Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...

Partagez|

Labo de Jenny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6658
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Labo de Jenny Jeu 22 Jan - 23:21

"Fine... je vais te laisser, toi et ta... rage interne.. Fais attention à ce que l'on ne te piques pas."

Jenny le regarda s'éloigna juste du coin de l'oeil, mais en entendant cette phrase, elle tourna sa tête complétement, lui balança des éclairs virtuel. Pas besoin de parler, avec son simple regard, elle l'incitait à se la fermer, mais il ne l'entendit pas de cette oreille.

"Je serais toi j'irais en parler à John si ça ne va pas où à heightmayer, je ne sais pas... Du moins si ça persiste [...] tu sais que tu peux toujous nous confier Mégane. On est un peu comme une grande famille.. hein" fit-il d'un ton un peu nerveux vers la fin.. Réfléchis-y."

A cette réplique et notamment à l'évocation du prénom de John, elle vit rouge. Elle pinca ses lèvres alors que ses traits de visage s'assombrissaient encore qu'ils ne l'étaient déjà. Elle ne voulait pas entendre ce prénom.. qui l'écoeurait autant que l'enervé au plus haut point. Et puis le fait qu'il mette peut etre en évidence qu'elle était légérement folle sur les bords et "incapable" de s'occuper de sa fille, l'excita encore plus. Sa main glissa sur son plan de travail où elle saisit un ciseau à bout pointu et tranchant. Après tout Jenny était réputée pour lancer des choses à autrui ? ^^. Une partie d'elle lui crier de balancer cette.. arme blanche si l'on pouvait dire mais une autre partie d'elle se retenait... après tout Rodney avait en partie raison. C'était elle qui avait un probléme et elle ne devait pas s'attaquer au autre. Malheureusement dans qq temps cette encore infime partie de conscience bonne, allez s'atténuer de plus en plus pour enfin être masqué totalement dans certain moment. Pour finir elle le laissa partir avant de regarder le ciseau dans ses mains. Son doigt vint s'amuser à effleurer la lame et notamment la pointe, où elle s'amusa à y entailler son doigt avant de descendre peu à peu, tout en enfoncant petit à petit. Puis Jenny arrêta une fois que le sang se mit à couler. Elle posa le ciseau sur le plan de travail puis Jenny regarda son doigt, comme obnibulait par cette couleur pourpre. Le liquide rougeâtre s'écoula pour finir au creux de sa main.. Sur le coup, elle ne prit pas conscience de son geste mais elle ne s'était pas loupé. Mais bizarrement ça ne la faisait pas souffrir temps que ça.. juste un peu. Jenny sortit un bout de tissu et l'enroula nonchalement sur sa plaie pour ne pas tacher ses vêtements avant de s'en aller de cet endrois un peu trop silencieux à son goût.

--> faire chier mon monde ailleurs

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6658
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Labo de Jenny Sam 5 Mar - 10:16

Arrow

Jenny n'avait pas beaucoup dormi cette nuit, elle était au proie de divers cauchemards plus surréaliste les uns que les autres. Cela voulait certainement dire quelque chose, mais elle n'avait pas emmener son descripteur de rêve, qu'elle avait piqué à son lycée à l'époque pour l'anecdote. Après en y réfléchissant mieux, les changements qui avaient lieu sur cette cité n'était pas pour plaire à tous le monde, et un sentiment de pression naissait chez la plupart des Atlantes. Quoi de plus normal avec deux tarées au pouvoir. Elle regretait Weir, mais Jenny savait qu'au final toute chose se payait, ce n'était qu'une question de temps.

Jenny s'était donc préparée assez tôt et elle arriva vers les 6h - 6h30 au laboratoire. Certains étaient endormis sur leur bureau, d'autre venait de s'éveiller et après un étirement se levèrent de leur tabouret pour sortir. Probablement pour aller se chercher un café ou retourner dans leur quartier. La jeune savait que maintenant tous le monde était sur le banc de touche et que la moindre petite erreur allait engendrer de gros problème. Elle en avait déjà parlé avec McKay et ce dernier n'aimait pas vraiment comment les choses devenaient. Cependant autant lui, qu'elle ne pouvait y faire.

En naviguant de gauche à droite, évitant les fils qui traînait par ci par là, Jenny arriva enfin à son labo personnel, bien que quelques scientifiques y trouvaient logis de temps à autres. Et comparé à ce que l'on pouvait croire, elle ne s'occupait pas uniquement de sa fille et ne lui mettait pas de ruban dans les cheveux. De toute manière ça faisait ringuard et démodé, à moins que l'on soit resté bloquer dans les années 50-60. Arrivée sur son plan de travail avec sa caféine, elle le posa sur un recoin de table et tapota sur le pc. Une découverte avait eu lieu hier dans les zones inexplorées, un artefact dont on ne savait encore le secret. Jenny avait voulu s'en charger pour le décrypter, elle avait déjà fait quelques petites expériences dessus, mais rien de très concluant. C'est pour cela qu'elle l'avait relié à son pc après avoir trouvé la base de données de l'artefact, ainsi les précieuses informations avaient pu se charger toute la nuit. En regardant sur son écran, elle vit que la barre était arrivée à 90%. Bien, c'était bientôt fini encore une grosse heure et cela devrait être bon !

Jenny but quelques gorgées de son kawa et fit le tour du plan de travail pour regarder une fiche A2 ou des plans de Jumper et d'appareillages étaient reproduis. En paralléle elle avait repris le travail de Ryan, son ancien collégue qui avait démissionné. C'est donc en regardant ces plans, que son cerveau se mit en marche pour tenter d'améliorer le dispositifs qui devait être crée prochainement. 3h plus tard, Jenny avait bien avancé, même si cela ne représentait qu'un faible pourcentage de la phase final. Elle prit le temps de s'étirer et de faire croquer ses cervicales avant de voir qu'elle avait besoin d'une disquette pour continuer son travail. C'est donc ainsi qu'elle se dirigea dans la réserve des labos. Un lieu ou machine et cables electriques jonchés le sol. En arrivant dans un espace réserve pour les étagères, Jenny se mit à fouiller dans une boite pour trouver son bonheur.


..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adrian Connors
⁂ I'm not a demon ⁂
⁂I'm your worst nightmare ⁂

⁂ I'm not a demon ⁂⁂I'm your worst nightmare ⁂

Date d'inscription : 14/01/2011
Messages : 210

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Labo de Jenny Lun 25 Avr - 23:38

  • Adrian avait envie de se dégourdir un peu les jambes. Depuis son arrivée sur la cité, il avait guère pu mettre son expérience à profit pour cette cité, mais rapidement, on lui donna un repas de choix. Jenny Sheppard. Apparemment, une petite demoiselle qui méritait à ce qu'on la motive un peu. D'après les dires de la cité et son dossier personnel, elle ne faisait plus grand chose depuis un petit moment. Depuis quand on payait des gens à pouponner. Inadmissible tout ça. L'on donna la mission à Adrian de lui secouer légèrement les puces. Après avoir tourné viré dans la cité à sa recherche, il apprit enfin qu'elle était dans son laboratoire. Trèèèès étonnant de sa part. Après qu'Alexis est booster son cher mari, cela l'avait peut-être quelque peu motivé. Mais ce n'était pas encore assez. La CIS voulait des résultats et il n'en avait pas assez de sa part.

    Adrian c'était donc dirigé vers la section des labo avant de tomber sur celui de Jenny. Il était vide. Mademoiselle la princesse était peut-être partit chercher un bon petit café pour qu'elle puisse travailler comme il faut.... Intolérable franchement. S'offrir des petites pauses café quand l'avenir de la galaxie était peut-être entre ces mains. Cela mettait le jeune homme en rogne. Il s'avança d'avantage dans le labo et jeta un rapide coup d'œil sur les travaux de la jeune femme. N'étant pas un spécialiste de tout ça, il ne pourrait pas dire si sur quoi elle travaillait était d'une importance capitale. Mais alors qu'il allait s'apprêter à ressortir de la pièce, des bruits se fit entendre un peu plus loin. Adrian s'approcha et vit une réserve un peu plus loin enfin, une réserve ou plutôt un débarra vu l'état dans lequel il était. La femme de ménage ne devait pas passer très souvent dans le coin. Il avança prudemment pour ne pas se prendre les pieds dans un des fils qui jonchaient le sol. Une fois ce défi passé, il entrevit la jeune femme entre deux rangées d'étagère, de dos. Elle devait certainement fouiner pour essayer de retrouver quelque chose. Sans bruit, il s'approcha de sa proie, avant de se coller çà l'étagère d'à côté, le dos contre, à attendre que la jeune femme se retourne et qu'elle sursaute de peur. Mais bon cela était un peu un jeu de gamin. Il préféra entamer la conversation.


    "Je ne pensais pas te trouver en plein travail. Ca change..."

    Ils ne se connaissaient même pas et il se permettait de la tutoyer. Adrian n'était pas top pour le vouvoiement. Après tout, entre "amis", tout était permit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6658
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Labo de Jenny Mer 27 Avr - 14:18

    Jenny mit un petit temps pour trouver la disquette dont elle avait besoin. Cette disquette regroupait différents algorithmes qui l'aiderait à avancer dans ses travaux. Jenny n'avait pas entendu Adrian arriver. Il devait avoir des coussinets en dessous de ses semelles celui là.

    Citation :

    "Je ne pensais pas te trouver en plein travail. Ca change..."

    Jenny eut un léger sursaut avant de se retourner, l'objet en main. Elle découvrit alors un grand ténébreux. Son visage ne lui disait qu'un vague souvenir. Cependant en fronçant les sourcils elle se mit à le détailler du regard. Une coupe à la brosse, une carrure tout de même développer par des heures de musculation, barbe de 3 jour et ce regard sombre. Ne serait-il pas l'un des agents de la CIS, le dernier de la meute qui était arrivé sur la cité ? Il s'était fait discret jusqu'à présent, mais il ne lui disait rien qui vaille, il était sûrement du genre à faire ses coups dans le dos. Passant une main sur sa joue pour la frotter nerveusement, elle se ressaisit bien vite.

    "A qui ai-je l'honneur ?"


    *un sale toutou de garde
    - sans blague, mais je préfère qu'il confirme*

    "Et pour votre information, je travaille comme il se doit, que ce soit ici ou dans un endroit plus calme"


    Sur ce elle glissa son CD dans sa poche et s'éloigna de lui pour repartir dans la pièce et revenir dans ses labos.

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adrian Connors
⁂ I'm not a demon ⁂
⁂I'm your worst nightmare ⁂

⁂ I'm not a demon ⁂⁂I'm your worst nightmare ⁂

Date d'inscription : 14/01/2011
Messages : 210

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Labo de Jenny Mer 27 Avr - 15:23

  • L'effet escompté par le jeune homme fut comme il le voulait. Jenny ne l'avait pas entendu arrivé et elle en avait même sursauté. A croire que ses techniques d'infiltration n'étaient pas encore rouillés. Adrian eut un léger rictus en voyant l'air surprit de la jeune femme. Qu'est-ce qu'il aimait leur faire peur.

    "A qui ai-je l'honneur ?"

    "Pour toi, ça sera juste Adrian."

    Et oui, pourquoi s'encombrer dans les mondanités. S'appeler pour leur petit prénom était tellement plus chaleureux.

    "Et pour votre information, je travaille comme il se doit, que ce soit ici ou dans un endroit plus calme"

    Sur ce, la jeune femme rangea ce qu'elle était venue chercher dans sa poche avant de prendre la direction de la sortie de la réserve. Mais Adrian n'en avait pas encore finit avec elle. Après tout, il venait tout juste de faire connaissance. Le jeune homme se mit rapidement en travers de son chemin afin de lui barrer le passage pour ne pas qu'elle aille plus loin. Il avait des comptes à régler avec elle, alors autant le faire à l'abri de tout regards indiscrets.

    "Tu travailles comme il se doit ? Laisse moi rire cinq minutes s'il te plait. Tu passes le plus claire de ton temps à pouponner ta petite fille. Qui est forte ravissante, je le conçois. Je l'ai vu plusieurs fois en train de gambader sur la cité. C'est dangereux pour une fillette de son âge."

    Quel méchant petit Adrian de s'attaquer à une petite fille, mais après tout, il fallait toucher où ça fait mal. C'est le meilleur moyen d'obtenir des résultats.

    "Mais vu la place que tu occupes sur cette cité, tu n'en mènes pas long. Je déteste les gens comme ça. Le nombre de rapports portant ton nom à considérablement diminué depuis un certain temps. Les hautes instances pensent que tu peux faire beaucoup mieux. Il ne faudrait pas qu'ils soient obliger de te forcer la main."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6658
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Labo de Jenny Sam 7 Mai - 11:14

Citation :
"Pour toi, ça sera juste Adrian."

Bon et bien maintenant elle avait sa confirmation personnelle, c’était bien l’homme de main du CIS. Chouette ! elle en avait de la chance, mais une chose restait encore à déterminer. Pourquoi il lui collait aux fesses ? Dans tout les cas, Jenny n’aimait pas comment la tournure des choses prenait.

« Tiens donc…. J’ne savais pas qu’on avait déjà autant d’intimité. »

Puis elle tourna les talons. Jenny n’allait pas s’emmerder avec un toutou de seconde classe. Quoique, si on ne savait pas qu’il travaillait pour le CIS et qu’il était prêt à faire n’importe quoi pour satisfaire sa hiérarchie, elle aurait pu le trouver presque attachant…. Je dis bien presque. Mais les étiquettes que l’on se colle sur le dos font que les opinions des gens extérieur vous catégorise. C’était le propre de l’être humain. Alors qu’elle levait les yeux aux cieux, elle se fit barrée la route par le jeune homme. Ce n’est pas l’envie qui manquée pour la scientifique de lui faire une réflexion cinglante, mais avec cet espèce, il valait mieux faire profil bas, surtout après ce que la compagne de ce très cher Monsieur avait fait à John. Rien qu’en y repensant une vieille rancœur vint naître au creux de son estomac, et après tout c’était tout à fait légitime. Cependant le fait qu’Adrian se dresse devant elle ainsi avec un regard froid, ne lui disait rien qui vaille, mais elle s’abstint de toutes réactions, cela lui ferait beaucoup trop plaisir… De sentir qu’il avait une supériorité face à elle.

Citation :
"Tu travailles comme il se doit ? Laisse moi rire cinq minutes s'il te plait. Tu passes le plus claire de ton temps à pouponner ta petite fille. Qui est forte ravissante, je le conçois. Je l'ai vu plusieurs fois en train de gambader sur la cité. C'est dangereux pour une fillette de son âge."

En entendant ces derniers mots, le sang de Jenny ne fit qu’un tour, il ne fallait pas être devin pour savoir ce qu’il avait en tête. PERSONNE ne touchait à sa fille sous la peine de s’attirer ses foudres.

« Ce qui est dangereux sur cette cité, ce sont les gens de ton espèce, si tu essayes de me menacer en t’en prenant à ma fille tu risques de le regretter. Et contrairement à toi je suis sûr que Mégane connaît plus les recoins de cette cité, tu ne l’auras jamais si tu cherches à la coincée, il suffit juste que je lui montre deux trois truc et si jamais l’envie m’y passe de lui procurer un bouclier individuel, car oui elle a un sacré taux de gêne des anciens dans son métabolisme. Tu ne l’atteindras jamais, elle est capable de faire des choses que toi-même tu ne serais faire. Dans tout les cas merci de m’avoir prévenu je sais ce qu’il me reste à faire »

Si il croyait avoir l’avantage… même si Jenny était inquiète, elle avait apprit de par son vécu à ne pas montrer ses faiblesses, c’est d’ailleurs pour ça que ses geôliers la détestaient, comme ce crétin de Sylas.

Citation :
"Mais vu la place que tu occupes sur cette cité, tu n'en mènes pas long. Je déteste les gens comme ça. Le nombre de rapports portant ton nom à considérablement diminué depuis un certain temps. Les hautes instances pensent que tu peux faire beaucoup mieux. Il ne faudrait pas qu'ils soient obliger de te forcer la main."

« Les hautes instances ? S’ils ont un problème qu’il m’envoie un courrier, ici c’est Atlantis Cedex, qu’ils ne se trompent pas surtout. » fit-elle d’un sourire moqueur. « Et qu’est-ce que tu entends par forcer la main, tu es un genre de messager ? »

Commence à se détacher de lui pour faire quelques pas sur le côté, puis se retourner en levant ses mains de chaque côté tout en haussant les épaules.


« Ou bien un sale petit toutou qui accomplit ses missions pour un bout de steack à la fin. Laissse moi te dire que je ne dépends pas de ta hiérarchie et que j’ai déjà eu affaire à des gens comme toi dans ma vie, vous pouvez traumatiser cette cité et faire comme bon vous semble, mais au final, comme dans tout bon compte de fée, le méchant perd… Ce n’est qu’une question de temps. »

Sur ce elle s’approcha de nouveau de lui, il l’avait titiller et bien il avait réussi a avoir la jenny mordreuse.

« Je sais très bien ce que ta collègue à fait au Colonel Sheppard, il me suffirait d’envoyer un mail à une personne de mon répertoire privé. »

Ouuh, la joute verbale était lancée, mais Adrian avait commencé et s’il croyait que la scientifique était quelqu’un qui se laisser faire, il se fourrer le doigt dans l’œil.

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adrian Connors
⁂ I'm not a demon ⁂
⁂I'm your worst nightmare ⁂

⁂ I'm not a demon ⁂⁂I'm your worst nightmare ⁂

Date d'inscription : 14/01/2011
Messages : 210

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Labo de Jenny Jeu 19 Mai - 21:11

    Adrian ne souriait pas souvent mais quand la bêtise humaine était à son comble, il ne pouvait s'en empêcher. Entendre autant d’anuries en si peu de temps, le record allait être dur à battre. Et oui, les deux personnes étaient devenus très intimes en l'espace de quelques minutes. Adrian était comme ça. Il aimait bien sympathiser avec ses victimes avant de les réduire en miette et les disperser au bon gré du vent. C'était plus conviviale en quelques sortes. Alexis était pareil. Enfin de compte, ils s'étaient bien trouvée. Bon revenons à nos moutons. Après qu'Adrian est lancé le sujet de Mégane, il fallait bien s'en douter que Jenny allait démarrer au quart de tour. C'est sur, il ne fallait pas toucher à la prunelle de ces yeux.

    « Ce qui est dangereux sur cette cité, ce sont les gens de ton espèce, si tu essayes de me menacer en t’en prenant à ma fille tu risques de le regretter. Et contrairement à toi je suis sûr que Mégane connaît plus les recoins de cette cité, tu ne l’auras jamais si tu cherches à la coincée, il suffit juste que je lui montre deux trois truc et si jamais l’envie m’y passe de lui procurer un bouclier individuel, car oui elle a un sacré taux de gêne des anciens dans son métabolisme. Tu ne l’atteindras jamais, elle est capable de faire des choses que toi-même tu ne serais faire. Dans tout les cas merci de m’avoir prévenu je sais ce qu’il me reste à faire »

    "J'apprends à me repérer très facilement pour ta gouverne. Et fait autant de chose que tu veux pour protéger ta petite fille chérie que tu adules tant. Quand je veux quelques chose, je l'obtiens toujours, même si cela doit me prendre un temps fou. Qui te dit que je n'ai pas déjà échafauder un petit plan dans ma tête. Quand il s'agit de ce genre de chose, mon cerveau est toujours en activation. Alors si je veux atteindre Mégane, rien ne m'en empêchera. Envoie là à l'autre bout de la galaxie, mais je serais toujours sur ses talons."

    Adrian avait le don de faire peur à gens quand il s'y mettait pour de bon. Quand il prononça ses mots, le freelance s'était avancé vers la jeune femme en la fixant droit dans les yeux pour l'intimider avec un regard digne d'Hannibal Lecter. S'il avait pu la manger, il l'aurait fait, en ne laissant aucune miette derrière lui. Autant laissé l'endroit comme il l'avait trouvé.

    « Les hautes instances ? S’ils ont un problème qu’il m’envoie un courrier, ici c’est Atlantis Cedex, qu’ils ne se trompent pas surtout. » fit-elle d’un sourire moqueur. « Et qu’est-ce que tu entends par forcer la main, tu es un genre de messager ? »

    "Tu peux m'appeler de la sorte si tu veux, ça ne me gène pas. Mais le courrier, il arrive souvent quand j'ai échoué et j'échoue très rarement. En me voyant, les gens comprennent qu'il faut réagir et vite, très vite même. Je dis une fois les choses et je ne les répète pas."

    Alors qu'il terminait sa phrase, la scientifique fit quelques pas sur le côté pour ne plus avoir le jeune homme devant elle, avant de poursuivre sur sa lancée.

    « Ou bien un sale petit toutou qui accomplit ses missions pour un bout de steak à la fin. Laisse moi te dire que je ne dépends pas de ta hiérarchie et que j’ai déjà eu affaire à des gens comme toi dans ma vie, vous pouvez traumatiser cette cité et faire comme bon vous semble, mais au final, comme dans tout bon compte de fée, le méchant perd… Ce n’est qu’une question de temps. »

    Jenny avait vraiment du répondant et Adrian aimait ça. La seule qui osait lui tenir tête, c'était Alexis, mais leurs rapports étaient différents de ceux qu'il avait avec la scientifique. Il allait vraiment prendre son pied avec elle. Pas dans un lit si je peux vous rassurer.

    "On ne t'as jamais dit que les contes de fées n'existaient pas. Il faut arrêter de croire au prince charmant ma grande et évoluer un peu sur le plan psychologique. Apparemment, tu dois encore avoir au mal de ce côté là. MA hiérarchie comme tu le dis si bien, a prit le commandement de cette cité, donc, c’est également la tienne et tu dois lui rendre des comptes. Alors ce n'est pas la peine de monter sur tes grands chevaux pour essayer de me faire peur. Ta réaction me fait plutôt rire qu'autre chose. Tu n'es rien ici. Ta situation de second de la section scientifique, permet moi de douter du bienfondé de la chose. Coucher avec le leader militaire a bien du aider. Tu as coucher utile, c'est bien. C'est peut-être la seule chose que tu as réussis de bien dans ta misérable vie. MA hiérarchie pense sérieusement à te rétrograder vu les piètres résultats que tu apportes."

    Et voilà, Adrian était lancé et il allait être très difficile à arrêter maintenant. Il devenait souvent ingérable lorsqu'il partait de la sorte. Jenny voulait une joute verbale ? Elle n'allait pas être déçu du voyage. Dommage pour elle.

    « Je sais très bien ce que ta collègue à fait au Colonel Sheppard, il me suffirait d’envoyer un mail à une personne de mon répertoire privé. »

    Il avait bel et bien cafté. Incapable de garder un petit secret. Alexis lui avait pourtant bien dit de la fermer sous risque d'avoir des représailles et pas forcément sur lui. Tant pis pour lui, il l'aurait chercher. Adrian allait s'empresser de rapporter la chose à Alexis pour voir sa réaction et ce qu'elle allait bien pouvoir faire pour punir ce chenapan.

    "Ah, ce cher Colonel Sheppard. Il n'a pas su tenir sa langue comme Alexis lui a gentillement suggérer. Dommage pour lui, enfin bref. Je suis sur qu'Alexis sera heureuse d'apprendre que tu sais."

    Adrian se recala devant la scientifique avant de lui empoigner fortement le bras pour lui montrer qui était le maitre de la situation. Il n'allait pas se laisser marcher sur les pieds par une petite brunette, haute comme trois pouces et qui se croyait être la plus forte. Adrian était imbattable sur ce plan là et Jenny n'allait pas être la première à l'avoir. Sur ce, il reprit son discours fort intéressant.

    "Et tu comptes faire quoi avec ton petit mail à LA personne qu'il faut dans ton répertoire ? Balancer une petite rumeur comme quoi la méchante Alexis s'en serait prit au beau, grand et gentil Colonel Sheppard ? Sur quelles preuves ? Dit moi. J'ai hâte d'entendre tes arguments. Sans preuve, ton petit mail va tomber à l'eau plus vite que prévu. C'est sa parole contre celle d'Alexis. Qui crois-tu qu'Erika croira ? Je te laisse deviner. Tu as eu ton doctorat alors je pense que tu peux trouver la solution à cette simple question."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6658
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Labo de Jenny Lun 30 Mai - 18:35

Citation :
"J'apprends à me repérer très facilement pour ta gouverne. Et fait autant de chose que tu veux pour protéger ta petite fille chérie que tu adules tant. Quand je veux quelques chose, je l'obtiens toujours, même si cela doit me prendre un temps fou. Qui te dit que je n'ai pas déjà échafauder un petit plan dans ma tête. Quand il s'agit de ce genre de chose, mon cerveau est toujours en activation. Alors si je veux atteindre Mégane, rien ne m'en empêchera. Envoie là à l'autre bout de la galaxie, mais je serais toujours sur ses talons."

Jenny voyait rouge, mais elle devait se contenir. Éclater de colère ne servirait à rien et n'avancerait pas les choses. Adrian était perfide et complétement chtarbé, bon a enfermer. Comment pouvait-on s'en prendre a un enfant ? Il fallait être sans une once d'humanité.

"Si tu as un problème avec moi, ait le cran de le régler avec la personne concernée ! Elle n'a rien à voir dans ces histoires. Et sache que si tu es sur ses talons, je serais sur les tiens et tu ne me verras pas venir..." dit-elle d'un ton froid en hachant ses mots, tellement la colère bouillonnait en elle.

Sur ce elle lui lança un regard à glacer le sang, celui qu'elle réservait uniquement à ceux qu'elle excécrait le plus au monde et Adrian venait de rentrer dans cette catégorie en moins de 5 minutes. Bien qu'elle était un peu intimidé, de part sa prestance ça ne se voyait aucunement, Jenny avait pu travailler sur ce point depuis qu'elle était dans la galaxie de Pégase. Et elle savait Ô combien ça pouvait énerver. D'ailleurs lorsqu'il s'approcha d'elle, Jenny releva les yeux vers lui, sans bouger, ne scillant... presque pas du regard. Les deux protagonistes créé presque des éclairs au dessus d'eux, tellement l'atmosphère était electrique et tumultueuse.


Citation :
"Tu peux m'appeler de la sorte si tu veux, ça ne me gène pas. Mais le courrier, il arrive souvent quand j'ai échoué et j'échoue très rarement. En me voyant, les gens comprennent qu'il faut réagir et vite, très vite même. Je dis une fois les choses et je ne les répète pas."

Jenny hocha la tête sur le côté, l'analysant toujours du regard, anticipant le moindre de ses gestes. La tension montait de plus en plus.

Citation :
"MA hiérarchie comme tu le dis si bien, a prit le commandement de cette cité, donc, c’est également la tienne et tu dois lui rendre des comptes. Tu n'es rien ici. Ta situation de second de la section scientifique, permet moi de douter du bienfondé de la chose. Coucher avec le leader militaire a bien du aider. Tu as coucher utile, c'est bien. C'est peut-être la seule chose que tu as réussis de bien dans ta misérable vie. MA hiérarchie pense sérieusement à te rétrograder vu les piètres résultats que tu apportes."

Si elle s'était écoutée, elle lui aurait foutu le poing dans la figure. En plus d'être un malade de premiere, il avait du être recruté pour sa superbe compétence à titiller là où il ne fallait pas.

"TA hierarchie est, permet moi de te le dire, un ramassis d'abrutis habillaient en pingouin, qui n'ont que pour objectif d'emmerder la vie des autres. Des chiens qui aiment montrer les crocs et rabaisser ceux qu'ils ne considèrent pas comme "normaux" selon leurs critères. On vous a jamais dis qu'il fallait étudier tout les points de vue ? Faut savoir se remettre en question dans la vie mon grand"


Citation :
"Ah, ce cher Colonel Sheppard. Il n'a pas su tenir sa langue comme Alexis lui a gentillement suggérer. Dommage pour lui, enfin bref. Je suis sur qu'Alexis sera heureuse d'apprendre que tu sais."

Jenny eut un petit sursaut lorsqu'Adrian l'attrapa par la poignet, c'est qu'il sérrait fort le bougre. Grimaçant de douleur, elle finit son rictus par un mauvais sourire, il fallait qu'elle tourne la situation à son avantage. John avait été succins et dans le flou lorsqu'il avait expliqué ce qui était arrivé... Mais Jenny en avait vite tiré des conclusions, il suffisait de voir comment elle se comportait sur la cité avec les autres.


"Qui t'as dis que je le savais réelement ? Je suis douée pour semer le doute you know.. Cependant merci d'avoir confirmer ce que je pensais. C'est toi qui n'a pas su tenir ta langue ce coup là ! bravo... Et pas besoin d'être devin pour savoir ce dont la harpie est capable... et tout se paye un jour" dit-elle de manière incompréhensible tout en tournant la tête sur la fin. Mais cette dernière se fit secouer pour que son regard rencontre celui d'Adrian de nouveau.
Citation :

"Et tu comptes faire quoi avec ton petit mail à LA personne qu'il faut dans ton répertoire ? Sur quelles preuves ? Dit moi. J'ai hâte d'entendre tes arguments. Sans preuve, ton petit mail va tomber à l'eau plus vite que prévu. C'est sa parole contre celle d'Alexis. Qui crois-tu qu'Erika croira ? Je te laisse deviner. Tu as eu ton doctorat alors je pense que tu peux trouver la solution à cette simple question."

Jenny eut un silence, il n'avait pas tord... d'un regard furtif elle regarda s'il n'y avait pas de caméra, mais il n'y en avait pas dans les reserves, c'était dans les labos qu'il y en avait. A très grande vitesse, Jenny se mit à réfléchir, s'il n'y avait pas de caméra ici, c'est qu'il y en avait une juste à côté, peut-être y avait-il une bande son avec et qu'en travaillant dessus, elle pourrait isoler les parasites et affiner sur la discussion qu'Adrian et elle avait eu à l'instant... Il allait falloir qu'elle aille vérifier les bandes du hangar à jumper sur la date ou John avait été agrésser. Après un long silence, elle releva les yeux vers lui.

"Tout les accusés sont considéré comme innocent, tant qu'on a pas prouvé leur culpabilité ? C'est ça ?"

Léger sourire

"Ne compte pas sur moi pour te dévoiler mes cartes alors qu'on débute seulement la partie, chaque chose arrive à point, c'est bien connue" dit-elle en arquant un sourcil. Eh ouii la scientifique avait un don pour détourner les sujet à son avantage, elle savait qu'elle jouait gros, mais Adrian l'avait déjà assez menacé aujourd'hui, Jenny ne risquait plus rien.. ou presque.

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adrian Connors
⁂ I'm not a demon ⁂
⁂I'm your worst nightmare ⁂

⁂ I'm not a demon ⁂⁂I'm your worst nightmare ⁂

Date d'inscription : 14/01/2011
Messages : 210

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Labo de Jenny Ven 10 Juin - 14:57

    "Si tu as un problème avec moi, ait le cran de le régler avec la personne concernée ! Elle n'a rien à voir dans ces histoires. Et sache que si tu es sur ses talons, je serais sur les tiens et tu ne me verras pas venir..."

    « Mais je suis en face de toi, je pense que c'est suffisant pour régler nos affaires. Je ne peux pas faire mieux. Et si tu veux me suivre pas à pas, très bien, mais fait attention qu'il n'y est pas une petite brune derrière toi. Elle non plus tu ne la verrai pas venir. »

    "TA hierarchie est, permet moi de te le dire, un ramassis d'abrutis habillaient en pingouin, qui n'ont que pour objectif d'emmerder la vie des autres. Des chiens qui aiment montrer les crocs et rabaisser ceux qu'ils ne considèrent pas comme "normaux" selon leurs critères. On vous a jamais dis qu'il fallait étudier tout les points de vue ? Faut savoir se remettre en question dans la vie mon grand"

    Non pas qu'il aimait vraiment les gens pour lesquels il travaillait, mais Jenny poussait un peu sur ce coup là. Il la laissait dire pour le moment si cela pouvait la défouler. Ça devait lui faire du bien de cracher son venin sur le sous fifre de service au lieu de dire ses quatre vérités au personnes concernées. La devise de Jenny devait certainement être : courage, fuyons. Cassons su sucre sur le dos des personnes qui ne sont pas là. Si c'est tout ce qu'elle savait faire, Adrian n'aurait aucun mal à la briser.

    « Si c'est ce que tu penses, très bien, je ne vais pas t'arrêter en si bon chemin. Mais c'est dans des moment comme celui ci que me viennes des idées. La prochaine fois, il faudra que je prenne un magnétophone sur moi. Mais, peut-être que cette conversation est déjà enregistrer et que tu ne le sais pas. Mystère... Je suis sur que MES supérieurs, seraient ravis d'entendre ton point de vue sur leur commandement. Mais, une parole vaut bien un enregistrement, surtout quand on est bien vu. Les personnes comme toi, son très mal vu par mes supérieurs, je suis sur que tes dires n'arrangeront pas ton cas.»

    Mais pourquoi Adrian est-il aussi méchant. Parce que... il est juste comme ça. Le jeune homme était réputer pour être vicieux et sadique avec les personnes qu'il avait en ligne de mire. Sous ses apparences d'ange, se cachait un véritable démon qui ne demandait qu'à sortit à la moindre occasion.

    "Qui t'as dis que je le savais réellement ? Je suis douée pour semer le doute you know.. Cependant merci d'avoir confirmer ce que je pensais. C'est toi qui n'a pas su tenir ta langue ce coup là ! bravo... Et pas besoin d'être devin pour savoir ce dont la harpie est capable... et tout se paye un jour"

    « Laisse moi rire. Je suis sur qu'il t'a tout dit. Alexis le connait mieux que moi, je l'avoue, mais je suis certain qu'il est venu pleurer dans tes jupons. A première vue, c'est un militaire à la peau dur, seigneur avec ses dames, mais en dessus, c'est une vrai petite lavette, qui pleure à la moindre petites embuches. Il a beau faire le monsieur costaud, qui affronte le danger pour sauver les autres, mais en vérité, c'est une vrai chiffe molle. »

    Le jeune homme se défoulait et cela lui faisait du bien. Après tout, Jenny avait commencer à le titiller, autant qu'il continue sur cette lancée. Adrian connaissait certains points faibles de la jeune femme. Il avait déjà utiliser sa fille, alors maintenant, il fallait passé à son compagnon. Il y avait tellement plus de chose à dire que sur la petite crevette châtain qui se promenait dans les couloirs de la cité, toujours à trainer dans les pattes de gens qui essayent de faire un minimum de travail pour ne pas se faire remonter les bretelles.

    "Tout les accusés sont considéré comme innocent, tant qu'on a pas prouvé leur culpabilité ? C'est ça ?... "Ne compte pas sur moi pour te dévoiler mes cartes alors qu'on débute seulement la partie, chaque chose arrive à point, c'est bien connue"

    Adrian n'aura jamais autant rit en une heure que dans toute sa vie avec la scientifique. C'est dingue tout ce qu'elle pouvait sortir comme ânerie pour se défendre. Mais la regarder se débattre pour ne pas perdre la face contre lui, l'amusait d'avantage.

    « Chère Jenny, tu nous prends vraiment pour des petits débutants. Tu crois franchement que nous en sommes à notre premier coup d'essai. Tu es très loin d'être la première qui a essayer de nous faire tomber. Nous sommes des professionnels. Dommage que cela n'est pas sanctionné par un diplôme. Cela aurait fait très classe sur un mur de mes quartiers. Tes cartes comme tu le dis si bien, je suis sur qu'elles ne valent rien. Nous pensons toujours à tout quand nous faisons des choses pas très catholiques et qui va à l'encontre des bonnes mœurs. Bon allez, trêve de plaisanterie, je n'ai pas que ça à faire de la journée. »

    Adrian se rapprocha d'avantage de la scientifique avant de la prendre par le col et de la coller brutalement contre l'étagère sur laquelle, elle travaillait précédemment.

    « Je ne vais plus y aller par quatre chemins car la politesse, ça va deux secondes chez moi. Je vais te faire passer un message et si je dois le répéter, ça ne risque pas d'être aussi gentillet que maintenant. Tu vas te mettre au boulot et rapidement pour que cela donne des résultats probants et pas des rapports griffonnés, que ta fille aurait pu faire, et même de façon encore meilleure que la tienne. Je veux que mes oreilles entendent que tu as bien travaillé, bien étudier telles ou telles choses, que tu es découverts pleins de nouvelles qui nous seraient très utiles sur cette cité, et que tu ne passes pas ton temps à boire des café ou jouer à dinette ou la marelle avec ta fille. Des résultats, c'est tout ce que je veux. »

    Adrian ne l'avait pas quitté des yeux une seconde pendant son monologue, en espérant que cela soit bien clair pour la jeune femme. Mais pour en terminer avec cela et avec toute la grâce possible que possédait Adrian, il envoya la Canadienne contre l'étagère juste en face d'elle, et s'y éclata violemment la tête contre. Alors qu'elle tomba sur le col, le jeune homme s'accroupit à ses côtés.

    « C'est bien rentrer dans ta petite tête j'espère... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6658
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Labo de Jenny Lun 20 Juin - 21:19

Lorsqu’Adrian la menaça d’aller tout rapporter à ses supérieurs, Jenny ne le prit pas au mot. De toute manière s’il voulait la faire faillir en supposant que cette conversation était enregistré, ça n’allait pas marcher. Dans le pire des cas qu’est-ce qu’il pourrait arriver de pire ? Elle était peut être mal vu par sa nouvelle hiérarchie, mais ils ne trouveraient personne aussi qualifié qu’elle dans son domaine et avec autant d’ancienneté et d’expérience sur Atlantis et sa technologie. Jenny n’avait pas l’immunité totale, mais elle l’avait à moitié tout de même.

Citation :
« Laisse moi rire. Je suis sur qu'il t'a tout dit. Alexis le connait mieux que moi, je l'avoue, mais je suis certain qu'il est venu pleurer dans tes jupons. A première vue, c'est un militaire à la peau dur, seigneur avec ses dames, mais en dessous, c'est une vrai petite lavette, qui pleure à la moindre petites embuches. Il a beau faire le monsieur costaud, qui affronte le danger pour sauver les autres, mais en vérité, c'est une vrai chiffe molle. »

Jenny assombrit son regard à cette réplique, il ne le connaissait pas, il n’avait qu’une vague idée de l’homme que John est… et il se permettait de critiquer et de le rabaisser. La bonne heure. Cependant la scientifique avait déversé son venin contre lui quelques instants plutôt, il ne devait répondre qu’à son attaque. La question était qui de eux deux arrêteraient en premier.

« Tu ne le connais pas et elle le connait encore moins que moi. Tu vois c’est si facile de critiquer sans savoir réellement ce qu’il en retourne. Tu n’as pas vécu la moitié de ce qu’il a pu vivre au cours de sa vie. A côté de lui tu n’es rien, un sale bureaucrate à qui on laisse les tâches ingrates et qui est assez con pour se salir les mains, au risque qu’un jour cela se retourne contre lui. Il ne m’a rien dit, juste qu’en 5 ans de vie commune tu sais lire en l’autre comme dans un livre ouvert, c’est sûr c’est pas près de t’arriver à toi. Il n’a pas eu besoin de parler de ta brunette décolorée ! »

Citation :
« Chère Jenny, tu nous prends vraiment pour des petits débutants. Tu crois franchement que nous en sommes à notre premier coup d'essai. Tu es très loin d'être la première qui a essayer de nous faire tomber. Nous sommes des professionnels. Dommage que cela n'est pas sanctionné par un diplôme. Cela aurait fait très classe sur un mur de mes quartiers. Tes cartes comme tu le dis si bien, je suis sur qu'elles ne valent rien. Nous pensons toujours à tout quand nous faisons des choses pas très catholiques et qui va à l'encontre des bonnes mœurs. Bon allez, trêve de plaisanterie, je n'ai pas que ça à faire de la journée. »

« Mes cartes peuvent valoir de l’or tout est une question de temps et crois moi ça ne sera pas du bluff ce jour là !»


Cependant Adrian en eut certainement marre de ses propos et se rapprocha de la scientifique d’un air menaçant. Lorsqu’il la prit par le col pour la coller brutalement contre l'étagère, jenny poussa un léger cri étouffé avant de grimacer. Ses deux mains allèrent rejoindre les siennes, tentant de les déloger d’ici.

« Ca y est le gorille a épuisé son vocabulaire, on en vient aux mains… »


Malheureusement Adrian resserra son étreinte autour de son cou, quitte à laisser de jolies ecchymoses bleues par la suite. S’il continuait ainsi, Jenny allait finir par tourner de l’œil. Grimaçant, elle tenta d’aper le peu d’air qu’elle pouvait avant d’écouter attentivement son sbire.


Citation :
« Je ne vais plus y aller par quatre chemins car la politesse, ça va deux secondes chez moi. Je vais te faire passer un message et si je dois le répéter, ça ne risque pas d'être aussi gentillet que maintenant. Tu vas te mettre au boulot et rapidement pour que cela donne des résultats probants et pas des rapports griffonnés, que ta fille aurait pu faire, et même de façon encore meilleure que la tienne. Je veux que mes oreilles entendent que tu as bien travaillé, bien étudier telles ou telles choses, que tu es découverts pleins de nouvelles qui nous seraient très utiles sur cette cité, et que tu ne passes pas ton temps à boire des café ou jouer à dinette ou la marelle avec ta fille. Des résultats, c'est tout ce que je veux. »

Et ce qui devait arriver, arriva. Avec toute cette tension qu’ils y avaient entre eux, ont pouvait se demander pourquoi cet événement n’était pas arrivé plus tôt. Jenny n’eut même pas le temps de comprendre ce qu’il lui arrivait. Elle se retrouva projeter contre l’étagère et l’instant d’après elle était au sol en train de giser. Sonné, elle eut du mal à se reprendre et posa une main contre sa tête qui tanguait de droite à gauche. Ce n’est qu’au bout d’une grosse minute que la jeune femme se reprit enfin. C’est là qu’elle constata qu’Adrian était accroupi en face d’elle.
Citation :

« C'est bien rentrer dans ta petite tête j'espère... »

Jenny poussa un soupir, toujours patatrac, elle tourna sa tête vers l’étagère où elle s’y appuya pour se relever doucement.

« Ne t’inquiète pas… »


Titubant elle du se rattraper, c’est là qu’elle trouva dans une boite en carton qu’elle venait de renverser un mini tyser. D’une main fébrile elle le prit et se retourna vers Adrian.


« I all understood… »
dit-elle en lançant sa main armé vers ce dernier. Le tyser alla se loger au niveau de son flanc droit, jenny le laissa quelques secondes avant de le retirer. Ce dernier tomba au sol, gigotant dans tous les sens par les spasmes auxquels il était proie. Jenny le regarda quelques secondes avant de secouer sa tête et de reposer l’arme sur l’étagère.

« J’t’avais dit de faire attention… tu m’as pas écouté…. J’arrive toujours à surprendre.. ah waie » dit-elle plus pour elle que pour lui qui devait certainement être dans les vapes à ce moment précis. Puis la jeune femme se dirigea vers la sortie, tanguant et s’appuyant au mur. Lorsqu’elle arriva au niveau du labo, elle se massa la tête et découvrit sur le bout de ses doigts qu’un petit filet rouge était apparu. Il ne l’avait pas loupé l’enfoiré. C’est donc ainsi qu’elle sortit de la section scientifique pour tituber dans les couloirs. Lorsqu’elle croisait du monde, elle baissait la tête et essayer de rester droite. Trouvant un téléporter non loin, elle le prit direction ses quartiers. L’infirmerie ne servirait à rien, car trop de question serait posées.

Arrow

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adrian Connors
⁂ I'm not a demon ⁂
⁂I'm your worst nightmare ⁂

⁂ I'm not a demon ⁂⁂I'm your worst nightmare ⁂

Date d'inscription : 14/01/2011
Messages : 210

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Labo de Jenny Lun 20 Juin - 23:39

    Adrian était un vrai professionnel, mais il fallait bien avouer que sur ce coup là, Jenny avait été plus inventive. Après qu'il est balancé Jenny contre l'étagère d'en face et qu'elle soit tombé à terre, le jeune homme avait pensé qu'il en avait finit avec elle. Mais ce ne fut pas le cas. Elle avait de la ressource la petite. Alors qu'elle reprenait doucement ses esprits après ce qu'elle venait de se prendre, Adrian s'était accroupi à ses côtés pour finir leur discussion. mais ce n'était pas une chose à faire. Sans crier gare, Jenny s'empara d'un taser posé sur une planche de l'étagère à côté d'elle. La garce. Elle alla planter les deux electrodes sur le flanc du freelance avant de balancer la sauce. Adrian sentit l'électricité passé dans tout son corps, tétanisant ses muscles, et tomba à la renverse. Jenny laissa le courant passé que quelques secondes, juste le temps pour elle re poser le taser à sa place avant de fuir lachement. Adrian ne resta au sol que quelques instants. Ce pauvre petit taser n'allait pas le mettre KO. Il était un dur Il lui en fallait plus pour rester dans les vapes. Une fois que Jenny avait quitter la réserve et certainement son labo, Adrian se releva. Jenny l'avait tourner en ridicule, même si personne n'avait été témoin de la scène. Personne n'avait le droit de se foutre de sa tête de la sorte. La vengeance d'Adrian serait terrible et risquait de faire très mal pour la scientifique. Elle pensait avoir gagné la guerre, mais elle en était très loin du compte. Adrian avait plus d'un tour dans son chapeau et il avait déjà sa petite idée en tête. Il allait déposer un petit cadeau dans les quartiers de la jeune femme, en guise du souvenir de ce moment passé tous les deux dans ses réserves.

Arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6658
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Labo de Jenny Ven 2 Sep - 12:44

---> Quartier

Le lendemain la jeune femme était revenue à la première heure à son labo. Étant seule, elle referma les portes derrière elle et contempla la pièce silencieusement. Regardant dans le coin supérieur gauche, elle repéra une caméra de sécurité. Puis d'un pas hésitant elle se dirigea vers la porte qui menait directement à la réserve des scientifiques. En y passant la tête elle regarda si personne n'y logeait. Non pas que Jenny était devenue paranoïaque mais avec ce qu'elle avait vécu hier, il y avait quand même de quoi. Se rassurant comme elle le pouvait elle retourna à la porte de ses labos où elle ouvrit le boitier de commande pour trafiquer les cristaux. Faisant en sorte que personne ne vienne la déranger. Par la suite elle prit un tabouret pour venir débrancher la caméra situé en hauteur. Elle le débrancha de son socle et vint s'installer à son plan de travail. Après quelques branchement elle put accéder au serveur central où toutes les images de la cité étaient répertoriés. Elle entra le code écrit sur la caméra et pu accéder aux dernières images. Voulant remonter jusqu'à hier cela allez prendre un certain temps elle lança donc la marche arrière et se mit à patienter durant une bonne 1h. De temps à autre, elle regardait l'entrée des réserves non sans mauvais souvenirs et frissons. Instinctivement elle se massa sa gorge, toujours camouflée par ce foulard qui ne lui était pas familier. Après une grosse heure, elle arriva au moment croustillant.

Elle qui rentrait dans la réserve suivit d'une minute plus tard par ce cher Adrian... puis plus rien. Jenny accéléra doucement la bande jusqu'à 10 minutes plus tard où elle se vit sortir, titubant de gauche à droite. 2 minutes après suivit de ce c*nnard. Après quelques manipulations elle enregistra cette partie là sur son ordinateur pour avoir les preuves en image. Après tout si les Atlantes voulait faire tomber leurs nouveaux dirigeants, il fallait commencer à avoir des preuves. Ils avaient peut être effacé la vidéo où Alexis était rentré avec John complétement amoché, mais Adrian avait commis une erreur en sortant directement de son labo. Cette fois ci elle remonta de nouveau la vidéo en mettant ses capteurs à fond pour lui permettre d'entendre la conversation. Elle amplifia au maximum le son pour tenter d'avoir des brides de paroles. Chose que la scientifique arriva à obtenir. Cependant on ne comprenait pas encore tout. Elle passa ses deux heures suivantes à enlever les parasites sur la video, à affiner, à utiliser des logiciels puissants pour obtenir le meilleur son possible. Après 3 bonnes heures elle arriva enfin à obtenir ce qu'elle désirait. Les paroles étaient claires et équivoque... Adrian avait vraiment commis la bourde de sa vie. Même si elle garderait pour le moment ce précieux enregistrement dans un coin de sa poche, c'était tout de même le début de la fin !

Jenny fit alors son montage vidéo calquant les images d'une quinzaine de minute ajouté à la bande son qu'elle avait extraite, puis mis le tout sur sa clé USB. Fière d'elle, Jenny regarda l'heure 15h. Elle n'avait vraiment pas vu le temps passé ! Se levant elle mit sa clé USB dans sa poche et remit la caméra à sa place. Puis elle alla ouvrir la porte toujours vérouiller pour se diriger vers le mess et rentrer à ses quartiers.


---> Quartiers


..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6658
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Labo de Jenny Mar 20 Sep - 21:06

---> Zones inexplorées [What's going On ?]
Courir toute nue dans la cité… Heum, idée intéressante, mais qui ne serait pas au goût de tous, notamment John. Même si l’imaginait en train de la découvrir en tenue d’Eve était quelque chose de comique... Ils n’étaient vraiment pas possible, ils savaient tout deux l’enjeu et l’issue pas très réjouissante s’ils n’arrivaient pas à inverser le processus, mais ils ne pouvaient s’empêcher de sortir des « feintes ». En même temps échangé de corps et de sexe par la même occasion était quelque de peu commun. Mieux valait voir les bons côtés !

Après un assez long moment de marche pour regagner les zones habitées, les deux jeunes gens se dirigèrent vers la section réservées aux scientifiques chargés comme deux bodets. Cependant c’était bien la première fois que la jeune femme n’avait pas mal au dos… Jarvis avait vraiment des muscles en acier.. et c’était profitable ! Au loin, Jenny remarqua l’un de ses collègues qui les avaient aperçu… Ce dernier eut un sourire avant de débouler pour arriver jusqu’à eux. Super ! il s’agissait de Gordon, un nouveau venu qui ne pouvait s’empêcher de demander son approbation pour tout et pour rien. Alors qu’elle s’attendait à ce qu’il lui donne sa tablette pour qu’elle puisse vérifier ses calculs, elle ne pensait plus que c’était plus vers Jarvis qu’il était intéressé.. Forcément. S’approchant de son corps, elle chuchota à l’oreille de Jarvis, de manière à ce que le jeune scientifique ne l’entende pas.


« C’est Gordon, un jeunot, essaye de lui dire que tu as du travail parce sinon, il va revenir d’ici 5 minutes pour redemander ton avis sur son boulot… Il est gentil, mais un peu usant… et tu peux lui donner ton approbation ses calculs sont bons. »
fit-elle en ayant vérifier vite fait le travail sur le PAD.

Par la suite, ils s’engouffrèrent dans son laboratoire pour être tranquille et à l’abris des regards indiscrets. Jenny rebrancha son pc et connecta le cristal de contrôle de la machine sur son interface.. peut-être qu’une idée lui viendrait avec le temps. Pour le moment elle avait envie d’un café, après toutes ses épreuves, elle avait besoin d’un remontant et puis, la nuit allait être longue ! De son côté Jarvis planché déjà. Après quelques minutes elle vint à ses côtés pour lui donner une tasse.


« Tiens tu en auras besoin, je crois… »


Puis elle prit un tabouret a roulette et pris place.


« Tu as déjà été confronté à quelque chose de similaire ? par le passé… t’as plus de vécu que moi »
dit-elle en buvant une gorgée.

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Labo de Jenny Jeu 29 Sep - 19:20

John & Jenny & Jarvis
« What's going on ?... (Part 2) »



Spoiler:
 



Retour plus ou moins tranquille vers les labo', jusqu'à ce qu'un type les accostent. Visiblement un scientifique mais, Jarvis ne l'avait jamais rencontré, d'autant plus qu'il avait l'air de se diriger vers lui, ce qui fut confirmé quand il s'adressa à lui en croyant parler avec Jenny. Il écouta attentivement ce que lui chuchotait Jenny pour qu'ils puissent être débarrassés de lui.
    Jenny ''C’est Gordon, un jeunot, essaye de lui dire que tu as du travail parce sinon, il va revenir d’ici 5 minutes pour redemander ton avis sur son boulot… Il est gentil, mais un peu usant… et tu peux lui donner ton approbation ses calculs sont bons.''

Jarvis regarda brièvement Jenny en fronçant les sourcils puis regarda le fameux Gordon. C'est avec un grand sourire de faux-cul qu'il lui répondit.

    Jarvis ''Oui c'est bon, faîtes... ce que vous avez à faire... Et ne venait plus m'importuner ! Si vous êtes ici c'est probablement parce que vous êtes intelligent alors... débrouillez-vous un peu tout seul et... allez embêter Radek, il vous adore...''

Autant s'amuser un peu, et puis Jarvis n'était pas vraiment d'humeur. Au moins Jenny serait tranquille maintenant, le pauvre garçon n'osera plus jamais venir lui demander quelques choses à l'avenir. Il y avait fort à parier que beaucoup de monde allait changer d'opinion sur Jenny après cette expérience... Ils continuèrent leur chemin vers le laboratoire et une fois arrivée, Jarvis se replongea immédiatement dans sa lecture. Il vit que Jenny fit de même avec son cristal avant qu'elle ne lui apporte un café.

    Jenny ''Tiens tu en auras besoin, je crois…''

    Jarvis ''Merci mais, c'est surtout d'aspirine dont j'ai besoin.''

Et oui, ses maux de tête devenait de plus en plus présent. Pour l'instant c'était encore supportable mais d'ici un jour, il lui faudrait autre chose que de l'aspirine pour que cela puisse être tenable. Plus il lisait les comptes rendu des anciens sur cette machine, moins il avait envie de continuer. Il n'y avait vraiment rien de concluant et pour l'instant rien ne l'aider à faire machine arrière. Apparemment, la machine n'était pas conçu pour annuler l'expérience et revenir en arrière.

    Jenny ''Tu as déjà été confronté à quelque chose de similaire ? par le passé… t’as plus de vécu que moi''

    Jarvis ''Là tout de suite, rien ne vient à l'esprit. Je sais qu'il existe une interface qu'on inventé les anciens pour communiquer d'une galaxie à une autre et que les esprits inter-changeaient leur corps mais là, c'est plutôt à Jackson qu'il faudrait demander. J'essaie de voir s'il y a un moyen de refaire l'expérience en sens inverse mais... pour l'instant, c'est pas trop ça. Ce genre de machine n'est pas vraiment prévu pour !''

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6658
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Labo de Jenny Sam 1 Oct - 9:17


Lorsque Jarvis mis fin à la conversation avec le jeune scientifique, la jeune femme enfermée dans un corps d'homme resta quelque peu bouche bée. Et bien ça avait le mérite d'être clair.. Elle était encore trop gentil à ses heures, mais Jarvis avait rectifier le tir, elle ne serait plus importuné pour la suite. D'un rapide coup d'oeil elle regarda si personnes ne les avaient entendu, mais ils étaient tellement obnubilés par leur travail qu'ils ne s'en étaient même pas rendu compte.

Après une petite heure de travail la jeune femme décida d'apporter un café à son compagnon d'infortune, la fatigue commençait à être présente et mieux valait l'enrayer de suite. Regardant sa montre il était près de 21h, ses responsabilité parentale lui donné bien l'envie d'aller voir Mégane mais dans un corps qui n'était pas le sien, cela ne servait pas à grand chose... Tout ce qu'elle espérait c'est que John ne vienne pas la trouver. Ils n'avaient rien dit de leur mésaventures à qui que ce soit, et c'était mieux ainsi, du moins jusqu'à temps qu'ils inversent le processus.. s'ils y arrivaient tout au moins.

Lorsque Jarvis lui énonça le fait qu'il aurait mieux besoin d'un aspirine, Jenny lui lança un sourire désolé.. Elle n'avait rien sous la main et elle se doutait que ses maux de tête n'étaient pas uniquement symptomatique... C'était dû à Rhys, mais son corps n'était pas adapté pour deux consciences.. Elle espèrait juste que cela reste ainsi sans progresser car au moment où elle rejoindrait son enveloppe charnelle, elle n'avait pas envie d'avoir des soucis neurologiques.


Citation :
♦ Jarvis ♦ ''Là tout de suite, rien ne vient à l'esprit. Je sais qu'il existe une interface qu'on inventé les anciens pour communiquer d'une galaxie à une autre et que les esprits inter-changeaient leur corps mais là, c'est plutôt à Jackson qu'il faudrait demander. J'essaie de voir s'il y a un moyen de refaire l'expérience en sens inverse mais... pour l'instant, c'est pas trop ça. Ce genre de machine n'est pas vraiment prévu pour !''

Ouais.. bon, peut être qu'en fait elle n'avait pas besoin de ce soucier des dégats internes que Jarvis lui infligerait sans le vouloir. Mais bon ce n'était pas le moment d'être pessimiste.


"Faut pas décourager, sinon c'est sûr qu'on sera foutu... Je n'ai pas envie de mourir dans un corps d'homme... T'imagines ce que penserait Mégane ? Elle penserait que sa mère à muer d'un coup et qu'elle s'est bourrée de testostérone !"
dit-elle d'un trait d'humour pour détendre l'atmosphère.

"Allez on continue, peut-être qu'on finira par trouver quelque chose ou bien que l'on aura une idée."

Sur ce elle posa sa main sur l'épaule de Jarvis et la pressa comme pour lui insuffler un zeste de motivation... Mais cela faisait toujours étrange de se rassurer, même si elle savait que c'était le Tok'ra, s'en était pour le moins toujours aussi perturbant. Sur ce elle se leva et bu deux grande gorgée avant de faire le tour et de se rasseoir à son pc de bureau. Frottant ses mains l'une contre l'autre, elle reprit son travail en tapotant sur son clavier. Les heures défilèrent lentement.. Par moment la jeune femme posa ses mains derrière sa nuque avant de tourner sa tête, comme pour la dégourdir. Elle avait l'impression d'avoir un torticolis mais elle ne se souvenait pas d'avoir fait de mouvement brusque... Ou alors était-ce son NAC qui lui faisait des misères ?

Il était maintenant près de 00h00 et la jeune femme avait un peu avancée. Elle avait réussi à isoler une série de code complexe et tenter de voir si en modifiant cette série, elle ne pourrait pas trouver une solution pour inverser le processus.. Mais sa concentration défaillée au fur et à mesure du temps qui passait. De plus elle avait un petit soucis qui commençait à la gêner au plus au point... Elle était prise entre deux feu.. un soulager son envie.... deux garder le minimum de respect qu'elle pouvait encore apporter à son ami... mais l'envie se faisait de plus en plus pressante... Le pire c'est qu'elle ne savait pas comment ça fonctionner ce machin. C'est donc en gesticulant sur sa chaise qu'elle teint environ 10 minutes.. Mais là ça ne pouvait plus attendre.


"Hem..." dit-elle en captant l'attention de Jarvis. "Dis moi euh... (rire nerveux) J'ai essayé de pousser l'échéance du plus loin que je le pouvais mais là c'est plus tenable..."

Avec un regard entendu, elle lui fit comprendre qu'il fallait qu'elle aille au toilette de toute urgence avec tout ce que cela engendrait (mdr)...

"Me regarde pas comme ça ! Ca m'embête autant que toi.... en plus je sais même pas comment ça marche la lance d'incendie."

Sur ce elle se leva et regarda encore quelques instants Jarvis avant de s'en aller direction les toilettes.

[HJ: craquage xDD]

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Labo de Jenny

Revenir en haut Aller en bas
Labo de Jenny
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Sujets similaires
-
» Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]
» Jenny Davis
» Enlevez l'homme devant le labo de recherche
» Choisissez l'avatar des PNJ ! Partie 2-7 : Agent Jenny
» [triche] Le labo de l'injection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: ATLANTIS, GALAXIE DE PEGASE :: Secteur Scientifique :: Labo d'astrophysique-
Sauter vers: