Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
♣ Rejoignez nous sur les réseaux sociaux ♣

Partagez|

Un vrai désastre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Jennifer Keller
Médecin

Médecin

Date d'inscription : 13/10/2007
Messages : 420

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Un vrai désastre Mer 31 Déc - 1:17

Jennifer avait demandé par radio de préparer le bloc et le matériel pour une opération d'assez grande envergure, ces assistants n'avaient pas bronché et avait tout préparer pendant leur arrivé. Une fois que ce petit monde arrivé, John fut transféré sur la table d'opération et préparer alors que Jennifer enfilé sa combinaison, avec gants, charlotte... enfin tout ce qui va avec. Durant ce temps l'équipe médical au nombre de 15, étaient chacun à son poste et savaient à quoi s'en tenir. Un scanner avait eu lieu pour déterminé les dêgats et les résultats n'étaient pas très fleurissant. Le coup de poignard avait fait de nombreux dêgat, dont la majeur partie était situé au niveau de l'instestin gréle qui avait été sectionné et lasséré sur une grande longueur, le reste n'était que des muscles, ligaments et autres. Quand à son poignet, c'était un peu plus délicat, un vrai travail de boucher. Ses tortionaires s'en était donné à coeur joie et voir le militaire dans un tel état, lui faisait un léger pincement au coeur.

"Ok.. euh... groupe A, vous vous occupez des blessures externes au visage et vous faites ce qu'il y a faire, point, etc.. Le groupe B, vous vous occupez de son poignet gauche, établissez ce qu'il y a à faire en priorité, ligaturez les veines sectionnés, c'est ce qu'il ya de plus urgent pour le moment à ce niveau. Par la suite n'opérez plus, j'ai besoin des conseils de ce médecin japonais.. **il plus expert que moi dans ce domaine**. Groupe C vous m'assistez. Tout le monde au travail et bon courage à tous"

Jennifer avait légérement les nerfs et cela se comprenait après tout. Il ne savait pas si John serait assez resistant, mais la doctoresse savait qu'il était un combattant de nature. Déjà le fait qu'il soit rentrer était un exploit. Silencieusement, elle pria pour lui avant de se mettre au boulot, une fois que l'anesthésie eut effet. Gardant son sang froid, elle desinfecta la plaie enleva le sang avant d'insérrer un écarteur, dans l'abdomen du militaire pour mieux voir la zonne de travail. Son travail consista à comprimer l'hémoragie et elle brula quelques chairs pour aider dans cette démarche (c'est avec un outil spécial je sais plus le nom). Malheureusement il restait encore à faire car d'autres saignements apparaissaient sans arrêt. Au fils du temps qui passait de nombreuses compresses de sang étaient retirer du ventre du militaire et on en posait de nouvelles. Jennifer constata que le passage de la lame avait endomager et réduit à néant 2 mètres d'intestins. Sachant pertinament qu'elle n'arriverait pas à refermer ses plaies béantes, la doctoresse préféra les lui retirer. Cela faisait maintenant près de deux heures qu'ils étaient au bloc, ce travail de minutie avancé avec une extréme lenteur. Entre temps Jennifer surveillait les constantes du militaires qui s'affaiblissait petit à petit, bien que les ampoules d'adrénaline diffusé dans son organisme ne l'aidait qu'à se maintenir légérement. Les infirmiéres qui étaient près de la Docteresse l'encouragérent et épongérent son front. Mais alors qu'elle s'apprété à enlever cette partie d'intestin, les moniteurs s'affolérent et John commenca à convulser. Alors que les infirmiers le maintenérent, il arrêta tout geste brusque.. et pour cause, il venait de faire un arrêt cardiaque, ce que la jeune femme redouté le plus. Une fois les plaquettes posé sur le torse du militaire, Keller chargea a 200 et envoya l'impulsion, une fois... puis une seconde.. le coeur repartit à cet instant. Malheureusement moins d'une minutes après, le coeur du militaire stoppa de nouveau. Jennifer chargea cette fois ci a 300 avant de choquer... aucune réaction, elle chargea a 400, mais là encore une fois aucune réaction. Rien n'y fit.

**Allez John, ne me lachez pas, pas maintenant**

Voyant que rien n'y fit, un massage cardiaque fut instaurer pour continuer à faire battre le coeur et ceci durant 5 minutes, 5 loooongues minutes. Jennifer regardait la scéne passivement, se reconcentrant un maximum, même si ces nerfs commencaient à céder. Puis une décharge d'adrénaline, lui redonna un peu de courage, elle ne pouvait pas le laisser mourir, pas alors qu'il avait une femme et une petite fille. Poussant son assistant elle recommenca et choqua à 450 et attendit.... 5 secondes plus tard le coeur de John repartit. Elle poussa un soupir de soulagement alors que ses assistans s'occuper de lui pour maintenir son coeur à bonne constante cette fois ci. De son côté elle repartit vers l'abdomen du militaire où elle entamma le dur labeur de lui enlevé ces 2 mètres d'intestin. Trois heures plus tard, elle eut enfin fini et ligatura le reste, sachant très bien que le corps humain savait ce régénérer, même si cela prenait du temps. Ayant fini d'arrêter le restant des minis hémoragies, elle donna l'ordre de refermer la plaie et retira l'écarteur. Malheureusement le coeur de John décida de faire des siennes encore une fois et il eut un nouveau arrêt cardiaque, mais cette fois malgrè toute la bonne volonté du monde, le coeur de John ne repartit pas de son propre chef et on dut l'intuber et le mettre sous respirateur artificiel. Une fois la plaie fermé par de gros points de suture on mit une compresse avant de mettre un fin drap sur le torse découvert du militaire. Le poignet avait arrêter de découler ce sang et était sous gaz, le temps que ce médecin japonais donne son avis. Le corps de John était comme en veille en cette instant précis et seul les bruits régulier du respirateur suivit des bip de battements de coeur se faisait entendre. IL venait de subir une lourde intervention et ce n'était que le début car il y avait maintenant sa main. Elle espérait juste qu'il n'est pas trop perdu de sa mobilité... et que la réeducation se ferait sans probléme, mais cela allait prendre du temps, beaucoup de temps. Préférant que l'organisme de John récupére, elle sortit du bloc le laissant ici pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jennifer Keller
Médecin

Médecin

Date d'inscription : 13/10/2007
Messages : 420

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Un vrai désastre Jeu 1 Jan - 17:20

Une fois de nouveau au bloc elle s'équipa de nouveau de son attirail du parfait petit chirurgien avant de s'attarder sur les constances du militaires.

"Allez on va soigner votre main maintenant et vous verrez, après un peu d'entrainement tout se passera pour le mieux" fit-elle en direction de John. Puis elle glissa un regard sur la baie au dessus d'elle où Jenny se trouvait avant de se reconcentrer sur ce qu'elle faisait. Quelques minutes plus tard, le médecin japonais arriva. Mr Takagui (mdr) lui expliqua les directives à suivre. Après avoir préparer le matériel qu'il fallait, tout deux se mirent au travail. Les deux os du poignet étaient chacun bien sectionné, mais celui qui avait été plus scié que l'autre était certainement le radius. L'intervention fut vraiment longue, Jennifer s'occupa de lui mettre des plaques en alliage de titane qu'il devrait enlevé lorsque le poignet serait de nouveau opérationel et les os de nouveau soudés. Puis elle vissa ses plaques avec des vis spéciales. C'est là que Dr Takagui reprit la reléve, voyant sa collégue épuisé, bien que ça elle ne l'avouerait jamais. Le travail du médecin japonais fut le plus rude, car il dut remettre en place toutes les articulations sectionnés et ligament. (où c'est qu'il est mr Takagui ? il est au bloc opératoire... assassin de la poliiiice vfff vfff *imitation du klaxon mdr*). Après avoir fait un nettoyage articulaire par arthroscopie, enlevé les chairs atrophiaient et réparer plus ou moins le systéme nerveux car une bonne partie était réduit à néant, il referma la plaie avec l'aide de Jennifer. L'opération n'avait pas loin durée 8h le temps que tout se mette en place petit à petit. Le militaire eut le droit à des point qui lui laisserait une cicatrice a vie, une compresse entouré d'un bandage plus ou moins sérrés. Puis il fut transféré dans une chambre de soin intensif, interdis au public pour le moment.. Jennifer ne voulait pas faire courir le moindre risque au militaire pour ne pas qu'il attrape d'infection. De plus durant près de 5 jours il ne serait surement pas assez lucide pour avoir une conversation plus au moins normal. Une fois transféré Jennifer remercia le docteur Takagui et leva les yeux vers la baie vitrée, mais bizarrement, elle ne vit pas Jenny. Après avoir enlevé son équipement, elle monta là haut et la vit assoupit dans sur l'un des minis fauteuils qu'il y avait ici. Souriant légérement, elle s'avança et posa une main sur lépaule de la scientifique pour la rêveiller en douceur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6735
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Un vrai désastre Jeu 1 Jan - 17:46

Jenny avait remercier la doctoresse lorsqu'elle put assisté à l'intervention. Lorsqu'elle arriva devant la baie vitré et qu'elle vut son cher et tendre en contrebas, elle eut un pincement au coeur. Depuis le temps qu'elle le connaissait, elle l'avait déjà vu arranger mais cette fois ci, c'était pire que tout ce qu'elle avait vu. Son visage arborait de nombreux echymoses et même si elle ne le voyait que très mal, elle ne put s'empêcher de regarder sa main meurtrie. Puis l'opération commenca et elle resta là debout, sans faire le moindre geste, regardant par intermitence les moniteurs et l'écran qui servait au chirurgien à se guider dans ce poignet endommagé xD. Mais au bout de 5h, une crampe au niveau de sa jambe, la forca à s'asseoir, mais même assise, elle resta là, passive à regarder la scéne devant elle. Voir John ainsi l'attristait au plus au point. Cependant avec le temps qui passait, et qui lui semblait une eternité, la scientifique se mit à somnoler, mais même luttant contre la fatigue, elle succomba au bras de morphée. Ce n'est que quand elle sentit une main posé sur elle, que la scientifique emergea.

"Jennifer.."

Elle se redressa sur le fauteuil et vit que John n'était plus là.

"C'est fini ?"

..................................................



Pour le fantasme de mon tortionnaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jennifer Keller
Médecin

Médecin

Date d'inscription : 13/10/2007
Messages : 420

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Un vrai désastre Jeu 1 Jan - 19:13

Jennifer attendit que Jenny se réveille d'avantage pour entamer la conversation.

"Oui, nous avons terminé. Il est aux soins intensifs maintenant. Il va y rester quelques jours, le temps qu'il se remette de l'opération et qu'il récupère des forces."

Pour une fois, elle se valait rassurante pas comme plus tôt dans la journée. Mais de toute façon, même s'il avait une mauvaise nouvelle à lui annoncer ; ce qui n'était pas le cas, je vous rassure ; elle était déjà assise, donc pas de risque de tomber de nouveau.

"Si vous voulez, vous pouvez aller le voir mais pas plus de dix minutes. De toute façon, il ne va pas se réveiller de si tôt."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6735
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Un vrai désastre Jeu 1 Jan - 19:36

Jenny écouta Jennifer attentivement avant d'acquiescait.

"Si vous voulez, vous pouvez aller le voir mais pas plus de dix minutes. De toute façon, il ne va pas se réveiller de si tôt."

"Je veux bien... ca sera déjà ça

Puis toute deux s'en allérent vers la salle des soins intensifs, la scientifique enfila un habit spécial avant de pénétrer dans sa chambre, pour éviter tout risque de contamination. Arrivé près du militaire, elle poussa un fin soupir. Le voir ainsi avec un tuyau ressortant de sa gorge et le voir se portait si mal alourdissé son coeur, peiné de le voir ainsi. D'un revers de main, elle lui procura une fine caresse au niveau de son front, avant de lui dires des paroles réconfortante. Bien qu'il ne les entenderait pas, cela soulagé Jenny de les lui dires. Puis au bout de ses 10 minutes qui passérent cette fois ci trèèès vite, elle dut sortir quelque peu forcé par l'infirmier.

---> Away

..................................................



Pour le fantasme de mon tortionnaire:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un vrai désastre

Revenir en haut Aller en bas
Un vrai désastre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Hermy: Un vrai panier percé.
» Le vrai masta
» "Il est difficile de démeler le vrai du faux." P.Thicknesse
» Toi ? ... Oh non c'est pas vrai ! [Sam]
» L'amour vrai suscite la haine. On le reconnaît à cela [Dany]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: ATLANTIS, GALAXIE DE PEGASE :: Secteur Médical :: Bloc opératoire-
Sauter vers: