Entrez et prenez place dans la cité mythique d'Atlantis. Venez interpréter un personnage de la série ou un personnage de votre création
AccueilAccueil  WelcomeWelcome  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
♣ Bienvenue sur Stargate Atlantis - Le Jeu, Invité ♣
♣ De nombreux PV et Prédéfinis sont disponibles. N'hésitez pas à les prendre ♣
Ronon Dex, Olivia Anderson, Aldwin Skaros, etc...
Suite au changement de design, des petits détails sont encore en cours de changement.
Désolé de ce désagrément

Partagez|

Si c'est une blague, je t'en colle une. [PV Keller & Adrian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Si c'est une blague, je t'en colle une. [PV Keller & Adrian] Mer 4 Mai - 19:53

Aujourd'hui, les petits oiseaux ne chantaient pas et le ciel n'était pas d'un bleu éclatant. La raison? Alexis était d'une humeur massacrante et elle n'essayait même pas de le cacher. La brune, parce que oui elle était brune maintenant, avait depuis un certain temps des malaises et des nausées le matin depuis quelques jours. En gros, elle était malade et une Alexis malade, c'était juste invivable pour ceux qui l'entouraient. Encore plus invivable que d'habitude, ce qui n'était pas, avouons le, de bonne augure pour l'avenir. La seule solution pour éviter ce futur carnage était d'aller voir un médecin. Et Adrian avait du négocier sévère, parce qu'Alexis haissait les médecins, certes pas autant que les militaires, mais pour elle ils étaient des demeurés en blouse blanche. Elle avait cédé, sans doute lassée de devoir rester dans ses quartiers pour cacher au reste de ces faignants, que elle, Alexis Novak, était affaiblie.
Elle arriva donc à l'infirmerie le regard noir. Tous ceux qu'elle avait croisé en route avaient fait les frais de son humeur exécrable. Une technicienne avait même pleuré et ça avait réchauffé le coeur de la brune. Lorsqu'elle mit les pieds dans le royaume des blouses blanches, le lieu était relativement vide. Ou tout du moins, la salle d'examen car avec un peu de chance les soins intensifs étaient plein. John devait y être. Elle rayonna rien que d'y penser. En même temps, même avec ses sautes d'humeur, elle rayonnait beaucoup trop ces temps ci. Il fallait que ce toubib, peu importe qui il était, la soigne et vite. Il y en avait marre de ne pas pouvoir être performante comme elle l'était auparavant.
Elle s'asseya sur la fameuse table d'examen et attendit. Elle entendait du bruit dans la pièce d'à côté, la personne allait bien finir par ramener ses fesses. Au pire, si jamais le médecin ne venait pas assez vite, elle irait le chercher. Et une Alexis malade, ça risquait de faire mal.
Le médecin finit par arriver ou plutôt la médecin car c'était une femme. Alexis reconnut le docteur Keller.


"Je crois que je suis malade."

Oui, on allait pas tourner autour du pot. Elle n'était pas bien, Keller la soignerait et tout irait pour le mieux. L'histoire serait bouclée et Alexis pourrait retourner à son boulot et à sa vendetta anti Sheppard.
Et puis de toute manière, elle avait dit à Adrian qu'elle viendrait à l'infirmerie et il serait bien capable de faire une visite surprise. Alors elle n'avait pas trop le choix, elle allait devoir supporter une maudite visite médicale.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jennifer Keller
Médecin

Médecin

Date d'inscription : 13/10/2007
Messages : 420

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Si c'est une blague, je t'en colle une. [PV Keller & Adrian] Mer 4 Mai - 22:44

    Jennifer n'avait pas beaucoup de patients en cette journée mitigée. Tant mieux pour elle. La salle d'examen était vide et elle pouvait enfin traiter les dossiers en attente. Mais son répit ne dura qu'un temps. Alors qu'elle entamait son énième dossier, du bruit se fit entendre dans la salle d'examen. De son bureau, elle put entrevoir une personne, assise sur une table d'examen, mais elle ne vit pas vraiment qui s'était. Se levant de son fauteuil, la doctoresse se dirigea vers la personne qui l'attendait, mais qu'elle ne fut pas sa surprise de voir devant elle Alexis Novak, la terreur d'Atlantis. Sa réputation n'était plus à faire. Elle ravala sa salive et avança d'avantage vers elle, avant de stopper devant elle.

    "Je crois que je suis malade."

    D'accord, ça devait être sa façon de dire bonjour. Elle devait le prendre comme ça venait. La doctoresse n'avait jamais vraiment eut à faire à la jeune femme en face d'elle et d'un côté, il valait mieux. Bon ok, elle était malade mais si elle n'en disait pas plus à son médecin, elle allait avoir du mal à trouver ce qu'elle pouvait bien avoir.

    "D'accord. Et quels sont vos symptomes ?"

    Jennifer préférait jouer le carte du professionnalisme car elle serait capable de lui reprocher comme à beaucoup de monde qu'elle ne bossait pas assez. Elle n'avait qu'à l'invité quand il y a un gros coup de bourre. Là au moins, elle aurait pu voir que Keller était loin de se tourner les pouces.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Si c'est une blague, je t'en colle une. [PV Keller & Adrian] Mer 4 Mai - 23:12

Heureusement, la doctoresse était venue vite. Bien sûr, avec son caractère si particulier, Alexis ne s'était pas encombrée de la politesse. De tout manière, avec son humeur, le fait de dire une phrase sans insultes ni coups équivalait à un bonjour.
Keller demanda les symptomes. Enfin une qui bossait ici, si elle n'avait pas été malade, Alexis aurait presque pu devenir aimable avec son interlocutrice.


" Je souffre depuis un certain temps de malaises. Et cela va faire environ 10 jours que j'ai des nausées chaque matin. Et je deviens sujette à des sautes d'humeur. Je n'ai jamais de sautes d'humeur, d'habitude. Je sais parfaitement me controler en règle générale. Mais là, j'ai envie de hurler sur tout le monde. Ah et le pire...."

Elle hésitait à le dire tellement cela l'agaçait mais il fallait bien le faire.

"Il semblerait que j'ai changé physiquement. On m'a dit que je rayonnais. Moi. J'ai l'air de rayonner? Non franchement, j'ai une tronche à rayonner?"

Elle désignait son visage de la main et elle était très sérieuse en disant ça. Cette idée l'insupportait. Elle attendait de Keller un remède rapide et efficace.

" Une petite idée de ce que j'ai? De préférence, rapiudement parce que j'ai pas que ça à faire. Au fait, c'est contagieux?"

Cette idée illumina son visage. Oui c'était tordu mais d'un coup, imaginer ces crétins tous malades par sa faute l'amusa au plus au point. Ou comment pourrir la vie de toutes ces personnes sans faire réellement quelque chose. Ce n'était que des malaises, des nausées, des sautes d'humeur. Ca ne serait pas un grand changement pour certains. Et d'autres en profiteraient pour justifier leur feignantise. Mais les blouses blanches auraient du boulot. Ils découvriraent enfin à quoi leur diplôme de médecine peut servir autrement qu'à être encadré sur un mur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jennifer Keller
Médecin

Médecin

Date d'inscription : 13/10/2007
Messages : 420

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Si c'est une blague, je t'en colle une. [PV Keller & Adrian] Jeu 5 Mai - 13:06

    Jennifer écouta attentivement les symptomes décris par la jeune femme. Des nausées, des malaises et une envie irrésistible de s'en prendre à tout le monde à cause de sautes d'humeur... Il n'y avait pas cinquante maladies qui avaient ce genre de symptomes. Mais Jennifer ne préféra pas s'avancer avant d'avoir plus d'informations.

    "Il semblerait que j'ai changé physiquement. On m'a dit que je rayonnais. Moi. J'ai l'air de rayonner? Non franchement, j'ai une tronche à rayonner?"

    La doctoresse ne savait pas quoi répondre. Si elle disait oui, ce qui était la vérité, elle risquait de s'en prendre une de la part de sa patiente, vu comment elle était bien remonté. Et si elle répondait non, peut-être qu'elle se fâcherait également. Elle préféra répondre par un simple et rapide sourire en coin avant de porter son attention sur autre chose. N'importe quoi mais pas sur la jeune femme en face d'elle.

    " Une petite idée de ce que j'ai ? De préférence, rapidement parce que j'ai pas que ça à faire. Au fait, c'est contagieux?"

    Oui elle avait toujours sa petite idée en tête mais il fallait qu'elle fasse d'avantage de recherche pour ne pas se tromper et finir la tête décalquer contre un mur de l'infirmerie.

    "Je ne pense pas. Ça ça fait déjà une dizaine de jour que vous avez ses symptomes, vous auriez déjà du contaminer une partie de la cité. Sinon, je vais vous faire une prise de sang, comme ça, on verra ce qui va peut-être pas. Vous avez certainement des carences. Ça me prendra une petite demi heure pour avoir les résultats."

    Sur ce, elle alla chercher le matériel pour lui faire sa prise de sang, Jennifer revint vers sa patiente. Lui passant le garrot autour du bras, elle prit une seringue avant de piquer la jeune femme et lui prendre une petite éprouvette de sang.

    "Vous pouvez rester là, je n'en est pas pour longtemps."

    Il valait pour elle que ce soit vrai car si Alexis préférait rester assise tranquillement sur le lit d'infirmerie à attendre que la doctoresse est finit ses analyses et que cela mettait trop longtemps à venir, elle risquait fortement de se mettre en pétard pour que ça avance plus vite. Puis, elle laissa Alexis, seule quelques instants pour se diriger vers le laboratoire d'analyse.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Si c'est une blague, je t'en colle une. [PV Keller & Adrian] Jeu 5 Mai - 18:11

La doctoresse ne semblait pas bavarde. Tant mieux parce que miss Novak détestait les médecins bavards et pseudo compatissants. A l'écoute du début de diagnostic, elle montra à quel point elle était déçue de ne pas être contagieuse. En somme c'était quelqe chose de casse pied mais en plus, elle était la seule à devoir se le coltiner. Et on osait encore demander ce qui l'a rendait si irritable? Mais l'hypothèse émise par la toubib provoqua chez la brune une envie de la frapper. Des carences? Des carences de quoi, sérieusement? Alexis avait une excellente hygiène de vie et les carences ne touchaient que les crétins voulant sauver la planète. Et elle, elle s'en foutait pas mal de la planète. De tout manière, c'était Atlantis, pas la Terre.
Keller lui fit une prise de sang. Elle l'avait pourtant bien dit à Adrian que ces demeurés en blouse blanche étaient de vrais suceurs de sang. une carence et hop, elle avait le droit à la seringue. Et c'était parti pour une demi heure de résultats. Elle s'allongea donc sur la table, prête à patienter. De toute manière, elle se connaissait suffisamment pour savoir que si elle partait maintenant, elle ne reviendrait pas dans une demi heure pour les résultats. Une fois l'infirmerie quittée, elle prendrait tout son temps avant d'y remettre les pieds. Elle détestait cet endroit, ça sentait même pas le désinfectant. Une des odeurs qu'elle préférait pourtant. Elle se retrouva donc seule et elle n'allait certainement pas s'en plaindre. Mais elle n'eut pas eu le temps de profiter de la solitude qu'une tête bien connue fit son apparition.


" Oh mais quelle surprise... Je me doutais bien que tu finirais par passer "par hasard", vérifier que je suis venue. Je suis obéissante tu vois. Note d'une pierre blanche parce que je ne vais pas remettre les pieds ici avant un bail."

Il avait fini par venir. Adrian était définitivement égal à lui même. Il avait fini par la faire sa visite même pas surprise. Alexis regarda sa montre et lui lança un regard affectueusement moqueur.

" 10 minutes. Tu bas tout tes records, alors fier de toi? Et je te l'avais dit que c'étaient des suceurs de sang. J'ai eu le droit à la séance de la seringue pour analyses. Et c'est même pas contagieux."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adrian Connors
⁂ I'm not a demon ⁂
⁂I'm your worst nightmare ⁂

⁂ I'm not a demon ⁂⁂I'm your worst nightmare ⁂

Date d'inscription : 14/01/2011
Messages : 211

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Si c'est une blague, je t'en colle une. [PV Keller & Adrian] Jeu 5 Mai - 22:41

    Adrian avait enfin réussit à pousser Alexis à aller à cette fichue infirmerie. Il savait à quel point elle détestait y aller et qu'elle trouvait que les personnes qui y bossaient étaient des incompétents "suceurs de sang", comme elle aimait les appeler. Toujours à faire des prises de sang pour un rien. Et en vérité, elle avait un peu raison. Après que la jeune femme lui avait promit qu'elle y passerai tout de même, le jeune homme avait attendit. Non pas qu'il n'avait pas confiance dans Alexis mais il la connaissait comme sa poche. Elle pouvait dire un truc et faire totalement le contraire. Adrian avait attendu une petite dizaine de minutes avant d'aller "surveiller" sa petite amie et voir si elle avait bien dit ce qu'elle avait dit. Il se dirigea tranquillement vers l'antre de Keller et resta en retrait, le temps que la doctoresse en finisse avec Alexis. Une fois partit, la jeune femme s'allongea sur un des lit et Adrian pu entrer en scène, mais resta dans l'entrebâillement de la porte de l'infirmerie.

    " Oh mais quelle surprise... Je me doutais bien que tu finirais par passer "par hasard", vérifier que je suis venue. Je suis obéissante tu vois. Note d'une pierre blanche parce que je ne vais pas remettre les pieds ici avant un bail... 10 minutes. Tu bas tout tes records, alors fier de toi? Et je te l'avais dit que c'étaient des suceurs de sang. J'ai eu le droit à la séance de la seringue pour analyses. Et c'est même pas contagieux."

    Adrian s'approcha de plus en plus de la jeune femme. Un homme normal aurait légèrement sourit à la remarque d'Alexis, mais Adrian n'était pas de ce genre là. Pas le genre de personne à sourire bêtement à la moindre petite remarque amusante de la part d'un collègue ou de sa petite amie.

    "Que veux tu, c'est une déformation professionnelle. Je n'y peux rien. Et je dois bien dire, je suis fier de moi, que veux tu. je suis comme ça. Bon alors, elle a trouver ce que t'avais ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jennifer Keller
Médecin

Médecin

Date d'inscription : 13/10/2007
Messages : 420

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Si c'est une blague, je t'en colle une. [PV Keller & Adrian] Ven 6 Mai - 13:53

    Jennifer s'était terrée dans le laboratoire d'analyses à plancher sur la prise sa sang d'Alexis. Il valait mieux qu'elle ne se trompe pas. La doctoresse se pencha sur sa première idée. Elle savait ce qu'elle cherchait, elle en était quasiment sur. Pas besoin de chercher ailleurs. Après une petite vingtaine de minutes, le verdict tomba. Jennifer ravala difficilement sa salive. Elle allait devoir l'annoncer à la jeune femme. Vu son tempérament et surtout vu comment elle semblait être remonter aujourd'hui, il faudrait lui annoncer la nouvelle avant beaucoup de tact. Devant l'importance de cette nouvelle, Jennifer préféra recommencer ses analyses. Mais elle ne s'était pas trompée le premier coup. Maintenant, il fallait respirer un grand coup et aller annoncer la grande nouvelle. Il fallait espérer qu'elle ne le prenne pas mal et qu'elle veuille bien affronter ses futures nouvelles responsabilités. Réfléchissant encore quelques instants et la doctoresse revint vers sa patiente avec son dossier à la main. Mais cette fois ci, elle n'était plus seule. C'était un handicap de plus. Mais il fallait le faire, même si l'homme à côté, était tout comme la jeune femme un membre de la CIS. Et oui, lui aussi avait une réputation qui le suivait.

    Enfin bref. Jennifer revint donc vers les deux "tourtereaux", enfin, elle le pensait. Sans dire un mot, elle jeta un dernier coup d'œil à ses résultats d'analyse, avant de relever la tête vers Alexis.


    "Bon, j'ai vos résultats d'examen et... tout va bien de ce côté là, si ça peux vous rassurer.

    Bon déjà, ça c'était fait, maintenant, il fallait passer à l'annonce finale.

    "Mais j'ai découvert quelque chose en faisant vos analyses. Pour être sur, j'ai préféré les refaire une deuxième fois pour ne pas me montrer mais avec les symptomes que vous m'avez décrit, je suis arrivé à la même conclusion... vous êtes enceinte..."

    Maintenant, il ne restait plus qu'à attendre la réaction de la jeune femme. Il fallait se préparer au pire. Soit, elle s'en prenait une, soit elle le prendrait tout de même assez bien. Après tout, peut-être qu'elle avait envie de faire ce bébé...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Si c'est une blague, je t'en colle une. [PV Keller & Adrian] Ven 6 Mai - 15:09

Déformation professionnelle? Elle lui lança un regard qui montrait bien à quel point elle trouvait l'excuse bidon. Il lui en avait sorti de meilleures.

"Peut mieux faire Adrian. Peut réellement mieux faire."

Lorsqu'il s'approcha, elle se décala de la table d'examen pour qu'il puisse s'asseoir et tapa de la main pour l'inciter à venir. Elle ignorait combien de temps la toubib allait prendre et Adrian n'était pas aussi patient qu'elle. En y pensant, elle l'imaginait déjà en malade insupportable. Mais Keller ne mit pas long feu à venir. Heuresement pour elle car Alexis imaginait déjà son homme en train de la remener par les cheveux pour qu'elle aille plus vite. Et il en était capable...
La médecin commença son diagnostic. Tout allait bien? Elle se moquait de qui sérieusement? Alexis savait que tout n'allait pas bien. Les nausées et malaises étaient rarement signes d'une santé de feu. Mais quelque chose clochait. Elle se retenait de lui dire "Accouche" mais au vu de ce qui suivit, cela aurait été des plus ironiques. Keller prit son temps en expliquant qu'elle avait fait deux fois l'analyse. Alexis s'en tapait, c'était son boulot fallait pas non plus l'applaudir pour ça en plus. Et arriva la bombe. Car s'en était une.
Enceinte. Elle fixa Keller. On aurait pu croire à ce moment qu'elle allait la bouffer.


" Si c'est une blague je t'en colle une."

Et elle se tourna vers Adrian, comme si la médecin faisait une blague de très mauvais goût.

" Elle blague hein? Non, elle doit forcément blaguer. C'est peut être l'humour pourri que seule une blouse blanche peut comprendre. "

Mais lorsqu'elle regarda Keller, elle comprit qu'elle ne faisait pas d'humour. C'était vrai.

"Oh mon dieu, elle est sérieuse. Je suis...enceinte."

Le mot était dur à sortir. Non pas qu'Alexis rejettait l'idée d'avoir un enfant, son côté maternel très fort faisait que cette annonce la réjouissait. Mais elle était surprise, elle ne s'y attendait pas. Et en y réfléchissant, il était vrai que tout concordait. Elle se tourna à nouveau vers Adrian et une seule chose put sortir de sa bouche.

"Oups."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adrian Connors
⁂ I'm not a demon ⁂
⁂I'm your worst nightmare ⁂

⁂ I'm not a demon ⁂⁂I'm your worst nightmare ⁂

Date d'inscription : 14/01/2011
Messages : 211

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Si c'est une blague, je t'en colle une. [PV Keller & Adrian] Ven 6 Mai - 22:59

    Adrian avait finir par s'asseoir aux côtés de la jeune femme en attendant que la doctoresse revienne. Mais seulement quelques minutes après, la doctoresse blonde ramenait enfin ses fesses vers le petit couple qui attendait. Ce n'était pas trop tôt. Elle s'était perdu dans l'infirmerie ou quoi. Enfin bref. Le principal c'est que maintenant elle soit là pour leur donner les résultats des analyses de la jeune femme. Apparemment tout allait bien. mais bien sur, c'était tout à fait normal de vomir chaque matin en se levant et manquer de se rétamer sur le sol suite à un malaise. Keller cherchait la bagarre avec Adrian, mais elle enchaina sur autre chose. Une chose ayant un peu plus d'importance. Jennifer leur annonça THE nouvelle de l'année. Alexis était enceinte. Adrian trouva la plaisanterie très peu à son gout. Non mais vous imaginez : Adrian Connors, papa d'un marmot !! Ça ne lui aurait jamais venu à l'idée. Alors qu'Alexis se retourna vers lui pour chercher une réponse à sa question. En regardant la doctoresse, non elle ne plaisantait pas. Ça n'avait pas l'air. Elle était tout ce qu'il y avait de plus sérieuse.

    Cette nouvelle allait bouleverser la vie de nos deux compères. Un bébé qui allait crapahuter dans leurs pattes à longueur de temps. Quel horreur quand même. Ils n'allaient tout de même pas devoir l'emmerder à chaque fois qu'ils ont un sale boulot à faire. Enfin bref. De toute façon, il n'en était pas encore là. Alors que Alexis lança un petit "Oups" dans le direction d'Adrian, ce dernier n'y répondit pas. Il préféra se lever et stoppa net dans la doctoresse. Et non, contre toute attente, il ne frappa pas la blonde devant lui.


    "Merci pour cette bonne nouvelle, mais juste une petite chose..."

    Le jeune homme se pencha vers Keller pour lui susurrer quelques doux mots à l'oreille.

    "... Si cela venait à se savoir, je risque de très mal le prendre et dans ce genre de situation, je ne me contrôle pas. Fait disparaitre toutes ses analyses et son échantillon de sang. Alexis n'est jamais venu vous voir et moi non plus. Rien ne c'est passé. C'est clair j'espère."

    Puis, il se remit droit avant d'afficher un léger sourire en coin qui ressemblait plus à un sourire carnassier qu'un sourire gentil.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Si c'est une blague, je t'en colle une. [PV Keller & Adrian] Ven 6 Mai - 23:34

Adrian ne rayonnait pas. En même pas, Alexis n'était pas surprise. Elle était aussi maternelle qu'il était indépendant. Elle pensait bébé, lui imaginait boulet. Ils faisaient une bonne équipe pour ça. Ils se ressemblaient mais sur d'autres domaines leurs différences les complétaient. Mais l'annonce lancée, elle se doutait bien qu'il ne ferait pas la danse de joie mais plutôt une tronche d'enterrement. Il finirait par s'y adapter. Pour le moment, elle le voyait bien, il était en mode "Je vais me venger sur la messagère." Le fameux merci pour la bonne nouvelle, ce n'était pas un message de joie mais le calme précédent la tempête. Les tempêtes glaciales et meurtrières d'Adrian, Alexis sentait venir le danger. Elle devait le calmer et vite. Non pas que voir la Keller terrorrisée lui déplaisait, mais si ils voulaient éviter un carnage attirant la foule, elle devait le retenir.
Ah, il passait aux menaces maintenant? Mauvais signe, très mauvais signe. Elle descendit de la table d'examen, se dirigea vers Adrian et posa la main sur son bras. Elle prit le temps avant de lui sussurrer calmement à l'oreille.


" On retourne s'asseoir Adrian et on ne mord pas la messagère. Si tu lui en colle une comme je sais que tu en rêve, ça attirera du monde et on veut éviter de devoir faire une conférence de presse concernant la situation."

Elle resta un moment à se tenir ainsi, elle derrière Adrian à lui parler presque en murmurant puis elle reprit sa voix normale en fixant Keller mais gardant la main sur le bras d'Adrian par précaution. Elle le sentait comme un serpent qui rêvait de bouffer la minuscule souris qui leur faisait face.

" De toute manière, elle sait ce qu'elle doit faire. Le secret médical, n'est ce pas? Et il n'y a eu aucune prise de sang, aucunes analyses. D'ailleurs Adrian, toi et moi, on étaient ailleurs. Keller n'oserait pas faire une telle annonce. Ou la femme enceinte que je suis, pourrrait devenir ingérable. J'y peux rien, les hormones..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jennifer Keller
Médecin

Médecin

Date d'inscription : 13/10/2007
Messages : 420

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Open

MessageSujet: Re: Si c'est une blague, je t'en colle une. [PV Keller & Adrian] Dim 8 Mai - 18:11

    L'annonce fait par la doctoresse fut en partie bien prit sur le coup, même s'ils pensaient que cela était une plaisanterie de la part de la doctoresse. Elle aurait préféré dans un certain sens. Pauvre enfant tout de même. S'il savait dans quelle famille il allait tomber... Alors qu'Alexis prenait ça avec le plus grand plaisir, Adrian ne fut pas du même avis. On aurait dit que cela ne l'enchantait pas de devenir père. Il se leva pour faire face à la doctoresse qui ne se sentait pas vraiment en confiance, seule avec les deux devant elle. Surtout avec Adrian qui vint se pencher vers elle pour lui dire quelques mots à l'oreille. Très peu rassurant, il fallait bien le dire. Il voulait que tout disparaisse. Heureusement qu'Alexis soit intervenu, sinon Adrian lui aurait surement décrocher une mandale pour lui faire comprendre ce qu'il venait de lui dire. Mais de toute façon, le message était rentré, mais Alexis en remit tout de même une petite couche pour être bien sur. Sans dire un mot supplémentaire, elle acquiesça de la tête. Faire disparaitre des échantillons de sang et des résultats d'analyse n'étaient pas la chose à faire et cela en faisait pas partie du règlement. Pour des personnes qui avaient été engagé pour faire respecter le dit règlement, ils n'étaient pas encore au point. Ils l’appliquaient comme bon leurs semble. Se ressaisissant tout en toussotant, elle reprit son discours.

    "Sinon, il faudra venir me rendre visite 1 fois par mois minimum pour vois comment se déroule votre grossesse."

    Puis, elle préféra les laisser entre eux. Jennifer préféra les laisser et retourner dans son laboratoire d'analyse pour faire disparaitre les preuves car s'ils s'apercevaient qu'elle avait tout garder dans un coin, Adrian lui ferait certainement la tête au carré. Après avoir fait disparaitre l'échantillon de sang, elle passa les résultats papier d'analyse dans la déchiqueteuse avant de les supprimer dans la base de données. C'est comme si rien n'avait jamais existé.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Si c'est une blague, je t'en colle une. [PV Keller & Adrian] Dim 15 Mai - 23:43

La doctoresse ne mit pas long feu à s'enfuir. A peine le temps de lui dire qu'elle devrait au minimum passer une fois par mois pour étudier l'évolution de sa grossesse. En gros, Alexis devrait mettre les pieds plus d'une fois ici durant les 8 prochains mois. Avant que Keller ne parte, Alexis lui lança un regard noir, signe que les prochaines visites ne se feraient pas dans la joie et la bonne humeur.
Se retrouvant seule avec Adrian, elle lacha la main de son bras. Il n'avait plus besoin d'être calmé.


" La toubib risque de nous faire des cauchemars ce soir. Tu as vu le petit pas arrière qu'elle nous a fait? Elle était persuadée que tu allais la frapper. Mais je sais que tu aurais fait pire."

Elle retourna s'asseoir. A le voir, Adrian semblait ne pas vouloir bouger. Elle n'essaya même pas d'aller le chercher. Il viendrait quand il en aurait envie, comme les animaux sauvages. Ce n'est pas parce qu'elle était enceinte qu'ils allaient se mettre à être collés l'un à l'autre.
Ah oui, revenons au grand sujet du jour. Elle était enceinte d'un mois. Elle n'avait encore jamais envisagée l'idée d'avoir un enfant avec Adrian. Même l'idée d'avoir un enfant tout court. Bien sûr, elle était heureuse, elle qui adorait les enfants. Mais comme son compagnon, elle avait été jusqu'alors mariée uniquement à son métier. Aucune attache, aucune famille. Ou tout du moins pas de la manière traditionnelle.


" Tu t'en remets ou je dois songer à te balancer un seau d'eau?"

Parce que oui, Adrian semblait ne plus vouloir bouger. Elle ne se risquerait pas à lui balancer le fameux seau mais cela aurait au moins la capacité de le faire réagir un minimum.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adrian Connors
⁂ I'm not a demon ⁂
⁂I'm your worst nightmare ⁂

⁂ I'm not a demon ⁂⁂I'm your worst nightmare ⁂

Date d'inscription : 14/01/2011
Messages : 211

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Si c'est une blague, je t'en colle une. [PV Keller & Adrian] Lun 23 Mai - 14:24

    Adrian regarda la doctoresse partir aussi vite qu'elle était arrivée. Quelle petite nature tout de même. Il n'allait pas la manger, il avait mangé quelques heures auparavant.

    " La toubib risque de nous faire des cauchemars ce soir. Tu as vu le petit pas arrière qu'elle nous a fait? Elle était persuadée que tu allais la frapper. Mais je sais que tu aurais fait pire."

    Cette remarque amusa le jeune homme. Adrian avait la réputation d'être quelqu'un de terrible qu'il ne fallait surtout pas chercher. Mais auprès des femmes, il avait la cote. La preuve, Alexis s'était bel et bien entiché de lui et le résultat est que maintenant, elle était enceinte de lui. C'était surement son côté bad boy qui avait l'attirer chez lui. Mais revenons à nos moutons.

    "Comme si cela était dans mes habitudes de frapper les gens... C'est dingue les préjugés que l'on peux avoir sur les gens."

    Mais après tout, ils avaient raison tout ces petits moins que rien sur cette cité, Adrian était vraiment du genre à frapper les gens pour rien. Ça ne pouvait que servir à remettre ces pauvres brebis égarées sur le droit chemin du travail et du respect des règles.

    " Tu t'en remets ou je dois songer à te balancer un seau d'eau?"

    A ses mots, Adrian se retourna vers sa compagne. Il voudrait bien voir ça qu'on lui jette une saut d'eau en pleine tête. L'envoyeur risquerait de se ramasser avec le saut vide sur la tête. Mais, il reconnaissait bien son Alexis. Elle avait de si délicate intention à son égard. Une fois redescendu sur terre, le jeune homme se retourna vers sa compagne et vint s'asseoir à ces côtés.

    "Tu comptes le garder ? lui demanda t-il d'une voix dénuée de sentiments."

    Et oui, Adrian n'avait pas peur de s'en prendre. Il savait bien qu'Alexis aimait les enfants et qu'elle était un véritable petit ange avec eux, mais en avoir un à elle, ce n'était pas la même chose. Le jeune homme n'avait jamais penser avoir un enfant un jour. Son travail ne le permettait pas et si Alexis réfléchissait un instant, elle se rendrait compte de la même chose. Les grands méchants loups n'avaient pas le droit au bonheur. Et surtout, cela allait être très mal vu par leurs supérieurs.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Si c'est une blague, je t'en colle une. [PV Keller & Adrian] Dim 29 Mai - 22:53

Il avait raison, les préjugés avaient la vie dure. Comme si il allait frapper réellement la toubib...

" Surtout que je te connais bien. Tu n'as pas besoin de frapper pour te montrer très convaincant. Et en matière de pire, tu sais être tellement imaginatif."

Bien sûr que son Adrian frappait certaines personnes, mais plus pour se défouler que par pure contrariété. Quand à la menace du seau d'eau, elle fut efficace car il se retourna vers Alexis et vient s'asseoir à côté d'elle. Quand vint la fameuse question, elle ne fut aucunement surprise, elle l'attendait. Adrian pensait logique avant de penser émotionnel. Et même émotionnellement, elle doutait fort que ça le ferait sauter de joie. Au vu de leurs passés respectifs, pour eux, vivre une vie de famille normale et heureuse était quelque chose d'inimaginable. Et là où une autre femme aurait frappé Adrian pour avoir posé la question, la brune n'en tint même pas compte. C'était une question logique et elle lallait y répondre. Mais Alexis était maternelle, malgré elle, cet imprévu la rendait presque heureuse. Elle gérerait les avis de supérieurs. Elle avait déjà géré pire. Elle acquiessa d'un signe de tête.

"Bien sûr que oui. Je m'occuperais des reproches d'Erika. Mais je gérerais. On a déjà pire. On a pas toujours été les professionnels de maintenant. Certains de mes débuts ont été chaotiques et tout va pour le mieux. Ce n'est pas une grossesse qui va me perturber outre mesure."

C'était terrifiant d'entendre Alexis parler de sa grosesse de manière aussi pragmatique. Une personne extérieure aurait entendu ça, il se serait dit qu'elle était monstrueuse. Mais la rationalité faisait partie intégrante de ce que le couple était. Elle lui lança un regard, celui qui était réservé à Adrian. Un sourire doux et franc, comme elle ne le faisait à personne d'autre. Sans doute parce qu'elle n'appréciait pas vraiment les autres. Mais plus personne n'espérait faire partie des grands amis de la brune. Elle était désormais connue pour être une folle dangereuse. Là encore à tord. Dangereuse, oui, mais folle, pas du tout.

" Je gérerais mais la question est, est ce que toi tu veux gérer?"

Elle le savait capable mais au niveau de la volonté, ça c'était une autre question. Et elle n'allait pas le forcer à être père. Si il n'en voulait pas, libre à lui. Ils n'étaient pas de ces couples à larmoyer sur leurs sorts. Vous savez ces couples où il fallait forcément un papa et une maman et où les refus se soldaient par des tests de paternité dans le cadre d'un jugement pour pension alimentaire. Si c'était ça la famille typique mormale, alors oui, Alexis était fière d'être anormale. Elle aimait sincèrement Adrian , et elle n'allait pas mentir elle espérait qu'il le souhaite. Mais si ils étaient complémentaires, ils n'en étaient pas moins différents. Et ce que Alexis souhaitait, Adrian ne le souhaitait peut être pas. Alors c'était à lui de choisir. Avec ou sans lui, elle deviendrait mère. Elle continuerait d'être sa partenaire. Au final, rien ne changerait réellement. Il y aurait juste un ou une Connors de plus sur cette cité. Ce qui ne serait pas de refus au vu du nombre d'incompétents que comptait Atlantis. Alors oui, l'idée d'avoir un enfant, rendait la brune heureuse et pour plus d'une raison valable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adrian Connors
⁂ I'm not a demon ⁂
⁂I'm your worst nightmare ⁂

⁂ I'm not a demon ⁂⁂I'm your worst nightmare ⁂

Date d'inscription : 14/01/2011
Messages : 211

ME & I
Who Am I
:
Affinités
:
RP ?: Close

MessageSujet: Re: Si c'est une blague, je t'en colle une. [PV Keller & Adrian] Mer 8 Juin - 21:29

    Adrian redoutait le réponse de la jeune femme, même s'il se doutait de ce qu'elle allait répondre. Elle souhaitait le garder. Bien sur, Adrian n'allait pas sauter de joie devant cette nouvelle, mais il n'allait pas délaisser Alexis. Avoir un enfant ne lui avait jamais effleurer l'esprit. Avec le métier qu'il faisait, cela n'était pas étonnant. Un enfant dont le père passe le plus clair de son temps à terroriser d'autres personnes, il y avait de quoi avoir peur.

    Puis, vint la question Erika. Ah ça, elle n'allait pas sauter de joie quand elle allait apprendre la grande nouvelle qu'allait devoir leur annoncer le couple. Les histoires de cul dans le travail, elle n'aimait pas trop ça.


    "Bien sûr que oui. Je m'occuperais des reproches d'Erika. Mais je gérerais. On a déjà pire. On a pas toujours été les professionnels de maintenant. Certains de mes débuts ont été chaotiques et tout va pour le mieux. Ce n'est pas une grossesse qui va me perturber outre mesure."

    "Si Erika n'est pas contente, tant pis pour elle. Si elle veux que je lui explique ma façon de pensée, il n'y a pas de soucis. Elle connait mes manières pas toujours très diplomates mais au moins, les personnes comprennent facilement."

    Même si Erika était sa patronne, il ne ferait pas de chichi avec elle, si elle osait s'en prendre à Alexis. Il ne fallait pas toucher à sa compagne. Il était un peu jaloux mais très possessif envers elle. Si quelqu'un oser toucher à la prunelle de ses yeux, il risquait d'en faire de la chair à pâté.

    " Je gérerais mais la question est, est ce que toi tu veux gérer?"

    Gérer ? C'était une bonne question. Il savait gérer une agression sur du personnel incompétents, des tortures et des passages à tabac, mais gérer un enfant, c'était une autre chose. Des petites choses qui pleuraient à longueur de temps et qui souhaitent tout le temps à manger.

    "Je veux bien, même si un enfant n'était pas dans mes plans, je dois bien l'avouer."
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Si c'est une blague, je t'en colle une. [PV Keller & Adrian]

Revenir en haut Aller en bas
Si c'est une blague, je t'en colle une. [PV Keller & Adrian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Ici, blague de Chuck Norris, ou plutot de DIEU!
» Une blague trés raffinée ..
» Une blague très raffinée
» une petite blague vraie de laramas
» Cherche designeur pour mon site ^^(npo) (je blague ouvvrer)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate Atlantis - Le Jeu :: ATLANTIS, GALAXIE DE PEGASE :: Secteur Médical :: Salle d'examen-
Sauter vers: