout doucement la main de Jenny pour la rassurer.
 
« Jenny, calmez-vous je ne ferais rien pour vous mettre dans l’embarra. Si vous ne voulez pas lui en parler très bien. Je ne dirais rien mais si jamais ce type tente à nouveau quoique ce soit dites le moi. SI c’est le cas alors dans ce cas il faudra en parler à votre mari. Enfin je me serai déjà chargé de refaire le portrait de ce Peterson ! Ca va aller détendez-vous.»
 
Il voulait se montrer rassurer puis il n’allait pas aller contre sa volonté. Ils venaient tout juste de se rencontrer, donc pas question de lui dire ce qu’elle devait faire. Il l’avait conseillée maintenant elle était assez grande pour choisir ce qu’elle allait faire de la suite.

Oliver se leva et prit des petits biscuits à grignoter pour les donner à la scientifique. Il avait un air vraiment désolé sur le visage.
 
« Allez ne pensons plus à ce connard il n’en vaut pas la peine. C’est pour quand l’heureux évènement et vous connaissez déjà le sexe ou pas du tout ? »

Oliver avait jugé judicieux de changer de sujet à ce moment précis. Il ne valait mieux pas s’attarder sur la chose surtout qu’avec les hormones qui sait qu’elle réaction elle pouvait avoir. Puis ils étaient ici pour se détendre et pas se stresser justement.
 
« J’ai cru comprendre que vous aviez déjà une fille d’ailleurs. »


(HRP: XD )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6686
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Give me some Oxygen ! Lun 6 Mar - 18:06

Jenny avait littéralement les symptômes d'un début de crise d'angoisse. Sa respiration était fébrile et elle sentait des frissons la parcourir, des frissons froids et elle avait l'impression d'avoir une boule nouant sa gorge. Fermant les yeux, elle entama une respiration profonde pour se calmer.. en soufflant doucement. Merci la sage-femme de le lui avoir montrer il n'y avait pas si longtemps. Cela avait l'air d'avoir d'autres vertus pour d'autres types de situation. Elle les rouvrit en sentant sa main être prise dans celle du jeune technicien. Jenny eut un micro sourire et la serra pouvant sentir son soutien avant de la lâcher, se calant un peu plus dans le canapé.

Citation :
« Jenny, calmez-vous je ne ferais rien pour vous mettre dans l’embarra. Si vous ne voulez pas lui en parler très bien. Je ne dirais rien mais si jamais ce type tente à nouveau quoique ce soit dites le moi. SI c’est le cas alors dans ce cas il faudra en parler à votre mari. Enfin je me serai déjà chargé de refaire le portrait de ce Peterson ! Ca va aller détendez-vous.»

La fin de sa réplique eut le don de tirer un faible rire de la part de la future maman. Elle poursuivit par une longue inspiration et expira tout aussi longuement.

"Merci.. de comprendre.. Je préfère que ce soit vous... refaire le portrait d'un homme ça va.. Si je le pouvais je le ferais également si je n'étais pas dans cet état.. Mais mon mari (penche sa tête sur son épaule avec une petite grimace)... il aurait tendance à ne vraiment pas le louper... Vous devez savoir que notre prisonnier présent dans les bas fonds d'Atlantis et une personne très dangeureuse qui... a une fâcheuse tendance à me vouloir du mal.. Alors entre ça et le fait que le Commandant Genii est toujours en vie.. Il est comment dire... à cran et serait capable du pire.. Alors si cet affaire pouvait rester.... entre nous..."

Elle posa une main sur son genou pour le lui tapoter, avant de prendre le biscuit qu'il lui tendait. Elle en croqua un morceau, du sucre ne ferait pas de mal. C'est alors qu'il lui demanda si elle savait quel était le sexe de son bébé et rajouta sur le fait qu'il savait que le couple Sheppard avait déjà une fille.

"Je vois que Mégane a déjà du traîner dans vos pattes.. J'ai beau lui dire que certaines zones ne sont pas des aires de jeux, elle ne m'écoute que rarement... Elle doit tenir de sa mère.. enfin je crois. Le respect de l'autorité, n'a jamais été le fort de notre dirigeant non plus"

Petit rire.

"Sinon, j'attends un petit garçon" dit-elle en caressant son ventre avant de lui parler.

"Et j'espère que toi, tu seras plus calme que ta grande soeur.."

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oliver D. Drake
Informaticien
Informaticien

Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 42
Localisation : Là où tu ne m'attends pas

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Give me some Oxygen ! Mar 7 Mar - 12:32

Oliver écouta avec attention les propos de la jeune femme. Il pouvait comprendre ce qu’elle voulait dire et personnellement à la place de son mari il en aurait aussi fait qu’une bouchée. Enfin il ne se retiendra pas pour autant mais il ne le tuerait pas. Il lui donnerait simplement une leçon que Peterson ne serait pas prêt d’oublier tout simplement. Le technicien fut cependant assez content de la voir sourire un peu mais surtout manger. Elle n’avait pas besoin de stresse ou d’une crise d’hypoglycémie en plus de la crise d’angoisse qui avait commencé à montrer le bout de son nez.
 
« Je ne lui dirais rien et je m’en occuperai moi-même dans ce cas s’il y a un souci. Votre mari a beaucoup de responsabilité et je pense qu’il ferait tout pour vous protéger également. Pas besoin d’en rajouter une couche effectivement surtout si cet idiot de militaire ne tente rien à nouveau. »

Il croqua aussi dans un biscuit, il avait un petit creux avec tout ça puis Duo avait toujours été du genre gourmand. Son frère lui en avait d’ailleurs souvent fait la remarque pourtant il ne prenait pas un gramme. En même temps avec tous les entrainements qu’il suivait il dépensait largement les calories ingurgitées. Même maintenant qu’il est au sein d’Atlantis il n’avait pas arrêté pour autant son entraînement même s’il allait largement moins sur le terrain. Il n’avait pas envie de rouiller, et avec la menace Wraith il fallait se tenait prêt à tout sans parler des Genii comme l’avait fait remarquer Jenny.

Finalement la conversation devint un peu plus posée quand elle tourna autour des enfants. Oliver affichait un sourire calme en écoutant la jeune femme parler de sa fille et du futur petit garçon à venir.
 
« Je ne l’ai qu’entre vue mais elle a l’air pleine de vie comme ses parents. Elle a de qui tenir, en attendant je suis sûr que vous allez faire un mignon petit garçon. La famille c’est important et précieux… »
 
Il eut une petite pointe de douleur dans sa dernière phrase. Il n’avait pas pu s’empêcher de repenser à son frère Uriel. Il était toute sa vie et il n’avait pas su le protéger de la mort. Il lui manquait énormément surtout que maintenant Oliver était tout seul, il n’avait plus de famille et pas vraiment de véritable ami à qui il pouvait se confier totalement. Ce n’était pas tous les jours facile mais il avait appris à vivre avec. Le jeune homme arbora assez rapidement son grand sourire joyeux, son bouclier.
 
« En tous cas vous allez former une bien belle famille et si vous voulez mon avis vos enfants risquent surtout de faire les 400 coups ensemble, elle prend bien la chose ? J’espère moi aussi pouvoir fonder une famille un jour mais je n’ai pas encore trouvé chaussure à mon pied. En même temps je n’ai jamais vraiment eu le temps pour ça. »

Sans parler qu’il avait une nette attirance plus portée sur les hommes mais ce n’était pas vraiment un souci. Il y avait toujours l’adoption pour avoir un enfant mais Oliver en était encore loin et n’y avait jamais vraiment réfléchi. Oliver avait légèrement rigolé à sa dernière remarque.  Oh il avait bien eu quelques relations mais rien de sérieux, avec son boulot il avait toujours fait en sorte de ne pas avoir d’attache sauf son frère. D’ailleurs il triturait depuis un moment le pendentif en forme de croix qu’il avait autour du cou.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6686
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Give me some Oxygen ! Mar 14 Mar - 22:25

Jenny eut un petit sourire à sa première réplique tout en dégustant son petit beurre. Elle ne connaissait pas encore très bien le technicien, mais par expérience maintenant, elle savait se fier à son instinct et son instinct lui disait qu'Oliver était digne de confiance. Il avait une apparence discrète et effacé, mais il était bien connu que c'était généralement ce genre de personne qui avait le plus a apporter que quelqu'un d'exubérant qui criait beaucoup pour peu au final. Au final le sujet devint plus léger, vu que cela dériva sur les enfants et plus particulièrement sa chipie de fille. Oui sa petite tornade brune était un don du ciel, mais aussi la pire des apocalypse quand elle s'y mettait.

Citation :
« Je ne l’ai qu’entre vue mais elle a l’air pleine de vie comme ses parents. Elle a de qui tenir, en attendant je suis sûr que vous allez faire un mignon petit garçon. La famille c’est important et précieux… »

Jenny entrouvrit la bouche pour la refermer, elle avait bien sentit dans le ton de sa voix que quelque chose clochait et vu qu'ils parlaient de famille juste au dessus, la scientifique comprit très vite le lien. Quel famille ne connaissait pas ses soucis. Elle en était la preuve vivante avec son idiot de père qui avait été maltraitant durant son adolescence. D'ailleurs elle ne savait pas s'il était encore en vie.. Enfin pour le coup, la famille qui était précieuse à ses yeux était surtout celle qu'elle avait construite avec John, sur cette cité. Ce n'était certes pas l'idéal d'élever une gamine dans un contexte où les menaces étaient multiples, mais la vie sur Terre n'était pas mieux au sens de Jenny. L'humain avait quelque chose de malsain et cela se vérifier sur toutes les planètes qu'elle avait pu visiter..

Citation :
« En tous cas vous allez former une bien belle famille et si vous voulez mon avis vos enfants risquent surtout de faire les 400 coups ensemble, elle prend bien la chose ? J’espère moi aussi pouvoir fonder une famille un jour mais je n’ai pas encore trouvé chaussure à mon pied. En même temps je n’ai jamais vraiment eu le temps pour ça. »

Jenny releva la tête vers lui, son air mystérieux quand il avait évoqué implicitement sa famille avait laissé place à un masque joyeux. Au final, elle avait l'impression de se revoir avec Noah la première fois qu'ils s'étaient rencontrés. Cela avait été en salle de détente également, sauf qu'à la différence noah avait demandé conseil à Jenny sur ses problèmes de coeur... Lui cherchait juste l'élue de son coeur.

"Je suis sûre que vous trouverez en tant voulu.. Vous savez j'ai parcouru des années lumières pour trouver mon âme soeur, cela n'a pas été de tout repos, il y'a eu des hauts et beaucoup de bas, mais au final les épreuves nous on renforcer. Si un jour vous voulez une entremetteuse, je veux bien me proposer" dit-elle d'un clin d'oeil avant de tapoter sur sa cuisse. Oui, Jenny était très familière à ses heures perdues, mais elle ne faisait jamais en demi-mesure et puis elle se sentait en confiance avec le jeune homme en face d'elle.

"Il faudra juste me dire quels sont vos critères"

Au final elle se racla la gorge avec un petit sourire.

"Je me mêle peut être de ce qui ne me regarde pas, mais tout à l'heure j'ai senti comme une pointe de regret lorsqu'on parler de famille... et je tenais juste à vous dire que celle qui compte réellement au final et celle que nous nous créons, qu'il y ait un lien de sang ou non.. mh j'ai une idée... après vous pouvez m'envoyer sur les roses, mais vu que nous allons être amené à nous côtoyer, je vous propose une petite partie de poker.. à chaque manche gagné, l'un ou l'autre aura le droit de poser une question sur l'autre.. et celui qui remporte la partie, aura le droit de poser une question embarrassante"

Jenny se leva avec un petit sourire, elle adorait jouer à cela se voyait dans son regard pétillant. Fini la Jenny apeurée, elle ressemblait plus à une enfant en cet instant précis. Au moins, elle avait zappé l'autre pervers.

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oliver D. Drake
Informaticien
Informaticien

Date d'inscription : 17/01/2017
Messages : 42
Localisation : Là où tu ne m'attends pas

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Give me some Oxygen ! Lun 20 Mar - 21:59

Oliver gardait son grand sourire sur le visage et rigola même légèrement à la proposition de jouer les entremetteuses pour l’aider à trouver l’amour. Il se sentait vraiment un peu plus détendu avec Jenny mais surtout cela lui permettait d’oublier bien vite ce moment qui lui avait rappelé la douleur d’avoir perdu son frère. Malheureusement rien ne pourrait lui ramener Uriel et il s’était fait à cette idée. En tout cas la main sur sa cuisse le fit sourire un peu plus.

« Mh pourquoi pas mais je n’ai de vu sur personne pour le moment. Pour ce qui est de mes critères déjà je suis plus facilement attiré par les hommes que les femmes. J’aime les hommes forts et protecteur qui peuvent avoir une certaine douceur malgré tout. Après niveau physique je suis assez ouvert du moment que j’ai un bon feeling avec la personne. »

Oliver n’était pas du tout du genre à s’arrêter sur le physique d’une personne, bon parfois cela pouvait renforcer son attirance mais depuis qu’il était arrivé sur Atlantis il n’avait pas eu un seul rencard. Ca commençait à faire un moment maintenant, plusieurs années. En même temps il avait rarement de temps libre pour le flirt et il n’avait pas envie de créer une mauvaise ambiance avec un éventuel collègue de travail si les choses ne venaient pas à marcher. Autant dire que tout cela rendait la situation bien plus compliquée encore.

Par contre la suite de la conversation surpris légèrement le technicien qui ne pensait pas voir Jenny revenir sur le sujet de la famille. Surtout il ne pensait pas avoir transmis à ce point ce qu’il res
sentait à travers son visage. Ce n’était pas une bonne chose il fallait qu’il retravaille ça.

« Vous avez raison pour ce qui est de la famille c’est vrai. »


Il n’avait rien précisé sur le fait qu’il regrettait surtout sa seule famille de sang actuellement. Le jeune homme cependant fut une fois de plus étonnée par la proposition de la scientifique pour lui tirer les vers du nez. Une partie de poker ? Pourquoi pas, Oliver aimait les défis et puis ça lui permettrait de travailler son masque. Il pouvait très bien cacher ses émotions derrière sa gueule d’ange. Puis cela pourrait lui permettre aussi d’avoir des réponses à certaines questions qu’il se posait comme la présence du fameux prisonnier dans les basfonds. Il ne savait pas vraiment de qui il s’agissait et pourquoi voulait-il faire du mal à Jenny à ce point ? Sur le coup le jeune homme avait jugé mal placé d’interrogé sa nouvelle amie là-dessus mais maintenant qu’elle avait proposé le jeu pourquoi pas.


« Va pour la partie de Poker, je suis d’un naturel joueur. »


Sur ces mots il se leva pour aller demander un paquet de carte au barman et carrément le paquet de petit beurre. Il donna la moitié du paquet à la jeune femme alors qu’il se mit à battre les cartes. Autant grignoter tranquillement en jouant ça serait plus agréable. Sans compter qu’il serait plus facile de se confier en étant d’une situation de calme et de confiance.

Il se mit à distribuer les cartes pour finalement prendre son jeu en main avec le sourire. Qui allait gagner la première partie ? Qui allait avoir droit à poser une question ? Tel était la question et déjà Oliver essayait de lire les expressions du visage de Jenny pour y dénicher une quelconque information pour la suite.

(HRP : Par contre moi je n’ai jamais joué au poker je connais pas du tout les règles rien donc si on pouvait éviter de rentrer trop dans les détails des parties ça m’arrangerait. Parce que sinon Oliver est mal barré avec moi pour avoir la chance de poser des questions. XD )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6686
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Give me some Oxygen ! Sam 13 Mai - 20:50

Jenny attendit toujours une réponse de la part de la personne en face d'elle qui allait devenir sans doute un nouvel ami. La scientifique était d'un naturel spontané et enjoué.. tout le contraire de comment elle était dans le milieu professionnel, mais dans le milieu privé, elle ressemblait plus à une femme/enfant quasi "innocente", s’émerveillant et se s'amusant d'un rien. Ce qu'elle proposait comme jeu à Oliver était un remix du traditionnel "je n'ai jamais..." s'accompagnant du verre de shot quand la personne a fait la dite action que son partenaire à énoncer, mais étant enceinte cela n'était vraiment pas possible. Alors cette solution lui convenait et elle était assez bonne au bluff. Merci les soirées filles qui lui avait apprise la maîtrise de ce jeu. Quand il accepta, Jenny le gratifia d'un grand sourire et tapota son genoux toute contente, pour enfin se lever. La future mère se dirigea au bar pour attraper un paquet de 52 cartes et une boite de jetons, puis tout deux allèrent s'installer sur une table. Jenny battit les cartes avec une certaine adresse et posa le tout sur la table en faisant un arc de cercle.

"Prenez en deux cher Monsieur.." dit-elle d'un petit sourire  malicieux. Jenny fit de même et la disposa à côté d'elle avant de reprendre le paquet de les battre. Elle disposa face caché 5 cartes et pris ses deux cartes en main. Un valet de coeur et un 10 de piques... avec un peu de chance, elle aurait une paire ou pourrait faire une suite. 

"Je précise les règles... 10 manches.. Celui qui gagne est celui qui en aura gagné le plus à moins que l'un de nous gagne en faisant tapis et ruine l'autre. A chaque manche gagné, le gagnant à le droit de poser une question... Celui qui a gagné le plus de manche ou à ruiner l'autre pourra poser une question personnelle. Je pense que j'ai tout dis (distribue les jetons)Et je pense que je vais vous laminer. A vous l'honneur Oliver..."

Compétitive ? Jenny ? nonnn... bon ok, elle était mauvaise perdante, mais surtout, elle voulait relever le défi pour poser lui une question qui lui turlupiner.. Elle laissa Oliver enchérir et le suivit, à la troisième manche, Jenny avait de quoi faire un brelan, mais cela dépendrait des cartes de son adversaire car si la valeur de ses cartes étaient supérieur ou qu'il claquait un carré ou toutes autres combinaisons plus élevé qu'un brelan, celui-ci remporterait la manche. Au dernier tour, elle misa un peut plus, mais Oliver ne se coucha pas et à voir son sourire... mh, peut-être avait-il une bonne main.. mais elle ne le connaissait pas assez pour savoir si il bluffait, si cela l'amusait ou bien tout autre chose.. Quel menteur était-il. Au final lorsqu'ils révélèrent leurs cartes Jenny gagna de justesse contre une double paire.

"Trop sûr de soi à ce que je vois" dit-elle en lui lançant une pique. Bon ok, le jeu en règle général était un très bon moyen de découvrir une personne sur ce qu'elle était réellement. Et il s’apercevrait très vite qu'elle avait un esprit de compétition très aiguisé avec un petit côté mauvais joueur.

"Alors.. est-ce que j'attaque fort ou pas.. (laisse du suspens tout en re-mélangeant les cartes) oh, je sais.. êtes vous plutôt sucré ou salé.. et de ce fait qu'elle est votre plat favori ?.."

Non.. Jenny commençait doucement et puis ce genre de question permettait d'étoffer les réponses et d'échanger. Ils continuèrent sur quelques parties et à chaque fois Jenny misait un peu plus à la fin même quand ses cartes étaient nulles.. Elle bluffait à la perfection même si cela lui faisait perdre de l'argent de temps en temps. Arrivait à la 6ème manche, Jenny avait en avait gagné 4. Elle savait de lui quel avait été sa première conquête et à quel âge, quel était son plat favori, si sa couleur de cheveux était naturelle et quel métier il rêvait de faire lorsqu'il était enfant. Oui Jenny restait soft et cela ne manquait pas d'amuser l'informaticien, mais l'astrophysicienne n'était pas une peau de vache.. elle attendait juste le bon moment pour asséner la question finale.. mais peut être était-elle trop confiante..


(HJ: je t'ai trouvé un lien et même pour moi au final, car ça fait tellement longtemps que j'ai joué: http://www.commentjouer.fr/comment-jouer-au-poker/ . Je te laisse gagner les 2 prochaines Wink pour revenir à l'égalité après nous ferons un tapis haha de toute façon n'oublie pas, c'est toi qui doit gagné de ce qu'on avait dit.. Jenny te suivra, mais elle perdra et dans ton prochain poste tu pourras poser The Question ^^)

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Give me some Oxygen !

Revenir en haut Aller en bas
Give me some Oxygen !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.
» Get up and never give up... [PV Raphaël]
» give me a reason to trust you ? ft. marcus.
» TRISTAM ? nobody can give you equality, or justice, or anything. if you're a man, you take it.
» [Event & Libre] Give me liberty, or give me death

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: ATLANTIS, GALAXIE DE PEGASE :: Secteur Détente :: Salle de détente-
Sauter vers: