Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...

Partagez|

The Blood Party: Sadist's men |VS| Atlantis [PV: J - K - S]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6660
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: The Blood Party: Sadist's men |VS| Atlantis [PV: J - K - S] Sam 3 Juil - 19:41

A la réponse positive qu'elle eut, la jeune femme poussa un petit soupir... Bien sûr elle était d'une part contente qu'il soit là, car elle n'était plus seule dans cet enfer, mais d'une autre part cela la désolé car s'il n'avait pas couvert ses arrièers avant de venir jusqu'ici... Il y avait de forte changce pour qu'ils périssent en couple ici, en ce lieu, avec des tortionnaires atteint du ciboulo !

Lorsqu'elle voulut se redresser, son bien aimé l'aida dans cette démarche avec toute les précautions à prendre. Une fois assise, elle se cala bien contre le mur. Rien que de bouger son corps ainsi, la scientifique eut le tournis. Une fois remise, la jeune femme plongea son regard brillant vers le militaire et un fin sourire vint se déssiner sur ses lèvres. Même s'il n'y avait pas de parole, le savoir à côté de lui, lui donne un minimum de force et de soutien, autant psychologique que physique. Puis vint sa question pour savoir si elle se sentait bien ou non. Quelle question ? Bien sûr qu'elle allait mal, surtout après une telle dérouillée.


"Oh tu sais... je vais aussi bien qu'une personne qui vien de se faire tabasser durant plus d'une heure... et ça sans un moment de répis..(rire nerveux) Demain je serais en pleine forme" fit-elle d'un sourire forcé avant de vite le perdre pour poser une main sur sa tête qui la faisait souffrir. En fermant les yeux elle se remémora son enlévement et tout ce qui s'en était suivi. En les rouvrant , Jenny laissa aller son flot d'émotion qu'elle avait cumulé depuis le début de la journée. D'une voix brisée, elle lança à John:

"Ca va aller... c'est... c'est juste (renifle) les nerfs."

Puis la jeune femme se pencha vers lui pour se mettre tout contre lui et se sentir un peu plus rassuré. Cela dura un bon 5 minutes avant qu'elle ne se reprenne. Ravalant sa salive, la jeune femme lui prit la main et la serra dans la sienne, c'est là qu'on put découvrir les marques de ces bracelets de fer (comme sur mon icons).

"Au fond j'espèrais que tu ne viennes pas me chercher... ou alors pas tout seul... c'est.. c'est ce qu'ils voulaient, tout deux depuis le début, c'était un piège. Mais je ne cache pas que d'un autre côté, je suis contente que tu sois là."

De son autre main elle essuya une larme qui avait resister.

"Et toi.... Ils t'ont fait quoi ? et est-ce-que tu sais ce qu'ils ont prévu ?"

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7031
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: The Blood Party: Sadist's men |VS| Atlantis [PV: J - K - S] Lun 12 Juil - 22:30

    Le militaire était triste pour sa bien-aimée. Mais maintenant qu’il était là, il allait la protéger. Enfin, du mieux qu’il allait le pouvoir, ce qui allait être dur avec les deux tarés d’à côté. Il devait se rattraper vu qu'il n'avait pu l'empêcher de se faire enlever.

    "Oh tu sais... je vais aussi bien qu'une personne qui vien de se faire tabasser durant plus d'une heure... et ça sans un moment de répis..(rire nerveux) Demain je serais en pleine forme"

    Demain ? Pas si sur que ça quand on y réfléchit après ce que Kolya qui avait dit peu de temps auparavant. Mais il ne préféra pas y penser pour le moment. Il n'avait pas envie de se retrouver dans la même situation que la dernière fois. Il en avait trop souffert par la suite. Mais surtout, il ne voulait pas que la scientifique subisse le même sort.

    "Ca va aller... c'est... c'est juste (renifle) les nerfs."

    Sans rien ajouter, la jeune femme vint se blottir contre le militaire pour trouver un minimum de réconfort. John passa son bras derrière le dos de la jeune femme pour lui montrer qu'il était bien là et la serra d'avantage contre lui avant de lui déposer un léger baiser sur le front rempli de douceur Si Kolya pouvait voir ses images, il serait vraiment en train de jubiler sur place et il s'en délecterait.

    "Au fond j'espèrais que tu ne viennes pas me chercher... ou alors pas tout seul... c'est.. c'est ce qu'ils voulaient, tout deux depuis le début, c'était un piège. Mais je ne cache pas que d'un autre côté, je suis contente que tu sois là."

    "Je n'allais pas te laisser seule avec eux. Ne t'inquiète pas, j'ai pris mes précautions avant de venir te chercher. Je savais pertinemment que j'allais tomber dans un piège. Mais bientôt, nous serons à la maison. Je te le promets."


    **- Mais arrête dont de lui promettre des choses qui n'arriveront jamais. C'est une manie chez toi quand même.
    - Si tu as mieux à me proposer, tu n'as qu'à le dire.
    - Bon ok, je me taie. Mais bon, les secours, faudrait déjà qu'ils retrouvent votre trace. Je voudrais pas dire mais certains scientifiques, c'est pas des flèches.
    - Ça suffit j'ai dis !!**

    "Et toi.... Ils t'ont fait quoi ? et est-ce-que tu sais ce qu'ils ont prévu ?"

    "Kolya s'est juste rapleler à mon bon souvenir, comme d'habitude de toute façon. Sinon, je n'en sais rien ce qu'ils nous ont préparé. Rie de bon, c'est tout ce que je suis sur. Déjà que Kolya soit dans les parages, ce n'est pas bon, mais avec l'autre pas loin, c'est sur qu'ils ne veulent pas nous inviter à faire un poker a quatre. Il m'a juste dit que les affaires sérieuses commenceraient demain."

    C'est sur qu'il n'allait pas parler tricot tout en buvant un bon thé à la cannelle. Les deux psychopathes étaient plutôt du genre on bastonne et après on discute. La nuit promettait d'être longue. Il fallait mieux être en forme pour le lendemain matin pour affronter ce qui les attendait.

    "Tu devrais essayer de dormir un peu. Je veille sur toi pendant ce temps là."

    Jenny ne s'en fit pas prier. Sa tête déposée sur l'épaule du militaire, cette dernière s'endormit assez rapidement. Après tout ce qu'elle s'était manger en pleine tête, cela n'était pas étonnant. A son tour, le militaire déposa la sienne sur celle de Jenny et ferma les yeux quelques instants. Il ne lui fallait pas grands choses comme heure de sommeil pour être en forme, mais il lui fallait tout de même le minimum vital. Cela dura trois petites heures. Le militaire se réveilla. Et non, il n'avait pas rêver, il était vraiment dans la mouise. Quant à Jenny, elle dormait toujours. C'était mieux pour elle. Mais cela n'alla pas durer encore bien longtemps. Des bruits se pas se firent entendre de l'autre côté de la porte. Le calvaire allait commencer.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.max2forum.com
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6660
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: The Blood Party: Sadist's men |VS| Atlantis [PV: J - K - S] Mar 13 Juil - 15:35

Citation :
"Je n'allais pas te laisser seule avec eux. Ne t'inquiète pas, j'ai pris mes précautions avant de venir te chercher. Je savais pertinemment que j'allais tomber dans un piège. Mais bientôt, nous serons à la maison. Je te le promets."

Jenny qui était plus qu'exténuée eut un léger sourire tout en bougeant sa tête tout contre le torse protecteur de son fiancé. Savoir qu'il n'y avait pas été de sang froid la rassuré légérement, mais étant sur une autre planéte il faudrait attendre encore un peu avant que les secours... Ils les retrouveraient soit dans un sale état, soit mort, mais pas complétement en pleine forme, car les tortionnaires qu'ils y avaient ici n'était pas là pour rigoler. Elle ne fit pas attention à la promesse qu'il lança, un peu trop dans le gaz pour ça. De part ce fait la scientifique ne remarqua pas que John était vraiment en train de s'en vouloir de ne pas avoir pu la protéger comme il aurait fallu et qu'il se rattraper par des promesses que même lui ne savait pas s'il allait tenir ou non... Pauvre d'eux deux, ils étaient vraiment dans la merde ! Puis Jenny demanda pour la suite des festivités et si John n'avait rien.

Citation :
"Kolya s'est juste rapleler à mon bon souvenir, comme d'habitude de toute façon. Sinon, je n'en sais rien ce qu'ils nous ont préparé. Rie de bon, c'est tout ce que je suis sur. Déjà que Kolya soit dans les parages, ce n'est pas bon, mais avec l'autre pas loin, c'est sur qu'ils ne veulent pas nous inviter à faire un poker a quatre. Il m'a juste dit que les affaires sérieuses commenceraient demain."

Okay... Tout pour plaire apparement... Jenny se mit à imaginer ce qui pourrait bien se passer demain et d'avance elle en était malade. Etant faible elle eut quelques frissons la parcourir comme si elle avait de la fiévre... Ce qui était certainement le cas car avec toutes les plaies qu'elle avait au visage, cela avait du s'infecter ou le traumatisme cranien devait jouer des siennes.

"J'ai....j'ai froid" dit-elle en se mettant plus contre lui, puis, le regard dans le vide elle lança:

"D'après ce qu'il m'a... m'a dit, ça serait une sorte d'expérience... sur notre capacité à se soumettre ou non, mais j'en sais pas plus... et je veux pas le savoir"

Citation :
"Tu devrais essayer de dormir un peu. Je veille sur toi pendant ce temps là."

Jenny souffla un "ya" avant de fermer les yeux pour ne s'endormir que quelques minutes plus tard.... Cela allait faire du bien à la scientifique qui devait se reposer un maximum. Juste un fin sourire éclaira son visage tumifié lorsque John lui donna tendrement un baiser sur son front avant que lui même ne s'endorme. Dans les bras de morphée la jeune femme put récupérer des forces et 2X plus car son amour était à ses côtés et elle se sentait en sécurité. Quelques heures plus tard la jeune femme se reveilla... Un peu après John. En ouvrant les yeux elle croisa instantanément son regard ce qui lui valut un énième sourire avec le regard brillant.

"Ca fait longtemps que je dors ?"

Puis après quelques secondes des bruits de pas se firent entendre, une petite panique vint envahir la jeune femme qui sentit ses battements de coeur s'accélérer. Lorsque la porte s'ouvrit elle poussa un léger hoquet de surprise, serrant le poignet de John inconsciement. Mais ce ne fut qu 'une fausse alerte, c'était juste un garde qui leur donna comme généreuse nourriture : du pain sec et un peu d'eau... Mais si il y avait l'équivalent d'un verre c'était à tout cassé. Ainsi ces b*t*rds voulaient les affaiblir pour mieux avoir ce qu'ils voulaient. Jenny tenta de se lever pour aller chercher l'eau, mais elle était encore un peu étourdie... elle y alla donc à 4 pattes avant d'attraper la gourde ronde par sa lanière pour revenir vers John, à sa place qu'elle occupait précédement. Ouvrant la bouteille elle but 3 gorgée, ce qui lui fit énormément de bien avant de la tendre au militaire.

"Tiens... Je ne pense pas que ce soit empoisonné.. Ca ne serait pas assez marrant pour eux."

Sans montre le temps passait très lentement, Jenny avait quelques moments de faiblesse et se rendormissait par la même occasion. Ce n'est que vers les 5h du matin que plusieurs bruits pas de pas se firent entendre ce qui voulait tout dire... La jeune femme sursautta dans son sommeil avant de regarder John angoissée. Puis le cadenas qui tenait leur porte se fit décrocheté et la porte s'ouvrir (merde j'aurais voulu t'embrasser avant mais jarrivais pas à l'écrire mdr).

"Vous" fit le sbire en désignant la scientifique.

"Suivez nous..."

"Que ? quoi..."

Mais elle n'eut pas le temps de dire grand chose que deux gardes la relevérent pour la mettre sur ses pieds et commencer à l'entrainer (je te laisse tenter de jouer le héros ou pas xD). Une fois cette dernière sortie, le sbire regarda John en se délectant.

"Ne vous inquiètez pas, vous aussi vous nous suivez"





..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7031
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: The Blood Party: Sadist's men |VS| Atlantis [PV: J - K - S] Ven 16 Juil - 0:46

    Les bruits de pas dans le couloirs ne furent qu'une fausse alerte et heureusement. Ce ne fut qu'un garde qui leur apporta de quoi se rassasier un peu. Enfin, vu ce qu'il y avait, il n'allait pas aller bien loin. Jenny se traina jusqu'à ce que le garde avait apporté et bu quelques gorgées d'eau avant de le tendre vers John.

    "Tiens... Je ne pense pas que ce soit empoisonné.. Ça ne serait pas assez marrant pour eux."

    Le militaire jeta un rapide coup d'œil sur la gourde que lui tendait la jeune femme. Ce n'était pas l'envie qui lui en manquait d'en prendre quelques gouttes, mais tout ce qui venait de Kolya, il ne préférait pas y toucher.

    "Garde la pour toi, tu en as plus besoin que moi."

    **Whouoh l'excuse bidon.**

    Par la suite, la jeune femme finit par se rendormir pendant une bonne heure avant que de nouveau bruits de pas se firent entendre de l'autre côté de la porte. La scientifique se réveilla en sursaut. Ce coup ci allait être le bon. Il n'allait tout de même pas revenir nous payer une deuxième tournée de pain dur. Une fois la porte ouverte, plusieurs gardes entrèrent dans la pièce. Le militaire se leva et se mit devant la scientifique pour la protéger un tant soit peu. Mais cela n'eut pas vraiment d'effet. Alors qu'un sbire désigna Jenny, deux autres l'empoignèrent comme si de rien n'était. Mais quand le militaire voulut s'interposer, le premier sbire le plaqua contre le mur.

    "Ne vous inquiétez pas, vous aussi vous nous suivez"

    Sur ses mots, il poussa le militaire vers la sortie avant de lui emboiter le pas d'assez près.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.max2forum.com
avatar
Acastus Kolya
Genii's warrior

Genii's warrior

Date d'inscription : 03/11/2007
Messages : 244

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?:

MessageSujet: Re: The Blood Party: Sadist's men |VS| Atlantis [PV: J - K - S] Ven 16 Juil - 0:55

Koyla les avait laisser être ensemble pour cette nuit, même si leur temps de répis n'avait pas été long cela avait été suffisant. Le seul truc qu'il regrettait un peu c'était de ne pas avoir eu le temps de mettre des caméras dans les cellules, il en aurait vu des choses et cela lui aurait certainement procurer un sentiment physique très intense xDD. Bien sûr il aurait pu les séparer et en mettre un dans chaque cellule, mais cela n'aurait pas été marrant. Au moins ils s'étaient rapprochés en quelques heures et la suite des évènements les feraient d'autant plus souffrir. Que ce soit pour l'un ou pour l'autre. Après environ 5h de sommeil, il avait envoyé des sbires les chercher. Il avait juger que le nombre d'heure de sommeil avait été suffisant, notamment pour Jenny qui avait du reprendre des forces. Mieux valait-il, car la suite allait être dur pour elle.

Les deux amant furent amener dans une grande salle où le toit de l'entrepôt se faisait voir. Un bruit métallique se fit entendre et une veille chaîne rouiller se mit à descendre pour être à hauteur d'homme. Qui allait devoir être attaché ? ah ah ! C'est là qu'Acastus fit son entrée.


"J'espère que vous êtes matinale, quoiqu'il en soit dans très peu de temps vous allez être réveillé par ce que vous aller devoir faire ou subir."


S'approchant de John, il alla se poster juste devant lui avec un regard brillant, félin, ou l'on pouvait voir de la taquinerie ainsi qu'une arrogance sans borne.

"Vous avez toujours eu le don de..."

Pose ses mains sur le haut du torse du militaire.

"m'émoustiller" fit-il en le provoquant avant de prendre les deux pans de la chemise et de tout arracher d'un geste violent. Les deux sbires qui le maintenaient finir de lui enlever cette fameuse chemise de travail tellement habituel pour qu'il termine torse nu. Par la suite avec un peu de main forte le militaire fut attaché aux poignets fermement avant que la chaine ne remonte vers le plafond. Laissant un militaire suspendu par les bras mais avec également la pointe des pieds qui tenait au sol.

"Bien" fit Koyla en claquant des mains, puis du coin de l'œil il vit Sylas arriver.

"Et voilà notre invité prestige que voilà... Bien nous sommes au complet pour cette petite réunion de famille... Étant le patriarche -fit-il d'un trait d'humour- je vais vous expliquer les règles que Sylas et moi avons concocté. Une vraie partie de rigolade, j'ai d'ailleurs trouvé un titre suptile: Jusqu'où peut-on aller par Amour... C'est beau n'est-ce pas ? (petit rire) Bien le but et simple Sheppard vous êtes un peu notre pignata... Et Miss Sunrise vous allez être celle qui va tout faire pour recevoir ces chers sucreries... Sauf que les sucreries se transformeront en cri... Tant que vous n'aurez pas atteint le quota, votre cher et tendre restera ainsi... et subira."

Il sortit un fouet.

"Mes gentillesses."

Puis sans un mot il alla se poster derrière Sheppard, mettant son fameux gant de cuir pour mieux maintenir le fouet. D'ailleurs par amusement il le fit claquer pour faire monter la pression.

"Sylas à vous je vous prie.."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sylas Danaé
Not Crazy, Just Insane

Not Crazy, Just Insane

Date d'inscription : 16/12/2007
Messages : 360

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: The Blood Party: Sadist's men |VS| Atlantis [PV: J - K - S] Dim 25 Juil - 19:03

    Sylas était un peu rester en retrait depuis la veille au soir, depuis que les deux tourtereaux s'étaient retrouver avant que le spectacle commence pour de bon. C'est ce qui arriva le lendemain matin de bonne heure et de bonne humeur.

    Le lendemain matin, lorsqu'il arriva dans la pièce principale, John était déjà attaché solidement. Ce coquin de Kolya, il avait osé commencer sans lui. de toute façon, il allait avoir le premier rôle par la suite. Il s'en réjouissait d'avance. Puis, il laissa le Genii expliquer les règles générales de leur nouveau jeu. Quelle idée géniale il avait eut tout de même. Deux cerveaux de psychopathes en valent mieux qu'un seul.


    "Sylas, à vous je vous prie.."

    A lui de jouer. De nombreuses idées germaient dans sa tête. Avec un large sourire aux lèvres, Sylas s'approcha de la scientifique avant de lui passer son bras derrière son dos et de l'emmener devant le militaire. Pendant ce temps, l'on entendait au loin, un fin couinement de roue. un sbire était en train d'amener un chariot, avec posé dessus, pleins d'objets plus tranchant les uns que les autres. Un vrai régal pour les yeux. Rien que d'imaginer ses lames perforant l'abdomen du militaire, cela le ferait presque band... (dsl, j'ai craqué. Je me faisait tellement chier au boulot)

    "Alors, ma petite Jenny, on a bien dormit cette nuit ? Sinon, entrons dans le vif du sujet, qui va être des plus amusant. A quoi penses tu en le voyant comme ça ? Je suis sur que tu dois te dire "mon pauvre chéri que j'aime qui va bientôt souffrir le martyr à cause de deux fous". Mais que préfères-tu ? Qu'il souffre de par sa main ou de la tienne ? Tu sais à quel point Kolya n'est pas très tendre avec lui. Et surtout, je voudrais pas qu'il l'achève trop vite."

    Sylas s'éloigna légèrement de la jeune femme pour aller chercher un bon vieux couteau qui à première vue, avait déjà servit. La lame arborait encore quelques traces de sang séchées. Kolya pourrait faire un effort du côté du ménage de ses jouets. Par après, il revint vers la scientifique en lui tendant le couteau sous le nez pour l'inciter encore d'avantage.

    "Plus vite tu commenceras, plus vite son calvaire sera terminé et le tien aussi."

    Quel choix difficile à faire. Préférer regarder celui qu'on aime se faire torturer ou le torturer soi même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6660
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: The Blood Party: Sadist's men |VS| Atlantis [PV: J - K - S] Mar 27 Juil - 8:55

Jenny resta debout, quelque peu tremblante par les faiblesses qu'elle avait accumulé, et elle écoutait ce narcissique parlait de son jeu comme si c'était le projet de l'année. Rien qu'aux paroles, Jenny savait pertinament qu'elle allait devoir faire des choses ignobles, ce qui lui glaça le sang. Notamment lorsque son cher et tendre fini torse nu, attaché à une chaîne au plafond. Puis la porte claque derrière elle, et la scientifique sursauta: C'était Sylas. Les sbires s'éloignérent de la jeune femme pour que ce dernier puisse mieux se rapprocher. Lorsqu'il la prit par la taille pour l'approcher un peu plus prêt de John, cette dernière fronça les sourcils tout en le forçant à ne plus la toucher. Cétait étrange le sentiment qu'elle avait vis à vis de lui... mélangée entre peur et haine, passion et acharnement. Pour finir ce dernier fit son boulot: tenter de la culpabiliser.

Citation :
"Alors, ma petite Jenny, on a bien dormit cette nuit ? Sinon, entrons dans le vif du sujet, qui va être des plus amusant. A quoi penses tu en le voyant comme ça ? Je suis sur que tu dois te dire "mon pauvre chéri que j'aime qui va bientôt souffrir le martyr à cause de deux fous". Mais que préfères-tu ? Qu'il souffre de par sa main ou de la tienne ? Tu sais à quel point Kolya n'est pas très tendre avec lui. Et surtout, je voudrais pas qu'il l'achève trop vite. Plus vite tu commenceras, plus vite son calvaire sera terminé et le tien aussi."

Quel taré pensa-t-elle, mais lorsqu'il lui donna un couteau édenté avec encore du sang d'une ex victime dessus.. Elle ne mit pas longtemps à se rendre compte qu'elle était vraiment dans le pétrin. Faire souffrir l'être aimé de sa propre main. POur ce coup ci, elle aurait du féliciter ses deux sociopathes d'avoir été aussi inventif.

"Si vous croyez que je vais le faire" dit-elle en regardant John , Koyla pour se retourner vers Sylas. "Allez vous faire mettre"

Mais à ce moment là un bruit typique du à un fouet déchira le silence qui reignait. Jenny écarquilla les yeux tout en se retournant, puis un deuxieme coup fut mi.

koyla: "Attention, je pourrais très bien recommencer de nouveau alros que choisissez vous ?"

Mais devant l'air stoïque de la scientifique Koyla recommença trois fois de suite. Rien que de voir le visage de son Amour se tordre de douleur, suivit de gémissement, son petit coeur ne fit qu'un tour. Affublée par le fait de ne faire ou pas faire, le stress monta en elle. Mais que devait-elle faire ??? Elle était impuissante ! Se retourner et lancer le couteau à Sylas ? Ce n'est pas l'envie qui lui manquait mais avec tous les gardes qu'ils y avaient, la scientifique savait qu'elle serait vite maitriser ou pire tuer, tout comme john... Non c'était un mauvais plan. C 'est donc avec des yeux brillants et une colère qui lui monter à la gorge qu'elle cria:

"Assez !!"

Puis d'un pas elle s'avança vers John, pour détourner le regard vers celui de Koyla qui avait une mine plus que satisfaite.. Un air de dédin à faire vomir. Puis la jeune femme se dirigea vers le chariot pour trouver un ustensile un peu plus présentable. Elle ne voudrait surtout pas qu'il chope une saloperie à cause de cela. Pour finir elle prit un couteau de chasse et se rapprocha du militaire...

"I'm.. I'm so sorry" lacha-t-elle... "But i can't do another thing... this criminals take us" dit-elle de manière à ce que seul John l'entende.

Puis c'est en posant la pointe du couteau sur l'abdomen du militaire qu'elle se retint de faire toute sorte de mimique de visage qui serait susceptible de trahir sa faiblesse, sa peur et ses doutes, cela leur ferait bien trop plaisir. Jenny inspira un bon coup avant de lever son couteau et de commencer à tracer une fin trait sur son torse. Mais la vue du sang la fit faillir et arrêter... Et presque instantanément un coup de fouet parti.

sylas: "tu vois pauvre idiote par ton incompétence, il souffre et tout ça parce que tu penses qu'à ta petite gueule"

Autre coup de fouet. S'en était trop, la jeune femme allait craquer nerveusement. Jouer sur l'être aimé ah ! Bande d'enfoirés ! Dans un moment de desespoir en lançant un regard emplie de larme à John, elle se força à le faire souffrir. Tracant des sillons sur son torse de plus en plus profond. Elle ne déssiner que des traits mais le sang en couler. Bien sûr elle n'appuyer pas si fort, car cela allait au dela de ses limites, mais John se cripser tout de même. Elle n'arrêter pas de lancer des "sorry" tout au long de son acte... Tandis que les deux autres jubilaient de se spectacle. Après quelques minutes elle arrêta, totalement perdu et coupable de ce qu'elle venait de faire.

sylas: " ce n'est pas fini ! "

Coups de fouet, ce qui agaça la jeune femme.

"Bande d'enfoirés... Ca suffit, il a assez souffert comme ça... j'arrête de jouer, c'est fini" dit-elle d'une voix dur, le couteau toujours en main. D'ailleurs elle fit naviguer son regard de la lame à Sylas. Durant ce laps de temps les gardes se rapprochérent, mais avant qu'ils n'aient pu interargir, le couteau fut lancer en la direction du jeune homme. Sans attendre elle se rua vers le chariot pour prendre autre chose. Mais à ce moment là...

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sylas Danaé
Not Crazy, Just Insane

Not Crazy, Just Insane

Date d'inscription : 16/12/2007
Messages : 360

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: The Blood Party: Sadist's men |VS| Atlantis [PV: J - K - S] Mar 10 Aoû - 22:27

    Sylas avait vraiment un faible pour le son des lanières de cuir s'abbatant contre le dos de ce pauvre John. Mais bon, il n'avait qu'à s'en prendre à sa gentille femme qui ne faisait pas ce que l'on lui disait. Mais au bout d'un moment, elle finit par quelque peu se décider. Le jeune homme laissa faire la jeune femme tout en la surveillant qu'elle ne commette pas l'irréparable pour elle pour ou son bien aimé. Il la suivit du regard quand elle se dirigea vers le chariot avant de prendre un autre couteau. Apparemment, le sien n'était pas assez bien pour elle. Puis, elle s'avança vers son militaire chéri. Sylas en jubilait d'avance. Mais bon, vu qu'elle ne le saignait pas assez vite, Kolya en remit une petite couche pour la motiver un peu. Elle accéléra un peu le mouvement avec des gestes un peu plus brutal qui laissaient voir plus de sang sur le torse du militaire. Mais au bout d'un moment, elle cessa. Malgré un énième rappel de Kolya via son magnifique fouet, la jeune femme se rebella. Elle n'avait plus envie de jouer à leur nouveau petit jeu.

    "Bande d'enfoirés... Ca suffit, il a assez souffert comme ça... j'arrête de jouer, c'est fini."

    Pitoyable tout ça. La jeune femme tenta un geste assez désespéré alors que quelques gardes s'approcha d'elle pour l'empêcher de faire quelque chose de malheureux. Elle lança le couteau qu'elle avait dans la main en direction de Sylas qui l'esquiva de peu. Mais aussitôt, la scientifique se rua sur le chariot pour prendre une autre arme, surement pas pour continuer son si joli dessin qu'elle avait commencer sur les pectoraux. Mais avant qu'elle ne revienne vers lui, Sylas eut la présence d'esprit de se servir du couteau qu'il avait encore en main. La scientifique n'avait pas voulu s'en servir, tant pis pour elle. Elle allait le payer. Alors qu'elle était de nouveau face à lui, tel une fléchette, il visa la jambe de la jeune femme qu'il toucha bien évidemment en plein dans la cuisse. Il fallait espérer qu'il n'est pas touché une artère, sinon le spectacle allait bientôt être finit pour elle. Sous la douleur, elle tomba à terre, lâchant par la même occasion le scalpel qui alla un peu plus loin. Content de lui, il afficha un large sourire avant de venir vers la jeune femme.

    "Je suis déçu par une telle attitude. Moi qui pensait que tu serais une bonne petite fille. Dommage pour toi."

    Sylas se baissa et retira assez violemment le couteau de la cuisse de Jenny. De son autre main, il attrapa la jeune femme par un bras pour la relever et l'emmena de nouveau vers le militaire.

    "Je vais te montrer comment il faut faire."

    Mettant le couteau encore ensanglanté dans la main de la jeune femme, il la guida vers le torse du militaire. Malgré quelques résistances de la part de la jeune femme, il ne se laissa pas démonter ce brave Sylas. D'un geste assez brusque, il enfonça la lame sur le flanc du militaire mais trop profondément tout de même, il ne fallait pas le tuer si vite. Il se dépêcha de lui lâcher la main avant de lui susurrer quelques mots à l'oreille.

    "C'est comme si c'était toi qui venait de le faire."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6660
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: The Blood Party: Sadist's men |VS| Atlantis [PV: J - K - S] Mar 10 Aoû - 23:37

Contrairement à ce qu'il pensait, le scalpel qu'elle avait prit n'était pas pour continuer son chef d'oeuvre mais plutôt pour avoir une deuxieme chance au grattage, hem, excusez moi au lancer ! Dans sa précipitation et le taux d'adrénaline naissant, elle avait su intimider les gardes du corps en leur bougeant la lame tranchante devant leurs yeux. Jenny en avait touché même un qui avait eu la mégarde de vouloir s'approcher d'elle. Cependant, en étant occupée avec ces sbires, elle n'avait pas fait attention à Sylas qui avait plus d'un tour dans son sac. Ce dernier avait apparement eut la folle idée de vouloir se venger, et lorsque Jenny se remit face à lui après avoir su se dégager des acolytes de Koyla, cette dernière ne vit pas le coup venir. Grave erreur. En effet dans son élan, elle se prit un couteau de plein fouet au niveau de sa cuisse. Et vous savez l'effet que ça fait ? On a l'impression d'avoir été percé par un pic à brochette, tel un poulet que l'on s'apprête à faire cuir au barbecue (craquage de la joueuse). Sous la douleur vive qui la parcouru de long en large en qq dixième de seconde, la scientifique s'affala de tout son long sur le sol dans un léger cri de surprise. Jenny se sentait vraiment vivre à ce moment précis. Comme si le nombre incalculable de coups n'avaient pas suffit hier ! et ne l'avait pas assez affaiblie ! Dans une mimique de souffrance certaine, elle ouvrit la bouche comme pour gémir, mais aucun son ne sortit (un peu comme jacob dans twi 3 me fait trop pitier ce passage) comme si elle était appée uniquement par la douleur. Pour finir elle reprit sa respiration et porta sa main à sa blessure en grimaçant.

**Pourvu que l'artère ne soit pas touché !!
- Surtout n'enlève pas le couteau
- T'es marrant toi !**

Malheureusement en relevant les yeux elle vit Sylas approché et avant qu'elle n'ait pu dire quoique ce soit ce dernier avait déjà enlevé la lame. Lui procurant une autre souffrance par la même occasion. Puis dans la foulée il la releva d'une poignée de main en l'amenant devant John. Ses quelques pas en appuie sur sa jambe la fit gémir alors que du sang était en train de s'écouler plus ou moins abondément.

Citation :
"Je suis déçu par une telle attitude. Moi qui pensait que tu serais une bonne petite fille. Dommage pour toi. Je vais te montrer comment il faut faire."

Jenny qui avait le regard un peu perdu par tous les évenements, ne se vit pas encercler la main de celle de Sylas et lorsqu'elle reprit ses esprits et qu'elle s'en apperçut, Jenny voulut éviter les dêgats mais en vain. Bien qu'elle est poussée des "no !" catégorique, Sylas bien plus fort, eut raison d'elle. La lame vint se planter dans le flanc gauche de John. Les yeux écarquillés, elle resta un instant figée sur place, n'écoutant qu'à moitier ce que Sylas lui disait. L'acte qu'elle venait de faire était contre nature, contre sa force d'esprit et elle en frissonnait, ne se sentant pas bien du tout. Et les mimiques de visage de John ne l'aidèrent guère. Sa douleur à sa jambe elle n'y fit plus attention, seul John comptait.

"I'm.. I'm sorry" souffla-t-elle, les lèvres tremblantes tout comme sa main.

"I'll help you... wait my love"

Et dans des gestes fébriles, elle finit par lui enlever le couteau d'un geste vif avant d'examiner la plaie. Elle n'était pas si profonde, mais était assez large. Le sang s'en écoulait doucement et fit culpabiliser un peu plus Jenny. Mais qui était-elle pour avoir fait ça ! qui ?! C'est à ce moment là que Koyla décida de libérer enfin John. Les chaînes reposèrent John au sol et les sbires le détachérent.

Koyla: "J'ai beaucoup aimé ce spectacle, très... instructif... Jenny ? Tous mes hommages, je n'aurais pas cru que vous seriez arrivée jusque là" dit-il pour la culpabiliser un peu plus. Puis tous le monde s'en alla, les laissant pour le moment à deux dans cette grande salle, enfermé. Jenny ne savait pas encore ce qui les attendait mais pour le moment elle était.. comme en transe, les yeux dans le vague, les mains appuyaient contre la blessure du militaire. La scientifique regardaient le ravage qu'elle avait fait, se retenant de verser des larmes. Elle se mordit sa lèvre inférieur pour éviter qu'elle ne tremble et continua de fixer le torse de John, sans jamais oser le regarder. Ayant beaucoup trop honte. Elle ne se soucier même plus de ces maux.. qui n'était pourtant pas si anodins. Mais pour le moment seul John comptait...

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7031
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: The Blood Party: Sadist's men |VS| Atlantis [PV: J - K - S] Jeu 12 Aoû - 1:05

    Retournons un peu dans le futur... Ah non pardon, retournons un peu dans le passé. Une fois que le couple fut dans la grande pièce, ce chère Kolya entra à son tour. Assez rapidement, le militaire se retrouva torse nu et attaché au dessus du sol. Mais bon, avec le Genii, cela en devenait presque une habitude. Puis, ce fut le tour de Sylas d'entrer dans la pièce. Les ennuis allaient commencer. Le Genii expliqua les règles du jeu mais lorsque le fouet du fouet retentit, le militaire se raidit. Ça allait être sa fête. Alors que Sylas incitait la jeune femme à faire du mal au militaire, Kolya eut l'idée de lui faire accélérer le mouvement en fouettant assez violemment le militaire. Une fois, deux fois, trois fois et j'en passe. A chaque coup, le visage du militaire se crispa de plus belle. C'était une horrible souffrance. Chaque coup ce fit de plus en plus violent. Par la suite, Jenny se décida tout de même à le faire, à contrecœur bien entendu. Après mainte excuse de sa part, elle commença à tracer des fines lignes sur ses pectoraux, laissant ainsi apparaitre un fin filet de sang. Mais cela ne suffisait pas à nos deux psychopathes. Il en fallait d'avantage. Entre coup de fouet et blessures au couteau de la part de Jenny, le militaire ne savait plus à quel saint se vouer. Mais au bout d'un moment, jenny décida de tout arrêter et de se rebeller contre leur geôliers. C'était u peu peine perdu de toute façon mais au moins, il pouvait un peu respirer en espérant que Kolya ne recommence pas de son côté pour punir Jenny de sa rébellion. Mais non. Ce fut Sylas qui s'occupa de son cas. Il venait littéralement de jouer au fléchettes sur sa fiancé. Cela mit les nerfs du militaire en pelote. Puis, notre cher Sysy national prit assez violemment la jeune femme pour la faire revenir devant le militaire, un couteau à la main, qu'il mit dans celle de Jenny. Non... il n'allait tout de même pas faire ça. Et bien si, il allait se gêner. D'un geste assez brusque, il perfora la chair du militaire. John ne put s'empêcher de laisser échapper un léger cri de douleur. A la force, il commençait à avoir du mal à garder son sang froid, surtout quand celui si s'échappait de par plusieurs de ses blessures. Il ne fit même pas attention à la scientifique ou juste quand elle lui retira le couteau d'un geste vif. Mais son calvaire allait enfin se terminer. Les sbires de Kolya le firent descendre sur terre avant de le détacher. Le militaire ne resta pas longtemps sur ses pieds et tomba sur le sol, essayant de récupérer au maximum. Par la suite, on les laissa seul. Le calme avant de nouveau la tempête. Ils pouvaient en être sur. Les deux fous n'allaient pas arrêter là. Le militaire ferma les yeux pour essayer de se reposer, ne faisant même plus attention à la jeune femme. Mais il finit tout de même par les rouvrir quand cette dernière fit de son mieux pour arrêter d'hémorragie de sa blessure. John détourna la tête pour regarder la jeune femme qui semblait plus que perdu parce qu'elle venait de lui faire. Les deux abrutis avaient marqués un point. Ils avaient réussit la première partie de leur plan. Voyant que la scientifique ne daignait pas le regarder en face, il fallait un peu lui forcer la main. John se releva du mieux qu'il le pu pour s'asseoir aux côtés de la jeune femme. Peu importait sa blessure. Puis, il saisit le visage de la jeune femme entre ses deux mains et l"obligea à le regarder.

    "Jenny, regarde moi bien. Ce n'est pas de ta faute d'accord. Je ne veux pas que tu te sentes responsable de ça. C'est ce qu'ils veulent. Je veux te l'entendre dire que ce n'est pas ta faute."

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.max2forum.com
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6660
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: The Blood Party: Sadist's men |VS| Atlantis [PV: J - K - S] Jeu 12 Aoû - 21:42

Jenny semblait toujours autant perdu. Elle était littéralement en train de se ronger de l'intérieur. Même si sa conscience la contredisait lorsqu'elle pensait que tout était de sa faute, Jenny continuait tout de même. Après tout c'était encore elle qui s'était faite avoir comme une bleu et enlevée, c'est à cause d'elle que John avait prit ant de risque pour être à ses côtés à cet instant présent.... Et même si c'était les deux ahuris qui l'avait forcé à faire du mal physiquement à John, c'était tout de même sa main qui avait fait ces fines lignes sur son torse et qui avait transpercé sa chair, même si la coeur n'y était pas. Sylas l'avait vraiment poussé à bout et Koyla ne l'avait qu'enccourager. En outre 2 partie combattait à l'intérieur de la tête de la jeune femme: une qui disait que tout était de sa faute, que même s'ils l'avaient poussé, elle aurait pu être plus forte qu'eux et dire non... Et une autre qui disait qu'elle était en train de tombé dans l'état psychologique que ses geôliers voulaient et que culpabiliser ne servait à rien, tout ce qui comptait c'était survivre jusqu'au secours. Mais pour le moment c'était la 1er partie qui gagnait.

Alors que John récupérait ses forces dans un micro sommeil, la jeune femme tourna enfin le regard vers celui qu'elle aimait.. Après un petit instant elle secoua la tête de droite à gauche et poussa un bref soupir comme pour expulser ses mauvaises pensées et retira sa pression. Du sang en ressortit aussitôt mais c'était déjà beaucoup moins abondant qu'il y avait quelques minutes. Puis Jenny dériva son jolie regard noisette vers sa blessure à sa jambe. Assise de côté, elle commençait à ne plus vraiment la sentir et le sang avait immaculer toute la partie "cuisse" de son pantalon (je savais pas comment dire). De son doigt elle tâta autour de sa plaie béante qui avait enfin fini de régurgité son venin. Elle sentait encore un peu le toucher mais c'"était limite. Jenny sentait plus des fourmies qu'autre chose. Pour finir elle se traîna un peu pour prendre la chemise de John un peu plus loin et revint à sa position initiale. La scientifique recouvrit John avec alors qu'elle avait reprit son travail pour que le sang arrête de s'écouler.

Quelques petites secondes plus tard, un mouvemetn de la part de John fit comprendre à Jenny qu'il n'allait plus tarder à se réveiller. Automatiquement elle détourna de nouveau le regard. Mais à ce même moment, le militaire se redressa non sans mal. Jenny l'aida dans sa démarche mais lorsqu'il posa ses doux yeux emeuraudes sur elle, la jeune femme fit mine de regarder autre chose, le regard très brillant. Mais lorsqu'elle sentit les douces mains chaudes de son fiancé englober son visage, comment aurait elle pu faire autrement que de le regarder. C'est en ravalant sa salive qu'elle affronta son regard.


Citation :
"Jenny, regarde moi bien. Ce n'est pas de ta faute d'accord. Je ne veux pas que tu te sentes responsable de ça. C'est ce qu'ils veulent. Je veux te l'entendre dire que ce n'est pas ta faute."

"Je.. je peux pas (inspire, alors que ses yeux devinrent un peu plus lumineux en repensant à tout ceci) c'est de ma main tout de même si je t'ai fais ca" dit-elle en retraçant l'une de ses blessures de son doigt sur son torse.

"Si je me serais pas mi dans une telle galère... encore... jamais tu ne serais venu et nous serions à deux, avec mégane, tranquillement dans nos quartier" fit-elle en réprimant un sanglot, alors qu'une larme s'abattit une fois de plus sur sa joue, vite stopper par les doigts de John. Puis elle tourna un peu plus sa tête sur l'une de ses main pour apprécier sa chaleur et se réconforter un peu. Jenny était à bout de nerf. Avec tout ce qu'elle avait déjà pri hier et ce qu'ils l'avaient forcer à faire là. S'en était trop. Il lui faudrait une bonne cure de sommeil dans un lit bien chaud pour récupérer de toutes ses émotions et blessures. D'ailleurs en parlant de ça, elle n'osait même pas se relever, car elle ne savait même pas si elle y arriverait.

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7031
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: The Blood Party: Sadist's men |VS| Atlantis [PV: J - K - S] Lun 16 Aoû - 23:05

    "Je.. je peux pas... c'est de ma main tout de même si je t'ai fais ca."

    « C’est peut-être ta main qui a fait ça mais tu ne l’as pas fait délibérément. N’oublie pas qu’ils t’ont forcé à le faire. Je ne vais t’en tenir pour responsable. »

    "Si je me serais pas mi dans une telle galère... encore... jamais tu ne serais venu et nous serions à deux, avec Mégane, tranquillement dans nos quartier"

    « Avec des si, on peux aller loin. On ne peut pas prévoir ce genre de chose surtout avec eux. Tu sais bien comment ils sont avec nous. Ça aurait pu arriver à n’importe qui. »

    La jeune femme allait finir par faire une dépression ou bien une crise de nerfs à cause de ces deux zigotos de malheur. A la force, elle se sentait responsable de tout alors que ce n’était pas le cas. Il était vraiment temps qu’il rentre chez eux car avec ce qu’ils leur réservaient encore par la suite, elle n’allait pas finir la journée. Mais pour lui donner une once de courage supplémentaire, le militaire rapprocha ses lèvres de celle de la jeune femme et lui déposa un fin baiser. Cela n’allait certainement pas la remettre correctement sur pied, mais c’était déjà ça de prit pour elle. Une fois qu’il se sépara de ces lèvres, il plongea son regard émeraude dans celui de la scientifique.

    « Maintenant, il faut que tu sois forte jusqu’à ce que les secours arrivent et je ne veux plus te voir pleurer. »

    Il savait qu’elle en était capable mais dans son état actuel, cela risquait d’être assez difficile. C’est alors qu’une chose tilta dans sa tête. Jenny avait prit soin de lui pour que sa blessure arrête de saigner mais de son côté, il n’avait rien fait pour elle. Elle se vidait encore de son sang la pauvre.

    « Tu vas t’allonger et je vais m’occuper de toi. »

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.max2forum.com
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6660
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: The Blood Party: Sadist's men |VS| Atlantis [PV: J - K - S] Jeu 19 Aoû - 15:21

John faisait de son mieux pour la reconforté, même si cela n'avait qu'un maigre effet. Elle sombrait peu à peu dans une sorte de paranoïa et les gestes qu'elle faisait le confirmé. C'est à dire regarder partout ailleur comme si quelque chose allait lui tomber dessus ou bien tremblait comme une feuille. Enfin ça c'était peut etre due à l'une de ses nombreuses blessures qui s'étaient infectées..

Citation :
« Avec des si, on peux aller loin. On ne peut pas prévoir ce genre de chose surtout avec eux. Tu sais bien comment ils sont avec nous. Ça aurait pu arriver à n’importe qui. »

"Maybe" fit-elle en regardant le sol, tout en tremblotant légérement. A la regarder ainsi, elle faisait vraiment peur à voir... Entre les hématomes qui apparaissaient sur son visage, le sang séché qu'elle avait sur les mains, sur ses vêtements et sur sa peau, Jenny faisait peine à voir. Cependant, et à son plus grand étonnement, John se pencha vers elle pour aller capturer ses lèvres. Sentir ce contact mouillé et chaud, lui fit l'effet d'une décharge électrique au niveau de son coeur. Ca faisait un bien fou... Même si l'effet n'était que de courte durée. Y répondant avec délicatesse, ils se séparérent après un petit moment.

Citation :
« Maintenant, il faut que tu sois forte jusqu’à ce que les secours arrivent et je ne veux plus te voir pleurer. »

Jenny eut le premier sourire de la journée à cette petite réflexion, même s'il ne s'attarda pas sur son joli minois.

"All right.. I try it... I just wanna come back at home... sleep in a better bed and... be together"

Puis le militaire l'incita à s'allonger pour qu'il puisse prendre soin d'elle. Ce n'était pas de refus, même si pour l'heure actuel elle ne sentait pas grand chose dans ses membres engourdient. Une fois sur le dos, elle regarda au plafond où l'on pouvait entrevoir le soleil entre deux plintes de fer. Signe qu'il faisait jour et que les secours étaient en route... Du moins elle l'espérait et s'en persuadait, ça l'aider à tenir ! Lorsque john s'occupa de sa jambe, elle eut quelques petits soubres saut avec grimace, mais cela passa assez vite. Elle finit même par s'endormir en moins de 5 minutes. Cependant le répis n'était pas encore près d'arriver.. Environs 15 minutes plus tard, des sbires entrèrent de nouveau, réveillant par la même occasion Jenny.


..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
John Sheppard
Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Fondatrice / ¤ Sexy Bad Boy ¤

Date d'inscription : 24/07/2007
Messages : 7031
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: The Blood Party: Sadist's men |VS| Atlantis [PV: J - K - S] Sam 11 Déc - 11:35

    Quand jenny fut enfin allongée sur le sol, le militaire en profita pour tenter d'arrêter l'hémorragie de sa jambe déjà qu'elle était mal en point, il ne faudrait pas en plus qu'elle meure d'une simple petit blessure à la jambe. Enfin petite, cela était vite dit. Mais bon, il ne fallait pas commencer à devenir comme Rodney a toujours voir en noir. Pour le moment, tout le monde était encore vivant. Le militaire se rapprocha d'avantage de la jeune femme pour s'occuper de sa blessure. A première vue, elle ne semblait pas si moche que ça. Mais la bonne nouvelle, c'est que l'artère n'avait pas été touchée sinon, la scientifique se serait déjà vider de son sang depuis bien longtemps. N'ayant rien pour la soigner correctement, il plaqua ses mains contre la blessure de la jeune femme pour tenter d’arrêter l’hémorragie. A chaque pression, Jenny poussa de légers gémissements de douleur, quoi de plus normal. Mais à la force, la scientifique finit par s’endormir. Elle devait être morte de fatigue depuis le temps. Les quinze minutes qui suivirent se passèrent dans le plus grand calme. Jenny dormait à point fermé, John avait réussit à stopper l’hémorragie et aucun signe de Kolya ou de Sylas. Tant mieux après tout. Mais cela ne dura pas encore bien longtemps. Le silence fut déchiré par un cliquetis de serrure puis d’un grincement de porte. Quelques gardes Geniis entrèrent dans la pièce. Leur tranquillité était belle et bien terminé. Un des gardes leur ordonna de les suivre rapidement. De toute façon, ils n’avaient pas vraiment le choix. John aida la jeune femme à se lever et à marcher vers leur future destination. Le trajet ne dura pas très longtemps. On les fit rentrer dans une petite pièce avec une seule lumière au centre, éclairant par la même occasion, deux chaises métallique disposées l’une en face de l’autre, reliées à un étrange dispositif. Cela ne laissait présager rien de bon pour eux. Les gardes les séparèrent, chacun d’un côté de la pièce et les forcèrent à s’installer sur les deux chaises. Malgré quelques résistances qui ne servirent à rien, les gardes finirent par les attacher tout deux, poignets et chevilles liés par des bracelets en métal. Maintenant, le spectacle pouvait recommencer mais il manquait nos acteurs principaux : Kolya et Sylas, qui ne mirent pas longtemps à arriver par la suite.

    Sylas : « Qu’est-ce que je vois là, nos deux tourtereaux réunis dans le malheur. J’ai toujours eu une âme de poète en moi. »

    Sylas était en forme aujourd’hui. Il devait avoir mangé un clown ou un peu trop picolé la veille. John pencherait plutôt pour cette option là. Enfin bref, revenons à nos moutons. Sylas s’approcha du couple tout en s’amusant à faire tourner son couteau fétiche entre ses doigts.

    Sylas : « Notre cher ami Kolya ici présent a inventé un nouveau jeu très amusant pour nous et qui j’en suis sur, il se fera une joie de vous l’expliquer. »

    Puis, il avança vers un le dispositif au milieu de la pièce et en étira 2 électrodes qui vint placer sur le haut du torse du militaire, avant de rabattre une espèce de ceinture métallique sur lui. Au moins comme ça, c’est sur qu’il n’allait pas aller bien loin. Mais ce n’était pas que pour le retenir bien loin de là. Une fois cela fait, il se dirigea vers Jenny, en affichant un large sourire sur son visage.

    Sylas : « Tu sais Jenny, j’ai toujours rêvé d’une chose… folle certes… mais j’ai toujours rêvé de voir tes formes si attirantes, si… » *commence à approcher son couteau du haut du t-shirt de la jeune femme* « … généreuse… » *découpe le haut du t-shirt, ce qui laissa apparaitre légèrement le décolté de la jeune femme.* « Hmmm, très intéressant comme vue… Je ne m’en lasse pas»

    S’il avait pu, John se serait bien levé pour faire la fête à Sylas. Le militaire bouillait intérieur car il ne pouvait rien faire. Lui envoyer des remarques en pleine tête ? Cela lui serait bien égal. Au pire, il risquait de se prendre une bonne beigne en pleine tête. Par la suite, Sylas fit la même chose à Jenny qu’il avait fait avec John, avant de retourner près de Kolya, attendant que celui-ci prenne la parole.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
http://sga-rpg.max2forum.com
avatar
Jenny Sheppard
Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Co-admin / 2nd Section Scientifique Unchained as a Volcano, Soft as a Dove

Date d'inscription : 03/09/2007
Messages : 6660
Localisation : Atlantis

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: The Blood Party: Sadist's men |VS| Atlantis [PV: J - K - S] Mer 15 Déc - 18:45

En effet la tranquillité ne durant pas longtemps, les sbires revinrent 15min plus tard. Les deux Atlantes furent emmener dans une salle non loin de la précédente. La pièce était des plus lugubre, éclairé d'une simple lampe au plafond qui grésillait de temps à autre. Un fin courant d'air rendait l'atmosphère froide, Jenny à bout de force, tremblotait et avait du mal à rester concentrer. Presque docilement au vue de son état, Jenny se laissa trimballait jusqu'à la dite chaise en métal où elle se fit attachée tout comme John.

Lorsque les 2 zigotos arrivèrent, Jenny ne put masquer son dégout envers Sylas. Et le fait qu'il ouvre sa grande gamelle pour parler dans le vide l'exaspéra au plus haut point. Et oui même malgré l'extrême fatigue physique et psychologique dans lequel elle était, Jenny trouvait toujours une force pour haïr cet être ignoble. Cependant lorsqu'elle vit le dispositif composé d'électrodes, son cerveau scientifique tenta d'émettre des hypothèses. Mais avec sa matière grise en compote, elle n'arrivait à rien. Elle assista à la scéne entre John & Sysy avant qu'elle ne devienne actrice de ce dernier, lorsqu'il s'approcha avec son couteau.


Citation :
« Tu sais Jenny, j’ai toujours rêvé d’une chose… folle certes… mais j’ai toujours rêvé de voir tes formes si attirantes, si… » *commence à approcher son couteau du haut du t-shirt de la jeune femme* « … généreuse… » *découpe le haut du t-shirt, ce qui laissa apparaitre légèrement le décolté de la jeune femme.* « Hmmm, très intéressant comme vue… Je ne m’en lasse pas»

Jenny passa du haussement de sourcil à une grande inspiration lorsqu'il passa sa lame le long de sa peau, pour ensuite serrer les dents lorsqu'il découpa son haut de T-Shirt (pour ce qu'il reste franchement mdr). Au final elle se mit à rire, nerveusement certes, aux dernière paroles de Sylas. Décidément il était plus qu'irrécupérable. Dans l'état qu'elle était de toute manière elle n'avait pas plus peur de lui qu'une mouchette. Alors autant se lacher.

"Ooh dear Sylas... vous me ferez toujours mourir de rire, vous êtes d'une connerie exemplaire mais soit, vos capacités... intellectuel ne seront jamais plus élevé que cet humour à 3 $. Vous n'êtes qu'un vieux pervers qui en réalité pour faire autant d'allusion au sexe, n'a jamais su s'avouer ses problèmes dans ce domaine... Laissez moi réfléchir, ça peut venir d'où ? Papa passait par derrière le soir avant que vous n'alliez vous couchez.. ou alors ça serait plus Maman qui faisait des attouchements ? Ce qui expliquerait ce tel fantasme en ma personne. Economisez-vous, vous n'aurez jamais rien de moi, plutôt crever. Ah et... j'oubliais arrêtez de vous écouter parler pour ne rien dire, ça rendra service à pas mal de monde"


Elle eut de nouveau un petit rictus, jetant un coup d'oeil à John en face.

..................................................

 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: The Blood Party: Sadist's men |VS| Atlantis [PV: J - K - S]

Revenir en haut Aller en bas
The Blood Party: Sadist's men |VS| Atlantis [PV: J - K - S]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Sujets similaires
-
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.
» Stargate Atlantis saison 5: le casting
» [1500 pts] blood axes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: A TRAVERS LES GALAXIES :: Autres planètes-
Sauter vers: