Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
♣ Rejoignez nous sur les réseaux sociaux ♣

Partagez|

Quartiers de Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Lun 5 Sep - 5:21

"Me tente pas... j'adorerai faire ça mais là, tu vois, c'est un exploit d'avoir réussi à m'installer pour te prendre dans mes bras... quand je serai totalement guéri, crois-moi, je rattraperai le temps perdu."

Luna eut un petit sourire, avant de se replacer contre le torse de Noah, sentant l'étreinte de ses bras se resserrer autour d'elle. Ca, elle voyait bien que son petit ami n'était du tout en état de faire quoi que ce soit. Au contraire, elle voulait qu'il se repose, alors elle faisait tout pour ne pas l'exciter, elle se contentait de le taquiner, bien que ses gestes naturels prenaient le dessus sans qu'elle le sache comme le mordillement de sa lèvre. Entendre son bien aimé lui dire que, une fois guéri, il rattraperait le temps perdu la faisait frissonner de plaisir, car elle savait de quoi il était capable, et qu'il pouvait faire grimper la jeune femme au rideau rien qu'avec ses mains ou sa bouche. De son côté, Luna savait également donner du plaisir à son compagnon, comme les petites gâteries qu'elle avait appris à lui donner, et dont Noah raffolait tant. Par la suite, les deux amoureux parlèrent du fait qu'ils pourraient être séparés en mission, s'ils ne faisaient pas attention, vu leurs habitudes de s'embrasser et de se toucher à tout bout de champs. Luna craignait qu'on ne l'éloigne du médecin. Si jamais les dirigeants de la Cité en venaient à de telles décisions, ils auraient à faire à l'ancienne petite runneuse. La remarque de son petit ami sur comment il réagirait si jamais elle se mordillait à nouveau la lèvre fit rire la jeune femme, avant que celle ci ne reprenne un visage sérieux, en souriant légèrement, appréciant la jalousie dont faisait preuve Noah. Car, si le médecin était jaloux, cela voulait dire qu'il tenait à elle, non ?

"Se contrôler... je veux bien mais, ne te mordille pas la lèvre en mission sinon, je suis certain de ne pas pouvoir rester inactif. Je pourrai même jouer l'homme des cavernes, te lancer sur mon épaule et t'amener dans ma grotte pour te faire mille et une chose ! Mais plus sérieusement, oui il faudra que l'on se retienne, pas question qu'on te mette dans une autre équipe, surtout qu'il y aura au moins deux hommes !"

- "Il va falloir que je fasse attention alors à ne plus me mordre la lèvre, si je ne veux pas que tu me sautes dessus devant tout le monde, et en plus de façon bestiale d'après ce que tu me dis. Promis, on fera tout pour ne pas être séparé, je ne voudrais pas que tu t'imagines que des hommes me dragueront quand je serais en mission. J'aime quand tu es jaloux, je te trouve encore plus mignon et attachant. Et je te signale que si on nous met dans deux équipes différentes, tu seras avec une femme, et ça c'est hors de question".

Tout comme Noah, Luna était jalouse. Il fallait la comprendre aussi. Le médecin était le premier amour de sa vie, et il était très charmant. La jeune femme avait peur de le perdre, et de le voir partir avec quelqu'un d'autre qui l'aurait séduit dans son dos, même si Noah lui avait certifié à plusieurs reprises qu'il ne la laisserait jamais. Fermant les yeux, la petite runneuse se laissa aller contre son amant, caressant ses bras qui la serraient contre lui, tout en se laissant bercer par sa voix. Bien sûr, elle faisait des cauchemars depuis ce qui s'était passé, et elle se rendait responsable de ça, ce qui avait un effet désastreux sur son sommeil. Mais, pour elle, Noah était le seul qui parviendrait à tranquilliser ses nuits, et non un médicament qui la ferait devenir dépendante.

"Moi ? Un calmant ? Eh bien j'ai vraiment bien choisi ma vocation en devenant médecin. Mais encore une fois, plus sérieusement si ça ne va vraiment pas un de ces soirs, je te donnerai un petit calmant aux plantes pour te détendre, avec ça pas de risque de dépendance..."

- "D'accord, si un jour je ne vais pas bien, je te demanderais un de tes calmants. Mais, je suis sûre que ça ira beaucoup mieux quand tu seras rétabli".

Noah avait effectivement un effet apaisant sur Luna, comme en cet instant, alors qu'elle se sentait bien dans ses bras. Elle aurait bien aimé rester là, mais il était l'heure de jouer à l'infirmière personnelle du médecin blessé, ce qui déplut à ce dernier qui aurait voulu la garder contre lui. Pendant que la jeune femme allait chercher la trousse de secours dans la salle de bain, les deux amoureux continuaient de se chercher verbalement, alors que Noah évoquait sa jalousie.

"Oooh mais c'est que tu griffes ! Je ne serais pas contre le fait que tu me séquestre tu sais ma chérie ? Ce serait un bien bel enlèvement, tu pourrais me torturer de la plus douce des façons !"

- "Je vois que mon idée de t'enfermer dans nos quartiers te plait beaucoup. Mais, à vrai dire, je ne me vois pas en dominatrice qui te torture, j'aime trop la tendresse et la douceur. Et je ne sais pas ce qu'est la sauvagerie dans un ébat. Ca donne beaucoup de plaisir ?"

Et oui, Luna était curieuse quant aux différentes façons qu'avait un couple pour s'épanouir complètement. Novice, elle était plutôt effrayée à l'idée de passer à l'acte, alors c'était sûr et certain que pour le jour J, elle allait adopter la douceur et non la bestialité. Cependant, qui sait, peut être qu'un jour, les amoureux se montrerait plus ... torride entre eux. Après l'avoir aidé à retirer son tee shirt, le déshabillant alors à moitié, la petite runneuse s'occupa de désinfecter la plaie, mais avec le mauvais flacon, même si elle croyait bien faire. La réaction du médecin lui fit peur, le voir en colère et furieux l'inquiétait beaucoup, et une part d'elle avait même peur qu'il ne s'en prenne physiquement à elle, après ce qu'elle avait osé faire.

"Je sais que tu ne savais pas mais justement pourquoi tu ne m'as pas demandé si tu devais mettre tel ou tel produit ! Oh merde ça fait bien mal ! Un mal de chien ! Ah là on est certains que la plaie est désinfectée ! Y a plus qu'à mettre ce foutu pansement et..."

Noah n'eut pas le loisir de terminer sa phrase, car Luna venait de lâcher le coton et le flacon qu'elle tenait, avant de quitter le lit, et de reculer loin du médecin, apeurée par sa colère, qui n'était pourtant pas dirigée contre elle. Même en le voyant se rapprocher, la jeune femme recula à nouveau, presque acculée contre le mur, tandis que Noah prenait la parole. Luna le coupa dans son élan pour lui présenter ses excuses, et lui annoncer qu'elle ne le soignerait plus, et qu'elle le laisserait aller à l'infirmerie pour ça. Au moment où le médecin se rapprocha plus rapidement d'elle, avant de se figer, la petite runneuse se raidit, bloquée cette fois ci contre le mur. Quelques secondes passèrent, avant que son petit ami ne prenne la parole d'une voix douce et calme, la douleur s'étant visiblement apaisée.

"Allez viens là..."

Guidée par la douceur dont Noah faisait preuve, Luna s'avança lentement, tremblante et au bord des larmes, avant de venir se blottir contre le médecin, le laissant l'enlacer dans ses bras. Elle ne put retenir alors ses larmes plus longtemps, et silencieusement, la jeune femme pleura contre le torse nu de son bien aimé, fermant les yeux, pendant que Noah la berçait et caressait son dos et ses cheveux pour la calmer. Le silence s'installa quelques instants, le temps que Luna cesse un peu de pleurer, avant que son amant ne prenne la parole.

"Allez... c'est fini... je suis désolé d'avoir crier, ce n'était pas contre toi, mais plutôt contre la douleur... tu sais, c'est très douloureux ce désinfectant, et je m'excuse car j'aurais du te dire qu'il ne fallait pas l'utiliser du moins, pas en aussi grand quantité comme avec l'autre flacon. Tu n'es ni mauvaise, ni une bonne à rien. Tu es la femme que j'aime, qui me soigne depuis que j'ai été blessé, celle qui mérite tout mon amour. Il n'est pas question que j'aille à l'infirmerie, tu es celle qui sait le mieux me soigner."

En entendant ces mots, Luna secoua la tête négativement, tout en se collant davantage contre Noah, gardant les yeux fermés pour ne pas lever la tête et le regarder, elle n'en avait pas le courage.

- "Non, je suis mauvaise, tu as la preuve, je n'arrive même pas à te soigner correctement. Je n'ai pas réussi à t'empêcher de prendre ce coup de couteau, et maintenant, j'aggrave ta blessure en croyant bien faire. Je suis désolée, je ne veux plus te faire de mal, je ne te soignerais plus. On va aller à l'infirmerie".
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3511

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Lun 5 Sep - 16:47

Citation :
- "Il va falloir que je fasse attention alors à ne plus me mordre la lèvre, si je ne veux pas que tu me sautes dessus devant tout le monde, et en plus de façon bestiale d'après ce que tu me dis. Promis, on fera tout pour ne pas être séparé, je ne voudrais pas que tu t'imagines que des hommes me dragueront quand je serais en mission. J'aime quand tu es jaloux, je te trouve encore plus mignon et attachant. Et je te signale que si on nous met dans deux équipes différentes, tu seras avec une femme, et ça c'est hors de question".

Noah secouait la tête de gauche à droite lorsqu'il entendit Luna lui dire qu'elle éviterait de se mordre la lèvre pour ne pas exciter le médecin. Par contre, il était assez d'accord, à 100% même, sur le fait qu'il faudrait tout faire pour ne pas être séparés ; il était vrai qu'il serait jaloux des militaires qui seraient dans l'équipe de la jeune femme. Il eu un sourire lorsqu'elle se mit à jalouser les futures femmes de l'équipe du médecin, si jamais bien sûr, il devait changer d'équipe.

"Je suis peut-être mignon quand je suis jaloux, mais ce n'est pas une raison pour vouloir me provoquer pour que je le sois même si, de mon côté, j'aime bien te voir jalouse quand on m'approche de trop près, ne serait-ce que pour me donner le dossier d'un de mes patients. Une vraie tigresse terriblement sexy quand elle se mord la lèvre ; c'est un tic, tu auras du mal à t'en débarrasser lorsqu'il le faudra en mission. De là, ce sera à moi de me concentrer pour ne pas te sauter dessus à chaque fois que je verrai ce geste hautement suggestif."

Par la suite, ils en étaient à parler des calmants qui aideraient Luna à dormir paisiblement, puisque ses cauchemars recommençaient depuis que le jeune homme avait été blessé lors de la mission précédente ; mais la jeune femme ne voulait rien de tout ça, disant bien que le seul calmant pour elle était Noah en personne. Mais, si les problèmes de sa bien aimée continuaient, il n'hésiterait pas à sortir la carte du médecin pour lui prescrire ces fameux médicaments qui l'apaiseraient. Une fois la jeune femme dans la salle de bain, le couple ne cessait de se taquiner gentiment, jusqu'à ce que Luna lança une question insolite, à savoir si la bestialité dans un ébat donnait beaucoup de plaisir.

"Eh bien... je te montrerai ça en temps et en heure ma chérie, tu auras la surprise..."

Mais, le reste des événements était moins joyeux qu'au début, puisque Noah venait de se mettre en colère à cause de la douleur qu'il ressentait dans son épaule, du à l'alcool 90°. Mais bien vite, il s'était calmé en voyant la peur de Luna ; rapidement, cette dernière fût dans ses bras, alors qu'il la consolait doucement alors que, une fois de plus, elle n'était pas d'accord sur ce qu'elle disait et se dénigrait comme il ne fallait pas le faire.

Citation :
- "Non, je suis mauvaise, tu as la preuve, je n'arrive même pas à te soigner correctement. Je n'ai pas réussi à t'empêcher de prendre ce coup de couteau, et maintenant, j'aggrave ta blessure en croyant bien faire. Je suis désolée, je ne veux plus te faire de mal, je ne te soignerais plus. On va aller à l'infirmerie".

Noah pouvait sentir les larmes qui coulaient sur les joues de sa petite amie, s'écraser sur son torse nu. Il se détacha légèrement d'elle, tout en la gardant dans ses bras, alors que, de ses pouces, il essuyait ses larmes, même si d'autres venaient les remplacer de suite. Le jeune homme la regardait tendrement tout en se maudissant d'avoir gaffé aussi pitoyablement.

"Si tu étais mauvaises, jamais je ne t'aurais laissée soignée ma blessure depuis que je l'ai. Et oublie ce foutu coup de couteau, tu parles dans le vide en essayant de changer le passé, alors que c'est impossible. Ce qui est fait. Ne regarde pas vers le passé, mais vers le futur. Alors je refuse que tu t'excuse pour des choses dont tu n'es pas responsable, je refuse que quelqu'un d'autre que toi me soigne donc, pas question d'aller à l'infirmerie."

Noah pris la main de la jeune femme dans la sienne et l'amena sur le lit. Il farfouilla dans la trousse et, ne trouvant pas le flacon de désinfectant, il parti en chercher dans la salle de bain. Par chance, il y avait quelques médicaments en plus, dont du désinfectant pour les plaies. Il ramena la fameuse petite bouteille miraculeuse pour sa blessure, et la plaça dans les mains de Luna, mains qu'il caressait du bout des doigts.

"Tu es excellente lorsqu'il s'agit de me soigner. Et là, c'est le médecin qui te parle ; si j'avais vu que tu n'en aurais pas été capable, j'aurais été à l'infirmerie. Mais tu es parfaitement apte à faire ce genre de chose, il faut juste que tu t'habitue aux nombreux médicaments que nous avons. De là, si tu ne connais pas, demande-le moi."

Il pris l'alcool à 90° et lui montra de quoi il s'agissait.

"En fait, il s'agit aussi d'un désinfectant, mais contrairement aux autres, il est bien plus puissant pour désinfecter. C'est du bon, mais il faut en mettre très peu comparé au désinfectant que tu as utilisé durant ces derniers jours. C'est pour ça que ça m'a fait bien mal, et que j'étais en colère, c'était à cause de la douleur, et non dirigé par toi... je suis désolé si je t'ai fait peur..."

..................................................

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Mar 6 Sep - 2:45

"Je suis peut-être mignon quand je suis jaloux, mais ce n'est pas une raison pour vouloir me provoquer pour que je le sois même si, de mon côté, j'aime bien te voir jalouse quand on m'approche de trop près, ne serait-ce que pour me donner le dossier d'un de mes patients. Une vraie tigresse terriblement sexy quand elle se mord la lèvre ; c'est un tic, tu auras du mal à t'en débarrasser lorsqu'il le faudra en mission. De là, ce sera à moi de me concentrer pour ne pas te sauter dessus à chaque fois que je verrai ce geste hautement suggestif."

- "Promis, je ne te provoquerais pas pour que tu sois jaloux. Je n'ai pas envie que tu te battes avec les autres, tout ça pour éloigner les hommes de moi. Je ne me suis jamais rendue compte que je me mordais la lèvre, c'est toi qui m'as dit que je le faisais. Ca doit être nerveux, je me rends compte seulement aujourd'hui que je le fais souvent. Et si jamais tu n'arrives pas à te contrôler quand je fais ce geste ? Je ne veux pas te mettre mal à l'aise".

Quitter les bras de Noah était difficile, mais il fallait bien en passer par là. Tandis qu'elle se relevait, Luna partit dans la salle de bain, afin de prendre la trousse de secours qui lui permettrait de jouer à l'infirmière personnelle du médecin. Elle adorait ça même, s'occuper de l'homme qu'elle aimait, prendre soin de lui et le bichonner. Si elle savait ce qui allait se passer ... Pendant qu'elle était absente, la jeune femme continuait de taquiner son bien aimé, jusqu'à ce que les ébats bestiaux l'intriguent. Ne connaissant rien à l'amour, si ce n'était la douceur et la tendresse qu'elle apprenait à connaitre avec Noah, Luna chercha à s'informer sur ce sujet, tout en revenant près de son petit ami, l'aidant à ôter son tee shirt.

"Eh bien... je te montrerai ça en temps et en heure ma chérie, tu auras la surprise..."

Luna se mit à sourire, imaginant déjà Noah lui sauter dessus comme un animal, lorsqu'elle serait prête à faire l'amour avec lui. Cependant, son sourire disparut, tandis qu'elle se plaçait derrière le médecin, prête à s'occuper de sa blessure avec de l'alcool à 90° en croyant bien faire. Une image lui venait à l'esprit, celle de Noah qui la prenait un peu trop sauvagement, en lui faisant mal. Et si c'était ça, faire l'amour bestialement ? Frissonnant, la petite runneuse était inquiète de ce qui pourrait arriver, elle voulait se rassurer.

- "Dis moi, est-ce-que ... c'est douloureux, les ébats sauvages ?"

Et oui, étant novice, Luna était inquiète, elle ne voulait pas avoir mal. Cependant, au lieu de se préoccuper de la douleur qu'elle pourrait ressentir le jour où Noah la prendrait avec bestialité, elle aurait du se préoccuper de ce qu'elle faisait, car à cause de la dose importante d'alcool à 90°, le médecin hurla de douleur, se montrant colérique, ce qui fit peur à la jeune femme qui recula loin de lui. Il fallut un petit moment pour qu'elle puisse revenir dans les bras de son amant, car elle avait cru qu'il était en colère contre elle, et qu'elle était nulle pour s'occuper de sa blessure. Mais, à force de patiente et de gentillesse, Noah parvint enfin à la calmer.

"Si tu étais mauvaises, jamais je ne t'aurais laissée soignée ma blessure depuis que je l'ai. Et oublie ce foutu coup de couteau, tu parles dans le vide en essayant de changer le passé, alors que c'est impossible. Ce qui est fait. Ne regarde pas vers le passé, mais vers le futur. Alors je refuse que tu t'excuse pour des choses dont tu n'es pas responsable, je refuse que quelqu'un d'autre que toi me soigne donc, pas question d'aller à l'infirmerie."

Luna laissa Noah la détacher légèrement de lui pour essuyer ses larmes avec ses pouces. Elle plongea ses yeux dans les siens, écoutant et s'accrochant à ses paroles comme à une bouée de sauvetage. Le médecin n'avait pas tort, il avait même parfaitement raison. La jeune femme avait fait une erreur, ça arrivait, et elle devait aller de l'avant. Si Noah n'était pas fâché contre elle, elle devait oublier ça, et continuer à s'occuper de lui. Acquiesçant d'un hochement de tête, elle le laissa prendre ses mains dans les siennes, et le suivit jusqu'au lit. Pendant que le médecin cherchait un flacon de désinfectant dans la trousse, avant d'aller dans la salle de bain, Luna s'assit sur le bord du lit, et passa sa main sur son visage pour sécher ses dernières larmes qui coulaient, attendant le retour de son bien aimé. Immobile, elle regarda Noah revenir à ses côtés, et prit le flacon qu'il lui tendait, le bon flacon, alors qu'elle frissonnait sous ses caresses.

"Tu es excellente lorsqu'il s'agit de me soigner. Et là, c'est le médecin qui te parle ; si j'avais vu que tu n'en aurais pas été capable, j'aurais été à l'infirmerie. Mais tu es parfaitement apte à faire ce genre de chose, il faut juste que tu t'habitue aux nombreux médicaments que nous avons. De là, si tu ne connais pas, demande-le moi."

- "Mais, il y a beaucoup de médicaments. Je suis perdue avec tout ça, et j'ai peur de t'ennuyer si je te pose tout le temps des questions. Tu vas en avoir marre si je te demande toujours à quoi sert tel ou tel médicament ou flacon. Et je ne veux pas que tu en ais assez de moi".

Lorsque Noah lui désigna le flacon d'alcool à 90°, Luna eut peur de regarder l'objet qu'elle venait d'utiliser pour faire du mal à celui qu'elle aimait. Mais, elle finit par poser ses yeux dessus, avant de regarder son petit copain lorsque ce dernier reprit la parole.

"En fait, il s'agit aussi d'un désinfectant, mais contrairement aux autres, il est bien plus puissant pour désinfecter. C'est du bon, mais il faut en mettre très peu comparé au désinfectant que tu as utilisé durant ces derniers jours. C'est pour ça que ça m'a fait bien mal, et que j'étais en colère, c'était à cause de la douleur, et non dirigé par toi... je suis désolé si je t'ai fait peur..."

Timidement, Luna acquiesça d'un hochement de tête, respirant profondément.

- "D'accord, je te demanderais la prochaine fois. Je suis désolée d'avoir mis ça sur ta blessure. Je ne referais plus cette erreur".

Pour finir de se réconforter, Luna vint embrasser tendrement Noah, avant de se remettre en position, sachant que le médecin souhaitait qu'elle continue de changer son pansement. Assise en tailleur derrière lui, la jeune femme imbiba le coton avec le bon désinfectant, et en mit sur la blessure avec douceur, avant de placer un pansement qu'elle fixa avec du scotch spécial, effectuant les mêmes gestes qu'elle faisait depuis le premier jour où elle s'occupait de son bien aimé. Une fois sa tâche terminée, Luna rangea tout dans la trousse de secours qu'elle posa sur la table de nuit, avant de passer ses jambes autour de la taille de son compagnon, se rapprochant au plus près de lui pour coller son dos contre sa poitrine. Passant ses bras autour du corps du médecin pour caresser son ventre, la petite runneuse posa ses lèvres sur la nuque de son amant, et l'embrassa avec douceur, en laissant son souffle chaud se répandre dans son cou au fur et à mesure que ses lèvres se déplaçaient sur sa peau. Elle ignorait que ces simples gestes pouvaient exciter Noah.

- "Je t'aime, Noah".
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3511

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Mar 6 Sep - 17:54

Citation :
- "Promis, je ne te provoquerais pas pour que tu sois jaloux. Je n'ai pas envie que tu te battes avec les autres, tout ça pour éloigner les hommes de moi. Je ne me suis jamais rendue compte que je me mordais la lèvre, c'est toi qui m'as dit que je le faisais. Ca doit être nerveux, je me rends compte seulement aujourd'hui que je le fais souvent. Et si jamais tu n'arrives pas à te contrôler quand je fais ce geste ? Je ne veux pas te mettre mal à l'aise".

"Ce n'est pas toi qui me provoque, mais plutôt tous ces mecs qui te tournent autour, alors qu'il savent très bien que nous sommes ensemble. Il y en a peu sur Atlantis et généralement, c'est pour me taquiner mais, à la force, si on compte aussi les habitants des autres planètes que l'on visite, je vais finir par faire un massacre. Et pour ce mordillement de lèvre... ne l'arrête jamais. Je saurais me contrôler ; rester calme, c'est l'une des qualités requises qu'il faut avoir en tant que médecin et, même si parfois, il est difficile de se contenir, ce n'est pas impossible d'y parvenir, j'y arriverai bien, ne t'en fait pas sur ce point là."

Alors qu'il boudait pour ne pas être soigné et qu'il retirait péniblement son t-shirt, les piques continuaient entre Noah et Luna, même si maintenant, la conversation venait de tourner sur les ébats bestiaux.

Citation :
- "Dis moi, est-ce-que ... c'est douloureux, les ébats sauvages ?"

"Eh bien... on peut dire que, quand une des personnes n'est pas consentante, surtout lorsqu'il s'agit de la femme, oui... c'est douloureux mais... je ne ferais jamais ça si toi tu ne le veux pas et, pour les débuts, c'est la douceur qui surplombera le tout. De toute manière, je suis d'un naturel doux. Comme un des bonbons que je t'ai fait goûter, dur à l'extérieur, et fondant à l'intérieur..."

Avec un sourire, et en espérant avoir calmé les craintes de Luna, le médecin se laissa faire pour sa blessure, comme d'habitude mais cette fois, il avait mal à cause de l'alcool à 90°. Mais, sa rage contre la douleur s'estompa en voyant sa petite amie tétanisée et bien vite, il vint la prendre dans ses bras et lui parla, afin de la calmer. Par la suite, après avoir été cherché le flacon de désinfectant, et après l'avoir donné à la jeune femme, Noah pouvait sentir ses frissons qui étaient provoquer par son toucher. Il eu un petit sourire en coin alors que d'une main, il replaçait une mèche rebelle des cheveux de Luna qui lui parlait en même temps.

Citation :
- "Mais, il y a beaucoup de médicaments. Je suis perdue avec tout ça, et j'ai peur de t'ennuyer si je te pose tout le temps des questions. Tu vas en avoir marre si je te demande toujours à quoi sert tel ou tel médicament ou flacon. Et je ne veux pas que tu en ais assez de moi".

"Tu n'as pas besoin de connaître tous les médicaments, je te montrerai les basiques, ceux que l'on utilise pratiquement tous les jours. Et puis pourquoi j'en aurais marre ? J'aime quand on me pose des questions sur les médicaments et leur utilité, car mon métier est médecin, donc j'aime apporter mes connaissances aux autres... en particulier lorsqu'il s'agit de ma petite amie. Je vois que ça te fais peur tout ça, mais tu n'as pas à être effrayée, je suis là pour t'aider, et t'aimer."

Citation :
"D'accord, je te demanderais la prochaine fois. Je suis désolée d'avoir mis ça sur ta blessure. Je ne referais plus cette erreur".

Noah n'eut pas le temps de répondre que déjà, les lèvres de Luna se trouvaient sur les siennes. Il y répondit avec douceur tout en la gardant contre lui, laissant ainsi durer le baiser plus de temps que nécessaire. Par la suite, Luna s'était remise en place afin de le soigner, et il se laissa faire. Comme d'habitude, tout s'était très bien passé, il en avait même oublié le moment de l'alcool à 90°, et espérait que sa bien aimée le fasse aussi. Pour le moment, cette dernière avait décidé d'enrouler ses jambes autour de sa taille. Le dos du jeune homme était collé à la poitrine de sa petite amie et, rien que de sentir ces deux globes, cela lui faisait de l'effet, tout comme le fait que, inconsciemment, les pieds de Luna frottaient légèrement la partie hautement sensible du médecin. Ajoutez à cela les baisers et le souffle chaud qui se répandaient dans sa nuque, et il était perdu à jamais.

Citation :
- "Je t'aime, Noah".

Que dire ? A part qu'il était le plus heureux des hommes dans Pégase.

"Je t'aime aussi..."

Noah se reposait contre Luna, alors qu'il caressait ses bras et ses jambes qui étaient toujours enroulées autour de lui et, au fur et à mesure, ça commençait à devenir étroit dans le pantalon.

"J'aime ce que tu me fait mais... si on continue comme ça, je ne suis plus sûre d'arriver à attendre le moment où tu seras prête. Il faut qu'on arrête pour le moment, je n'ai pas envie de te faire du mal alors que tu n'as pas encore envie de... enfin tu vois..."

..................................................

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Mer 7 Sep - 0:13

"Ce n'est pas toi qui me provoque, mais plutôt tous ces mecs qui te tournent autour, alors qu'il savent très bien que nous sommes ensemble. Il y en a peu sur Atlantis et généralement, c'est pour me taquiner mais, à la force, si on compte aussi les habitants des autres planètes que l'on visite, je vais finir par faire un massacre. Et pour ce mordillement de lèvre... ne l'arrête jamais. Je saurais me contrôler ; rester calme, c'est l'une des qualités requises qu'il faut avoir en tant que médecin et, même si parfois, il est difficile de se contenir, ce n'est pas impossible d'y parvenir, j'y arriverai bien, ne t'en fait pas sur ce point là."

Luna se contenta d'un simple hochement de tête, silencieuse, en baissant les yeux, rougissant sans se contrôler. Heureusement qu'elle était dos à Noah, sinon il lui aurait sûrement sauté dessus. A l'entendre, c'était comme si elle se mordillait la lèvre. Cependant, elle savait que le médecin ne lui sauterait pas dessus contre son avis. Elle avait confiance en lui, elle était persuadée qu'il ferait tout pour que ça n'arrive jamais. Après tout, son petit ami se montrait très tendre avec elle, et bien que la jeune femme était intriguée, voir même inquiète, lorsqu'ils abordèrent le sujet sur les ébats très intenses et sauvages, Noah parvint encore une fois à la rassurer.

"Eh bien... on peut dire que, quand une des personnes n'est pas consentante, surtout lorsqu'il s'agit de la femme, oui... c'est douloureux mais... je ne ferais jamais ça si toi tu ne le veux pas et, pour les débuts, c'est la douceur qui surplombera le tout. De toute manière, je suis d'un naturel doux. Comme un des bonbons que je t'ai fait goûter, dur à l'extérieur, et fondant à l'intérieur..."

Ah ça oui, Noah était très doux, et il donnait une bonne image de son caractère, avec des bonbons. Elle sourit à ses paroles, se souvenant des caramels qu'il lui avait fait goûté, avec du chocolat fondant caché à l'intérieur. Bien sûr, il y avait aussi la petite friandise que le médecin lui donnait personnellement, lorsque la jeune femme s'occupait de lui, bien qu'elle stoppait ses gestes à chaque fois qu'il faisait venir ce côté fondant de lui (moi aussi, je craque ^^). Se plaçant derrière Noah, Luna se préparait à nettoyer sa blessure, et à changer son pansement.

- "Tu sais que tu es un amour ? J'ai déjà vu de nombreux hommes quand les Wraiths m'avait couru après, et je me souviens même de certains hommes sur ma planète. De vraies brutes qui ne connaissent que la violence, tout ça pour se montrer supérieurs. Toi, tu es tellement différent. J'adore ta douceur et ta tendresse, et je suis sûre que quand on fera l'amour, tu ne me feras jamais de mal, même si tu te montres ... bestial, comme tu le dis".

En attendant, ce n'était pas Noah qui se montrait brutal avec Luna, c'était cette dernière qui fit du mal à son compagnon, en nettoyant sa blessure avec le mauvais désinfectant. Le voyant en colère, la jeune femme eut peur de lui, mais rapidement, ce sentiment s'effaça, alors qu'elle était bien à l'abri dans les bras de son amant. A force de patience, elle se calma peu à peu, et finit assise sur le lit, un flacon dans les mains, son bien aimé à côté d'elle. Luna l'avait fait souffrir, mais ce dernier l'aimait toujours. Elle en était soulagée, et elle se promit de faire davantage d'efforts pour mériter encore plus cet amour, et pour ne plus décevoir le médecin. Les caresses de son amant lui faisait beaucoup de bien, elle aimait tellement quand ses doigts parcouraient sa peau, et qu'il replaçait une mèche de cheveux derrière son oreille.

"Tu n'as pas besoin de connaître tous les médicaments, je te montrerai les basiques, ceux que l'on utilise pratiquement tous les jours. Et puis pourquoi j'en aurais marre ? J'aime quand on me pose des questions sur les médicaments et leur utilité, car mon métier est médecin, donc j'aime apporter mes connaissances aux autres... en particulier lorsqu'il s'agit de ma petite amie. Je vois que ça te fais peur tout ça, mais tu n'as pas à être effrayée, je suis là pour t'aider, et t'aimer."

Luna se contenta de sourire aux paroles de Noah, tout en le regardant dans les yeux. Elle leva sa main, et vint caresser sa joue, tout comme lui l'avait fait peu avant. Son pouce se glissa sur ses lèvres qu'elle aimerait gouter, et finalement, après lui avoir dit qu'elle s'excusait une nouvelle fois, et qu'elle lui demanderait des informations à l'avenir, la jeune femme ne se retint plus et avança son visage pour embrasser son petit ami très tendrement. Elle ne rompit pas ce contact en sentant que le médecin faisait durer le baiser le plus longtemps possible, mais elle fut obligée de reculer, manquant de souffle. Puis, elle se plaça à nouveau derrière Noah, continuant de jouer à l'infirmière. Cette fois-ci, elle réussit sa tâche jusqu'au bout, comme s'il ne s'était rien passé. Une fois le nouveau pansement installé, un petit moment de câlin commença, alors que la jeune runneuse se blottit contre le dos de son bien aimé, passant ses jambes autour de la taille de Noah, faisant de même avec ses bras, tout en déposant quelques baisers brûlants sur sa nuque et dans son cou. Elle ignorait que ses gestes étaient entrain d’exciter son petit ami, alors elle poursuivit ses baisers et ses caresses, lui avouant son amour. Le médecin fit de même de son côté, tout en passant ses doigts sur ses jambes et ses bras, ce qui fit frissonner la petite runneuse. Les deux amoureux étaient bien là, l’un contre l’autre, mais rapidement, l’excitation envahit Noah. Même Luna ressentit du plaisir grâce aux caresses de son amant.

"J'aime ce que tu me fait mais... si on continue comme ça, je ne suis plus sûre d'arriver à attendre le moment où tu seras prête. Il faut qu'on arrête pour le moment, je n'ai pas envie de te faire du mal alors que tu n'as pas encore envie de... enfin tu vois..."

Luna sourit aux paroles de Noah, mais elle réfléchit quelques instants. Elle l’aimait tellement, et elle avait eu peur de le perdre peu avant, quand il s’était mis en colère. Quelque chose en elle était apparu, elle ne savait pas ce que s’était. Une sensation très étrange. Pour la première fois depuis qu’elle sortait avec le médecin, elle sentait qu’elle était prête à aller plus loin. Elle ne voulait faire qu’un avec l’homme qu’elle aimait, même si elle appréhendait quand même cet instant. Restant silencieuse, la jeune femme continua ses baisers et ses caresses. Ses doigts montaient sur son torse, passant le bout de ses doigts sur sa peau, suivant les courbes de ses muscles, titillant même ses tétons pour exciter davantage son compagnon. En même temps, ses lèvres arpentaient toujours le cou et la nuque de Noah, descendant peu à peu vers ses épaules, en mordillant même sa peau de temps en temps.

- "J'ai envie de toi, Noah" murmura-t-elle d'une voix pleine de désir, entre deux baisers.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3511

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Mer 7 Sep - 16:08

Noah eu un petit sourire lorsqu'il n'entendit pas Luna lui répondre. Pour lui, ça ne pouvait dire qu'une chose, elle était gênée et rougissait jusqu'aux oreilles. Un petit coup d'oeil au-dessus de son épaule lui confirma ses pensées ; son sourire s'agrandissait alors qu'il lançait un baiser vers la jeune femme, avant de se retourner, et d'attendre le moment où elle allait soigner sa blessure. Par la suite, il lui expliquait ce qu'était la bestialité lors d'un ébat, et qu'il fallait que les deux partenaires soient consentants. Il aimait, par ailleurs, comparer sa douceur et sa dureté dans ce genre de chose, à un bonbon qu'il adorait tant. D'ailleurs, sa petite amie était également réceptive à ce genre de petite douceur...

Citation :
- "Tu sais que tu es un amour ? J'ai déjà vu de nombreux hommes quand les Wraiths m'avait couru après, et je me souviens même de certains hommes sur ma planète. De vraies brutes qui ne connaissent que la violence, tout ça pour se montrer supérieurs. Toi, tu es tellement différent. J'adore ta douceur et ta tendresse, et je suis sûre que quand on fera l'amour, tu ne me feras jamais de mal, même si tu te montres ... bestial, comme tu le dis".

"Mais c'est pour ça que tu m'aimes, parce que je suis un amour... une grosse peluche douce et tendre avec toi. Tu n'as, effectivement, aucune crainte à avoir, je ne suis pas du genre à faire du mal à quelqu'un, en particulier à la femme que j'aime. Ces hommes violents... s'ils te touchent je les tue directement ! Je ne me montrerai bestial que lorsque toi, tu me le demandera, pas avant. Et pour ta première fois, on ira en douceur car, comme je te l'ai dit, tu risque d'avoir mal au début, mais je ferai tout pour que tu ressentes le moins de douleur possible, je t'en fait la promesse..."

La suite... vous la connaissez... douleur douleur pour ce pauvre médecin, attaqué par de l'alcool à 90° ! Mais bien vite, il rassurait Luna et lui montrait la différence entre cet alcool et le désinfectant habituel. Bien vite, elle avait repris confiance en elle, ce qui le fit sourire. Il plongea dans ses yeux lorsque, de son côté, elle lui caressa délicatement sa joue, puis ses lèvres qu'elle vint embrasser par la suite. Noah y avait répondu avec toute la douceur possible, dont il était capable, avant de la laisser se reculer, haletante, en manque de souffle. Cela le fit sourire, alors que Luna se replaçait derrière lui pour terminer de le soigner. Une fois cela fait, les choses devenaient plus... sérieuses... la pièce se réchauffait, sans que Luna ne s'en aperçoive mais, Noah le ressentait car, elle l'excitait, chose qu'il lui expliqua. Il ne voulait pas lui faire du mal en lui sautant dessus, il s'en voudrait... mais, la jeune femme n'avait pas l'air d'écouter, puisqu'elle continuait de l'embrasser dans le cou, alors que ses mains parcouraient son torse. Un délice cette caresse ! Il siffla de désir lorsqu'elle vint, de temps en temps, titiller ses tétons et, la prochaine phrase qui sortit de la bouche de sa bien aimée eu raison de lui.

Citation :
"J'ai envie de toi, Noah"

"Oh... mon... dieu..."

Pas très éloquent le Noah... il se dégagea de l'emprise de Luna et se retourna aussi vite que possible, sans pour autant se faire mal à sa blessure. Bien vite, il plaqua la jeune femme contre le lit et l'embrassa à en perdre haleine, alors qu'il se collait à elle. De cette façon, elle pouvait ressentir le désir qu'il avait pour elle, un désir à la limite du supportable, tant il se sentait à l'étroit. Délaissant la bouche de Luna, le jeune homme descendit pour attaquer son cou, mordiller le lobe de son oreille alors que ses mains parcouraient délicatement son corps. Noah caressa la cuisse droite de sa petite amie et plaça sa main sous son genoux, afin de remonter sa jambe et être plus à l'aise dans la position. De ce fait, elle pouvait encore plus sentir le désir du médecin qui arrêta de l'embrasser et la regarda droit dans les yeux, tout en continuant ses caresses.

"Est-ce que... est-ce que tu es sûre de toi ? Je ne veux pas te forcer..."

..................................................

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Lun 19 Sep - 20:16

"Mais c'est pour ça que tu m'aimes, parce que je suis un amour... une grosse peluche douce et tendre avec toi. Tu n'as, effectivement, aucune crainte à avoir, je ne suis pas du genre à faire du mal à quelqu'un, en particulier à la femme que j'aime. Ces hommes violents... s'ils te touchent je les tue directement ! Je ne me montrerai bestial que lorsque toi, tu me le demandera, pas avant. Et pour ta première fois, on ira en douceur car, comme je te l'ai dit, tu risque d'avoir mal au début, mais je ferai tout pour que tu ressentes le moins de douleur possible, je t'en fait la promesse..."

- "Oui, tu es une peluche rien que pour moi, et que personne ne peut approcher à moins de 5 mètres. J'adore. J'appréhende toujours ma première fois, mais je suis sûre qu'avec toi, je n'aurais pas trop mal, tu n'as pas besoin de me faire de promesse. Je te fais confiance, parce que je t'aime".

Luna décida de déposer un petit baiser sur la nuque de Noah, avant de s'affairer sur la blessure, pour le changement de pansement. Mais, tout ne se passa pas comme prévu, et après avoir provoquer de la souffrance chez l'homme qu'elle aimait, la jeune femme se tranquillisa peu à peu dans ses bras, reprenant confiance en elle grâce aux paroles et aux gestes du médecin. Rapidement, soulagée, elle retourna derrière lui pour continuer son ouvrage, et cette fois-ci, tout se passa bien maintenant qu'elle n'utilisait plus d'alcool à 90°. La petite runneuse plaça le pansement propre sur la blessure, puis elle rangea la trousse de secours, avant de se coller littéralement au dos de Noah, passant ses bras et ses jambes autour de son corps. Sans le savoir, les petits baisers qu'elle lui donnait sur la nuque, dans le cou et sur les épaules, tout comme ses caresses, commençaient à exciter son compagnon. D'ailleurs, le médecin lui fit la remarque, mais la jeune femme ne sembla pas l'écouter. Elle venait d'avoir un déclic. Pour la première fois depuis qu'elle sortait avec Noah, Luna se sentait prête à franchir le pas, elle voulait savoir ce que cela faisait de ne faire qu'un avec l'homme qu'elle aimait. Continuant ses baisers en silence, elle caressa le torse de son amant, jouant avec ses tétons pour augmenter son désir, jusqu'à ce qu'elle lui avoue enfin avoir envie de lui. La réaction de Noah ne se fit pas attendre, seuls 3 mots sortirent péniblement de sa bouche, comme si les paroles de Luna l'avaient achevé et lui faisaient beaucoup d'effet.

"Oh... mon... dieu..."

Luna eut un petit sourire, en poursuivant ses baisers dans son cou, titillant le lobe de son oreille, mais elle n'eut pas le loisir d'aller plus loin, car Noah se retourna sur lui même, avec précaution pour son épaule blessée, avant de venir s'allonger sur le corps de sa petite amie, la retenant prisonnière sur le matelas. Se laissant faire, la jeune femme répondit à son baiser, tentant de suivre cette fougue qu'il donnait dans ce simple geste, tandis que le médecin se collait littéralement à elle, pressant cette bosse durcie dans son pantalon contre l'intimité de la petite runneuse qui la titillait de plus en plus. Reprenant son souffle, Luna tourna la tête sur le côté afin de laisser Noah déposer plein de baisers brûlants dans son cou, s'attaquant également à son oreille, gémissant sous ses nombreuses caresses. Elle le laissa lui remonter la jambe pour que sa cuisse caresse la sienne, sentant encore plus son désir d'elle vu sa position sous son corps. Le simple contact de leur bas ventre l'électrisa, mais cette fois-ci, Luna avait envie d'aller plus loin. Après un dernier baiser, Noah redressa la tête, perdant son regard dans celui de la jeune femme, qui le contempla avec des yeux remplis de désir.

"Est-ce que... est-ce que tu es sûre de toi ? Je ne veux pas te forcer..."

Luna resta silencieuse quelques secondes, le temps de bien réfléchir. Elle se mordit la lèvre, son regard passant de temps en temps sur les lèvres de Noah, avant de se plonger à nouveau dans les yeux du médecin. Si elle était sûre d'elle ? A vrai dire, maintenant qu'il lui posait la question, elle n'était pas sûre à 100%. Surtout en imaginant la virilité assez imposante de son petit ami entrer en elle, alors que ça paraissait si étroit. Mais bon, décider de faire l'amour aujourd'hui ou dans 3 mois, elle aurait toujours cette appréhension. Elle devrait passer le cap un jour ou l'autre. Et cette chaleur qui se répandait bien vite dans son corps l'aida à prendre sa décision finale, tout comme son envie de lui était présent en elle. Respirant profondément, Luna finit par acquiescer d'un timide hochement de tête en rougissant légèrement, sentant la peur se mélanger à la curiosité qui envahissait son corps.

- "Oui ... je suis prête ... c'est juste que ... j'ai un peu peur quand même".
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3511

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Ven 23 Sep - 13:57

Citation :
- "Oui, tu es une peluche rien que pour moi, et que personne ne peut approcher à moins de 5 mètres. J'adore. J'appréhende toujours ma première fois, mais je suis sûre qu'avec toi, je n'aurais pas trop mal, tu n'as pas besoin de me faire de promesse. Je te fais confiance, parce que je t'aime".

"Moins de 5 mètres ? Je suis fichu alors, car je suis bien obligé d'avoir des infirmières pour travailler avec moi, ou encore le Dr Keller. Mais ne t'en fait pas, même si on peut m'approcher, il n'y a que toi qui a le droit à tous ces privilèges. Tu es la seule et unique petite amie que j'ai. Merci de me faire confiance, mais tu vois, je préfère te prévenir car, même avec la plus grande douceur dont je ferai preuve, tu auras mal. Après, cela dépend des femmes ; certaines ont moins mal que les autres, tout le monde n'est pas fait de la même façon. Ne t'en fait pas pour cette appréhension, elle sera bien vite balayée pour les futures autres fois."

Et là, tout se passa rapidement. Luna qui se trompe de bouteille pour désinfecter la plaie de Noah. Ce dernier qui explose à cause de la douleur, et pour finir, un petit cours de médecine après avoir rassuré la jeune femme. Comment pouvait-elle croire qu'il lui ferait du mal ? S'il lui en faisait, ça ne serait pas intentionnellement. Mais, tout allait mieux désormais. Et même plus que mieux ! Car Luna, sans le vouloir, faisait grimper la température dans les quartiers, avec ses baisers et ses caresses habiles. Le médecin n'arrivait presque plus à parler, il haletait, et Nono Junior se réveillait d'un coup, surtout lorsque sa bien aimé lui susurra quelques mots qui lui disaient qu'elle avait envie de lui. Bien vite, il la retourna et la tortura de baisers et de caresses, comme elle venait de le faire. En transe, il s'arrêta un moment et plongea ses yeux dans ceux de Luna, lui demandant si elle était sûre de vouloir passer à l'acte.

Citation :
- "Oui ... je suis prête ... c'est juste que ... j'ai un peu peur quand même".

Noah l'embrassa tendrement pour la rassurer, car il voyait bien qu'elle appréhendait beaucoup ce qui allait se passer. Il se promis d'y aller doucement, le plus possible...

"Tout ira bien... et ce cap passé, il n'y aura plus de douleur pour toutes les autres fois où nous nous unirons de cette façon..."

Spoiler:
 

..................................................

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Dim 23 Oct - 16:02

"Moins de 5 mètres ? Je suis fichu alors, car je suis bien obligé d'avoir des infirmières pour travailler avec moi, ou encore le Dr Keller. Mais ne t'en fait pas, même si on peut m'approcher, il n'y a que toi qui a le droit à tous ces privilèges. Tu es la seule et unique petite amie que j'ai. Merci de me faire confiance, mais tu vois, je préfère te prévenir car, même avec la plus grande douceur dont je ferai preuve, tu auras mal. Après, cela dépend des femmes ; certaines ont moins mal que les autres, tout le monde n'est pas fait de la même façon. Ne t'en fait pas pour cette appréhension, elle sera bien vite balayée pour les futures autres fois."

- "Bon d'accord, elles auront le droit de t'approcher. Mais attention, je veillerais à ce que ça n'aille pas plus loin que des relations professionnelles. Si j'en vois une avoir un geste déplacé à ton égard, elle va regretter son geste".

Luna avait dit ça sur le ton de la plaisanterie, même si elle le pensait vraiment, après avoir découvert à quel point elle était jalouse. Mais, Noah la faisait rire, ce qui expliquait le petit sourire qui se dessinait sur ses lèvres, pendant qu'elle soignait son bien aimé. Cependant, ce sourire s'envola lorsque le médecin lui expliqua que sa première relation sexuelle lui ferait sûrement mal. C'était sûr, il y avait de quoi refroidir ses ardeurs, elle qui appréhendait déjà ce moment-là. Pourtant, la jeune femme devait accepter ce fait, et passer le cap, si elle voulait avoir des relations physiques avec son petit ami. Ce qu'elle fit, une fois l'épisode de l'alcool à 90° passé, alors qu'elle excitait peu à peu son compagnon, tout en lui avouant avoir envie de lui. On pouvait dire que Noah était aux anges, vu sa façon de venir s'allonger sur elle en l'embrassant. Il voulait cependant être sûr et certain qu'elle le veuille vraiment, ce que Luna confirma après réflexion, même si l'appréhension l'envahissait. Le médecin l'embrassa pour la rassurer le plus possible, avant de prendre la parole.

"Tout ira bien... et ce cap passé, il n'y aura plus de douleur pour toutes les autres fois où nous nous unirons de cette façon..."

Luna frissonna, car malgré les paroles rassurantes de Noah, elle appréhendait toujours l'acte en lui même. Cependant, elle voulait vraiment franchir ce cap, car sinon elle avait peur que le médecin la quitte. Et oui, comment ferait Noah pour avoir une famille et vivre heureux, s'il n'avait aucune relation sexuelle avec sa petite amie ? Il finirait par se lasser, avant de partir, ce qui serait tout à fait compréhensible. Et puis, Luna avait envie de savoir ce que cela faisait de faire l'amour, elle voulait voir si Noah avait raison en lui disant que c'était bien. Avec passion, elle répondit à son baiser, le laissant contrôler entièrement la situation, vu qu'elle était novice. Elle avait besoin d'être guidée.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3511

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Lun 24 Oct - 12:48

Citation :
"Bon d'accord, elles auront le droit de t'approcher. Mais attention, je veillerais à ce que ça n'aille pas plus loin que des relations professionnelles. Si j'en vois une avoir un geste déplacé à ton égard, elle va regretter son geste".

Noah leva les yeux au ciel en souriant à la plaisanterie de Luna, bien qu'il savait pertinemment qu'elle était, d'un autre côté, on ne peut plus sérieuse au sujet des autres femmes que le jeune homme côtoyait pour le travail. Il savait qu'elle était jalouse et, pour la taquiner bien sûr, il en jouait pour faire enrager sa petite amie, pour finir par une réconciliation en bonne et due forme sous la couette, même s'ils s'avéraient être très sage, bien qu'ils n'avaient pas encore passé l'acte, puisqu'ils attendaient le moment où Luna serait prête. Mais, qui aurait cru que cet acte allait arriver de suite, malgré l'événement déplorable de l'alcool à 90° ? Le médecin en avait été le premier étonné, lorsqu'il entendit la jeune femme lui dire qu'elle était prête à passer le cap ; d'ailleurs, il avait même cru à une blague, mais la suite lui prouva que c'était tout, sauf une blague !

Spoiler:
 

..................................................

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Jeu 3 Nov - 3:59

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3511

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Ven 4 Nov - 13:11

Spoiler:
 

..................................................

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Sam 12 Nov - 6:39

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3511

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Dim 13 Nov - 21:33

Spoiler:
 

..................................................

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Noah Masen
Co-Admin / Funny & Sweet

Co-Admin / Funny & Sweet

Date d'inscription : 29/08/2009
Messages : 3511

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Quartiers de Noah Lun 14 Mai - 13:23

Qui aurait cru que, en allant se coucher ce soir là, mort de fatigue, Noah allait être réveillé par des petits coup discrets aux portes de ses quartiers ? Qui pouvait bien le déranger à cette heure-ci ? Il avait pourtant demandé à être tranquille au moins pour cette nuit, car cela faisait une semaine que le médecin était de garde de nuit, tout ce qu'il voulait, c'était se reposer une bonne fois pour toute !

Quand il repensait à cette semaine de folie, il se sentait encore plus épuisé ; jamais il n'avait pu prendre une longue pause, on avait toujours besoin de lui, puisque plusieurs médecins se trouvaient en mission, et d'autres étaient malades. De plus, Kylee ne travaillait pas, la chanceuse ! Mais comme elle avait dit, cela lui permettait de passer du temps avec Seth. D'ailleurs, Noah avait revu ce dernier, qui suivait la jeune femme même lorsque celle-ci voulait seulement passer dire bonjour au médecin. Dès lors, les deux hommes se toisaient, Noah avait toujours cette petite voix dans sa tête qui lui disait clairement que ce mec n'était pas net, loin de là ! Mais, à chaque fois qu'il voulait être sûr de tout ça, il voyait Kylee heureuse, alors il se ravisait, même si en ce moment, la doctoresse semblait mettre un peu de distance entre elle et son petit ami.

Revenons au présent, et au moment où Noah avait entendu de petits "toc toc" contre sa porte. A moitié réveillé, le jeune homme se leva péniblement de son lit ; son gros orteil se cogna contre la table de nuit, avant qu'il ne tombe de tout son long.


"Fait chier !"

Toujours en marmonnant, le médecin se releva avec difficulté, enfila un t-shirt par-dessus son pantalon de nuit, puis se dirigea vers la porte qui s'ouvrait, alors qu'il était encore endormi. Mais ce qu'il vit le réveilla complètement. Devant lui se trouvait Kylee, dont le maquillage de ses yeux avait complètement coulé ; son teint était plus que pâle alors qu'elle le regardait avec des yeux tristes, sans vie. Cela comprima le coeur de Noah qui ne savait pas quoi penser. Que lui était-il arrivé ? Si c'était Seth alors là... Noah commençait à bouillonner de colère mais tout s'évapora lorsqu'il entendit la voix, ou plutôt le murmure de Kylee, hésitante.

Citation :
"Je... voulais pas te déranger... Mais j'n'ai pas très envie de dormir"

"Comme si tu me dérangeais... entre, ne reste pas dans le couloir..."

Alors que Kylee commençait à entrer, Noah passa un bras derrière elle et l'incita à le suivre en pressant très légèrement sa main dans le dos de la jeune femme. Il referma la porte de ses quartiers et la fit s'asseoir sur son lit, avant de s'installer à ses côtés. Il la regarda quelques minutes où le silence se fit, avant de faire passer une mèche de ses cheveux derrière son oreille.

"Je vais te chercher une lingette humide..."

Le jeune homme se leva et entra dans sa salle de bain où il s'appuya contre le lavabo en inspirant et expirant lourdement. Il était certain que vu l'état de Kylee, Seth y était pour quelque chose. Il n'hésiterait pas à aller lui défoncer le crâne à cet enfoiré ! Mais, en attendait, il devait s'occuper de la jeune femme. Il attrapa une lingette qu'il humidifia, avant de revenir s'asseoir près de Kylee ; avec douceur, il lui tamponna le visage strié par ses larmes, avant de retirer comme il le pouvait, le maquillage qui avait coulé.

"Désolé, comme je suis un homme, pas de démaquillant..." Dit-il tout en continuant de la démaquiller. Au moins, cela le distrayait, il ne pensait pas à refaire le portrait de Seth.

Une fois fini, il jeta la lingette dans une poubelle plus loin et resta aux côtés de Kylee, sans toutefois la toucher. D'habitude, il aurait pris sa main, mais il n'était pas sûr de la réaction de la jeune femme. Il la regarda en triturant ses mains.


"Est-ce que... tu veux parler ? Qu'est-ce qui s'est passé ?"

..................................................

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quartiers de Noah

Revenir en haut Aller en bas
Quartiers de Noah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant
Sujets similaires
-
» Yannick Noah
» Noah n'a pas perdu son coup droit légendaire...
» Quartiers Résidentiels
» I don't wanna grow up __ Noah L. McCarthy
» [Xia] Vieux quartiers industriels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: ATLANTIS, GALAXIE DE PEGASE :: Secteur Détente :: Quartiers-
Sauter vers: