Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
♣ Rejoignez nous sur les réseaux sociaux ♣

Partagez|

Il est temps de remettre les pendules à l'heure [PV Noah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Adrian Connors
⁂ I'm not a demon ⁂
⁂I'm your worst nightmare ⁂

⁂ I'm not a demon ⁂⁂I'm your worst nightmare ⁂

Date d'inscription : 14/01/2011
Messages : 238

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Il est temps de remettre les pendules à l'heure [PV Noah] Mar 3 Oct - 23:00


Les années avaient passé mais les blessures ne s'étaient jamais réellement effacées. Adrian était très loin d'être un sentimental mais Alexis lui manquait. Cela faisait quelques années que la jeune femme avait mystérieusement disparu avec leur enfant en elle. Le freelance avait arrêté de compter après quelques mois. Avec tout ceci, il s'était investi d'une mission, non pas divine, mais une mission de moralité. Au fond de lui, il savait très bien qu'elle n'avait pas disparu de son plein gré et qu'elle ne reviendrait jamais ou alors, les pieds devant, le corps dans un sac. Pour lui, elle était morte et il devait trouver qui en était le responsable. En aucun cas, il ne laisserait ce crime impuni.

Depuis l'assassinat du directeur de la CIS, Adrian avait dû se faire tout petit et il valait mieux. Il faisait beaucoup moins de vagues ou alors, il agissait en toute discrétion. Il savait faire des choses en délicatesse. Le freelance avait profité de ce calme pour mener sa petite enquête. Cela lui prit beaucoup de temps mais à la force de fouiner un peu partout, les indices commençaient à s'accumuler sans qu'il ne puisse encore désigner un coupable. Mais au fur et à mesure, Adrian voyait son dossier s'étoffer afin qu'il devienne un peu plus solide. Les éléments s'assemblaient et l'emmenait petit à petit vers l'infirmerie de la cité. Le coupable était-il un médecin ? Une infirmière ? Peut-être les deux ? Eux qui ont juré de sauver des gens et non pas de les tuer ? D'un côté, Alexis s'était attirée, tout comme Adrian, les foudres de tellement de personnes que cela ne serait qu'à moitié étonnant.

Les suspects étaient tout de même quelques dizaines. Comment savoir qui était le véritable responsable ? Poser des questions à droite et à gauche pourraient attirer les soupçons mais avoir des oreilles qui traînent serait beaucoup plus discret. Il suffisait juste de semer quelques graines et arroser pour que cela prenne. Quelqu'un finirait bien par se vendre. Cela avait prit du temps mais cela avait finit par payer...

En milieu de soirée,  Adrian décida de passer à l'action. Choisir un moment où l'infirmerie serait des plus calme, était le succès de son expédition punitive. Il n'avait plus qu'une chose à faire : attendre dans le bureau du supposé coupable. D'un pas furtif, il se faufila parmi les bureaux des titulaires. Des personnes qui avaient dû coucher utile pour avoir leurs propres bureaux. Des inutiles encore une fois. Par chance, le médecin en question n'était pas encore là. Adrian allait pouvoir prendre possession des lieux en toute tranquilité, fouiller un peu partout, quitte à mettre le bazar si besoin. Rien de bien intéressant à première vue. Une déception pour lui. Noah n'aura qu'à ranger ultérieurement.

S'installant confortablement au fond du fauteuil du médecin, Adrian attendait, les pieds posés sur le bureau, comme s'il était dans son salon. Mine de rien, le freelance ne savait pas encore commencer entamer la conversation. Il n'était pas du genre à s'installer autour d'une table, avec un bon café afin de s'expliquer. Quelques droites bien placées étaient plus dans son genre. Il verrait au fur et à mesure, comment les choses évolues. Autant commencer tranquillement.

Ouvrant un dossier au hasard, il se mit à attendre, essayant de faire passer le temps un peu plus vite avec un peu de lecture même si cela était fort inintéressant pour le terrien. Il avait hâte que son nouveau petit jeu commence...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3519

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Il est temps de remettre les pendules à l'heure [PV Noah] Sam 16 Déc - 17:47

Pas une seule seconde Noah n'aurait imaginé qu'une vieille "connaissance" l'attendait dans son bureau. Et pour ainsi dire, vu la journée qu'il venait de passer, il aurait préféré qu'il n'y ai personne. Peu enclin à péter un câble, le médecin s'était littéralement enflammé contre une bande de jeunes scientifiques qui, pour passer le temps, s'étaient amusés avec quelques machines de la Cité, afin de bricoler un appareil supposé créer et lancer de magnifiques boules puantes...

Malheureusement, leur plan consistant à enfumer tout le mess tourna au fiasco quand l'appareil explosa littéralement, blessant plusieurs de ces nouvelles recrues. La bonne nouvelle de l'histoire ? Pas une seule odeur de boule puante, mais Noah, déjà bien éreinté par une bonne partie de sa journée de boulot, avait explosé et enguirlandé ces petits nouveaux qui se croyaient tout permis, hors limite des lois, du règlement sur Atlantis. Plusieurs de ses confrères avaient du le calmer afin qu'il puisse retrouver la raison, soigner les blessés et, pour finir, faire de la paperasse obligatoire suite à tout ça.

En voulant s'octroyer une pause, le médecin avait vite fait demi tour car, là aussi, il n'était pas tranquille. Il croisait quelques militaires eux aussi inconscients du danger parfois, à voir John qui ne cessait de lui demander si le couple Masen/Knightley avaient testé et aimé l'huile de massage saveur chocolat, accompagné d'une cravache... comment le couple Sheppard avait-il réussi à s'immiscer ainsi dans l'intimité de son propre couple ? C'était un mystère mais peu importe, Noah n'en pouvait plus et ne cessait de regarder l'heure pour qu'enfin, la journée puisse se terminer. Encore quelques petits détails à régler dans son bureau et il pourrait rentrer voir Kylee... SANS utiliser l'huile de massage chocolat, car ce serait une victoire pour John, même si ce dernier ne pouvait pas savoir si son cadeau avait été utilisé ou non.

Quelle ne fût sa surprise de voir, donc, une ancienne connaissance, bien installée dans SON bureau, SON fauteuil ! Quel toupet ! Noah regarda l'individu, Adrian, et eu soudain un flashback de lui-même sur une autre planète, tuant Alexis et, malheureusement, l'enfant qu'elle portait en elle. Cela faisait des années que cet "épisode" ne lui était pas revenu en mémoire. Bien sûr, il en faisait encore des cauchemars parfois, mais plus au point de partir en dépression suicidaire. Revoir l'ex de sa "victime" lui mit un coup dans l'estomac, mais Noah fit en sorte de ne rien faire paraître. Au contraire, la rage de la journée s'intensifia encore plus lorsqu'il remarqua que son bureau était sans dessus dessous, comme si un ouragan était passé. Il posa un regard noir sur Adrian.


"Vous avez un de ces culot de vous permettre de mettre à sac mon bureau, et de vous y installer comme si vous étiez chez vous. Alors je vais vous dire une chose : bougez vos fesses de là et foutez-moi le camp ! Je n'ai pas que ça à faire de voir de vieilles têtes et qui plus est, des personnes qui ne s'étaient pas gênées à magouiller contre les habitant d'Atlantis."

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adrian Connors
⁂ I'm not a demon ⁂
⁂I'm your worst nightmare ⁂

⁂ I'm not a demon ⁂⁂I'm your worst nightmare ⁂

Date d'inscription : 14/01/2011
Messages : 238

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Il est temps de remettre les pendules à l'heure [PV Noah] Dim 17 Déc - 0:51


Dans son métier, Adrian avait apprit à être patient. La patience était une partie intégrante de lui désormais. Cela lui permettait d'être beaucoup plus professionnel et d'exceller dans son travail. Aujourd'hui, le freelance avait besoin de patience. De la patience pour attendre le Docteur Masen, confortablement installé à son bureau, en ayant bien prit soin de lettre un énorme bazar avant de s'installer sur son fauteuil en cuir. Il ne se refusait rien ce petit. Il ne manquait plus d'un bon café ét tout serait parfait.

Faignant de lire un dossier du médecin, il entendit des pas venir dans sa direction. Caché derrière la couverture, il ne pouvait voir qui serait bientôt son invité. Mais il le sentait. Noah allait bientôt pointer le bout de son nez. Les bruits se firent de plus en plus fort avant qu'une vois finit par s'élever dans la pièce.


"Vous avez un de ces culot de vous permettre de mettre à sac mon bureau, et de vous y installer comme si vous étiez chez vous. Alors je vais vous dire une chose : bougez vos fesses de là et foutez-moi le camp ! Je n'ai pas que ça à faire de voir de vieilles têtes et qui plus est, des personnes qui ne s'étaient pas gênées à magouiller contre les habitant d'Atlantis."

Adrian ne put s'empêcher de sourire à la remarque du docteur. Oui il était culotter et il en était fier. Pourquoi ne pas l'être après tout. Refermant le dossier qu'il avait dans les mains avant de littéralement le balancer derrière lui. Un peu plus ou un peu moins de bazar dans le bureau, cela ne se verra guère. Il s'enfonça d'avantage sur le siège, toujours les pieds posés sur le bureau comme si effectivement, il était chez lui. Il fixa le médecin droit dans les yeux, attitude posé, gardant son calme comme un véritable psychopathe digne des meilleurs films.

"Alors, vous et moi, nous allons mettre les choses à plat tout de suite avant que les choses ne dégénèrent. Je bougerais mes fesses de ce fauteuil quand je le souhaite et ce n'est pas un petit merdeux comme vous qui va me dire quoi faire. Si je suis ici, ce n'est pas pour profiter du moelleux de ce fauteuil en cuir. J'aurai bien voulu que nous nous entretenions sur certaines petites choses qui me trottent dans la tête depuis un petit moment et apparemment, vous êtes le seul à pouvoir m'aider."

Autant ne pas tout dévoiler pour le moment. Si Masen était l'homme qu'il cherchait, il n'avourait pas son crime de but en blanc. Depuis toutes ses années, il avait dû apprendre à se mentir à lui même et à mentir à tous le monde. Si cela venait à ce savoir, le médecin serait finit et il passerait surement le reste de sa vie derrière les barreaux. Mais est-ce qu'il avait envie de cela ? Il aimait pourrir la vie des gens mais il aimait le faire lui même. Adrian avait commis des crimes depuis qu'il était ici et lui aussi devrait finir sa vie en prison. Il ne le dénoncerait pas. Il réglerait ses ennuis, seul.

"Installez-vous, dit-il alors qu'il montrait un siège devant le bureau. Faites comme chez vous après tout. Je pense que nous n'avons jamais vraiment eut le temps de discuter tout les deux depuis que je suis sur la cité."

Adrian ? Discuter comme si de rien n'était, comme deux amies autour d'un bon thé et des cookies ? C'était le monde à l'envers. Depuis quand s'intéressait-il à ce genre de chose ? A sa propre remarque, il éclata de rire. Effectivement, il en avait rien à faire de connaitre d'avantage le New Yorkais. Il connaissait déjà beaucoup de choses sur lui. Il avait fait sa propre petite enquête avant de s'en prendre à lui. Il n'était pas fou.


"Non en faites, j'en est rien à foutre. Rentrons dans le vif du sujet. J'ai toujours cru que les médecins étaient fait pour sauver les vies et non pas les prendre, n'est pas Docteur, vous devez en savoir quelque chose. Le serment d'hippocrate, ça vous dit quelque chose ?"

Le freelance n'y alla pas par quatre chemins, même si la fameuse question qui lui brulait les lèvres viendrait très prochainement. Autant y aller en douceur vu l'agacement palpable chez le praticien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3519

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Il est temps de remettre les pendules à l'heure [PV Noah] Dim 17 Déc - 15:03

Le sourire satisfait d'Adrian ne fit qu'augmenter la colère de Noah. Ce fût pire lorsque le freelance balança un autre de ses dossiers à travers son bureau tout en s'installant encore plus confortablement dans son fauteuil, en prenant bien ses aises. Le médecin serra les poings et inspira plusieurs fois profondément ; tentative vaine pour se calmer.

Citation :
"Alors, vous et moi, nous allons mettre les choses à plat tout de suite avant que les choses ne dégénèrent. Je bougerais mes fesses de ce fauteuil quand je le souhaite et ce n'est pas un petit merdeux comme vous qui va me dire quoi faire. Si je suis ici, ce n'est pas pour profiter du moelleux de ce fauteuil en cuir. J'aurai bien voulu que nous nous entretenions sur certaines petites choses qui me trottent dans la tête depuis un petit moment et apparemment, vous êtes le seul à pouvoir m'aider."

Petit merdeux ? Alors là c'était trop. Noah contourna son propre bureau et, du pied, il poussa le fauteuil qui buta contre le mur derrière Adrian, ce qui ne plaisait pas à ce dernier.

"Le petit merdeux t'emmerde mon grand. Je n'ai aucune idée de ce dont vous voulez parler avec moi, mais je n'ai pas de temps à vous consacrer."

Ou plutôt, Noah ne voulait pas accorder de temps à Adrian, car les souvenirs de ce sinistre jour lui revenaient en mémoire, et ça l'empêchait de se calmer. Tout au contraire du freelance qui, même s'il regardait son adversaire d'un œil mauvais, il avait l'air de garder son calme.

Citation :
"Installez-vous. Faites comme chez vous après tout. Je pense que nous n'avons jamais vraiment eut le temps de discuter tout les deux depuis que je suis sur la cité."

"Non mais tu me cherche connard !"

Ni d'une, ni de deux, Noah empoigna la veste d'Adrian et le força à se relever avant de le claquer contre le mur, une main lui serrant la gorge par la même occasion.

"Je vois vraiment pas de quoi on pourrait parler tous les deux, mais une chose est sûre, tu me gonfle avec tes airs de "je m'en foutisme". C'est pas un con dans ton genre qui va me déstabiliser."

Citation :
"Non en faites, j'en est rien à foutre. Rentrons dans le vif du sujet. J'ai toujours cru que les médecins étaient fait pour sauver les vies et non pas les prendre, n'est pas Docteur, vous devez en savoir quelque chose. Le serment d'hippocrate, ça vous dit quelque chose ?"

Noah regarda Adrian droit dans les yeux, sans ciller même s'il voyait très bien où venait en venir ce dernier. Et ça, c'était très mauvais pour lui. Encore une fois, un flash du sordide meurtre qu'il avait commis le sonna quelques secondes, mais il secoua la tête une nouvelle fois et raffermis sa prise car, mine de rien, le freelance s'agitait et avait de la force !

"Tu ne m'apprendras pas mon métier. On fait tout ce qui est en notre pouvoir pour pouvoir garder les gens à notre charge en vie. Mais qu'est-ce que tu en sais toi ? Tu as tué sans scrupule et tu es toujours en liberté ; alors ne viens pas me faire la morale sur le serment d'hippocrate... espèce d'hypocrite."

Sur ce, le médecin relâcha Adrian, inspira une nouvelle fois, puis s'installa sur SON fauteuil, bien qu'il avait une furieuse envie de tout ranger, il se cala bien près de son bureau, et désigna à son tour, la chaise face à son bureau pour le freelance.

"Tu veux parler, tu t'installes là. Dans mon bureau, tu n'es pas sur ton terrain mais le mien. 5 minutes."

Ainsi installé dans un milieu familier, Noah pu enfin respirer un bon coup pour tenir le choc. Car soyons clair, il était évident qu'Adrian voulait parler que d'une seule chose qui les reliait, à savoir la disparition d'Alexis, ou plutôt sa mort mais ça, le freelance n'en savait rien, et le médecin n'était pas prêt de cracher le morceau. Mine de rien, il tenait à sa vie.
Il soutint le regard de son "invité", sans broncher ni montrer le moindre signe de craquage.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adrian Connors
⁂ I'm not a demon ⁂
⁂I'm your worst nightmare ⁂

⁂ I'm not a demon ⁂⁂I'm your worst nightmare ⁂

Date d'inscription : 14/01/2011
Messages : 238

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Il est temps de remettre les pendules à l'heure [PV Noah] Dim 7 Jan - 0:54


Avec le temps, Adrian était devenu un professionnel pour tout ce qui était de faire péter un plomb à ses futurs victimes. Et la preuve était là. Noah devenait fou furieux. Il ne devait pas aimer qu'on ai les pieds sur son bureau mais peu importe, le freelance n'était pas là pour faire plaisir aux gens et encore moins au médecin. Le fait qu'il vienne de l'insulter n'aidait pas à calmer le jeu. Oui, il venait de le traiter de petit merdeux et alors, c'est qu'il y avait bien une raison pour ça, non ? Adrian n'était pas du genre à insulter les gens sans raison... Enfin bref. Ce n'était pas la petite colère du médecin qui allait le faire bouger de place. Il lui en fallait un peu plus et de toute façon, le freelance avait besoin de voir de quoi il était capable et c'est seulement en le faisant sortir de ses gonds, qu'il allait y arriver. Cela ne tarda pas. De rage, le docteur l'empoigna par le col et le leva de son fauteuil afin de le coller violemment contre le mur. Adrian se laissa faire car il savait très bien que s'il faisait quelque chose, il risquait de tuer Noah en deux temps, trois mouvements.

Il resta patient, calme, comme si de rien n'était. Il pouvait sentir les doigts du médecin se resserra sur sa gorge, l'empêchant de respirer correctement. Mais peu importe. Noah ne savait pas encore qu'en faisant ça, il signait plus ou moins son arrêt de mort. Jamais personne n'avait jamais osé poser la main sur Adrian. Du moins, personne n'était jamais revenu pour dire qu'il l'avait fais. Il s'arrangeait pour qu'un tel moment de faiblesse de sa part, n'arrive pas aux oreilles de quelqu'un mal intentionné qui s'amuserait peut-être à le faire chanter. Il devait garder sa réputation d'homme infaillible.


"Tu ne m'apprendras pas mon métier. On fait tout ce qui est en notre pouvoir pour pouvoir garder les gens à notre charge en vie. Mais qu'est-ce que tu en sais toi ? Tu as tué sans scrupule et tu es toujours en liberté ; alors ne viens pas me faire la morale sur le serment d'hippocrate... espèce d'hypocrite."

Noah avait raison. Oui il avait tué sans scrupule mais au moins lui, il ne s'était pas encore fait prendre. Il savait s'y prendre, pas comme le médecin. Certes, il avait mis du temps à remonter jusqu'à lui et rien qu'à voir sa réaction, il ne s'était peut-être pas trompé sur son compte. Il était sûrement le responsable de la disparition surprise d'Alexis. Un large sentiment de haine monta en lui. Non pas de suite, il fallait encore attendre. Lorsque Noah finit par le lâcher, le freelance put respirer de nouveau. Il regarda sa cible s'installer à son bureau, sur SON fauteuil.

"Tu veux parler, tu t'installes là. Dans mon bureau, tu n'es pas sur ton terrain mais le mien. 5 minutes."

De quel droit osait-il lui parler ainsi ? Il se prenait pour le chef alors qu'il n'était qu'un insupportable cloporte ? Il lui adressa un large sourire jaune tout en remettant ses vêtements en place. Adrian n'était pas du genre à s'asseoir pour discuter. Sans dire un mot, il fit le tour du bureau, sous l’œil de Noah qui ne le quittait pas. Adrian passa derrière le médecin, apposant ses mains sur ces épaules et entama comme un massage sauf qu'il était tout sauf doux. Pour sa carrière de masseur professionnel, il allait devoir revoir quelques petites choses pour être au point.

"Je pense que nous avons commencé sur de mauvaises bases mon cher et que nous devrions nous reprendre, tout ça dans le calme. Je ne voulais pas vous agresser mais il y a une chose que je déteste par dessus tout... (approche sa bouche de l'oreille du médecin pour lui susurrer la fin de sa phrase)... ce sont les menteurs dont tu fais partie."

Sans crier gare, il écrasa le visage du jeune homme contre son bureau en prenant bien soin de lui comprimer la tête afin qu'il ne puisse pas faire grand chose. L'amusement avait assez durer et il voulait des réponses. Noah pouvait dire au revoir à son visage car Adrian venait tout de même de lui ruiner le nez. Après tout, il s'en foutait. Du moment que cela lui donnait des réponses, c'était le principal.

"Je sais que tu as fait disparaitre ma femme. Dit moi ce que tu lui as fait et je te fous la paix pour de bon. Mais si tu refuses, je me ferais une joie de t'exploser plus que ton joli petit nez. Tu es médecin, tu sauras le réparer comme un grand."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3519

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Il est temps de remettre les pendules à l'heure [PV Noah] Dim 7 Jan - 17:42

Dès le départ, Noah avait senti qu'il perdait patience, d'une à cause de sa journée de merde, et de deux, à cause d'un de ses anciens démons qui l'attendait dans son bureau, comme s'il était chez lui. Alors forcément, tout ça l'avait fait sortir de ses gonds ! Le médecin n'avait pas hésité à hausser le ton, à insulter Adrian jusqu'à le faire bouger de son fauteuil pour le plaquer contre un mur... tout ça sans ignorer que le freelance avait déjà tué, mais il ne savait pas que cela réveillerait le pire en cet être abominable.

Installé sur son fauteuil, le médecin attendit, le regard haineux. Il ne quitta pas d'une seule seconde des yeux son "invité" qui remettait ses vêtements en place, jusqu'à ce qu'il se place derrière lui pour poser les mains sur ses épaules.


"Tu fais quoi là ! Hey ! Stop !"

Noah bougeait dans tous les sens, afin d'essayer de se soustraire à pression des mains d'Adrian sur ses épaules, mais ce dernier, avec sa force, l'empêchait tout simplement de se lever. Il appuyait fort, sur des points sensibles et le médecin serrait les dents car, mine de rien, ça faisait un mal de chien. Il regarda autour de lui, à la recherche de son communicateur mais, bien évidemment, il était resté dans la poche de sa veste, qu'il avait retirée en rentrant dans son bureau. Après tout, jamais il n'aurait pensé se faire agresser ici, encore une fois.

Citation :
"Je pense que nous avons commencé sur de mauvaises bases mon cher et que nous devrions nous reprendre, tout ça dans le calme. Je ne voulais pas vous agresser mais il y a une chose que je déteste par dessus tout... (approche sa bouche de l'oreille du médecin pour lui susurrer la fin de sa phrase)... ce sont les menteurs dont tu fais partie."

Rester calme, ne pas montrer le moindre signe qui prouverait à Adrian que oui, il avait tué Alexis et son enfant. Vu les antécédents du freelance et de sa compagne, l'affaire avait
pour ainsi dire été étouffée dans l'oeuf, mais personne ne devait savoir, mis à part quelques uns de ses plus proches amis. Noah tenta de tourner la tête, tout en se débattant, afin de regarder son tortionnaire.


"Je ne vois pas de quoi tu..."

Un cri de douleur, étouffé, s'échappa de la gorge de Noah qui ressentit une vive douleur pulsant au milieu de son visage ; son nez venait d'être fracassé contre son propre bureau.
Le sang s'écoulait abondamment, il n'arrivait presque plus à respirer par son nez cassé, et il en était de même à cause du sang qui s'écoulait vers sa bouche. Le pauvre gigotait dans tous les sens.

Adrian le releva et le médecin pris une grande bouffée d'air par la bouche, puis plusieurs autres. Il voyait des chandelles et la douleur de son nez l'empêchait de réfléchir convenablement à ce qui était entrain de se passer.


Citation :
"Je sais que tu as fait disparaitre ma femme. Dit moi ce que tu lui as fait et je te fous la paix pour de bon. Mais si tu refuses, je me ferais une joie de t'exploser plus que ton joli petit nez. Tu es médecin, tu sauras le réparer comme un grand."

Alors il savait. Même si c'était un bien grand mot car, s'il avait été sûr que Noah avait tué Alexis, il ne lui demanderait pas "poliment" de lui donner des réponses.

"Je n'ai rien fait. Tu te trompes."

Noah puisa dans ses force et balança sa tête en arrière, heurtant celle d'Adrian qui devait voir, lui aussi, quelques chandelles. Puis, d'un coup de coude bien placé, il le fit reculer. Le médecin se leva enfin, attrapa le freelance et le colla face contre le mur, en prenant soin en plus, pour se venger de son nez, de lui écraser deux doigts de sa main gauche. Le bruit des os qui craquent lui indiquait que les doigts étaient cassés. À son tour de lui murmurer à l'oreille, avec la respiration sifflante et difficile en plus.

"Je n'ai rien fait, à ta femme... j'ignore tout de ce qui s'est passé. Et je ne sais pas ce qui te fait croire, que j'ai quelque chose à voir là-dedans, mais tu te trompes clairement de cible."

Noah mentait comme il respirait sans un nez cassé. Mais après tout, sa vie était en jeu,
car il n'allait pas croire une seule seconde Adrian quand ce dernier lui promettait de le laisser tranquille, s'il avouait son meurtre.
Au final, il le relâcha lentement et recula.


"Cherche ailleurs, mais je ne pense pas que tu trouveras tes réponses ici."

Sur ce, il s'en alla, prêt à aller se faire soigner, quant tout à coup...

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adrian Connors
⁂ I'm not a demon ⁂
⁂I'm your worst nightmare ⁂

⁂ I'm not a demon ⁂⁂I'm your worst nightmare ⁂

Date d'inscription : 14/01/2011
Messages : 238

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Il est temps de remettre les pendules à l'heure [PV Noah] Mar 23 Jan - 23:37


Pourquoi, quand on accusait quelqu'un, cette personne était obligé de se rebeller ? Pourquoi, ces personnes ne pouvaient pas se laisser faire, comme si de rien n'était. Au moins, cela rendrait le travail d'Adrian un peu plus simple. Mais généralement, une personne qui se sent agresser alors qu'elle n'ai censé n'avoir rien fait, était synonyme de culpabilité. De plus, ce qui énervait encore plus le freelance, c'est quand ces victimes refusaient de répondre ou alors quand il répondait de façon négative. Il ne faisait par ça par guetter de cœur. Du moins pas avec lui car il vrai qu'avec d'autres Atlantes, il s'amusait à les faire souffrir. Mais aujourd'hui, Adrian avait besoin de réponses donc pas le temps de jouer et pour contredire Noah, il ne se trompait jamais, du moins s'il avait tord, il ne le dirait jamais.

Mais revenons à notre problème qu'était le médecin. Il ne pouvait vraiment pas rester tranquille cinq minutes. Le freelance aurait dû être un peu plus sur ses gardes car Noah lui fit un coup à laquelle il ne s'attendait pas. D'un geste rapide, le médecin releva sa tête qui vint percuter celle du freelance qui la lâcha pour reculer de quelques pas. Il lui avait pété le nez cet saleté de docteur. Après tout, il venait de lui rendre la monnaie de sa pièce. Et si c'était tout, cela serait bien. Il profita de cet instant de confusion chez Adrian pour lui enchainer un bon coup de coude pour en profiter pour reprendre le dessus. Par manque d'entrainement, il se ramollissait et il se faisait vraiment avoir comme un bleu et il en avait presque honte. Il se retrouva rapidement face conte le mur mais si c'était le fin mot de l'histoire, Adrian en serait rester là mais apparemment Noah n'était pas de cet avis. Il s'amusa à lui rompre deux doigts dans un bruit sinistre. Il ne put s'empêcher de réprimer un cri de douleur. Jusqu'à maintenant, il avait été gentil avec le docteur, maintenant il allait le regretter.


"Je n'ai rien fait, à ta femme... j'ignore tout de ce qui s'est passé. Et je ne sais pas ce qui te fait croire, que j'ai quelque chose à voir là-dedans, mais tu te trompes clairement de cible."

Encore une fois, Noah niait tout en bloc. Impossible, Adrian ne se serait pas trompé de cible. Sa cible était devenu trop hargneux pour rien avoir à ce reprocher. Devant un tel retournement de situation, il sentit une certaine forme de haine monter en lui. Cela faisait longtemps qu'il ne s'était pas "amusé" à sa manière bien sur. La dernière en date devait certaine être cette Lieutenant Tyandas. Un vrai régale ce petit bout de femme. Il faudrait peut-être qu'il aille prendre de ces nouvelles sans raviver sa petite mémoire. Mais pour le moment, ce n'était pas la question. Pour le moment, Adrian ne préféra rien répondre, laissant penser qu'il allait peut-être se dégonfler. Il plongea juste son regard noir dans celui de son assaillant alors que celui-ci finit tout de même par le lâcher. Il ne put s'empêcher de jeter un rapide coup d’œil vers sa main meurtrit. Deux de ses doigts étaient recroquevillés, sans possibilité de les mouvoir. Noah allait le payer cher. S'il ne le tuait pas, il le forcerait à lui réparer et de la meilleure des façons. Si une petite séquelle pointait le bout de son nez, il se ferait une joie de lui casser un de ses petits doigts.

"Cherche ailleurs, mais je ne pense pas que tu trouveras tes réponses ici."

Pourquoi chercher ailleurs quand on a déjà tout sous la main ? Noah voulait se débarrasser de lui mais Adrian était plutôt du genre sangsue dans ces mauvais jours et actuellement, il était dans l'un de ces jours ci. Il devait agir vite car le médecin était sur le point que partir, surement se soigner le pauvre petit choux. Le freelance n'était pas de cet avis.

"Bien au contraire, je pense les avoir trouvé,
lâcha t-il alors qu'il sortit un 9mm de l'intérieur de sa veste afin de frapper un grand cou sur le nuque de Noah, qui tomba inconscient à terre. Pour plus de sécurité, Adrian préféra jeter un œil en dehors du bureau, par crainte qu'on les ai entendu. Mais personne à l'horizon. Fière de lui, il se retourna vers le corps inanimé du médecin. Maintenant, il ne lui restait qu'à réfléchir à la suite des évènements. Il lui fallait un endroit tranquille de préférence. C'est alors qu'une idée lui vint. Il ne lui restait plus qu'à rester discret sur ses déplacements.

Arrow Une autopsie à coeur ouvert [PV Noah]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Il est temps de remettre les pendules à l'heure [PV Noah]

Revenir en haut Aller en bas
Il est temps de remettre les pendules à l'heure [PV Noah]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Il est temps de remettre les pendules à l'heure [PV Noah]
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» (terminé) | Remettre les pendules à l'heure du Préfet En Chef... Lily & James
» Remettre les pendules à l'heure
» Remettons les pendules à l'heure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: ATLANTIS, GALAXIE DE PEGASE :: Secteur Médical :: Bureaux du personnel-
Sauter vers: