Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
Suite au changement de design, des petits détails sont encore en cours de changement.
Désolé de ce désagrément

Partagez|

Quartiers de Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Mer 20 Avr - 21:15

Arrow Infirmerie

"Malheureusement, je ne pourrai pas toujours être à tes côtés dans ces moments là, même si je le voulais... je dois travailler, partir en mission même mais, sur ce point, ça ne sera plus un problème lorsque tu seras affectée dans l'équipe avec laquelle je franchis la porte des étoiles. Si tu es seule et que tu recroises cette garce que tu veux frapper, pense à moi et à ce que tu viens de dire, sur le fait que nos supérieurs t'obligeraient à quitter la Cité pour de bon. Pense que si cela se produit, j'en mourrai car je tiens trop à toi... que l'on m'éloigne de toi m'est inconcevable désormais, je ne me vois plus avancer sans toi à mes côtés. Tu as peut-être frappé quelques personnes durant ces 3 mois mais elle le méritaient après t'avoir dit des atrocités toutes plus fausses les unes des autres. Désormais tu dois juste apprendre à te défendre, mais en parole ; tu as de la répartie quand il s'agit de répondre à quelqu'un, tu dois t'en servir au lieu d'utiliser tes poings. Garde cette option en salle d'entraînement contre Ronon et Teyla, et moi d'ailleurs, je compte bien m'entraîner dès que j'aurai du temps."

Luna écouta les paroles de Noah, frissonnant à l'idée qu'il ne serait pas toujours là, avec elle. Lorsqu'elle était seule, la jeune femme n'aimait déjà pas l'idée d'être séparée de lui, même pour quelques heures. Alors, s'imaginer avoir du mal à contenir sa violence si elle voyait une personne qui avait osé tourner autour de son petit ami, elle craignait de ne pas réussir à se contrôler, surtout si Noah était absent pour l'aider. Cependant, le médecin avait raison, elle n'aurait qu'à se souvenir de lui, et de la menace d'être renvoyée de la Cité si elle se montrait trop violente. Elle mourrait si elle était obligée d'aller loin de son bien aimé. Par la suite, ils se retrouvèrent tous les deux sur le canapé, Luna assise sur les genoux de Noah, profitant de ses caresses tout en lui en donnant, jusqu'à ce que son amant lui demande des baisers, après l'avoir rassuré sur des disputes qu'ils pourraient avoir, comme dans tous les couples. A sa demande, la jeune runneuse ne se fit pas prier, et elle s'installa même à califourchon sur lui, passant ses bras autour de son cou, tout en l'embrassant tendrement. Cependant, elle ne se rendit pas compte qu'elle se déhanchait instinctivement, faisant les mêmes gestes qu'une femme qui faisait l'amour à un homme, comme s'ils étaient unis. Elle même se mis à gémir au moment où Noah plaqua son bas ventre contre sa virilité durcie, ce simple contact l'électrisa, et elle aimait beaucoup cette sensation étrange et agréable. Les coups de rein du médecin avaient quelque chose d'enivrant, Luna ne remarqua pas que lorsqu'ils coucheraient ensemble, ils referaient exactement les mêmes gestes, alors qu'elle agissait simplement par réflexe. Etrangement, elle aimait beaucoup ce qui se passait, les joues en feu, haletante à son tour, ses gémissements étant étouffés entre deux baisers.

"Luna... c'est... oh... mon dieu je vais..."

Luna ne comprenait pas ce que Noah voulait dire, elle était trop enfermée dans son petit monde. Et surtout, elle était très loin d'imaginer que, rien qu'en se déhanchant, elle ferait autant d'effet au médecin, qui venait à l'instant d'en mettre plein son pantalon. Vu comment elle était installée sur la virilité de son amant, la jeune femme pouvait la sentir trembler sous elle, avant de perdre lentement de son volume. Continuant ses baisers, Luna arrêta ses gestes au moment où Noah repris la parole.

"Wow... c'était génial... je n'ai jamais ressentis ça sauf avec toi..."

- "Je n'ai rien fait de spécial, je t'ai juste embrasser, et bouger un peu sur toi".

Innocente, Luna ne s'était pas encore rendue compte de ce qui venait de se passer, ni de ce qu'elle avait provoqué chez Noah en se déhanchant ainsi. L'embrassant une dernière fois, elle le laissa la porter, entourant sa taille avec ses jambes, sans quitter ses lèvres. Cependant, elle dut cesser une nouvelle fois son baiser, au moment où son bien aimé voulu encore lui parler.

"Cette fois... je dois vraiment aller prendre une douche et changer de pantalon... mais, ça va paraître suspect si je te porte comme ça dans les couloirs, même si ça ne me gênerai pas."

- "Comment ça, cette fois ? Ton problème ne s'est pas arrangé ?"

Luna laissa Noah la poser par terre, elle pensait que la bosse dans son pantalon n'avait pas du tout disparu, et que c'était donc pour cette raison qu'il devait retourner dans ses quartiers, pour ainsi prendre une douche froide comme il l'avait dit quelques minutes avant. Toutefois, ses yeux se posèrent à ce niveau là, et elle vit une petite tâche humide dans son entrejambe. Fronçant les sourcils sans comprendre, Luna pris enfin conscience de ce qui venait de se passer, au moment où le médecin plaçait sa blouse pour que personne ne remarque rien. Elle venait de le faire jouir, mais elle ignorait comment, car pour elle, elle avait juste bouger un peu sur lui, c'était tout. Les joues aussi rouge qu'un camion de pompier, la petite runneuse était extrêmement gênée, alors que son amant l'emmenait hors de son bureau. Mal à l'aise, elle se colla à lui, refusant de regarder les autres. Une fois loin de l'infirmerie, traversant les couloirs pour se diriger vers les quartiers du médecin, Luna put enfin s'excuser.

- "Je te demande pardon, je ne voulais pas te faire ça. Je ne sais même comment j'ai pu te faire ... enfin ... tu vois. Je suis désolée. Je t'ai juste embrassé, et j'ai bougé un peu sur toi, c'est tout. Je ne comprend pas comment j'ai pu te faire autant d'effet. Excuses-moi".
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3509

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Mer 20 Avr - 21:51

Noah prenait beaucoup de temps pour expliquer à Luna que les disputes n'engendraient pas forcément la séparation du couple ; la jeune femme paniquait rien qu'à cette idée, il devait la rassurer. Lui-même paniquerait s'il voyait qu'une de leur dispute prenait trop d'ampleur. C'était la première fois qu'il avait peur de perdre sa petite amie alors que, pour les femmes précédentes qu'il avait connu sur Terre, il ne prêtait pas attention à ça. Peut-être avait-il trouvé la bonne personne avec qui partager sa vie ; le jeune homme espérait fortement que ce soit la femme qui était actuellement dans ses bras. Rien à dire, il était irrévocablement fou d'elle en moins d'une journée. Par la suite, alors que Luna ne savait pas vraiment les effets qu'elle prodiguait à Noah, ce dernier se mit à gémir et devenait de plus en plus excité, notamment lorsqu'il entendit Luna gémir à son tour, alors qu'il lui donnait des coups de rein vers sa féminité, comme s'il lui faisait l'amour. Il avait hâte d'être au jour où il pourrait enfin s'unir de cette façon avec sa petite amie mais, pour le moment, il profitait des sensations qu'il ressentait alors que la jeune femme ondulait encore et toujours du bassin. Au bout d'un moment, le médecin ne tint plus et se mit à jouir fortement dans son boxer, si bien qu'une tâche humide se dessinait même sur son pantalon ; sa virilité palpita encore quelques secondes, tout en reprenant une taille normale alors qu'il tentait vainement de reprendre ses esprits, après avoir été terrassé par un puissant orgasme provoqué par sa chère et tendre. Il continua de répondre à ses doux baisers pour un tendre échange entre eux, alors qu'il lui avouait n'avoir jamais ressentit ça avec quelqu'un d'autre.

Citation :
- "Je n'ai rien fait de spécial, je t'ai juste embrasser, et bouger un peu sur toi".

"Bien au contraire, tu ignores à quel point tu viens de me faire de l'effet Princesse. J'aime ce côté innocent que tu possèdes et le fait que tu agisses instinctivement quand on va un peu plus loin dans nos baisers..."

Le jeune homme se leva, avec Luna dans ses bras qui entourait sa taille avec ses jambes, alors que leurs lèvres étaient soudées encore et toujours.

Citation :
- "Comment ça, cette fois ? Ton problème ne s'est pas arrangé ?"

Noah ne disait rien et se mordit la lèvre lorsque Luna fixa son entrejambe dont une tâche foncée faisait son apparition, alors qu'il la cachait avec sa blouse. Il pouvait voir la jeune femme rouge comme une tomate, ce qui le fit sourire. Oui, il était littéralement accroc au petit côté innocent de sa petite amie, qui venait de comprendre ce qu'elle venait de faire. Durant le trajet jusqu'aux quartiers du jeune homme, il pouvait voir qu'elle était gênée.

Citation :
- "Je te demande pardon, je ne voulais pas te faire ça. Je ne sais même comment j'ai pu te faire ... enfin ... tu vois. Je suis désolée. Je t'ai juste embrassé, et j'ai bougé un peu sur toi, c'est tout. Je ne comprend pas comment j'ai pu te faire autant d'effet. Excuses-moi".

Une fois de plus, Noah s'arrêta et se mit face à Luna qu'il embrassa passionnément, comme au moment où elle s'était mise à paniquer lorsqu'il lui avait parlé de disputes. Heureusement, le couloir était désert pour ce qu'il s'apprêtait à dire.

"Me demander pardon ? D'avoir provoqué en moi le plus bel orgasme que je n'ai jamais eu de toute ma vie ? Luna... tu as ondulé du bassin instinctivement... comme si nous faisions l'amour et... j'ai adoré ça ! La preuve dans mon boxer. Depuis que tu m'as ouvert les yeux sur mes sentiments pour toi, te regarder simplement me fait de l'effet, pas au point de voir une bosse à travers mon pantalon, mais tout de même... ne t'excuse pas pour quelque chose que j'ai adoré."

Il l'embrassa tendrement et se remit à marcher, plaçant son bras sur les épaules de Luna qui était tout de même encore mal à l'aise avec le peu de gens qui passaient, alors qu'il ignoraient tout de ce qui venait de se passer dans le bureau du médecin. De temps à autre, il l'embrassa sur la tempe, dans les cheveux, jusqu'à arriver à ses quartiers. Une fois la porte refermée, Noah plaqua doucement Luna contre la porte et l'embrassa fiévreusement avant de se reculer.

"Sois sage pendant que je serai sous la douche, tu fais comme chez toi, puisqu'ici, tu es chez toi ma belle."

Il l'embrassa une dernière fois, plus chastement, avant de s'enfermer dans la salle de bain où il se déshabilla rapidement. Et ben... le boxer et le pantalon étaient bon pour le lavage. Il balança ses vêtements dans le panier à linge (y en a sur Atlantis ? Mdr !) et, une fois en tenue d'Adam, il se glissa dans la cabine de douche et s'appuya de ses deux bras sur la parois face à lui, la tête baissée, laissant glisser l'eau chaude sur son corps. Il repensait à tout ce qui venait de se passer avec Luna, en passant par la découverte de leurs sentiments, puis leurs... petits jeux... mais, il devait cesser d'y penser, sinon il serait bon pour une douche très froide. Noah prit son gel douche et commença à se savonner en passant ses mains sur son torse musclé, ses omoplates, et ainsi de suite avant de se rincer entièrement. Dégoulinant d'eau, il s'empara d'une serviette qu'il plaça autour de sa taille et, comme à son habitude, il s'en alla dans la chambre pour y prendre ses vêtements, alors que Luna était là, rouge tomate, mais qui ne se gêna pas pour reluquer son petit ami de la tête aux pieds, en fixant plus attentivement la partie serviette, puis son torse, ce qui fit sourire le médecin.

"La vue te plaît ?" Demanda-t-il en s'avançant vers le lit où la jeune femme était assise, alors que, arrivé à elle, il plaça ses bras de chaque côté du corps de sa petite amie, les mains appuyées sur le matelas alors qu'il se penchait presque à sa hauteur, afin qu'elle puisse admirer son torse à sa guise, et bien plus encore si elle le désirait.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Jeu 21 Avr - 6:56

Et oui, Luna ne s'était pas encore rendue compte qu'elle connaissait instinctivement les gestes et les techniques de séduction qui la préparait à une relation physique avec un homme, vu sa façon de se déhancher au dessus de Noah, frottant son bas ventre contre la virilité comme s'ils faisaient l'amour réellement. Et ses gestes eurent raison du médecin, qui eut un orgasme, se libérant dans son pantalon, sans même que la jeune femme ne comprenne à quel point elle lui avait fait de l'effet. Tout en l'embrassant et en le caressant, elle écouta les paroles de son bien aimé, ne comprenant pas pour quelle raison il disait n'avoir jamais ressentit ça auparavant, alors qu'elle avait seulement bougé au dessus de son corps, et l'embrassé tendrement et passionnément.

"Bien au contraire, tu ignores à quel point tu viens de me faire de l'effet Princesse. J'aime ce côté innocent que tu possèdes et le fait que tu agisses instinctivement quand on va un peu plus loin dans nos baisers..."

- "Je ne savais pas que j'étais capable de faire ça. J'ai agit sans vraiment réfléchir, je ne me suis pas rendue compte de ce que je faisais".

Par la suite, Luna laissa Noah se lever en la portant, fronçant les sourcils en écoutant les paroles de son petit ami. Prendre finalement une douche froide ? Pour quelle raison voudrait-il maintenant prendre une douche ? Son problème ne s'était pas amélioré ? Pourtant, elle n'avait rien fait pour l'empêcher de se régler, n'est-ce-pas ? Du moins, la jeune femme le croyait. Mais, lorsque ses yeux tombèrent sur une petit tâche sur le pantalon du médecin, elle comprit enfin ce qu'elle avait fait, et elle en était terriblement gênée. Elle garda le silence quand Noah pris sa main pour l'entrainer hors de son bureau, la menant à travers la cité jusqu'à ses quartiers. Une fois seuls dans les couloirs, Luna s'excusa de ce qu'elle avait fait, ne s'était pas rendue compte à quel point ses gestes avaient été très plaisants pour son compagnon. Et encore une fois, le médecin dut la stopper en l'embrassant tendrement, avant de prendre lui même la parole.

"Me demander pardon ? D'avoir provoqué en moi le plus bel orgasme que je n'ai jamais eu de toute ma vie ? Luna... tu as ondulé du bassin instinctivement... comme si nous faisions l'amour et... j'ai adoré ça ! La preuve dans mon boxer. Depuis que tu m'as ouvert les yeux sur mes sentiments pour toi, te regarder simplement me fait de l'effet, pas au point de voir une bosse à travers mon pantalon, mais tout de même... ne t'excuse pas pour quelque chose que j'ai adoré."

- "Je ... c'est la première fois que je donne un orgasme à un homme, sans m'en rendre compte. Je ne l'ai même pas voulu en plus. J'ai juste pensé que bouger un peu mon bassin sur toi, c'était une bonne chose. Quand j'ai frotté mon intimité contre cette bosse dans ton pantalon, j'ai sentit que tu avais bien aimé, et j'ai voulu continué parce que ça te plaisait. Quand j'ai vu la ... tâche sur ton pantalon, j'ai cru que j'avais fait quelque chose de mal, mais je suis contente que ça t'ai plu. Tu me montreras tout ce qu'il faut faire ? J'ai plein de choses à apprendre".

Luna se mordit la lèvre, avant de répondre au baiser de Noah. Puis, elle vint se blottir contre lui tout en marchant, frémissant sous ses petites attentions jusqu'à l'arrivée de ses quartiers. Une fois à l'intérieur de chez lui, la jeune femme fut surprise de se retrouver plaquée contre la paroi, ses lèvres prises d'assaut une nouvelle fois par celles de son bien aimé qui l'embrassa fougueusement, comme s'il avait terriblement envie d'elle.

"Sois sage pendant que je serai sous la douche, tu fais comme chez toi, puisqu'ici, tu es chez toi ma belle."

Après un dernier petit baiser, Luna regarda Noah se diriger vers la salle de bain, et s'y enfermer, avant d'aller faire le tour dans ce qui allait devenir son chez elle. Ayant accepté de vivre avec son amant, la jeune femme connaissait déjà les lieux, mais elle les voyait avec une vision différente, comme si c'était la première fois, maintenant que tout ça était à elle. Les minutes passaient, et Luna finit par aller s'asseoir sur le bord du lit, après son exploration, au moment où le médecin sortit de la salle de bain. Et en le voyant, la petite runneuse ne réussit pas à détacher son regard du corps de son amant, qui se trouvait juste en serviette sous ses yeux, le corps encore humide la douche qu'il venait de prendre. Luna avait déjà vu un homme torse nu, en l'occurrence celui de Kyran, mais jamais elle n'avait eu ce genre de regard pour lui. Cependant, en voyant le corps de Noah, la jeune femme se sentit étrange en observant plus particulièrement la serviette qu'il avait autour de la taille, ainsi que son torse et ses muscles d'athlète, cela la faisait défaillir. Elle sentit ses joues s'empourprer, et elle consentit enfin à détourner les yeux au moment où son bien aimé parla.

"La vue te plaît ?"

- "Oh ... heu ... non ... enfin oui ... c'est juste que ... je ... c'est pas ... je ne voulais pas ... j'étais seulement entrain de ..."

Les paroles de Luna étaient un peu embrouillées, elle était terriblement mal à l'aise, et elle détourna aussitôt les yeux, comme si elle avait commis une erreur en osant regarder le corps de Noah qu'elle jugeait parfait. Fixant le sol, elle vit deux pieds apparaitre dans son champs de vision, ce qui l'obligea à relever la tête, se retrouvant face à Noah qui s'était penché en avant, posant les mains de chaque côté de son corps, son visage très près du sien. De là où il se trouvait, Luna pouvait voir son torse de plus près, et elle rougissait encore plus en imaginant que la serviette pouvait tomber à tout moment. Les yeux plongés dans les siens, la petite runneuse finit par baisser timidement son regard vers le torse de son amant, qui était à porté de ses mains. Elle avait déjà été contre lui à de nombreuses reprises, mais maintenant qu'ils étaient amoureux l'un de l'autre, elle semblait le voir différemment, et elle se sentait très gênée et intimidée. D'un geste hésitant, ne sachant vraiment ce qu'elle avait le droit de faire ou non, Luna leva la main et posa délicatement ses doigts sur la peau de Noah, les faisant glisser le long de ses muscles, y allant très lentement comme si elle avait peur de mal faire. Les joues toujours en feu, ses doigts caressèrent doucement le torse du médecin, découvrant sa peau et ses formes pour la première fois. Après quelques secondes, comme si elle se rendait compte de ce qu'elle faisait, Luna retira sa main, en secouant la tête.

- "Je suis désolée, je ne voulais pas faire ça. Je ne sais pas ce qui m'a pris".
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3509

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Jeu 21 Avr - 10:03

Citation :
- "Je ne savais pas que j'étais capable de faire ça. J'ai agit sans vraiment réfléchir, je ne me suis pas rendue compte de ce que je faisais".

"Crois-moi, tu as énormément de potentiel de séduction, surtout pour me rendre dingue de toi comme tu viens de le faire car, j'ai adoré et, je ne verrai plus jamais ce bureau de la même façon depuis que nous avons mangés et... fait des choses pas très catholiques sur ce fauteuil et ce canapé... cette pièce sera mon second endroit préféré, le premier étant mes... non, nos quartiers."

Noah adorait dire à Luna que ses quartiers lui appartenait également, c'était la première fois qu'il allait vivre avec une femme sur Atlantis et, il en était impatient. Bien sûr, le médecin et sa petite amie avaient déjà dormis ensemble mais, à l'époque, il n'était que de simples amis, tout allait changer maintenant. Cela lui fera bizarre de se coucher et de serrer contre elle non pas sa meilleure amie, mais sa bien aimée dont il était fou amoureux depuis qu'elle lui avait ouvert les yeux sur ses véritables sentiments envers elle. Depuis, il se sentait plus serein, plus heureux alors que maintes fois, il s'était demandé s'il ne devait pas retourner sur Terre pour oublier une autre histoire désastreuse. Mais Luna lui donnait l'espoir et la capacité de voir un "nous" avec elle, et ce, pour longtemps, il l'espérait. Le médecin se leva avec la jeune femme dans ses bras, leurs lèvres soudées pour un baiser passionné, avant qu'il ne la repose par terre ; à ce moment là, elle se rendit compte de l'état du jeune homme et donc, de la nécessité pour lui d'aller prendre une bonne douche. Noah voyait bien que sa bien aimée était gêné, de part son silence, mais aussi parce qu'elle se collait à lui, sans oser regarder les autres ; ses soupçons se confirmaient lorsqu'elle se mit à s'excuser de l'avoir fait jouir. Dépité mais entrain de craquer sur l'innocence de Luna, Noah se plaça face à elle et l'embrassa passionnément avant de lui expliquer les choses, de la rassurer sur ce qu'elle venait de faire, une chose tout simplement jouissive pour le jeune homme.

Citation :
- "Je ... c'est la première fois que je donne un orgasme à un homme, sans m'en rendre compte. Je ne l'ai même pas voulu en plus. J'ai juste pensé que bouger un peu mon bassin sur toi, c'était une bonne chose. Quand j'ai frotté mon intimité contre cette bosse dans ton pantalon, j'ai sentit que tu avais bien aimé, et j'ai voulu continué parce que ça te plaisait. Quand j'ai vu la ... tâche sur ton pantalon, j'ai cru que j'avais fait quelque chose de mal, mais je suis contente que ça t'ai plu. Tu me montreras tout ce qu'il faut faire ? J'ai plein de choses à apprendre".

"Et j'espère bien être le seul homme à qui tu donneras des orgasmes, tout comme j'espère être le seul à pouvoir te donner du plaisir comme tu n'en n'as jamais eu. Bouger ton bassin était une excellente chose, tu as réglé mon problème sans t'en rendre compte et... tu es très douée ! Mais, je n'ai pas envie que tu me fasses ça parce que ça me plaît... je veux que tu le fasses parce que tu en as envie, pas par obligation. Dans ce genre de relation, nous devons tous les deux en avoir envie, et ne pas se forcer parce que l'autre partenaire y prend du plaisir, tu comprends ? Ça m'a énormément plu et je compte bien t'apprendre beaucoup d'autres choses dès que tu le voudras..."

Par la suite et après un nouveau baiser, tous deux se retrouvaient dans les quartiers de Noah... enfin, dans les quartiers de Noah ET Luna ! Ils y entrèrent, la jeune femme blottie contre le médecin, ce dernier la plaquant contre la parois de la porte pour l'embrasser fougueusement. Oh oui, il avait envie d'elle, mais il se retenait, ne voulant pas effrayer sa bien aimée à qui il avait promis d'attendre qu'elle soit vraiment prête pour passer le cap. En attendant, il se contenterait de lui apprendre les préliminaires et de lui montrer les zones sensibles pour le plaisir, que ce soit chez lui, ou chez elle. Il la laissa, haletante pour prendre une douche bien chaude, avant de revenir une vingtaine de minutes plus tard alors que Luna le reluquait des pieds à la tête, rougissante, ce qui le fit sourire alors qu'il lui demandait si elle aimait ce qu'elle voyait. Noah eu un petit rire lorsqu'il entendit les Luna bafouiller comme elle venait de le faire, gênée de s'être fait prendre entrain de mater son homme. Ce dernier s'avança face à elle et se pencha, exposant son torse mouillé, musclé, à la vue de Luna qui rougissait encore plus alors que, de sa main, elle dessinait ses pectoraux, caressant délicieusement son abdomen en passant furtivement sur ses tétons, faisant ainsi frissonner Noah qui s'abandonnait à la jeune femme qui, malheureusement, s'arrêta.

Citation :
- "Je suis désolée, je ne voulais pas faire ça. Je ne sais pas ce qui m'a pris".

"C'était très agréable..." Prend la main de Luna et la remet sur son torse au niveau de ses tétons.

"C'est une zone érogène, qui veut dire une zone de plaisir... comme lorsque j'ai joué avec tes pointes durcies pour te donner ce plaisir... tu peux essayer si tu veux... mais seulement si tu le désires, je ne t'oblige à rien Princesse."

On pouvait lire dans les yeux de Noah une pointe de désir. Oui, il désirait Luna, cette femme à qui il avait donné un orgasme, cette femme qui était sous lui. S'il s'écoutait, il la prendrait de suite, tendrement bien sûr, mais il devait se retenir et attendre, il ne voulait pas lui faire peur.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Jeu 21 Avr - 19:07

"Crois-moi, tu as énormément de potentiel de séduction, surtout pour me rendre dingue de toi comme tu viens de le faire car, j'ai adoré et, je ne verrai plus jamais ce bureau de la même façon depuis que nous avons mangés et... fait des choses pas très catholiques sur ce fauteuil et ce canapé... cette pièce sera mon second endroit préféré, le premier étant mes... non, nos quartiers."

Luna se mis à sourire sous les paroles de Noah. Bien qu'elle ne le montrait pas, elle était fière d'elle, d'apprendre que dans son innocence et son inexpérience, elle savait quand même comment se comporter avec un homme. Après l'avoir porté, puis posé sur le sol, la jeune femme remarqua enfin dans quel état elle avait mis son amant, et elle en était terriblement gênée. Elle attendit d'être seule avec lui pour s'excuser, mais une fois de plus, le médecin la rassura en lui expliquant qu'il avait connu un grand moment de jouissance, le meilleur de sa vie, et ce grâce à la petite runneuse qui fut soulagée.

"Et j'espère bien être le seul homme à qui tu donneras des orgasmes, tout comme j'espère être le seul à pouvoir te donner du plaisir comme tu n'en n'as jamais eu. Bouger ton bassin était une excellente chose, tu as réglé mon problème sans t'en rendre compte et... tu es très douée ! Mais, je n'ai pas envie que tu me fasses ça parce que ça me plaît... je veux que tu le fasses parce que tu en as envie, pas par obligation. Dans ce genre de relation, nous devons tous les deux en avoir envie, et ne pas se forcer parce que l'autre partenaire y prend du plaisir, tu comprends ? Ça m'a énormément plu et je compte bien t'apprendre beaucoup d'autres choses dès que tu le voudras..."

- "Je n'aime que toi, je ne me vois pas vivre sans toi, alors je ne vois pas pourquoi j'irais voir un autre homme pour lui donner des moments de pur bonheur, ni en prendre de quelqu'un d'autre que toi. C'est vrai que si je me suis déhanchée sur toi, c'est parce que j'ai vu que ça te plaisait. Mais, j'ai aussi aimé faire ça, je me sentais bien, c'était très étrange, mais j'ai adoré. Et j'avoue que j'aimerais bien recommencé".

Par la suite, après un autre baiser, Luna et Noah se retrouvèrent dans les quartiers où la jeune femme allait emménager, laissant son bien aimé disparaitre dans la salle de bain pour prendre une bonne douche, pendant que la petite runneuse restait seule dans la chambre. A son retour, alors qu'elle était assise sur le bord du lit, elle s'était mise à rougir au moment où ses yeux s'étaient posés sur le torse nu du médecin, ce dernier étant réapparut devant elle vêtu d'une simple serviette autour de la taille. Embarrassée, Luna baissa les yeux quelques secondes, bafouillant tellement elle était mal à l'aise, avant de relever les yeux vers Noah qui était maintenant devant elle. Timidement, elle osa caresser son torse du bout des doigts, le sentant frissonner, surtout quand elle passait sur ses petites points de chair, exactement comme chez elle, au moment où son bien aimé avait joué avec ses tétons dans son bureau. Mais, croyant mal faire, ou alors pensant avoir mal agit parce qu'elle n'avait pas eu son autorisation, Luna recula sa main, arrêtant ainsi ses gestes. Elle écouta ensuite les paroles de son petit ami, qui prenait sa main pour la poser une nouvelle fois sur son torse, en disant que c'était très agréable.

"C'est une zone érogène, qui veut dire une zone de plaisir... comme lorsque j'ai joué avec tes pointes durcies pour te donner ce plaisir... tu peux essayer si tu veux... mais seulement si tu le désires, je ne t'oblige à rien Princesse."

Luna plongea ses yeux dans ceux de Noah, et elle voyait qu'il avait terriblement envie d'elle. Mais, elle n'avait pas peur qu'il lui saute dessus pour la prendre sauvagement, sans son consentement, elle avait confiance en lui. En se mordillant la lèvre, la jeune femme baissa les yeux pour regarder une nouvelle fois le torse de son amant, toujours aussi hésitante, mais elle finit par bouger ses doigts sur sa peau, recommençant les gestes qu'elle avait eu quelques secondes avant. Elle passa sur ses pointes de chair qui se durcissaient peu à peu, les titillant du bout des doigts, le faisant rouler en jouant avec, en tirant même légèrement dessus. Et à voir la réaction de Noah, ce dernier adorait ça. Puis, sans cesser ses gestes, Luna avança son visage, éliminant les derniers centimètres qui le séparait du sien, et vint doucement capturer les lèvres du médecin, l'embrassant tendrement. Elle attendit d'être à bout de souffle pour mettre fin au baiser, les joues en feu, sans cesser ses caresses sur le torse de son bien aimé, laissant glisser ses doigts le long de ses pectoraux.

- "J'aime bien te sentir frissonner".
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3509

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Jeu 21 Avr - 19:46

Noah remarquait bien que Luna se sentait bien mieux, et un peu plus sûre d'elle en ce qui concernait les rapports intimes entre eux ; peu à peu, le couple se formait réellement alors que chacun dévoilait ses sentiments. Cependant, le jeune homme pouvait encore dire que sa petite amie était encore gênée par certaines choses, rien qu'à sa réaction lorsqu'elle avait vu la tâche sur le pantalon du médecin, signe qu'il avait adoré ce qu'elle lui avait fait un peu plus tôt. Luna avait cette manie de s'excuser, et Noah se portait toujours volontaire pour pouvoir la rassurer, puisqu'à chaque fois, il lui volait un long baiser ; il ne pouvait se lasser des lèvres douces et sucrées de sa petite amie et s'il le pouvait, il resterait des heures dans ses quartiers, avec elle, à l'embrasser encore et encore. Par la suite, il lui expliqua que, même s'il avait prit du plaisir lorsque Luna s'était déhanchée sur lui, cette dernière ne devait pas le faire si elle ne le voulait pas en pensant que c'était pour faire plaisir à son homme, tous deux devaient être consentants.

Citation :
- "Je n'aime que toi, je ne me vois pas vivre sans toi, alors je ne vois pas pourquoi j'irais voir un autre homme pour lui donner des moments de pur bonheur, ni en prendre de quelqu'un d'autre que toi. C'est vrai que si je me suis déhanchée sur toi, c'est parce que j'ai vu que ça te plaisait. Mais, j'ai aussi aimé faire ça, je me sentais bien, c'était très étrange, mais j'ai adoré. Et j'avoue que j'aimerais bien recommencé".

"Tu sais, c'est la même chose pour moi. Je n'imagine pas aller voir ailleurs, donner et recevoir du plaisir d'une autre femme, alors que je suis si bien avec toi, même si nous ne sommes ensemble que depuis aujourd'hui d'ailleurs. Je sais ce que tu vas me dire, que je pourrai très bien te laisser tomber pour une femme qui a de l'expérience, mais je n'en ai pas envie d'aller voir ce genre de femme. Non j'ai plutôt envie de t'apprendre tout ce qu'il y a à savoir pour qu'enfin, nous puissions un jour nous unir ; j'avoue que je suis impatient d'y arriver, mais j'attendrai, tu le sais."

Après avoir embrassé fougueusement Luna contre la porte de ses quartiers, le médecin s'enferma dans la salle pour y prendre une bonne douche, avant d'en ressortir une vingtaine de minutes plus tard, vêtu simplement d'une serviette autour de la taille, l'eau dégoulinant sur son corps d'athlète, les cheveux mouillés lui donnant un air incroyablement sexy. D'ailleurs, sa petite amie ne perdait pas une seule miette du spectacle, alors qu'il était face à elle et qu'elle touchait son torse ; cependant, elle s'arrêta, ce qui provoqua la frustration du jeune homme mais, si elle ne voulait pas continuer, il n'allait pas la forcer. Cependant, il tenta sa chance en replaçant la main de la jeune femme sur son torse et, ce fût une Luna rougissante et hésitante qui repris ses caresses.

Spoiler:
 

..................................................

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Ven 22 Avr - 2:08

"Tu sais, c'est la même chose pour moi. Je n'imagine pas aller voir ailleurs, donner et recevoir du plaisir d'une autre femme, alors que je suis si bien avec toi, même si nous ne sommes ensemble que depuis aujourd'hui d'ailleurs. Je sais ce que tu vas me dire, que je pourrai très bien te laisser tomber pour une femme qui a de l'expérience, mais je n'en ai pas envie d'aller voir ce genre de femme. Non j'ai plutôt envie de t'apprendre tout ce qu'il y a à savoir pour qu'enfin, nous puissions un jour nous unir ; j'avoue que je suis impatient d'y arriver, mais j'attendrai, tu le sais."

- "Je suis heureuse d'entendre ça, me dire que tu ne veux pas aller voir ailleurs. C'est de ça que j'avais peur, quand je t'ai vu avec l'autre garce, là. J'ai eu peur que tu préfères finalement aller avec une femme plus expérimentée et entreprenante que moi. Mais maintenant, je suis rassurée, parce que je sais que tu ne me laisseras jamais tomber. J'ai envie que toi seul m'apprenne tout ce qu'il y a à savoir".

Luna voulait s'offrir corps et âme à Noah, mais elle appréhendait encore ce moment là, l'instant de leur union, comme toutes les femmes qui craignaient leur première fois avec un homme. Mais, elle savait qu'avec le médecin, elle apprendrait à se préparer pour que ce moment arrive, et qu'elle soit comblée pour sa première relation physique avec lui. Par la suite, ils se retrouvèrent tous les deux dans les quartiers du médecin, où ce dernier alla prendre sa douche, avant de venir donner des sensations étranges à la petite runneuse, qui était toute chamboulée de le voir torse nu. Cependant, encouragée par les paroles de Noah, elle caressa doucement sa peau, jouant avec ses tétons, suivant les courbes de ses muscles du bout de ses doigts. Et visiblement, ses gestes étaient très appréciés du médecin, et le sentir frissonner sous ses mains faisait de l'effet à Luna, qui continua ses caresses douces et tendres, tout en venant embrasser son bien aimé. Et à partir de ce moment là, les choses s'accélérèrent.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3509

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Mer 27 Avr - 11:13

Citation :
- "Je suis heureuse d'entendre ça, me dire que tu ne veux pas aller voir ailleurs. C'est de ça que j'avais peur, quand je t'ai vu avec l'autre garce, là. J'ai eu peur que tu préfères finalement aller avec une femme plus expérimentée et entreprenante que moi. Mais maintenant, je suis rassurée, parce que je sais que tu ne me laisseras jamais tomber. J'ai envie que toi seul m'apprenne tout ce qu'il y a à savoir".

Alors que Luna parlait, Noah ne pouvait pas s'empêcher de lui caresser la joue, tout en lui offrant ce petit sourire en coin sur lequel elle avait l'air de craquer depuis quelques temps ; son regard était tendre et passionné à la fois. Il buvait les paroles de sa petite amie, inlassablement alors qu'elle lui exprimait ses craintes, mais aussi son soulagement de savoir que le médecin n'allait pas la laisser tomber pour l'infirmière siliconée ou une autre femme qui aurait beaucoup plus d'expérience en matière de relations intimes par rapport à la petite Runneuse.

"Moi ? Aller voir cette peste ou une autre femme ? Sache une chose, je suis fidèle en amour, je ne compte sûrement pas aller voir ailleurs même parce que tu n'as aucune expérience, bien au contraire, je veux t'apprendre tout ça et, un jour, tu seras aussi expérimentée que n'importe quelle femme. Tu feras des choses instinctivement, sans que je te l'apprenne comme sur le canapé où tu as bougé ton bassin pour me faire atteindre l'extase... sans que je te le dise ; pour une personne qui n'a aucune expérience dans ce domaine, je trouve que tu te débrouilles très bien, d'ailleurs, je ne serais pas aussi avide de tes baisers si tu embrassais mal. Tes lèvrse sont divines sur les miennes, douces et passionnées à la fois quand tu m'offres un de tes baisers que j'aime tant."

Rien que pour illustrer ses propos, Noah avait embrassé sa bien aimée, avant d'arriver à ses quartiers pour que le jeune homme puisse se changer mais surtout, prendre une bonne douche ! Il eut un sourire en voyant Luna rougir lorsqu'elle remarqua qu'il était torse nu, une simple serviette nouée autour de sa taille en guise de "vêtement". Lorsque le médecin fût près d'elle et qu'il l'encouragea, il se retrouva pris de frissons alors qu'elle lui caressait le torse, jouant avec ses tétons entre ses doigts, ses ongles.

Spoiler:
 

..................................................

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Mer 27 Avr - 23:19

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3509

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Lun 2 Mai - 10:52

Spoiler:
 

..................................................

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Mer 4 Mai - 0:09

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3509

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Mer 4 Mai - 17:00

Spoiler:
 

Citation :
- "Je suis désolée, je ne ... te mérite pas ... je suis nulle, et ... je ne suis pas capable de te donner ce que tu veux ... je comprends que tu ne veuilles plus d'une femme qui ne te donne pas de plaisir ... j'ai compris ... je ne veux pas t'entendre me dire que c'est fini ... c'est trop dur à entendre".

"Désolée ? Nulle ? Mais voyons Luna ! C'est moi qui devrais être désolé et me sentir nul ! D'ailleurs c'est ce que je ressens. Tu n'as rien à te reprocher, c'est moi qui a voulu te faire l'amour, là, maintenant alors que tu n'étais pas prête, c'est pour ça que je suis parti ! Je devais me calmer... et contrairement à ce que tu me dis, tu es une femme qui me donne énormément de plaisir..."

Il n'eut pas le temps de continuer que déjà, sa petite amie s'enfuyait comme si elle avait le diable aux trousses. Mais ça ne pouvait pas se passer comme ça ! Leur histoire venait à peine de commencer, ce n'était pas pour ce terminer ainsi tout de même ! Alors que Luna était sur le point d'ouvrir la porte, Noah la retint par le poignet et la força gentiment à se retourner. Il plaqua ses lèvres contre les siennes pour un baiser dur, fougueux, urgent ; sa langue força la bouche de sa bien aimée afin de trouver sa compagne de jeu, et ce pendant un long moment avant de mettre fin à ce baiser. Cependant, le médecin garda la Runneuse contre lui, l'enlaçant de ses bras puissants alors que ses mains caressaient son dos, et que son front reposait sur celui de Luna. La respiration de Noah était haletante, on pouvait lire de la souffrance dans son regard.

"Et qui te dis que je veux que ce soit fini entre nous ? Si je dois te quitter, ça ne sera que lorsque toi, tu ne voudras plus de moi. De mon côté, je n'ai pas l'intention de te lâcher, tant que tu veux encore de moi... ne pars pas s'il te plaît... reste avec moi... j'ai trop besoin de ta présence, je n'imagine même plus ma vie sans toi... tu vas me dire que c'est tôt de te dire ça, alors que nous sommes ensemble que depuis aujourd'hui mais... c'est ce que je ressens... je ne peux pas aller contre mes sentiments qui n'appellent que toi..."

..................................................

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Mer 4 Mai - 23:13

"Tu n'as pas à me demander mon avis..."

Malgré les dires de Noah, Luna se sentait terriblement mal de ce qu'elle venait de faire. Elle ne s'était pas rendue compte à quel point elle avait fait de l'effet au médecin. Alors qu'elle gardait les yeux fermés, au moment où son bien aimé déposa un baiser sur son front, elle fut très surprise de sentir ses mains venir déboutonner son pantalon, alors qu'elle ne lui avait pas donné la permission, ne se sentant pas encore prête. Mais, lorsque Noah se redressa en filant s'enfermer dans la salle de bain, ce fut un choc pour la jeune femme, qui pensait avoir fait quelque chose de mal. Après tout, elle se doutait que son amant avait envie de lui faire l'amour, mais comme elle le lui refusait, peut être se lassait-il d'elle. Les larmes montaient dans ses yeux, et coulaient sur ses joues, ravageant son visage angélique. Luna pensait sincèrement que son compagnon ne voudrait plus d'elle, tout ça parce qu'elle ne s'offrait pas à lui, elle était trop lente, elle n'était pas suffisamment expérimentée pour lui donner du plaisir. Elle n'était tout simplement pas la femme qu'il attendait. Noah avait beau lui avoir dit avant qu'il ne voulait être qu'avec elle, sa façon de s'enfuir précipitamment dans la salle de bain après avoir déboutonné son pantalon ne l'aidait pas à croire à ses paroles. La petite runneuse était persuadée d'avoir tout gâché, elle avait beau être folle amoureuse du médecin, elle ne méritait pas son amour. Elle devait encaisser le fait que leur relation à peine commencée allait se terminer, parce qu'il le fallait. Noah ne voudrait certainement plus d'elle parce qu'elle n'était pas capable de lui offrir ce qu'il attendait le plus, alors que son amant la désirait plus que tout au monde. Les minutes passèrent alors que Luna continuait de sangloter, ayant remis son tee shirt en place, et reboutonnant son pantalon. Noah revint enfin, séché et habillé, avant de se figer en regardant la jeune femme, ce qui mis cette dernière encore plus mal à l'aise, persuadée qu'elle avait vraiment fait quelque chose de mal. Elle s'excusa et tenta de faire comprendre au médecin qu'elle ne voulait pas l'entendre dire que tout était terminé entre eux. Elle le savait, mais les mots la tueraient.

"Désolée ? Nulle ? Mais voyons Luna ! C'est moi qui devrais être désolé et me sentir nul ! D'ailleurs c'est ce que je ressens. Tu n'as rien à te reprocher, c'est moi qui a voulu te faire l'amour, là, maintenant alors que tu n'étais pas prête, c'est pour ça que je suis parti ! Je devais me calmer... et contrairement à ce que tu me dis, tu es une femme qui me donne énormément de plaisir..."

- "Je ne t'en donne pas assez, je le sais. Tu as envie de moi, mais moi je n'arrive pas à m'offrir à toi. Je ne suis pas la femme que tu recherches, tu mérites beaucoup mieux que moi. Je sais que tu aimerais aller voir quelqu'un d'autre pour connaitre l'histoire d'amour que tu recherches, je comprend et je ne t'en veux pas de mettre fin à notre relation. Je ne suis pas assez bien pour toi. J'ai du te décevoir".

C'était trop douloureux pour Luna, qui se leva et se dirigea vers la porte, presque en courant. Elle voulait aller noyer son chagrin dans sa solitude, après s'être attachée à un homme qu'elle aimait encore, et avec qui elle ne pouvait pas continuer parce qu'elle ne le méritait pas. Cependant, avant qu'elle n'ait pu passer sa main devant les cristaux de contrôle, la jeune femme sentit le médecin lui saisir le poignet pour la retourner, avant de la blottir contre son corps, l'empêchant ainsi de s'enfuir. Se laissant faire, elle fut obligée d'embrasser Noah, ce qui lui plut beaucoup, lui laissant libre accès à sa bouche car ce dernier forçait le passage pour que sa langue vienne caresser la sienne. Son baiser était avide, fougueux et sauvage, et Luna avait du mal à suivre le mouvement de ses lèvres contre les siennes, manquant bientôt de souffle, alors qu'elle gémissait entre deux baisers. Une fois que Noah mis fin à son geste, la petite runneuse se colla davantage à son corps, quand son petit ami lui caressa son dos. Haletante, les joues en feu, elle plongea son regard dans le sien, pendant que ses mains venaient doucement effleurer son torse. Luna pouvait voir dans ses yeux de la souffrance, la même qu'elle éprouvait parce qu'elle n'avait pas envie de perdre le médecin.

"Et qui te dis que je veux que ce soit fini entre nous ? Si je dois te quitter, ça ne sera que lorsque toi, tu ne voudras plus de moi. De mon côté, je n'ai pas l'intention de te lâcher, tant que tu veux encore de moi... ne pars pas s'il te plaît... reste avec moi... j'ai trop besoin de ta présence, je n'imagine même plus ma vie sans toi... tu vas me dire que c'est tôt de te dire ça, alors que nous sommes ensemble que depuis aujourd'hui mais... c'est ce que je ressens... je ne peux pas aller contre mes sentiments qui n'appellent que toi..."

- "Tu veux toujours de moi ? Je t'aime tellement, j'ai cru qu'après ce qui vient de se passer, tu ne voulais plus de moi. Je ne veux pas te quitter, mais j'ai pensé que toi tu le voulais. Moi non plus, je ne peux plus vivre sans toi. Je ne sais pas pourquoi je ressens ça après une seule journée, mais je n'y peux rien, je t'aime trop pour être loin de toi. Si tu avais rompu avec moi comme je le pensais, je ne sais pas ce que je serais devenue. Mais, je sais que je suis nulle, que je n'arrive pas à te donner tout le plaisir que tu voudrais. S'il faut que je m'offre à toi pour que tu ne te lasses pas de moi, je dois alors le faire".

Bien qu'elle était soulagée grâce aux paroles de Noah, Luna continuait de sangloter car elle avait vraiment peur de perdre le médecin. Et si pour ça, elle devait faire l'amour avec lui sur le champs, elle devait s'exécuter. Bien qu'elle n'était pas vraiment consentante, n'étant pas encore prête, la jeune femme commença à déboutonner son pantalon, attrapant le bord du vêtement pour le baisser, prête à se sacrifier pour le bonheur de son compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3509

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Jeu 5 Mai - 17:58

Noah avait beau dire que Luna avait bien fait de venir le caresser, même timidement, elle ne pouvait s'empêcher de se sentir coupable, et encore plus lorsqu'il sortit de la salle de bain, croyant que c'était elle qui avait été en faute, alors qu'il n'en était rien. Bien au contraire, le coupable était bien le médecin qui n'avait pas réussit à contrôler ses pulsions, le désirs ayant, pendant un instant, pris le dessus sur sa raison et sa volonté d'attendre que sa compagne puisse se sentir prête à passer à l'acte. Fort heureusement, il s'était repris à temps, mais la petite Runneuse s'en voulait, cela pouvait se confirmer vu ses paroles. Bien que le jeune homme ai essayé de la réconforter, cela ne marcha pas.

Citation :
- "Je ne t'en donne pas assez, je le sais. Tu as envie de moi, mais moi je n'arrive pas à m'offrir à toi. Je ne suis pas la femme que tu recherches, tu mérites beaucoup mieux que moi. Je sais que tu aimerais aller voir quelqu'un d'autre pour connaitre l'histoire d'amour que tu recherches, je comprend et je ne t'en veux pas de mettre fin à notre relation. Je ne suis pas assez bien pour toi. J'ai du te décevoir".

"TU es la femme que je recherche depuis des années et sérieusement, j'aurais eu le temps de chercher, puisque tu te trouvais dans une autre galaxie... tu ne t'offres pas à moi alors que je te désire ? Voyons Luna, c'est normal ! Tu n'as jamais eu ce genre d'expérience, il est donc logique que tu ai peur. Je n'ai aucune envie de rompre avec toi, tu me donnes bien plus tu sais ? Parce que tu es celle que j'attendais depuis toujours et ça, ça vaut de l'or, alors je peux très bien attendre que tu sois prête pour t'unir à moi..."

Mais Luna s'apprêtait à s'enfuir, mettant ainsi fin à sa relation avec Noah, chose que ce dernier ne voulait pas bien sûr ! Il l'attrapa et l'attira à lui pour un long baiser, fougueux et passionné, dont lui seul avait le secret. Lui aussi gémissait comme sa compagne, prouvant ainsi que tout deux adoraient s'embrasser, se caresser, se donner des gestes doux bref, d'être ensemble. A la fin du baiser, le médecin ne pu s'empêcher de poser son front contre celui de Luna, lui expliquant que si, un jour, ils se séparaient, ça ne serait pas de son initiative, mais de celle de la jeune femme si elle ne voulait plus de lui.

Citation :
- "Tu veux toujours de moi ? Je t'aime tellement, j'ai cru qu'après ce qui vient de se passer, tu ne voulais plus de moi. Je ne veux pas te quitter, mais j'ai pensé que toi tu le voulais. Moi non plus, je ne peux plus vivre sans toi. Je ne sais pas pourquoi je ressens ça après une seule journée, mais je n'y peux rien, je t'aime trop pour être loin de toi. Si tu avais rompu avec moi comme je le pensais, je ne sais pas ce que je serais devenue."

"Et moi j'ai bien cru que c'était toi qui ne voulais plus de moi après ce que j'ai faillis te faire, alors que tu ne te sentais pas prête pour ça. Ça me fait chaud au coeur de savoir que tu partages les même sentiments que moi, que tu ne veux pas me quitter et encore moins vivre sans moi. C'est fou, mais si nous ressentons tous deux la même chose, pourquoi attendre pour être ensemble ? Moi je sais ce que je serais devenu si tu avais rompu, je serais devenu une loque qui repartait sur Terre et rester dans ma solitude."

Citation :
Mais, je sais que je suis nulle, que je n'arrive pas à te donner tout le plaisir que tu voudrais. S'il faut que je m'offre à toi pour que tu ne te lasses pas de moi, je dois alors le faire

Euh... attendez... quoi ??? Qu'est-ce qu'elle était entrain de lui dire ? S'offrir à lui pour qu'il ne se lasse pas d'elle ? Là c'était sûr, Noah était tombé dans la 4ème dimension ; il s'était figé un instant, voyant les mains de Luna commencer à déboutonner son pantalon, prête à l'abaisser, mais, ça n'allait pas se passer comme ça.

"Non non non non non..." Dit-il rapidement tout en reboutonnant le pantalon de la jeune femme, prenant par la suite ses mains pour les embrasser avant de récupérer ses larmes du bout de ses lèvres.

"Tu crois que ça ira mieux en te sacrifiant ? Je refuse ! Je veux que ta première fois, et toutes tes autres fois soient inoubliables. Je n'ai pas envie que ce soit bâclé, tout simplement parce que j'ai envie de toi, mais que toi, tu ne te sentes pas prête. Pourquoi je me lasserais de toi ? Nous attendrons que tu sois prête et ce jour-là, je te promets de te faire vivre ta plus belle nuit. Luna... tu dois savoir que l'on ne s'offre pas à un homme comme ça, simplement parce qu'il a envie de toi... nous attendrons et, pour le moment, je te montrerai comment se faire plaisir tous les deux sans passer par l'union de la chair, jusqu'à ce que tu veuilles que je te fasse l'amour."

Passé ce petit monologue, le médecin enlaça fermement Luna et caressa son dos, avant de lui embrasser le cou, puis les lèvres, sentant qu'elle était rassurée sur leur relation qui n'allait pas se terminer de si tôt, mais aussi par le fait qu'il ne tenterait rien avec elle tant qu'elle ne se sentirait pas prête. Par la suite, Noah avait un sourire scotché sur le visage en repensant à certaines paroles de sa bien aimée.

"Alors comme ça, tu m'aimes ?" Murmura-t-il contre les lèvres de sa compagne, sans pour autant lui donner le baiser qu'elle voulait.

..................................................

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Ven 6 Mai - 7:21

"TU es la femme que je recherche depuis des années et sérieusement, j'aurais eu le temps de chercher, puisque tu te trouvais dans une autre galaxie... tu ne t'offres pas à moi alors que je te désire ? Voyons Luna, c'est normal ! Tu n'as jamais eu ce genre d'expérience, il est donc logique que tu ai peur. Je n'ai aucune envie de rompre avec toi, tu me donnes bien plus tu sais ? Parce que tu es celle que j'attendais depuis toujours et ça, ça vaut de l'or, alors je peux très bien attendre que tu sois prête pour t'unir à moi..."

Luna n'arrivait pas à croire les paroles de Noah, pour elle, c'était elle qui avait fait quelque chose de mal, et le médecin avait réagit en conséquence. Il avait envie d'aller plus loin, mais la jeune femme ne le voulait pas, ne se sentant pas encore prête. Après avoir vu sa réaction, elle avait fondu en larmes, persuadée que son petit ami voulait mettre fin à leur relation qui venait à peine de commencer. Elle l'aimait, et l'entendre dire que tout était fini serait trop douloureux pour elle, Luna n'arriverait pas à s'en remettre. Elle n'aurait plus du tout envie de vivre, elle qui était si combattive pour apprendre à survivre en milieu hostile. Qui aurait cru qu'un sentiment qu'elle venait à peine de découvrir, l'amour, allait la terrasser après tout ce qu'elle avait vécu ? Ne voulant pas entendre Noah rompre avec elle, la petite runneuse préféra s'enfuir, mais avant qu'elle n'y parvienne, le médecin l'en empêcha en attrapant son poignet pour la forcer à se retourner, avant de la coller contre son corps, puis de l'embrasser comme s'il ne l'avait pas fait depuis des semaines, voir des mois. Luna se laissa faire, répondant à ses baisers avec autant de fougue que lui, tellement elle aimait sentir ses lèvres et sa langue contre les siennes, gémissant entre deux baisers tout comme lui. L'urgence de la situation démontrait bien à quel point ils étaient accrocs tous les deux, et qu'ils ne pouvaient pas se passer l'un de l'autre. A la fin du baiser, à bout de souffle, Luna rouvrit les yeux, et regarda son bien aimé qui venait de poser son front contre le sien, tout en lui expliquant qu'il ne voulait pas se séparer d'elle, ce qui ému la jeune femme.

"Et moi j'ai bien cru que c'était toi qui ne voulais plus de moi après ce que j'ai faillis te faire, alors que tu ne te sentais pas prête pour ça. Ça me fait chaud au coeur de savoir que tu partages les même sentiments que moi, que tu ne veux pas me quitter et encore moins vivre sans moi. C'est fou, mais si nous ressentons tous deux la même chose, pourquoi attendre pour être ensemble ? Moi je sais ce que je serais devenu si tu avais rompu, je serais devenu une loque qui repartait sur Terre et rester dans ma solitude."

- "Je voudrais toujours de toi, je ne peux pas me passer de toi. Depuis plusieurs jours, j'avais rêvé être avec toi sans jamais te le dire. Et maintenant que je suis à tes côtés, je ne veux plus m'éloigner de toi. Je n'aurais pas supporté l'idée que tu ne veuilles plus de moi, et j'ai vraiment cru que c'était le cas. En te voyant te lever précipitamment pour t'enfermer dans la salle de bain, et en te regardant te raidir en me voyant après, j'étais sûre d'avoir fait quelque chose de mal, et de ne pas être à la hauteur de tes espérances. Excuses moi".

Cependant, persuadée que pour être digne de Noah, elle devait s'offrir à lui, Luna commença à déboutonner son pantalon, prête à le baisser. Même si elle ne se sentait pas du tout prête, elle savait que son compagnon attendait ce moment avec impatience, et elle voulait lui montrer à quel point elle l'aimait, et qu'elle voulait rester avec lui. Cependant, le médecin ne parut pas de cet avis, vu sa réaction, et Luna fut stoppée dans ses gestes au moment où Noah retira ses mains pour reboutonner son pantalon. Une fois ses mains dans les siennes, elle le laissa les embrasser, avant de fermer les yeux quelques secondes quand elle sentit ses lèvres se poser sur ses joues, suivant le sillon crée par les larmes qui coulaient un peu moins qu'avant. La petite runneuse rouvrit les yeux au moment où son bien aimé repris la parole.

"Tu crois que ça ira mieux en te sacrifiant ? Je refuse ! Je veux que ta première fois, et toutes tes autres fois soient inoubliables. Je n'ai pas envie que ce soit bâclé, tout simplement parce que j'ai envie de toi, mais que toi, tu ne te sentes pas prête. Pourquoi je me lasserais de toi ? Nous attendrons que tu sois prête et ce jour-là, je te promets de te faire vivre ta plus belle nuit. Luna... tu dois savoir que l'on ne s'offre pas à un homme comme ça, simplement parce qu'il a envie de toi... nous attendrons et, pour le moment, je te montrerai comment se faire plaisir tous les deux sans passer par l'union de la chair, jusqu'à ce que tu veuilles que je te fasse l'amour."

- "J'ai cru que, en m'offrant à toi parce que tu en avais envie, cela montrerait à quel point je voulais rester avec toi. Je suis vraiment stupide, je ne suis qu'une bonne à rien qui ne sait rien faire, ou qui fait tout de travers".

Cependant, Luna était un peu rassurée grâce aux paroles de Noah. Elle passa sa main sur son visage pour sécher les dernières traces de larmes, sa petite crise commençant à la fatiguer physiquement et moralement, avant de venir se blottir dans les bras de son petit ami, fermant les yeux au moment où il caressait son dos, et où il embrassait son cou, puis ses lèvres. Heureuse à l'idée que leur histoire ne se terminerait pas, la jeune femme répondit tendrement à son baiser, passant ses mains sur son torse qu'elle caressa doucement, avant de le regarder dans les yeux. Luna fronça les sourcils en voyant le curieux sourire qu'affichait Noah, et elle dut résister à son envie de coller davantage ses lèvres contre les siennes, qui ne faisaient que l'effleurer.

"Alors comme ça, tu m'aimes ?"

- "Oui, je t'aime. Et toi ?" dit-elle avec un sourire, lui volant un petit baiser en attendant sa réponse, tandis que son sourire s'effaçait peu à peu vu le temps de réponse de Noah, le silence commençant à l'inquiéter.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quartiers de Noah

Revenir en haut Aller en bas
Quartiers de Noah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant
Sujets similaires
-
» Yannick Noah
» Noah n'a pas perdu son coup droit légendaire...
» Quartiers Résidentiels
» I don't wanna grow up __ Noah L. McCarthy
» [Xia] Vieux quartiers industriels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: ATLANTIS, GALAXIE DE PEGASE :: Secteur Détente :: Quartiers-
Sauter vers: