Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
Suite au changement de design, des petits détails sont encore en cours de changement.
Désolé de ce désagrément

Partagez|

Chambre de Samantha Carter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Jennifer Keller
Médecin

Médecin

Date d'inscription : 13/10/2007
Messages : 420

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Chambre de Samantha Carter Dim 13 Sep - 22:26

Jennifer avait été informé de la tentative de suicide de Carter.. Sur le moment elle avait été surprise et avait ressenti un sentiment de repulsion envers cet acte qu'elle considérait comme lache. Car étant docteur de profession elle aidait les personnes et ne comprenait pas que certaines d'entres elles mettent fin à leurs vies alors que Jennifer avait le serment de sauver toutes vies humaines. Peu importe, elle connaissait les antécédants de Sam et comprenait plus ou moins le geste de cette dernière, même si elle ne pourrait jamais comprendre exactement.

Avec l'aide d'un assistant elle enfila sa blouse de chirurgie, mit ses gants stérile, on lui posa son masque et sa charlotte avant qu'elle n'entre dans le bloc op'. Très vite elle donna ses directives et ses assistants surent où était exactement leur place. Sam fut sur assistante respiratoire le temps de l'intervention juste au cas où. Jennifer quant à elle s'occupa du premier poignet où elle coterisa les petits vaisseaux avant de commencer un travail de minutie pour tenter de remettre les veines principales en état ainsi que les tendons... Durant ce temps elle fut mit sous perfusions avec son groupe sanguin. Après environs une bonne heure de travail elle entamma le deuxieme poignet en lançant un petit "vous me donnez vraiment du fil à retordre Sam". Une heure plus tard ce dernier fut recousu également par de gros points mais qui au moins permetterez de cicatriser plus vite. Alors que son état était stable on l'envoya dans sa chambre. Jennifer enleva tout son équipement et se dirigea vers la salle d'attente, on lui avait que c'était John qui avait donné l'alerte et peut-être était-il encore là.. Ce qui fut le cas.


"John ?.. Elle est dans sa chambre... J'ai réparé tant bien que mal les dégâts qu'elle s'est infligé.. La dernière fois que j'ai eu quelque chose d'aussi délicat à faire c'est avec vous... Et votre poignet à moitier emputé"

Après un petit soupir elle ajouta.

"Sam va bien, vous l'avez trouvé juste à temps.. Elle a perdu énormément de sang mais elle est sous perfusion. Cependant elle est toujours profondément endormie et je ne sais pas lorsqu'elle se reveillera."

Elle posa une main sur son épaule avant d'aller vaquer à ses occupations.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7054
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Chambre de Samantha Carter Mar 15 Sep - 1:04

John avait patiemment attendait dans la salle d'attente, inquiet pour son amie. Pendant ce temps, in lui avait donner de quoi se nettoyer un peu les mains, toujours pleine de sang. Puis, il s'installa dans un coin pour attendre. Les minutes s'égrainèrent lentement pour lui. Il voulait avoir des réponses sur l'état de santé de son amie. Au bout de deux heures et demi, Keller sortit de la salle d'opération.

"John ?.. Elle est dans sa chambre... J'ai réparé tant bien que mal les dégâts qu'elle s'est infligé.. La dernière fois que j'ai eu quelque chose d'aussi délicat à faire c'est avec vous... Et votre poignet à moitié amputé"

Merci de lui rappeler de si bon souvenir en mémoire. Elle aurait pu s'en passer.

"Sam va bien, vous l'avez trouvé juste à temps.. Elle a perdu énormément de sang mais elle est sous perfusion. Cependant elle est toujours profondément endormie et je ne sais pas lorsqu'elle se réveillera."

Le pire était à craindre apparemment. John n'était pas arriver à temps pour éviter qu'elle ne se vide autant de son sang, Maintenant, son réveil allait être plus longtemps que prévu. Elle avait certainement plongé dans un coma profond. Une fois la doctoresse partit, le militaire se dirigea vers la chambre où la jeune femme avait été placé. Elle semblait si paisible. John poussa un long soupire avant de l'approcher du lit et de prendre une chaise pour s'installer à coté d'elle. Il ne savait pas quoi faire. Rester ici et attendre, mais cela pouvait durer un petit moment.

"Allez Sam, réveille toi. Je peux comprendre ce que tu as vécu. Mais pourquoi tu as fait ça ? Ce n'est pas comme ça que tu réglera tes problèmes. J'ai essayer et ça n'a rien donner de bon donc tu peux me croire. Il faut que tu nous reviennes. On est là pour t'aider. C'est moi qui t'ai forcé à rester mais je pensais pas que tu en arriverai là. Je sais que ça sert à rien ce que je dis vu que tu dois rien entendre, mais au moins, je dis ce que j'ai à dire.

Le militaire resta deux heures aux côtés de la jeune femme, voyant Keller et les infirmières défiler. Mais, il décida tout de même de quitter les lieux. De toute façon, ça ne servait à rien de rester assis à attendre.

---> Ailleurs

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.max2forum.com

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Chambre de Samantha Carter Mer 23 Sep - 22:49

Aie aie aie, mais pourquoi le destin avait-il voulu qu'un pauvre petit scientifique ait été sur le chemin de John, quand ce dernier avait eut besoin de son aide ? Visiblement, même Dieu, ou n'importe qui d'autre si on y croyait, voulait que Sam reste en vie à tout prix. Pour quelle raison ? Pour qu'elle souffre davantage ? Possible, et même sûr. On ne pouvait pas mourir en paix sans que quelqu'un, comme Super John, vienne à la rescousse. Si elle avait sût qu'il serait son chevalier servant et exaspérant, la jeune femme se serait jettée de son balcon en même temps que sa chaine offerte par Rodney qui avait attérit au fond des abysses. Là au moins, personne n'aurait eu le temps de venir la secourir. Sam eut donc la malchance d'avoir été sauvée juste à temps, même si elle avait perdu beaucoup de sang. Une minute de plus, et on aurait put la mettre dans un cerceuil. Pourtant, elle était bel et bien arrivée en vie à l'infirmerie, John ayant réussi à relancer son coeur, suffisament pour l'aider à tenir jusqu'à recevoir des soins complets, prodigués par Jennifer. Cette dernière referma ses entailles, et la transfusa avec du sang et des médicaments. Autant dire que personne, ou presque, ne voulait que la militaire meurre. Après l'opération, Sam fut conduite dans une chambre, seule, pour être plus tranquille. Mais voilà, si son sauveur avait cru que son acte aurait suffit à la ramener à la vie, il s'était trompé. L'état de la jeune femme était très préoccupant, à cause de ses graves blessures, de sa perte abondante de sang et de sa mort de quelques minutes, la voilà maintenant plongée dans un coma profond. Personne ne savait quand elle se réveillerait, ou si elle se réveillerait un jour. Et si elle y arrivait, rien ne garantissait qu'elle n'ait pas de sequelle au niveau du cerveau, même si ce dernier n'avait pas été oxygéné plus de 3 minutes avant l'arrivée de John. Ce dernier avait beau être présent et lui faire un petit discours sur la morale et le fait qu'elle devait se battre, Sam ne l'entendait pas du tout. Elle avait déjà été plongée dans le coma par le passé et ainsi entendre les voix qui l'entouraient, mais cette fois-ci, c'était différent, son coma était bien trop profond pour qu'elle ait un quelconque lien avec le monde extérieur. Même elle ne remarqua pas qu'elle dormait profondemment, elle n'était consciente de rien du tout. Il n'y avait que les appareils médicaux et le traceur de son rythme cardiaque, avec le bip bip incessants et réguliers, qui démontraient qu'elle était toujours en vie. Elle fut mise sous assistance respiratoire, un masque sur le visage, pour être sûr que ses poumons fonctionnent encore. Elle semblait dormir, et pourtant, on pouvait dire qu'elle était presque morte. Si son coeur décidait de lâcher, rien ne présumait qu'elle serait à nouveau sauvée. John partit enfin, la laissant seule. Plus personne ne revint la voir, excepté le personnel médical, comme si elle était déjà oubliée, ou que sa tentative ait déplu à tout le monde, une honte pour tous ceux qu'elle connaissait. De toute manière, même si une âme charitable était venue voir dans quel état pitoyable elle était, et pour espérer une quelconque amélioration, la jeune femme ne s'en serait même pas aperçue. Les jours passèrent, puis ces jours devinrent des semaines, et ensuite des mois. Cela faisait maintenant 5 mois que Sam était plongée dans le coma, 5 mois qu'elle dormait nuit et jour depuis sa tentative de suicide. Régulièrement, un kiné venait pour aider ses muscles à ne pas s'atrophier, mais si la militaire ne se réveillait pas, tous ses soins étaient inutiles. Sam dormait encore et toujours, et personne ne savait si elle se réveillerait un jour, semblable à la Belle aux Bois Dormant, mais sans prince charmant pour venir la délivrer de ce sommeil sans fin.

Finalement, le destin voulut que Sam reprenne du service. Elle se réveilla un beau jour, complètement déboussolée, ne sachant pas où elle était. Les médecins s'occupèrent d'elle, et lui expliquèrent ce qu'il s'était passé. Ayant perdu la mémoire au début, la jeune femme finit par se souvenir de sa tentative de suicide, et elle était en colère contre John de lui avoir sauvé la vie. D'ailleurs, elle le renvoyait à chaque fois que ce dernier tentait de venir la voir. Sam n'était pas d'humeur à lui parler, alors que le militaire l'avait empêché de mourir. Quelques personnes venaient la voir de temps en temps, mais l'étiquette "suicidaire" était collée sur son front, et elle faisait peur à tout le monde. Obligée de se tenir tranquille, Sam subit de nombreuses séances de kiné, pour redonner des forces à ses muscles, qui reprirent peu à peu leur motricité. La jeune femme dût attendre presque 3 mois avant de pouvoir enfin quitter l'infirmerie, pour son plus grand bonheur, même si la rupture de l'homme de sa vie était encore très présente dans son corps. D'ailleurs, ce dernier ne vint pas du tout la voir, une bonen chose sinon Sam aurait avaler le tube de médicament, ou aurait provoqué un court circuit pour s'électrocuter. La jeune militaire quitta enfin l'infirmerie, avec pour instruction d'aller voir un psychologue, ce qu'elle ne ferait pas du tout. Déjà dans sa tête, tournait son nouveau plan pour mettre fin à ses jours. Elle avait eu 3 mois pour y penser. Après quelques jours d'isolation dans ses quartiers, Sam se dirigea vers la mise en place de son plan qui, elle espérait, fonctionnerait cette fois.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Chambre de Samantha Carter Dim 3 Jan - 19:38

Arrow salle d'embarquement

Inutile de préciser que la petite escapade de Sam, peu après sa sortie de l'infirmerie, et sa nouvelle tentative de suicide avec le vortex en formation de la Porte des Etoiles, n'était pas passée inaperçue. Bien que John ait réussi à la calmer un peu, du moins pour le moment, la jeune femme fut ramenée à l'infirmerie pour sa propre sécurité. Cependant, elle se débattait, car elle savait qu'une fois là bas, elle ne pourrait plus s'enfuir, ni essayer de mettre à nouveau fin à ses jours. Mais, avec ses faibles forces, elle ne parvint pas à se débattre, et fut allongée de force dans son lit, puis sanglée pour qu'elle ne puisse plus bouger. Sam cria et tira sur ses liens, mais en vain, ses pieds et ses mains étaient solidement attachés, elle ne pouvait plus aller nul part. Pour combler son bonheur, un médecin arriva et lui administra un puissant calmant, pour l'endormir et éviter qu'elle ne se blesse. Le produit agit rapidement, et la jeune femme tomba dans un sommeil profond quelques minutes après, laissant ainsi le silence raisonner dans la pièce. Le réveil allait être difficile, Sam n'allait pas comprendre pour quelle raison elle était attachée, et elle se débattrait encore lorsque la mémoire lui reviendrait en mémoire, quand les effets du calmant seraient dissipés. Pour le moment, l'équipe médicale laissa la militaire dormir et récupérer de sa mésaventure, et quitta la pièce. La nuit passa sans incident, seul les bip du moniteur cardiaque résonnaient dans la salle, pour surveiller l'état de santé de Sam. Le soleil se leva enfin le lendemain matin, et en même temps que les premières lueurs du jour frappaient les parois de la cité, la jeune femme s'agita un peu dans son sommeil, tournant la tête de l'autre côté en gémissant, signe qu'elle commençait à se réveiller peu à peu, même s'il lui faudrait encore quelques minutes pour émerger complètement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Chambre de Samantha Carter Dim 3 Jan - 22:29

Nathan n'était pas sur la cité depuis longtemps, mais savait déjà que les urgences pouvaient subvenir n'importe quand. Justement, il y avait plusieurs on dits depuis son arrivée, qui parlaient d'une militaire à tendances suicidaires. De toute manière, il devait faire un saut dans l'infirmerie pour aller chercher ses dossiers, alors autant aller vérifier si les rumeurs étaient réelles ou non, n'est-ce pas? De toute manière Nathan était le genre d'homme sur qui la curieuse prenait toujours le dessus sur la politesse ou la raison. Ce n'était pas faute d'essayer de diminuer ce défaut, mais il n'y pouvait rien et n'avait jamais réussit à se contrôler dans ces moments. D'un pas décidé, il entra dans l'infirmerie, puis se rendit jusqu'à son petit bureau pour y prendre ses dossiers. Quelques secondes après, il se retourna, mais c'est avec un pas plus hésitant qu'il se rendit jusqu'à la seule chambre occupée par une patiente. En temps normal, ce devait être elle dont la plupart des gens parlaient, non? Encore un peu plus hésitant, il s'approcha du lit, regardant la feuille de diagnostique du coin de l'œil. Non, s'il osait toucher à un dossier qui ne lui appartenait pas quand la patiente n'était pas dans un état demandant une urgence immédiate, il allait se faire renvoyer. Il cru quand même apercevoir du coin de l'œil le nom de Samantha. Il était certain d'avoir déjà entendu parler d'une militaire portant ce prénom au SGC, mais cela ne lui revenait pas plus.

Décidé à lâcher le dossier des yeux pour ne pas se faire engueuler par la suite, il posa ses yeux sur la jeune femme qui était allongée sur son lit d'hôpital. Comment pouvait-on vouloir mourir à ce point? Si les rumeurs étaient vraies, elle avait essayé d'attenter à sa vie deux fois, rien de moins. Pourtant, elle semblait être une jeune femme charmante, en plus d'être d'une grande beauté. Il était également certain qu'elle était sympathique, même s'il ne la connaissait pas. Pour tout dire, il était en train de la regarder, perdu dans ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Chambre de Samantha Carter Dim 3 Jan - 23:01

Sam était loin d'imaginer que quelqu'un se trouvait dans sa chambre, une personne qu'elle ne connaissait pas, entrain de la regarder dormir. Elle ne se souvenait même pas qu'elle était sanglée au lit pour éviter qu'elle ne recommence ses gestes désespérés. Elle émergea lentement de sa torpeur forcée, et bougea un peu plus, avant d'ouvrir doucement les yeux. Elle ne vit pas encore Nathan, elle avait la tête tournée de l'autre côté. La jeune femme battit plusieurs fois des paupières pour s'adapter à la lumière trop agressive pour elle. Son esprit était dans le brouillard, et elle ignorait où elle se trouvait. Ce n'était qu'en voulant bouger qu'elle sentit quelque chose qui lui retennait les mains et les pieds. Sam vit alors les sangles, et la mémoire lui revint enfin, puis elle se mis à se débattre pour s'échapper. Cependant, comme la veille, elle n'y arriva pas, les sangles étaient trop serrées, elle resterait sur ce lit pendant un moment. Sam tourna enfin la tête, et vit un jeune homme, inconnu au bataillon. En tant normal, la militaire aurait reconnu que Nathan était quelqu'un de très mignon, mais elle était dans un tel état de dépression qu'elle ne le voyait même pas, ni qu'il la contemplait. Tout ce qu'elle retennait, c'était la blouse blanche qu'il portait, et donc qui signifiait qu'il était médecin. Sam redoubla sa façon de se débattre pour que Nathan la libère sur le champs, comme si elle espérait qu'il la prenne en pitié.

- "Détachez-moi tout de suite, c'est un ordre ... je veux partir immédiatement ... vous avez compris ?"
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Chambre de Samantha Carter

Revenir en haut Aller en bas
Chambre de Samantha Carter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Le retour de Samantha Carter
» Laboratoire ou bureau de samantha Carter.^^
» Samantha Carter
» Quartiers de Samantha Carter
» Maison de Carter (-18 ans)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: BASE DE DONNÉES :: 2008-
Sauter vers: